archive-fr.com » FR » A » ADBS.FR

Total: 258

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Sabine Mas, docteure en sciences de l'information - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    pour obtenir une thèse de doctorat soutenue le 30 août 2007 D où est venue cette passion pour les archives D un parcours somme toute très classique Ce sont mes études en histoire qui m ont donné le goût du document matière première incontournable pour cette discipline L archivistique J ai été immédiatement passionnée par la possibilité d entrer en contact direct avec les traces du patrimoine et j ai été vraiment ravie lorsque j ai appris que mon dossier avait été accepté par l université de Mulhouse pour suivre les cours de licence Ma forte attirance pour les voyages explique ma présence ensuite au Canada Pourquoi le Canada C est aussi un concours de circonstances lié à une personne J avais été très impressionnée par une enseignante en archivistique canadienne qui était intervenue à Mulhouse Certes je suis curieuse de nature mais c est elle qui m a donné envie de travailler sur des concepts et par la suite d entreprendre l aventure de la thèse L enseignement de l archivistique au Canada et en France est il très différent Je ne peux comparer que deux universités Ce qui m a frappé en particulier c est qu en France on nous demande de réaliser plusieurs stages très tôt au cours de notre formation alors qu au Canada nous n intervenons en entreprise qu après avoir dûment validé notre formation théorique mais en tant qu expert même si nous sommes bien évidemment encadrés par un coordonnateur chargé de contrôler nos prestations Comment avez vous financé votre travail de recherche Une thèse en sciences de l information à l Université de Montréal représente au moins 5 années de travail à temps plein que j ai financées en donnant des cours à l université autre expérience intéressante et à laquelle j ai pris goût J ai demandé aussi un prêt ce qui est une démarche naturelle dans un pays où la formation est appréhendée comme un investissement Quel est votre champ de réflexion À Mulhouse j avais déjà été très sensibilisée aux archives d entreprise tout particulièrement aux archives courantes et intermédiaires Au Canada j ai poursuivi dans cette voie en choisissant comme le système d échange me le permettait de suivre les enseignements de mon choix pendant les huit mois de ma deuxième année de maîtrise J ai effectué ensuite un stage dit d intervention dans une maison associative Ce qui m avait intrigué c était la manière dont les personnes organisaient leur documentation sur leur poste de travail informatique et de la comparer avec les schémas de classification institutionnels conçus par des archivistes Pour ma thèse j ai enquêté auprès d une vingtaine de personnes volontaires choisies pour leur statut et le rôle joué dans leur organisation Après une revue de la littérature issue de plusieurs disciplines j ai proposé une grille d analyse permettant d analyser la structure la logique et la sémantique des schémas de classification conçus par les personnes interrogées Par la suite j ai testé cinq

    Original URL path: http://www.adbs.fr/sabine-mas-docteure-en-sciences-de-l-information--51236.htm?RH=1359970381776 (2016-01-10)
    Open archived version from archive


  • Domenico Scavetta, expert certifié au niveau européen en information-documentation par ADBS Certification, records manager dans un service public de santé - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    Emploi métiers et compétences Observatoire Portraits de professionnels Métiers et compétences Domenico Scavetta expert certifié au niveau européen en information documentation par ADBS Certification records manager dans un service public de santé publié le 22 septembre 2007 Domenico Scavetta expert certifié au niveau européen en information documentation par ADBS Certification est records manager dans un service public de santé à Matera région de Basilicate dans le sud de l Italie La certification européenne un excellent outil pour un parcours professionnel complexe orienté à l innovation Votre carrière est déjà bien longue Étiez vous documentaliste dès le départ J ai une maîtrise en sociologie et une spécialisation en psychologie sociale Jusqu à la moitié des années quatre vingts j ai travaillé dans le domaine de la formation et de l intervention organisationnelle dans différentes institutions publiques Lors de l apparition des premiers ordinateurs personnels j ai commencé à m intéresser aux sciences de l information et à l informatique L intérêt pour les évolutions des nouvelles technologies notamment dans le domaine de l écriture électronique et des hypertextes a été à l origine d un séjour de six ans en France où mes activités d enseignement et de recherche ont eu comme issue un doctorat en sciences de l information à l Université Paris 8 À mon retour en Italie j ai été responsable de la communication publique de la commune de Matera et de la communication externe et interne dans une articulation territoriale de son service public de santé Comment a évolué votre travail Pour alimenter la base documentaire nécessaire à ces actions de communication mon intérêt s est progressivement déplacé vers un travail de back office consistant à concevoir contenus structure logique et structure visuelle de documents très utilisés distribués par différents médias forme imprimée service télétexte site web à différents publics En même temps le contexte normatif de mon travail a beaucoup évolué De 2000 à 2005 plusieurs lois ont modifié l organisation de l administration publique italienne Dématérialisation des documents signature numérique courrier électronique recommandé gestion électronique des flux documentaires ont été à l origine d importantes innovations La mise en oeuvre d une administration numérique s est traduite pour moi par une orientation plus nette vers le records management tout en intégrant une démarche orientée vers une analyse permanente du côté organisationnel de la gestion documentaire Vous présentez vous comme records manager ou documentaliste Pour vous répondre je dois aborder le thème de la certification européenne Me faire certifier expert en information documentation dans le cadre d un dispositif fondé sur les compétences a permis de mieux exprimer mon identité professionnelle sans la figer par rapport à des diplômes universitaires Autrement dit certifier mes compétences a permis de poser de façon plus articulée et dynamique la question identitaire au niveau professionnel Expert en information documentation est ce qui me caractérise le plus La certification européenne m a permis de valoriser toutes mes compétences acquises précédemment ainsi que la cohérence de mon parcours professionnel marqué par un

    Original URL path: http://www.adbs.fr/domenico-scavetta-expert-certifie-au-niveau-europeen-en-information-documentation-par-adbs-certification-records-manager-dans-un-service-public-de-sante-51239.htm?RH=1359970381776 (2016-01-10)
    Open archived version from archive

  • Anne Marbot, responsable de la documentation au Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    mon premier déclic et c est ce qui explique en partie mon itinéraire ultérieur Pourquoi vous rendre aux États Unis Dans les années soixante dix beaucoup de nouveautés nous parvenaient des États Unis les amis la musique l espace et les grands maîtres de la linguistique comme Chomsky par exemple J étais intéressée à l époque par les sciences cognitives et les expériences en psychopédagogie j ai voulu découvrir sur place ce continent d abord comme boursière du Rotary Club dans le Michigan ensuite comme professeur de français dans une école expérimentale à l Université de Louisiane du Sud Je garde un merveilleux souvenir de ces années riches d expériences de rencontres difficiles aussi car rien n est acquis pour le développement du français outre Atlantique mais qui m ont permis de communiquer sur l art de vivre et déjà à l époque sur les vins de Bordeaux Dans notre secteur j ai pu mesurer l importance des ressource center dans les centres de formation américains beaucoup de professionnalisme et de moyens en général Mais vous êtes en France depuis plusieurs années Je suis arrivée en France en 1979 en Corrèze pour des raisons familiales mais je me suis heurtée au problème de l équivalence des diplômes pour enseigner À une époque où l informatique appliquée à la documentation débutait j ai décidé de faire une année spéciale en IUT et lorsque j ai appris par hasard qu on avait créé un poste CNRS dans un centre de recherche sur la vie locale à l Institut d études politiques IEP de Bordeaux pour animer un réseau de chercheurs et alimenter une base de données j ai réagi immédiatement et j ai été engagée De quelle base de données s agissait il Cette base de données de littérature grise sur l information des collectivités locales pour la France entière était hébergée par Télésystème et disponible sur minitel Travailler en réseau avec des institutionnels des chercheurs et des informaticiens était réellement passionnant J ai occupé ce poste jusqu en 1989 C est à ce moment là que vous êtes entrée au CIVB Oui et le vin est un produit formidable pluridisciplinaire et universel D emblée le service s est positionné comme un centre de ressources documentaires et humaines Je devais organiser un fonds documentaire commun à tous les services dans le cadre des missions du CIVB qui touchent l économie la technique la recherche et le marketing Chaque service est un vivier de compétences qui publie régulièrement des informations destinées aux professionnels du vin Nous étions chargés de les diffuser ou de répondre aux demandes des professionnels sur le modèle du service SVP qui fournit des informations sur mesure un véritable service B2B où nous sommes souvent amenés à réorienter les clients vers les spécialistes ou les autorités compétentes Pour ceci il faut un bon réseau L objectif était d identifier qui fait quoi dans la filière Vin au niveau local national voire international à la fois sur le produit mais également

    Original URL path: http://www.adbs.fr/anne-marbot-responsable-de-la-documentation-au-conseil-interprofessionnel-du-vin-de-bordeaux-51242.htm?RH=1359970381776 (2016-01-10)
    Open archived version from archive

  • Marie-Pascale Krumnow, adjointe de la sous-directrice de l'information et de la documentation au ministère des Affaires étrangères - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    au ministère de l Economie et des finances En 1994 j ai pris la responsabilité d un centre de documentation de 17 personnes au Secrétariat général du comité interministériel SGCI pour les questions de la coopération économique européenne qui est chargé de gérer l ensemble des documents de travail et de la production réglementaire sur les affaires européennes destiné à l élaboration de la position française en la matière Ces archives immédiates font l objet d une exploitation documentaire pour alimenter des bases de données de dossiers de documents et de procédures communautaires et françaises Vos activités dans ces divers établissements sont extrêmement variées D autres types de missions vous ont attendues ailleurs Oui puisqu à partir de 2001 j ai été chargée de mission de la documentation du ministère de l Equipement A ce titre il m incombait de définir la politique documentaire ministérielle de coordonner l activité documentaire de près de 200 centres de documentation nationaux et départementaux Je ne gérais pas de budget d acquisition de fonds documentaire mais j étais chargée de la professionnalisation des personnels notamment par des formations le développement d outils informatiques et de bases de données mis à disposition de l ensemble des services et enfin l animation de réseaux et de divers autres projets spécifiques Nous avons beaucoup travaillé sur le cycle de vie du document électronique de sa production à partir de feuilles de style jusqu à leur exploitation diffusion et conservation Un certain nombre de documents produits en interne étaient fondamentaux pour le ministère de l Equipement gros producteur de rapports d études et de textes réglementaires Or nous nous sommes rendus compte que le support électronique n avait pas facilité la capitalisation la valorisation et la diffusion de la production interne bien au contraire alors que cette capitalisation était une des missions essentielles des services de documentation Nous avons donc réfléchi aux moyens à fournir aux documentalistes pour les récupérer et avons travaillé avec les rédacteurs les archivistes les informaticiens et les services d édition pour définir les modèles xml réexploitables par tous et permettant d envisager sereinement leur production leur capitalisation et leur conservation Les documentalistes du ministère pour qui c était un enjeu fondamental se sont également fortement investis dans la gestion de contenu notamment avec le changement d outil de production des sites intranet et internet apportant leur savoir faire en matière d organisation des contenus et de moteurs de recherche C est alors que vous êtes entrée au ministère des Affaires étrangères En 2005 j ai effectivement été nommée adjointe à la sous directrice de l information et de la documentation de ce ministère qui est obligatoirement un e diplomate connaissant les besoins de ceux ci Je participe à la gestion de l ensemble de l information et de la documentation destinées à l administration centrale aux ambassades et aux consulats français à l étranger Il nous incombe de fournir une information validée actualisée et synthétisée qu ils puissent utiliser immédiatement sur tous les

    Original URL path: http://www.adbs.fr/marie-pascale-krumnow-adjointe-de-la-sous-directrice-de-l-information-et-de-la-documentation-au-ministere-des-affaires-etrangeres-51243.htm?RH=1359970381776 (2016-01-10)
    Open archived version from archive

  • Christophe Deschamps alimente le blog "Outils froids" à partir de Nouakchott - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    mon DESS Gaz de France m a demandé d être un appui à la mise en place du dispositif de veille régional de la région Rhône Alpes pendant 6 mois puis de la région Picardie pour un semestre supplémentaire La veille sur Internet n était pas la demande principale Il s agissait surtout de mettre en place des réseaux de veille humains J ai ensuite été engagé comme responsable de veille et consultant Internet pour la société Francenet devenue Fluxus en 2000 Après le rachat de cette société par British Telecom l activité de veille a été assurée en Angleterre Dans cette entreprise je matérialisais les résultats de cette veille via deux newsletters l une quotidienne et l autre hebdomadaire ainsi que par une diffusion dynamique sur l intranet de la société C est durant cette période que j ai commencé à utiliser pleinement le web pour faire de la veille et que j ai commencé à me passionner pour les outils S il est vrai que les outils sont là pour être mis au service de l humain il ne faut jamais oublier que l outil crée souvent la fonction Si on ne connait pas les nouveaux outils ou nouvelles fonctionnalités de celui ci comment peut on penser à les mettre au service de sa pratique J ai travaillé ensuite chez Hutchinson filiale de Total comme responsable de veille concurrentielle puis je suis parti m installer à Nouakchott Mauritanie pour des raisons personnelles Vous y alimentez un blog que vous avez baptisé Outils froids Pourquoi ce nom Quand vous cherchez sur Internet des logiciels des services ou des pratiques nouveaux vous pouvez taper l expression cool tools dans Google C est souvent par ce terme d outils sympas qu ils sont désignés par les Anglo saxons J ai choisi de traduire ce terme littéralement mais comme outils frais sonnait un peu trop grande surface j ai opté pour cet assemblage improbable Outils froids Par ailleurs ça me faisait penser à la théorie des médias chauds et des médias froids de Marshall McLuhan un chercheur qui avait assez bien anticipé les évolutions d une société où l information est omniprésente Est ce compliqué de travailler comme vous le faites à partir d un pays comme la Mauritanie J y vis depuis 2003 Mais j ai lancé Outils froids lorsque j étais encore en France à peu près à la même époque qu Influx de Christophe Asselin ou le blog de l Urfist tenu en grande partie par Olivier Ertzscheid Je travaille à partir des informations glanées sur Internet et la distance n est pas un handicap La seule difficulté est la lenteur du débit J y remédie en utilisant au maximum le système d onglets de mon navigateur Firefox C est l outil que j utilise pour réaliser ma veille hebdomadaire sur les outils et les services qui permettent d optimiser le travail d un veilleur doublé bien sûr d un agrégateur RSS en l occurrence l excellent et gratuit

    Original URL path: http://www.adbs.fr/christophe-deschamps-alimente-le-blog-outils-froids-a-partir-de-nouakchott-51246.htm?RH=1359970381776 (2016-01-10)
    Open archived version from archive

  • Pascal Mouhouélo, documentaliste de référence au Bureau régional pour l'Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), à Brazzaville (Congo) - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    pour diffuser par courrier électronique les informations médicales ou sanitaires les plus récentes Je suis également chargé de former les usagers à l utilisation des technologies de l information et des bases de données en ligne Je les aide notamment à interroger Wholis la base de données de l OMS Medline ou le catalogue et les index de sites médicaux francophones CISMEF maintenu par le CHU de Rouen et bien d autres Je gère aussi divers projets dans le cadre d une coopération internationale Peut on connaître les détails de ces projets Je fais la promotion du programme HINARI de l OMS réservé aux pays en développement Grâce à des accords avec des éditeurs il permet de donner accès à bas prix aux périodiques les plus importants en médecine et sciences sociales à des établissements publics à but non lucratif Dans ce cadre j ai animé des formations au Rwanda en 2005 au Sénégal et au Mali en 2006 et j irai sans doute au Burkina Faso et à Madagascar en 2007 Il est probable que j aille aussi présenter le programme en Érythrée et au Botswana Dans le cadre du projet Bibliothèques bleues de l OMS je forme des responsables pour divers pays africains Burkina Faso Burundi Cameroun Comores R D Congo Éthiopie Madagascar Mauritanie Rwanda Sénégal Ouganda J ai également contribué à la mise en place du centre de documentation de l OMS au Ghana Un programme bien rempli qui demande j imagine une mise à niveau permanente Oui d une part par une formation au sein de l OMS en Suisse en 2002 où pendant trois mois j ai travaillé pour une base de données qui alimente les bibliothèques bleues des pays africains et du Proche Orient Plus récemment j ai séjourné à New Haven États Unis puisque l Université de Yale m a accordé une bourse de quatre mois de septembre à décembre 2006 pour renforcer mes compétences sur les collections électroniques et les services de référence mais aussi mener différentes actions de communication sur les activités de mon centre de documentation auprès de différentes universités aux États Unis New York Massachusetts Seattle Washington DC Hartford ainsi qu à la Bibliothèque nationale de médecine et à la Bibliothèque du Congrès En 2000 j avais déjà été invité par le centre de documentation du Centre des études africaines de Leiden Pays Bas ce qui m a permis de découvrir la gestion de sa collection et sa politique de coopération Je participe à plusieurs conférences internationales telles que celles organisées chaque année par l International Federation of Library Associations IFLA Grâce au Comité français IFLA j ai pu ainsi me rendre à Oslo à Séoul et j espère bien pouvoir participer à celle qui est organisée cette année en Afrique du Sud à Durban puisque j y présente une communication J ai assisté aux séminaires organisés par l Eastern Central and Southern Library and Information Associations et l Institut francophone des nouvelles technologies de l information et de

    Original URL path: http://www.adbs.fr/pascal-mouhouelo-documentaliste-de-reference-au-bureau-regional-pour-l-afrique-de-l-organisation-mondiale-de-la-sante-oms-a-brazzaville-congo--51250.htm?RH=1359970381776 (2016-01-10)
    Open archived version from archive

  • Marie-Claude Deboin, responsable de l'équipe Appui documentaire au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    d être créé avec un statut d établissement public national à caractère industriel et commercial Epic L organisation très centralisée regroupait dix organismes de recherche pour lesquels une stratégie commune de recherche agronomique pour le développement s était imposée La centralisation a t elle entraîné des changements pour vous La création en 1998 de la Délégation à l information scientifique et technique Dist qui rassemblait une soixantaine de documentalistes de professionnels de l édition et d informaticiens a permis l expression d une véritable stratégie institutionnelle en IST avec des ambitions clairement affichées et une politique commune de coopération au service du développement Cette approche centralisatrice a favorisé la mise en cohérence de nos activités et a été source de synergies avec les autres secteurs dont celui de la recherche Le Cirad a une forte spécificité IST avec une politique d acquisition et de gestion de ressources d information à usage collectif et une offre d appui personnalisé aux chercheurs métropolitains et expatriés Nous participons également à l effort international de la recherche et du développement en collaborant à divers projets de coopération Quel rôle avez vous aujourd hui Depuis quatre ans je suis responsable d une équipe chargée de médiation documentaire auprès des 62 unités de recherche des directions et des délégations du Cirad Est ce dans le cadre de la coopération que vous assumez des responsabilités pour le projet Imark C est ce didacticiel dont vous assurez la communication qui avait attiré mon attention Imark est une initiative d autoformation à la gestion de l information pilotée par la FAO avec de nombreux partenaires anglophones et francophones Le Cirad participe à la réalisation de ce produit depuis 2003 Au sein de l équipe projet je suis plus particulièrement chargée de coordonner l adaptation en français des modules de formation et leur diffusion sur cédéroms aux partenaires du Cirad Le ministère français des Affaires étrangères l Agence universitaire de la francophonie AUF l Unesco et le Centre technique de coopération agricole et rurale ACP UE CTA soutiennent la participation du Cirad à cette initiative internationale Comment voyez vous votre avenir Nous bénéficions au Cirad d un environnement de travail exceptionnel intellectuellement stimulant et technologiquement confortable Nous disposons d un équipement adapté à l évolution des TIC de professionnels en IST expérimentés et fortement impliqués et la proximité du secteur de la recherche agronomique nous permet de rester à l écoute des besoins nouveaux des utilisateurs et des partenaires Aujourd hui nous vivons à nouveau une période charnière Une évaluation de la Direction de l innovation et de la communication qui inclut les professionnels de l IST est en cours dont les conclusions se traduiront sans doute par une restructuration de notre secteur en relation avec la nouvelle organisation du Cirad Ce qui est important à mon sens est un affichage clair de la mission IST du Cirad en interne et vis à vis de nos partenaires L IST figure parmi les cinq missions principales de l établissement À ce

    Original URL path: http://www.adbs.fr/marie-claude-deboin-responsable-de-l-equipe-appui-documentaire-au-centre-de-cooperation-internationale-en-recherche-agronomique-pour-le-developpement-cirad--51251.htm?RH=1359970381776 (2016-01-10)
    Open archived version from archive

  • Émilie Andert, documentaliste au Comité départemental d'éducation pour la santé (CODES) du Cher - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    des ressources documentaires Pourquoi avoir choisi le métier de documentaliste Au départ je me destinais à être professeur d histoire géographie Mon goût pour la recherche et la collecte d information la rédaction de synthèses ont été autant d éléments annonciateurs de mon changement d orientation Pour en savoir plus sur ce métier j ai exercé quelques mois en tant qu aide documentaliste dans un lycée J ai compris alors que c était une voie qui me convenait et j ai décidé de préparer le Capes de documentation Vous vous destiniez plutôt à être professeur documentaliste C était le chemin que je m apprêtais à suivre Mais j ai voulu entretemps concevoir la documentation d une autre façon qu à l Éducation nationale C est à ce moment que le Comité départemental d éducation pour la santé CODES du Cher à Bourges m a embauchée pour gérer son centre de ressources L approche de la documentation que l on y avait m a davantage séduite J ai abandonné l idée de présenter le Capes et j ai réussi le concours d entrée de l INTD Cnam Quel diplôme avez vous obtenu À l INTD j ai préparé le DESS ingénierie documentaire en deux ans J ai terminé ma formation par la soutenance d un mémoire sur L étude préalable à la mise en place d un réseau documentaire en éducation pour la santé en région Centre Le CODES du Cher est très impliqué dans le schéma régional d éducation pour la santé C est ce qui m a inspirée Quelles missions vous a t on confiées Je suis chargée de la gestion du centre de ressources documentaires Il s agit d organiser de gérer et promouvoir le centre de documentation et le service de diffusion J anime aussi des formations sur la recherche documentaire et suis coordinatrice du groupe de travail documentation régionale en éducation pour la santé EPS dans le cadre du Schéma régional d éducation pour la santé SREPS en région Centre L objectif premier est d établir un réseau documentaire en EPS pour la région Ce réseau notamment en renforçant l offre en documentation dans ce domaine permettra aux promoteurs de projets d effectuer des actions de qualité au sein de chaque département Vous semblez très investie Que préférez vous alors dans ce métier Tout C est un métier passionnant J ai la chance de ne pas être cantonnée à une tâche bien particulière Je suis amenée à faire aussi bien de la recherche que du traitement d information de l accueil de la création de projets Mon objectif final pour le centre de documentation est de répondre au mieux aux attentes des usagers par un fonds riche et actualisé Le centre de ressources du CODES reçoit le public sur rendez vous D une part parce que la structure est petite elle propose quatre places assises et d autre part parce que nous accompagnons entièrement notre public dans sa demande redéfinir ses besoins l aider à mettre

    Original URL path: http://www.adbs.fr/emilie-andert-documentaliste-au-comite-departemental-d-education-pour-la-sante-codes-du-cher-51255.htm?RH=1359970381776 (2016-01-10)
    Open archived version from archive