archive-fr.com » FR » A » ADBS.FR

Total: 395

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Réseaux sociaux : 101 questions juridiques / ADIJ ; sous la dir.de Cédric Manara - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    Paris Éditions Diateino 2013 241 p 101 questions ISBN 978 2 35456 083 6 12 90 publié le 27 janvier 2014 Analyse de Michèle Battisti michele battisti at adbs fr DES PIÈ GES JURIDIQUES CLAIREMENT DÉCRYPTÉS Qu une responsabilité juridique soit engagée sur les réseaux sociaux sans doute le saviez vous Quelques affaires vous avaient déjà alerté Oui mais quelle responsabilité et pour quels agissements Voici un livre qui en 101 questions fait le tour du sujet Rassurez vous nous sommes loin très loin de la somme juridique aride Le livre d un petit format se lit aisément et les réponses à chaque question tiennent en deux pages Un pari sans doute mais parfaitement tenu Saviez vous qu il suffit de créer un compte sur les réseaux sociaux pour mettre le droit en œuvre Et qu il en est de même du devenir de celui ci après sa fermeture Comment en effet récupérer ses données Que devient le compte d une personne décédée Comment accéder aux comptes d une personne malade Et que dire des nombreux pièges qui émaillent la vie d un compte Sur les réseaux sociaux on peut facilement être victime d une atteinte à la vie privée au droit d auteur ou de propos répréhensibles mais tout aussi bien en être l auteur Un simple retweet reblog ou autre moyen de republication peut être pernicieux tout comme un simple hashtag que l on soit dans un cadre privé ou professionnel voire commercial aspect important qui n a pas été oublié La frontière public privé n est elle pas de plus en plus brouillée Ce n est pas le moindre des défis Hacker un compte usurper une identité créer un faux CV être face à des contenus choquants offensants ou contrefaisants critiquer un concurrent ou un employeur ne

    Original URL path: http://www.adbs.fr/reseaux-sociaux-101-questions-juridiques-adij-sous-la-dir-de-cedric-manara-136977.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive


  • Retour d’expérience en gestion des connaissances / sous la dir. de Françoise Rossion - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    professionnelle Nous avons lu Gestion des connaissances Knowledge management Retour d expérience en gestion des connaissances sous la dir de Françoise Rossion Cachan Éditions Tec Doc Lavoisier 2012 XVIII 238 p ISBN 978 2 7430 1399 8 49 90 publié le 27 janvier 2014 Analyse de Marie France BLANQUET mfblanquet at laposte net LA GESTION DES CONNAISSANCES EST UN IDEAL DE VIE Ce livre arrive comme un écho au manuel écrit par J Y Prax 1 en montrant la multiplicité des approches en gestion des connaissances Différentes routes mais une seule volonté mettre en exergue l importance du facteur humain écrit dans l introduction F Rossion Ces routes sont empruntées par des auteurs venus d horizon extrêmement différenciés qui signent les dix chapitres qui composent ce document Le juriste P Lenaerts expose la Mutation d une entreprise vers une organisation apprenante ou le management des réseaux versus le management hiérarchique L entreprise de transport Château transport prise comme support du témoignage apporté devient une entreprise réseau basée sur la confiance et favorisant l innovation La chimiste F De Beys analyse les bénéfices de la gestion des connaissances dans le cadre spécifique du développement des procédés chimiques d une industrie pharmaceutique soumise à une forte concurrence La criminologue G Boulet interroge en prenant appui sur le cas d un organisme public belge lié à la formation professionnelle Le service public terreau fertile pour l organisation apprenante Si la réponse est positive alors le fruit que porte l arbre reflète sa santé Formé aux sciences de l information M Borry observe la police belge pour démontrer l intérêt de la cartographie des connaissances Cet auteur développe le concept de criticité d une connaissance niveau de risque que prend l organisation en cas d absence partielle ou totale de maîtrise de cette connaissance au sein de l organisation Diplômée en sciences commerciales et financières M Ribesse présente les communautés de pratique de l entreprise GDF SUEZ comme un instrument du développement d une culture de partage Elle souligne très clairement les réussites de la démarche mais aussi les principaux freins La fonction publique fédérale belge s est mise à l heure de la gestion des connaissances depuis 10 ans déjà La didacticienne B Colin développe les quatre axes de la stratégie en gestion des connaissances ainsi mise en place ouvrant sur d importantes perspectives d avenir IM Projet entreprise de conseil déploie un dispositif de partage capitalisation et transmission de connaissance L ingénieur P Ducoté explique les enjeux les écueils et les solutions apportées au cours du développement de ce dispositif avant de conclure sur le rôle du tuteur à ne pas confondre avec celui de formateur F Rossion accompagnée de la géo statisticienne A Berckmans reprend la plume pour analyser le Transfert des connaissances à long terme Ces auteurs invitent à entrer dans la Maison KM d une équipe de recherche pour comprendre comment peuvent être explicitées des connaissances tacites et partagées des connaissances explicites L ingénieur de gestion F Constant passe

    Original URL path: http://www.adbs.fr/retour-d-experience-en-gestion-des-connaissances-sous-la-dir-de-francoise-rossion-137008.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive

  • La Science de l’information : origines, théories et paradigmes / Fidelia Ibekwe-SanJuan - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    et en décalage avec la majorité des chercheurs français des SIC l auteure cherche à démontrer que la conception française de la science de l information SI ne diffère pas sensiblement de la conception anglophone tant sur les plans conceptuel épistémologique ou méthodologique S il y a spécificités celles ci viendraient plus d éléments externes à l objet de cette science qu ils soient institutionnels modalités de prise en compte de l interdisciplinarité de la SI ou structurels déséquilibre entre la science de l information et la science de la communication réunies au sein d une même interdiscipline en France p 231 Deuxième particularité de l ouvrage pour asseoir son analyse l auteure a établi une synthèse de l évolution de la SI depuis les années 1950 entre les aires anglo saxonnes et francophones première partie et à analyser les travaux scientifiques sur la base des paradigmes et courants épistémologiques qui les sous tendent le rationalisme et le positivisme sur la normalisation et les classifications hiérarchiques ou à facettes l empirisme en recherche d information et en bibliométrie le paradigme cognitiviste sur l étude du comportement des usagers users studies l influence des thèses socio constructivistes sur l approche par l analyse de domaines ou encore l influence du pragmaticisme ou du paradigme linguistique ou social Chaque chapitre se structure autour de quatre axes une présentation de la théorie ou du courant abordés son influence sur la science de l information les limites de ces présupposés et en conclusion un apport personnel de l auteure sur la théorie et son usage en SI Cette structuration permet à la fois de constituer une synthèse documentée des théories elles mêmes et de se doter par ailleurs d une carte de la position des travaux de recherche en SI sélectionnés sur la base d une analyse comparative Attendons des retours d autres chercheurs plus à même de faire une analyse argumentée des propositions très intéressantes de l auteure et sans remettre en question ni le projet ni les thèses invoquées encore moins l intérêt d un tel résultat concentrons nous sur la méthode La valeur et la validité de ce type d étude à la fois historique comparative et de synthèse analytique reposent en grande partie sur le choix des sujets faisant l objet d une comparaison et sur la pertinence des sources utilisées L usage de sources de seconde main est rendu ici indispensable mais par contrecoup fait reposer la qualité des données sur lesquelles s appuie l analyse sur des tiers auteurs eux mêmes impliqués dans ces recherches Ceci est d autant plus délicat lorsque les pratiques de publication mais également les pratiques scientifiques diffèrent comme ici d un pays à un autre Ainsi quel impact sur les théories mises en œuvre et sur l ampleur ou la diversité des travaux menés en l absence dans cette étude de champs d étude comme l informatique documentaire en discipline informatique ou l organisation des connaissances telles qu elles sont menées au sein

    Original URL path: http://www.adbs.fr/la-science-de-l-information-origines-theories-et-paradigmes-fidelia-ibekwe-sanjuan-136952.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive

  • Nouveaux métiers de l'infodoc. Guide / réalisé par Archimag - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    univ lille1 fr U N GUIDE QUI CROIT EN L AVENIR DES MÉTIERS DE L INFORMATION La sociologie française du travail est née de l analyse de l activité des ateliers industriels de l après guerre Ce faisant elle semblait ignorer la vieille dichotomie anglo américaine entre occupation et profession qui distingue entre l activité évaluée sur ce qu elle produit et celle qui est évaluée à l aune de ce qu elle engage de qualification connaissance savoir faire expertise Les travaux successifs de l ADBS visant à construire le référentiel des compétences depuis le milieu des années 90 voulaient tenir les deux bouts de la dichotomie anglo américaine proposant un continuum de niveaux de compétences du professionnel capable d exécuter quelques tâches sans complexité au professionnel capable de concevoir des systèmes nouveaux d auditer etc Reste que l approche des métiers de l info doc est délicate et complexe et ce pour deux raisons essentielles une raison liée à la problématique métier en elle même et une raison liée à l ambiguïté du terme information et partant à l extrême difficulté voire l impossibilité de dessiner le contour précis de ce que ce terme recouvre La problématique métier d une part propose au moins cinq approches l approche fonctionnelle valorise l utilité socio économique l approche organisationnelle analyse la place dans l organisation l approche socio économique s intéresse au marché du travail l approche technicienne centre la réflexion sur les outils et les procédures techniques l approche référentielle tente de structurer les diplômes offre de formation et système de certification lato sensu et ou d organiser le discours sur les compétences analyse de l activité Chacune de ces approches est pertinente mais seulement du point de vue qui est le sien Chacune de ces approches construit son propre objet met au point sa propre méthode Et si l on souhaite un regard global voire systémique sur les métiers de l info doc la difficulté consiste à articuler ces approches comme autant de paramétrages possibles d une réalité que l on rêverait unique Le rêve s interrompt vite quand on constate seulement l ambitus de l information Le registre est large trop large pour un seul professionnel et parler des métiers de l info doc au pluriel n est pas une coquetterie rhétorique Si l on continue de parler de l information au singulier comme Loïc Lebigre et Véronique Mesguich lorsqu ils évoquent la fonction Information c est bien au pluriel ou dans la particularité singulière rédacteur technique archiviste bibliothécaire notamment que les métiers apparaissent dans le guide pratique Archimag Ces difficultés quasi épistémologiques font mine de s évanouir quand on saisit la constellation des métiers de l info doc par l un de leur accident récurrent et comme obligé depuis quelques décennies la nouveauté Depuis l avènement documentaire des NTIC on ne peut éviter de commencer le discours sur les métiers de l info doc par l incantation de la nouveauté au risque de forcer l attention vers

    Original URL path: http://www.adbs.fr/nouveaux-metiers-de-l-infodoc-guide-realise-par-archimag-136949.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive

  • Désherber en bibliothèque. Manuel pratique de révision des collections / Françoise Gaudet et Claudine Lieber (dir.) - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    de la Librairie 2013 160 p ISBN 978 2 7654 1381 3 35 publié le 22 janvier 2014 Analyse de Joachim Schöpfel joachim schopfel at univ lille3 fr LEÇONS DE DÉSHERBAGE Combien de livres ont été victimes de ce manuel pratique de révision des collections depuis sa première édition en 1996 Combien de refoulements d éliminations et de désherbages ont été menés en suivant à la lettre les recommandations des auteurs de cet ouvrage Impossible à dire Mais il est certain que ce livre comme les manuels de catalogage Dewey Rameau etc n a plus besoin de prouver son utilité et son impact La bibliothèque est un organisme vivant disait Ranganathan et le renouvellement et le désherbage des collections font partie de la vie normale d une bibliothèque dès l origine On désherbe parce qu on ne peut pas faire autrement faute de pouvoir tout conserver p 15 Et ce qui se faisait longtemps d une façon inavouée et inavouable honteuse est devenu aujourd hui une pratique rationnelle appuyée sur des motifs économiques ou des considérations pratiques p 15 grâce aussi à ce manuel dont la collection Bibliothèques des Éditions du Cercle de la Librairie a le grand mérite de publier une 3e édition Cette nouvelle édition est de moitié plus courte que l édition précédente de 1999 Elle est moins riche et moins théorique il y manque notamment l état de l art les alternatives au désherbage et l anthologie littéraire Mais elle est recentrée sur la pratique plus synthétique plus lisible plus appliqué et applicable en quelque sorte Au coeur de l ouvrage se trouvent toujours les dix leçons du désherbage qui guideront le lecteur dans sa propre démarche Il y trouvera les réponses à toutes les questions comment intégrer le désherbage à la politique des collections comment

    Original URL path: http://www.adbs.fr/desherber-en-bibliotheque-manuel-pratique-de-revision-des-collections-francoise-gaudet-et-claudine-lieber-dir--136904.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive

  • Les Missions des bibliothèques publiques. Témoignages d’élus municipaux québécois / Dominique Gazo - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    avons lu Bibliothèque Les Missions des bibliothèques publiques Témoignages d élus municipaux québécois Dominique Gazo Montréal Les Editions ASTED 2012 166 p ISBN 978 2 923563 35 0 38 95 CAD publié le 22 janvier 2014 Analyse de Joachim Schöpfel joachim schopfel at univ lille3 fr DES PISTES DE RÉFLEXION SUR L ÉVOLUTION DES BIBLIOTHÈQUES Comment les élus municipaux voient ils leur bibliothèque Quelle est l image de la bibliothèque publique auprès des femmes et hommes politiques et comment définissent ils ses missions Avec le soutien du ministère de la Culture de la Communication et de la Condition féminine du Québec les éditions de l Association pour l avancement des sciences et des techniques de la documentation ASTED 1 ont publié une enquête sur le terrain des municipalités québécoises L étude a été menée entre 2006 et 2009 dans le cadre d une thèse de doctorat dirigée par Réjean Savard de l École de bibliothéconomie et des sciences de l information EBSI de l université de Montréal Sorti fin 2012 le livre présente une synthèse de cette recherche Les six chapitres du livre présentent le concept de la mission des bibliothèques publiques et analysent leurs valeurs leurs champs d activité leurs rôles et leurs publics avant d aborder le contenu des entretiens avec les élus québécois Leur discours n est pas uniforme et reflète leur expérience tantôt comme élu tantôt comme citoyen ou comme usager réel ou imaginé D une manière globale ils sont satisfaits de leur bibliothèque et ne la mettent pas en cause sans avoir pour autant une vision claire sur son potentiel ou sur son développement Ils ont une vision passive et non proactive de la bibliothèque une vision où l affectation des ressources compte davantage que l offre de service et l action des professionnels dont

    Original URL path: http://www.adbs.fr/les-missions-des-bibliotheques-publiques-temoignages-d-elus-municipaux-quebecois-dominique-gazo-136911.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive

  • Sciences de l’information et de la communication : objets, savoirs, discipline / Stéphane Olivési (dir.) - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    univ lille3 fr MIEUX FAIRE CONNAITRE LES DOMAINES DES SIC Au fil du temps cet ouvrage collectif dirigé par Stéphane Olivési est devenu une référence dans l enseignement des sciences de l information et de la communication En septembre 2013 sept ans après sa sortie les Presses Universitaires de Grenoble ont publié une deuxième édition légèrement augmentée dans la continuité plus que dans la rupture Commençons par la continuité L objectif du livre est toujours le même Dresser un tableau qui offre une image du territoire actuel de ces sciences présenter les principales matières enseignées p 5 vulgariser sans dénaturer la connaissance scientifique en essayant de la rendre accessible Il s adresse ainsi en premier lieu aux étudiants et enseignants des SIC mais au delà à un public plus large afin de faire mieux connaître les domaines des SIC La structure globale du livre n a pas changé Il contient trois parties consacrées aux objets aux savoirs et à la discipline des SIC À quelques rares exceptions près le collectif des auteurs est demeuré le même on ne change pas une équipe qui gagne La première partie Les objets est avec neuf chapitres et 170 pages la plus importante Elle dresse un panorama des thématiques structurantes Le lecteur y trouve des introductions aux médias et à leurs publics aux pratiques culturelles et à la médiation à l information documentation au journalisme vu par les pairs les sources et publics enfin à la communication politique à la communication publique à la communication des collectivités territoriales à la communication des organisations et au web comme outil de communication et objet de connaissance La deuxième partie Les savoirs contient cinq chapitres sur environ 80 pages et présente une synthèse des principaux courants scientifiques l approche socio économique des industries culturelles et médiatiques l

    Original URL path: http://www.adbs.fr/sciences-de-l-information-et-de-la-communication-objets-savoirs-discipline-stephane-olivesi-dir--136921.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive

  • Droit à l’image et droit de faire des images / Joëlle Verbrugge - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    à l image et droit de faire des images Joëlle Verbrugge publié le 21 janvier 2014 Editions KnowWare 2013 Guide compétence Photo 476 p 29 Analyse de Michèle Battisti michele battisti at adbs fr DES R ÉPONSES D ÉTAILL ÉES À UN SUJET COMPLEXE Voilà une de ces bibles à garder dans sa bibliothèque pour la consulter lorsqu une question se pose En effet le dernier ouvrage de Joëlle Verbrugge dont le cumul d activités avocate photographe et blogueuse 1 lui permet une approche alliant théorie et pratique est apte à répondre de manière pertinente aux attentes d un large public Ce droit à l image le titre principal est un droit des personnes et des biens qui met en jeu le droit à la vie privée et le droit de propriété mais qui met tout autant en lice le droit d auteur Voici des couches de droits qui annoncent une complexité intéressante Rassurez vous les notions fondamentales présentées dans un chapitre introductif posent clairement toutes les données du problème sans éluder pour autant les passionnants conflits de normes qui opposent le droit à l image au droit à l information ou à la liberté d expression artistique Ce sont neuf chapitres qui déclinent ainsi un droit à l image polysémique Que faire en effet face à des enfants des salariés des mannequins des sosies des animaux etc Peut il y avoir une autorisation tacite Le droit à défaut de s effacer s atténue t il lorsqu il s agit d une foule et d une manifestation sur la voie publique Peut on photographier dans un musée un cimetière un aéroport une gare etc Qu en est il des marques du street art de la prise de vue aérienne etc Peut on retoucher une photographie Qu en est il de

    Original URL path: http://www.adbs.fr/droit-a-l-image-et-droit-de-faire-des-images-joelle-verbrugge-136860.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive