archive-fr.com » FR » A » ADBS.FR

Total: 395

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Droit des données personnelles / David Forest - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    le 29 mars 2012 Paris Gualino éditeur Lextenso éditions 2011 119 p Droit en action ISBN 978 2 297 01502 8 16 Que l on parle de moteurs de recherche ou de réseaux sociaux ou plus récemment de cloud computing les données personnelles sont régulièrement sous les feux de la scène Pourquoi ne pas faire le point sur le droit des données personnelles question à la fois complexe et passionnante et qui doit on le souligner nous concerne tous dans notre vie personnelle et professionnelle Pourquoi ne pas se plonger alors dans cet ouvrage qui en dix courts chapitres une centaine de pages de petit format et plusieurs tableaux parvient à détailler avec clarté la diversité des règles qui s appliquent et à faire comprendre tous les enjeux en cours On connaît tous la loi Informatique et libertés de 1978 on croit peut être même en connaître toutes les dispositions Testons Retour utile sur le passé tout d abord avec quelques considérations sur le besoin d identifier le droit à la vie privée française et privacy des États Unis permettant de découvrir ce superbe droit d être laissé en paix et les contestations de certaines approches mettant ainsi en relief les différences de perception dans le monde Le point est fait ensuite sur l identité numérique concept protéiforme polysémique et fuyant qui touche à la fois la technique la sociologie et le droit mais aussi l économie les données personnelles ayant indéniablement une valeur marchande Ce paradoxe aussi qui nous fait jouer en permanence entre le besoin de divulguer nos données pour bénéficier de services et la crainte liée à leur dissémination Y a t il des gardes fous juridiques Oui mais lesquels Régulation autorégulation ou corégulation De simples recommandations Obliger les entreprises à rendre des comptes Et la technique dans tout cela L occasion aussi de cerner plusieurs concepts anglo saxons évoqués çà et là Le niveau européen porte notre attention sur la directive de 1995 en cours de révision aujourd hui sur le rôle joué par le groupe de l article 29 et à l heure d Internet sur la nécessité d harmonisation mondiale On saura aussi comment est née la CNIL ce qu elle est aujourd hui et comment elle compte évoluer On glissera alors vers l incontournable loi Informatique et libertés où s invitent aussi parfois les lois sur le commerce électronique et antiterroriste l occasion de se pencher sur la notion de donnée à caractère personnel de traitement et de responsable des traitements sur les principes défendus et la liste des droits et des obligations Déclarations exonérations demandes d autorisation avec ou sans avis motivé il fallait bien sûr égrener la liste des formalités à faire auprès de la CNIL depuis la révision en 2004 de la loi Informatique et libertés On peut aussi disposer d un CIL correspondant informatique et libertés et ne pas déclarer certains traitements ce dernier se portant garant Comment est il désigné Que fait il Quel est son statut Est

    Original URL path: http://www.adbs.fr/droit-des-donnees-personnelles-david-forest-115056.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive


  • Enjeux politiques du document numérique. Troisième conférence Document numérique et société, « Documents, contenus numériques : politique en question », Aix-en-Provence, 15-16 novembre 2010 / coord. par Évelyne Broudoux et Ghislaine Chartron - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    du réseau était une théorie du document en trois dimensions forme signe contenu et médium dont Jean Michel Salaün rappelle en introduction de cet ouvrage l utilité pour décrypter les mouvements actuels sur et autour du web y compris dans leurs dimensions stratégiques et politiques Le concept du document en 3D est sur le plan international reconnu comme contribution française majeure à la théorie du document et à la compréhension du changement induit par le numérique RTP DOC a dressé la scène voici la pièce Depuis les publications de RTP DOC chercheurs et professionnels de l information ont organisé trois conférences pour mener plus loin la réflexion et pour appliquer le concept sur le terrain Les actes de ces trois conférences Document numérique et société 2006 2008 et 2010 constituent ainsi une bibliothèque riche et unique sur le document en particulier dans sa dimension sociale économique et politique médium L ADBS qui avait déjà le mérite de publier dans sa collection rouge Sciences et Techniques de l Information les actes de 2006 Fribourg et 2008 Paris a également publié les communications de 2010 Aix en Provence Les dix huit chapitres sont regroupés en deux parties La première analyse l impact du numérique sur les acteurs et structures en particulier dans le domaine scientifique La deuxième est plus orientée sur les institutions publiques et pouvoirs politiques Si le lecteur s attend à une présentation cohérente d une thématique en émergence ou d une école de pensée il sera déçu L ouvrage est fragmenté les auteurs poursuivent des logiques et approches différentes appartiennent à plusieurs communautés scientifiques échangent mais pour la plupart ne se citent pas La cohérence de l ouvrage est ailleurs et elle est double Elle réside d une part dans le cadre conceptuel de l ensemble RTP DOC était un appel à la diversité autour de quelques axes thématiques et le résultat est là D une certaine manière contribuer à ce cycle de conférences est un acte communautaire la reconnaissance mutuelle non pas d un même langage objet ou outillage mais des mêmes repères Mais la cohérence se construit aussi par le lecteur qui est incité à créer ses propres liens entre les contributions Par rapport aux données publiques open data il fera par exemple le lien entre l engagement citoyen les dispositifs techniques les choix politiques d ouverture et de transparence le rôle du secteur privé et la protection des données personnelles les personnes et les organismes qui militent en faveur de la transparence exigent des résultats et réclament des comptes Boustany Cependant ce mouvement appelle à la vigilance quant à l ouverture des données personnelles collectées par des entreprises privées du point de vue de la protection de la vie privée Peugeot La question du public privé est un autre fil rouge qui traverse plusieurs chapitres La vie privée apparaît remise en question par l apparent paradoxe émergeant entre l exposition de soi et les protestations contre la récolte de données Faravelon En parlant du journalisme Bassoni

    Original URL path: http://www.adbs.fr/enjeux-politiques-du-document-numerique-troisieme-conference-document-numerique-et-societe-documents-contenus-numeriques-politique-en-question-aix-en-provence-15-16-novembre-2010-coord-par-evelyne-broudoux-et-ghislaine-chartron-115032.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive

  • Images et bibliothèques / sous la dir. de Claude Collard et Michel Melot - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    de la diversité des fonds Qu il s agisse de fonds d estampes et de photographies d originaux ou de reproductions ou d images numérisées les collections d images et leurs possibilités d accroissement sont innombrables et une politique raisonnée d acquisition doit être établie Les critères en sont donnés ainsi que les sources d enrichissement des achats aux dons et à la dation Les possibilités de dépôt existent et sont règlementées Quant au dépôt légal exercé par la BNF pour les images fixes et tous documents iconographiques il concerne aussi tous les types de publications diffusées sur Internet selon certaines conditions mentionnées p 66 à 68 L importance et la diversité des collections d images ressortent de la présentation non exhaustive qu en font Michel Melot et Claude Collard tant au plan national que régional et local Des fonds spécialisés se sont constitués auprès de musées médiathèques archives instituts d enseignement et de recherche À cela s ajoutent les agences de photographies et les archives de presse dont les images sont maintenant recherchées via les banques de données sur Internet et commandées en direct pratique qui a bouleversé la manière de travailler des iconographes et des documentalistes comme celle des journalistes Quant à l offre numérique des bibliothèques elle est constituée de plusieurs composantes dont C Collard énumère les spécificités et donne des exemples collectons d estampes et de photographies numérisées par les bibliothèques à partir de leurs fonds banques d images consultables sur Internet et recommandées par la bibliothèque à ses lecteurs moteurs de recherche comme Google ou Yahoo réseaux sociaux et enfin bases de données très précises On apprendra ainsi que de nombreuses bibliothèques sont inscrites sur le réseau social Facebook où elles installent pages et profils sur leurs centres d intérêt et dialoguent avec lecteurs et curieux Le traitement d un fonds d images fixes commence avec une réflexion sur le classement des documents papier Choix du mode de conservation et des conditionnements problèmes de maintenance et de restauration enfin mode de consultation et de communication sont analysés par Corinne Le Bitouzé selon des procédures et des méthodes précises Les conditions de conservation de documents iconographiques sur supports autres que le papier matrices d estampes photographies sur verre ou métal négatifs et films font l objet de précautions particulières et obéissent pour les derniers à plusieurs normes ISO Pourquoi comment que numériser À ces questions essentielles répond le copieux chapitre Numérisation d un fonds d images fixes rédigé par Dominique Maillet Conserver valoriser diffuser à distance grâce à un fonds numérisé réclame une série de réflexions préalables sur la politique documentaire souhaitée et un ensemble de choix techniques détaillés ici Les opérations nécessaires sont détaillées ici Les opérations nécessaires sont examinées de la gestion des droits d auteur en amont aux contrôles de qualité et au versement sur le serveur Tout bibliothécaire intéressé par un projet de ce genre pourra ainsi se faire une idée claire de ce que nécessitent la constitution et le traitement d

    Original URL path: http://www.adbs.fr/images-et-bibliotheques-sous-la-dir-de-claude-collard-et-michel-melot-115041.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive

  • Le projet collaboratif 2.0. Pour mobiliser la documentation au service de l’entreprise / Florence Gicquel et Aref Jdey - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    ailleurs De son côté l industrie de l information développe des outils et services collaboratifs gratuits ou payants pour tous les domaines et fonctions Voici à destination des professionnels de l information et de la documentation un petit manuel très utile pour mieux s approprier ce nouveau paysage et pour s engager dans des projets collaboratifs 2 0 Mais attention il ne s agit pas d une boite à outils mais d un guide de bonnes pratiques un guide qui servira aussi de repère lors d une évaluation ou d un audit Le livre contient quatre parties Web 2 0 et organisation des activités documentaires Cette première partie pose le contexte détaille les enjeux souligne l importance du concept de participation et fixe deux objectifs la professionnalisation des pratiques et la satisfaction des usagers Pour ceux qui prennent le train en route ou qui veulent s engager dans un nouveau projet les auteurs identifient différents stades de projets de l expérimentation au pilote et déploiement et donnent quelques conseils sur la manière de s y prendre tout en appelant à la prudence Douze questions clés pour la conduite d un projet 2 0 terminent ce chapitre Citons en deux Quelles sont les bonnes pratiques du même secteur ou du même métier Quelles sont les modalités de valorisation communication interne et externe reporting à la hiérarchie indicateurs financiers etc Panorama des applications La deuxième partie décrit cinq familles d applications du web 2 0 collecte des contenus capture téléchargement copie gestion et partage des contenus édition collaborative diffusion des contenus portails personnalisés blogs et Twitter gestion et animation des communautés Pour chaque type d application les auteurs résument le positionnement et l utilité des outils la couverture fonctionnelle sous forme d une liste de fonctionnalités et quelques exemples d usages Retours d expériences La troisième partie propose trois études de cas avec des environnements objectifs modalités et résultats très différents les uns des autres l offre de service Web 2 0 de la Région Haute Normandie le portail UniVersDoc sous Netvibes de l INTD du CNAM et la veille collaborative au sein de la société Essilor Intéressant chaque étude de cas est accompagnée d une liste de dix facteurs de succès soutien du réseau proximité avec les contributeurs planning culture d entreprise engagement personnel du chef de projet etc et de dix points de vigilance transparence autonomie positionnement de l offre de service par exemple S engager dans un projet collaboratif 2 0 La dernière partie fait la synthèse des points de vigilance et des facteurs de succès et propose un schéma pour la conception et la mise en place d un projet 2 0 Les auteurs conseillent de maîtriser cinq aspects critiques l organisation en amont la communication le droit de l information l évaluation du projet et ses retombées et le positionnement de la fonction information documentation Puis ils relèvent cinq autres aspects qui facilitent la réussite d un tel projet la prise en compte des besoins le soutien

    Original URL path: http://www.adbs.fr/le-projet-collaboratif-2-0-pour-mobiliser-la-documentation-au-service-de-l-entreprise-florence-gicquel-et-aref-jdey-115029.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive

  • Lectures et lecteurs à l’heure d’Internet : livre, presse, bibliothèques / sous la dir. de Christophe Evans ● Lire dans un monde numérique / sous la dir. de Claire Bélisle - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    le contexte universitaire où ces pratiques rencontrent un succès certain Les deux dernières contributions de ce document ont en commun l absence de bibliographie en fin de texte La lecture numérique en quelques repères est l occasion pour Philippe Bootz de préciser le concept de littérature numérique entendu comme un ensemble de propositions qui entrent dans une véritable réflexion sur le dispositif littéraire Cela lui permet de présenter la nouvelle littérature née du numérique et de son ancrage avec la littérature qui l a précédée A sa suite Alexandra Saëmmer interroge Lectures immervises du texte numérique un paradoxe et répond dans un langage un peu précieux sur la littérature numérique du XXIe siècle permettant d entrer des mondes virtuels C Bélisle conclut ce savant ouvrage sur le concept de littératie ouvrant sur de nouvelles perspectives pour penser la littérature aujourd hui Christophe Evans dirige ses auteurs dans une toute autre direction plus sociologique et orientée sciences de l information mais en même temps très proche en s intéressant aux Mystères de la lecture activité qui ne se laisse pas facilement saisir Pour l explorer il sollicite l expertise de dix sept auteurs et structure son document en quatre principales parties La première intitulée Culture lettrée et évolution des pratiques de lecture comprend trois chapitres aux titres explicites Le premier signé par Bernard Lahire entend décrire La lente dévaluation des formes culturelles et artistiques ce qui l entraîne à démontrer la crise de foi culturelle Olivier Donnat dit ensuite l évolution de la lecture du livre et de la littérature dans les années 1973 à 2008 Il s appuie pour étayer sa démonstration sur des données statistiques produites au moyen des enquêtes barométriques Pratique culturelle des Français très souvent évoquées dans les autres contributions de ce document Les chiffres analysés l entraînent à poser trois questions elles concernent le livre comme objet la lecture comme activité et l avenir de la littérature Enfin Dominique Boullier pose la question Profils alerte et vidéo de l outre lecture à la fin de la lecture L outre lecture permet de souligner la pluralité des activités de lecture sur internet et d analyser leur évolution avec le passage au web 2 0 La deuxième partie de l ouvrage pose un regard acéré Du côté des jeunes générations Christine Dètrez et Sylvie Octobre s intéressent aux séries à succès telles Boule et Bill ou Titeuf Cela leur permet leur décrire des trajectoires différentes synthétisées dans un tableau qui conduisent l enfant à l adolescence Elles s appuyent pour ce faire sur des enquêtes très pédagogiquement explicitées renforcées par des témoignages tels celui de Bérénice Waty portant sur les 3 6 ans et l univers du livre ou sur des portraits tel celui de Leila lectrice modeste mais durable Ronan Vourc h s intéresse quant à lui aux étudiants et à leur lecture dans un contexte de professionnalisation des parcours de formation et quand Internet est de plus en plus présent dans leur univers culturel Il s

    Original URL path: http://www.adbs.fr/lectures-et-lecteurs-a-l-heure-d-internet-livre-presse-bibliotheques-sous-la-dir-de-christophe-evans-9679-lire-dans-un-monde-numerique-sous-la-dir-de-claire-belisle-115051.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive

  • Mener l’enquête. Guide des études de publics en bibliothèque / sous la dir. de Christophe Evans - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    ISSN 1259 4857 22 ISBN 978 2 910227 89 0 22 Vous préparez une enquête Alors vous vous posez un tas de questions comme par exemple Comment constituer un échantillon Avec qui mener l enquête Où trouver des exemples des modèles des résultats d enquêtes Comment évaluer une enquête Ou peut être plus sophistiqué à quoi servent les focus groups Ou plus terre à terre comment poser les questions comment les formuler et dans quel ordre Voici des éléments de réponses Echantillon Comment constituer le groupe de personnes à interroger Combien de personnes Qui Comment Par tirage aléatoire c est à dire un peu au hasard En appliquant des quotas ce qui implique une bonne connaissance préalable du public Ou par recommandations de tiers ou par réseau Même si en général le tirage aléatoire parait le moyen le plus sûr et le plus simple dans certains cas pratiques particulières usage expert fréquentation occasionnelle le recours aux recommandations peut s avérer incontournable Appliquer des quotas lieu de résidence âge profession etc par exemple à partir des données Insee peut devenir vite très complexe Avec qui Avec les collègues de la bibliothèque ou du service de documentation Ou avec un prestataire en sous traitance Ou avec des étudiants ou élèves stagiaires La solution d un prestataire peut être coûteuse et aussi disproportionné Si vous n avez pas le temps pour le faire avec vos ressources propres à quels établissement s adresser pour trouver un stagiaire compétent Dans tous les cas de figure prévoyez dès le départ un comité de pilotage et une communication autour du projet D autres enquêtes L Enssib a mis en ligne dans sa bibliothèque numérique une collection d environ 200 études et enquêtes parmi lesquelles plus de cinquante enquêtes menées dans les bibliothèques publiques et universitaires Ces enquêtes peuvent servir d exemple et de modèle mais aussi de référence pour comparer les résultats Evaluation Si possible mener l enquête comme un projet avec une phase finale d évaluation pour tirer les leçons préparer la suite mais aussi pour la communication Cette évaluation portera notamment sur le protocole d enquête questionnaire sur l organisation matérielle le cas échéant sur les relations avec le prestataire et sur l exploitation et la valorisation des résultats A prévoir également la documentation et l archivage de tous les documents Focus groups Il s agit d une technique qualitative issue du marketing afin de connaître les attentes opinions et réactions des usagers d un service utile dans la phase exploratoire d une enquête mais aussi pour préparer et accompagner un changement Il est d usage que le focus group soit constitué d une dizaine de personnes qui ne se connaissent pas le focus group se réunit pour une séance de deux à trois heures et suit un certain rituel Souvent il vaut mieux prévoir deux ou trois groupes pour obtenir un panel représentatif et large d information Pour la formulation et l ordre des questions je vous renvoie sur la boite à outils n

    Original URL path: http://www.adbs.fr/mener-l-enquete-guide-des-etudes-de-publics-en-bibliotheque-sous-la-dir-de-christophe-evans-115035.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive

  • Horizon 2019 : bibliothèques en prospective / Dominique Arot, Anne-Marie Bertrand, Robert Damien, et al. - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    social scientifique culturel Anne Marie Bertrand Des divers défis à relever les changements socioculturels des dernières décades ne sont pas les moindres Avec Pascal Ory qui les rappelle après avoir défini en historien les cinq prolégomènes de base à toute prospective qui voudrait se présenter comme science deux scénarios hypothétiques peuvent être distingués soit la dilution de la bibliothèque publique dans l océan d un système documentaire libéral libertaire à savoir Internet soit a contrario l excès du virtuel qui peut se voir compenser par le besoin de re matérialiser objets et lieux où s exerce la lecture publique au service de tous les publics Éditeur La Découverte François Gèze se lance dans un essai de prospective sur ce que pourrait devenir le livre imprimé en 2019 Des années soixante dix aux années deux mille les acteurs de la chaîne du livre lecteurs y compris ont vu profondément se transformer leurs pratiques et ceci ne peut que continuer Le tableau qu en fait F Gèze en se plaçant délibérément en 2009 éclaire un paysage mixte car façonné pas du tout de la même manière par les technologies numériques selon les différents types de livres et où les métiers auront fortement évolué Quant aux bibliothécaires qu il voit libérés de travaux répétitifs et assistés par de nouveaux outils il les imagine beaucoup mieux à même d adapter leurs ressources aux demandes exprimées et de s ouvrir davantage aux non usagers La concertation interprofessionnelle sera une exigence Bien loin d entrevoir comme certains la fin d une médiation et du métier exercés par les bibliothécaires Bertrand Legendre se faufilant entre défaitisme nostalgique d un Âge d or du livre sans doute largement fantasmé et optimisme débridé réfléchit à leur avenir en terme de valeur ajoutée Ce qui fonde la bibliothèque c est sa capacité de service rendu au public Cette valeur ajoutée aujourd hui multiforme sollicite à la fois une pensée globale du rôle des bibliothèques et des compétences spécialisées Appuyé sur une solide formation professionnelle cet aspect de l offre diverse par rapport à la production de masse faisant une large part à la formation du public ne peut que se développer C est également en insistant sur le rôle de médiation culturelle vers tous les publics que Dominique Arot répond aux pronostics sur la fin d une utopie la conservation du savoir et sa mise à disposition de tout un chacun fondement on le sait de l existence des bibliothèques Attaquée par la baisse des crédits d une part par la baisse tendancielle de la lecture et par la concurrence des outils numériques individualisés d autre part l institution a su évoluer en adoptant une politique documentaire raisonnée en modernisant les fonds et en constituant des réseaux En outre il est indéniable que les bibliothèques publiques répondent à l heure du numérique à la nécessité d espaces sociaux de partage formule de Bertrand Calenge L ouverture ou l accentuation de partenariats culturels et éducatifs en particulier avec les établissements scolaires

    Original URL path: http://www.adbs.fr/horizon-2019-bibliotheques-en-prospective-dominique-arot-anne-marie-bertrand-robert-damien-et-al--110950.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive

  • Le Développement de l’intelligence informationnelle : les acteurs, les défis et la quête de sens / sous la dir. de Danielle Boisvert - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    intelligence informationnelle les acteurs les défis et la quête de sens sous la dir de Danielle Boisvert Montréal Les Éditions Asted 2010 219 p ISBN 978 2 923593 18 3 26 Danielle Boisvert bibliothécaire à l Université du Québec en Outaouais UQE nous propose un ouvrage collectif correspondant aux différents regards d acteurs canadiens francophones du secteur des bibliothèques et de la documentation sur un sujet particulièrement important en sciences de l information et de la documentation celui du développement de l intelligence informationnelle et des compétences associées en insistant sur la formation et la notion de situation d information La plupart des auteurs reviennent sur la notion d intelligence informationnelle en anglais information literacy définie par l American Library Association ALA comme la capacité d identifier un besoin d information de localiser les sources d information d évaluer et d utiliser efficacement l information nécessaire pour prendre une décision ou résoudre un problème précis et ensuite sur sa déclinaison en compétences informationnelles La France préfère la notion de culture de l information Viviane Paiement s intéresse aux compétences informationnelles des élèves en milieu scolaire québécois faisant le lien entre qualité des services de la bibliothèque et réussite des élèves Daniel Marquis souligne l importance de la formation documentaire dans les collèges Danielle Boisvert revient ensuite sur l importance du développement des compétences informationnelles comme source de pouvoir avec toute la dimension de l influence et d échange Diane St Aubin prolonge cette réflexion sur les transformations suscitées par Internet démocratisation du savoir avec l évolution du rôle des bibliothécaires vers celui d animateurs informationnels Cécile Lointier insiste sur le rôle des bibliothèques publiques dans la société du savoir Elles peuvent constituer un lieu d intégration et de socialisation notamment pour des migrants Leur rôle comme médiateurs passeurs guides pour

    Original URL path: http://www.adbs.fr/le-developpement-de-l-intelligence-informationnelle-les-acteurs-les-defis-et-la-quete-de-sens-sous-la-dir-de-danielle-boisvert-110949.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive