archive-fr.com » FR » A » ADBS.FR

Total: 395

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Élaboration de politiques en milieux documentaires - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    5 à 7 vidéos Agenda des manifestations La revue I2D Information données documents La revue Documentaliste Ouvrages ADBS L Oeil de l ADBS Nous avons lu Nous avons reçu Vocabulaire de la doc Pages thématiques Espace adhérents Connexion à l Intranet Identifiant mot de passe J ai oublié mon mot de passe En savoir plus Adhérer Menu en cours de modification Merci de patienter Vous êtes ici Accueil Accéder à la doc professionnelle Nous avons lu Élaboration de politiques en milieux documentaires publié le 14 février 2011 Benoît Ferland préf de Philippe Sauvageau Montréal Les éditions ASTED 2008 294 p ISBN 978 2 923563 06 0 55 CAN L Association pour l avancement des sciences et des techniques documentaires ASTED est une association canadienne implantée à Montréal qui est peu ou prou équivalente à l ADBS du moins dans ses buts et objectifs Elle publie régulièrement d excellents ouvrages professionnels dont celui ci consacré aux politiques documentaires par un auteur que les lecteurs français et francophones auront plaisir à découvrir Benoit Ferland Bénéficiant d une expérience conséquente des bibliothèques il est actuellement chef de division des bibliothèques publiques de Montréal Nord et enseigne également Pourquoi des politiques est la question posée d emblée et la réponse apportée est très claire tout gestionnaire a besoin d élaborer pour les services proposés des lignes directrices Celles ci recouvrent à la fois la ou les mission s qui ont besoin d être précisées les orientations à donner les objectifs et les politiques à mettre en place Si l auteur précise qu il y a parfois loin entre des vœux pieux et la réalité il souligne cependant l importance de politiques bien articulées pour une plus grande efficacité de l institution ce que personne ne remet en question Elles permettent d éviter l improvisation

    Original URL path: http://www.adbs.fr/elaboration-de-politiques-en-milieux-documentaires-98765.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive


  • Google Livres et le futur des bibliothèques numériques : historique du projet, techniques documentaires, alternatives et controverses - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    avance qui semble aujourd hui irrattrapable et de connaître une ascension qui semble inexorable Google étend progressivement son empire et Google Livres n en est qu un service parmi d autres mais quel service Google cependant n est pas l inventeur des bibliothèques numériques c est une partie tout à fait passionnante de cet ouvrage que celle qui présente les détails des nombreux autres projets développés auparavant ou parallèlement dans des contextes très variés C est dans ce cadre que le 14 décembre 2004 l annonce de Google Print a représenté un véritable tremblement de terre On découvre aussi comment le projet Bibliothèques a mûri depuis Books dès 2002 soit quatre ans après la création de l entreprise du métronome utilisé pour garder le rythme de la numérisation jusqu au processus industriel avancé d aujourd hui Même si la culture du secret est poussée à un degré élevé tant pour les aspects techniques que commerciaux ce qui est nouveau dans le monde des bibliothèques on connaîtra les grandes lignes des liens tissés petit à petit depuis le premier partenariat avec l université du Michigan jusqu au premier accord avec un État l État italien en mars 2010 Si Google Livres présente encore des faiblesses notamment au regard des métadonnées de la stabilité des adresses ou encore des doublons peu importe Celles ci d ailleurs ne tardent généralement pas à se résorber Google n a t il pas conclu le 19 mai 2008 un accord avec OCLC Ohio College Library Center et ses 169 millions de notices bibliographiques ce qui pourrait améliorer progressivement certes la situation Une alliance bien moins médiatisée que d autres mais tout aussi cruciale dont les éléments en jeu sont analysés finement Alors certes Google fouille mais n organise pas Il représente plutôt un réservoir qu une bibliothèque comme le lui reprochaient Jean Noël Jeanneney et bien d autres Foin des règles juridiques actuelles du droit d auteur mais aussi du copyright puisque Google aurait une vision très particulière de ce régime et que l opt out sera qualifiée de méthode de Far West Consacré aux controverses le long chapitre 10 très documenté lui aussi permet de se replonger dans les détails des nombreux litiges soulevés de part et d autre de l Atlantique des deux versions du Règlement accord liant Google à des représentants d auteurs et d éditeurs des arguments donnés par divers gouvernements associations et entreprises concurrentes et de prendre ainsi la mesure d une décision attendue du juge américain pour l instant repoussée à une date non connue Google Livres bien sûr pose aussi des questions en matière de censure qu elle soit exercée pour des raisons politiques ou commerciales des questions culturelles sur la nature du patrimoine qui sera mis en valeur ou encore des questions relatives à la vie privée Google bibliothécaire Google libraire et aujourd hui aussi Google éditeur ne manqueront pas d avoir un impact sur la TVA le prix unique du livre les droits de douane les services

    Original URL path: http://www.adbs.fr/google-livres-et-le-futur-des-bibliotheques-numeriques-historique-du-projet-techniques-documentaires-alternatives-et-controverses-98782.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive

  • Homo numericus - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    ADBS L Oeil de l ADBS Nous avons lu Nous avons reçu Vocabulaire de la doc Pages thématiques Espace adhérents Connexion à l Intranet Identifiant mot de passe J ai oublié mon mot de passe En savoir plus Adhérer Menu en cours de modification Merci de patienter Vous êtes ici Accueil Accéder à la doc professionnelle Nous avons lu Homo numericus publié le 14 février 2011 Paris Esprit 2009 P 68 217 Numéro de Esprit ISSN 0014 0759 mars avril 2009 n 3 4 ISBN 978 2 909210 75 9 23 Dans une de ses récentes livraisons la revue Esprit continue et prolonge la réflexion entamée en mai 2006 dans un numéro intitulé Que nous réserve le numérique Trois années après qu en est il Il est peu de dire que la situation a évolué et les concepteurs de ce numéro envisagent deux angles d évolution le premier se concentre sur Les nouveaux usages en ligne et le second sur Le corps à l épreuve des cultures numériques avec des contributions d une douzaine d auteurs Consacrée aux nouveaux usages en ligne la première partie s attache tout d abord au livre numérique qui après un lancement difficile connaît un développement certain avec la numérisation des fonds et l amélioration des supports Le journalisme en ligne est vu lui comme un moyen de retisser des liens plus étroits avec les lecteurs grâce à l interactivité et à une manière différente de traiter l information La mise en ligne des vidéos est une autre révolution qui fait réfléchir sur l image en tant que témoin d événements Avec le Web 2 0 et la multiplication des contenus disponibles sur la Toile la question se pose de savoir s ils seront consultés Le phénomène du libre est vu non pas tant sous

    Original URL path: http://www.adbs.fr/homo-numericus-98763.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive

  • La propriété intellectuelle emportée par le numérique ? - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    trouve en toile de fond dans cet article qui souligne qu une réflexion sur les modes de rémunération et le soutien à la création doit être organisée à l heure où les supports physiques disparaissent et qui préconise un Grenelle de l économie numérique pour que le Parlement puisse légiférer en connaissance de cause sans la frénésie qui a précédé l adoption des lois Dadvsi et Hadopi Retour sur le passé encore dans l article suivant qui dresse un panorama des lois adoptées en France depuis celles de 1791 et 1793 jusqu à la loi Hadopi et rappelle les différences qui séparent le modèle anglo saxon du modèle continental et les décisions majeures prises par les tribunaux sur le téléchargement illégal Cet article souligne aussi les difficultés à établir des frontières entre les usages illicites et licites rappelle les responsabilités des acteurs et présente divers modèles alternatifs au modèle traditionnel Il démontre que les pratiques du Web 2 0 fondées sur la gratuité répondent au modèle juridique appliqué aux médias de masse mais exigent aussi un abandon des données personnelles et que l Internet est amené ainsi à devenir un espace de contrôle guidé par divers intérêts économiques L approche économique s imposait effectivement Après avoir présenté les théories permettant d analyser les droits de propriété intellectuelle DPI puis souligné que la mise à disposition sur les réseaux d œuvres protégées bénéficiait aux fabricants d équipements aux fournisseurs d accès à l Internet FAI et aux producteurs de logiciels protégés l auteur entreprend une analyse approfondie des échanges d œuvres musicales sur les réseaux P2P Il y remet en cause le statut de bien privé des archives musicales et souligne les différences qui séparent les marchés liés à l économie numérique et les marchés économiques traditionnels Fournir aux chercheurs des documents à distance voilà qui suppose un encadrement juridique Celui ci a évolué sous la pression des évolutions techniques et économiques C est ce que démontre l article suivant qui détaille les difficultés rencontrées lorsque l on a voulu envoyer ces documents par les voies électroniques Il rappelle aussi les enjeux que sont le développement des archives ouvertes et des modèles économiques alternatifs ou encore la reconquête de la propriété intellectuelle par les communautés scientifiques Le libre accès tel est précisément l objet de l article suivant qui dresse un historique du mouvement initié par les communautés de chercheurs en présente les principes et les outils développés En dépit des impacts positifs l appropriation par les politiques prend du retard dû en partie à l existence d un lobby anti accès chez les éditeurs mais il rencontre plus de succès auprès des fondations et des universités ce qui laisse augurer une progression vers une communication scientifique libre sur Internet Abandonner le copyright pour le user right La musique est libre et légale sur Jamendo plate forme où l on a su combiner les licences Creative Commons CC à un modèle économique financé sur la publicité fondé sur l audience et

    Original URL path: http://www.adbs.fr/la-propriete-intellectuelle-emportee-par-le-numerique--98778.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive

  • Le nouveau management de l’information : la gestion des connaissances au cœur de l’entreprise 2.0 - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    223 p Collection Entreprendre ISBN 978 2 916571 29 4 23 90 En cinq chapitres assez denses ce livre revisite certaines notions en vogue depuis plusieurs années travailleurs du savoir digital natives intelligence collective entreprise 2 0 informatique ambiante etc pour tenter de dresser un bilan du paysage informationnel actuel en entreprise et pointer une avancée vers le PKM ou personal knowledge management vers lequel convergeraient finalement les usages socio techniques récents Au delà de synthèses bien informées et de tableaux d usage souvent pertinents l un des intérêts majeurs de l ouvrage de Christophe Deschamps est de dépasser le simple catalogue d outils et de pratiques pour proposer un axe de lecture et d investigation qu on pourrait résumer comme l émergence d un nouvel individualisme En effet partant de l idée que étant sortis d une ère industrielle marquée par la volonté d organiser les savoirs de manière centralisée puis d une ère post industrielle plutôt fondée sur la collaboration groupware nous serions entrés dans une gestion des connaissances de troisième génération où la personne prévaut comme unité de base unité cognitive élémentaire de l organisation complexe L acteur cognitif ne se substitue pas aux organisations existantes mais en se superposant à elles il permet en quelque sorte de les optimiser L ouvrage débute par un certain nombre de rappels sur la société de l information dont l une des caractéristiques saillantes serait la disparition progressive de la technique informatique à l intérieur même des artefacts puis des vivants eux mêmes Le réel se doublant ainsi d une empreinte numérique qui lui est consubstantielle et qui pourrait rendre inutile toute structuration a posteriori Cette vision qui tient de moins en moins de la science fiction interroge fortement la gestion des connaissances en en déplaçant les enjeux et les risques capture statistique de l attention connectivité permanente temps réel etc Alors que les anciennes promesses du KM de révéler et de partager des informations plus ou moins implicites semblent en mesure d être tenues par les outillages actuels on peut s interroger sur les pratiques intellectuelles et professionnelles qui accompagnent ces nouveaux usages En effet selon l auteur ces exigences ne seront tenues qu à condition de se séparer de l approche technologiste classique qui voit la connaissance comme un objet que l on peut capturer structurer et codifier afin de la réutiliser ce qui décrit assez bien ce que depuis au moins cinquante ans on entend par documentation En fait s il y a nouveauté c est bien là qu elle réside non plus voir l information comme un objet mais principalement comme un flux Sortir de la vision selon laquelle on pourrait capitaliser et stocker des connaissances indépendamment des usages qui en seront faits mais plutôt interagir avec des potentialités de signification et jouer avec le mouvement lui même comme dans une veille informationnelle avec Twitter par exemple Est ce à dire que le nouveau management de l information ne se soucierait plus de la maîtrise des

    Original URL path: http://www.adbs.fr/le-nouveau-management-de-l-information-la-gestion-des-connaissances-au-coeur-de-l-entreprise-2-0-98761.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive

  • Les collections électroniques, une nouvelle politique documentaire - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    Nous avons lu Les collections électroniques une nouvelle politique documentaire publié le 14 février 2011 sous la dir de Pierre Carbonne et François Cavalier Paris Éditions du Cercle de la librairie 2009 311 p Bibliothèques ISSN 0184 0886 ISBN 978 2 7654 0975 5 39 Faire le point sur les ressources électroniques offertes en 2009 aux bibliothèques voilà qui rendait déjà cet ouvrage indispensable Et c est un panorama très complet du paysage éditorial domaine par domaine qui nous est proposé ici avec une mise en exergue des difficultés rencontrées et des évolutions envisageables Une large place y est tout naturellement accordée au libre accès qui assure désormais une part non négligeable de la constitution de telles collections Un état des lieux complet nous est proposé en particulier sur les aspects techniques économiques et politiques de la question Certes les modèles sont loin d être stabilisés et plusieurs expériences Scoap 3 et Springer open Choice notamment sont présentées pour compléter le tableau ce qui permet aussi de mettre l accent sur trois chantiers actuels l obligation de dépôt les questions juridiques et la mise en réseau des archives ouvertes Qui dit ressources électroniques dit aussi consortiums Couperin pour les bibliothèques universitaires Carel pour les bibliothèques publiques se sont imposés la fois auprès des éditeurs et de leurs clients Après avoir exposé le détail de leur mode de fonctionnement et des évolutions en cours l ouvrage donne des informations très précises sur les offres faites par les divers éditeurs et sur les modèles économiques qu ils ont adoptés Où l on apprendra aussi à lire à comprendre et à négocier les clauses des contrats de licence de ressources électroniques Des aspects qui nous ont toujours paru essentiels et qui sont ici fort opportunément accompagnés de plusieurs recommandations auxquelles nous souscrivons bien

    Original URL path: http://www.adbs.fr/les-collections-electroniques-une-nouvelle-politique-documentaire-98776.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive

  • Quel modèle de bibliothèque ? - La nouvelle bibliothèque : contribution pour la bibliothèque de demain - Le métier de bibliothécaire - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    début du XXe siècle Anne Marie Bertrand souligne la véritable révolution culturelle que fut le passage de la bibliothèque conservatrice où selon un rapport ministériel de 1948 le grand public ne vient pour ainsi dire pas à l actuelle bibliothèque influencée par le modèle anglo saxon plus ouvert Or ce type actuel caractérisé par le libre accès la diversité des fonds l ouverture à un public varié les activités culturelles semble se brouiller ou s épuiser Les professionnels eux mêmes n hésitent pas à le remettre en cause Ainsi le groupe réuni autour du sociologue Claude Poissenot d une part et Catherine Clément dans l ouvrage publié par l ENSSIB d autre part décrivent les symptômes et précisent les causes de ce que de concert ils nomment l essoufflement du modèle Leurs constats se rejoignent sur l essentiel les choix de la bibliothèque reposeraient toujours trop sur le souci de prescrire des œuvres de qualité voire d éduquer le public sans vraiment se soucier de ses désirs ni de ses préférences D où en partie son désintérêt Bref conclut Catherine Clément la médiathèque s attache plutôt à changer le monde qu à l accompagner ce qui a fini par la mettre peut être un peu trop à l écart du monde tel qu il est et tel qu il évolue p 68 L en rapprocher supposerait de prendre davantage en compte la diversité socio culturelle du milieu de diversifier les missions en particulier vers le service aux usagers dont Christophe Evans rappelle combien peu en France il est valorisé de lever l ambiguïté sur son rôle social entre loisir et savoir Thierry Ermakoff p 72 L analyse par les deux groupes de travail des multiples obstacles conceptuels idéologiques techniques résistances involontaires ou vieux atavismes Michel Melot p 177 sur lesquels butent les meilleures intentions finit par déboucher sur une éventualité glaçante La bibliothèque publique peut elle mourir Cristina Ion Certes non mais elle a changé d allure M Melot p 179 En effet elle doit résoudre la tension qu elle subit en tant qu institution culturelle dans une société de l accès immédiat de la surproduction commerciale et de la concurrence entre une multitude de lieux de loisirs de culture et d information C Ion p 100 Face entre autres à ce que Claude Poissenot appelle la concurrence des tuyaux p 15 que devient la collection longtemps fondement d une bibliothèque Peut on aller jusqu à envisager l une sans l autre et voir les pratiques de consultation en ligne usuelles en bibliothèques scientifiques transposées en médiathèque imposant à celle ci un rôle dominant de service à la personne Le débat est ouvert En effet si le Web est une forme de bibliothèque à l état gazeux Valérie Tesnière qui ouvre à tout un chacun l accès à une infinité vertigineuse de collections M Melot p 176 la concurrence est rude Mais bien des médiathèques investissent le cyberespace L exemple des bibliothèques municipales à vocation régionale relaté par Livia Rapatel

    Original URL path: http://www.adbs.fr/quel-modele-de-bibliotheque-la-nouvelle-bibliotheque-contribution-pour-la-bibliotheque-de-demain-le-metier-de-bibliothecaire-98768.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive

  • La publication scientifique : analyses et perspectives - L'association des professionnels de l'information et de la documentation
    également de montrer leurs différences essentielles dans les processus de création et de diffusion Nick Evans clôture ce premier thème en situant Les sociétés savantes et l édition aujourd hui Après avoir présenté l explosion de ces sociétés dans le monde il tente de prévoir leur avenir et celui de leurs publications à l heure du numérique qui entraîne un changement des modèles économiques Le lecteur apprend beaucoup mais peut s étonner de l absence dans ce chapitre d une référence à l International Council of Scientific Union ICSU qui joue avec l Unesco un rôle déterminant dans les normes concernant les publications scientifiques Le marché de l information scientifique et le mouvement open access constituent le deuxième thème de cet ouvrage Mathias Dewatripont Victor Ginsburgh Patrick Legros et Alexis Walckiers analysent l Édition scientifique et le pouvoir de marché Ils en soulignent les caractéristiques avant de présenter les résultats économétriques de leurs enquêtes et la typologie des éditeurs dans cette perspective économique Alain Jacquesson et Jean Philippe Schmitt présentent Les grands éditeurs face au mouvement open access et décrivent des étapes caractéristiques de leur attitude face à ces nouveaux modes de communication scientifique Françoise Vandooren ferme ce deuxième thème en étudiant dans une perspective économique technologique et politique à la fois l Évolution de l accès aux publications scientifiques et en insistant sur quelques défis posés par le libre accès aux publications Chérifa Boukacem Zeghmouri signe le chapitre unique du troisième thème portant sur le rôle éditorial des bibliothèques universitaires Sa contribution révèle Les opportunités éditoriales du modèle renouvelé de la bibliothèque académique Ce chapitre invite le professionnel de l information à réfléchir sur une facette de son travail relativement peu souvent abordée Le quatrième thème Le transfert des savoirs et le cas de Wikipédia offre à Laure Endrizzi l occasion de s interroger sur Wikipédia un nouveau modèle éditorial et d expliciter pour ceux qui ne les connaissent pas déjà les secrets de fabrication de cette encyclopédie qui a fait déjà couler beaucoup d encre C est L encyclopédisme en éclats l édition scientifique numérique face aux nouvelles mémoires et intelligences en procès qui intéressent Brigitte Juanals et Jean Max Noyer Leur étude leur permet d affirmer l importance à donner aux modes d écriture quand l encyclopédisme en train d émerger est celui des agencements donc des cartographies Ceci pose le problème majeur de la navigation dans l espace hétérogène des ontologies qui décrivent les agencements des savoirs spécifiques constitutifs du savoir scientifique général et processuel disponible Pierre Carbonne et Albert G Joseph se chargent du cinquième thème de cet ouvrage pour parler respectivement de La relation consortiums éditeurs phénomène mondial né de l accès aux publications scientifiques et de La négociation des licences pour la fourniture des documents pratique relativement récente dont les données juridiques peuvent varier suivant les pays Les cinq derniers thèmes ne sont défendus que par l intermédiaire d un seul chapitre C est d abord Le rôle des agences d abonnement vis

    Original URL path: http://www.adbs.fr/la-publication-scientifique-analyses-et-perspectives-75710.htm?RH=1216305435750 (2016-01-11)
    Open archived version from archive