archive-fr.com » FR » A » AUVERGNE-GROUPESOCIALISTE-REGION.FR

Total: 121

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • ACCUEIL
    Président de veiller à ce que de telles affirmation sans fondement soient rapidement corrigées par leurs auteurs eux mêmes Parlons à présent du Programme Opérationnel du Fonds Européen de Développement Économique et Régional FEDER et du Fonds Social Européen FSE 2014 2020 dont les enjeux sont tout aussi importants Il fait lui aussi l objet d un rapport inscrit à notre ordre du jour même si le volume financier est moindre que celui consacré à l agriculture Je rappelle que là encore depuis le 1 er janvier 2014 la Région est autorité de gestion Nous entrons dans la phase ultime d élaboration de notre programme opérationnel puisque le 20 mars 2014 se tiendra en Auvergne une dernière réunion bilatérale avec la Commission Européenne avant transmission officielle du Programme Opérationnel régional du Fonds Européen de Développement Régional FEDER Fonds Social Européen FSE Monsieur le Président vous avez opportunément souhaité élaborer celui ci dans le cadre d un partenariat élargi aux Conseils Généraux Agglomérations chambres consulaires État agences régionales ou nationales ADEME organisations professionnelles et citoyens d Auvergne via une publication sur Internet du 8 février au 8 mars 2014 C est dire notre volonté de faire participer toutes les forces vives de l Auvergne pour tendre vers une performance maximale de cet outil à l impact considérable dont nous avons désormais la responsabilité Je vous invite à en mesurer les enjeux car ses objectifs prennent la forme de huit axes dans le futur programme constitué de 217 4 M de crédits FEDER et de 32 4 M de crédits FSE pour la période 2014 2020 Sur le FEDER La recherche l innovation et l économie représenteront 102 M Trois exemples simplement de financements récents concernent l entreprise Convivial dans l Allier pour 580 000 de soutien à l installation d une ligne de produits effeuillés l entreprise Matière que l Europe accompagne dans la conquête du marché philippin pour 137 400 ou encore la mise au point d un procédé industriel de restauration d aqueducs pour 81 000 Le numérique infrastructures et usages bénéficiera de 21 M La thématique énergétique énergies renouvelables et efficacité énergétique sera dotée de 50 6 M Je ne citerai comme exemples récents de financement européen que le réseau de chaleur de la Commune de Tence pour 307 000 ou la fabrication de granulés de bois pour 258 000 L engagement sur la thématique environnementale disposera de 13 M Un axe territorial urbain intégré permettra de mobiliser les six Communautés d agglomération sur deux thématiques la mobilité durable et l amélioration de l environnement urbain à hauteur de 23 1 M On ne peut que se féliciter de ce panorama d interventions qui correspond en tous points à nos priorités régionales Permettez moi Monsieur le Président de suggérer au nom de mon groupe qu il soit fait preuve de la plus grande vigilance pour que l ensemble des opérations programmées ne fassent l objet d aucun retard de réalisation Nous devons avoir pour objectif une consommation intégrale des fonds européens particulièrement dans tout ce qui touche à l économie à l innovation et à la recherche Nos entreprises comme nos chercheurs constituent l avenir de la région Ils attendent de nous que nous les accompagnions dans leur démarche d innovation De même une concentration des fonds FEDER sur le numérique la transition énergétique ou encore l environnement nous paraît cohérente avec la politique que nous avons engagée depuis plusieurs années J espère enfin que nous saurons mobiliser ces fonds européens sur nos objectifs d intermodalité des transports pour laquelle il nous reste à parachever le maillage de toutes nos villes avec la métropole régionale mais aussi entre elles Il s agit d une attente forte des usagers mais également une nécessité pour accroître la fréquentation dans les transports collectifs Sur le FSE Un axe financera l accompagnement à la création reprise ou transmission d entreprises Il sera doté de 12 1 M de crédits auxquels s ajouteront 6 1 M de crédits européens spécifiques au titre de l Initiative pour l Emploi des Jeunes Un autre axe sera dédié à la formation avec 19 1 M de crédits FSE dans le but d améliorer l offre de formation de l enseignement supérieur en accompagnant le futur schéma régional de l enseignement supérieur et de stabiliser l offre de formation gérée par la Région Je pense nécessaire Monsieur le Président de porter une attention particulière à la formation des demandeurs d emploi comme à ce fameux réservoir d offres d emplois non pourvus pour lequel notre région via les fonds européens peut engager des initiatives de mise en adéquation de l offre et de la demande d emplois Le Parlement a adopté la grande loi sur la formation professionnelle voulue et négociée par les partenaires sociaux et qui entre autres crée un compte personnel de formation pour tous les salariés Confier l autorité de gestion sur les fonds européens de formation au Conseil régional va dans le même sens Celui de l exercice plein et entier de cette compétence au plus près des réalités sur nos territoires Telles se présentent donc mes chers collègues les nouvelles responsabilités assumées dorénavant par la Région en matière de gestion des Fonds Européens Et s il y avait encore quelques esprits chagrins pour prétendre que l ordre du jour de notre session d aujourd hui serait peu important je leur répondrais que je viens en quelques paragraphes de souligner un enjeu financier équivalent à un peu plus de deux ans de budget régional Ou encore à l addition du budget d une année entière des quatre Conseils généraux réunis Si je rapporte cela à la seule section de l investissement la démonstration est encore plus nette il s agit de l équivalent de six années de budget d investissement de notre collectivité Voilà mes chers collègues en quoi consiste cette nouvelle responsabilité régionale nous devons engager toutes nos forces dans la promotion d une Europe utile Et il serait nécessaire je pense Monsieur le Président de faire connaître à nos concitoyens l impact de l intervention européenne dans leur vie quotidienne J y vois une excellente opportunité à la fois utile et civique dans la perspective du scrutin du 25 mai qui renouvellera le Parlement européen J en viens à présent à la situation économique de notre région et particulièrement à ce qui concerne l emploi Les statistiques prises au sens du Bureau International du Travail permettent de parler d inversion de la courbe du chômage En tout cas cette inversion est désormais très nette pour les jeunes de moins de 25 ans C est pourquoi il ne faut pas relâcher l effort mais utiliser tous les moyens à notre disposition particulièrement la formation professionnelle dont nous avons pour l essentiel la responsabilité L Auvergne quant à elle a connu une légère baisse sur un mois de 0 1 du nombre de chômeurs inscrits en catégorie A Ce premier résultat est un encouragement à poursuivre notre action Cette décélération perceptible permet donc d envisager une amélioration de la situation du marché du travail durant l année 2014 Il suffit pour s en convaincre de consulter quelques indicateurs du climat des affaires en France avec des prévisions d accroissement du chiffre d affaires de 2 3 dans l industrie et de 4 dans les services À cela s ajoutent des prévisions d investissements en hausse de 17 et des perspectives de desserrement du crédit après deux années terribles de baisse de l investissement qui ont conduit à la situation que l on connaît Ces signes encourageants montrent les premiers résultats des politiques mises en uvre par le Gouvernement et accompagnées par les régions Parmi celles ci je note la montée en charge des dossiers soutenus par la Banque Publique d Investissement la volonté désormais partagée de réussir le Pacte de Responsabilité entre les entreprises les pouvoirs publics et les organisations syndicales Car le bon fonctionnement et la performance d une économie reposent nécessairement sur un compromis social En effet l entreprise ne se résume pas aux seuls actionnaires et au capital investi Ce sont ses salariés qui la font vivre et qui font tourner l économie Il serait bon que le président du MEDEF intègre lui aussi cette réalité Dans l analyse des premiers signes de redémarrage économique je n oublie pas le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi que complètent les dispositifs de la Région comme le FIAD et nos mesures en faveur de la recherche et de l innovation ou encore l aide à l exportation Même s il faut rester prudent tout cela incite à un relatif optimisme que je voudrais vous faire partager Des indicateurs au vert pour la reprise titrait le quotidien régional le mardi 25 février Une confirmation vous a d ailleurs été donnée Monsieur le Président lors de la dernière réunion de la Banque Publique d Investissement Il ne faut donc pas relâcher l effort mais poursuivre le travail entrepris Un mot encore sur plusieurs dossiers à l ordre du jour dont un certain nombre portent sur l environnement ce qui confirme l intérêt de notre collectivité pour ce secteur particulièrement dans le cadre de nos objectifs en matière de transition énergétique Nous aurons ainsi à nous prononcer sur le Plan Climat Énergie de la Communauté d agglomération de Vichy Val d Allier sur le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux du Cher Amont sur une demande d agréments des Conservatoires d Espaces Naturels ainsi que sur le Contrat de Projets Loire grandeur Nature qui associe neuf régions à l État à l Établissement Public Loire ainsi qu à l Agence de l Eau Loire Bretagne Permettez moi enfin de conclure sur Vulcania à la veille de sa réouverture annuelle Je rappelle que 334 500 visiteurs ont visité Vulcania durant la saison 2013 avec une hausse de 4 du chiffre d affaires malgré un contexte économique et touristique difficile qui a amené d autres parcs comme le Futuroscope de Poitiers à constater une baisse de fréquentation Je rappelle aussi que le Comité Régional de Développement Touristique d Auvergne a présenté les résultats d une étude sur l image de la destination Auvergne réalisée par l institut Novamétrie auprès d un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population française hors habitants de l Auvergne Vulcania y est désigné par les interviewés comme le 2 ème site présentant le plus d intérêt touristique en Auvergne 74 de citations après le Volcan du Puy de Dôme 83 Notre choix de changer d orientation en 2006 d investir dans des animations appréciées de nos visiteurs en cohérence avec leurs attentes et de proposer chaque année des nouveautés s avère donc payant Nous poursuivrons sur ce rythme en 2014 Avec la livraison dans quelques semaines d un bâtiment unique d accueil regroupant espace d accueil point touristique restauration rapide et surfaces commerciales Avec aussi la refonte de la cafeteria et la mise en service d une aire de camping cars de 65 places dès le 29 mai Avec enfin et surtout dès demain la présentation d un nouveau film sur écran géant puis au milieu du printemps un ballon captif le Ballon des Puys qui vous fera découvrir la Chaîne des Puys dont nous espérons qu elle sera classée prochainement au patrimoine mondial de l UNESCO J indique au passage que la réalisation du Ballon des Puys sera financée pour l essentiel par le crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi CICE versé par l État à la SEM Volcans Bien sûr je suppose que chacun d entre vous est allé sur le site de Vulcania pour préparer sa visite et découvrir les nouveautés Y compris la nouvelle version de La terre dévoilée sous toutes ses coutures l exposition sur la Chaîne des Puys que complétera un hommage au grand vulcanologue que fut Haroun Tazieff ou encore un Vulcania en miniature à l adresse des jeunes enfants Constamment renouvelé Vulcania est devenu ce haut lieu touristique où selon la formule consacrée l on apprend en s amusant Je vous invite donc mes chers collègues à vous faire cette année encore les ambassadeurs du nouveau Vulcania pour assurer à la fois sa promotion et sa réussite car elles accompagnent celles de l Auvergne tout entière Je vous remercie Session des 17 et 18 mars 2014 Intervention de Monsieur René Souchon Président du Conseil régional d Auvergne Cette session 2014 est particulière à plus d un titre Tout d abord elle se déroule à quelques jours du premier tour des élections municipales Bon nombre d entre vous sont engagés que ce soit en tant que tête de liste ou en tant que colistier dans différents communes urbaines ou rurales d Auvergne Au delà des considérations politiques je souhaite à toutes et à tous des débats riches en idées et en projets sereins respectueux dans l esprit de nos institutions républicaines alors qu une forte abstention pourrait entacher ce scrutin Quatre communes du Puy de Dôme n auront pas de candidats lors de ce premier tour Ce phénomène qui touche 64 communes en France et je ne parle pas des listes incomplètes est particulièrement inquiétant Il met à mal le modèle communal alors que Léon Gambetta affirmait La république sera gagnée dans les Mairies Souhaitons un regain de vocation et de citoyenneté pour ces communes et attachons nous à débattre de façon constructive sur des projets des politiques publiques intéressants nos concitoyens La région aura à c ur au lendemain de ce scrutin de travailler en concertation avec l ensemble des collectivités auvergnates comme elle le fait depuis toujours sans considération politicienne ou partisane La préparation du prochain Contrat de Plan État Région 2014 2020 la mise en place des prochains programmes opérationnels européens l actualisation du Schéma Régional d Aménagement et de Développement Durable du Territoire le plan Ambition Numérique 2030 la préparation de la future génération de nos Contrats Auvergne voilà autant de sujets majeurs structurants pour l avenir de notre territoire qui passent par des échanges permanents et une collaboration des différents acteurs des différents élus pour mieux préparer l avenir Cette session est aussi la dernière de notre Assemblée dans cette enceinte L Assemblée régionale s est réunie sans discontinuer depuis près de 27 ans dans ces locaux de Delille tout d abord sous la présidence de Valéry Giscard d Estaing puis de Pierre Joël Bonté avant que je ne succède à ce dernier Des milliers d heures d échanges et de débats ont eu lieu ici même Des milliers de délibérations Des centaines d élus ont pu prendre part à nos travaux auxquels il faut ajouter les membres du CESER Une partie de l histoire de l Auvergne et surtout de notre collectivité s est jouée ici même L intérêt général a toujours prévalu dans cette enceinte en dépit des désaccords de débats parfois animés Notre collectivité va désormais connaître avec l installation de nos services au sein de l hôtel de région une nouvelle ère qui correspond à la mutation de notre institution profondément impactée par les nouvelles compétences qui lui échoient Une partie de nos services les moyens généraux et l informatique sont déjà en cours d installation dans ce bâtiment qui se veut exemplaire sur le plan du développement durable et totalement fonctionnel et adapté pour nos travaux et les besoins de nos agents des élus des membres du CESER et de nos partenaires Une demi journée d accueil destinée au personnel qui sera enfin réuni sur un seul et unique site aura lieu le 12 mai 2014 au matin à partir de 9 heures Je vous invite toutes et tous à participer à ce moment convivial qui permettra à plus de 400 agents d être réunis pour la 1 ère fois et de découvrir collectivement ce bâtiment Alors que certains sont tentés par la polémique sur un sujet qui devrait pourtant rassembler notre Assemblée compte tenu des votes successifs je donne une nouvelle fois le juste prix de cette réalisation attendue et justifiée 81 millions d TDC toutes dépenses confondues Ce montant comprend je le rappelle outre la réalisation et la maîtrise d uvre l achat du terrain l évacuation des gravats les assurances les équipements la signalisation et ce pour une totale transparence Le montant strict des travaux se monte à 49 millions d HT Le rapport présenté lors de notre commission permanente du 27 janvier 2014 précise clairement ce chiffre global et les montants respectifs des différents postes budgétaires De cela il faudra bien évidemment déduire le remboursement de la TVA ainsi que le produit de la vente de la partie de l immeuble de Fontmaure dont la Région est propriétaire Je rappelle que notre collectivité mettra dans les jours qui viennent en vente les 1 200 m² du 13 15 avenue de Fontmaure estimés par les domaines à environ 1 4 million d Une fois le remboursement opéré et la vente effectuée le coût final de la réalisation devrait être de 68 millions d Ce chiffre est public conforme à la réalité transparent et totalement assumé La Région cessera surtout de payer dans les semaines à venir 2 millions d de loyers et de charges à perte pour la collectivité Ces locaux donnent une nouvelle image à la Région Ils accueilleront je le souhaite de nombreuses manifestatio ns expositions colloques l hôtel de région devant être un équipement ouvert vivant et qui contribuera au rayonnement de notre collectivité Une inauguration aura lieu le samedi 21 juin jour de la fête de la musique en fin de matinée pour permettre à ceux qui exerceront des fonctions municipales de participer le soir aux festivités dans les communes Cette inauguration sera musicale et permettra aux habitants du quartier de découvrir le bâtiment Je souhaite revenir un instant sur la dernière édition du Salon International de l Agriculture qui s est tenu à Paris Porte de Versailles du 22 février au 2 mars 2014 La Région en partenariat

    Original URL path: http://www.auvergne-groupesocialiste-region.fr/MES%20ELEMENTS/INTERVENTIONS/INTERVENTIONS%202014/interventionsmars2014.htm (2015-10-11)
    Open archived version from archive


  • ACCUEIL
    Allier 20 14 sur le Cantal 8 35 sur la Haute Loire 19 95 sur le Puy de Dôme 53 Une fois encore ce résultat indique que nous avons eu raison de réformer Nous avons tous conscience qu une autre réforme est devant nous Elle est à l ordre du jour de notre session Elle fera aujourd hui l objet de débats et d un vote dont l issue impactera directement le devenir des lycéens auvergnats Je veux parler bien sûr du projet de Schéma stratégique de l offre de formation initiale sous statut scolaire avec sa première étape qui concerne les établissements clermontois Cette réforme Monsieur le Président vous l avez annoncée préparée concertée Vous en avez évalué toutes les répercussions positives le plus souvent mais parfois perçues négativement dans un premier temps Vous en avez pesé la pertinence et mesuré tous les impacts Vous étiez accompagné en cela par l État qui ne se dérobe pas et propose l ouverture de nouvelles classes post bac pour l essentiel mais à la condition que nous réussissions cette réorganisation favorable aux élèves à leur formation à leur avenir L enjeu et les choix pour nous sont simples il s agit d offrir à notre jeunesse un ensemble de formations générale technologique professionnelle ou agricole dans lequel ils trouveront leur voie La meilleure possible la plus adaptée à leurs aspirations dans un environnement scolaire le plus propice à la réussite de leurs études Pour bâtir cet ensemble notre Schéma intègre à la fois l évolution de la démographie l état des bâtiments et des installations les possibilités d établir une polyvalence des voies de formation et crée les pôles de compétences adaptés aux enjeux de l emploi dans le domaine de l industrie et des services Tout cela sans laisser aucun jeune sur le bord du chemin et en lui proposant les passerelles nécessaires pour qu il acquière le niveau de formation le plus élevé possible Voilà mes chers collègues les enjeux de cette réforme Celle ci doit s opérer dans le respect de chacun et tenir compte des opinions exprimées au cours de la concertation Celle ci a eu lieu 42 réunions où se sont exprimés les avis les opinions et parfois disons le les oppositions Mais il nous faut bien à présent décider avec toujours à l esprit la recherche de l intérêt général Nous voici donc devant un document qui ouvre les perspectives d un outil pédagogique d une grande cohérence et qui préfigure une réelle ambition pour le Grand Clermont et toute l Auvergne Ce texte est d une grande qualité mais il reste amendable C est la raison pour laquelle notre groupe a choisi de l enrichir ou de la compléter par le dépôt de huit amendements dont nous exposerons pour chacun les motifs Le principe du droit à l éducation en est un La formation tout au long de la vie en est un autre Comme d ailleurs notre devoir de prise en compte de la nature des emplois de demain et l adaptation en conséquence de l outil de formation des lycéens Comme également nous devons prendre en compte bien évidemment la complémentarité des diverses voies que peut prendre la formation qu elle soit scolaire ou d apprentissage Nous voulons enfin assurer la cohérence d un plan pour des internats de qualité et un environnement adapté pour les publics fragiles Bousculer les habitudes est toujours inconfortable et difficile On se heurte parfois à des contestations que démentiront demain les réalités Certains sur les bancs de droite font d ailleurs assaut de démagogie de désinformation voire de cynisme Les motions présentées par l UPA UMP reflètent bien cet esprit opportuniste qui fait peu de cas de l intérêt des lycéens et d une réorganisation pourtant nécessaire au bon déroulement de la formation qu ils ont choisie pour préparer leur avenir A cette démagogie à cet opportunisme sans arguments solides nous opposons l ardente obligation de la réforme Il nous faut faire preuve à la fois de lucidité d audace et de courage C est cet esprit de responsabilité qui animera dans ce débat le groupe politique que je préside dans l intérêt bien compris des élèves de leurs familles et de l ensemble de la communauté éducative Je vous remercie Session des 24 et 25 juin 2013 Intervention de Monsieur René Souchon Président du Conseil régional d Auvergne Mes cher e s collègues Notre session est fortement marquée par la préparation stratégique de l avenir de notre territoire Nous sommes d ailleurs là au c ur des compétences majeures des régions avoir une vision sur le futur et impulser les innovations les investissements les changements y compris des modes de raisonnement et de pensée Ce rôle est d autant plus important que nous vivons une crise systémique qui fait que demain ne sera plus comme hier et que nous sommes entrés dans une période durable de rareté de l argent public Nous avons commencé de préparer le budget 2014 Les arbitrages seront délicats puisque nous allons perdre 4 à 5 millions de recettes de l Etat en 2014 et autant en 2015 Par ailleurs la consommation de carburant diminue la TIPP reversée aux régions comme la taxe sur les cartes grises baissent également Bâtir un budget avec des recettes qui baissent et des dépenses qui progressent notamment le poste très lourd de la SNCF va nous obliger à repenser de nombreux programmes et supprimer plusieurs d entre eux La préparation de l avenir c est aussi l élaboration des futurs programmes européens 2014 2020 Les régions vont être autorité de gestion de l ensemble des fonds européens pour tout ou partie Ces futurs PO qu il s agisse du PO FEDER FSE ou du FEADER seront marqués par une forte concentration thématique et donc un nombre réduit de priorités pour plus d efficacité Nous sommes quasiment prêts à discuter avec la Commission Européenne sur les premières versions de ces PO 2014 2020 S ouvrira ensuite une période de concertation et d échanges avec nos partenaires conseils généraux communautés d agglomération ou acteurs économiques et je pense là surtout à l élaboration du PDR régional alimenté par le FEADER La version VO de ce PDR a d ailleurs fait l objet d une première lecture hier par la DRAF et moi même Dans tous les secteurs nous devons résolument mettre le cap sur le futur Cette réflexion sur l avenir m amène à parler des grands projets routiers de l Auvergne et du POCL Notre session se déroule 48 heures avant le rendu officiel des conclusions de la Commission Mobilité 21 Notre collègue André CHASSAIGNE en est l un des membres Il est contraint à la confidentialité et nous le comprenons bien Je rappelle que le travail de cette commission consiste à hiérarchiser les 70 projets du SNIT d un montant de 245 milliards d euros C est donc un travail nécessaire initié par le Ministre des transports Frédéric Cuvillier Pour ce qui concerne l Auvergne les conclusions de la commission sont attendues pour plusieurs projets routiers en particulier la RCEA et la RN7 dans l Allier les aménagements de la RN 102 et de la RN 88 en Haute Loire les travaux sur la RN 122 dans le Cantal En matière ferroviaire c est évidemment la LGV POCL qui occupe tous les esprits Sur le fond les éléments dont nous disposons et qui devront être confirmés le 27 sont positifs Les projets routiers que je viens d évoquer seraient considérés comme prioritaires en particulier la RCEA et le Ministre des transports sera d ailleurs présent en Auvergne sur cet axe routier le 11 juillet Sur le POCL soyons clairs nous avons emporté une bataille décisive la LGV POCL se fera l Auvergne aura le TGV D autres projets et non des moindres seront repoussés sans précisions de dates voire abandonnés Seul un projet serait réalisé avant 2030 le Bordeaux Toulouse Je n ai jamais pensé que nous pourrions avoir le TGV avant 2030 et certainement pas avant 2025 Certains évoquaient la possibilité d une mise en service de la ligne en 2023 Un tel délai était invraisemblable Nous parlons d une infrastructure de 500 kms pour d un coût de 15 milliards d euros L élément déterminant qui définit la réalisation de la ligne c est avant tout la date à laquelle aura lieu la saturation de l actuelle ligne LN1 Paris Lyon D après mes informations un observatoire serait mis en place afin d estimer réellement les échéances de cette saturation En tout état de cause le délai de 2030 me semble être le maximum que nous puissions accepter C est ce que je rappellerai à Frédéric Cuvillier lors de l entrevue que j aurai avec lui le 10 juillet à Paris en présence de Serge Godard J aurai l occasion de rappeler toute l importance de ce projet pour l Auvergne et notre détermination pour une ligne opérationnelle en 2030 Nous vous présenterons d ailleurs une motion d urgence sur ce sujet lors de cette session Je reste persuadé que l obtention de financements européens est déterminante pour le projet Je l ai dit et répété Or à ce stade aucun financement significatif de ce type n est fléché pour le POCL Pourquoi Parce que la détermination du précédent gouvernement a été faible voire inexistante Il ne fallait pas seulement promettre le TGV pour 2023 il fallait que le gouvernement agisse pour que le projet bénéficie de fonds européens en étant inscrit au réseau RTE T central et pas seulement au RTE T global En dépit de ce qui a été dit cela aurait pu l être Cela n a pas été fait Cette inscription ne pourra maintenant se faire qu en 2023 selon le calendrier européen ce qui est compatible avec une arrivée du TGV en gare de Clermont Ferrand en 2030 Nous devons en Auvergne continuer le combat et anticiper l arrivée du POCL Cela passe notamment par la modernisation de la ligne Clermont Ferrand Paris afin de proposer une qualité de service irréprochable aux usagers L Auvergne a besoin d une liaison performante vers Paris et ceci dès maintenant Le CPER a prévu la réalisation de travaux conséquents sur cet axe en trois phases successives Par exemple depuis le 20 juin de cette année les travaux permettent de rouler à 200 km h au lieu de 160km h sur 12 kms supplémentaires entre Varennes sur Allier et St Germain des Fossés D autres travaux sont programmés notamment entre Vichy et Clermont Ferrand pour un montant à venir de 35 millions d euros dont 11 millions financés par la Région C est le cas en particulier à proximité de Randan Anticiper le POCL cela passe aussi par une modernisation du matériel roulant qui circule sur Clermont Paris J ai rencontré mercredi à Paris Monsieur Pépy Président de la SNCF et jeudi à Clermont les ingénieurs du Conseil Général de l Environnement et du Développement Durable CGEDD chargés de ce dossier Dans les deux cas j ai plaidé pour la mise en service de deux rames TGV Sud Est rénovées dès le 1 er janvier 2015 sur le volcan le train direct du matin et du soir J ai également demandé le lancement d une commande par le Ministère des Transports d un matériel nouveau à concevoir pour faire la jonction avec l arrivée du TGV POCL Ce matériel si l hypothèse est retenue pourrait être en service avant 2020 Par ailleurs l ensemble des 13 rames du Téoz sera progressivement rénové Trois rames le sont déjà Deux autres devraient l être en 2013 L ensemble des 13 rames et des 28 locomotives seront modernisées en 2015 au moment de l arrivée probable en gare de Clermont Ferrand des deux rames TGV Sud Est rénovées Ainsi il est vraisemblable que nous disposions en 2020 d un parc entièrement renouvelé composé de rames neuves et de rames TGV rénovées Et ensuite le POCL devra prendre le relais Aujourd hui le temps n est pas à la polémique il est à l union autour de l intérêt commun des Auvergnats pour poursuivre le combat sur les délais et préparer au mieux l arrivée de ce train Autre grand sujet pour la préparation de l avenir et même sujet prioritaire l emploi qui conditionne directement l avenir de la jeunesse Si je ne devais retenir qu un seul enjeu c est celui de l emploi C est ainsi que François Hollande a lancé la grande conférence sociale du jeudi 20 juin dernier à Paris En effet l emploi doit être notre principal combat c est un défi qui nous concerne tous Mes cher e s collègues Notre session est fortement marquée par la préparation stratégique de l avenir de notre territoire Nous sommes d ailleurs là au c ur des compétences majeures des régions avoir une vision sur le futur et impulser les innovations les investissements les changements y compris des modes de raisonnement et de pensée Ce rôle est d autant plus important que nous vivons une crise systémique qui fait que demain ne sera plus comme hier et que nous sommes entrés dans une période durable de rareté de l argent public Nous avons commencé de préparer le budget 2014 Les arbitrages seront délicats puisque nous allons perdre 4 à 5 millions de recettes de l Etat en 2014 et autant en 2015 Par ailleurs la consommation de carburant diminue la TIPP reversée aux régions comme la taxe sur les cartes grises baissent également Bâtir un budget avec des recettes qui baissent et des dépenses qui progressent notamment le poste très lourd de la SNCF va nous obliger à repenser de nombreux programmes et supprimer plusieurs d entre eux La préparation de l avenir c est aussi l élaboration des futurs programmes européens 2014 2020 Les régions vont être autorité de gestion de l ensemble des fonds européens pour tout ou partie Ces futurs PO qu il s agisse du PO FEDER FSE ou du FEADER seront marqués par une forte concentration thématique et donc un nombre réduit de priorités pour plus d efficacité Nous sommes quasiment prêts à discuter avec la Commission Européenne sur les premières versions de ces PO 2014 2020 S ouvrira ensuite une période de concertation et d échanges avec nos partenaires conseils généraux communautés d agglomération ou acteurs économiques et je pense là surtout à l élaboration du PDR régional alimenté par le FEADER La version VO de ce PDR a d ailleurs fait l objet d une première lecture hier par la DRAF et moi même Dans tous les secteurs nous devons résolument mettre le cap sur le futur Cette réflexion sur l avenir m amène à parler des grands projets routiers de l Auvergne et du POCL Notre session se déroule 48 heures avant le rendu officiel des conclusions de la Commission Mobilité 21 Notre collègue André CHASSAIGNE en est l un des membres Il est contraint à la confidentialité et nous le comprenons bien Je rappelle que le travail de cette commission consiste à hiérarchiser les 70 projets du SNIT d un montant de 245 milliards d euros C est donc un travail nécessaire initié par le Ministre des transports Frédéric Cuvillier Pour ce qui concerne l Auvergne les conclusions de la commission sont attendues pour plusieurs projets routiers en particulier la RCEA et la RN7 dans l Allier les aménagements de la RN 102 et de la RN 88 en Haute Loire les travaux sur la RN 122 dans le Cantal En matière ferroviaire c est évidemment la LGV POCL qui occupe tous les esprits Sur le fond les éléments dont nous disposons et qui devront être confirmés le 27 sont positifs Les projets routiers que je viens d évoquer seraient considérés comme prioritaires en particulier la RCEA et le Ministre des transports sera d ailleurs présent en Auvergne sur cet axe routier le 11 juillet Sur le POCL soyons clairs nous avons emporté une bataille décisive la LGV POCL se fera l Auvergne aura le TGV D autres projets et non des moindres seront repoussés sans précisions de dates voire abandonnés Seul un projet serait réalisé avant 2030 le Bordeaux Toulouse Je n ai jamais pensé que nous pourrions avoir le TGV avant 2030 et certainement pas avant 2025 Certains évoquaient la possibilité d une mise en service de la ligne en 2023 Un tel délai était invraisemblable Nous parlons d une infrastructure de 500 kms pour d un coût de 15 milliards d euros L élément déterminant qui définit la réalisation de la ligne c est avant tout la date à laquelle aura lieu la saturation de l actuelle ligne LN1 Paris Lyon D après mes informations un observatoire serait mis en place afin d estimer réellement les échéances de cette saturation En tout état de cause le délai de 2030 me semble être le maximum que nous puissions accepter C est ce que je rappellerai à Frédéric Cuvillier lors de l entrevue que j aurai avec lui le 10 juillet à Paris en présence de Serge Godard J aurai l occasion de rappeler toute l importance de ce projet pour l Auvergne et notre détermination pour une ligne opérationnelle en 2030 Nous vous présenterons d ailleurs une motion d urgence sur ce sujet lors de cette session Je reste persuadé que l obtention de financements européens est déterminante pour le projet Je l ai dit et répété Or à ce stade aucun financement significatif de ce type n est fléché pour le POCL Pourquoi Parce que la détermination du précédent gouvernement a été faible voire inexistante Il ne fallait pas seulement promettre le TGV pour 2023 il fallait que le gouvernement agisse pour que le projet bénéficie de fonds européens en étant inscrit au réseau RTE T central et pas seulement au RTE T global En dépit de ce qui a été dit cela aurait pu l être Cela n a

    Original URL path: http://www.auvergne-groupesocialiste-region.fr/MES%20ELEMENTS/INTERVENTIONS/INTERVENTIONS%202013/interventionsjuin2013.htm (2015-10-11)
    Open archived version from archive

  • ACCUEIL
    premier lieu à travers le service public régional de formation A ce sujet notre assemblée a eu l occasion d en débattre nous avons souhaité définir de nouvelles modalités d achat de formation et les inscrire dans une logique de sécurisation et de personnalisation des parcours en remettant l individu au centre du dispositif C est ainsi que nous avons choisi de gérer en interne c est à dire par les services de la région la rémunération des stagiaires de la formation professionnelle Cela présente l avantage de donner plus de visibilité à l action régionale de réaliser des économies sur les coûts de gestion et surtout de rapprocher la collectivité des organismes de formation Bien sûr cela exige une implication très forte de nos services et je tiens à saluer le travail qu ils effectuent à ce titre un travail qui n est pas aisé mais qui a pour objet l insertion professionnelle des jeunes et la possibilité de leur offrir les conditions de la réussite Cette réussite des jeunes passe également par un nouveau service public régional de l orientation et c est une démarche que nous défendons avec force ici en Auvergne Nous sommes avec sept autres régions parmi lesquelles la Région Rhône Alpes je le souligne région préfiguratrice chargée de mettre en place un Service public régional de l orientation tout au long de la vie Nous sommes au c ur des dispositions législatives contenues dans la loi Sapin du 5 mars 2014 Cette loi est importante car elle élargit et consolide nos compétences en matière de formation mais également d orientation Sur ce point les régions auront pour rôle de coordonner les différents acteurs d animer les réseaux et de fédérer l ensemble des structures l idée principale étant de rassembler ce qui aujourd hui peut être considéré comme épars Le président Souchon l a dit lors des assises régionales de l orientation organisées en ces lieux le 11 juin dernier plus de 1 600 professionnels uvrent dans le domaine de l information et de l orientation Certes cette situation nous offre la possibilité de nous appuyer sur une expertise fournie mais nous constatons dans le même temps que la machine de l orientation est grippée Il est impératif de rendre les choses plus visibles par celles et ceux qui recherchent une voie professionnelle qui leur corresponde qu ils soient collégiens lycéens étudiants chômeurs ou salariés Notre ambition est de redonner une cohérence à l ensemble du système Comme dans bien d autres domaines si nous voulons un service public fort et efficace il faut savoir le faire évoluer tout en restant fidèles aux valeurs d égalité et de neutralité Evitons que demain seules les familles bénéficiant de ressources financières suffisantes puissent offrir à leurs enfants les services d un conseiller d un coach pour trouver leur place dans la société Notre devoir est de construire un vrai service public accessible à tous et efficace Autre mesure emblématique de notre mandat la carte jeune nouveau monde Avec cette carte nous avons donné de nombreux coups de pouce aux jeunes de la région Cette carte a fait la preuve de sa pertinence et de son efficacité Le nombre de bénéficiaires n a cessé d augmenter en 2012 11 241cartes ont été commandées 16 172 en 2013 et pour 2014 nous sommes à ce jour à plus de 11 000 cartes distribuées C est tout à fait remarquable Et nous sommes heureux de constater que le dispositif s adresse progressivement à celles et ceux qui en ont le plus besoin Les jeunes des missions locales sont ainsi de plus en plus nombreux à demander une carte jeunes nouveau monde De même pour les jeunes en rupture familiale Notre action prioritaire en direction des jeunes passera également à la rentrée scolaire prochaine par un nouveau dispositif de mise à disposition gratuite des manuels scolaires et des premiers équipements professionnels Depuis 2004 nous avons mis en place le chéquier livre pour aider les familles à supporter un coût par élève qui oscille entre 100 et 150 aujourd hui Je rappelle qu avant cette date la prise en charge de ces frais incombait entièrement aux familles Et bien cette année nous allons plus loin en mettant directement à disposition de chaque lycéen les manuels dont il aura besoin pour effectuer son année scolaire A terme cela permettra d évoluer plus facilement vers les nouveaux supports pédagogiques qu offre le numérique donnant ainsi à notre jeunesse tous les moyens de sa réussite avec les outils d aujourd hui Il vous sera par ailleurs proposé lors de cette session d accorder des moyens supplémentaires pour élargir aux manuels techniques la gratuité des premiers équipements pour les élèves des lycées professionnels Le développement du numérique est une preuve supplémentaire de notre engagement Je passe sur les infrastructures sur l accès de tous au très haut débit sur les perspectives dans les domaines économiques et de la santé auxquelles nous travaillons d arrache pied car je souhaite insister sur ce qui concerne l éducation Le ministre de l éducation nationale Benoît Hamon l a dit lors de sa visite dans les établissements d Yzeure d Avermes et de Moulins en mai dernier le numérique doit être un outil qui contribue à lutter contre les inégalités sociales L utilisation des tablettes par exemple au Lycée Jean Monnet d Yzeure nous en apporte la preuve Ces tablettes je le précise sont financées par la région S agissant de nos efforts pour un enseignement général et professionnel de qualité je veux également remercier l exécutif régional d avoir reconduit le soutien aux exploitations agricoles pédagogiques de nos lycées Mes chers collègues la réforme territoriale sera discutée cet été au Parlement Mettant fin à des années voire des dizaines d années de tergiversations le Président de la République a décidé d agir et de faire entrer notre organisation administrative territoriale dans le XXI ème siècle D un binôme Commune Département issus de la Révolution française époque où les trajets se faisaient à cheval nous allons passer à une nouvelle articulation Intercommunalité Région pour trois raisons essentielles simplifier et clarifier le rôle des collectivités locales faire des territoires les moteurs du redressement économique du pays et renforcer les solidarités territoriales et humaines Il s agit en 2014 et pour l avenir de répondre aux besoins de la population avec l organisation la plus simple possible J insiste sur ce qui constitue même si les médias s y intéressent peu l élément majeur de la réforme proposée au Parlement faire de l échelon intercommunal le point d application de la gestion locale de proximité Ceci suppose certes une clarification et une redistribution des compétences mais également un redécoupage des ensembles intercommunaux fondés sur les bassins de vie et non plus comme trop souvent jusque là sur des arrangements locaux Notre région Monsieur le Président qui possède désormais une longue et riche expérience de contractualisation et de coopération avec les intercommunalités pourrait opportunément émettre auprès de l Etat des suggestions pour la délimitation des périmètres intercommunaux de façon à contribuer à leur pertinence et à leur durabilité Au niveau régional la réforme va nous mobiliser fortement dans les mois qui viennent Il y aura bien entendu la préparation de l union entre l Auvergne et Rhône Alpes Vous avez largement évoqué le sujet Monsieur le Président Mais il y aura également ce qui relève de la consolidation de nos compétences en particulier dans le domaine du développement économique et territorial Nous aurons tout à l heure un débat spécifique sur la réforme territoriale et chaque groupe politique pourra s y exprimer plus longuement Déjà depuis le 1 er j anvier dernier le renforcement du rôle des régions s est traduit d une manière très importante dans la mesure où le transfert de l autorité de gestion des fonds européens positionne notre collectivité comme l intermédiaire entre l Europe l Etat et les territoires Je me félicite qu en Auvergne la mise en uvre de ce transfert ait fait l objet de nombreuses réunions d information et d ateliers participatifs Il faut dire que l enjeu est de taille 1 5 milliards d euros pour la période 2014 2020 pour le FEADER le FEDER et le FSE Les regroupements de régions envisagés qui devrait être effectifs à compter de 2016 ne modifieront pas la mise en place des 21 programmes de développement rural des actuelles régions métropolitaines programmes qui ont été soumis à la Commission européenne au printemps 2014 et dont l exécutif européen devra approuver le contenu avant la fin de l année Avec un rôle renforcé des Régions concernant l agriculture et le monde rural nous devons maintenir notre objectif de mettre en uvre des politiques différenciées qui collent à la réalité de nos territoires Nous pourrons ainsi concourir au renforcement de la compétitivité de notre agriculture et à l amélioration de ses performances économiques environnementales et sociales Très concrètement la région devient désormais l interlocuteur principal des agriculteurs et de leurs représentants Et c est très bien ainsi car j e le crois nous avons fait la preuve que nous étions à leur écoute qu il s agisse du soutien aux investissements dans les exploitations de l installation et du changement des pratiques vers des modèles de production plus durables Par ailleurs la Région lance une nouvelle génération de contrats Auvergne élaborés au c ur des territoires Fin 2014 début 2015 les contrats des 4 pays tests seront négociés il s agit pour mémoire des pays et EPCI de Montluçon Vallée du Cher des Combrailles de Saint Flour Haute Auvergne et de jeune Loire et ses rivières La démarche sera ensuite étendue aux 11 autres pays dans la foulée Comme vous pouvez le constater mes chers collègues que ce soit à travers la gestion des fonds européens l e Schéma Régional d Aménagement et de Développement Durable du Territoire que nous examinerons le 11 juillet prochain ou encore les contrats Auvergne par lesquels nous aidons prioritairement les territoires les moins favorisés nous pourrons faire valoir à nos partenaires Rhône alpins un certain nombre de dispositifs calibrés pour l Auvergne que nous serions bien avisés de reprendre avec eux à notre compte dans la future nouvelle région La politique que conduit notre majorité est bonne qu il s agisse des lycées de la formation de l aménagement du territoire ou du Schéma Régional Climat Air Energie qui prévoit d ici à 2020 une baisse de 22 de la consommation d énergie finale par rapport à 2008 une réduction de 15 des gaz à effet de serre par rapport à 2007 et enfin une part de 30 de la consommation énergétique finale en énergies renouvelables grâce notamment à l éolien et au bois Qu il s agisse également des transports avec un plan rail d un budget de 213 M dont 60 M de la Région Les travaux en phase d achèvement sur la section auvergnate de la ligne Le Puy Firminy qui ont lieu actuellement et qui sont les derniers prévus dans le Plan Rail actuel sont aussi les plus conséquents de ce Plan 48 M dont 17 5 M de la part de la Région Avec ce bilan d étape et les perspectives que je viens d évoquer nous pouvons considérer légitimement que nous avons du grain à moudre pour les mois à venir nous élus mais également l ensemble des agents qui composent les services de la collectivité régionale et que je veux remercier à nouveau Depuis 2004 avec Pierre Joël Bonté puis avec le Président Souchon nous avons défendu une certaine vision de l Auvergne une vision dynamique qui nous a conduits à mettre en uvre un grand nombre d actions en faveur de l égalité des territoires des entreprises et de l emploi de la jeunesse de l attractivité de notre région Tout cela a pu voir le jour grâce au travail d une majorité de gauche rassemblée Pour préparer les échéances à venir ayons en tête la force que donne le rassemblement à gauche et a contrario la fragilité qu engendre la division D autant plus aujourd hui si l on considère le spectacle peu glorieux que nous livre l UMP celui d un kaléidoscope sans unité chromatique La dernière campagne pour les élections européennes nous en a donné un aperçu avec les positions désordonnées et contradictoires de Messieurs Wauquiez Guaino Juppé etc Puis ce fut le séisme de Bygmalion dont les répliques se poursuivent Tout cela nous amène nous socialistes mais également nos partenaires du Front de gauche et d Europe Ecologie les Verts à nous préserver de tels mic mac et de tels éparpillements façon puzzle Désormais l Auvergne fait face à un nouveau défi l union avec Rhône Alpes Je n ai pas d inquiétudes car nos relations avec notre voisin sont bonnes franches sans arrière pensées et la perspective de construire ensemble une nouvelle région de 7 7 millions d habitants la deuxième de France est particulièrement enthousiasmante Du côté du Président Souchon comme de la part du Président Queyranne nous sentons bien la volonté de préserver les identités de chacun et de faire mieux encore dans l intérêt de tous Le discours de René Souchon comme celui de Jean Jack Queyranne lors de l inauguration de l hôtel de région ont dessiné cette ambition commune celle d une région forte ouverte sur les autres avec notamment la poursuite de notre coopération interrégionale dans le cadre du Massif central et ouverte sur l Europe Prenons de la hauteur comme peuvent désormais le faire les visiteurs de Vulcania en empruntant le Ballon des Puys pour contempler les volcans Plus sérieusement je vous invite mes chers collègues à prendre toute notre part dans la réalisation de cette réforme territoriale et à nous engager dans une démarche qui va donner un nouvel élan à la France et à l Auvergne Je vous remercie de votre attention Session des 23 et 24 juin 2014 Intervention de Monsieur René Souchon Président du Conseil régional d Auvergne Mes chers collègues Comme je vous l avais proposé lors de notre dernière commission permanente en date du 2 juin 2014 je vous confirme qu un temps d échange et de débat aura lieu à l issue des discours de politique générale pour aborder le projet de réforme territoriale qui prévoit la fusion de la Région Auvergne avec celle de Rhône Alpes L actualité et l ampleur de la réforme proposée par le gouvernement ont rendu nécessaire une modification de notre ordre du jour dont je vous ai informé en amont afin d aborder en priorité ce vaste chantier territorial qui ne manquera pas d occuper nos travaux et nos débats dans les mois à venir et ce jusqu aux prochaines élections régionales Nous sommes en effet aujourd hui à la croisée des chemins Le projet de loi présenté lors du Conseil des Ministres du 18 juin dernier et qui est déjà soumis au Sénat réforme en profondeur la carte régionale Française et l avenir de la région Auvergne Celui ci confirme un certain nombre de fusions de Régions sur la base de leur périmètre actuel Les fusions interviennent donc de blocs à blocs sans particularisme départemental À ce titre l unité de l Auvergne à laquelle j étais profondément attaché comme vous tous se trouve aujourd hui et je dis bien aujourd hui préservée Plusieurs hypothèses pouvaient s offrir au gouvernement Toute proposition de redécoupage aurait généré des inquiétudes des interrogations des critiques des motifs de satisfaction des avantages et des inconvénients C était précisément pour pouvoir bénéficier d éléments d analyse de la part du CESER que j avais effectué une saisine de l assemblée consultative dès le 15 avril avant de demander un travail axé sur les différentes hypothèses à savoir les fusions Auvergne Limousin Auvergne Centre Limousin et Auvergne Rhône Alpes C est finalement cette dernière option qui a été retenue par le Président de la République et le gouvernement Au lendemain de ces annonces j ai bien évidemment pu rencontrer mon homologue rhônalpin Monsieur Jean Jack Queyranne lors d une réunion des Présidents de Région qui se tenait à l ARF à Paris afin de commencer à évoquer les contours de cette fusion Le dialogue est constructif et le climat excellent Comme vous le savez les élus de Rhône Alpes n étaient au départ pas spécialement demandeurs de cette fusion compte tenu de la taille géographique et démographique de cette grande Région Mais le mouvement initié par le Président de la République et mis en uvre par le gouvernement doit être cohérent pour l ensemble des territoires et notre région ne disposait pas d une taille suffisante pour ne pas fusionner Nous aurions pu imaginer d autres possibilités Les choix opérés concernant les Régions de l ouest ont eu pour conséquence de tourner l Auvergne vers l est Dès le lendemain de cette annonce j ai bien sûr proposé à Jean Jack Queyranne de participer à l inauguration de notre hôtel de Région laquelle a eu lieu samedi dernier Vous aurez pu toutes et tous constater l intérêt de cette manifestation à laquelle ont pu participer de nombreux agents de nombreux élus et responsables économiques culturels sportifs et ce en dépit de critiques et d une campagne de presse alimentée notamment par certains membres de cette assemblée qui ont pourtant non seulement voté le principe de construction de l Hôtel de Région mais qui ont validé par leur vote le choix du projet et encore son financement Ce bâtiment n est pas un palais mais un espace de travail d échange et de débats Ce n est ni une grange à foin ni un espace de culture de cannabis comme ont pu le déclarer ou le souhaiter certains élus de cette assemblée Quand on critique l Hôtel de Région c est l Auvergne qu on affaiblit Ce bâtiment est désormais un atout pour assurer à Clermont Ferrand une présence administrative renforcée dans le cadre du

    Original URL path: http://www.auvergne-groupesocialiste-region.fr/MES%20ELEMENTS/INTERVENTIONS/INTERVENTIONS%202014/interventionsjuin2014.htm (2015-10-11)
    Open archived version from archive

  • ACCUEIL
    occidentales ont déjà vécu deux grandes révolutions le passage de l oral à l écrit puis de l écrit à l imprimé La troisième est le passage de l imprimé aux nouvelles technologies numériques Chacune de ces révolutions s est accompagnée de mutations politiques et sociales Il y a quelques années le numérique passait au mieux pour une chimère au pire pour un machin qui occupe ingénieurs télécom et informaticiens loin des préoccupations des citoyens et par voie de conséquence loin de celles du personnel politique Il est depuis entré dans l actualité et dans l actualité régionale en particulier D abord avec le plan Haut débit qui a fait en 2009 de la Région Auvergne la première Région 100 haut débit en Europe puis avec le chantier très haut débit sujet qui nous rassemble aujourd hui l autre vecteur relève de l actualité économique une actualité au travers de laquelle le numérique est de plus en plus présent à travers l activité des grandes multinationales et de PME de plus en plus nombreuses Ce faisceau d actualités a rendu les enjeux du numérique plus familiers à un certain nombre de décideurs et je ne peux que m en réjouir Nous traversons une crise systémique d une grande ampleur nous le constatons chaque jour La Région en ressent les stigmates au quotidien Mais je suis convaincu à l instar des personnalités que j ai citées que le numérique constitue un moyen et c est encore plus vrai en temps de crise de repenser le fonctionnement de notre société de repenser nos relations sociales de repenser notre vie économique de contribuer à refonder la démocratie Ce sujet du numérique à notre niveau nous nous en sommes emparés dès 2006 Ce fut le cas avec le déploiement de guichets administratifs virtuels avec le déploiement des environnements numériques de travail dans les lycées et avec la réalisation d infrastructures permettant l accès au haut débit dès mars 2009 Très vite nous avons perçu que le numérique est un facteur de croissance et de compétitivité extraordinaire Dans une nouvelle étude publiée par Cisco le spécialiste des équipements de réseaux l internet partout c est à dire la connexion des personnes des processus des donnes des objets devrait engendrer cette année 465 milliards d euros de gains dans le monde En ce qui concerne la France qui se situe à la 6ème place des pays les plus à même d en tirer parti le montant s élève à 35 6 milliards d euros Autre exemple les start up numériques ont dégagé selon une étude de l association d entrepreneurs France digitale étude reposant sur 108 entreprises une croissance du chiffre d affaires entre 2010 et 2011 de 33 dont une croissance de 34 à l export En 2012 l économie numérique représentait en France près d un million d emplois et elle s affirme comme le principal levier de croissance pour toutes nos sociétés Cela doit nous conduire à accompagner les acteurs économiques de nos

    Original URL path: http://www.auvergne-groupesocialiste-region.fr/MES%20ELEMENTS/INTERVENTIONS/INTERVENTIONS%202013/interventionjuillet2013.htm (2015-10-11)
    Open archived version from archive

  • ACCUEIL
    de tous les aspects environnementaux humains sociaux dans les choix d aménagement du territoire ou de développement économique Nous anticipons ainsi par rapport au projet de loi sur les compétences et la clarification de l organisation territoriale Notre modèle de développement doit être le plus durable possible D abord parce que la qualité de notre environnement est un atout 19 000 emplois salariés dans le tourisme 8 3 du PIB il faut le valoriser La montée en gamme des hébergements touristiques dans une logique de respect de l environnement mais aussi la redécouverte de la relation à la nature sont des choix pertinents à poursuivre dans la démarche Auvergne 2030 L Auvergne sera bientôt une Région couverte à presque 40 par des Parcs Naturels Régionaux C est extrêmement positif pour l image de la Région mais également pour le développement de filières économiques liées à la nature Le quatrième défi est celui qui conditionne la mise en place de tous les autres C est la démocratie territoriale L Auvergne a là encore une tradition particulière puisque les Conseils Généraux et les Agglomérations sont parties prenantes de nos projets le Très Haut Débit la politique de la ville par exemple Vous avez voulu Monsieur le Président coordonner le SRADDT avec l ensemble des schémas régionaux et programmes européens dans un souci d unité et de lisibilité en anticipant la mise en place des SRADDT prescriptifs La caractère prescriptif du Schéma dans l avenir est d ailleurs indissociable du caractère nécessairement démocratique de son élaboration Cela lui confère une dimension globale et cohérente pour en faire un outil que chaque auvergnate et chaque auvergnat doit maintenant s approprier Les associations les entreprises les citoyens peuvent prendre cette stratégie comme une base de travail et d action Le risque est que ce Schéma comme de si nombreux rapports ne soit pas suffisamment utilisé parce que trop souvent méconnu Nous avons dans l actualité récente entendu parler du rapport certainement passionnant de Jean Pisani Ferry Quelle France dans 10 ans Mais qui l a lu Quelques courageux après l avoir pisté sur internet Mais quelle suite lui sera donnée Un rapport de plus Comme vous Monsieur le Président nous ne souhaitons pas que ce SRADDT reste un document sur une étagère Je propose qu il soit retravaillé pour être diffusable en format poche ou en application pour smartphone afin que chacun puisse l avoir à chaque moment avec lui Je propose que nous organisions son appropriation par les habitants de notre région et les acteurs de sa vie économique sociale culturelle Les défis étant identifiés le SRADDT trace des perspectives sur un certain nombre de thématiques D abord l Auvergne est vue comme un Nouveau monde Nous ne voulons pas être dans une logique de repli sur soi mais nous lançons un appel à toutes les forces de la Région Auvergne pour qu elles se rassemblent et se tournent vers l extérieur Le Charolais Label Rouge du Bourbonnais est aujourd hui sur les tables nippones Lors du Forum régional Auvergne 2030 Laurence Costa la gérante de l écolodge du Lac du Pêcher dans le Cantal disait On se doit d être digne de l Auvergne Eh bien aujourd hui être digne de l Auvergne c est par exemple faire en sorte que les habitants de notre Région et nos territoires tirent le plus grand bénéficie de la très probable union avec Rhône Alpes Ensuite l égalité des territoires cette démarche de rééquilibrage donner plus à ceux qui ont moins est bien au centre du SRADDT actualisé C était le c ur de nos engagements de 2004 et cette exigence doit perdurer Les contrats de territoire dont la nouvelle version est en phase de négociation sont encore plus territorialisés et spécifiques dans les choix opérés pour une meilleure prise en compte des besoins locaux Et dans cette nouvelle version des contrats l opposition entre l urbain et le rural est dépassée car elle n a plus lieu d être Je mentionnerai également l amélioration de la qualité de vie sur nos territoires par le recours à l e santé Une illustration se trouve dans le travail effectué par le Syndicat Mixte pour l Aménagement et le Développement des Combrailles sur la création de maisons de santé virtuelles en réunissant des cabinets médicaux en zones peu denses par le biais d un coffre fort numérique En troisième lieu l Auvergne déploie et doit continuer à déployer un nouveau modèle de développement au service de l homme Le travail que nous avons mené depuis 2004 pour structurer la filière bio soutenir la production de volailles de l Allier développer les signes officiels de qualité pour ne citer que quelques exemples est significatif de cette volonté De même l attention portée Monsieur le Président à ce que la réforme de la politique agricole commune puisse bénéficier particulièrement aux éleveurs notamment en zone de montagne nourrit cette stratégie Le projet du Grand Clermont soutenu par Michelin de production de butadiène à partir de bio éthanol produit en Auvergne et issu des déchets de bois aujourd hui non valorisés pour en faire du caoutchouc est une opportunité potentiellement créatrice d emplois dans notre région Des territoires comme par exemple le Pays de la Jeune Loire et ses rivières dont un des axes de développement porte sur la filière bois se sont saisis de cet enjeu Et pour terminer en quatrième thème une offre de mobilité plus durable plus performante plus accessible car cela correspond aux attentes de nos concitoyens Je vous renvoie à l analyse des questionnaires que j ai évoqués tout à l heure Coordonner améliorer la durabilité connecter desservir adapter ce sont les mots clés de cette stratégie en matière de transports les verbes d actions qui symbolisent notre ambition dans ce domaine depuis dix ans Le Plan Rail engagé avec l Etat a permis de régénérer certaines infrastructures L axe 8 du programme européen FEDER devrait permettre de réaliser les pôles d échanges intermodaux des deux agglomérations qui n en n ont pas Aurillac et Montluçon Le SRADDT prône un meilleur soutien de la mobilité par l intermodalité La centrale de mobilité Auvergne mobilité qui fédère les différentes autorités organisatrices de transports AOT doit monter en puissance pour bénéficier à l usager En outre notre collectivité assume et assumera largement des logiques de proximité La Région autorité de gestion des fonds européens va gérer avec les territoires et les porteurs de projets des crédits pour un montant de 1 2 milliards d euros sur 7 ans Martin Malvy le Président de la région Midi Pyrénées qui doit fusionner avec Languedoc Roussillon écrivait il y a quelques jours sur Facebook qu Etre élu c est avoir des ambitions Mais jamais des ambitions pour soi même L Histoire a tôt fait d oublier celles et ceux qui ont été un jour aux responsabilités Cela nous ramène à beaucoup de modestie Notre mission c est d avoir de l ambition pour les autres C est de rechercher à ce que nos réflexions nos démarches nos actions puissent apporter à nos concitoyens et aux générations à venir un cadre de vie plus adapté et de meilleures conditions d existence Je crois que le débat est en effet celui là comment construire ensemble cette nouvelle région qui transcendera les régions existantes de Rhône Alpes et d Auvergne pour donner un cadre de vie meilleur et des perspectives d avenir à nos concitoyens Le SRADDT que nous allons adopter aujourd hui constitue un excellent outil pour entrer dans ce débat et lui donner un débouché positif pour l Auvergne Aristide Briand disait que la politique est l art de concilier le désirable avec le possible Ce SRADDT présente en quelque sorte le désirable Sachons ensemble les uns et les autres auvergnats et rhône alpins construire le possible pour le meilleur Je vous remercie Session des 10 et 11 juillet 2014 Intervention de Monsieur René Souchon Président du Conseil régional d Auvergne Mes cher e s collègues Permettez moi tout d abord de vous remercier pour les nombreux messages reçus et vos v ux de rétablissement La pause estivale me permettra de récupérer de ce fâcheux accident sportif et de vous retrouver toutes et tous sur les territoires mes déplacements étant actuellement limités Nous sommes réunis pour une session supplémentaire par rapport aux années précédentes afin d examiner le projet de schéma régional d aménagement et de développement durable du territoire qui constitue un aboutissement à l issue de la démarche Auvergne 2030 qui avait débutée à l IFMA le 25 octobre 2013 à l occasion du premier forum régional Nous avons décidé voici un an d actualiser ce SRADDT adopté en 2009 par notre assemblée Dans une société en proie à une permanente accélération de nombreux changements sont intervenus depuis 2009 la crise financière devenue crise économique et sociale le besoin d innovations pour conforter l emploi L émergence d une plus grande conscience des enjeux énergétiques et écologiques le développement des infrastructures numériques et des nouveaux usages le cadre budgétaire contraint des collectivités Le monde est en train de muter de se recomposer et l Auvergne doit accompagner ce mouvement C est l enjeu auquel nous avons essayé répondre à travers l élaboration du document qui nous est aujourd hui proposé Nous avons voulu travailler sur la base d une méthode partagée participative proche des aspirations des Auvergnates et des Auvergnats pour réaliser cette actualisation du SRADDT Nous pouvons de ce point de vue être satisfaits de la mobilisation laquelle a largement dépassé nos espérances puisque nous avons enregistré près de 10 000 questionnaires remplis par la population Cet échantillon nous permet d avoir des données très précises par territoire des aspirations citoyennes pour le futur de l Auvergne Cela nous prouve aussi dans cette période de crise de confiance dans le politique que les citoyens ont un avis sur les grandes questions stratégiques pour l Auvergne et qu ils veulent le faire connaître le partager pour autant qu on leur donne la parole Plus que jamais la vie politique a besoin d innovations d imagination de nouveaux ressorts pour établir un nouveau lien entre la population et les élus Il faut refonder la démocratie locale 150 Auvergnates et Auvergnats tirés au sort ont participé les 5 et 12 avril à une journée dans chacun des départements pour imaginer le futur de l Auvergne à horizon 2030 Lors de ces journées citoyennes 40 Unes de journaux et donc autant de projections vers 2030 ont été réalisées Nous nous sommes inspirés de ce travail qui reflète les aspirations citoyennes Je souhaite à nouveau les remercier d avoir donné de leur temps au service de l Auvergne Je veux également saluer l investissement des acteurs économiques culturels associatifs des chambres consulaires des syndicats des conseillers du CESER des élus et des techniciens des collectivités qui ont participé très largement aux deux séries d ateliers organisées Plus d une trentaine de structures ont élaboré des cahiers d acteurs dont les étudiants de l IADT Je veux également avoir un remerciement particulier pour les élus qui ont piloté la démarche Lionel ROUCAN et Jean Michel GUERRE ainsi que les services avec au premier plan Florence SEGUIN CALLOIS et nos partenaires Etheis Edater Destinature ainsi que Strategic Scout et la Fondation des Territoires de Demain qui ont travaillé sur la partie numérique Les délais étaient courts le calendrier institutionnel et politique particulièrement chargé avec les élections municipales mais nous sommes arrivés à un document cohérent et ambitieux Au delà des citoyens et de la société civile nous avons utilisé une méthode partagée avec les Conseils Généraux et les agglomérations qui a fait ses preuves Le développement du Haut Débit puis du Très Haut Débit avec les 4 Conseils généraux et les 6 agglomérations s est construit sur le principe de la nécessaire unanimité dans la prise de décisions C était risqué assez improbable mais nous l avons fait grâce à la participation de toutes et tous Aujourd hui nous avons deux ans d avance sur les autres Régions en matière de développement numérique La même méthode a été utilisée pour élaborer le SRADDT Cette co construction trouve sa consécration dans les votes positifs de 4 Conseils généraux de la Communauté d agglomération de Clermont Ferrand de celle d Aurillac en attente du vote des autres agglomérations si elles souhaitent l émettre Ce schéma actualisé qui se décline désormais en quatre défis et quatre orientations est au delà de son contenu un document d avenir et ce pour deux raisons La première raison c est que la méthode d élaboration participative et rassembleuse lui donne un poids énorme La seconde raison c est que ce schéma préfigure les évolutions à venir avec le SRADDT prescriptif qui sera mis en place par la loi sur la réforme territoriale Ce document stratégique est déjà intégrateur puisqu il prend en compte les stratégies de l enseignement supérieur de la recherche et de l innovation du climat de l air et de l énergie de la cohérence écologique du tourisme Demain lorsque nous devrons élaborer le nouveau SRADDT prescriptif vers 2018 qui s imposera à tous nous aurons anticipé la prise en compte de toutes ces stratégies dans le périmètre de l actuelle région Auvergne et cela constituera un gros avantage pour faire valoir nos priorités dans le cadre de la préparation et des futures discussions pour co construire la future grande Région Il est donc important pour l Auvergne de pouvoir s appuyer sur un document stratégique récent et ambitieux Je ne m étendrais pas sur le contenu du SRADDT il vous sera présenté dans quelques instants notamment sous la forme d un Power Point A ce stade je tiens à vous préciser quelques éléments de calendrier Nous allons produire maintenant un document synthétique de la stratégie en 20 pages pour que chacun puisse y avoir accès Nous avons déjà mis un certain nombre d éléments sur le site imaginons2030 auvergne fr et sur notre Open Data et nous allons poursuivre pour tenir informée la population L IADT est en train de produire les indicateurs et les éléments cartographiques qui doivent venir enrichir ce SRADDT Nous les intégrerons à l automne Du SRADDT à la réforme territoriale et à l union avec Rhône Alpes il n y a qu un pas Il est essentiel de commencer dès à présent à élaborer une méthode de travail Bien entendu la réforme n est pas encore votée mais il faut anticiper les mutations à venir pour ne pas se retrouver dans la situation de subir ces textes Nous avons tout à gagner à prendre de l avance pour répondre aux grandes problématiques qui vont se dégager et défendre au mieux l intérêt du territoire et des auvergnats Le premier aspect qu il conviendra de traiter est celui de la méthode C est essentiel on a beaucoup reproché à la réforme d avoir été conduite dans la confusion et la précipitation Je l ai rappelé le 2 juillet dernier au Premier Ministre Localement et en interne nous devons avoir une gestion exemplaire de ce dossier pour structurer au mieux notre dialogue avec Rhône Alpes Il ne s agit pas d arriver dans une posture de repli ou de revendication mais de s inscrire dans une logique de co construction qui permettra de reconnaître les spécificités de l Auvergne L enjeu n est pas de constituer une sorte d îlot une Région dans la grande Région mais bien de construire avec Rhône Alpes par le dialogue par la négociation un positionnement de l Auvergne qui soit stratégique au sein de ce grand ensemble C est la raison pour laquelle je souhaite vous présenter un dispositif de dialogue et de suivi qui permette à tous les groupes politiques de cette assemblée d être partie prenante Un comité de pilotage commun aux deux régions actuelles comprenant les deux Présidents ou leur représentant les deux DGS les deux Directeurs de cabinet Un comité de suivi Auvergne comprenant des représentants de l ensemble des groupes politiques du Conseil régional pour nous permettre d assurer le suivi de l avancée des travaux Ainsi pour 7 élus à répartir à la proportionnelle le PS obtiendrait 3 sièges l UPA 2 le front de gauche 1 et EELV 1 Le Président du CESER pourrait être associé à titre consultatif Ce comité de suivi pourrait lors de certaines réunions plus thématiques s ouvrir aux milieux consulaires 3 Présidents de chambres universitaire les deux Présidents d université le Président d Auvergne Nouveau Monde les membres de l exécutif en fonction des ordres du jour Je propose que cette instance se réunisse dès le mois de septembre lorsque les groupes auront désigné leurs représentants Je préciserai les modalités prochainement par courrier aux Présidents de groupe Un comité technique sous l autorité du DGS Par ailleurs durant l été les deux DGS Auvergne et Rhône Alpes seront chargés grâce à un travail commun aux deux collectivités de faire réaliser un inventaire des politiques publiques déclinées actuellement au sein des deux régions afin de constituer la base de travail nécessaire pour tendre vers une harmonisation des politiques respectueuses des intérêts et des besoins des différents territoires Une première réunion commune aux deux directions générales des deux régions s est tenue ici même à l hôtel de région lundi dernier L Auvergne a une structure démographique très différente de celle de la Région Rhône Alpes Là où Rhône Alpes dans beaucoup de ses territoires gère la pression démographique l Auvergne doit répondre aux enjeux d une région à faible densité de population où de nombreux bassins de vie se retrouvent en situation de déprise démographique forte C est pourquoi toute notre action est tournée vers l impératif de l attractivité et de l accueil de nouvelles populations C est le premier défi du SRADDT Il faudra donc veiller à préserver cet objectif qui motive l ensemble des politiques publiques que nous avons su mettre en place Carte jeune transports

    Original URL path: http://www.auvergne-groupesocialiste-region.fr/MES%20ELEMENTS/INTERVENTIONS/INTERVENTIONS%202014/interventionsjuillet2014.htm (2015-10-11)
    Open archived version from archive

  • ACCUEIL
    Pavillons Bleus l attraction Planète Dévoilée ainsi renouvelée La ressource procurée par le CICE a permis à la SEM Volcans de consacrer ses moyens au financement du Ballon ascensionnel grâce auquel chacune et chacun d entre vous mes chers collègues a pu contempler la Chaîne des Puys Cette dynamique nous engage à poursuivre nos efforts pour améliorer encore notre attractivité celle de notre région C est notamment ce que nous faisons avec le programme Nattitude Nous avons voté hier en Commission Permanente 640 000 pour financer les dossiers issus du troisième appel à projets et renforcer une offre qui compte déjà 143 hébergements accompagnés financièrement par le Conseil Régional pour un total de 7 366 lits de grande qualité L ordre du jour de notre session est riche de soutiens à l innovation et aux politiques innovantes Je me félicite au nom du groupe socialiste de la mise en uvre opérationnelle de la stratégie de spécialisation intelligente S3 un dossier mené par Hamid Berkani et Alain Bussière main dans la main avec les acteurs économiques La Région a engagé depuis mars dernier la phase de mise en uvre opérationnelle de cette stratégie en constituant des ateliers de travail autour des 5 thématiques retenues Arrêtons nous un instant sur ces cinq thématiques ces cinq domaines d innovation stratégiques DIS prévention santé et confort de vie des patients il s agit d accélérer la mise sur le marché des produits et services destinés à la prévention en matière de santé pour les populations et à l amélioration du confort de vie des patients systèmes agricoles durables l objectif est de développer de nouveaux produits et services pour améliorer la performance des systèmes de production agricole afin d aboutir à des produits durables de meilleure qualité et respectueux de l environnement belle adéquation avec les caractéristiques de l agriculture de notre région espaces de vie durables pour éco concevoir et produire des espaces de vie durables valorisant le patrimoine environnemental l offre culturelle et touristique traçabilité physique et numérique il s agit de garantir la traçabilité et la sureté physique et numérique du vivant des produits et des données et enfin systèmes intelligents et performants de l usine du futur nous voulons ainsi renforcer les compétences et les capacités d intégration et d ingénierie en matière de machines intelligentes et de systèmes de production performants pour améliorer la compétitivité du tissu industriel auvergnat et développer une offre à l export Nous rejoignons ainsi les efforts du gouvernement pour opérer le redressement productif de notre économie donc de nos entreprises Le séminaire organisé le 7 juillet qui a réuni plus de 150 partenaires ici même à l Hôtel de Région a permis de présenter cette stratégie à tous les acteurs concernés Il s agit maintenant de nous organiser pour mettre en uvre cette démarche faire émerger les projets obtenir des résultats concrets et réellement faire vivre la S3 en Auvergne Je ne doute pas que tout l exécutif et nos services vont se mobiliser dans ce sens Il semble d ailleurs intéressant d intégrer dans notre organisation la volonté croissante de partenariat actif entre les entreprises et les pouvoirs publics alors que ces deux mondes ont longtemps coexisté sans toujours établir de véritables relations pérennes Monsieur le Président mes chers collègues en matière d agriculture 2014 marque l an 1 de la régionalisation de la PAC la Région devenant autorité de gestion du FEADER En fait nos priorités restent les mêmes depuis le début du mandat à savoir l installation des jeunes l emploi la qualité la préservation de l environnement Nous souhaitons l essor d une agriculture productive créatrice de valeur mais aussi durable respectueuse des équilibres naturels et garantissant un haut niveau de sécurité sanitaire Nous retrouvons là tout l esprit de la Loi d avenir pour l agriculture l alimentation et la forêt définitivement votée à l Assemblée nationale le 11 septembre dernier Ces orientations nous continuons de les mettre en uvre en Auvergne en témoignent les aides votées hier en Commission Permanente en faveur de l installation hors cadre familial de l aide à la création d emploi salarié au sein des groupements d employeurs des aides aux CUMA ou encore de l agriculture biologique Nous sommes à quelques jours du Sommet de l élevage un évènement dont la réussite se confirme d année et année Ce Sommet est une chance pour le rayonnement de notre région Il est aussi une occasion de souligner l importance pour l Auvergne de la réorientation de la PAC voulue par le Président de la République et le Ministre de l Agriculture en faveur de l élevage Notre collectivité y sera présente sur son stand institutionnel et j encourage chacun à y participer à la rencontre des éleveurs J en profite pour relever que nous examinerons au cours de cette session une aide exceptionnelle pour la tenue des Ovinpiades internationales des jeunes bergers dans le cadre du Sommet c est un évènement significatif pour promouvoir et faire connaitre l élevage ovin dont vous savez que la Région est un ferme soutien depuis de nombreuses années Dans le domaine des transports collectifs d intérêt régional le rapport de session relatif à l activité des TER au cours de l année 2013 souligne une baisse de l offre ferroviaire Cette diminution conjoncturelle est liée à d importants travaux d infrastructures en particulier sur les lignes Aurillac Brive ou Gannat Montluçon qui ont nécessité des coupures sur plusieurs mois Ce sont surtout les travaux liés à la réalisation du Pôle d Echange Intermodal de Clermont Ferrand qui ont eu le plus d impact sur le nombre de circulations de trains C est la rançon de la modernisation Ces investissements sont nécessaires Ils permettent de pérenniser notre réseau d assurer son développement et de produire un meilleur service à l usager J en profite pour saluer l action du Vice Président Luc Bourduge dans son domaine Pour 2014 je citerais par exemple comme l a souligné le Président les travaux en cours d achèvement sur la partie auvergnate de la ligne Le Puy Firminy qui constituent les travaux les plus importants du Plan rail cofinancé par notre collectivité Malgré cette baisse de l offre le bilan de l année 2013 se caractérise par une amélioration qualitative du service rendu par la SNCF La ponctualité des TER s est améliorée le taux de satisfaction des usagers s est maintenu et le nombre de réclamations a diminué Nous devons nous en réjouir tout en restant vigilants Un constat pourtant méritera une analyse plus approfondie la baisse de fréquentation mesurée en nombre de km x voyageurs 2 entre 2012 et 2013 La baisse de l offre n explique pas tout La crise économique non plus Le transport ferroviaire est concurrencé par d autres moyens de transport Il faudra en tenir compte Nous aurons sans doute l occasion d y revenir De rapport en rapport je viens de rappeler un certain nombre de nos priorités depuis 2004 Et contrairement à ce que laissent entendre nos collègues de l opposition UMP ou future ex UMP aucune de ces priorités n est remise en cause par la perspective de l union avec Rhône Alpes La réforme territoriale qui va se mettre en place renforcera l échelon régional Cette réforme est nécessaire et attendue elle permettra de conforter nos institutions et de moderniser le fonctionnement de notre pays Bien sûr comme toute évolution majeure elle suscite des inquiétudes C est notamment le cas dans les territoires ruraux qui craignent et on peut le comprendre que le pouvoir de décision ne devienne trop lointain trop abstrait et que la puissance des métropoles leur attractivité ne fasse oublier celles et ceux qui vivent dans les campagnes Cette crainte est accentuée par l incertitude sur le devenir de l échelon départemental Eh bien nous devons rassurer nos concitoyens car l une des priorités de la réforme est bien d assurer l égalité territoriale la présence et la continuité des services publics Le Premier Ministre l a d ailleurs rappelé la semaine dernière en indiquant notamment que le Conseil départemental sera maintenu dans les territoires ruraux avec des compétences simplifiées Les Assises des ruralités qui se tiendront en octobre seront l occasion pour les représentants du monde rural de faire entendre leur voix et pour l Etat de repenser et de renforcer sa présence dans les territoires ruraux selon la formule de Manuel Valls Je relève que notre Conseil régional soutient les ruralités nouvelles ou anciennes depuis maintenant près de dix ans notamment par la contractualisation avec les territoires et les intercommunalités pour financer leurs projets en appliquant la formule chère au Président Souchon donner plus à ceux qui ont moins Le Premier Ministre a également clarifié le calendrier électoral Le groupe socialiste et républicain se félicite du report des élections régionales en décembre 2015 Pour préparer l union de l Auvergne et de Rhône Alpes il faut un peu de temps et nous avons aujourd hui toutes les conditions pour avancer d un bon pas Cette union devrait être effective à compter du 1 er janvier 2016 Le débat sur le périmètre s agissant de l Auvergne et de Rhône Alpes est désormais derrière nous Certains dont vous même Monsieur le Président et M Dugléry par exemple étaient favorables à un autre mariage pour l Auvergne Mais cette question est tranchée et nous avons peu de goût pour les combats d arrière garde Nos concitoyens ne nous pardonneraient pas de ne pas consacrer tout votre énergie à réussir cette union Nous devons en tirer le meilleur parti en défendant les intérêts des habitants de nos quatre départements Nous attendons du Parlement qu il ne traine plus qu il clarifie enfin et rapidement les compétences des différentes collectivités et qu il configure le futur Conseil régional d Auvergne Rhône Alpes de façon à rendre possible une gestion de proximité et qu il le fasse dans des proportions qui assurent une représentation conséquente des territoires ruraux par rapport aux métropoles Vous avez installé hier Monsieur le Président un comité de suivi dans lequel tous les groupes politique de cette assemblée sont représentés Nous y serons actifs et très vigilants La perspective de construire la deuxième région de France la septième d Europe avec plus de 7 millions et demi d habitants doit nous enthousiasmer A nous de montrer à nos concitoyens y compris dans les territoires ruraux que cette réforme nous donnera plus de moyens pour répondre à leurs besoins et pour leur proposer un avenir meilleur Je vous remercie Session des 22 et 23 septembre 2014 Intervention de Monsieur René Souchon Président du Conseil régional d Auvergne Mes cher e s collègues En cette période de reprise des travaux de notre assemblée qui intervient quelques semaines après la rentrée scolaire je souhaite revenir un instant sur la priorité voulue par notre majorité en direction de la jeunesse Outre les nombreux travaux survenus cet été dans les lycées d Auvergne nous avons pu d ailleurs découvrir ceux réalisés à Saint Eloy les Mines avec notre collègue Mme SIKORA voici 10 jours cette rentrée a été marquée par deux nouveautés en direction de jeunes lycéens et apprentis Depuis la rentrée 2005 la Région accordait aux lycéens d Auvergne un chéquier livres permettant d assurer sur les trois années scolaires la quasi gratuité des manuels scolaires Depuis le mois de février dernier la Région en lien avec les Fédérations de parents d élèves et les établissements scolaires a engagé une réforme majeure pour améliorer et simplifier ce dispositif Grâce au nouveau système mis en place les parents n auront rien à avancer puisque les manuels seront directement prêtés par les lycées Cela leur évitera également d avoir à conduire les démarches de rentrée pour acquérir les manuels scolaires Ce dispositif occasionne donc moins de frais pour un meilleur service rendu En parallèle nous avons fait le choix d élargir le périmètre de notre aide au premier équipement aux manuels techniques flore pour les sections agricoles livres de cuisine souvent utilisés par les filières professionnelles qui en étaient jusque là exclus Cela représente un surcoût relatif 330 000 euros mais c est une mesure de justice pour un public souvent issu de familles plus modestes Le chéquier livre était devenu trop rigide car il ne permettait pas d accompagner la transition vers de nouveaux types de supports pédagogiques notamment numériques Il orientait le choix des enseignants vers le tout papier Or la souplesse est indispensable pour la communauté éducative qui verra son autonomie pédagogique renforcée par cette mesure Nous adaptons notre dispositif aux exigences du numérique éducatif dans lequel la Région Auvergne les Autorités académiques et les quatre départements sont très engagés à travers le Schéma de cohérence pour le numérique éducatif et l équité territoriale en Auvergne dont nous avons engagé l élaboration Cette réforme coûte 4 M mais elle permettra surtout de réaliser des économies dès la rentrée prochaine puisque le réassort d ouvrages sera évidemment plus limité Nous avons su la mettre en place en quelques mois pour sécuriser au maximum le dispositif et faire en sorte que tous les lycéens soient logés à la même enseigne Nous avons collecté auprès des familles et racheté aux fédérations de parents d élèves plus de 137 000 ouvrages Un travail considérable qu il convient de saluer Nous avons passé les commandes pour le réassort de près de 60 000 ouvrages restants Les établissements privés ont quant à eux bénéficié d une dotation au prorata de leur nombre d élèves Si nous avons connu quelques retards inévitables comme d ailleurs lors de chaque rentrée la rentrée s est plutôt bien passée au vu de la lourdeur du dispositif que nous avons mis en place Je tiens à remercier en votre nom les fédérations de parents d élèves pour leur engagement sans faille et les établissements qui ont su faire face à cette réforme majeure pour la jeunesse auvergnate Nous avons inauguré le 1er septembre dernier le pôle de formation aux métiers de l aéronautique d Aérocampus Auvergne qui fait partie des 12 premiers Campus des métiers et des qualifications labellisés en France L ouverture de ce pôle d excellence porte drapeau de l enseignement professionnel est un moment important pour notre jeunesse pour l attractivité de notre appareil éducatif et de nos territoires pour toute une filière aéronautique créatrice d emplois et qui bénéficie de carnets de commandes garantissant une activité durable et pérenne C est en préparant les jeunes d aujourd hui aux métiers de demain que nous donnerons un avenir à notre jeunesse Les quelques 100 jeunes qui pourront y être formés notamment en bac pro et en BTS travaillent désormais dans des conditions exceptionnelles à tel point que le groupe Airbus est devenu le parrain officiel de la première promotion formée sur le site Nous avons investi massivement pour aboutir à ce beau résultat tant dans le lycée de rattachement la rénovation des ateliers a coûté 18 millions d euros que dans la construction de ce bâtiment situé sur l aéroport 5 5 M Ce pôle de formation est la première réalisation concrète du travail de mise en cohérence de notre offre de formation issu du Schéma stratégique de l offre de formation initiale du Grand Clermont Nous avions également décidé dans le cadre de cette stratégie de transférer l offre de formation du lycée Vercingétorix vers le lycée Lafayette la première partie du transfert a eu lieu dans de bonnes conditions Il reste quelques points techniques à régulariser comme dans tous les déménagements Quoi qu il en soit grâce à ces décisions le lycée Lafayette est aujourd hui positionné pour devenir un pôle de compétences aux métiers du numérique industriel puisque nous déposons un dossier dans le cadre du nouvel appel à projets ministériel Dans un contexte économique et social difficile et alors que le monde politique est quotidiennement décrié nous pouvons collectivement nous satisfaire de ces avancées puisqu il s agit de nouveautés d améliorations d investissements d orientations voulus par notre assemblée et ce alors que l on connaît les nombreux freins les nombreuses difficultés liées à chaque projet de réforme La plupart des réformes ne connaissent que le stade de projet À l opposé force est de constater que nous avons su en mener plusieurs à terme et que lorsqu elles concernent directement la jeunesse et son avenir alors nous pouvons avoir ce sentiment du travail accompli L éducation la formation la jeunesse à travers notre action en faveur de son autonomie et nos dispositifs en matière de transport de pratiques culturelles et sportives de développement numérique parce qu ils en sont les premiers bénéficiaires toutes ces politiques représentent plus de 50 de notre budget régional il s agit là du fil rouge de notre action C est également pour notre jeunesse qu il est important de réussir notre union avec notre voisin Rhônalpin L enjeu se situe à ce niveau dans un monde en profonde mutation Nous devrons penser à notre jeunesse lorsque nous évoquerons cette union de deux régions qui peut qui doit lui apporter de nouvelles opportunités de nouvelles chances de nouvelles perspectives Cette union n est pas née pour satisfaire les ambitions des élus Il est toujours délicat pour un gouvernement de signifier à 22 présidents de régions de la France métropolitaine qu ils ne seront plus que 13 une fois la réforme votée Et que dire lorsqu il s agit des 101 présidents d exécutifs départementaux Une réforme s imposait Chaque formation politique demande depuis 10 ans et plus une simplification territoriale une clarification des compétences Chaque association d élus défend par la suite bec et ongles son existence ses compétences ses budgets Il faut je crois dépasser ces attitudes pour le moins défensives pour prendre le train en marche prendre celui qui ira plus vite plus loin et qui nous rendra plus fort Avec 36 681 communes 2 100 intercommunalités 1 340 syndicats de communes 101 départements et 22 régions

    Original URL path: http://www.auvergne-groupesocialiste-region.fr/MES%20ELEMENTS/INTERVENTIONS/INTERVENTIONS%202014/interventionsseptembre2014.htm (2015-10-11)
    Open archived version from archive

  • ACCUEIL
    avec le ministère de l agriculture Pour ce qui est de l Auvergne le Plan de Développement Rural sera mis en uvre au 1 er janvier 2015 comme prévu même sans le retour définitif de la Commission européenne En particulier les dispositifs de soutien à l installation ne connaitront aucune période blanche Les dossiers pourront être instruits dans le calendrier prévu par les Directions Départementales des Territoires pour le compte de la Région désormais autorité de gestion Nous savons que la vice présidente Marie José Chassin est vigilante Par ailleurs le rapport n 25 de cette session appelle notre assemblée à délibérer sur le projet de révision anticipée des zones vulnérables aux nitrates dans le bassin Loire Bretagne Cette consultation s inscrit dans un contexte où la France est menacée de lourdes sanctions financières par la Commission européenne pour manquement à l application de la directive nitrate Avec ce nouveau classement 326 communes supplémentaires seraient ajoutées aux 150 déjà classées en Auvergne sur le bassin Loire Bretagne Pour nous cette proposition n est pas recevable en l état D abord pour des raisons techniques liées aux méthodes de mesures des pollutions mais aussi parce que cette extension concernerait d abord les zones d élevage ce qui nécessiterait de lourds investissements pour les mises aux normes Le Plan de Développement Rural de l Auvergne ne prévoit pas à ce stade de mesures spécifiques en faveur de cette mise aux normes La solution la plus acceptable est que l Etat demande un délai suffisant à la Commission européenne pour mettre en place de nouveaux plans d action réalistes D autres solutions doivent être envisagées en particulier la méthanisation Enfin des crédits supplémentaires devront être mobilisés le cas échéant au delà des montants du FEADER via les agences de l eau en particulier Le sujet des nitrates est un sujet très sensible Si nous devons prendre en compte les contraintes de la profession agricole et elles sont réelles nous devons également avoir comme objectif de garantir la qualité de l eau en Auvergne en éliminant les pollutions Le vice président Christian Bouchardy ne me démentira pas j en suis sûr J ajoute que la condamnation dont la France fait l objet est de la responsabilité du gouvernement Fillon qui avait mis en place des programmes d actions jugés laxistes par la Commission européenne Ce traitement un peu léger à l époque du problème des nitrates doit être géré par le gouvernement d aujourd hui Cet héritage aurait pu être évité Ces propos me conduisent à évoquer les craintes du monde rural d être oublié voire abandonné par la réforme territoriale qui va changer l organisation de notre pays Même si on peut comprendre cette appréhension je veux rappeler que la Région à laquelle la réforme prévoit de donner des compétences supplémentaires en matière d aménagement du territoire agit déjà fortement en faveur de la ruralité ou des ruralités comme on dit désormais En Auvergne notre politique de contractualisation avec les territoires est fondée sur le principe donner plus à ceux qui ont moins Elle a vu la mise en place des contrats Auvergne en 2005 Ces contrats sont un réel succès et bénéficient à l ensemble du territoire régional contrairement à ce qui se faisait avant 2004 Les territoires ruraux en bénéficient naturellement plus que les autres c est logique pour peu qu ils soient porteurs de projets Avec ces contrats et d autres programmes la Région soutient le développement économique et la création d emplois en particulier dans les petites entreprises l artisanat le commerce de proximité La Région agit également en faveur du logement en milieu rural pour un habitat durable et accessible Les contrats permettent aussi de cofinancer de nombreuses maisons de services publics et des maisons de santé La 3 ème génération de contrats Auvergne est en route Elle prévoit 62 millions d euros pour la période 2015 2020 c est une enveloppe considérable et je pense que nous ne pouvons pas dire que les territoires ruraux seraient abandonnés bien au contraire C est la parole que porte le vice président Jean Michel Guerre ces temps ci à la rencontre des élus locaux J ajoute Monsieur le Président que vous menez régulièrement des discussions avec les quatre Présidents des Conseils généraux Ce travail a notamment permis d avancer sur la couverture de nos territoires par le très haut débit qui représente un enjeu majeur s agissant de services aux populations En 2025 100 de la population auvergnate bénéficiera du THD ce qui représente un vrai soutien pour le maintien des services en milieu rural La perspective de s inscrire demain dans une grande Région Auvergne Rhône Alpes a de quoi nous enthousiasmer Il est de notre devoir de construire cette union Monsieur le Président avec votre homologue de Rhône Alpes Jean Jack Queyranne vous avez mis en place depuis plusieurs mois déjà une méthode de travail pour co construire la future grande région Différentes instances fonctionnent dans ce sens Un comité de pilotage commun aux deux régions actuelles comprenant les deux présidents les deux directeurs généraux des services les deux directeurs de cabinet Il se réunira à Lyon la semaine prochaine Un comité de suivi propre à chaque région réunissant des représentants de l ensemble des groupes politiques des conseils régionaux pour nous permettre d assurer le suivi régulier de l avancée des travaux Un comité technique enfin sous l autorité des directeurs généraux des services Ils ont été chargés grâce à une démarche commune aux deux collectivités de faire réaliser un important travail d inventaire des politiques publiques appliquées actuellement au sein des deux régions Il s agit de constituer la base de travail nécessaire pour tendre progressivement vers une harmonisation des politiques respectueuses des intérêts et des besoins des différents territoires On peut ainsi envisager une nouvelle école de cancérologie sur la base de CLARA le Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône Alpes des améliorations des liaisons ferroviaires Le Puy en Velay Firminy et Clermont Ferrand Lyon l objectif étant un direct quotidien et bien sûr nous travaillons de concert pour le projet de Ligne à Grande Vitesse Paris Orléans Clermont Ferrand Lyon Sur ces sujets les vice présidents Alain Bussière et Luc Bourduge sont en pointe Nous savons également qu une rencontre doit avoir lieu prochainement avec les représentants des organisations syndicales du personnel dans le cadre du nécessaire dialogue social qui doit prévaloir compte tenu des évolutions institutionnelles La question de la fusion a été abordée lors de la récente réunion du Comité Technique Paritaire Je veux vous inciter Monsieur le Président à accentuer les échanges Car nous le savons il ne peut pas y avoir d union réussie sans la participation et la mobilisation des agents des deux régions actuelles A quelque niveau que ce soit depuis trois mois de nombreuses réunions ont eu lieu à Lyon à Clermont Ferrand à Saint Etienne Les échanges se multiplient dans le respect mutuel et avec un excellent état d esprit Je pense que nous sommes les plus avancés sur le plan national dans la construction de la future carte régionale C est bon signe pour notre économie et pour l emploi Les entreprises auvergnates ont fait depuis longtemps de leurs homologues rhônalpines leurs premiers partenaires économiques Dans quelques mois grâce à l harmonisation de nos politiques en faveur du développement économique de la formation du soutien à l emploi ces échanges seront facilités Ce sera un véritable plus pour nos entrepreneurs Les vice présidents Hamid Berkani et Arlette Arnaud Landau se mobilisent dans ce sens Comme l a précisé le Premier ministre Manuel Valls devant les sénateurs le 28 octobre dernier de nouveaux transferts de compétences vers les Régions devraient avoir lieu en matière de développement économique et d accompagnement des entreprises Ces compétences étendues se traduisant par de nouvelles capacités d action dans une Région redimensionnée la deuxième de France et la sixième d Europe devraient permettre de donner un élan nouveau à nos entreprises dans le sens de ce qui reste notre priorité absolue l emploi Les régions ont et auront encore plus dans l avenir un rôle majeur sur le front de l emploi La réforme en cours et l union avec Rhône Alpes doivent nous donner un élan et une énergie supplémentaires pour nous y consacrer Elément important pour l investissement régional la négociation avec le Préfet de la nouvelle génération de Contrats de plan Etat Région 2014 2020 est en cours Nous souhaitons que dans ce cadre priorité soit donnée au redressement économique et industriel à la formation et à l insertion des jeunes dans l économie et dans la société à un aménagement et un développement équilibré et harmonieux des territoires à la transition énergétique et à la mobilité multimodale que ce soit pour rattraper des retards mettre en état nos infrastructures ou améliorer l articulation entre les différents modes de transport Monsieur le Président mes chers collègues à l heure très certainement du dernier Débat d Orientations Budgétaires avant l union avec notre voisine Rhône Alpes je souhaite jeter un bref regard sur notre démarche politique qui explique à bien des égards nos succès L a Gauche est rassemblée au sein de notre exécutif régional depuis bientôt onze ans Nous y trouvons une réelle stabilité et une vraie continuité dans le temps Cela tient notamment à deux éléments importants Un projet partagé élaboré sur la base d une plate forme commune présentée devant les électeurs en 2004 puis en 2010 Une gestion elle aussi partagée avec des réunions d exécutif et d intergroupe régulières des séminaires périodiques qui sont autant d occasions d échanger et de débattre pour construire ensemble Des points de désaccord existent bien entendu mais l essentiel rassemble les groupes et formations politiques de la majorité autour de grandes priorités la jeunesse l emploi la qualité de vie le développement durable l équilibre des territoires A cela s ajoute un lien permanent avec les citoyens à travers de nombreux exercices de démocratie participative Cette marque de fabrique soude la majorité autour de démarches publiques et de politiques innovantes au service de nos concitoyens et de notre région aujourd hui l Auvergne demain Auvergne Rhône Alpes Je vous remercie Session des 17 et 18 novembre 2014 Intervention de Monsieur René Souchon Président du Conseil régional d Auvergne Mes cher e s collègues Faisant suite à l élection de notre collègue Claude MALHURET au Sénat survenue le dimanche 28 septembre dernier nous accueillons aujourd hui au sein de notre assemblée Madame Isabelle GARDIEN qui figurait sur la section départementale de l Allier et qui était la suivante de liste à l issue des dernières élections régionales de mars 2010 Au nom de toute l assemblée je vous souhaite la bienvenue Madame dans cet hémicycle Vous rejoignez en tant que Conseillère régionale notre collectivité dans une période particulièrement importante avec la perspective de notre union avec la région Rhône Alpes Cette dernière année de mandat j y reviendrai dans mon propos sera en effet riche en travaux et lourde d enjeux pour l avenir de notre territoire avec la co construction de la future collectivité unifiée Conformément aux dispositions légales du code général des collectivités territoriales nous entamons à l occasion de cette session un cycle budgétaire quelque peu particulier vis à vis de l histoire de l Auvergne Avec le débat d orientation budgétaire de ce jour et jusqu à l examen du projet de budget qui se déroulera les 15 16 et 17 décembre prochains il s agit pour notre assemblée de débattre d examiner et de procéder à l adoption de ce dernier budget de la collectivité régionale d Auvergne sur son périmètre actuel La séquence qui s ouvre revêt donc un caractère exceptionnel Le projet de loi portant délimitation des nouvelles régions et modification du calendrier électoral est actuellement en cours d examen à l Assemblée Nationale et pourrait être adopté d ici la fin novembre ou début décembre Avec un scrutin régional devant intervenir en fin d année 2015 nous avons tous conscience que le temps qui nous est imparti est très court Si cette fin d année sera largement consacrée à la préparation et à l examen du dernier budget de la collectivité régionale d Auvergne le premier semestre 2015 devra nous permettre d avancer et de travailler avec nos homologues rhônalpins pour co construire la future région Je tiens d ailleurs à vous informer que le comité de pilotage associant les deux Présidents les deux Directeurs Généraux des Services et les deux Directeurs de cabinet se tiendra à Lyon le 25 novembre prochain afin de déterminer la suite à donner aux travaux engagés par nos deux collectivités sur la base d un important travail réalisé par les services des deux régions et l élaboration de l Atlas des politiques publiques régionales qui vous sera adressé dès qu il sera finalisé Le comité de suivi associant l ensemble des groupes politiques de notre assemblée ainsi que différents partenaires sera réuni prochainement afin de partager l information et de faire un point précis sur les prochaines étapes de la préparation de l union J entends les craintes les doutes exprimés ici ou là sur ce futur périmètre régional S il est légitime de s interroger il ne faut pas jouer sur les peurs celle du voisin de l autre de l avenir de l inconnu Au regard des nombreuses enquêtes d opinion réalisées ces derniers mois une majorité de français approuve globalement la réforme territoriale Pour ce qui est de l Auvergne et si l on en juge à la faiblesse des réactions d hostilité à l égard de l union à venir force est de constater que ce projet intéresse est jugé pertinent susceptible de favoriser le développement de nos territoires à l échelle d un périmètre élargi qui offre de nouvelles perspectives Il convient désormais de matérialiser cette union autour d une logique de projets afin que toutes et toutes puissent prendre conscience de l intérêt d une grande région qui devra être en capacité de mieux répondre aux besoins d un vaste territoire et de sa population De nombreux projets communs sont concernés à très courts terme par cette union le projet de liaison à grande vitesse PARIS ORLEANS CLERMONT FERRAND LYON dont le tracé sera décidé en début d année 2015 les lignes ferroviaires CLERMONT FERRAND LYON pour un aller retour direct quotidien et LE PUY SAINT ETIENNE le centre de recherche CLARA et le projet d école de cancérologie la politique de montagne et le Massif Central 69 du territoire de la future région sera en zone de montagne faisant de la nouvelle région la plus vaste région de montagne de France et probablement d Europe autres projets communs concernés le développement de différentes filières économiques industries mécaniques pharmaceutiques aéronautiques agro alimentaires le développement de notre action en faveur de l internationalisation des entreprises au regard des moyens conséquents dont dispose Rhône Alpes la recherche de nouvelles complémentarités universitaires Tous ces axes de travail mobiliseront élus et services en cette fin d année et en 2015 Nous sommes dans une période de mouvement globalisé Celles et ceux qui sauront prévoir anticiper prendront une avance certaine et gagneront du temps La future grande région la deuxième de France et la septième d Europe sera particulièrement observée tant au plan local que national et international Elle semble faire d ailleurs l objet de convoitises politiques si l on en juge aux candidats officiellement ou officieusement déclarés au sein de certaines formations politiques Notre responsabilité est grande face à ce grand dessein vis à vis de l Auvergne de nos populations de nos territoires pour préparer les contours d une nouvelle collectivité résolument au service de la jeunesse de l emploi de la qualité de vie Au regard de l imminence du vote de la loi nous devons nous montrer pragmatiques responsables imaginatifs compte tenu des nombreux avantages que nous pouvons tirer de cette nouvelle donne territoriale et régionale tout en nous montrant intraitables lorsqu il s agira de défendre les intérêts les prérogatives le dossier d une Auvergne amenée à perdurer aux yeux d une population qui est et qui restera profondément attachée à sa région à son identité à sa mentalité à sa géographie à ses valeurs Cela passera par une organisation administrative déconcentrée de la future région au service des bassins d emplois Cela passera par le maintien de l emploi public de compétences humaines de haut niveau de directions et services administratifs forts ici même à Clermont Ferrand amenée à devenir une véritable métropole d équilibre pour la partie ouest du nouveau périmètre régional Une nouvelle administration est à imaginer à co construire Elle devra faire l objet d une large concertation et d un dialogue social approfondi Cette union doit être l occasion d innovations dans le mode de gouvernance qui ne devra pas être calqué sur les politiques actuelles mais faire une large place aux nouvelles technologies digitales et renouveler les pratiques démocratiques 2015 sera donc une année de travail et de préparation de cette union Sans répit et en dépit des prochaines échéances électorales je n aurai de cesse avec mon collègue Jean Jack QUEYRANNE de faire avancer cet ambitieux projet Le calendrier institutionnel nous y oblige Avec la mise en place effective des nouvelles collectivités au 1 er janvier 2016 le temps imparti est court extrêmement court Ma responsabilité en tant que Président et notre responsabilité en tant qu assemblée régionale sont avant tout dans la période actuelle et à venir de préparer au mieux ce grand virage institutionnel Il en va de l intérêt de nos territoires de nos politiques publiques et de leurs bénéficiaires de notre population des agents régionaux dévoués et compétents alors qu il est de bon ton actuellement de stigmatiser l emploi public de notre destin commun J en appelle donc à la sagesse et à l esprit de responsabilité de l assemblée compte tenu de ces enjeux J ai la

    Original URL path: http://www.auvergne-groupesocialiste-region.fr/MES%20ELEMENTS/INTERVENTIONS/INTERVENTIONS%202014/interventionsnovembre2014.htm (2015-10-11)
    Open archived version from archive

  • ACCUEIL
    régionale en particulier pour tout ce qui touche au 2 ème pilier de la PAC Les mesures de notre Programme de Développement Rural ont été soumises à la Commission européenne dès avril 2014 Pour l instant aucun retour ne nous a été communiqué Cependant et j insiste fortement sur ce point tout est d ores et déjà en place pour que le Programme de développement de l Auvergne soit opérationnel dès le 1 er janvier 2015 Vous avez pris Monsieur le Président les dispositions pour cela avec la vice présidente Marie José Chassin C est particulièrement le cas pour tout ce qui concerne l installation des agriculteurs sujet qui reste vous le savez une priorité de l action régionale Tous les dossiers pourront être traités sans délai et les fonds publics nécessaires seront bien disponibles Quant aux transports ils resteront un axe prioritaire de l action régionale Comme vous le savez nous sommes actuellement en phase de renouvellement du Contrat de Plan Etat Région Le mandat de négociation confié au Préfet de région est désormais effectif et s agissant des infrastructures ferroviaires il appartient à l exécutif régional de mener des discussions avec l Etat et Réseau ferré de France pour qu un CPER ambitieux se mette en place en Auvergne Plusieurs priorités sont identifiées en particulier sur Le Puy Firminy section auvergnate sur la ligne des Cévennes ou encore pour les transports péri urbains clermontois Nous savons d ores et déjà que l Etat s engagera à hauteur de 48 millions d euros pour les infrastructures ferroviaires et que la contribution de RFF serait de l ordre de 12 millions d euros L engagement de la Région sera à la hauteur de notre ambition en matière de transport ferroviaire de voyageurs puisque vous proposez Monsieur le Président que nous nous engagions pour 60 millions d euros sur toute la durée du prochain CPER soit un montant équivalent à ce que nous avions engagé sur le Plan Rail 2009 2013 Permettez moi à cette occasion chers collègues de féliciter Luc Bourduge Vice Président en charge de la mobilité et des transports pour sa nomination au titre de son mandat d élu régional comme membre de la commission dite Avenir des Trains d Equilibre du Territoire mise en place par le Secrétaire d Etat aux transports Cette session budgétaire me donne également l occasion de revenir sur un domaine qui a fait l objet de choix politiques très forts celui de la culture En cette période notre politique culturelle est à la fois un moyen de faire valoir une certaine spécificité Auvergnate et constitue un facteur de développement économique important qu il s agisse des emplois directs ou de ceux liés aux retombées touristiques et économiques Cette vision la Vice Présidente Nicole ROUAIRE la défend avec force et je suis heureux qu elle puisse en faire la démonstration à travers les nombreuses actions qu elle propose d engager et de poursuivre en 2015 Dans un tout autre domaine je vous avais interrogé Monsieur le Président sur les Espaces numérique de travail destinés à nos établissements d enseignement Je note avec satisfaction que les choses avancent Le prestataire choisi a déployé une nouvelle architecture ces derniers jours afin de résoudre les difficultés de connexions et de lenteurs constatées sur la nouvelle solution Une enquête est actuellement en cours auprès des établissements afin de conforter l amélioration ressentie à la suite de cette intervention et les résultats seront transmis aux collectivités d ici fin décembre Nous ne pouvons que nous satisfaire par ailleurs de la progression régulière des connexions à l ENT qu il s agisse des établissements relevant de l éducation nationale ou des lycées agricoles Voilà mes chers collègues autant de sujets de dossiers qui vont avoir un vrai impact sur la vie des Auvergnats dans les années à venir et c est cela qui compte Car si je comprends qu il soit logique de se plaindre de la baisse des dotations et de l insuffisance des ressources de notre collectivité il me parait plus important de comprendre que ce que veulent nos concitoyens c est savoir ce que nous en faisons et quelles en seront les conséquences sur leur vie quotidienne Il se trouve par ailleurs que ces décisions prendront forme dans un environnement institutionnel qui évolue Quand je disais que nous nous apprêtions à changer d époque je pensais bien sûr à 2015 comme une année de transition celle au cours de laquelle nous allons poser les fondations de la future région Auvergne Rhône Alpes A ce stade je tiens à souligner la grande convergence entre nos orientations budgétaires et celles de Rhône Alpes solidarité transition écologique union des deux régions vers l emploi durable la formation tout au long de la vie le développement solidaire Le processus d union est en cours vous l avez dit Monsieur le Président et il se concrétise déjà Je note avec satisfaction que les deux présidents des régions Auvergne et Rhône Alpes sont au travail et qu ils se coordonnent Laissons à d autres les polémiques et l incohérence Il est cocasse de voir tel prétendant à la candidature de l UMP pour la tête de liste régionale lors des prochaines élections voter comme parlementaire contre la loi qui définit la nouvelle région qu il convoite Je préfère relever avec le sourire que le nouveau sénateur maire de Vichy notre ancien collègue Malhuret qui vient d être élu président du Syndicat Métropole Clermont Vichy Auvergne indique dans son journal municipal que cette métropole est appelée à devenir tout comme Grenoble un pôle d équilibre par rapport à Lyon au sein de la future grande région Rhône Alpes Auvergne j aurais plutôt dit comme la loi Auvergne Rhône Alpes mais bon Revenons donc au travail de fond mené par les élus de terrain que nous sommes A ce titre les responsables socialistes des Régions Auvergne et Rhône Alpes et les conseillers régionaux socialistes plus de 200 participants se sont réunis le 29 novembre dernier à Dardilly pour définir leur manière de voir cette nouvelle région Auvergne Rhône Alpes et la façon de lui donner un contenu une orientation au service de ses habitants Cette future région doit selon nous faire écho à plusieurs enjeux majeurs pour remplir son rôle En premier lieu elle doit être une région d équilibre territorial reposant sur de s métropoles à dimension européenne mais aussi sur un réseau de villes moyennes et sur des territoires ruraux qu ils soient à dominante industrielle ou agricole C est cette diversité qui doit faire la force de notre future région Ce doit être également une région de progrès avec des politiques en faveur de l emploi à travers le développement économique l innovation l ouverture internationale les circuits courts et la relocalisation l adaptation des entreprises aux enjeux environnementaux ainsi que la formation qui permet l accès à un emploi durable Cette dynamique de progrès passe par une exigence de solidarité et de proximité accrue Proximité dans toutes les politiques qui facilitent la vie au quotidien je pense aux TER aux lycées à la jeunesse à la culture Cette démarche a vocation aujourd hui à être reprise par les élus régionaux certes mais également par tous les citoyens militants représentants associatifs syndicalistes chefs d entreprises ou corps constitués L enjeu est important mes chers collègues A l heure où le livre d histoire de cette nouvelle région s ouvre devant nous il nous appartient d en choisir les mots d en rédiger les phrases d en composer les chapitres pour que tout cela fasse sens et réponde à une communauté d intérêts C est cela faire de la politique apporter des réponses aux problèmes que rencontrent les citoyens Certains préfèrent les petites phrases ou les positionnements opportunistes mais nous préférons travailler à apporter ces réponses pour contribuer à améliorer les conditions de vie de nos concitoyens et à les rendre plus épanouissantes Monsieur le Président c est le choix que vous avez fait avec Jean Jack Queyranne Nous vous encourageons à poursuivre en ce sens et nous vous accompagnerons en 2015 Dès la deuxième réunion du comité de pilotage de la démarche d union vous avez été en capacité avec Jean Jack Queyranne d identifier 10 mesures communes notamment La réciprocité sur les dispositifs de formation professionnelle et d apprentissage pour les bénéficiaires des deux Régions Des trains directs Clermont Ferrand Lyon matin et soir dans les deux sens Une présence commune des deux régions sur les grands salons et évènements économiques internationaux y compris l exposition universelle de Milan 2015 Le soutien des entreprises auvergnates à l international grâce à une convention de coopération dès 2015 entre la nouvelle agence de développement économique de Rhône Alpes ERA2I Entreprise Rhône Alpes International et Innovation et l ARDE d Auvergne Agence Régionale de Développement Economique Le positionnement à l échelle des deux Régions des actions des clusters et pôles de compétitivité à l instar de VIAMECA pôle dédié aux équipements industriels ou AEROSPACE CLUSTER et AVIA clusters rassemblant les entreprises de l aéronautique A Bruxelles la Région Auvergne rejoint la délégation Rhône Alpes dans les mêmes locaux Et pour la coopération décentralisée un programme sera commun aux deux régions avec Tombouctou Mali Yvette Mercier dont je salue l action comme vice présidente y travaille avec son homologue de Rhône Alpes Il s agit de premiers exemples concrets de collaboration et nous savons que d autres projets sont d ores et déjà en cours dans les domaines du numérique de l agriculture de l environnement et de l énergie de l enseignement supérieur et de la culture Bref l union se construit Le budget qui nous est présenté se situe dans cette démarche Nous l approuverons Ce budget veut être un trait d union entre deux régions Un trait d union entre deux époques vers celle qui nous propulsera avec maîtrise parmi les grandes régions d Europe Je vous remercie Session des 15 16 et 17 décembre 2014 Intervention de Monsieur René Souchon Président du Conseil régional d Auvergne Mes cher e s collègues Nous débutons aujourd hui notre dernière session budgétaire consacrée à l examen de l exercice 2015 laquelle devrait s achever demain dans l après midi Nous devrons interrompre nos travaux ce soir à 18h afin d organiser la remise du prix de l Auvergnat de l année ici même en salle d Assemblée et ce pour la 1 ère fois Vous êtes bien évidemment toutes et tous conviés à cette manifestation désormais traditionnelle qui permet à la Jeune Chambre Economique et à la Région de récompenser des personnalités qui savent faire preuve d imagination et d innovation au service de notre économie et de notre territoire Je souhaite également vous informer du calendrier relatif à la préparation à la négociation et à l examen du projet du contrat de plan Etat Région portant sur la période 2015 2020 Le Préfet de région dispose depuis près de 3 semaines de son mandat de négociation et le travail entre les services de l Etat et de la Région va bon train après deux rencontres entre le Préfet et moi même J ai souhaité dans un premier temps compte tenu des éléments dont je pouvais disposer informer l ensemble des groupes de notre Assemblée sur le contenu de ce mandat et sur l avancée des négociations Une importante réunion s est également tenue mercredi dernier en préfecture avec les Présidents ou leurs représentants des Conseils généraux ainsi que les Présidents ou leurs représentants des différentes agglomérations auvergnates Cette réunion était essentiellement consacrée au volet territorial du contrat de plan Etat Région Parce qu un tel exercice nécessite une bonne information et une concertation en amont j ai souhaité que le temps de l échange et du débat soit respecté et bien pris en compte tant au sein de notre Assemblée que pour les collectivités et les établissements publics partenaires J ai donc proposé ce matin lors de la conférence des Présidents de Groupe qu une session supplémentaire soit ajoutée à notre calendrier initial présenté au début de l automne pour examiner le projet de contrat de plan qui ne sera pas encore dans sa forme définitive mais dont les grands axes seront fixés Cette session aura lieu le 2 février 2015 à l issue de la Commission Permanente d ores et déjà prévue ce jour là J avais déjà insisté lors de notre dernière Session consacrée aux orientations budgétaires sur le fait que l année 2015 allait être particulièrement chargée Nous en avons là une preuve supplémentaire A travers la préparation de ce Contrat avec l Etat il est essentiel de poursuivre la modernisation de nos voies ferrées et de disposer d un budget conséquent pour mener à bien ce que nous pouvons appeler le Plan Rail 2 L objectif est de tendre à un volume global de crédit de l ordre de 120 millions d euros sur ces travaux d infrastructures La répartition n est pas encore opérée avec précision mais je souhaite la participation la plus large possible de Réseau Ferré de France en plus de celle de l Etat et de la Région même si RFF ne sera pas en principe signataire du Contrat Le Plan rail obtenu de haute lutte en 2007 s était traduit par 180 millions d euros de travaux La logique est de poursuivre Avec les investissements attendus au titre du CPER nous aurons réussi à remettre à niveau l essentiel du réseau ferré auvergnat Notre assemblée s est toujours montrée unanime sur ce point et je tiens à remercier toutes et tous de cette union sacrée autour du transport ferroviaire essentiel pour faciliter la vie quotidienne des usagers Je rappelle nos priorités pour les années à venir d une part Le Puy Saint Etienne mais encore le Cévenol les aménagements en gare de Clermont Ferrand les travaux d amélioration au niveau de Randan pour le Clermont Paris et nos lignes TER Je souhaite également que les études relatives à la modernisation de Montluçon Bourges soient inscrites et programmées soit dans le Contrat de Plan soit dans les études du POCL nécessaires à la DUP et qui devraient être déclenchées après le Comité de pilotage de février Au delà de la mobilité multimodale l Etat et la Région contractualiseront sur les domaines de l enseignement supérieur de la recherche et l innovation sur la transition écologique et énergétique ainsi que sur le numérique La co construction de l union avec Rhône Alpes mobilisera également l énergie des Elus et des services tout au long de l année et ce malgré la période électorale qui s ouvrira le moment venu en vue de l élection de la future assemblée de la grande région Auvergne Rhône Alpes Je souhaite bien sûr revenir sur le travail préparatoire à cette union avec Rhône Alpes Un comité de pilotage s est tenu le 25 novembre dernier à Lyon Ce fut l occasion d aborder la nécessaire harmonisation des politiques publiques régionales des deux collectivités le projet d administration de la future collectivité lequel doit être préparé dès à présent ou encore des mesures prioritaires ou qui justifient un travail en commun dès 2015 dans l intérêt de nos régions Notre comité de suivi associant l ensemble des groupes de notre Assemblée se réunira le 5 janvier 2015 Mais j ai tenu d ores et déjà à faire parvenir à l ensemble des Conseillers régionaux le rapport de synthèse relatif à l état des lieux des politiques régionales Le travail à mener est immense et son aboutissement prendra à n en pas douter plusieurs années entre 3 et 5 ans à mon avis Je voudrais mettre en garde les bancs de notre Assemblée sur certaines déclarations qui ont pu semer le trouble notamment au sein des agents régionaux Evoquer de façon brutale dans la presse quotidienne régionale les nécessaires transferts de personnels sans explications sans chiffrages sans calendrier sans raisons particulières est particulièrement anxiogène vis à vis d une administration au travail soucieuse d exercer ses missions mais aussi et c est bien naturel soucieuse de son avenir En tant que Président du Conseil régional d Auvergne en tant qu Autorité territoriale j affirme que la question du personnel ne supporte pas l à peu près et les déclarations intempestives à finalité politicienne La question du personnel doit reposer sur une information préalable un dialogue une concertation un respect scrupuleux des statuts Celle ci est prévue puisque nous avons d ores et déjà demandé aux organisations syndicales de désigner des représentants pour un groupe de travail spécifique à la question de la fusion Je rencontrerai les organisations syndicales le 5 janvier prochain Mon objectif et celui de la majorité est de tendre vers une administration déconcentrée et vers un maintien des effectifs à Clermont Ferrand pour le plus grand bénéfice du territoire auvergnat Nous disposons ici d un réel savoir faire en matière de gestion de projet Notre administration est particulièrement réactive Nous devons valoriser ces atouts et offrir de nouvelles perspectives aux agents régionaux qu ils soient cadres ou affectés à des fonctions d instruction ou d exécution Préparer et bâtir une nouvelle organisation au service des missions qui sont les nôtres est un exercice difficile mais nous devons anticiper Celui qui ne prévoit pas les choses lointaines s expose à des malheurs prochains disait Confucius C est dans cet état d esprit que nous uvrons avec Jean Jack Q ueyranne dans le cadre des responsabilités qui sont les nôtres et du temps qui nous est imparti Parmi les 10 mesures de gestion annoncées il y a maintenant 3 semaines vous noterez qu un certain nombre étaient bien évidemment engagées comme la demande d un train direct matin et soir entre Clermont et Lyon à l échéance de l horaire d hiver 2016 Au delà des lignes actuelles le projet de liaison LGV Paris Orléans Clermont Lyon fera l objet d une décision quant au choix du tracé à l

    Original URL path: http://www.auvergne-groupesocialiste-region.fr/MES%20ELEMENTS/INTERVENTIONS/INTERVENTIONS%202014/interventionsdecembre2014.htm (2015-10-11)
    Open archived version from archive