archive-fr.com » FR » A » AVIGNON.FR

Total: 907

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Les services municipaux et organismes satellites
    plan Commande publique Conservation du Patrimoine Historique COSSLMA Direction Infrastructures Direction administrative des services techniques Direction des achats et moyens généraux Enquêtes administratives et électives Financier Garage municipal Gestion du patrimoine Informatique et Télécommunication Médecine préventive des employés communaux Protocole SALMA Secrétariat général Service Social des employés communaux Voirie Voirie Histoire Histoire Histoire Tourisme Histoire Visites Musées Opéra La mairie Les mairies annexes Les élus Le conseil municipal Les conseils

    Original URL path: http://www.avignon.fr/fr/instit/services/liste.donut?cid=2 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les services municipaux et organismes satellites
    Spectacle Vivant et Animation Culturelle Centre d Art Contemporain Collection Lambert en Avignon Maison Jean Vilar Musée Calvet Musée du Mont de Piété et de la Condition des soies Musée du Petit Palais Musée Lapidaire Musée Requien Opéra Grand Avignon Palais du Roure Patrimoine historique et culturel Histoire Histoire Histoire Tourisme Histoire Visites Musées Opéra La mairie Les mairies annexes Les élus Le conseil municipal Les conseils de quartiers Les

    Original URL path: http://www.avignon.fr/fr/instit/services/liste.donut?cid=1 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Conseil des quartiers Centre-ville et Iles
    quartier de la Barthelasse et Piot Collège Habitants Nicole MONTLAHUC Guy COMBE Sophie DUPOUY Michel FRECON Collège Représentants des Associations Eliane MICHEL Gilbert CONSTANCE Collège des Acteurs Socio Economiques Isabelle VERNHES Didier PAPE Mairie annexe Barthelasse et Piot Histoire Histoire Histoire Tourisme Histoire Visites Musées Opéra La mairie Les mairies annexes Les élus Le conseil municipal Les conseils de quartiers Les services municipaux Le budget municipal Associations Subventions Bibliothèques CCAS

    Original URL path: http://www.avignon.fr/fr/instit/quartiers/cmc13bis.php (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Conseil des quartiers Centre-ville et Iles
    BERGON Elisabeth LOIERO Bernard GILHODES François GAIO Chantal PELISSIER Jules RINGAUD Alexandra FOULON Geneviève BOUSQUET Collège Représentants des Associations Michel GROMELLE Marion NICOLAS André ATTIA Angélina MESLIER Collège des Acteurs Socio Economiques Martine SAIN Marie Christine VAXELAIRE Odile GUICHARD Francis DENIS Mairie annexe Intra muros Histoire Histoire Histoire Tourisme Histoire Visites Musées Opéra La mairie Les mairies annexes Les élus Le conseil municipal Les conseils de quartiers Les services municipaux

    Original URL path: http://www.avignon.fr/fr/instit/quartiers/cmc13.php (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Conseil de Montfavet
    MICHELE Frédéric CARLIN Jean Pierre DAVIN Claude SOUTIF Lionel BARBE Yves REYNES Danielle BONNICI Collège Représentants des Associations Bernadette Reyflaud Alphandéry Frédéric PROST Benoist du CREST Grégoire METAXIAN Jacky GIORNAL Pierre BONNEFILLE Collège des Acteurs Socio Economiques Christophe PUTTO Robert RIPPERT Bruno PASCAL Sandrine PERINO Abdellah ZOUAOUI Armand MARCHAL Mairie annexe de Montfavet Histoire Histoire Histoire Tourisme Histoire Visites Musées Opéra La mairie Les mairies annexes Les élus Le conseil

    Original URL path: http://www.avignon.fr/fr/instit/quartiers/cmc12.php (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Balade à vélo
    utilisaient la force du courant pour diverses activités le broyage des céréales bien sûr mais surtout pour les multiples opérations de la fabrication des textiles qui ont fait la fortune de la ville aux XVIIème et XVIIIème siècles Vous pouvez pénétrez à l intérieur du parc et profiter du parcours santé qui y a été aménagé Quitter le parc Chico Mendès et tourner à droite dans la rue Georges Braque Continuer la rue Georges Braque jusqu à la traverse de l Amandier Prendre ensuite à gauche le chemin du Grand Riban en empruntant la voie réservée aux cyclistes En suivant la même direction vous prenez le chemin des Amants d Avignon L itinéraire vous amène à prendre à droite le chemin Saint Ange Toutefois il vous est conseillé auparavant de faire un détour et prendre à gauche l autre portion du chemin Saint Ange qui recèle deux lieux d un grand intérêt intimement liés à l histoire de Montfavet l institut Saint Ange et la Tour d Espagne Quelques centaines de mètres plus loin sur la gauche au n 1001 chemin Saint Ange vous découvrez le château Saint Ange Fondée à Villeneuve les Avignon en 1869 par l abbé Grimaud et Madame Meissonnier l institution Grimaud Meissonnier fut transférée à Avignon en 1879 et définitivement installée le 1er octobre 1900 au château Saint Ange à Montfavet ancienne école de Jésuites Cette institution recevait des sourds muets des bègues et des enfants anormaux des deux sexes En 1907 on dénombrait 103 enfants La durée des études était de 8 ans C est l abbé J B Fouque à travers son association L uvre de l enfance délaissée qui redonna un nouvel essor à l institution à partir de 1924 année où l association fit l acquisition du domaine Saint Ange En 1944 le commandement de la Luftwaffe armée de l air allemande pour le sud de la France s installa au château et fit placer des batteries anti aériennes Flak à proximité des bâtiments La brièveté de ce séjour et le secret dont il fut entouré expliquent l absence de réaction de la chasse alliée et cela évita la destruction du bâtiment Début 2000 l Institut médico éducatif Saint Ange prend en charge 60 enfants internes ou demi pensionnaires Quelques centaines de mètres plus loin sur la droite on aperçoit la Tour d Espagne Dernier vestige du monastère de Sainte Praxède fondé vers 1346 la Tour d Espagne se dresse à quelques centaines de mètres au Nord Ouest de l église que nous découvrirons un peu plus tard Son fondateur Pedro Gomez co légat de Bertrand de Montfavet en Angleterre était originaire de Tolède Nommé cardinal au titre de Sainte Praxède en 1327 il fut surnommé le cardinal d Espagne Décédé à Avignon en 1348 il fut enterré selon ses désirs dans l église de son monastère En 1398 la trentaine de religieuses qui occupaient le monastère alla se réfugier à Avignon en raison de la grande insécurité des temps Benoît XIII convertit leurs bâtiments en forteresse et y installa une garnison pour la défense d Avignon Dix ans plus tard Pierre Adhèmar gouverneur d Avignon et du Comtat approuva définitivement le transfert du monastère des religieuses de Sainte Praxède et les autorisa à employer aux réparations de leur nouvelle résidence les matériaux de leur ancien monastère dit d Espagne Ce dernier soixante ans après sa fondation était en ruine suite à l occupation des hommes d armes sa restauration aurait nécessité des sommes colossales que les religieuses n étaient pas en mesure de fournir Au cours des XVe et XVIe siècles les dégradations continuèrent les gens venant en toute quiétude prendre les pierres utiles à la construction de leurs maisons En 1596 Mgr Taurusi archevêque d Avignon vendit une partie du monastère Furent conservés la sacristie la chambre au dessus et l escalier y conduisant Saisie comme bien national la Tour d Espagne fut vendue avec les terres adjacentes le 12 vendémiaire de l an III pour 66 200 livres Elle a été inscrite à l Inventaire supplémentaire des Monuments historiques en 1953 Vous revenez maintenant en arrière afin de retrouver l itinéraire initial A l extrémité du chemin de Saint Ange vous prenez à gauche l avenue d Avignon En arrivant dans le centre de Montfavet vous longez sur votre droite la façade ouest de l église Notre Dame de Bon Repos Le prieuré de Montfavet mérite d être évoqué un peu longuement Le cardinal Bernard de Montfavet né à Castelnau Montratier Quercy vers 1270 décéda au début de l an 1343 Ses exécuteurs testamentaires furent chargés d ériger un monastère dans la propriété Bon repos qu il avait acquise en 1341 au lieu dit Clos des Rivans Un prieur et 24 chanoines réguliers de Saint Augustin devaient selon les volontés du défunt le desservir L an 1347 vit l installation des chanoines dans le monastère qui voué à la Vierge pris le nom de Notre Dame du Bon Repos Dans son livre Evocation du vieil Avignon Joseph Girad décrivait l église de Montfavet ainsi Beau vaisseau d une grande sobriété de lignes présentant le plan à nef unique et chapelles latérales du type languedocien et provençal qui sera adopté quelques années plus tard pour l église Saint Didier d Avignon Mais à Montfavet la nef est dépourvue de piliers et la retombée des nervures se fait sur des culs de lampe sobrement sculptés Il ajoute un peu plus loin L extérieur de l église de Montfavet est comme l intérieur semblable à celui des églises méridionales de cette époque La flèche du clocher était primitivement semblable à celle de l église Saint Didier elle a été refaite sous le second Empire dans un style néo gothique de fantaisie Le service religieux fut assuré par les Récollets de 1613 à 1759 puis par les Capucins de 1759 à la Révolution En 1801 l église fut rendue au culte Lieu de culte lieu de rencontre l église joua un rôle important sur le plan social et culturel au XIXe siècle Les jeux et les fêtes se déroulaient quant à eux sur la place de l église notamment les concours de lutte Pour terminer on indiquera que Bertrand de Montfavet fut enterré dans cette église de même que son ami Richard de Widmundrwold avocat anglais mort en 1356 L église n a pas gardé leurs dalles funéraires déjà effacées en 1850 En revanche il est possible de voir la dalle funéraire de Pierre de Cohorn gentilhomme suédois qui exilé en France vécut pieusement à Montfavet où il mourut le 10 juillet 1479 L église de Montfavet a été classée monument historique en 1908 Vous continuez tout droit en empruntant l avenue des Vertes Rives puis vous prenez à droite le chemin de l Onde et vous poursuivez tout droit par le chemin de la Roquette Ensuite vous prenez à gauche le chemin du Tarnagas puis à droite la route de Châteaublanc et vous continuez tout droit par la route de l aérodrome Vous ne serez pas surpris de découvrir devant vous les pistes de l aéroport d Avignon Caumont Retraçons l histoire de cet aéroport Les terrains nécessaires à la création de l aérodrome ont été acquis le 26 mai 1937 par décision du ministère de l Air Ce site a été choisi par rapport à d autres projets comme l aérodrome d Avignon Pujaut déjà existant parce qu il a été considéré comme supérieur au triple point de vue de la valeur d usage aéronautique de la qualité du sol et de la facilité d accès Après l avoir utilisé pendant plusieurs années pour le transport du frêt la ville d Avignon a décidé en 1964 d aménager le terrain d Avignon Châteaublanc en aérodrome commercial afin de permettre à une ligne régulière d avion légers d amener les voyageurs sur la piste d envol de Marignane pour des vols à destination de Paris assurant ainsi une correspondance extrêmement rapide 12 minutes L aéroport qui a accueilli en 1998 132 000 passagers doit faire face aujourd hui à la sévère concurrence des aéroports voisins Nîmes Montpellier Marignane Vous prenez ensuite à gauche le chemin des Félons qui longe l aérodrome Peut être faut il chercher l origine du nom attribué à ce chemin dans l affreuse tragédie qui s est déroulée il y a plus de trois siècles et dont la malheureuse héroïne fut Diane de Roussan de Châteaublanc Diane passa sa prime jeunesse dans la propriété familiale de Châteaublanc puis on la maria en 1647 à l âge de 13 ans à Dominique de Castellane d Ampus gouverneur de Saint Tropez Malheureusement ce dernier envoyé en mission en 1656 périt dans le naufrage de sa galère En 1659 la jeune veuve se remaria avec le baron Charles de Ganges Son grand père Melchior de Joannis testa en sa faveur quatre ans plus tard lui laissant la somme considérable de 500 000 livres mais à la condition qu elle n irait jamais habiter dans le Languedoc et par cela même à Ganges Contrainte par son mari volage brutal égoïste et joueur à quitter Avignon Diane fit auparavant son testament devant le vice légat y déclarant qu elle ne transgressait les volontés de son grand père que par la force et que tout autre testament qui pourrait lui être imposé serait nul Le marquis de Ganges et deux de ses frères tentèrent par la douceur par la violence la persuasion de connaître le contenu du testament du grand père de Diane et de la somme héritée par celle ci L un des frères l abbé Henri de Ganges força la jeune femme à signer un testament en faveur de son mari puis plus tard lui extorqua un nouveau testament paraissant plus vraisemblable Diane testant en faveur de ses enfants mais indiquant que leur père en bénéficierait jusqu à leur majorité C est alors qu ayant peur d une indiscrétion l abbé voulut l empoisonner Bernard de Ganges lui appuyant la pointe de l épée sur la poitrine Henri ayant un pistolet braqué sur elle Diane dut boire une horrible mixture faite d arsenic et de sublimé trempés dans de l eau forte Laissée seule Diane en dépit de ses souffrances s habilla et s évada pour se réfugier dans une maison amie où elle ne tarda pas à être rejointe par les deux frères complices Bernard lui enfonça son épée dans l épaule où elle se brisa L abbé déchargea son pistolet sur elle En dépit de son empoisonnement et de ses graves blessures Diane vécut encore trois semaines dans des souffrances atroces pour mourir le 7 juin 1667 Le marquis absent mais supposé être l instigateur du crime fut dégradé de sa noblesse ses biens furent confisqués et il fut banni Réfugié à l Isle sur Sorgue il y mourut à 99 ans Des deux assassins l un s enfuit en Hollande où il termina sa vie l autre fut tué en 1667 au cours de la guerre contre les Ottomans Vous prenez sur la droite le chemin des Meinajaries Vous êtes ici sur le site de l Agroparc technopole régional d Avignon Définissons d abord le terme de technopôle au masculin un technopôle est un site spécialement aménagé pour accueillir des entreprises de hautes technologies ou en favoriser la création Agroparc le Technopôle régional d Avignon est un lieu de 200 hectares disposant de Centres de recherche d Instituts d enseignement supérieur et d entreprises Ces trois composantes qui sont les piliers de la croissance d un technopôle ont sur Agroparc deux axes de développement l agro alimentaire et les nouvelles technologies Vous arrivez maintenant à l intersection avec la route de Marseille Vous apercevez sur la droite un écriteau sur lequel il est inscrit Réglisseries Florent Il s agit là du dernier vestige d une entreprise autrefois florissante Evoquons l histoire de cette entreprise chère au c ur des montfavétains Félicien Florent acheta en 1858 le fonds de commerce de MM Deville et Chavent fabricants de réglisse installés à Cantarel depuis 1854 Il loua les bâtiments de Cantarel jusqu en 1877 année où il en fit l acquisition Ceux ci se composaient d une grande auberge et des écuries Parmi d autres activités très diverses le jus de réglisse et sa commercialisation constituaient l activité principale En 1860 Félicien Florent alla en Syrie se procurer du bois de réglisse Sa société Florent Cie monta cette année là une exploitation en Anatolie afin de pouvoir compter sur un autre approvisionnement régulier et à grande échelle de racines de cette plante D autres sources notamment en Espagne et en Italie furent exploitées Dés 1865 on proposa de la pâte vanillée en boîte de 50 grammes aux épiciers droguistes et pharmaciens Cette pâte était fabriquée dans des bassines chauffées à feu nu et remuées à bras d homme Ce nouveau produit contribua à l essor de la maison à partir de 1867 Sa saveur son arôme conquirent les foules assurant indirectement de nombreuses heures de travail aux cartonnages de Valréas qui confectionnaient ces boîtes élégantes A la fin des années 1860 la fabrication du jus de réglisse fut abandonnée la réglisserie ne produisant plus que des pastilles En 1880 Paul Florent remplaça son père à la tête de la maison A cette date les anciens locaux avaient disparu et une usine nouvelle s élevait à Cantarel Paul Florent en avait conçu l outillage de même qu il avait dessiné les plans de la cité ouvrière intégrée à l ensemble dortoir équipé de lits individuels rares à l époque réfectoire pouvant accueillir deux cents personnes infirmerie Paul Florent avait la réputation d être un patron éclairé conscient de la pénibilité des tâches confiées au personnel La réglisserie fonctionnait à plein rendement de l automne au printemps l été seul le personnel d entretien restait sur place les autres redevenaient paysans Paul Florent fit connaître le nom de Florent au delà des frontières L Europe entière consomma les pastilles produites à Cantarel La commercialisation de la réglisse sous d autres formes accrut la notoriété de la société Au décès de Paul Florent en 1908 c est son gendre Alexandre Poirson qui assura la gérance de la réglisserie A partir de 1970 la vétusté des lieux rendait inévitable son absorption par un groupe de dimension internationale Ricqlès Zan Le 30 novembre 1975 après 121 années d existence la réglisserie ferma ses portes Après avoir franchi l intersection avec la route de Marseille vous apercevez sur votre gauche un établissement scolaire à l architecture contemporaine il s agit du lycée agricole François Pétrarque Cet établissement a été inscrit à l inventaire supplémentaire des Monuments historiques en 1989 en raison de l intérêt présenté par ce lycée pour l histoire de l architecture formelle de la seconde moitié du XXe siècle Le lycée François Pétrarque construit de 1964 à 1966 a été conçu et réalisé par l un des élèves de Le Corbusier Monsieur Roland Bechmann Le lycée dépend du Ministère de l Agriculture et comprend un cycle secondaire d enseignement général et technologique ainsi qu un cycle supérieur avec 6 classes de brevet de technicien supérieur agricole viticulture nologie industries agro alimentaires et horticulture Vous empruntez le chemin de la Castelette On pénètre ici dans la ceinture verte d Avignon Vous prenez ensuite le chemin de la Sourdaine Vous allez longer sur votre gauche pendant quelque centaines de mètres la nouvelle ligne du TGV Méditerranée Profitons de l occasion pour présenter ce qui aura été le plus important chantier d Europe de ces dernières années débouchant en 2001 sur la mise en service du dernier tronçon de la ligne Paris Marseille Long de 250 km l ensemble du chantier aura coûté 25 milliards de francs et aura nécessité la construction de 500 ouvrages d art dont une vingtaine de grands viaducs et trois nouvelles gares monumentales Valence TGV Avignon TGV et Aix en Provence TGV Le relief accidenté du parcours et les contraintes sur l environnement ont amené la SNCF à construire de nombreux murs anti bruit planter plus d un million d arbres et doter certains ouvrages de protections antisismiques Le double viaduc d Avignon constitue le véritable n ud ferroviaire du TGV Méditerranée une branche allant sur Marseille l autre sur Montpellier Il s agit de deux exceptionnels ouvrages d art jumeaux qui mesurent 1500 m chacun et traversent le Rhône au sud de la Cité des Papes De la plaine de la Courtine à une quinzaine de mètres au dessus du sol jusqu à la falaise des Angles à plus de 50 mètres au dessus du Rhône ils relient ainsi le Vaucluse au Gard La ligne TGV passant à proximité du Centre hospitalier d Avignon une tranchée couverte d une longueur totale de 1300 mètres permet d effacer toute perception visuelle et sonore des trains pour l ensemble de l établissement Au sud d Avignon et en direction de Marseille le tracé longe la Durance sur sa rive droite Dans le quartier de Bonpas sur les communes d Avignon et de Caumont sur Durance un viaduc ferroviaire d une longueur de 356 mètres permet de franchir l autoroute A7 Buttant au pied de la colline qui abrite la chartreuse de Bonpas dont l ensemble du site est classé monument historique le tracé disparaît en empruntant un tunnel d une longueur de 303 mètres et poursuit sa route vers Cavaillon Le TGV Méditerranée à la vitesse de 300 km h place Avignon à une demi heure de Marseille à une heure dix de Lyon et à deux heures trente de Paris La mise en service du TGV Méditerranée avec la construction d une gare TGV sur la presqu île de Courtine à la confluence du Rhône et de la Durance dans laquelle sont attendus chaque année plus de 1 500 000 voyageurs conforte la situation d Avignon comme carrefour de communication privilégié au c ur du sud méditerranéen et devrait entraîner un développement

    Original URL path: http://www.avignon.fr/fr/pratique/transport/balade4.php (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Conseil des quartiers Est et Saint-Chamand
    LEVRAT Monique FITOUSSI Collège Représentants des Associations Claude RUIZ Carole CARRE Michel MUS Bernard SAINJON Collège des Acteurs Socio Economiques Michel MAINSANT Marilyn MORENO Véronique SAURIN Florence BEGEL Ces deux derniers ayant été tirés au sort parmi les candidats Collège des Habitants faute de candidatures supplémentaires au titre du collège des Acteurs Socio Economiques Mairie annexe Est Histoire Histoire Histoire Tourisme Histoire Visites Musées Opéra La mairie Les mairies annexes

    Original URL path: http://www.avignon.fr/fr/instit/quartiers/cmc14.php (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Conseil du quartier Nord
    Françoise CIPRIANI Agnès LIEUTAUD Denise PAILLARD Patrice CALISSANO Vincent MOURRE Mr SEGHIER Collège Représentants des Associations Lucia POZZI MORIN Marie Ange KONE AMBERT Anne Marie ASTIER Dominique LEFEL Collège des Acteurs Socio Economiques Jaffar AIT HAMOUDA Miriem PLASSE Alain Michel GANDON Nicole LAURENT Mairie annexe Nord Histoire Histoire Histoire Tourisme Histoire Visites Musées Opéra La mairie Les mairies annexes Les élus Le conseil municipal Les conseils de quartiers Les services

    Original URL path: http://www.avignon.fr/fr/instit/quartiers/cmc16.php (2015-11-09)
    Open archived version from archive



  •