archive-fr.com » FR » B » BODYSCIENCE.FR

Total: 741

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Dépense calorique par activités et par poids
    223 266 Pelleter la neige à la main 180 223 266 Individu de 57kg Individu de 70kg Individu de 85kg Activités domestiques Dormir 19 23 28 Regarder la télévision 23 28 33 Lire assis 34 42 50 Faire la queue 34 42 50 Cuisiner 75 93 111 S occuper des enfants 105 130 155 Faire les courses avec un Caddie 105 130 155 Déménager déballer 105 130 155 Jouer avec les enfants 120 149 178 Nettoyer voiture carreaux 135 167 200 Déménager porter des meubles 180 223 266 Déménager porter des cartons 210 260 311 Réparations domestiques Réparer la voiture 90 112 133 Électricité et plomberie 90 112 133 Menuiserie 135 167 200 Poser ou retirer des revêtements de sol 135 167 200 Peindre tapisser 135 167 200 Nettoyer les gouttières 150 186 222 Accrocher des volets 150 186 222 Peindre la maison extérieur 150 186 222 Menuiserie extérieur 180 223 266 Couvrir le toit 180 223 266 Activités professionnelles Travailler sur ordinateur 41 51 61 Écouter une conférence 49 60 72 Travailler au bureau 53 65 78 Assis en classe 53 65 78 Conduire un camion 60 74 89 Servir dans un bar 75 93 111 Officier de Police 75 93 111 Travailler dans un théâtre 90 112 133 Souder 90 112 133 Menuisier 105 130 155 Entraineur sportif 120 149 178 Masseur 120 149 178 Construction BTP général 165 205 244 Travail de la mine 180 223 266 Soigner les chevaux 180 223 266 Maçonnerie 210 260 311 Exploitant forestier 240 298 355 Manœuvre manuel 240 298 355 Travailler en aciérie 240 298 355 Pompier 360 446 533 1 2 Références 1 Source Harvard Heart Letter Ces articles pourraient aussi vous intéresser L hormone de l estomac la ghréline augmente l envie d aliments très caloriques Être en

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Depense-calorique-par-activites-et&artpage=2-2 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • L'exposition au froid force le corps à transformer la graisse blanche en graisse beige
    voulions étudier si les adultes humains avaient cette capacité à transformer certains dépôts de graisse blanche en graisse beige quand ils sont exposés au froid explique l un des auteurs de l étude le Dr Philip Kern de l Université de Lexington Transformer le tissu adipeux en graisse brune constituerait une excellente défense contre l obésité Cela aurait pour résultat de brûler les calories supplémentaires du corps plutôt que de les transformer en tissu gras supplémentaire Les chercheurs ont analysé des échantillons de tissu de graisse du ventre provenant de 55 personnes pour voir si ces échantillons de tissu prélevés en hiver affichaient plus de preuves d une activité de transformation en graisse brune que des échantillons prélevés en été Les scientifiques ont aussi prélevé des échantillons de tissu de graisse des cuisses de 16 personnes après qu elles aient appliqué un pack de glace sur la peau pendant 30 minutes L analyse a passé en revue les échantillons de tissu à la recherche de marqueurs génétiques spécifiques que l on retrouve dans la graisse brune ou beige Leur analyse a révélé que les biopsies de tissu de graisse du ventre prélevées en hiver avaient un niveau plus élevé pour deux marqueurs génétiques pour la graisse beige comparés aux échantillons prélevés en été Dans les échantillons de tissu des cuisses les chercheurs ont trouvé des niveaux élevés de trois marqueurs génétiques associés à la graisse beige et brune dans les échantillons prélevés pendant l hiver Les chercheurs ont analysé des échantillons de graisse du ventre pour voir s il y avait une différence de réaction entre les individus minces et obèses L analyse a révélé que l effet saisonnier de la graisse brunissante était freiné chez les personnes obèses L obésité étant définie comme le fait d avoir un indice

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?L-exposition-au-froid-force-le (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • La musculation brûle plus de calories que ce qu'on pensait
    ont opté pour la course à pieds Mais une nouvelle étude d un laboratoire de l Université de l Arizona suggère que la musculation brûle grosso modo deux fois plus de calories par minute que ce qu on croyait jusqu à maintenant Des exercices de musculation avec des poids relativement légers constituent en fait des activités d intensité vigoureuse concluent les chercheurs L équipe de recherche pense que les études précédentes sur les calories brûlées pendant un entrainement de musculation étaient limitées par une équation de dépense énergétique inappropriée Les statisticiens avaient traité la musculation comme s il s agissait d une activité lente et graduelle comme de courir ou le vélo La réalité est que l entrainement de musculation implique des explosions de puissance courtes et anaérobiques suivies par des périodes de récupération Dans leur expérience les chercheurs ont utilisé deux équations différentes pour calculer les calories brûlées pendant les exercices de poussée de tirage les tractions et les fentes un calcul traditionnel et un nouveau calcul plus approprié aux efforts anaérobiques Les différences de calories brûlées étaient spectaculaires Les calories brûlées pour les exercices de pompes ont par exemple augmenté passant de 4 1 calories par minute à 8 56 calories par minute Les curls ont augmenté pour passer de 4 09 calories par minute à 7 29 les fentes de 5 28 calories par minute à 9 33 et les tirages de 4 03 calories par minute à 9 95 Le nouveau calcul signifie que les pompes développé couché les tractions dorsaux et les fentes sont désormais qualifiés en tant qu activité vigoureuse Aucun des trois n avait atteint ce niveau avec l ancien mode de calcul Dans leur expérience 12 jeunes hommes en bonne santé ont réalisé l un des quatre exercices jusqu à 20 répétitions

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?La-musculation-brule-plus-de (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Moins veut dire plus quand il s'agit des boissons sucrées et caféinées
    heure après avoir bu les boissons les participants ont passé un test sur ordinateur dans lequel ils devaient répondre rapidement Ils avaient pour ordre de frapper une touche précise du clavier quand une cible verte apparaissait à l écran et de ne rien faire quand une cible bleue apparaissait On a également demandé aux participants s ils se sentaient mentalement fatigués après les boissons Les étudiants qui avaient reçu le Red Bull ont rapporté être plus stimulés et moins fatigués que les autres participants mais leurs taux de réaction étaient plus lents Ces résultats sont intéressants étant donné que les boissons énergétiques sont souvent associées à de l alcool et que les effets de l alcool altèrent les réactions dit Marczinski Dans une seconde étude publiée dans le même journal 2 les chercheurs ont trouvé que les garçons et les filles réagissaient physiologiquement différemment à la caféine Dans cette expérience 26 garçons et 26 filles entre 12 et 17 ans ont bu du Sprite contenant de la caféine à trois concentrations 50mg 100 mg et 200mg Du Sprite sans caféine a été délivré comme placébo Les jeunes gens ont alors été testés sur les modifications de leur tension artérielle et pulsations toutes les 10 minutes pendant une heure A la fin de l heure ils sont reçu un questionnaire et ont eu l occasion de manger tout ce qu ils voulaient parmi ces aliments Skittles et Smarties riches en sucre faibles en graisse des chips et Doritos faibles en sucre riches en graisse et des M Ms et Twix riches en sucre riches en graisse Chez les garçons ceux qui avaient consommé beaucoup de caféine avaient une augmentation plus importante de leur pression sanguine diastolique le chiffre le plus faible que les garçons qui avaient avalé moins de caféine Il

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Moins-veut-dire-plus-quand-il-s (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les effets détaillés du sport sur le métabolisme
    sur plus de 20 métabolites reflétant le processus des sucres des graisses et des acides aminés comme carburant tout comme l utilisation de l ATP par le corps la source principale d énergie cellulaire Plusieurs modifications impliquaient des voies métaboliques qui n étaient pas encore associées à l exercice comme des augmentations de la niacinamide un dérivé de vitamine connu pour augmenter la libération de l insuline une autre expérience qui a analysé des échantillons pris en différents endroits vasculaires a indiqué que la plupart des modifications de métabolites étaient générées dans les muscles en exercice bien que certains apparaissaient dans tout le corps Dans les deux expériences plusieurs modifications métabolites persistaient 60 minutes après que l exercice ait cessé Dans une expérience réalisée pour évaluer les effets prolongés de l exercice des échantillons sanguins ont été prélevés avant et après une course à pieds sur 25 coureurs de marathon Des changements étendus sur plusieurs métabolites certains différents de ceux produits par l exercice bref ont été perçus dans les échantillons après la course Des indicateurs d une augmentation du métabolisme des graisses du glucose et d autres hydrates de carbone se sont élevés en réponse à l exercice bref et prolongé à la fois Mais chez les marathoniens les niveaux d acides aminés ont chuté significativement reflétant leur utilisation des acides aminés comme carburant pour maintenir des niveaux de glucose adéquats durant un exercice prolongé Les chercheurs ont aussi analysé comment ces changements des métabolites étaient associés au niveau de forme physique des participants déterminés par la consommation d oxygène à court terme et le temps que les coureurs de marathon ont mis pour terminer la course Ils ont trouvé que plusieurs modifications y compris celles reflétant une augmentation du métabolisme des graisses étaient plus prononcées chez les participants

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Les-effets-detailles-du-sport-sur (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les hommes transpirent plus et mieux que les femmes
    dit Yoshimitsu Inoue coordinateur de l étude et chercheur à l Université Internationale d Osaka au Japon Les chercheurs avaient 37 sujets qui pédalaient pendant une heure à des intensités allant croissant Les sujets actifs faisaient des sports d endurance depuis plus de six ans alors que les sujets inactifs n avaient pour la plupart d entre eux pas fait d exercice physique régulier durant les trois années qui précédaient Les scientifiques ont mesuré la température des sujets leur transpiration et les glandes sudoripares activées sur plusieurs régions du corps comme le front et les fesses L information a été utilisée pour calculer les productions des glandes sudoripares et la mesure de la performance Les femmes en bonne forme physique avaient des taux de transpiration plus élevés que les hommes inactifs bien que cette différence ne fût pas statistiquement significative Mais les hommes en forme physiquement ont vu une amélioration plus dramatique dans leurs performances sur les hommes inactifs que les femmes actives avaient vis à vis des femmes inactives En général les hommes en forme transpiraient le plus La production de transpiration par glande était significativement plus élevée pour les sujets en forme physique pendant l exercice intensif que pour ceux qui n étaient pas en forme mais le rendement des glandes sudoripares des hommes en forme physiquement augmentait plus rapidement que chez les autres en même temps que leur température s élevait Les femmes non entrainées n activaient pas pleinement leurs glandes sudoripares jusqu à ce qu elles atteignent un niveau d exercice plus intense que les autres dont les glandes sudoripares s étaient activées plus tôt Des recherches antérieures avaient déjà montré un lien entre l hormone sexuelle masculine la testostérone l entrainement physique et une augmentation du taux de transpiration Bien qu ils n aient pas

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Les-hommes-transpirent-plus-et (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les étirements sont-ils utiles pour faire du sport ?
    de biceps En d autres termes vous êtes plus susceptibles de tirer sur vos tendons pendant que vous accélérez ou changez de direction qu en essayant de faire un grand écart à moins d être danseuse de ballet ou gardien de but de hockey auquel cas les étirements statiques sont importants Si les blessures surviennent généralement pendant une amplitude de mouvement normale alors pourquoi augmenter les amplitudes de ces mouvements empêcherait il de se blesser Des centaines d études ont essayé de répondre à cette question et le Centers for Disease Control and Prevention Américain en a analysé 361 en 2004 à la recherche d une réponse définitive 1 Conclusion les étirements ne sont pas associés à une réduction des blessures En outre le recours aux étirements en tant qu outil de prévention contre les blessures sportives reposait essentiellement sur l intuition et l observation non systématique plutôt que sur des preuves scientifiques 2 Des revues postérieures de 2008 3 sont arrivées à la même conclusion Un exemple de cette observation non systématique utilisée pour justifier les étirements est que plusieurs études influentes dans le passé avaient comparé un groupe qui s était échauffé et étiré avec un autre qui ne faisait rien Le problème avec cette méthodologie d études est que l échauffement comme par exemple courir doucement avec quelques mouvements exécutés dans une gamme d amplitude normale réduit le risque de blessures que l on s étire ou non Il est important de noter que l absence de preuves selon lesquelles les étirements empêchent de se blesser n est pas la même chose que de prouver que cela ne fonctionne pas Il se peut que les programmes d étirements aient besoin d être taillés sur mesure selon les besoins des individus ou de chaque activité ainsi les études sur un programme générique d étirements sont condamnées à produire des résultats ambigus Imaginez que l on vous prescrire des lunettes à partir du jugement provenant de 1000 personnes prises au hasard en utilisant leurs résultats pour évaluer si les lunettes permettent de mieux voir Ainsi si comme les joueurs de hockey vous êtes profondément attachés à votre routine d étirements il n y a pas suffisamment de preuves pour vous contraindre à arrêter mais il y a bien assez de raisons de considérer avec prudence quand et comment les pratiquer Les étirements avant l exercice peuvent ils me ralentir et m affaiblir Jusqu à ce que le débat sur le fait de savoir si les étirements préviennent les blessures soit installé de nombreuses personnes les conservaient comme faisant partie intégrante de leur routine sportive ainsi est il utile d analyser si les étirements ont d autres effets qui pourraient influencer le moment de s étirer L un des changements majeurs qui est déjà apparu est la prise de conscience qu il ne faudrait pas étirer un muscle froid Des expériences sur les muscles des cuisses de rats à l Université du Michigan ont montré que même un léger étirement

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Les-etirements-sont-ils-utiles (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Qu'est-ce qu'un rythme cardiaque normal ?
    par minute Le rythme cardiaque maximal Alors qu il n y pas de conseil médical définitif sur ce qui constitue un rythme cardiaque trop élevé la plupart des experts médicaux sont d accord pour dire qu un rythme cardiaque constamment dans la fourchette la plus haute peut trop stresser le cœur et les autres organes Les deux calculs du rythme cardiaque maximal les plus fréquents sont 220 l âge Ainsi pour une personne de 50 ans nous avons 220 50 170 bpm 206 9 0 67 x l âge Pour une personne de 50 ans nous obtenons 0 67 x 50 33 5 Puis 206 9 33 5 173 4 bpm Le second calcul est légèrement plus précis que le premier mais le premier est plus facile et plus pratique à retenir Cibler le rythme cardiaque Vous obtenez le plus de bénéfices et réduisez le plus les risques de maladie cardiaque en faisant du sport dans la zone de rythme cardiaque cible Selon le Centers for Disease Control Prevention pour une activité physique d intensité modérée le rythme cardiaque cible d une personne devrait être de 50 à 70 de son rythme cardiaque maximum Par exemple en utilisant les calculs ci dessus une personne de 50 ans a des niveaux à 50 et 70 comme suit Niveau à 50 170 x 0 50 85 bpm Niveau à 70 170 x 0 70 119 bpm Pour un exercice intense le rythme cardiaque cible d une personne devrait se situer entre 70 et 80 de son rythme cardiaque maximal Niveau à 70 170 x 0 70 119 bpm Niveau à 85 170 x 0 85 144 bpm Il n est pas recommandé de faire de l exercice au delà de 85 de votre rythme cardiaque maximal car cela n apporte pas plus de bénéfices mais augmente les risques cardiovasculaires et orthopédiques Diminuer un rythme cardiaque rapide L exercice physique régulier est la méthode éprouvée pour diminuer le rythme cardiaque au repos étant donné que les personnes qui sont en bonne condition physique ont le taux de pulsations le plus bas Même ceux qui sont en forme physique peuvent vivre des pics de leurs pulsations ce qui peut causer un sentiment de malaise Le rythme cardiaque peut monter en flèche à cause de la nervosité du stress de la déshydratation et d un épuisement important Le fait de s assoir et de marcher lentement de prendre des inspirations profondes peut généralement faire baisser le rythme cardiaque Arythmie tachycardie et autres troubles Un certain nombre de troubles peuvent impacter le rythme cardiaque Une arythmie fait que le cœur bat trop vite trop lentement ou à un rythme irrégulier La tachycardie est généralement considérée comme un rythme cardiaque situé au dessus de 100 battements par minute et souvent causée quand les signaux électriques de la chambre haute du cœur s enflamment anormalement Si le taux de pulsations du cœur est proche de 150 bpm ou plus il s agit d un trouble connu sous le

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Qu-est-ce-qu-un-rythme-cardiaque (2015-11-09)
    Open archived version from archive