archive-fr.com » FR » B » BODYSCIENCE.FR

Total: 741

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Le dopage par EPO dans le cyclisme : pas de preuve de bénéfices mais de gros risques
    pour vérifier si l EPO améliorait réellement la performance chez les cyclistes de haut niveau dit le Professeur Adam Cohen chercheur au Centre de Recherche sur les Médicaments Humains à Leiden Pays Bas D un autre côté les dangers possibles sont bien documentés L EPO épaissit le sang d un individu ce qui peut provoquer un risque de caillot Ces caillots obstruent le flux sanguin dans des régions du tissu et ainsi l oxygène ne parviendra plus jusqu aux cellules qui mourront ce qui endommagera l organe Si cet organe est le coeur ou le cerveau alors ce peut être particulièrement dangereux en résultant potentiellement en une crise cardiaque ou une attaque L EPO est normalement utilisé en médecine pour traiter les personnes atteintes d anémie où son effet sur chaque patient est prudemment enregistré Le Pr Cohen fait remarquer que les chercheurs travaillent dur pour empêcher les patients de prendre des médicaments qui ne marchent pas ou qui ont de graves effets secondaires Ainsi pourquoi les normes seraient elles différentes pour les mêmes médicaments pris par des sportifs demande t il Bien que le dopage soit interdit la pression pour gagner est si grande que certains sportifs semblent être disposés à essayer tout ce qui pourrait les mettre devant leurs concurrents Quand les sportifs de haut niveau et leur entraineur découvriront qu il n y pas de preuve de bénéfice mais qu il y a de grands risques j espère qu un grand nombre d entre eux reconsidéreront leur envie de tricher L éducation pourrait marcher là où les tentatives de contrainte ont échoué dit Cohen Je pense qu il y a un besoin manifeste de recherches de bonne qualité pour étudier les effets des médicaments supposés aider à augmenter la performance en sport Si comme on peut s

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Le-dopage-par-EPO-dans-le-cyclisme (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les bénéfices du dopage à l'hormone de croissance : seulement dans la tête de l'athlète ?
    améliore réellement dit Hansen Ainsi nous voulions savoir si l amélioration de la performance était juste due à la croyance que les athlètes prenaient une substance qui augmentait les performances plutôt qu à la substance elle même 64 jeunes adultes et athlètes amateurs pris au hasard ont reçu soit de l hormone de croissance substance interdite en sport soit une substance inactive placebo pendant 8 semaines Ni les athlètes qui étaient volontaires pour l étude ni les enquêteurs ne savaient quelle substance les sportifs recevaient A la fin de l étude les chercheurs ont demandé aux athlètes de deviner quelle substance ils avaient prise et de dire si leurs performances sportives avaient changé Puis ils ont testé les athlètes sur des tests de performances physiques d endurance de force de puissance et de rapidité Les hommes croyaient plus que les femmes avoir reçu la véritable hormone de croissance Sans prendre en considération le sexe les athlètes qui ont reçu le faux médicament mais qui croyaient avoir reçu de l hormone de croissance pensaient que leurs performances s étaient améliorées et ils ont effectivement amélioré leur performance dans toutes les activités mesurées Cependant selon Hansen la hauteur du saut puissance était le seul test ayant montré le plus grande amélioration significative chez ceux qui ont mal deviné Les résultats de cette étude suggèrent que l effet placebo pourrait être responsable au moins en partie des bénéfices athlétiques perçus du dopage à l hormone de croissance chez certaines personnes déclare Hansen Cette étude a été financée par l Agence Anti Dopage Mondiale et le Programme de Recherche Anti Dopage du Gouvernement Australien Références 1 Pharmacodynamics of Growth Hormone Abuse Biomarkers and the Influence of Gender and Testosterone A Randomized Double Blind Placebo Controlled Study in Young Recreational Athletes J Clin Endocrinol Metab

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Les-benefices-du-dopage-a-l (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les joueurs de football qui prennent des stéroïdes se blessent plus
    avec 16 des joueurs en ligne offensive et presque 15 chez les défenseurs Les joueurs qui ont pris des drogues ont plus souffert d hernies discales et de blessures aux genoux aux coudes au cou au dos aux pieds orteils et chevilles que ceux qui n ont pas pris de stéroïdes Par exemple 21 de ceux ayant pris des anabolisants déclare avoir souffert d hernies discales à comparer aux 10 des joueurs qui n en ont pas pris Pratiquement 31 des consommateurs se sont blessés aux coudes contre 17 chez les joueurs propres Selon l étude ces dommages accrus pourraient provenir de la lente ou du manque adaptation de leur cartilage face à l accroissement de la force et de la croissance musculaire ou à cause de la plus grande masse et l augmentation du stress exercé sur leurs ligaments et cartilage Les chocs ont montré avoir des effets durables sur les joueurs de football qui ont aussi des taux d arthrite élevés mais ces conditions n ont pas été étudiées en relation avec l utilisation de stéroïdes Nos résultats évoquent cet effet boule de neige ou les problèmes médicaux associés qui semblent accompagner l utilisation des stéroïdes déclare le co auteur de l étude Kevin Guskiewicz de l Université de Caroline du Nord Cependant d autres chercheurs avaient aussi rapporté que les stéroïdes permettaient aux sportifs de conserver la densité de fibres et cellules musculaires acquise avec les produits qui boostent la synthèse des protéines élément important du développement des muscles même après qu ils aient arrêté d en prendre Références 1 Self Reported Anabolic Androgenic Steroids Use and Musculoskeletal Injuries Findings from the Center for the Study of Retired Athletes Health Survey of Retired NFL Players American Journal of Physical Medicine Rehabilitation Vol 88 3 Mars 2009 pp

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Les-joueurs-de-football-qui (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les performances peuvent-elles révéler un dopage ?
    importantes aucun ne dépassant 410 watts explique Antoine Vayer entraineur professionnel Riis avait un rendement moyen de 445 W dans les cols du Tour en 1996 De 1994 jusqu à aujourd hui Wayer a calculé qu environ 6 coureurs par an en moyenne dépassaient les 410 W Les niveaux ont dégringolé à la fin de la décennie quand la détection de l EPO dans les urines ou le sang est devenue de plus en plus précise Un autre élément pouvant susciter des soupçons à propos d un cycliste est un VO2 max élevé une mesure du taux maximum auquel une personne utilise de l oxygène Les niveaux les plus élevés de VO2 max environ 90 millilitres d oxygène par kilogramme et par minute viennent de skieurs et rameurs tout terrain qui utilisent une forte proportion des muscles de leurs corps Les cyclistes d élites ont généralement les scores les plus faibles parce que leur activité utilise peu de masse musculaire Dans une étude sur 11 cyclistes de niveau mondial le niveau le plus élevé de VO2 max était de 82 5 ml kg mn 2 Des niveaux proches des 85 ml kg mn sont très rares selon les experts en déclarant que ces valeurs pour des cyclistes sont très élevées et au delà de ce qu on peut considérer comme naturel Ross Tucker de l Université de Cape Town en Afrique du Sud a utilisé les données de rendement de sortie de Vayer pour estimer le VO2 max de plusieurs coureurs dans la grimpée de l Alpe D Huez sur plusieurs années Les hypothèses faites dans les calculs comme l efficacité d un cycliste convertie en énergie sur le vélo limitent sa précision mais dans les huit dernières occasions dans lesquelles le Tour a visité l Alpe d Huez Tucker estime qu un certain nombre de coureurs avait un VO2 max au delà des 85 ml kg min avec certains au dessus des 90 ml kg min Est ce que ces niveaux élevés reflètent un bond de la réalisation humaine ou sont ils une signature d une physiologie artificiellement gonflée Les rendements de sortie ont encore augmenté depuis le déclin de 2000 et bien que plusieurs cyclistes aient été testés comme positifs aux contrôles anti dopage il y en a plusieurs avec des niveaux de VO2 max au delà des 85 ml kg min qui étaient propres Tucker estime que Lance Armstrong pourrait avoir produit un VO2 max entre 88 et 97 ml kg min quand il a grimpé l Alpe D Huez en 2004 Armstrong n avait pas été contrôlé positif à l époque ce qui montre les limites de la stratégie Sur la base des seules mesures physiologiques d une personne il est impossible de le dire autrement Le dopage ne peut pas être inféré à partir des seules performances explique Schumacher Néanmoins Schumacher et d autres déclarent que ce type d analyses physiologiques sophistiquées pourraient aider les autorités anti dopage Les cyclistes professionnels sont déjà sujets à

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Les-performances-peuvent-elles (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les stéroïdes anabolisants affaiblissent le coeur
    d éjection Les utilisateurs de stéroïdes montrent aussi une fonction diastolique endommagée qui est quand le ventricule gauche se relâche et se remplit de sang Les chercheurs ont montré que le relâchement de ce ventricule chez les utilisateurs de stéroïdes tel que démontré par le ratio du remplissage du ventricule gauche de sang était réduit de presque la moitié 0 93 comparé à 1 80 chez les non dopés La structure du ventricule gauche était identique à la fois chez les utilisateurs de stéroïdes que chez les non utilisateurs Baggish et ses collègues ont utilisé une technique connue sous le non d échocardiographie Doppler pour examiner la fonction du ventricule gauche et sa structure Le test a utilisé des ondes sonores à hautes fréquences ou ultrasons pour créer des images du cœur et de son flux sanguin Le groupe des utilisateurs de stéroïdes comprenait 12 hommes haltérophiles ou culturistes d âge moyen de 40 ans qui rapportaient prendre environ 675 milligrammes de stéroïdes par semaine depuis 9 ans Le groupe de contrôle était composé de 7 hommes du même âge culturistes et haltérophiles qui ne prenaient pas d anabolisants Les deux groupes avaient des durées d entrainement avec poids et haltères passées et actuelles identiques de même qu en ce qui concerne les autres activités physiques ainsi que pour ce qui est des facteurs de risque cardiaque autres que ceux relatifs au recours aux stéroïdes Bien que les utilisateurs et non utilisateurs aient des indices de masse corporelle et de surface corporelle comparables les utilisateurs de stéroïdes avaient plus de masse musculaire que les non dopés Malgré la petite taille de l échantillon les différences statistiques de la fonction cardiaque suggèrent un fort lien entre la consommation de stéroïdes et les dégâts au cœur disent les enquêteurs Dans des études

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Les-steroides-anabolisants,128 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les stéroïdes anabolisants peuvent affecter la santé mentale
    L étude comprenait 700 anciens lutteurs haltérophiles powerlifteurs et lanceurs de poids Suédois qui avaient fait de la compétition de haut niveau entre les années 1960 et 1979 20 d entre eux ont admis avoir pris des stéroïdes durant leur carrière sportive L objectif de cette étude était notamment de chercher des liens entre l utilisation de stéroïdes anabolisants et les problèmes mentaux Nous avons trouvé un lien clair Les utilisateurs de stéroïdes anabolisants étaient plus susceptibles d avoir été traités pour une dépression pour des problèmes de concentration et des comportements agressifs explique Claudia Fahlke Les chercheurs ont aussi trouvé que les utilisateurs de stéroïdes anabolisants étaient plus susceptibles d avoir abusé d autres drogues illicites et d alcool Cependant on ne sait pas avec certitude si c est l utilisation de stéroïdes qui a causé les problèmes de santé mentale ou si ce sont les problèmes de santé mentale qui ont poussé à l utilisation de stéroïdes Ce que nous sommes en mesure de montrer c est que des symptômes psychiatriques et la prise de stéroïdes et d autres médicaments tendaient à se renforcer l un l autre dans une sorte de cercle vicieux Cela suggère que les efforts pour lutter contre le dopage restent quelque chose de très important que ce soit dans les sports et à l extérieur dit Fahlke Références 1 Br J Sports Med 2013 A retrospective 30 year follow up study of former Swedish elite male athletes in power sports with a past anabolic androgenic steroids use a focus on mental health Lindqvist AS Moberg T Eriksson BO Ehrnborg C Rosén T Fahlke C Ces articles pourraient aussi vous intéresser Le côté scientifique de l utilisation et de l abus de stéroïdes Les joueurs de football qui prennent des stéroïdes se blessent plus

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Les-steroides-anabolisants-peuvent (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les stéroïdes anabolisants toujours actifs des années après l'arrêt du dopage
    principales fibres musculaires du corps sont de plusieurs types type I type IIA et type IIB Le type I est le plus faible et le plus lent mais c est celui qui a le plus d endurance Le type IIA est le plus rapide et le plus fort mais qui a le moins d endurance Les muscles humains sont un continuum de types de fibres Pour les powerlifteurs les fibres de type IIB les plus puissantes sont les plus fréquemment utilisées L utilisation de stéroïdes anabolisants peut ajouter plus de noyaux au muscle et augmenter la taille des fibres musculaires Les chercheurs ont examiné les données de deux muscles le vaste externe que l on trouve dans le quadriceps et le trapèze muscle des épaules et du cou Chaque muscle est un élément clé pour la force athlétique Trois groupes ont été examinés Un groupe était constitué de sept powerlifteurs qui avaient consommé des stéroïdes anabolisants dans le passé pendant longtemps mais avaient arrêté il y a quelques années Un autre groupe était constitué de powerlifteurs n ayant jamais pris d anabolisants Le troisième groupe était celui des athlètes prenant toujours des stéroïdes Les chercheurs ont examiné la distribution des fibres musculaires la superficie des fibres le nombre de myonuclei sous sarcolemmaux et internes par fibres les récepteurs androgènes exprimant les myonuclei le nombre de cellules satellites par fibres et la proportion de fibres déchirées dans chaque muscle pour chaque individu Résultats Les chercheurs ont trouvé que plusieurs années après l arrêt des stéroïdes anabolisants et sans entraînement de force ou peu l intensité de la région des fibres musculaires le nombre de noyaux par fibres dans le quadriceps était toujours comparable à celui des athlètes qui s entraînaient toujours avec autant d intensité Ils ont aussi découvert que les

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Les-steroides-anabolisants (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les stéroïdes, comment ça marche ?
    musculaires Le processus naturel de réparation du corps répare cette déchirure puis la compense largement en ajoutant des cellules plus grosses afin de construire une fibre plus forte c est ce qu on appelle l hypertrophie musculaire Avec le temps ce processus répété de destruction et réparation aura comme résultat une croissance musculaire des muscles plus gros et plus forts La testostérone naturelle de notre corps est l ingrédient principal de ce processus mais les stéroïdes anabolisants peuvent être utilisés comme suppléments Une fois ingéré le stéroïde androgène anabolisant voyage à travers le sang pour atteindre les tissus musculaires Il est réceptionné par les cellules grâce à leurs récepteurs androgènes Une fois dans les cellules musculaires le stéroïde peut interagir avec l ADN des cellules et stimuler le processus de synthèse des protéines qui favorisent la croissance du muscle Différentes variétés et quantités de stéroïdes androgènes anabolisants peuvent causer différentes réactions soit en produisant les physiques massifs des bodybuilders ou les muscles plus athlétiques des coureurs du 100 mètres Les athlètes les expérimentent dans différentes associations empilement ou régimes pyramide dans leurs tentatives de régler avec précision le résultat final Au delà de la masse Tandis que l attention des médias se limite aux cyclistes ou aux athlètes hypertrophiés les stéroïdes anabolisants peuvent aussi bénéficier aux sauteurs ou aux footballeurs qui ont besoin d augmenter leur rapidité d action en tirant sur des muscles surexploités L exercice intense libère aussi du cortisol connu comme étant l hormone du stress qui détruit les tissus musculaires et cause des courbatures musculaires Les stéroïdes androgènes anabolisants peuvent bloquer le cortisol en l empêchant de se lier aux récepteurs cellulaires des muscles ce qui diminue le processus de destruction Moins de rupture musculaire signifie moins de fatigue musculaire ce qui permet de récupérer plus

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Les-steroides-comment-ca-marche (2015-11-09)
    Open archived version from archive