archive-fr.com » FR » B » BODYSCIENCE.FR

Total: 741

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • L'alimentation du cycliste du Tour du France
    petit déjeuner un repas avant la course pendant la course un repas après la course un diner et un casse croute pour aller au lit Tout cela additionné c est environ 9000 calories arrosées de 3 8 litres d eau et plus de 3 8 litres de boisson énergétique Pour avoir le même nombre de calories au Mc Donald mais pas les même qualités nutritives vous devrez manger environ six Big Mac six grandes frites 40 Nuggets et trois glaces Ce type de nourriture tout spécialement dans votre corps pourrait rendre vos shorts trop petits Voici un menu typique de cycliste pendant une épuisante journée du Tour de France avec un col à grimper Le petit déjeuner comprend une banane 150 gr de pâtes poids non cuites 150 grammes de muesli céréales riches en hydrates de carbone un croissant 250 gr de fruits variés 300 cl de jus d orange 250 cl de café et 250 cl d eau Le repas avant la course pourrait consister en un autre 150 gr de pâtes et un demi litre d eau Pendant les 3 à 5 heures de la course un cycliste pourrait dévorer quatre barres énergétiques et quatre sacs énergétiques 4 litres de boisson énergétique 1 litre d eau deux sandwiches à la viande et deux parts de gâteau Après la course le menu se compose d un litre de boisson de récupération 1 litre d eau un sandwich de viande une barre énergétique et deux bonbons Au diner un coureur peut s envoyer 250 gr de pâtes 250 gr de légumes variés 250 gr de poulet avec sauce 340 gr de yaourt 150 gr de fruits frais et 1 litre d eau Et pour finir pour aller se coucher il pourrait déguster 150 gr de chocolat ou de bonbons et

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?L-alimentation-du-cycliste-du-Tour (2015-11-09)
    Open archived version from archive


  • L'allaitement pas si bénéfique qu'on le pense
    allaiter En fait jusqu en 1980 où des médicaments plus adaptés ont été introduits on utilisait la testostérone pour stopper la production de lait dans les circonstances où cela était nécessaire C était une des raisons que nous voulions étudier savoir si les effets attribués au lait de la mère devaient être réellement attribués à des facteurs hormonaux chez les femmes enceintes explique Carlsen Ce n est pas une question de volonté Carlsen et ses collègues ont cherché pendant des années les connexions entre les conditions pour le fœtus in utero et les effets qu ont ces conditions sur le nouveau né Entre autres choses ils ont regardé l association entre les niveaux de testostérone et différents facteurs de risque dont on croyait qu ils affectaient l allaitement Les femmes qui fument ou qui sont en surpoids ou qui ont des désordres hormonaux comme le syndrome ovarien polykystique tendent à moins allaiter que leurs paires Toutes les femmes de ces groupes ont des niveaux plus élevés de testostérone dans leurs corps quand elles sont enceintes Au contraire plus une femme est âgée plus elle est susceptible d allaiter Toutes ces associations peuvent être expliquées par le niveau de testostérone dit Carlsen Ainsi ce n est pas de la volonté de la femme d allaiter Les femmes qui ont plus de testostérone dans leur corps pendant la grossesse sentent les effets d une hormone qui limite l allaitement C est pourquoi il n est pas si facile d allaiter Le placenta est la clé Carlsen pense que c est le placenta et non le lait qui a le plus d effet sur la santé de l enfant Ce qui ce passe c est qu il y a des hormones qui proviennent du fœtus qui sont converties en testostérone et en œstrogène

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?L-allaitement-pas-si-benefique-qu (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • L'élément du régime Méditerranéen qui "tue" les cellules cancéreuses
    nous avons besoin de manger sainement mais dans la plupart des cas nous ne connaissons pas les raisons mécaniques réelles expliquant pourquoi nous devons le faire dit Andrea Doseff co auteure de l étude Nous voyons ici que l effet bénéfique sur la santé est attribué à ce nutriment alimentaire qui affecte plusieurs protéines Dans sa relation avec un ensemble de protéines spécifiques l apigénine rétablit le profil normal des cellules cancéreuses Nous pensons que cela peut être d une grande valeur clinique en tant que stratégie potentielle de prévention contre le cancer Doseff et ses collègues ont étudié la génomique de l apigénine et d autres flavonoïdes une famille de composés des plantes dont on pense qu ils préviennent la maladie Le fait d avoir découvert que l apigénine peut influencer le comportement des cellules cancéreuses est un résultat important de leurs travaux Grâce à ses expériences l équipe a établi que l apigénine avait des relations avec des protéines qui ont trois fonctions spécifiques Parmi les plus importantes est la protéine appelée hnRNPA2 Cette protéine influence l activité du RNA messager ou mRNA qui contient les instructions nécessaires pour produire une protéine spécifique La production de mRNA résulte de l épissage 2 ou de la modification du RNA qui sert de fonction à l activation d un gène La nature de la modification influence quelles instructions contient le mRNA pour les protéines Doseff notait qu on estime qu un épissage anormal est le coupable dans 80 de tous les cancers Dans les cellules cancéreuses deux types d épissage se produisent quand seulement un survient dans une cellule normale une astuce des cellules cancéreuses pour rester en vie et se reproduire Dans leur étude les chercheurs ont observé que la connexion de l apigénine à la protéine hnRNPA2 restaurait

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?L-element-du-regime-Mediterraneen (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • L'entrainement sportif peut vous couper l'appétit
    deux jours séparés La première journée chaque femme a marché rapidement sur un tapis de course pendant 45 minutes et puis dans l heure qui suivait leurs ondes cérébrales ont été mesurées Des électrodes ont été fixées sur le crâne de chaque participante et un électroencéphalogramme a mesuré leur activité neurale pendant qu elles regardaient 240 images 120 de repas et aliments et 120 de fleurs les fleurs servant de contrôle La même expérience a été réalisée une semaine plus tard le même jour de la semaine et à la même heure de la matinée mais sans avoir fait de sport avant Les individus ont aussi enregistré leur consommation alimentaire et leur activité physique les jours de l expérience La séance d exercice de 45 minutes a non seulement produit des réactions cérébrales plus faibles face aux images de nourriture mais a aussi eu pour conséquence une augmentation de l activité physique totale ce jour là quelque soit l indice de masse corporelle Nous voulions savoir si l obésité influençait les réactions vis à vis de la nourriture mais ce ne fut pas le cas dit LeCheminant Cependant il est évident que la séance de sport a joué un rôle dans leurs réactions neurales face aux images de nourriture De façon intéressante les femmes de l expérience n ont pas avalé plus de nourriture le jour de l exercice pour compenser les calories supplémentaires qu elles avaient brûlées en faisant du sport En fait elles ont approximativement mangé la même quantité de nourriture que les jours sans sport Larson déclare que cette étude avait pour objectif d analyser précisément les incitations alimentaires déterminées neurologiquement en réaction à l exercice physique et que les chercheurs devront encore déterminer la durée de cette réduction de l incitation alimentaire après l exercice et

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?L-entrainement-sportif-peut-vous (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • L'exercice ne fait pas manger plus
    autres termes la plupart des sportifs ne compensent pas en mangeant plus que d habitude après avoir fait de l exercice C est une bonne nouvelle pour quiconque essaye de maigrir Leur analyse a porté sur 99 études qui avaient suivi cinq protocoles scientifiques différents et dont avaient découlés plusieurs résultats De nouveau en moyenne il n y avait pas d augmentation de la consommation de calories dans 59 69 50 92 et 75 des cinq sortes d études Parmi les 24 études randomisées considérées comme étant le meilleur type d étude dans sa conception 18 études soit 75 n avaient pas rapporté d augmentation de la consommation de calories après l exercice physique tandis que seule 1 étude soit 4 avait révélé avoir vu la consommation calorique des sujets augmenter Ces résultats sont globalement en phase avec une récente méta analyse sur la consommation de calories après le sport L équipe de recherche de l Université du Kansas a aussi découvert que différents programmes d exercice ne produisaient pas différents résultats Ceux ci comprenaient différents facteurs tels que de l endurance contre de la musculation l intensité et la durée de l exercice De la même manière l exercice ne modifie pas les pratiques alimentaires typiques des sujets Nous n avons pas trouvé de preuve consistante d un effet de l exercice physique sur la consommation alimentaire écrivent les chercheurs Les scientifiques notaient que plusieurs études sur la perte de poids avaient montré que l exercice physique était une bonne façon de maigrir en perdant de la graisse et non du muscle Car cela tend à maintenir le taux métabolique au repos à un niveau plus élevé Ces facteurs pourraient permettre de maintenir son poids de corps à long terme après avoir maigri notent les chercheurs Références 1 Donnelly

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?L-exercice-ne-fait-pas-manger-plus (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • L'humeur s'améliore pendant les régimes sans graisse, mais pas sans sucres
    étudiés Des chercheurs ont réalisé une étude clinique randomisée impliquant 106 participants en surpoids et obèses âgés en moyenne de 50 ans Parmi eux 55 ont été assignés au hasard pour suivre un régime très faible en hydrates de carbone mais élevé en graisses pendant un an et 51 un régime élevé en hydrates de carbone et faible en lipides Les changements du poids de corps de l humeur et du bien être du fonctionnement cognitif pensée apprentissage et aptitudes de la mémoire ont été périodiquement évalués pendant et après l intervention d un an Après un an la moyenne générale de perte de poids était de 13 7 kilogrammes avec aucune différence entre les deux groupes Les deux groupes avaient d abord après les huit premières semaines vécu une amélioration de l humeur Cependant la plupart des mesures de leur humeur a révélé une amélioration continue seulement chez ceux qui avaient suivi le régime faibles en graisses tandis que ceux du régime riche en graisses sont revenus à leurs niveaux initiaux c est à dire qu ils sont revenus aux niveaux plus négatifs du début Ce résultat suggère que certains aspects du régime faible en hydrates de carbone pourraient avoir des effets nuisibles sur l humeur qui au terme d une année effacent les effets positifs de la perte de poids écrivent les auteurs Les explications possibles comprennent la difficulté sociale d adhérer au régime sans sucres qui fait partie du régime occidental typique avec ses pâtes et son pain la nature prescrite et structurée du régime ou les effets des consommations de protéines et de lipides sur les niveaux cérébraux de sérotonine un neurotransmetteur associé au fonctionnement psychologique Il n y avait aucune preuve établissant que les éléments nutritifs des deux régimes ont été associés aux changements de

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?L-humeur-s-ameliore-pendant-les (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • L'interaction des boissons diététiques dans l'alimentation
    pas Cependant il y avait une interaction importante entre l alimentation générale et ce que buvaient les gens dit Duffey Il est important que les gens prennent en considération leur régime alimentaire dans sa globalité avant de penser à changer ou à ajouter des boissons diététiques parce que sans cela ils pourraient ne pas réaliser les bénéfices pour la santé qu ils recherchent Les chercheurs ont étudié les données collectées sur plus de 20 ans et plus de 4000 jeunes adultes qui ont participé à l étude Coronary Artery Risk Development in Young Adults CARDIA En termes d habitudes alimentaires les participants tombent dans deux catégories ceux qui mangent ce que les chercheurs surnomment le régime prudent avec plus de fruits poissons céréales complètes noix et lait et les individus qui consomment un régime occidental qui a de plus grandes quantités de fast food viande et volaille pizza et grignotages Les sujets qui étaient en meilleure santé tendaient à être ceux qui avaient un régime alimentaire prudent et qui ne consommaient pas de boissons de régime Ils avaient un risque plus faible d avoir un tour de taille important des niveaux élevés de triglycérides et de syndrome métabolique respectivement 22 28 et 36 plus bas que les gens qui ont un régime alimentaire occidental et qui ne buvaient pas de boissons diététiques Mais groupe qui venait en seconde position pour ce qui est de la santé était constitué des individus qui mangeaient un régime prudent mais qui buvaient aussi des boissons de régime Au contraire les individus qui avaient un régime alimentaire de type occidental avaient des risques plus importants de maladie cardiovasculaire et ce quelque soit leurs habitudes de consommation en boissons diététiques qu ils en boivent ou non ne faisait pas de différence Les chercheurs ont trouvé que

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?L-interaction-des-boissons (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • La consommation de café et la vigilance
    n y a pas de bénéfice net à en tirer Peter Rogers de l Université de Bristol au Département de Psychologie Expérimentale et l un des co auteurs de l étude déclarent notre étude montre que nous ne tirons pas d avantage à consommer du café bien que nous nous sentions plus vigilants grâce à cela c est que la caféine ne fait que nous ramener à la normale D un autre côté tandis que la caféine peut augmenter l anxiété la tolérance signifie que pour la plupart des consommateurs de caféine cet effet est négligeable Environ la moitié des participants était constituée de non consommateurs ou faibles de caféine et l autre moitié était des consommateurs moyens ou élevés On leur a demandé d évaluer leurs niveaux d anxiété personnelle de vigilance et de migraine avant et après avoir reçu soit de la caféine soit un placébo On leur a aussi demandé de réaliser une série de tâches informatiques pour tester leurs niveaux de mémoire d attention et de vigilance Les consommateurs importants et moyens de caféine qui avaient reçu un placébo ont rapporté une diminution dans leur vivacité et une augmentation des maux de tête aucun de ces éléments n a été rapporté par ceux qui avaient réellement reçu de la caféine Cependant leurs niveaux de vigilance post caféine n étaient pas plus élevés que ceux du groupe des non consommateurs ou consommateurs faibles de caféine qui avaient reçu un placébo ce qui suggère que la caféine ne fait que remettre les buveurs de café à un niveau normal Les auteurs ont aussi trouvé que les prédispositions génétiques à l anxiété ne modifiaient pas le fait de boire du café En fait les personnes avec la variante génétique associé à l anxiété tendaient à consommer des quantités de

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?La-consommation-de-cafe-et-la (2015-11-09)
    Open archived version from archive