archive-fr.com » FR » B » BODYSCIENCE.FR

Total: 741

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Les fruits et légumes réduisent les attaques
    nécessaire Les macronutriments sucres protéines et graisses apportent des calories et de l énergie Or nos corps ont besoin de faibles quantités de micronutriments comme les vitamines et les minéraux Les chercheurs ont passé en revue des études ayant démontré qu une forte consommation de fruits et de légumes pouvait faire baisser la tension artérielle et améliorer le fonctionnement micro vasculaire Cela a des effets favorables sur l indice de masse corporelle sur le tour de taille sur le cholestérol les inflammations et le stress oxydatif Les effets bénéfiques des fruits et des légumes s appliquent autant aux femmes qu aux hommes aux cas d AVC ainsi que selon le type d AVC causé par un caillot ou une hémorragie Les chercheurs n ont pas trouvé de différence importante de cet effet selon l âge plus âgé ou moins âgé que 55 ans Les chercheurs ont aussi ajusté leurs résultats pour d autres facteurs susceptibles de les influencer comme le tabagisme l alcool la tension artérielle le cholestérol l activité physique l indice de masse corporelle ainsi que pour d autres variables alimentaires Ils ont combiné les résultats de six études venant des États Unis huit d Europe et six d Asie Ils ont noté qu une faible consommation de fruits et légumes était quelque chose de très courant dans le monde entier et surtout dans les pays à faibles revenus ou à revenus moyens Selon l OMS le fait d augmenter sa consommation de fruits et légumes jusqu à 600 grammes par jour pouvait globalement réduire le poids des AVC de 19 L Association Américaine du Cœur par exemple recommande à l adulte de consommer quatre à cinq portions de fruits et légumes quotidiennement basé sur une alimentation à 2000 calories D autres demandent à ce que cette portion

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Les-fruits-et-legumes-reduisent (2015-11-09)
    Open archived version from archive


  • Les gens plus gros mangent plus parce qu'ils sentent mieux la nourriture
    publiée dans le journal Chemical Senses 1 avait été conçue pour étudier si le fait d être affamé ou rassasié avait un impact sur la capacité des individus à distinguer les odeurs Le Dr Stafford a découvert que contrairement à la croyance populaire les gens avaient un sens plus développé des odeurs alimentaires après avoir mangé qu avant L effet est inversé pour les odeurs non alimentaires Lorsque les résultats ont été analysés plus finement il a découvert que comparés à ceux qui avaient un Indice de Masse Corporelle IMC faible les individus avec un IMC élevé avaient une sensibilité plus grande aux odeurs de nourriture Stafford a expliqué que les scientifiques ne savent pas encore pourquoi les gens ont une plus grande aptitude à sentir les aliments quand ils sont rassasiés Mais il dit qu il se pourrait que ce soit une manière pour le corps de détecter et de rejeter des aliments dont il n a plus besoin afin de conserver son équilibre énergétique Le chercheur a réalisé deux expériences séparées sur un total de 64 hommes et femmes âgés entre 18 et 49 ans Les participants ont été testés pour leur sensibilité aux odeurs de nourriture en utilisant une odeur de plantes cuites tout en diminuant graduellement sa puissance pour arriver à un niveau où les individus ne sentaient plus rien Ils ont ensuite fait de même avec une odeur non alimentaire comme une odeur d alcool Il déclare que les participants étaient remarquablement sensibles aux odeurs Il ajoute les gens sous estiment leurs aptitudes sensorielles et il est sans doute vrai que notre sens de l odorat est bien meilleur que ce qu on pense certains travaux ont montré que le seuil moyen pour une odeur alimentaire tournait autour d un millième de pourcent 0 001

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Les-gens-plus-gros-mangent-plus (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les mangeurs de poisson réduisent leurs risques cardiaques malgré le mercure
    mangent pas assez de poisson le risque de maladie augmente aussi Afin de mieux comprendre ce qui peut être le mieux des chercheurs de l Université d Umeå en collaboration avec des chercheurs Finlandais et d ailleurs ont examiné comment le risque de crise cardiaque infarctus du myocarde dépendait de la quantité d oméga 3 et de mercure venant du poisson que les gens ont dans le corps Leur contenu a été mesuré par des prélèvements d échantillons de sang et de cheveux provenant d individus qui avaient déjà participé à des études sur la santé Ceux qui avaient vécu une crise cardiaque après avoir fait un contrôle de leur santé ont été comparés à ceux qui n en avaient pas fait Les résultats publiés dans la revue American Journal of Clinical Nutrition 1 ont révélé que le mercure était associé à une augmentation du risque d avoir une crise cardiaque mais que les oméga 3 diminuaient ce risque Le risque accru du mercure n était remarquable qu à des niveaux élevés de ce polluant environnemental dans le corps et si le niveau des acides gras protecteurs oméga 3 était simultanément faible En d autres termes ce qui est important c est l équilibre entre les substances bonnes à la santé dans le poisson et celles qui sont dangereuses Le polluant environnemental de cette étude était le mercure Pour des polluants biologiques comme le PCB ou la dioxine le problème complexe est identique mais aucune étude de ce type n a encore été réalisée La conclusion est simple mangez du poisson mais évitez le poisson qui a le plus de polluants Il est recommandé de manger du poisson 2 à 3 fois par semaine mais la consommation de poisson prédateur le brochet la perche qui contiennent de grandes quantités de

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Les-mangeurs-de-poisson-reduisent (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les marques bio peuvent-elles avoir l’effet contraire sur la santé ?
    cookies qui ne sont pas biologiques Un label biologique délivre une espèce d auréole de santé à un aliment explique Brian Wansink l auteur de l étude C est la même raison basique qui fait que les gens tendent à trop manger ce type de grignotage étiqueté comme bon à la santé ou faible en graisses Ils sous estiment les calories et se récompensent eux mêmes de cet acte qu ils considèrent comme bon pour leur santé en mangeant plus L étude a même identifié les deux types de personnalité les plus susceptibles de faire ces sous estimations ceux qui déclarent qu ils achètent régulièrement des aliments bio et ceux qui lisent typiquement les informations nutritionnelles sur les étiquettes Que faire si vous ne voulez pas trop manger d aliments biologiques Prenez votre meilleure estimation des calories de l aliment Puis doublez le Vous finirez par être de plus en plus précis et vous mangerez probablement beaucoup moins explique Wansink Conditionnés pour trop manger Brian Wansink Ces articles pourraient aussi vous intéresser Comment éviter de perdre sa masse musculaire sa force et sa performance avec l âge Modifier le rythme de la marche brûle plus de calories Les aliments biologiques

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Les-marques-bio-peuvent-elles (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les oeufs comme source de protéines de haute qualité pour l'énergie
    corps comme la thiamine la riboflavine le folate la B12 et B6 Force musculaire le régime protidique influence directement la masse musculaire la force et le fonctionnement chez les personnes de tous âges Un oeuf apporte plus de 6 grammes de protéines de grande qualité 13 des apports journaliers recommandés AJR ce qui peut aider les individus à construire et à préserver leur masse musculaire à aider les plus âgés à empêcher ou réduire leur perte de muscle Les oeufs sont aussi riches en leucine un acide aminé essentiel contribuant à la capacité du muscle à utiliser l énergie et aide la récupération musculaire après l exercice Une protéine de référence la grande qualité des protéines d oeufs apporte tous les acides aminés essentiels dont notre corps a besoin pour construire et maintenir sa masse musculaire En fait la qualité des protéines d oeufs est si élevée que les scientifiques utilisent fréquemment les oeufs en tant que référence pour évaluer les protéines des autres aliments 5 Même si les individus consomment assez de protéines ils ont besoin de sources de protéines de plus haute qualité Notre revue scientifique suggère que les oeufs sont un choix de protéines idéal en outre elles sont très abordables dit le Dr Donald Layman co auteur de la recherche et professeur à l Université de l Illinois En outre les individus devraient prendre conscience du moment où ils consomment des protéines de haute qualité La plupart de leur consommation de protéines a lieu en soirée alors qu il y a des bénéfices significatifs à consommer plus de protéines au petit déjeuner comme la stimulation de la synthèse protidique musculaire et une satiété durable Les autres bénéfices des protéines d oeufs Les protéines des oeufs apportent d autres bénéfices Satiété et contrôle du poids une étude de 2008 a montré que le fait de manger deux oeufs au petit déjeuner aidait les personnes en surpoids à perdre 65 de poids de plus et de se sentir plus en forme que ceux qui ne mangeaient des croissants pour un volume de calories équivalent 6 Une autre étude a trouvé que quand les individus mangeaient des aliments contenant des protéines de grande qualité au petit déjeuner y compris des oeufs ils avaient un sentiment de satiété plus important dans la journée que quand ils avalaient plus de protéines au déjeuner ou au diner 7 Valeur et diversité en plus d apporter des protéines de valeur les oeufs sont facilement accessibles et polyvalents Portion par portion les oeufs sont une source de protéines moins chère que les autres sources de protéines de bonne qualité auxquelles s ajoutent des éléments nutritifs comme la choline la riboflavine et des vitamines B12 pour 70 calories par oeuf Références 1 Layman DK Rodriguez NR Egg Protein as a Source of Power Strength and Energy Nutr Today 44 1 43 48 2 Wolfe RR Miller SL The Recommended Dietary Allowance of Protein A Misunderstood Concept JAMA 2008 299 24 2891 2893 3 Fulgoni VL

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Les-oeufs-comme-source-de (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les oméga-3 n'améliorent pas les facultés intellectuelles
    l Université de l Iowa Cependant nous ne recommandons pas aux gens de modifier leur alimentation sur la base de ces résultats Les chercheurs continuent à étudier les relations entre les oméga 3 et la santé du cœur des vaisseaux sanguins et du cerveau Nous savons que les poissons et les noix peuvent être des alternatives saines à la viande rouge et aux produits laitiers entiers qui sont riches en graisses saturées Leur étude a impliqué 2157 femmes âgées entre 65 et 80 ans Ces femmes ont passé des tests annuels sur la mémoire et la réflexion pendant une moyenne de six ans Les tests sanguins ont permis de mesurer la quantité d oméga 3 dans le sang des participantes avant le début de l étude Les chercheurs n ont pas trouvé de différence entre les femmes qui avaient des niveaux élevés d oméga 3 et celles qui avaient des niveaux plus bas notamment sur la période des premiers tests de mémoire Il n y avait pas non plus de différence entre les deux groupes dans la vitesse de déclin de leurs aptitudes intellectuelles avec le temps Références 1 Omega 3 fatty acids and domain specific cognitive aging Neurology 10

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Les-omega-3-n-ameliorent-pas-les (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les piments pourraient augmenter la dépense énergétique pour perdre du poids
    plantes qui ont une version non épicée de la capsaïcine appelée dihydrocapsiate DCT et qui pourrait avoir les même avantages des piments sans en avoir le piquant Dans une étude conçue pour tester le potentiel de perte de poids de ce cousin non épicé du DCT des chercheurs du Centre de Nutrition Humaine de l UCLA ont documenté sa capacité à augmenter la production de chaleur chez des sujets humains qui consommaient un régime amaigrissant 1 Sous la direction de David Heber professeur de médecine ils ont recruté 34 hommes et femmes qui devaient consommer un repas liquide hypocalorique de remplacement pendant 28 jours Les chercheurs ont alors réparti les sujets en groupe qui prenait soit un placebo soit des suppléments contenant l analogue non pimenté du dihydrocapsiate Deux dosages de DCT étaient testés Au début et à la fin de l étude le poids de corps et la graisse corporelle étaient évalués et les chercheurs ont déterminé la dépense énergétique production de chaleur de chaque sujet après qu il ou elle ait consommé une part du repas test Heber et son équipe ont présenté des données convaincantes selon lesquelles au moins pendant plusieurs heures après que le repas test ait été consommé la dépense énergétique était significativement augmentée dans le groupe ayant consommé la plus grande quantité de DCT En fait c était pratiquement le double que celui du groupe placebo Ceci suggère que manger la substance dérivée des piments rouges qui n est pas épicée peut avoir le même bénéfice potentiel que les piments épicés au moins en partie en augmentant la production de chaleur induite par la nourriture Ils ont aussi été en mesure de montrer que la DCT augmentait significativement l oxydation des graisses poussant le corps à utiliser davantage de graisses comme carburant Ceci pourrait

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Les-piments-pourraient-augmenter (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les probiotiques et leurs mythes
    pour leurs patients qui leur demandent conseil Pour les aider et aider les consommateurs à y voir un peu plus clair voici 5 idées reçues concernant les probiotiques Idée reçue tous les suppléments de probiotiques sont identiques Ceci est faux Théoriquement chaque supplément de probiotiques disponible sur le marché peut être différent Certains probiotiques viennent d une même souche d organismes tandis que d autres contiennent plusieurs souches Des souches différentes d une même espèce peuvent même être différentes et avoir différents effets sur la santé Les concentrations en bactéries peuvent aussi largement différer au sein des produits Étant donné que ces différents organismes peuvent avoir différents effets sur le corps il est difficile pour les scientifiques de démêler leurs véritables bénéfices à la santé et les façons dont ils pourraient agir Et avec des centaines d espèces de probiotiques les chercheurs ne les ont pas encore toutes étudiées Il leur faut encore déterminer les principales caractéristiques de certains organismes de probiotiques qui puissent aider et prévenir certaines conditions médicales précises Idée reçue les probiotiques peuvent remplacer les médicaments Bien que certaines personnes pourraient préférer prendre des traitements naturels les probiotiques ont été étudiés en association avec des médicaments et non pas comme substituts de médicaments Les probiotiques peuvent éventuellement être pris en plus des traitements médicamenteux voire préventivement mais surtout pas à leur place Idée reçue les suppléments et aliments donnent des mesures précises des bactéries Ce n est pas toujours le cas Les étiquettes ne montrent pas toujours au consommateur combien de bactéries sont dans les aliments et peuvent simplement afficher un texte du genre bactérie vivante ou culture vivante Les listes d ingrédients peuvent fournir plus d informations à propos des organismes trouvés dans les aliments tels que leur genre et les noms des espèces Il y a des produits probiotiques qui n ont pas du tout de décompte précis des bactéries Généralement les compléments alimentaires de marques connues donnent un comptage plutôt fiable des bactéries et listent aussi les souches espèces et genres des organismes Mais certains suppléments peuvent fournir un décompte en direct des bactéries au moment de la fabrication ce qui ne garantit pas que la quantité sera la même entre le moment de la production et le moment où on l achète Certains produits peuvent même ne pas contenir d organismes vivants ni les niveaux des organismes affichés sur les étiquettes Une étude réalisée en 2013 par un organisme d évaluation indépendant 1 avait trouvé que sur 19 compléments alimentaires de probiotiques testés cinq contenaient moins de bactéries que ce qui était annoncé allant de 16 à 56 seulement du nombre d organismes affiché Idée reçue la plupart des yaourts sont généralement une bonne source de probiotiques Le fait que ce soient des yaourts ne veut pas dire qu il y ait des probiotiques dedans Certains yaourts qui comprennent des mots comme cultures vivantes et actives dans leur liste d ingrédients offrent des milliards de bonnes bactéries dans une portion ce qui n

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Les-probiotiques-et-leurs-mythes (2015-11-09)
    Open archived version from archive