archive-fr.com » FR » B » BODYSCIENCE.FR

Total: 741

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Brûleur de graisse ou gaspillage d'argent ?
    Alors peut être que le pyruvate marche pour les rats mais est ce qu il aide réellement tous ceux d entre nous qui voudraient perdre quelques kilos Certaines études semblent répondre oui à cette question tandis que d autres disent le contraire Que peut on en conclure Il ne peut y avoir qu une solution il faut faire une revue systématique de la totalité des études disponibles et cette analyse existe L objectif de cette revue sytématique 1 était d examiner l efficacité du pyruvate pour ce qui est de réduire le poids du corps Des recherches élargies de la littérature ont identifié 9 études randomisées contrôlées contre placébo dont 6 respectaient les critères scientifiques de rigueur exigée Toutes présentaient cependant des faiblesses méthodologiques La méta analyse a révélé une différence statistiquement significative de 0 72 kg du poids du corps avec le pyruvate comparé au placébo La magnitude de cet effet est faible et sa pertinence clinique est de ce fait incertaine Les effets secondaires comprenaient des gaz des ballonnements de la diarrhée et une augmentation du cholestérol LDL le mauvais cholestérol La conclusion de l étude est claire les éléments de preuve issus des études cliniques randomisées ne montrent pas de façon convaincante que le pyruvate est efficace pour maigrir Des éléments de preuve limités existent sur la sécurité du pyruvate Les études futures impliquant l utilisation de ce supplément devront être plus rigoureuses et mieux rapportées Les suppléments de pyruvate sont populaires les individus qui veulent maigrir sont poussés faussement à croire qu ils sont efficaces Les bodybuilders tout comme les autres athlètes ont tendance à en consommer parce qu il est affirmé par les vendeurs que le pyruvate est capable de réduire la graisse du corps et d augmenter la capacité à utiliser l énergie de

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Bruleur-de-graisse-ou-gaspillage-d (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • C'est quoi la protéine de petit lait (whey) ?
    laits maternels L industrie agroalimentaire utilise aussi la protéine de petit lait dans les produits de substitution du lait ou comme substitut de la graisse comme par exemple dans les crèmes glacées de régime Le corps digère facilement la protéine de petit lait ainsi cet élément nutritif est populaire comme complément alimentaire chez les sportifs Les bodybuilders utilisent fréquemment la substance sous forme de poudre pour augmenter leur consommation protidique Il s agit en effet d une excellente source de protéines La protéine de petit lait a aussi été utilisée comme complément alimentaire grâce à tout un florilège d autres déclarations à propos de ses bénéfices pour la santé dont certaines sont plus ou moins confirmées par des éléments de preuve scientifique Un certain nombre d études a apporté des preuves selon lesquelles la protéine de petit lait agissait comme coupe faim et comme aide contre le diabète les maladies cardiovasculaires la tension artérielle le stress et même le cancer Dans tous les cas cependant il faudra davantage de recherches pour confirmer ces affirmations Ces articles pourraient aussi vous intéresser Le sport est la meilleure pilule anti âge La quercétine n a pas d effet sur les performances sportives Des

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?C-est-quoi-la-proteine-de-petit (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Comment les pilules pour maigrir nourrissent l'épidémie d'obésité
    bol de cookies au chocolat avec l un des groupes qui a été informé de l existence d une nouvelle pilule puissante qui lutte contre la graisse Le groupe qui croyait en l existence de cette nouvelle pilule a mangé beaucoup plus de cookies par personne certains participants en ont même avalé jusqu à 30 Un test supplémentaire a montré que plus le cookie était gras plus les participants en mangeaient tant qu ils pensaient pouvoir prendre la fameuse pilule pour maigrir L étude envoie un signal d alerte sur le fait que les personnes qui ont vraiment besoin de maigrir le plus et qui se procurent parfois en désespoir de cause des pilules ou produits pour maigrir sont malheureusement celles qui sont les plus susceptibles d augmenter dangereusement leur consommation de produits gras et sucrés La bonne nouvelle était que le fait d encourager les consommateurs à voir au delà de la publicité et du marketing pour chercher et trouver une véritable information sur ces produits était très efficace pour ce qui était de diminuer leurs fausses attentes et leurs espoirs vains ainsi que leur mauvais comportement pour leur santé et leur poids Cette même stratégie pourrait faire la preuve de son efficacité dans d autres domaines de la vie des consommateurs en soulageant par exemple ceux qui essayent d améliorer l état de leurs finances mais qui sont la proie des vendeurs de placements financiers trop beaux pour être vrais Étant donné l omniprésence des produits en tous genres pour maigrir de nos jours il faut davantage de recherche pour comprendre l impact du marketing de ces produits sur les consommateurs Il y a un vide juridique à remplir afin d améliorer les pratiques concernant ces produits et pour minimiser leurs conséquences potentiellement néfastes sur les consommateurs et

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Comment-les-pilules-pour-maigrir (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Des études révèlent le mythe des suppléments de protéines
    protéines dans un bol de lait ou un yaourt au petit déjeuner 8 12 grammes une boite de thon au déjeuner 40 g et un steak de 170 grammes au dîner 40 grammes La viande est généreuse en protéines avec 6 à 10 grammes pour 30 grammes de produit environ 20 à 22 Mais les végétariens peuvent aussi avoir leur compte de protéines à partir des légumes même s ils s entrainent dur Les experts de la Whey Une étude publiée dans le journal Nutrition 1 a sondé plus de 1000 adultes dans 50 salles de sport et a trouvé que presque la moitié des hommes prenaient des compléments alimentaires avec les protéines largement en tête et tout cela sans aucune supervision Pourtant les chercheurs ont conclu qu aucun d eux n avait besoin de protéines Dans la même veine une plus petite étude 2 thèse de Martin Fréchette de l Université de Montréal a examiné les régimes des athlètes d élite faisant partie de l Etude du Centre de Nutrition du Sport Canadien Plus de 90 de ces athlètes prenaient des compléments alimentaires sur la recommandation des entraineurs ou des amis seuls 25 pouvaient expliquer pourquoi ils en prenaient et parmi ceux qui utilisaient les suppléments de protéines plus de 80 avaient déjà suffisamment de protéines apportées par leur régime alimentaire normal Le plus inquiétant est comment l habitude de consommer des protéines débute Une étude de 2008 publiée dans le Journal of Strength and Conditioning Research 3 a montré comment les suppléments de protéines étaient fréquents chez les athlètes américains des Universités qui prennent le produit largement sur la recommandation des coaches et amis avec la croyance erronée que protéines force Faux carburant Peu de gens souffrent d une carence en protéines dans les pays Occidentaux Les personnes ne faisant pas de sport ont besoin en moyenne d environ 60 grammes par jour Ceux qui ajoutent des protéines de petit lait whey d oeufs ou de soja à leur régime ne font qu ajouter des calories sans impact sur la croissance musculaire Aucune étude n a identifié à ce jour les problèmes à court terme sur la santé d un excès de protéines mais cela a été associé à des insuffisances rénales à de l ostéoporose et à des maladies cardiovasculaires La raison en est que les protéines non utilisées passent à travers le sang se décomposent dans l urée et en sous produits acides Ces sous produits fatiguent les reins quand ils sont filtrés et déclenchent une libération du calcium par les os Des études récentes révèlent comment les protéines causent des inflammations et augmentent les risques d obstruction les artères Certaines poudres de protéines à savoir celles avec des éclairs de foudre sur l étiquette contiennent plus de 100 grammes de protéines par dose Cette protéine seule représente 400 calories mais habituellement d autres ingrédients élèvent ce total pour atteindre pratiquement les 1000 calories Vous aurez réellement besoin d un entrainement d enfer pour métaboliser tout

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Des-etudes-revelent-le-mythe-des (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Des médicaments dans les suppléments pour bodybuilders
    pour en analyser le contenu Du tamoxifène a été retrouvé dans trois des quatre échantillons dans différentes concentrations 3 8 mg 0 9 mg et 3 mg L étiquette du produit recommandait un dosage de deux capsules par jour ce qui dans le cas du premier échantillon pourrait avoir apporté 7 6 mg de tamoxifène 10 20 mg est utilisé cliniquement pour traiter les gynécomasties On ne sait pas si l Esto Suppress qui est actuellement vendu contient toujours du tamoxifène mais depuis les années 2000 un nombre de plus en plus important d aliments de plantes ou de compléments alimentaires vendus en magasins ou sur internet qui ciblent un public composé d adeptes des salles de musculation ou de tous ceux qui veulent perdre du poids voire accroitre leurs capacités sexuelles contiennent des substances pharmacologiquement actives expliquent les auteurs Ceux ci comprennent des stéroïdes anabolisants des érectogènes pour stimuler l érection des stimulants des coupe faim et des anxiolytiques pour traiter l anxiété Souvent les substances ne sont pas reprises sur les étiquettes et les produits pourraient être étiquetés comme naturels en exploitant la croyance qu ils constituent des options sans danger et bonnes pour la santé Dans d autres cas comme dans celui susnommé d Esto Supress seule une mention obscure est faite à propos de la substance en mettant simplement le nom chimique Les chercheurs mettent en garde en disant que la plupart des utilisateurs ne seront pas conscients qu ils prennent ces substances et pressent les professionnels de la santé de demander à leurs patients d évoquer leur utilisation de suppléments et de rapporter tout effet secondaire Références 1 Is the breast cancer drug tamoxifen being sold as a bodybuilding dietary supplement Michael Evans Brown Andreas Kimergård Jim McVeigh Martin Chandler Simon Brandt BMJ 2014 348

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Des-medicaments-dans-les (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Du magnésium, pour quoi faire ?
    faudra plus de données pour pouvoir affirmer que les suppléments sont véritablement utiles Dans les cas où des médicaments ou des maladies ont fait chuter les niveaux de magnésium dans le sang les suppléments sont appropriés Les suppléments de magnésium traitent et empêchent les carences en magnésium Il y a un débat sur quel type de supplément serait le meilleur entretenu par un manque cruel d études ayant vraiment examiné quelle quantité de magnésium est réellement absorbée Le gluconate et le chlorure de magnésium semblent être préférés 12 à l oxyde et au sulfate de magnésium 13 qui sont associés à des diarrhées Certaines pharmacies fabriquent du glycinate de magnésium dont on dit qu il est supérieur 14 Il y a peu d information crédible pour guider ses choix à moins d être un rat 15 Étant donné l influence de l alimentation et d autres facteurs la version précise utilisée pourrait dépendre davantage des préférences individuelles et des effets secondaires Le magnésium est souvent associé à du calcium dans les gélules parfois dans des ratios spécifiques par ex 3 pour 1 Il n y a cependant aucun fondement scientifique à ces proportions Suppléments ou alimentation Après avoir posé les utilisations du magnésium en tant que médicament qu en est il de la prise de magnésium sous forme de compléments alimentaires en l absence de carence avérée Étant donné le nombre de systèmes et processus contrôlés par le magnésium prendre des suppléments pourrait avoir des effets biologiques Cependant pour ce faire il faudrait agir contre notre système de régulation qui fonctionne en maintenant nos niveaux relativement constants Les suppléments de magnésium sont généralement bien tolérés et leur toxicité est rare Mais nous tombons ici dans le piège logique de la corrélation et de la causalité Sans données éventuelles provenant d études contrôlées randomisées nous ne pouvons pas conclure que les suppléments ont les mêmes effets qu une modification de l alimentation Les bénéfices dans les études semblent être associés à une consommation d aliments riches en magnésium et non pas à une prise de suppléments de magnésium 16 Le magnésium est abondant sur Terre et aussi abondant dans la nourriture En général l absorption du magnésium provenant de la nourriture est estimée à 50 environ Malgré sa fréquence dans les aliments il y a des éléments suggérant que la consommation de magnésium alimentaire peut être insuffisante 17 Les plantes et en particulier les céréales ont plus de magnésium que la viande ou les produits laitiers L un des principes de base est que le magnésium accompagne habituellement les fibres L apport en eau peut aussi contribuer à la consommation de magnésium surtout dans les régions d eau calcaire Il existe des preuves épidémiologiques 18 qui relie la dureté de l eau aux maladies cardiovasculaires Alors que les données sont intéressantes peu d études ont mesuré sa consommation et l ont corrélée aux niveaux de magnésium Étant donné que la plupart de notre consommation de magnésium provient des aliments le consensus

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Du-magnesium-pour-quoi-faire (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Est-ce que prendre de la vitamine D fera de vous un meilleur athlète ?
    mortalité En d autres termes personne ne sait vraiment à ce stade mais 50 semble être une cible minimum raisonnable Et plus de la moitié des athlètes et du groupe contrôle de cette étude se situait au dessous de ce niveau La question essentielle est ensuite est ce que le fait d accroitre les niveaux au delà de 50 fera de vous un meilleur athlète Pour tester cette hypothèse les chercheurs ont demandé aux joueurs de football de l étude originale de participer à une étude en double aveugle contre placébo dans laquelle ils devaient prendre des suppléments de vitamine D Dix sportifs ont pris soit une pilule de 5000 UI 0 000125 gr de vitamine D chaque jour soit un placébo pendant huit semaines les cachets qu on trouve dans le commerce contiennent souvent 1000 UI 0 000025 gr Cela a augmenté significativement les niveaux de vitamine D dans le sang à tel point que trois des cinq athlètes du groupe qui avalaient des suppléments avaient des niveaux au delà de 100 à la fin Résultats il y avait une amélioration significative du temps du sprint sur 10 mètre et du saut en hauteur dans le groupe à la vitamine D alors que le groupe placebo n a pas affiché d amélioration La première réaction qui vient à l esprit est que tout cela semble encourageant Mais quand on y regarde d un peu plus près la situation n est pas si tranchée L étude a effectivement évalué six mesures de performance différentes le sprint sur 10 m le sprint sur 30 m le saut en hauteur la presse à cuisse les squats et quelque chose appelé le Test d Agilité Illinois mais n a trouvé des améliorations que dans deux d entre eux C est donc qu il faut être prudent dans les conclusions car si l on regarde suffisamment de variables on trouvera toujours quelque chose qui s améliore Et pourquoi par exemple le sprint sur 10 m s est amélioré et pas le sprint sur 30 m Globalement les résultats laissent perplexes mais avec seulement cinq sujets dans chaque groupe ils ne peuvent être considérés que comme très préliminaires Mais ce groupe de recherche a publié une autre étude dans le British Journal of Sports Medicine 3 avec une méthodologie quelque peu différente Cette fois ci les sujets étaient 30 athlètes de niveau universitaire rugby football et autres et le protocole de prise des suppléments était soit rien soit 20000 UI par semaine soit 40000 UI par semaine comparés aux 7x5000 35000 UI par semaine de l étude précédente La durée de l étude était de 12 semaines et les tests de performance étaient les mêmes presse à cuisses leg press saut en hauteur et sprint sur 20 mètres Une fois encore la plupart des sportifs 57 d entre eux a commencé l étude sous les 50 nmol L niveau dit incorrect En fait les niveaux se sont principalement stabilisés après ça et ont même diminué

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Est-ce-que-prendre-de-la-vitamine (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Etude de cas : les suppléments alimentaires contenant des stéroïdes.
    Un homme blanc de 21 ans en bonne santé présentait des symptômes de nausée d anorexie de jaunisse et de démangeaisons sévères Il réfutait toute consommation d alcool ou de drogue et ne prenait aucun médicament mais déclarait consommer en grande quantité un supplément nommé Superdrol un agent pour le bodybuilding contenant de la méthastérone depuis plusieurs mois avant sa visite Il avait acheté ce composé sur internet et il cessa de prendre ce supplément au début de ses symptômes Un homme d affaires de 30 ans préalablement en bonne santé s est présenté à l hôpital avec un historique de 5 semaines de jaunisse et de démangeaisons Ses médicaments comprenaient de l oméprazole et des compléments alimentaires aux plantes comme du sulfate de chondroitine de la glucosamine de la glutamine et de la créatine Il reconnaissait aussi prendre un complément alimentaire pour le culturisme contenant du déhydroépiandrostérone DHEA Touché par ses symptômes il stoppa toute consommation de ce supplément juste avant son hospitalisation Un homme de 38 ans qui était jusque ici en bonne santé s est présenté pour évaluer un jaunisse Il d abord remarqué le début d un ictère sclérotique 6 semaines avant Ses symptômes comprenaient des démangeaisons intenses et s aggravant une fatigue généralisée des nausées une perte d énergie et de poids Son passé n était pas extraordinaire Il ne buvait pas d alcool ni ne prenait de drogues ne prenait aucun médicament Ses symptômes allant en s aggravant et ses reins de mal en pis il fut admis à l hôpital Ces trois cas s ajoutent à d autres constatations qui totalisent 6 cas sur l année Les stéroïdes anabolisants sont connus depuis longtemps pour causer des dommages au foie mais ce qu on ne sait pas c est que certains suppléments alimentaires consommés

    Original URL path: http://www.bodyscience.fr/?Etude-de-cas-les-supplements (2015-11-09)
    Open archived version from archive