archive-fr.com » FR » B » BUEREHIESEL.FR

Total: 430

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • LE BUEREHIESEL - Actualités
    à table le partage la convivialité gourmande sont ancrés en moi depuis toujours Je les trouve avant tout ici en Alsace M installer à l autre bout de la France aurait été difficile glisse le jeune chef Longtemps nous avons habité en famille au dessus du restaurant se souvient il J aime Strasbourg C est un village En 2007 Eric a succédé à son père Antoine qui en un quart de siècle avait fait de la Maison du paysan un haut lieu de la gastronomie honoré de trois étoiles au Michelin Ensemble nous avons demandé au Guide de les retirer quand j ai pris la suite poursuit il Depuis le Buerehiesel a regagné une de ces prestigieuses récompenses et Eric Westermann imposé sa marque celle de la simplicité et l accessibilité La vaisselle au liseré d or et l argenterie ont été remisées les compositions réduites Le menu du midi est à Eur 33 Cela a permis de faire revenir les strasbourgeois qui pensaient qu un restaurant étoilé n était pas à leur portée remarque le maître queux Je ne fais pas de cuisine traditionnelle alsacienne et dieu si j aime çà mais j utilise des recettes que je détourne

    Original URL path: http://www.buerehiesel.fr/FR/FR_presse_fiche.asp?page=1&id=26 (2016-04-25)
    Open archived version from archive


  • LE BUEREHIESEL - Actualités
    charme ni le jardin de son éclat Eric Westermann manage la maison de famille avec un savoir faire qui paraît ancestral et n est que patrimonial mais avec une efficacité un sens de la belle table d aujourd hui celle où l on se distrait avant de se régaler celle où l on ne regrette jamais de signer l addition celle qui n a pas besoin de sembler vous supplier de revenir Les plats de papa ou au sens plus vaste de la région font honneur au cadre le foie gras comme un pâté en croûte comme les schniederspatle et cuisses de grenouille le pigeon en salmis et cocotte de knepfle au bibeleskas Et comme toujours au Buerehiesel des éclairs des transversales des passerelles vers d autres lieux d autres rivages et qui nous ramènent pourtant à l essentiel le goût commun pour l harmonie Dans le blanc de saint pierre au cresson et coquillages couteau farci fenouil et grenailles le rouget de petit bateau crevettes et coquillages avec son riz façon paella l agneau de Barèges rôti navarin de légumes et panoufle braisée comme un couscous Très beau menu initiatique à Eur 88 cave en béton GM Vous rêvez

    Original URL path: http://www.buerehiesel.fr/FR/FR_presse_fiche.asp?page=1&id=23 (2016-04-25)
    Open archived version from archive

  • LE BUEREHIESEL - Actualités
    vérité oblige à dire que tout ce que propose ce grand timide sage réservé comme l était son père à ses début mais sûr de ses gestes et de sa manière est largement au niveau des grandes espérances Il y a bien une grande maison au coeur de l or pas seulement parce que la mise de table est soignée le service précis les vins splendides proposés au mieux de leur fraîcheur et de leur forme le Muscat de F Mochel à Traenheim en 2008 éclatant de fruit le Riesling Clos St Hune de Trimbach en 2003 d une élégance altière avec une belle longueur en bouche le Pinot Noir 2005 du Clos St Landelin de René Muré mais parce que la cuisine suit avec maestria L avenir de l Alsace gourmande passe par ici L Alsace revue au Sud ce fut ici le style tenu par Antoine ici jadis Ce natif de Wissembourg a toujours eu le coeur ancré vers le midi jouant de l huile d olive de l aubergine des poissons de l Atlantique et de la Méditerranée autant du terroir alsacien avec allant Eric qui lui a emboité le pas sur ce terrain n oublie pas de saluer l Alsace avec sûreté tout en jouant la légèreté à sa manière Il reprend à sa façon docile le chant de la tradition et du plat breveté Alsace de toujours avec le soucis de leur faire rendre un son neuf Ainsi les schniederspaetle ces pâtes de tailleur devenues de fins oignons à l oignon doux flanquant les cuisses de grenouille au cerfeuil ainsi le dos de brochet avec ses quenelles soufflées ses écrevisses pattes rouges en fines bouchées ses taglioni à la poudre d orange et sa sauce Nantua Superbe classicisme hautement dominé et joliment revu Côté Sud

    Original URL path: http://www.buerehiesel.fr/FR/FR_presse_fiche.asp?page=1&id=22 (2016-04-25)
    Open archived version from archive

  • LE BUEREHIESEL - Actualités
    termes l histoire de cette transmission C est la cuisine du père en deux fois moins cher Une chose est sûre dès l entrée on s aperçoit du changement L accueil est détendu La maison a perdu le style emprunté d autrefois Il faut dire que depuis la retraite des parents en 2006 l enseigne s est défaite de ses étoiles Eric fils d Antoine en a profité pour simplifier le service Fini l assiette au filet d or l argenterie qui mobilisait une personne deux heures par jour les fleurs sur la table les minibaguettes servies dans un panier De trois on est passé à un seul amusebouche et de quinze à cinq mignardises Résultat le ticket moyen est passé en dessous des 90 euros c est à dire plus de deux fois moins cher qu avant Côté gastro on retrouve le style de papa et son obsession à dénicher les meilleurs produits Pas question de faire la révolution Eric Westermann reste fidèle aux marques de fabrique de la maison comme les cuisses de grenouille la poulette en baekehoffe ou la brioche à la bière Certes il en invente d autres mais son humilité l empêche de le dire

    Original URL path: http://www.buerehiesel.fr/FR/FR_presse_fiche.asp?page=1&id=21 (2016-04-25)
    Open archived version from archive

  • LE BUEREHIESEL - Actualités
    devenu un grand restaurant sous la houlette d Antoine Westermann arrivé dans ces murs en 1970 Depuis fin 2006 Eric Westermann son fils a repris le flambeau restant fidèle à l héritage paternel tout en imprimant sa marque Il n a évidemment pas touché au décor somptueux caractérisé par ses caissons en bois aux plafonds et par sa grand verrière donnant sur le parc qui permet de manger à hauteur des arbres Il épure simplement la table exit l argenterie et le bouquet de fleurs au profit de l inox et du photophore fini les petits pains individuels servis au milieu du festin remplacé par la corbeille de baguette maison posée en début de repas Cette simplicité se conjugue à merveille avec une cuisine gourmande et sincère basée sur des produits d exception légumes d hiver de chez Marthe Kehren chevreuil tiré à l affût et non de battue pigeon élevé en musique par Théo Kieffer Une cuisine enlevée également dans la droite lignée du père qui se traduit par un émincé de saint jacques crues agrémenté de truffes fraîches râpées et d une purée de topinambours juste sautés avec un coulis de persil ou d un blanc de saint

    Original URL path: http://www.buerehiesel.fr/FR/FR_presse_fiche.asp?page=1&id=20 (2016-04-25)
    Open archived version from archive

  • LE BUEREHIESEL - Actualités
    occupe une ancienne ferme typiquement alsacienne venue de Molsheim et installée là pour l exposition industrielle de Strasbourg en 1895 Bien plus tard sous la houlette d Antoine Westermann la ferme devient temple de la gastronomie A force de labeur et surtout de talent les 3 macarons consacrent ce chef hors pair En 2006 Antoine Westermann passe le flambeau à son fils Eric Il rend d un commun accord avec ce dernier et le Guide Michelin ses 3 récompenses Eric repart de zéro ou presque rien n est apparemment acquis chez les Westermann Eric Westermann finesse et simplicité L homme affable et généreux aime à dire ce qu il ambitionne Eric Westermann comprend son époque celle qui rend difficile à un triple étoilé d assurer rentabilité et pérennité trop de contraintes face à une clientèle qui se fait rare Sa volonté Proposer la meilleure des cuisines à un coût abordable Pour cela Eric fait des choix exit l argenterie au profit de l inox exit les petits pains spéciaux au profit d une baguette maison toute aussi savoureuse un service un peu moins dans les conventions et obligations au profit d un peu plus de connivence avec la clientèle Mais

    Original URL path: http://www.buerehiesel.fr/FR/FR_presse_fiche.asp?page=1&id=19 (2016-04-25)
    Open archived version from archive

  • LE BUEREHIESEL - Actualités
    était à 108 il y a un an Voilà qui plaît D ailleurs à mon passage lors d un déjeuner en semaine la grande salle sous verrière était pleine La simplicité jusqu au raffinement La nouvelle terrasse pour l été est un plus Les plats phares du moment La très fraîche queue de langoustine juste raidie avec sa pince en nem les jolies nage et raviole de petits pois du jardin presque craquants au citron le merveilleux fritot de tête de veau en vinaigrette aux aromates ou encore le superbe foie gras chaud aux girolles et asperges dans un jus de volaille corsé Une mention au mulet poisson réputé vulgaire mais de roche cuit vapeur surmonté d un tartare d huître et de chou pak choï plus une crème au riesling renforçant son côté iodé Voilà bien la manière d Eric prendre quelquechose de simple le porter à son raffinement extrême et le tarifer avec gentillesse 19 sur la carte du moment On ajoute des desserts superbes comme les cerises flambées au kirsch avec sa chibouste aux cerises confites et sa glace vanille ou la brioche à la bière avec sa poire rôtie sans omettre la merveilleuse glace au café

    Original URL path: http://www.buerehiesel.fr/FR/FR_presse_fiche.asp?page=1&id=18 (2016-04-25)
    Open archived version from archive

  • LE BUEREHIESEL - Actualités
    Il a commencé à la bousculer et à la dépoussiérer Je revendique le droit de saucer mon assiette Depuis l hiver 2007 émancipé de la tutelle paternelle et libéré des trois étoiles qu il a rendues au guide Michelin lors de la passation des fourneaux Eric Westerman propose une cuisine moins endimanchée et des ardoises allégées Nous avons supprimé l argenterie et les dorures dans les assiettes Vous savez des couverts en inox n ont jamais empêché de se régaler C est le contenu de l assiette qui importe souligne le chef qui ne supporte plus ces salles de restaurant où l on mange le petit doigt sur la couture du pantalon Je revendique le droit à saucer mon assiette même dans un gastro Déjà une nouvelle étoile à Strasbourg En revanche Eric Westerman n accepte aucun compromis sur la qualité du produit Pas de poisson d élevage pas de homard canadien En revanche on remplace le turbot trop cher par du magnifique merlan de petit bateau Quelques plats historiques inventés par son père figurent toujours à la carte comme les cuisses de grenouille au cerfeuil ou la poularde au baeckeofe Eric a hérité d un nom Il s est

    Original URL path: http://www.buerehiesel.fr/FR/FR_presse_fiche.asp?page=1&id=17 (2016-04-25)
    Open archived version from archive



  •