archive-fr.com » FR » C » COM.FR

Total: 129

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Du don rituel au sacrifice supreme (Guy Nicolas)
    et marché au sein d une société sahélienne Une société marchande Stratégies budgétaires Inadéquation d une politique arbitraire de développement 2 Rites oblatifs méconnus d une société marchande Une institution oblative omniprésente le biki Rites oblatifs agonistiques féminins Un potlatch féminin le kan kwarya Prise en charge féminine de la dot Un rituel oblatif juvénile Deuxième partie Le don rituel dans la modernité 3 Le don rituel face cachée de la modernité L ordre occulte du don rituel Le don rituel face économique de l échange symbolique Mécanismes modernes d exorcisme du don rituel Un sanctuaire secret de sociabilité participative 4 Rituel oblatif d un mariage en France contemporaine La jarretière de la mariée Troisième partie Don rituel et passion politique 5 Résurgences contemporaines du don sacrificiel Polarisations nationalitaires et retour des martyrs Le modèle religieux du sacrifice Le cérémonial sacrificiel facette du don rituel Don rituel et sacrifice du sujet Fascination du sacrifice et vertige sacrificiel La croisade humanitaire au défi du martyre 6 Le sujet politique contemporain entre pluri appartenance et dette sacrificielle L ensemble social à polarisation variable Dynamique d un ESPV asiatique l Afghanistan Dynamique d un ESPV africain la fédération nigérianne Dynamique d un ESPV

    Original URL path: http://www.revuedumauss.com.fr/Pages/DRIT.html (2015-09-11)
    Open archived version from archive


  • Anatomie du Bien (Luc Marie Nodier)
    la déchéance Le blasphémateur 4 La théorie du remède empoisonné Une devinette philosophique Définition à l encre sympathique La perspective mortelle D une certaine difficulté que Platon éprouvait à fausser le plaisir Le premier tentateur Sortilèges de philosophe 5 La cité du bonheur L atavisme du plaisir La Nature empoisonneuse Une visite rapide à Métropolis 6 L échelle de Platon Le plus bas degré du bien Le bien en convalescence

    Original URL path: http://www.revuedumauss.com.fr/Pages/ANAT.html (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • Femmes et économie solidaire (I. Guérin, 2003)
    sexes et la réponse de l économie solidaire 1 La construction sociale de l altruisme féminin L altruisme féminin un constat Reconnaître la pluralité des mobiles d action Reconnaître la construction sociale des sphères marchande et non marchande Le rôle du savoir économique dans la construction de la dépendance et de l altruisme féminins 2 Le savoir économique contemporain face aux inégalités entre sexes Concilier liberté individuelle et efficacité collective Évaluer les inégalités en termes de liberté réelle Redéfinir la notion de choix social La réponse de l économie solidaire II Le caractère multidimensionnel de la pauvreté féminine entre gestion de l incertitude au quotidien et obligations sociales Introduction 3 Vivre de l assistance communautaire Survivre au quotidien Concilier activités marchandes et obligations communautaires l émergence de compromis Un renforcement des activités collectives L hétérogénéité des trajectoires 4 Vivre de l assistance publique Faire valoir ses droits L hétérogénéité des trajectoires III Un exemple d économie solidaire les espaces de médiation 5 Espaces de médiation féminine en France L émergence d espaces intermédiaires entre vie privée domestique et vie publique Reprendre confiance en soi et acquérir une capacité de jugement pratique Faire valoir ses droits Quelle légitimité Quel rôle sociétal

    Original URL path: http://www.revuedumauss.com.fr/Pages/FMSO.html (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • La sociologie historique comparative de Max Weber (S. Kalberg, 2002)
    et le pluralisme des motifs L action et la structure les modes de configuration de l action Les modes d articulation entre l action et la structure 2 La multicausalité chez Weber Un engagement de principe en faveur de la multicausalité Les porteurs sociaux L intensité variable de l action et l opposition à la théorie du choix rationnel Les événements historiques la technologie et la géographie La puissance le conflit et la concurrence Seconde partie à la recherche de la causalité stratégies et procédures 3 Le niveau de l analyse l idéal type L objet de l analyse causale L idéal type 4 Les idéal types comme modèles générateurs d hypothèses Les idéal types comme modèles dynamiques Les modèles idéal typiques contextuels Les relations analytiques les modèles d affinité et d antagonisme Les modèles de développement 5 L analyse causale reconstruite méthodologie causale et cadre théorique Le mode d analyse causale vue d ensemble et comparaison avec les écoles contemporaines La méthodologie causale Le cadre théorique domaines et idéal types spécifiques de domaines Méthodologie et cadre théorique de l analyse causale wébérienne Les degrés de causalité la comparaison comme outil de la distinction entre les orientations facilitantes ou nécessaires

    Original URL path: http://www.revuedumauss.com.fr/Pages/KAL.html (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • La Megamachine (Serge Latouche, 1995, nouvelle édition actualisée 2004)
    lien social La Mégamachine infernale La destruction du lien social 2 La technoscience et la société technicienne Émergence et signification de la technoscience La logique de la technique Le système technicien 3 Les enjeux et les dangers du progrès technique L ambivalence le prix à payer La montée des problèmes L inséparabilité des effets néfastes et des effets positifs L imprévisibilité des effets du progrès technique 4 Raison technique raison économique et raison politique Rationalité économique et rationalité technicienne Le problème de la rationalité juridico politique face à la rationalité technicienne Les limites du totalitarisme technicien Seconde partie La technique et le mythe du progrès 5 Le progrès et l imaginaire de la modernité L historicité du progrès Les étapes de la mise en place du progrès L avenir d une illusion 6 La métaphysique du progressisme Le progrès et les preuves de l existence de Dieu La perfectabilité ou l essence du progrès L incarnation du progrès la technique et le développement économique 7 Domination du progrès et pluralisme culturel La révolution néolithique La mutation des Temps modernes et la culture Y a t il un autre progrès que le progrès Quel autre progrès Conclusion Ni technolatrie ni technophobie

    Original URL path: http://www.revuedumauss.com.fr/Pages/MEGA.html (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • L'Ambition sociologique (C. Laval, 2002)
    de l utilitarisme Nécessité de la sociologie 4 Auguste Comte et les économistes 5 De l utilité de la science 6 Le grand problème humain 7 L économie du Grand Être Conclusion Révolution et réaction anthropologique III Tocqueville la démocratie utilitariste 8 L esprit de la démocratie 9 Passion du bien être et société démocratique 10 L utilité comme morale démocratique 11 Les particularités de l utilitarisme en Amérique Conclusion Le despotisme de l utile IV Durkheim les deux individualismes Introduction Les deux courants complémentaires L utilitarisme comme représentation sociale Un au delà de l utilité 12 Les limites d une thèse 13 De l utilitarisme comme erreur théorique 14 La religion de l individu et l hérésie utilitariste 15 La sociologie dualiste de Durkheim 16 Une politique contre l utilitarisme Conclusion L idéal et la justice V Marx la traversée de l utilitarisme 17 La portée critique de l utilitarisme 18 Le caractère spéculatif de l utilitarisme 19 L exploitation comme secret de l utilitarisme 20 Présuppositions réelles et idéologie économique 21 Les idéalités du capitalisme 22 Logique de la médiation Conclusion Au delà de l utilité le communisme VI Max Weber le sens et l utilité 23 La

    Original URL path: http://www.revuedumauss.com.fr/Pages/AMBI.html (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • Les services sociaux entre associations, Etat et marche, l'aide aux personnes agees
    des services locaux associatifs et publics confrontés à des règles nationales changeantes Bruno Gilain et Marthe Nyssens 2 Belgique l histoire d un partenariat associatif public Yves Vaillancourt et Christian Jetté 3 Québec un rôle croissant des associations dans les services à domicile Jeremy Kendall 4 Grande Bretagne une économie plurielle de soins bouleversée par les quasi marchés Bernard Enjolras 5 Norvège aide formelle et soutien à l aide informelle Peter Ulrich Lehener 6 Autriche le modèle viennois de municipalité providence Rafael Chaves et Antonia Sajardo Moreno 7 Espagne associations et coopératives dans une mosaïque de modes d intervention II Des questions spécifiques dépendance qualité externalités Thomas Klie 8 Allemagne la garantie des soins et l assurance dépendance L Fraisse M La Rosa J L Laville et L Gardin 9 Italie coopératives sociales et construction d un champ d activité Marie France Gounouf 10 Qualité le point de vue des usagers Jacques Gautrat 11 La qualité demain une dimension citoyenne L Fraisse L Gardin et J L Laville 12 Les externalités positives dans l aide à domicile une approche européenne III Conclusions transversales J L Laville et M Nyssens 13 Une analyse économique du rôle des associations J L Laville

    Original URL path: http://www.revuedumauss.com.fr/Pages/SSOC.html (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • Revue du MAUSS/Bibliotheque (suite)
    Pour cette même raison si les philosophes qui les inspirent savent élaborer des doctrines morales et juridiques ils ne parviennent pas à élucider les enjeux du politique En esquissant les grandes lignes d une philosophie proprement politique et non seulement morale ou juridique Chantal Mouffe qui la première a fait connaître en France le débat américain entre libéraux tels J Rawls ou C Larmore et communautariens tels A Mac Intyre M Sandel C Taylor ou M Walzer dessine ici les contours de ce que pourrait être un socialisme libéral et agonistique Autrement dit une démocratie authentiquement plurielle et radicale Philosophe politique directrice de programme au Collège international de philosophie de 1991 à 1994 professeur visitante et conférencière dans de nombreuses universités d Europe du Canada des États Unis et d Amérique latine Chantal MOUFFE est notamment l auteur de Gramsci and Marxist Theory Londres 1979 et de The Return of the Political Verso 1994 Elle a dirigé chez Verso 1992 un volume collectif Dimensions of Radical Democracy Pluralism Citizenship Community Avec Ernesto Laclau elle est l auteur de Hegemony Socialist Strategy Towards a Radical Democratic Politics Verso Londres 1985 Sommaire Introduction Commander Du don rituel au sacrifice suprême Guy NICOLAS 174 p 125 F 19 06 euros L échec des programmes de développement dans le tiers monde comme l explosion des mobilisations ethniques ou confessionnelles attestent de l insuffisance des modèles d analyse des sciences humaines et sociales Des pans entiers du comportement des hommes restent en effet exclus du champ scientifique Tel est le cas des pratiques de don rituel qui malgré leur actualité et leur omniprésence dans toutes les sociétés humaines se voient systématiquement renvoyées a un passé archaïque Tel est encore celui de la passion du sacrifice suprême de la mort acceptée offerte et glorieuse du martyr cette forme exacerbée du don rituel Nul doute pourtant que ces pratiques ne connaissent aujourd hui un regain impressionnant L amour et la défense de la patrie de la communauté des croyants ou du clan n exigent ils pas le don ultime celui de sa propre vie À l écart et à l opposé de tous les dogmatismes académiques Guy Nicolas explore ici un vaste champ d investigation Il présente dans ce livre les résultats d un itinéraire de recherche singulier qui l a mené de l analyse ethnographique la plus minutieuse des pratiques de don rituel en Afrique à une réflexion particulièrement informée sur les mobilisations politiques actuelles au sein notamment de l ex Yougoslavie du Nigeria et de l Afghanistan Cette réflexion débouche sur une théorie générale des Ensembles sociaux a polarisation variable Dans un langage simple et direct l auteur offre des clés particulièrement puissantes et efficaces pour comprendre ce présent qui nous échappe d autant plus que nous pensions en avoir fini à tout jamais avec l obligation rituelle et la passion du sacrifice Guy Nicolas né en 1932 a mené treize années de recherche en Afrique noire dans le cadre du CNRS Professeur des universités il dirige actuellement le cursus consacré au monde islamique à l INALCO Il est l auteur notamment de Dynamique de l Islam au sud du Sahara Publications orientalistes de France 1981 et de Don rituel et échange marchand dans une société sahélienne Institut d ethnologie 1986 Sommaire Introduction Commander Anatomie du Bien Explication et commentaire des principales idées de Platon concernant le plaisir et la souffrance la bonne façon de vivre et la vie en général Luc Marie NODIER 220 p 138 F 21 04 euros Dans les dialogues imaginés par Platon Socrate ne cesse d invoquer le bien Qu est ce qui se cache ainsi derrière le nom du bien chez Platon Est ce la justice la vertu Un dieu Le monde en sa belle âme Dieu lui même ou alors à l opposé l émotion du plaisir À ce problème Luc Marie Nodier répond avec une passion insolite et aussi quelque insolence si on considère à quel point les lectures reçues de Platon esquivent cette question Malgré ou plutôt à cause de son dessein critique son enquête vise d abord la reconstitution d une théorie platonicienne de la douleur et du plaisir rarement perçue avec clarté dont il est montré qu elle est à la fois plus cohérente et plus digne d être interrogée qu il n a semblé jusqu ici Elle peut en outre servir de préparation et d incitation au renouveau de la pensée athéologique Si cet ouvrage étonnamment écrit paraît dans une collection vouée aux sciences sociales c est parce que ces dernières qui se croient à mille lieues de la philosophie et de Platon feraient bien de s interroger à propos de cette méditation Car que veulent elles dire lorsque analysant la société elles mettent en avant des sujets supposés rationnels qui chercheraient à maximiser leur satisfaction Ne présupposent elles pas ainsi qu on cherche toujours son bien Mais comment le trouver si nous ignorons tout de la nature du bien Agrégé de philosophie docteur ès lettres Luc Marie Nodier est actuellement chargé de mission en Mélanésie Il est l auteur de divers articles touchant la pensée religieuse et d une thèse sur La corruption et ses remèdes imaginaires C est sur ce même sujet qu il poursuit actuellement ses travaux dans la société des Maoris Sommaire Introduction Commander La Dette de vie Aux origines de la monnaie Philippe ROSPABÉ 254 p 159 F 24 24 euros Rien n est plus important aux yeux des sociétés modernes que l argent Et pourtant nous ignorons à peu près tout de ses origines et de ses significations Nous croyons savoir qu il a été inventé en vue de faciliter les échanges économiques de biens utiles auparavant fondés sur le troc Cette représentation partagée par nombre de spécialistes est pourtant comme le démontre ce livre novateur radicalement fausse Dans les sociétés sauvages et archaïques la monnaie existe sous forme de biens précieux dénombrables mais elle ne permet pas d acheter et notamment pas des biens puisque ceux

    Original URL path: http://www.revuedumauss.com.fr/Pages/RdM5.html (2015-09-11)
    Open archived version from archive