archive-fr.com » FR » D » DOCBUZZ.FR

Total: 720

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Tromperies sur les indications nutritionnelles dans les fast-foods | DocBuzz - l'autre information santé
    de la femme Les cheveux Contraception avortement La chirurgie esthétique et plastique Procréation assistée FIV vendredi 11 septembre 2015 Docbuzz Tromperies sur les indications nutritionnelles dans les fast foods Pour rassurer le public sur le nombre de calories absorbées par les repas tout prêts les industriels de la restauration rapide sont obligés d indiquer sur les étiquettes la valeur nutritionnelle des aliments en calories Bien sûr on leur faisait confiance Une équipe américaine de l université de Tufts à voulu vérifier si ces indications étaient exactes Ces scientifiques ont analysé 29 plats et entrées servis dans différentes chaînes de fast foods Ils ont complété cette analyse en évaluant également 10 repas tout prêts congelés vendus en supermarché Ils ont mesuré avec précision la valeur nutritionnelle de chaque plat et l ont comparée avec les indications fournies sur les étiquettes En moyenne les indications fournies par les fast foods étaient 18 inférieures à la réalité du contenu Deux plats servis dans un fast food dépassaient de 200 les informations données au consommateur En tenant compte des suppléments gratuits offerts par 5 fast foods testés ces variations s établissaient jusqu à 245 au dessus de la valeur déclarée par le restaurateur Les plats congelés eux dépassaient de 8 les informations disponibles sur leur étiquettes Il est donc évident que pour toutes les personnes qui font attention à la valeur nutritionnelle absorbée ces tromperies vont résulter en une augmentation du poids The Accuracy of Stated Energy Contents of Reduced Energy Commercially Prepared Foods L Urban G Dallal L Robinson L Ausman E Saltzman S Roberts Journal of the American Dietetic Association 2010 110 1 116 DOI Crédit photo Creative Commons by su lin Articles sur le même sujet Faut il interdire les fast food pour faire reculer l obésité Quand les ados sont

    Original URL path: http://www.docbuzz.fr/2010/01/12/123-tromperies-sur-les-indications-nutritionnelles-dans-les-fast-foods/ (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • Les boissons lights font grossir | DocBuzz - l'autre information santé
    le contraire Afin de conclure cette polémique des scientifiques de John Hopkins emmenés par Sara N Bleich ont analysé les données recueillies auprès de 24 000 personnes sur une période de 10 ans 1999 et 2010 61 consommaient de boissons sucrées et 15 des boissons lights Les boissons sucrées étaient consommées par 63 des obèses par 63 des personnes en surcharge pondérale et par 59 des personnes de poids normal Les boissons lights étaient consommées par 22 des obèses 19 des des personnes en surcharge pondérale et 11 des personnes de poids normal L analyse des apports caloriques quotidiens rapportées à la consommation du type de boissons révèle au sein de la population la plus concernée par le contrôle des apports caloriques la population obèse que les consommateurs obèses de boissons sucrées absorbent 2351 kilocalories par jour alors que les consommateurs obèses de boissons diets absorbent 2203 kilocalories par jour soit 52 kilocalories de plus quotidiennement Les obèses et personnes en surcharge pondérale qui boivent des boissons lights consomment plus de Kcal provenant de nourritures solides que les mêmes buvant des boissons sucrées Surcharge pondérale light vs sucrées 1965 kcal jour vs 1874 kcal day p 0 04 obèse light vs sucrée 2058 kcal day vs 1897 kcal jour p 001 Parmi les buveurs de boissons sucrées l augmentation nette en apports caloriques provenant de la nourriture solide est significativement plus importante chez les obèses et les personnes en surcharge pondérale en comparaison à ceux de poids normal poids normal 46 kcal day surcharge pondérale 109 kcal jour obèse 85 kcal jour P 0 05 Parmi les buveurs de boissons lights l augmentation nette en apports caloriques provenant de la nourriture solide est significativement plus importante chez les obèses et les personnes en surcharge pondérale et significativement diminuée chez ceux de poids normal poids normal 73 kcal jour surcharge pondérale 88 kcal jour obèse 194 kcal jour P 0 05 Quand on compare les buveurs de boissons diets et sucrées les apports caloriques par repas étaient plus élevés chez les personnes de poids élevé et plus faible chez les personne de poids normal poids normal 1358 kcal jour vs 1448 kcal jour P 0 03 surcharge pondérale 1531 kcal jour vs 1441 kcal jour P 0 01 obèse 1593 kcal jour vs 1490 kcal jour P 0 02 De même les apports caloriques liés à la consommations de snacks est plus importante chez les obèses buvant des boissons lights que ceux buvant des boissons sucrées 366 kcal day vs 300 kcal jour P 01 Si ces résultats sont rassurants chez les personnes de poids IMC normal elles montrent en revanche que chez les personnes en surpoids où obèse préconiser des boissons et sodas lights est une erreur qui peut entrainer une surconsommation calorique sous forme d aliments solides et donc favoriser encore le déséquilibre pondéral Cette étude confirme grandeur nature une démonstration faite il y a peu par le psychiatre Guido Frank de l université de San Diego qui avait

    Original URL path: http://www.docbuzz.fr/2014/01/23/123-les-boissons-lights-font-grossir/ (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • Pour perdre du poids, arrêtez les sodas sucrés! Vite! | DocBuzz - l'autre information santé
    consommaient plus de 280 kcal j en boissons diverses sodas jus de fruits café ou thé sucrés boissons sportives sucrées alcools etc Au cours de l étude les participants ne pratiquaient aucun autre régime que la substitution des boissons sucrées Trois groupes ont été constitués un premier groupe ne boirait que de l eau un second groupe avait droit à des boissons lights et le troisième groupe le groupe contrôle poursuivait ses habitudes de consommation de boissons sucrées avec toutefois des sessions de groupes et des conseils diététiques de durée équivalente aux deux autres groupes instructions de lire la composition des produits alimentaires achetés pour choisir les plus favorables à un réduction pondérale conseil d augmentation de consommation des légumes de contrôle des portions alimentaires de reprise d activité physique mais absence de conseils de modification des apports en boissons Toutes les boissons des deux premiers groupes étaient fournies par les investigateurs et restaient au choix des participants mais uniquement en fonction du groupe auquel ils appartenaient La réduction des apports caloriques opéré par la substitution des boissons sucrées a été en moyenne de 235 kcal jour pour le groupe eau et de 225 kcal jour pour le groupe boissons non caloriques Cependant le groupe boissons non caloriques a mieux adhéré au programme de substitution probablement du fait de la variété des produits disponibles la réduction calorique absolue était supérieure de 70 kcal jour en comparaison avec le groupe eau Le troisième groupe a également et malgré l absence de conseil spécifique spontanément réduit ses apports en boissons sucrées mais de seulement 112 kcal jour Si la perte pondérale moyenne a été de 2 à 2 5 dans les deux groupes ayant modifié leurs apports en boissons ces participants aux deux groupes de substitution des boissons sucrées ont néanmoins doublé leur chance de perdre 5 de leur poids sur la durée de l étude D autres variables importantes ont été modifiées en supprimant les boissons et sodas sucrés la glycémie à jeun s est réduite significativement dans le groupe eau en comparaison au groupe sans modification des boissons comme la pression artérielle systolique et diastolique Le groupe eau a perdu 2 kilos en 6 mois une perte de 0 25 supérieure au groupe sans modification de boissons Cette étude confirme la nocivité sur le poids et sur différentes variables glycémie pression artérielle des sodas et autres boissons sucrées Au niveau d une population devenue à risque ou souhaitant éviter de le devenir l arrêt des boissons sucrées et leur remplacement par de l eau et ou des boissons non sucrées est d un apport non négligeable facilement combinable avec d autres interventions de réductions des apports caloriques d origine alimentaire pour obtenir un meilleur et plus durable résultat Source Replacing caloric beverages with water or diet beverages for weight loss in adults main results of the Choose Healthy OptionsConsciously Everyday CHOICE randomized clinical trial Deborah F Tate Gabrielle Turner McGrievy Elizabeth Lyons June Stevens Karen Erickson Kristen Polzien Molly Diamond

    Original URL path: http://www.docbuzz.fr/2012/02/22/123-pour-perdre-du-poids-arretez-les-sodas-sucres-vite/ (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • New-York restreint la vente des sodas de grande taille | DocBuzz - l'autre information santé
    autorisé le maire de New York Michael Bloomberg à limiter par la loi dans le cadre de la lutte contre l obésité la taille des sodas qui seront vendus dans les restaurants les cinémas et les stades Cette nouvelle action dans la lutte contre l obésité menée par la Mairie de New York fait suite à plusieurs actions qui ont montrée une certaine efficacité il y a 9 ans fut votée pour tous les restaurant l obligation d indiquer le nombre de calories contenue dans chaque plats Plus tard apparu le bannissement des acides gras trans des graisses très athérogène facilitant le développement des maladies cardio vasculaires et très utilisées par les industriels car peu chères Enfin l interdiction de vendre des boissons sucrées dans les écoles Ces actions nécessaires à la santé publique montre l importance d une indépendance et d une certaine intelligence des pouvoirs publics face aux multinationales de l agroalimentaire En France aucune de ces mesures n a jamais été prise Ne pas agir aurait été criminel explique un des membres du bureau sanitaire Susan Klitzman professeur et directeur du programme de santé publique à l école Hunter de Manhattan Les restaurants les cinémas et les arènes sportives ont 6 mois pour se mettre ne conformité avec la loi ou subir une amende de 200 dollars à chaque violation de la loi Les fabriquants et distributeurs de soda étaient bien sûr opposés à cette loi plaidant pour la liberté de chacun de faire ce qui lui plait oubliant un peu vite que les conséquences sont ensuite financées par la communauté toute entière Une fois la loi votée ces industriels expliquaient qu elle affectera durablement l économie locale tout en refusant de reconnaitre un impact de la consommation de boissons sucrées sur la survenue de l obésité

    Original URL path: http://www.docbuzz.fr/2012/09/14/123-new-york-restreint-la-vente-des-sodas-de-grande-taille/ (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • Comment se protéger du cancer au bureau? | DocBuzz - l'autre information santé
    Et une fois le travail terminer toujours idéalement il faut consacrer une demi heure à une activité physique Ces quelques minutes quotidiennes feront sur le long terme une différence majeure et réduiront en particulier le risque de cancer L activité physique réduit le risque de cancer L épidémiologiste Canadienne le Dr Christine Friedenreich a présenté les derniers résultats de l étude de la prévention du cancer du sein par l activité physique Alberta Physical Activity and Breast Cancer Prevention ALPHA Trial Les derniers résultats publiés montre qu un marqueur de l inflammation ma proteine C liée au risque de cancer du sein est effectivement réduite chez celles pratiquant une activité physique quotidienne Des travaux préalables du Dr Friedenreich menée chez des femmes ménopausées sédentaires avaient montré que l activité physique réduisait différents bio marqueurs que l on suspecte de jouer un rôle dans la survenue de cancers du sein En ce qui concerne les cancers du colon et du sein nous voyons une réduction d environ 25 à 30 du risque grâce à la pratique d une activité physique Pour les cancers de la prostate la démonstration n est pas aussi évidente avec une réduction de 10 à 20 Marcher 30 minutes par jour peut réduire votre rrisque de cancer écrit encore l AICR Lutter contre la sédentarité au bureau faire des pauses toutes les heures Le Dr Neville Owen à la tête du département d épidémiologie de l institut Baker en Australie a présenté une étude suggérant que le temps passé assis dans la journée avait une influence directe sur la santé Le temps passé assis apparait de plus en plus comme un facteur de risque de cancer plus le temps passé assis est important plus le risque s élève Et ce phénomène est indépendant du poids corporel et du temps consacré à une activité physique a expliqué le Dr Owen Et de nouveaux travaux tendent à montrer qu une interruption même brève de 1 à 2 minutes du temps passé assis pourrait cassé ce risque Dans notre étude où nous tenions compte du tour de hanche de la résistance à l insuline et des marqueurs de l inflammation tous des indicateurs du risque de cancer nous montrons qu un temps d arrêt bref de une minute permet d abaisser tous ces indicateurs La sédentarité est également un facteur important pour ceux qui survivent à un cancer Le temps passé à regarder la télévision un comportement sédentaire par excellence accroit la prise de poids chez les survivant de cancers Le Dr Owen rapporte également les résultats d une autre étude montrant que la majorité du temps passé dans la journée l est de manière sédentaire Les patients de l études portaient un appareil mesurant leurs mouvements L étude retrouve que 60 du temps passé éveillé soit 9 3 heures sont passées de manière sédentaire travailler assis manger assis regarder la télévison assis être dans les transports en commun assis et que 35 du temps est passé à mener des

    Original URL path: http://www.docbuzz.fr/2011/11/05/123-comment-se-proteger-du-cancer-au-bureau/ (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • Espérance de vie : la télévision aussi nocive que le tabac | DocBuzz - l'autre information santé
    annés de vie perdues Les scientifiques australiens qui ont mené l étude ont utilisé les données de l étude AusDiab qui avait analysé sur le long terme l impact du diabète de l obésité et du mode de vie sur la mortalité L étude AusDiab avait débuté en 2000 et inclus 11 000 participants de 25 ans et plus En 2008 les adultes australiens de plus de 25 ans ont consommé presque 10 milliards d heures de télévision Les analyses de ces données ont permis de reconstruire la corrélation entre temps passé face à une télévision et la durée de vie Les estimations démontrent que 6 heures par jour passées face à la télévision réduit l espérance de vie de 5 années par rapport au même adulte qui ne regarde pas la télévision Ainsi chaque heure passée face à l écran réduit la durée de vie de 22 minutes En cela la télévision est aussi nocive que le tabac Les études menées sur la réduction d espérance de vie liée au tabagisme ont effectivement montré qu un fumeur de plus de 50 ans perd 4 années de vie en continuant à fumer On estime qu une cigarette coûte 11 minutes de vie c est à dire une demi heure de télévision Cette démonstration suggère qu une perte conséquente d espérance de vie est associée à la télévision écrivent les auteurs ajoutant que ces données évaluées chez les Australiens sont valables chez tous les habitants des autres pays industrialisés soumis au même mode de vie Ils concluent que regarder la télévision est dorénavant un problème de santé publique tout à fait comparable en conséquences aux autres facteurs de risque comportementaux déjà bien identifiés tels que l inactivité physique l obésité ou le tabagisme Source Television viewing time and reduced life expectancy

    Original URL path: http://www.docbuzz.fr/2011/08/17/123-esperance-de-vie-la-television-aussi-nocive-que-le-tabac/ (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • Il est possible de réduire les risque de maladie d’Alzheimer | DocBuzz - l'autre information santé
    Alzheimer 5 3 millions aux Etats Unis 1 million en France 800 000 en Angleterre Il n y a à ce jour aucun traitement réel de la maladie La seule véritable arme à notre disposition est la prévention Les deux chercheuses américaines ont tenté d évaluer l impact que pourrait avoir une véritable prise en charge des facteurs de risque de la maladie d Alzheimer dans la réduction du nombre de cas Sept facteurs de risque reconnus de maladie d Alzheimer ont été considérés le diabète l hypertension artérielle l obésité le tabagisme la dépression le faible niveau d éducation et l inactivité physique Le diabète est responsable de 2 des cas de d Alzheimer Le diabète est présent chez 6 4 de la population mondiale Il augmente le risque de maladie d Alzheimer de 39 L hypertension est responsable de 5 1 des cas de maladie d Alzheimer L hypertension est présente chez 8 9 de la population mondiale Elle augmente le risque de maladie d Alzheimer de 61 L obésité est responsable de 2 des cas de maladie d Alzheimer L obésité est présente chez 3 4 de la population mondiale 13 1 aux USA Elle augmente le risque de maladie d Alzheimer de 60 La dépression est responsable de 10 6 des cas de maladie d Alzheimer La dépression touche 13 2 de la population mondiale Elle augmente le risque de maladie d Alzheimer de 90 L inactivité physique est responsable de 12 7 des cas de maladie d Alzheimer L inactivité physique touche 17 7 de la population mondiale Elle augmente le risque de maladie d Alzheimer de 82 Le tabagisme est responsable de 13 9 des cas de maladie d Alzheimer Le tabagisme touche 27 4 de la population mondiale Elle augmente le risque de maladie d Alzheimer de 59 Le faible niveau d éducation est responsable de 19 1 des cas de maladie d Alzheimer Le faible niveau d éducation touche 40 de la population mondiale Elle augmente le risque de maladie d Alzheimer de 59 Ainsi 54 des cas de maladie d Alzheimer soit 17 4 millions de patients sont directement exposés à un ou plusieurs de ces facteurs de risques contre lesquels il est possible de combattre avec efficacité si la volonté politique va dans le même sens que la volonté des médecins et des patients En abaissant chacun de ces risques de 10 le nombre de malades souffrant d une maladie Alzheimer serait réduit de 1 million et de 3 millions mondialement si ces risques étaient abaissés de 25 Cette publication est donc un message d espoir il est possible d agir contre la maladie d Alzheimer Cette annonce a coïncidé un discourt du chef de l état français décrivant un premier bilan positif du plan Alzheimer lancé en France en 2008 Sans entrer dans la polémique les hommes et femmes de terrain et les familles de patients savent bien quelle est la réalité Un point important cependant dans le discourt

    Original URL path: http://www.docbuzz.fr/2011/07/21/123-il-est-possible-de-reduire-les-risque-de-maladie-dalzheimer/ (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • Boissons énergisantes : La FDA enquête sur 5 morts et une crise cardiaque survenues après consommation de la boisson Monster | DocBuzz - l'autre information santé
    retenu entre les décès l infarctus et la consommation de la boisson très riche en caféine Cette enquête de la FDA a été rendue publique après le dépôt d une plainte d une famille du Maryland contre Monster suite au décès de leur fille Anaïs âgée de 14 ans Elle avait consommé 2 canettes de Monster de 500 ml soit une quantité de 480 mg de caféine La famille met en cause la caféine contenue dans la boisson énergisante dans la survenue de l arythmie cardiaque qui a tué leur fille en décembre 2011 Aux Etats Unis les sodas ne peuvent pas contenir plus de 71 5 milligrammes de caféine pour 350 ml Mais cette limitation ne s applique pas aux boissons énergisantes considérées comme des compléments alimentaires Les boissons énergisantes telles que Monster Red Bull Rockstar ou Full Throttle peuvent contenir trois fois la concentration de caféine contenue dans une canette de soda Une canette de Monster Energy contient 160 mg de caféine soit environ la même quantité que cinq canettes de soda Les effets secondaires de ces boissons riches en caféine sont de plus en plus nombreux Un rapport publié en 2011 par le ministère américain de la Santé HHS révélait que les urgences des hôpitaux avaient décompté plus de 16 000 consultations pour problème de santé liés aux boissons énergisantes Une étude publiée l année dernière dans la revue Pédiatrics révélait que sur les 5500 overdoses de caféine survenues en 2007 aux Etast Unis 47 avaient touché des jeunes de moins de 19 ans ayant consommé des boissons énergisantes Les enfants ayant des problèmes de cardiaques rénaux hépatiques une épilepsie un diabète des troubles psychologiques ou de la thyroïdes étaient plus à risque Des interactions médicamenteuses peuvent également survenir avec le tryptophane la vinpocétine la yohimbine et

    Original URL path: http://www.docbuzz.fr/2012/10/24/123-boissons-energisantes-la-fda-enquete-sur-5-morts-et-une-crise-cardiaque-survenue-apres-consommation-de-la-boisson-monster/ (2015-09-11)
    Open archived version from archive



  •