archive-fr.com » FR » E » EBENBAO.FR

Total: 210

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Ebenbao - Lectures précédentes - Le silence des esprits
    Paris Exclu du bonheur exclu de la vie Il avait eu beau quitter son pays ses ennemis la terre de ses ancêtres le drame de son existence s obstinait à ne pas le quitter Impossible de tourner le dos à son passé aux horribles images de guerre et de flammes Dans un train de banlieue il va croiser Christelle Touché par son visage ses cheveux parsemés de mèches grises la finesse de ses traits que les rides n arrivaient pas à enlaidir Elle avançait au rythme des travailleurs du quotidien dans la marée humaine et la promiscuité Le même voyage tous les jours le silence et l absence La mine souvent triste elle subissait sa vie Cette rencontre ce regard sur l un et l autre est un peu de baume sur les plaies profondes qu ils ont accumulés dans leurs vies Un instant de bonheur dans un itinéraire de vie fait d exclusions de violence et de clandestinité Une envie de renaissance donnée par la rencontre l écoute attentive les caresses et le sourire d une femme qui pourtant ne sait rien de lui Deux jours d espoir d une nuit d étoiles Ce roman nous parle de nos deux cultures de l Afrique en guerre des enfants soldats de notre labeur quotidien de nos solitudes Il y a beaucoup à entendre et à comprendre dans cette histoire Extraits Ce matin là elle marchait d un pas rapide pour fendre au plus vite le vent glacial d hiver L allure décidée battant son rythme bruyant sur l asphalte dans la tristesse et le gris du béton La saleté d un jour qui ne se lèvera pas vraiment une lumière terne Elle bravait courageusement le paysage monotone des bâtiments carrés Pour seul rayon de soleil u mince espoir dans sa

    Original URL path: http://www.ebenbao.fr/articles.php?lng=fr&pg=26 (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Ebenbao - Lectures précédentes - Photo de groupe au bord du fleuve
    différents acculées à ce travail probablement à vie jusqu au jour où leur corps cèdera La dure réalité souvent brise les rêves chacune a le secret de sa vie l infortune du hasard qui les a amenées ici car chaque souffrance est unique Elles ont en commun le partage d une condition et vont s unir pour une rémunération plus juste pour un prix honnête du fruit de leur travail Ce combat est celui de l union collective et de la détermination face à l adversité et à la corruption Elles se battent car elles prennent conscience que le pouvoir de changer leur vie est entre leurs mains Truffé de nombreuses références littéraires et de portes ouvertes vers le monde et le combat de toutes les femmes du monde ce roman s inscrit dans la plus belle tradition sociale et humaniste Extrait Tu enlèves le panier que tu portes sur ta tête et le tiens par les anses Cela te permet de balancer plus amplement tes bras et de marcher ainsi plus vite Tu as hâte d arriver au chantier avant que les premiers véhicules d acheteurs ne se présentent pour leur annoncer la décision que vous avez toutes prise hier à l unanimité Tu as été choisie comme porte parole et même si tu n as accepté cette fonction que contrainte et forcée il ne faut pas décevoir celles qui ont placé leur confiance en toi Cependant tu n arrives pas à écarter de ton esprit les inquiétudes de tantine Turia tu te rassures toi même en te disant qu elle se trompe que votre décision n a rien à voir avec la politique et que vous vous battez tout simplement pour votre pain quotidien D ailleurs n étaient ce pas ces grands panneaux aux ronds points qui affichaient

    Original URL path: http://www.ebenbao.fr/articles.php?lng=fr&pg=15 (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Ebenbao - Lectures précédentes - Quitter Dakar
    Aya de Yopougon Loin de mon père Le silence des esprits Photo de groupe au bord du fleuve Quitter Dakar Une si longue lettre L équation Africaine La vie sans fards Le sanglot de l homme noir Archives Lettre d information Pour avoir des nouvelles de ce site inscrivez vous à notre Newsletter S abonner Se désabonner Envoyer 32 Abonnés Visites visiteurs visiteurs en ligne Lectures précédentes Quitter Dakar Quitter Dakar de Sophie Anne Delhomme Manuella descendait tous les ans à l hôtel de N GOR Chaque mois d avril elle revenait là dans cette ville où ils avaient vécus et d où ils étaient partis brutalement De ces retours elle ne parlait pas De même de leur départ précipité de Dakar de l Afrique C est vers la quête d un passé dérobé que se dirige le fils de Manuella pour comprendre et construire un avenir à bâtir Il part à la recherche des pièces manquantes des souvenirs qui lui filent entre les doigts et on découvre à travers sa quête les rues de Dakar les quartiers de cette ville les habitants du passé et du présent la couleur l odeur de l Afrique Et puis il y a la rencontre étrange et brûlante passion venue du passé et avec des lendemains incertains Extrait choisi Dakar je suis là parce que j avais besoin de ce voyage Quand elle est morte j ai tout mis de côté mon chagrin mes souvenirs J ai rangé ses affaires dans des cartons Pour plus tard Peut être Le temps a passé et un jour j ai eu envie d aller voir J ai trouvé des agendas des lettres quelques photos mes dessins d enfant Des traces inertes rassemblées par le hasard plaquées sur notre vie Alors j ai eu envie de revenir

    Original URL path: http://www.ebenbao.fr/articles.php?lng=fr&pg=28 (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Ebenbao - Lectures précédentes - Une si longue lettre
    2014 2015 Avant première Concert Danyel WARO Stage Coupé décalé Yékini Stage Franck SERIKPA Stage Kalil Touré Gourdon 21 juin 2015 Lectures partagées Dernière lecture Le jaune et le noir Lectures précédentes Celles qui attendent Le diable dévôt Aya de Yopougon Loin de mon père Le silence des esprits Photo de groupe au bord du fleuve Quitter Dakar Une si longue lettre L équation Africaine La vie sans fards Le sanglot de l homme noir Archives Lettre d information Pour avoir des nouvelles de ce site inscrivez vous à notre Newsletter S abonner Se désabonner Envoyer 32 Abonnés Visites visiteurs visiteurs en ligne Lectures précédentes Une si longue lettre Une si longue lettre de Mariama BA Dans sa lettre adressée à sa meilleure amie Aïssatou Ramatoulaye évoque leurs souvenirs communs leurs destins leurs désespoirs Elle dénonce ainsi les m urs de la société Sénégalaise et de la condition de la femme à travers les mariages forcés les trahisons Dans une si longue lettre il y a à lire sur les problèmes de la polygamie sur l amour sur l amitié sur l éducation sur la femme sur la société la culture et les traditions africaines Pas tout à fait récent

    Original URL path: http://www.ebenbao.fr/articles.php?lng=fr&pg=27 (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Ebenbao - Lectures précédentes - L'équation Africaine
    dans une Afrique qui sert de décor Point d analyse politique sur les vrais problèmes de ce continent mais une subtile description de la condition humaine dans les pires instants imaginables Il n en demeure pas moins que la fiction ne fait pas l impasse sur l authenticité d un contexte qui fait souvent l actualité des médias Une écriture simple qui glisse avec le récit et nous porte vers l issue du roman Extrait Qu est ce qui t autorise à nous traiter de sauvages Nous aurais tu décrochés d une liane ou d un baobab J aimerais bien savoir ce qui fait de nous des sauvages La guerre Les vôtres sont pires que les cataclysmes La misère C est à vous que nous la devons L ignorance Qui te fait croire que tu es plus cultivé que moi Je suis certain d avoir lu plus de bouquins que toute ta famille réunie et toi en tête Je connais à la virgule près Lermontov Blake Hölderlin Byron Rabelais Shakespeare Lamarck Neruda Goethe Pouchkine s enflamme t il en les énumérant sur ses doigts tandis que son ton gagne en crescendo Alors docteur Kurt Krausmann qu est ce qui fait de moi un sauvage et de toi un civilisé Il renifle très fort et revient à la charge Qu est ce que tu vois en moi Un morceau de ténèbres noir jusque dans le blanc des yeux Je suis désolé si je vous ai offensé monsieur lui dis je Ce n était pas dans mes intentions J aurais dit sauvage à n importe quel homme qui passerait à côté d une détresse sans s en émouvoir Le problème est que je ne suis pas passé à côté d une détresse docteur Krausmann mais d un chacal crevé Je comprends Je ne reconnais pas ma voix Je suis hypnotisé par le regard meurtrier qui me transperce Dans le doute ambiant lorsque la raison et le tort se neutralisent la peur devient la forme la plus exacerbée de la reddition Sans que je le réalise vraiment je me surprends à rendre les armes Est ce la fatigue la faim l envie qu on me fiche la paix Ou bien ces trois facteurs à la fois Cela m importe peu Je ne veux pas débattre avec cette brute Et quel débat Pour quel enseignement On ne négocie pas avec des êtres rompus aux méthodes expéditives et parfaitement conscients de leur impunité Avec ces gens là il faut faire des concessions Ça ne sert à rien d essayer de les raisonner leurs convictions sont ailleurs Joma n est qu un bourreau et pour le bourreau quand bien même sa souveraineté ne serait que de substitution il s accomode volontiers de la soumission résignée de sa victime Joma est pris de court Il était venu ruer dans le brancard ma capitulation spontanée le laisse sur sa faim Il ne s y attendait pas et est navré de devoir reporter ses péroraisons à plus tard Vis

    Original URL path: http://www.ebenbao.fr/articles.php?lng=fr&pg=189 (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Ebenbao - Lectures précédentes - La vie sans fards
    des pays d Afrique qu elle traverse Côte d Ivoire Sénégal Guinée Ghana Sa conscience politique va s aiguiller au fur à mesure de ses rencontres avec de grands personnages mais également au fur et à mesure des évènements importants que ces pays vont vivre alors qu elle y séjourne Sa vie est rythmée au gré des amours fait d attentes d imagination et de déception En quête de ses racines elle va se confronter à ce qu elle ne pouvait imaginer le regard de l Afrique sur les Antillais étrangère parmi les siens Elle attache une grande importance à qu elle appelle l identité noire et nous livre avec ce roman un témoignage de vie de femme libre aimante ayant la volonté farouche de se réaliser La vie sans fards est le récit d un destin fait de déboires mais également de bonheurs et de rencontres Extrait La culture n a jamais la translucidité de la coutume La culture fuit éminemment toute simplification Vouloir coller à la tradition ou réactualiser les traditions délaissées c est non seulement aller contre l histoire mais contre son peuple Combien de fois par la suite ai je cité ces phrases C est de cette époque là que je me détachai passablement d Aimé Césaire tout en continuant d admirer sa poésie et devins une Fanonienne convaincue Mon nouvel engagement ne changeait pas grand chose à ma vie Il n y avait à ma connaissance pas de réunion secrète et clandestine autour de moi L opposition guinéenne était peu organisée à l intérieur et se situait principalement à l extérieur du pays Le mythe entourant Sékou Touré était tel que les opposants étaient uniformément assimilés à des contre révolutionnaires et peu écoutés L accueil réservé à mon roman Heremakhonon paru en 1976 en est la preuve Que j ose peindre Sékou sous les traits du dictateur Malimwana offusqua journalistes et lecteurs à la fois Comme il me devenait impossible de commander des livres à Dakar j allais en emprunter chez Yolande qui possédait avec Louis une magnifique bibliothèque Des centaines d ouvrages tant en français qu en anglais soigneusement étiquetés et classés Yolande m accueillait avec enthousiasme se réjouissant que j aie repris goût aux choses de l esprit Louis ne cesse de dire qu un jour vous nous surprendrez tous m assurait elle En faisant quoi me moquais je Elle prenait son air inspiré Je vous vois bien écrivant des romans Nous riions toutes les deux de cette bonne plaisanterie Elle poursuivait Vous avez d incontestables talents de conteuse Par exemple quand vous me décrivez votre enfance dans votre famille de Grands Nègres En effet Yolande était la seule personne avec qui je parlais quelquefois de moi Pourtant durant ces années là l éventualité d écrire ne m effleurait même pas La situation de Condé avait changé il n était plus à Conakry que le week end et passait le reste de la semaine dans les régions L auteur Maryse Condé Philcox est

    Original URL path: http://www.ebenbao.fr/articles.php?lng=fr&pg=201 (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Ebenbao - Lectures précédentes - Le sanglot de l'homme noir
    femme vivant en Occident Dans son introduction l auteur s adresse à son fils et le met en garde afin qu il ne tombe pas dans le moule du conformisme communautaire Partant de son parcours personnel pour illustrer son propos à travers différentes anecdotes A MABANCKOU développe son point de vue sur de multiples aspects de l improbable identité noire Un texte qui porte forcément la réflexion sur la perception de la citoyenneté et sur la science et le désir de comprendre le continent noir Un texte qui s arrête également sur les responsabilités de la traite négrière Si l identité est subjective mouvante et se crée dans les actes que nous posons alors par cette uvre l auteur contribue à l arrêt des non dits et à l exorcisme des vieux démons Ce texte est un objet littéraire intéressant où l esprit de l auteur français se manifeste avec éclat où l intertextualité est une fois de plus la marque de son talent et de sa grande culture il nous renvoie à nos lectures passées et à venir A M dit l Europe a su inventer le mythe de la civilisation parfaite et inculquer à ses anciens colonisés la fatalité d une malédiction qui ne disparaîtrait qu avec l adoption d une civilisation occidentale Extrait Lorsque je regarde une carte de France aucun lieu ne me paraît inconnu Pourtant cette carte ne me plaît pas Elle semble loin de la réalité Au fond je sais que ce n est pas cette France là qui m avait émerveillé depuis l Afrique Ce n est pas cette France que j imaginais dans mon adolescence depuis les rues de Pointe Noire Ce n est pas cette France que je trouvais dans les livres Je rêvais d une autre France celle que j attends encore La carte de France qu on me présente est blanche une image qu on nous vend depuis des décennies Elle représente une société uniforme et plate Cette uniformité apaise les consciences rassure ceux qui veulent se faire de ce pays une idée certaine Cette idée certaine proclame que le recul de la nation est le fait de l autre Cet autre qu on ne voit aux informations de vingt heures que lorsqu il a transgressé la norme sociale ou dans des reportages qui le montrent vivant dans des immeubles insalubres où il a importé ses m urs primitives et ses animaux de brousse Aux yeux des partisans de l uniformité la multiplicité d autres diront la diversité serait une pieuvre menaçant de gober leurs ancêtres les Gaulois ceux qui avaient l il bleu blanc la cervelle étroite et la maladresse dans la lutte comme l écrivait Rimbaud Ce n est donc pas un hasard si les débats font la part belle aux questions du sang et du sol principales origines de la nationalité à condition d en écarter d autres comme le mariage l adoption etc Alain Mabanckou est né à Pointe Noire au Congo Brazzaville où il

    Original URL path: http://www.ebenbao.fr/articles.php?lng=fr&pg=141 (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Ebenbao - Articles de presse
    03 2012 09 46 La Dépêche du Midi Lavaur L Afrique vous invite à danser Un stage de danse africaine avec Kikan Ayigah danseur chorégraphe professionnel Togolais Photo DDM Dimanche 18 mars 2012 à la Maison de la musique salle Déodat de Séverac l association Ebenbao organise un stage de danse africaine avec Kikan Ayigah danseur chorégraphe professionnel Togolais Formé à l école EDCA de Lomé Togo Kikan enseigne à l école Modjie à Lomé Danseur du ballet national du Togo il interprète durant 10 ans des créations contemporaines africaines de Ass Ayigah Assayigah est un danseur expérimenté et hautement qualifié chorégraphe et professeur du Togo Il est également l un des rares chorégraphes sur le continent africain pour se distancier de la tradition mimétique qu il a lui même étudié et appris et d aborder la danse africaine dans un cadre contemporain de manière personnelle Sa carrière fulgurante l a amené à enseigner aux côtés d instructeurs de renommée internationale Assayigah vit et travaille à Southend on Sea Essex De 1999 à 2002 il suit au Sénégal la formation traditionnelle moderne et contemporaine assurée par Germaine Acogny Flora Thefaine Carlos Orta Kikan Ayigah est chorégraphe de la Cie Woényo de Lomé Togo où il se rend régulièrement Le stage aura lieu de 10 h à 13 h et de 15 h à 18 h Le prix est de 30 pour une séance et de 55 pour deux séances Contacts 06 88 80 00 31 ou 06 83 06 49 63 mail ebenbao gmail com Toutes les informations sont sur le site de l association www ebenbao fr Publié le 06 04 2012 13 27 Stage de danse Marie Claude ZORDAN par Webmaster Publié le 25 01 2012 09 22 La Dépêche du Midi Lavaur Stage de danse africaine Lavaur Stage de danse africaine Samedi 28 janvier l association Ebenbao organise un stage de danse africaine avec Marie Claude Zordan maison de la musique salle Déodat de Séverac de 15 heures à 18 heures Cette danseuse chorégraphe enseigne la danse africaine moderne depuis de nombreuses années sur Toulouse et Revel et anime différents stages sur toute la France Marie Claude s est rapidement tournée vers la danse afro contemporaine Une Afrique au sens large qu elle teinte d influences cubaines à la fin des années 90 En 1994 elle danse au ballet théâtre du 3ème monde de Germaine Acogny Depuis 2003 son regard se tourne vers l orient Elle pratique le Qi Gong et le Tai chi ainsi que le yoga d inspiration tibétaine Son solo Songe éveillé accompagné au djembé par Karamoko Koné montre une maturité et un dépouillement empli des nombreuses influences qui la traversent Son travail porte l accent sur le souffle l enracinement la posture la pulsation et permet l initiation du mouvement par le ressenti une meilleure attention et le développement d une gestuelle plus expressive Elle est accompagnée d Hugo Lebeau musicien percussionniste des rythmes africains et afro cubains Contacts 06 88 80 00 31 ou 06 83 06 49 63 ou par mail ebenbao gmail com Site de l association www ebenbao fr Publié le 06 04 2012 13 24 Festival Traversées africaines novembre par Webmaster Publié le 06 04 2012 13 22 10ème édition du festival Traversées Africaines nov 2011 par Webmaster Publié le 17 11 2011 10 00 La Dépêche du Midi Lavaur C est la 10ème édition de Traversée africaine festival Pape Paamath N Diaye sera de la fête Samedi 19 à 21h à la Halle aux Grains dans le cadre du festival Traversées africaines dans le Tarn l association Ebenbao présente un trio de danse Africaine et Afro Contemporaine Ce festival a lieu chaque année dans tout le Tarn pendant tout le mois de novembre Musique danse littérature contes cinéma théâtre chant Au fil des années il a su créer un véritable réseau d organismes culturels et socio éducatifs qui proposent un rendez vous annuel avec les cultures africaines Renforçant le réseau des solidarités interculturelles locales il dynamise les solidarités internationales 2011 est la 10ème édition du festival mais aussi l année des personnes d ascendances africaines proclamée par l Unesco l année des 10 ans de la loi du 21 mai 2001 proclamant la traite négrière comme crime contre l humanité Au programme Evolution Une chorégraphie qui met en scène un voyage culturel dansé De l apprentissage du mouvement en immersion totale dans son contexte au c ur du pays et de ses traditions puis au retour chez soi ou cette initiation perd sa brillance et ou le geste se vide peu à peu de sa signification première pour se transformer au gré de notre propre culture Un regard sur ce que nous sommes et apprenons des autres de l interprétation vient l évolution Guinée qui signifie femme raconte un hommage aux femmes du monde leur force et leur courage la puissance de leur beauté et leur place dans les sociétés Infinie diversité des expressions au féminin et des luttes pour leur indépendance et leur égalité Sois réel exprime le Départ et le déchirant parcours d un homme égaré dans son monde intérieur ses dialogues avec l ombre de son rêve ses jeux ses colères ses désespoirs d un monde à l autre y croire aller plus loin plus prés plus fort pour se permettre d exister rendre réel l inaccessible rêve changer de corps changer de peau Publié le 06 04 2012 13 15 Stage de danse Bouba octobre par Webmaster Publié le 01 10 2011 10 55 La Dépêche du Midi Le 09 10 2011 Lavaur Stage de danse africaine Lavaur Stage de danse africaine Dimanche 9 octobre l association Ebenbao organise un stage de danse africaine avec Aboubacar Sylla à la maison de la musique salle Déodat de Séverac de 15 h à 18 h Aboubacar Sylla dit Bouba est danseur depuis l âge de 8 ans Il a évolué au sein de la troupe Saâmato de Guinée dirigée par son père Alya Gigla Sylla

    Original URL path: http://www.ebenbao.fr/blogs.php?lng=fr&sel=&pg=&cat=&datej=&date=&id=2 (2016-02-08)
    Open archived version from archive