archive-fr.com » FR » E » EDUCATIONETDEVENIR.FR

Total: 1108

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • les propositions de l'UMP pour l'Ecole - [Education et Devenir]
    programme national de soutien scolaire baptisé Les ailes de la République répond à cet objectif Il s agit d amplifier l accompagnement personnalisé en développant dans les écoles primaires classées en éducation prioritaire un vaste plan de soutien scolaire sur le modèle du mouvement associatif américain Teach for America qui mobilise des milliers de volontaires pour lutter contre les inégalités scolaires dans plusieurs États du pays Concrètement il s agit de développer une étude surveillée avec du soutien scolaire gratuit dans tous les établissements de l éducation prioritaire grâce à un plan de mobilisation des acteurs associatifs des enseignants retraités ou en formation des étudiants des bénévoles Ce programme national aurait évidemment un volet on line permettant de recruter des bénévoles hors des zones d éducation prioritaire Dans l hypothèse d un service civique obligatoire le volet Éducation nationale serait prioritaire avec la mise à disposition d auxiliaires de professeurs d écoles dans les classes de CP et CE1 des écoles primaires en ZEP avec le développement massif du soutien scolaire gratuit et des cours d alphabétisation pour les parents RECRUTEMENT DES ENSEIGNANTS PAR LES CHEFS D ÉTABLISSEMENT L UMP propose également une nouvelle organisation des établissements Nous voulons développer l autonomie des établissements scolaires avec la possibilité pour les directeurs d établissements de recruter eux mêmes leurs équipes pédagogiques parmi les enseignants titulaires Des budgets supérieurs seraient alors attribués aux établissements classés éducation prioritaire Pour en finir vraiment avec la carte scolaire et instaurer une vraie mixité sociale à l école l UMP propose d expérimenter les établissements scolaires par classe plutôt que par quartier dans les zones urbaines Par exemple dans une agglomération avec deux collèges plutôt que d avoir un établissement pour les élèves du centre ville avec tous les niveaux 6 e à 3 e et un collège pour les élèves du quartier populaire avec tous les niveaux 6 e à 3 e on pourrait mettre en place des établissements par classes un établissement regroupant tous les élèves de 6 e 5 e de l agglomération un autre tous les élèves de 4 e 3 e ORIENTATION UN PLAN D INTERVENTION DES ÉTUDIANTS L UMP propose en outre de mettre l orientation au cœur des missions de la communauté éducative Cela passerait par la responsabilisation d un membre de la direction en charge des relations extérieures de l établissement organisation d un annuaire des entreprises du bassin d emploi organisation de journées d information organisation comme toutes les facs américaines d un Mur des anciens avec coordonnées des anciens ayant réussi et un book des anciens avec les statistiques sur les parcours des élèves à la sortie du collège et du lycée permettre aux anciens élèves de revenir présenter leur parcours et tirer vers le haut un maximum d élèves L UMP propose également un programme national d intervention de tous les étudiants de grandes écoles et des étudiants en master 2 auprès des élèves de seconde pour leur présenter les filières d excellence ce qu

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article496 (2015-12-30)
    Open archived version from archive


  • Les propositions du "think tank" du PS pour une politique éducative territoriale - [Education et Devenir]
    de travail estime qu une analyse fine par établissement de la population scolaire considérera les indicateurs socio économiques des familles mais aussi les options et les moyens supplémentaires de l établissement Aux critères habituels s ajoutera donc une dimension de performance sociale des établissements qui doit aller de pair avec une réflexion approfondie sur le métier d enseignant sans oublier l administration de l Éducation nationale explique t il Les établissements privés sous contrat devront être soumis au même objectif de mixité sociale fait valoir le groupe de travail L élaboration préalable d un diagnostic social territorial sera nécessaire à cette orientation précise t il CRÉER DES BASSINS D ÉDUCATION Le rapport propose la création de bassins d éducation 400 à 500 sur toute la France où tous les établissements publics et privés sous contrat d un même bassin partageraient des cours des options et des activités culturelles et sportives Le groupe de travail estime que de tels bassins permettraient de contrer la logique de concurrence et de ségrégation des établissements induite par les diverses formes de contournement de la carte scolaire et par la ségrégation due au lieu d habitation Le rapport détaille Chaque bassin dont les moyens seront globalisés mettra au point un projet éducatif de bassin qui s appuiera sur un état des lieux multidimensionnel outre les caractéristiques scolaires devront être prises en compte les réalités de l urbanisme des services publics des transports de l offre culturelle de l économie Les établissements seront complémentaires et non concurrents La responsabilité du bassin devra être tournante et partagée et dans un souci de participation réelle associera au mieux tous les acteurs à ses initiatives ajoute t il préconisant dans ce sens la réalisation de stages de formation communs et partenariaux La politique ZEP pensée comme élément partiel et spécifique du projet éducatif de bassin sera reciblée sur le cœur des difficultés sociales et scolaires propose le groupe de travail qui estime que 100 sites semblent devoir être retenus au sein des différents bassins Enfin on sera particulièrement attentif à créer des résonances entre la politique ZEP et toutes les autres visant à améliorer la vie sociale Le bassin d éducation aura aussi la possibilité de proposer la fermeture de certains établissements poursuit il Il préconise enfin une révision régulière par concertation entre les principaux acteurs autorités académiques collectivités territoriales autres services de l État déconcentrés parents d élèves et mouvements d éducation populaire En particulier un bilan sera établi tous les trois ans et la carte des bassins réexaminée par les CESER et le Conseil territorial de l Éducation nationale OBSERVATOIRE DES PRATIQUES ÉDUCATIVES LOCALES Dans le cadre d un pas supplémentaire de décentralisation le groupe de travail fait valoir que la création d un Observatoire des pratiques éducatives locales et des projets éducatifs locaux prendra tout son sens Il entend ainsi donner à l éducation un vrai rôle d aménagement du territoire en n ayant pas une approche strictement comptable de l ouverture et de la fermeture

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article362 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • les propositions du SGEN pour la formation des maîtres - [Education et Devenir]
    un échec AEF n 144299 CHANGER LE CALENDRIER DU CONCOURS Le Sgen demande au gouvernement de changer le calendrier du concours en plaçant les épreuves d admissibilité à la fin de l année de M1 AEF n 144978 CALIBRER LE NOMBRE D ADMISSIBLES Il souhaite que soit calibré le nombre d admissibles en fonction de celui des postes proposés à l admission en le limitant à 120 des admis ANNÉE DE MASTER 2 EN ALTERNANCE Le Sgen voudrait faire de l année de M2 une véritable année de préparation des étudiants admissibles au métier dans toutes ses dimensions disciplinaire didactique pédagogique avec une forte proportion de temps de présence au contact des élèves et des collègues en alternance avec des modules de formation ancrés dans l exploitation des temps d observation et de pratique Ces modules doivent être assurés par des équipes pluricatégorielles la présence d enseignants en service partagé entre l université et une école ou un établissement peut seule garantir un lien crédible entre la formation et la réalité des classes Il précise que cette alternance devra être progressive stages de pratique accompagnée auprès de personnels formateurs déchargés ou à défaut de titulaires volontaires qui bénéficieront d une décharge horaire de service à cet effet L organisation concrète durée des stages filés ou massés ou combinaison des deux devra faire l objet d une convention en amont dans chaque académie entre les universités le rectorat et les établissements d accueil Il ajoute que la formation devra prévoir dans un deuxième temps un stage en responsabilité par exemple entre les congés scolaires d hiver et ceux de printemps Ce temps en responsabilité s effectuera dans les classes de personnels partis en formation continue notamment des titulaires de première année qui trouveront là un temps de retour en formation Enfin le mémoire de master devrait répondre à des exigences adaptées à la spécificité et à la lourdeur d une formation préparant à la fois à un diplôme et à un concours privilégier le compte rendu et l analyse d observations ou de pratiques la synthèse réflexive de documents en relation avec l exercice du métier Les dernières semaines de formation à l université seront consacrées à la préparation des épreuves d admission du concours STATUT PERMETTANT UN REVENU EN M2 Durant l année de M2 les étudiants admissibles donc en mesure de poursuivre dans la continuité directe du M1 leur projet de devenir enseignants dès la rentrée scolaire suivante doivent bénéficier d un statut allocataire d études ou autre qui d une part donne un cadre juridique à leur situation de responsabilité devant les élèves et d autre part leur assure un revenu afin de favoriser la nécessaire mixité sociale du recrutement des enseignants GARDER UN AN LE BÉNÉFICE DE L ADMISSIBILITÉ Ceux qui échoueront à l admission garderont pendant une année le bénéfice de l admissibilité MOYENS DES UNIVERSITÉS POUR LES REÇUS COLLÉS Les universités doivent être dotées des moyens leur permettant de financer une préparation aménagée aux étudiants

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article450 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • les recommandations du conseil national du numérique pour l'école - [Education et Devenir]
    anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D les recommandations du conseil national du numérique pour l école lundi 6 octobre 2014 Le Monde du 3 octobre 2014 Le Conseil national du numérique CNN a publié vendredi 3 octobre 40 recommandations pour bâtir une école créative et juste dans un monde numérique un mois après l annonce par François Hollande d un grand plan numérique pour l école Composé de 12 membres des chercheurs et des professionnels du secteur le groupe de travail planche depuis fin 2013 BACCALAURÉAT HUMANITÉS NUMÉRIQUES La plus marquante de ses recommandations l introduction d un nouveau cursus menant au baccalauréat général baptisé humanités numériques HN au côté des filières scientifique S littéraire L et économique et sociale ES Le CNN propose une première expérimentation rapide en terminale qui délivrerait un double bac associant la voie HN avec une des trois formations classiques et la création d un diplôme national reconnu par tous Ce nouveau bac s inscrirait dans son époque au croisement des sciences lettres et sciences humaines et sociales en décloisonnant ces champs du savoir avance t il Il refléterait l aventure de la jeunesse et revitaliserait les études secondaires avec la création numérique le design mais aussi la découverte des big data de la datavisualisation des métiers informatiques et créatifs ajoute l organe consultatif APPRENTISSAGE DE L INFORMATIQUE L autre grand chantier concerne l apprentissage de l informatique tout au long de la scolarité Le CNN préconise notamment un enseignement de la programmation au collège et la généralisation de l option informatique et science du numérique

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1318 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • les signataires de l'appel de Bobigny écrivent au premier ministre - [Education et Devenir]
    demande de les prendre en compte dans la future loi d orientation et de programmation pluriannuelle pour l éducation La structure du gouvernement nous conduit à nous adresser à vous en tant que Premier Ministre coordonnant l action du gouvernement en même temps qu à l ensemble des ministres concernés en premier lieu l Éducation et la Réussite éducative mais aussi les Sports la Jeunesse et l Éducation populaire les Affaires sociales et la Santé l Égalité des territoires et le Logement et la Ville la Culture l Agriculture et l Enseignement supérieur Nous voulons redire la nécessité d une vision globale de l éducation avec le système éducatif au cœur des enjeux L école est essentielle mais elle ne pourra pas faire face seule à la démocratisation indispensable La réussite et l épanouissement de chaque enfant et chaque jeune nécessitent de mobiliser de manière cohérente tous les acteurs sur tous les temps et tous les espaces éducatifs la formation initiale en synergie avec la formation continue et l éducation tout au long de la vie formelle et informelle La loi d orientation en préparation même si elle est d abord centrée sur l école devrait ouvrir sur ces perspectives et articuler urgences et moyen terme En particulier la nécessaire réforme des rythmes n a de sens que si elle s inscrit dans une réflexion large sur l amélioration des temps scolaires périscolaires des temps familiaux et de loisir et si elle est articulée avec la reconnaissance le développement et l inscription dans un cadre national des projets éducatifs locaux accompagnés par la création en lien avec l Institut Français de l Education de l Observatoire national des politiques éducatives locales Elle ne peut être séparée de la contractualisation avec la CNAF du soutien financier aux collectivités et de la mobilisation des dispositifs inscrits dans votre politique comme les services civiques ou autres dispositifs Nous avons comme vous le souci de l équité entre les territoires et sommes prêts à vous soumettre des propositions en ce sens Nous avons inscrit dans nos propositions la priorité à l école primaire et au collège la reconnaissance du rôle spécifique de l école pré élémentaire et la relance de la scolarisation des 2 3 ans pour les enfants dont les familles le demandent à intégrer et harmoniser dans le cadre d une politique cohérente et sociale concernant la petite enfance La formation initiale et continue des enseignants mais aussi de tous les professionnels de l éducation seront des incontournables de la nouvelle politique après les années noires que nous venons de vivre C est un passage obligé pour tout changement De la même façon le soutien et le statut de l innovation en éducation doivent être précisés ainsi que le cadre indispensable de leur évaluation partagée Favoriser la convergence la recherche de cohérence et la coopération éducative des professionnels et de tous les acteurs dont ceux de l éducation populaire dans le respect des missions respectives de chacun les démarches de coéducation avec

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article773 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Lettre du CRAP à Benoit HAMON - [Education et Devenir]
    doivent être profondément transformés dans leur logique même et la nouvelle charte proposée par le Conseil supérieur des programmes ne doit surtout pas être un texte de plus pour la galerie Les nouveaux programmes doivent se conformer à la logique du socle commun se préoccuper avant tout de ce qui est appris par les élèves et non sur ce qui est censé être enseigné et laisser de larges marges de manœuvre aux équipes sur le terrain La réforme dite des rythmes scolaires doit avancer devenir surtout une manière nouvelle de repenser le temps de l enfant et du jeune dans la coopération entre l école et les territoires Vous savez sans doute pour avoir été ministre de l économie sociale et solidaire la force de propositions et d action que peuvent constituer les associations dans la construction des projets éducatifs de territoires L assouplissement ne doit pas rimer avec enterrement mais doit faciliter la mise en place concrète dans un pilotage souple et des bilans réguliers sur l efficacité des dispositifs Les outils allant dans le sens d une école commune jusqu à la fin de la scolarité obligatoire doivent être développés et là encore il s agit de ne pas créer des structures bureaucratiques ou se contenter du formel qu on pense aux conseils école collège et à la création d un cycle commun entre le primaire et le collège Si un pas en avant a été fait concernant la redéfinition du métier enseignant il est encore bien timide et doit être un point de départ et non d arrivée A l heure du numérique des nouvelles missions que doivent remplir les enseignants on ne peut se contenter de repeindre la façade du décret de 1950 Vous avez affirmé que votre objectif premier était de combattre les inégalités scolaires qui sont dans notre pays encore plus fortes que les inégalités sociales Vous avez explicitement déclaré poursuivre les avancées concernant l éducation prioritaire Mais bien évidemment la lutte pour plus d égalité scolaire ne se limite pas à donner plus à ceux qui ont moins et doit concerner tous les établissements Il faut notamment rouvrir le dossier de la carte scolaire Vous avez aussi mis l accent sur les parcours artistiques et culturels il faut en faire une ardente obligation dans les établissements contre certains discours qui considèrent la culture comme un luxe pour les meilleurs élèves et qui opposent les apprentissages fondamentaux aux projets culturels Mais un des chantiers ouverts par votre prédécesseur et qui nous semble à revoir complètement c est celui de la formation des enseignants Vous devez sans langue de bois ou discours rassurant affirmer que ce qui se fait dans les ESPÉ est loin très loin de l esprit de la refondation et de la transformation positive du métier Il y a besoin d un vrai choc de simplification L emprise universitaire s alliant trop souvent à un mépris pour une vraie formation pédagogique l éviction dans la plupart des cas des formateurs actifs sur

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1251 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Liste des membres du conseil national d'évaluation du système scolaire - [Education et Devenir]
    D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D Liste des membres du conseil national d évaluation du système scolaire mardi 28 janvier 2014 légifrance 21 janvier 2014 Par arrêté du ministre de l éducation nationale en date du 21 janvier 2014 Sont nommés membres du Conseil national d évaluation du système scolaire 1 Sur désignation de la commission des affaires culturelles et de l éducation de l Assemblée nationale M me Valérie CORRE députée M Frédéric REISS député Sur désignation de la commission de la culture de l éducation et de la communication du Sénat M me Françoise CARTRON sénatrice M Jean Léonce DUPONT sénateur 2 Sur désignation du président du Conseil économique social et environnemental M me Sylvia GRAZ M Xavier NAU 3 En qualité de personnalités choisies pour leur compétence en matière d évaluation ou dans le domaine éducatif Sur désignation du ministre chargé de l enseignement supérieur M me Marie Christine TOCZEK Sur désignation

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1205 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Loi d’orientation : Les députés accélèrent le changement - [Education et Devenir]
    partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D Loi d orientation Les députés accélèrent le changement lundi 4 mars 2013 par Secrétaire Général extrait du café pédagogique A l issue de son passage les 27 et 28 février devant la commission des affaires culturelles et de l éducation de l Assemblée nationale la loi d orientation voit ses traits accentués C est bien une refondation pédagogique de l Ecole qui est voulue par la majorité et sur bien des points les amendement des députés ont choisi d aller plus loin que Vincent Peillon La commission a par exemple entériné la fin des devoirs à la maison au primaire l orientation choisie par les familles ou encore la réduction des vacances d été La commission aura siégé durant plus de 15 heures pour faire le tri parmi 661 amendements déposés par toutes les formations politiques à l exception du Front national qui n a manifesté aucun intérêt pour la refondation de l Ecole Le résultat de ce travail c est la petite loi c

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article963 (2015-12-30)
    Open archived version from archive