archive-fr.com » FR » E » EDUCATIONETDEVENIR.FR

Total: 1108

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Rapport parlementaire sur le socle commun : à lire ! - [Education et Devenir]
    ÉVALUATIONS TARDIVEMENT RENSEIGNÉES ET PEU FIABLES Cinq ans après le vote de la loi du 23 avril 2005 que peut on dire de la maîtrise du socle commun par les collégiens s interroge plus loin la mission À la fois pas grand chose l indicateur pertinent est si récent qu il ne permet pas de mesurer dans le temps l évolution des acquis des élèves et beaucoup car d autres évaluations mesurant les compétences dites de base des élèves de troisième définies en liaison avec le socle commun s avèrent préoccupantes sans qu il y ait lieu d adhérer pour autant à la vision d une noirceur excessive de M Jean Paul Brighelli estiment les auteurs En effet l évaluation de l acquisition du socle n a été expérimentée sur le terrain qu en 2009 auprès d un échantillon d environ 270 collèges Par ailleurs le retard dans la présentation de l indicateur 1 6 ne peut que laisser perplexe quant à la volonté ministérielle de mise en œuvre du socle estiment les députés Du côté des équipes la mission observe que le collège est loin d être en phase avec le socle Ainsi la batterie de textes officiels tardifs n a pas suffi à garantir une mise en œuvre effective dans les collèges Depuis cinq ans la mobilisation du ministère qui n a produit de substantiel sur le sujet que quatre pages ces quatre dernières années n a jamais été totale avec une implication très variable des cadres Sur le terrain la mission a constaté une appropriation très contrastée d une académie à l autre Citée en exemple Marie Jeanne Philippe recteur de Besançon a spécialement chargé deux IA IPR de suivre la mise en place du socle De la même manière la prise en compte du socle est inégale dans les programmes avec un effort plus important du côté des sciences BREVET DES COLLÈGES Bancal voire baroque le DNB redéfini par l arrêté du 9 juillet 2009 est devenu un objet composite À partir de la session 2011 il comprendra pas moins de cinq paramètres l attestation des sept compétences du socle une note d oral d histoire des arts les notes obtenues aux trois épreuves du brevet les notes du contrôle continu et la note de vie scolaire Et se traduira concrètement par la mise à l écart du socle dont la validation sera subordonnée par les politiques de délivrance du DNB des différents jurys annonce la mission Le rapport montre que les enseignants sont loin d avoir intégré le socle dans leur pratique professionnelle la méfiance se cristallisant en particulier contre l attestation de compétences PROPOSITIONS Dans la seconde partie de son rapport la mission émet 18 propositions pour relancer le socle commun et rebâtir le collège unique dont voici les principaux axes PARLEMENT Pour commencer la mission veut faire respecter l obligation d information sur la mise en œuvre du socle Le Parlement depuis quelques années s était désinvesti des questions d éducation la création

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article199 (2015-12-30)
    Open archived version from archive


  • rapport sur la formation continue des enseignants - [Education et Devenir]
    D Les éditoriaux d E D REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D rapport sur la formation continue des enseignants mercredi 13 juin 2012 café pédagogique du 13 juin 2012 La formation continue malade de Chatel Censuré sous Chatel le rapport de l inspection générale sur l évaluation de la politique de formation continue des enseignants de 1998 à 2009 met en évidence le quasi abandon de la formation Le rapport souligne les baisses de crédits mais il montre aussi le grand écart entre la formation donnée et celle demandée par les enseignants Piloté par Alain Henriet et Marie Hélène Granier Fauquert le rapport de l Inspection générale sur la formation continue a été réalisé en octobre 2010 Depuis il dormait dans une armoire jusqu à ce que V Peillon le rende publique Ce long sommeil s explique aisément le rapport

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article758 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Rapport sur la refondation : la réaction du CRAP-cahiers pédagogiques - [Education et Devenir]
    également très variées de la transmission d un patrimoine à la formation professionnelle en passant par l éducation à la citoyenneté Refonder l école pour la rendre plus juste et plus efficace nécessite de tenir compte de ces contraintes mais aussi d arbitrer entre des logiques et des intérêts qui peuvent être divergents Il ne s agit pas de s enfermer dans de stériles oppositions dans des choix définitifs et tranchés mais pas non plus de rester à des solutions médianes pour satisfaire tout le monde et finalement personne Pour nous la priorité doit aller à des décisions qui favorisent les apprentissages des élèves Comment mettre la gestion administrative des personnes des temps et des espaces au service de la pédagogie Comment penser par exemple les missions des enseignants l organisation des établissements scolaires la gestion des temps éducatifs pour améliorer les apprentissages Il ne s agit pas bien sûr d opposer conditions de travail des enseignants et pratiques pédagogiques faire progresser tous les élèves c est travailler mieux Les équipes éducatives des collections de spécialistes ou des collectifs de travail L organisation du travail actuel privilégie la prise en charge par un enseignant d un groupe classe sur toute une année à l école primaire par fractions horaires dans les collèges et lycées Dans le premier cas l enseignant doit être d une très grande polyvalence ou bien reporte le traitement des cas particuliers sur un maitre spécialisé du Rased avec des modalités de coordination rarement satisfaisantes Dans le second cas le nombre d enseignants et de personnel intervenant auprès de la classe rend difficile l élaboration d un regard d ensemble sur les apprentissages d un élève En retenant l idée plus de maîtres que de classes au primaire ou bien en proposant un nombre réduit de professeurs intervenant dans les classes d un cycle commun à la fin de l école primaire et au début du collège le rapport ouvre quelques pistes Aller plus loin dans cette logique implique de redéfinir les services des enseignants en donnant aux équipes les moyens de mettre en place d autres modalités d enseignement que le modèle une classe un maître une discipline une heure de cours La formation universitaire et individuelle ou professionnalisante et collective Si l on prend au sérieux l idée que le métier enseignant n est pas une profession libérale mais s inscrit dans un collectif de travail la formation professionnelle ne peut pas être confondue avec la préparation d un concours individuel Celui ci doit être situé en amont de la formation par exemple en fin de licence Les apprentis enseignants quel que soit leur statut pourront alors s intégrer peu à peu dans des équipes de travail en faisant des stages dans différents établissements scolaires ils pourront fréquenter des collègues formateurs plus expérimentés pour travailler avec eux ce qu ils ont découvert en stage ils pourront de se confronter à des recherches en sciences de l éducation pour découvrir la complexité des questions éducatives didactiques

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article828 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • réforme des lycées : les derniers décrets... - [Education et Devenir]
    information et l orientation et modifiant le code de l éducation de l arrêté relatif à l organisation et aux horaires de la classe de seconde des lycées d enseignement général et technologique et des lycées d enseignement général et technologique agricole de l arrêté relatif à l organisation et aux horaires des enseignements du cycle terminal des lycées sanctionnés par le baccalauréat général Ces textes ont été approuvés en CSE Conseil supérieur de l Éducation le 10 décembre 2009 AEF n 124355 La réforme du lycée général et technologique commence par la seconde à la rentrée 2010 et se poursuivra à la rentrée 2011 par la réforme de la première puis la réforme de la terminale en septembre2012 MODIFICATIONS Les principales modifications apportées aux projets de décrets présentés en CSE AEF n 123698 et AEF n 124383 concernent le décret relatif au fonctionnement de l EPLE Les modalités d emploi des dotations horaires et de l accompagnement personnalisé ont ainsi été précisées L article 3 du décret prévoit Dans l hypothèse où la proposition relative à l emploi des dotations en heures est rejetée par le conseil d administration la commission permanente procède à une nouvelle instruction avant qu une nouvelle proposition soit soumise au vote du conseil d administration Le second vote du conseil doit intervenir dans un délai de dix jours suivant son premier vote En cas de rejet de cette seconde proposition le chef d établissement en qualité de représentant de l État arrête l emploi des dotations en heures Un délai de 10 jours entre la première délibération et la deuxième délibération du conseil d administration est ainsi introduit à la demande du SE Unsa La version initiale du projet indiquait simplement Dans le cas où le conseil d administration rejette la seconde proposition relative

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article169 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Réforme du collège : communiqué du CAPE - [Education et Devenir]
    sur son environnement d une Ecole coopérant avec les autres acteurs éducatifs les associations du CAPE soutiennent la réforme du collège A l heure où la défiance s amplifie à l égard des institutions de la République à l heure du doute sur la capacité à maîtriser l avenir il est de la responsabilité des Associations partenaires de l école mouvements pédagogiques et associations d éducation populaire de s engager afin d accompagner les acteurs de terrain pour limiter les effets sélectifs du collège La loi réforme du collège qui s inscrit dans la loi de refondation marque une étape de plus dans la construction d une Ecole digne de la République parce qu attentive à chaque enfant Ce sont en effet les enfants et les jeunes de France qui payent aujourd hui au prix fort le statu quo Nous portons l ambition d un collège qui veille bien sur tous les élèves qui prépare tous les élèves à l étendue la complexité et la diversité des savoirs qui mobilise grâce aux dynamiques des projets éducatifs plusieurs disciplines pour élucider des situations comprendre des environnements se familiariser avec la conceptualisation En cela nous soutenons le principe d un collège unique qui aide tous les adolescents à prendre confiance en eux à prendre plaisir à travailler et à comprendre Réformer le collège c est agir pour que la République laïque tienne ses promesses celles de l égalité de la justice et de l accès aux savoirs émancipateurs et à la liberté de penser Elle participe d un nouvel élan public territorial et national pour une éducation partagée véritable investissement pour un avenir solidaire permettant alors à tous les citoyens de recouvrer la confiance dont ils ont tant besoin en période de crise économique culturelle sociale et morale Réussir la réforme du

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1407 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Réforme du collège : débat SGEN/SNES - [Education et Devenir]
    Avignon Les journées d études Actualités et Contributions Actualité éducative et pédagogique Contributions L actualité vue par E D Les courriers mensuels d E D Les éditoriaux d E D REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D Réforme du collège débat SGEN SNES lundi 13 avril 2015 expresso du 13 avril 2015 La réforme du collège en débat Adoptée le 10 avril en Conseil supérieur de l éducation à une large majorité 51 voix pour 25 contre la réforme du collège divise les syndicats enseignants Une intersyndicale hostile à la réforme regroupe le Snes le Snalc la Cgt et FO Elle évoque dès maintenant l hypothèse d une grève à la rentrée des vacances de printemps Quelle lecture de cette réforme font ses partisans et ses adversaires Frédéric Sève secrétaire général du Sgen Cfdt et Roland Hubert co secrétaire général du

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1402 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Réforme du collège : le front des opposants... - [Education et Devenir]
    cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D Réforme du collège le front des opposants mercredi 1er avril 2015 expresso du 1 er avril 2015 Quatre syndicats le Snes le Snalc FO et la

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1393 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • réforme du collège : premières informations et projet de la ministre - [Education et Devenir]
    AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D réforme du collège premières informations et projet de la ministre mercredi 11 mars 2015 café pédagogique du 11 mars 2015 et site du MEN La réforme du collège c est un acte de confiance envers les enseignants nous a dit N Vallaud Belkacem Bien que la réforme sorte toute armée du cerveau de la rue de Grenelle pour la ministre la réforme s inspire de ce qui a marché sur le terrain et s appuie sur les enseignants C est aussi une réforme globale puisque l organisation des enseignements du collège sera modifiée en même temps que les programmes En accordant une plus grande liberté de gestion aux établissements avec des enseignements interdisciplinaires de l accompagnement personnalisé et des travaux de groupe la réforme ne se fait pas à moyens constants mais repose sur la création de 4 000 postes La réforme cherche de nouveaux équilibres locaux entre un collège qui reste unique et les écarts de niveau

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1383 (2015-12-30)
    Open archived version from archive