archive-fr.com » FR » E » EDUCATIONETDEVENIR.FR

Total: 1108

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Filles, garçons à l'école : cahiers pédagogiques - n° 487 - [Education et Devenir]
    Les courriers mensuels d E D Les éditoriaux d E D REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions Contributions Filles garçons à l école cahiers pédagogiques n 487 mardi 15 février 2011 par Langanay Jean Yves Filles et garçons à l école Cahiers pédagogiques Un dossier des Cahiers pédagogiques n 487 février 2011 coordonné par Isabelle Collet et Geneviève Pezeu Comment vont les filles et les garçons à l école Les anciens débats sont loin d être clos et de nouvelles questions apparaissent L école mixte est régulièrement mise en cause accusée de desservir tour à tour les filles ou les garçons La question des violences sexistes et homophobes préoccupe tous les acteurs de l école Les garçons ne sont plus des élèves génériques exemplaires sur lesquels il faudrait aligner les filles ils ont eux aussi un sexe et subissent eux aussi l influence délétère des stéréotypes

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article396 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Formation continue : "Savary, De Peretti, revenz vite, c'est urgent " - [Education et Devenir]
    formation continue des personnels Pour Christian Alin spécialiste de la formation des enseignants la formation continue des personnels est toujours en état de coma profond Tout a été dit sur ce qu il fallait faire Mais la réforme de la formation continue se heurte aux lobbys professionnels Le moment du courage est pourtant venu Il ne faut pas bouder notre plaisir souligne Ph Meirieu Ce projet de loi sur la refondation de l école constitue une vraie bouffée d oxygène pour un système au bord de l asphyxie Pour autant Philippe Meirieu précise que globalement le projet de loi qui nous est proposé aujourd hui n est pas à la hauteur des besoins éducatifs de notre société Il néglige en particulier la formation continue qui est le cœur du réacteur de l évolution de l école Il ne prend aucune disposition particulière pour la formation continue C est un oubli préoccupant les ESPE formeront 30 000 enseignants par an tout au plus alors que c est près d un million d enseignants et de personnels en activité qui doivent avoir droit à une formation continue de qualité La formation continue une arlésienne et ou une délaissée permanente On en parle on l appelle on la couvre de bonnes intentions Le projet de loi une fois de plus l inscrit dans ses énoncés article L 721 2 Force est de constater que ses missions et ses moyens restent dans un grand flou La formation professionnelle continue est considérée comme une obligation professionnelle pour les enseignants dans plus de 20 pays et régions d Europe En France aux Pays Bas en Suède en Islande et en Norvège par exemple elle constitue une obligation professionnelle mais dans la pratique la participation est facultative Surtout un état des lieux dans les pays européens sur

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article979 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Formation des enseignants : communiqué CRAP -FCPE -UNL - [Education et Devenir]
    voire de violence aux difficultés scolaires de tant d élèves à gérer les relations parfois difficiles avec les familles Quelques uns s en sortiront tant bien que mal et leurs élèves avec eux beaucoup seront désemparés au bout de quelques semaines devant les réalités de ce métier si éloignées de leur formation universitaire débordés par la charge de travail par les exigences d un métier très difficile et certains découragés par cette entrée dans le métier si mal préparée Que va t on dire aux écoliers aux collégiens aux lycéens à leurs parents Un peu de patience il apprend le métier sur le tas L année prochaine ça ira mieux Comment peut on croire qu être excellent en géométrie algébrique ou en littérature médiévale suffit pour apprendre l addition et la lecture à des CP la rédaction à des collégiens la maitrise des outils de communication numérique à des lycéens Imagine t on d envoyer des chirurgiens dans les blocs opératoires après deux épreuves écrites d anatomie un oral craie à la main sur la manipulation du scalpel et trois semaines de stage d observation En leur conseillant simplement d appeler le collègue d à côté en cas de problème Jusqu à cette année les nouveaux enseignants avaient une année de formation sur le principe de l alternance ainsi dans le secondaire entre 6 à 8 heures de cours par semaine accompagnées par un enseignant expérimenté et des temps de formation en IUFM Tout le monde s accordait pour reconnaitre cette entrée dans le métier comme imparfaite insuffisante à repenser à étaler davantage dans le temps La voilà supprimée d un trait de plume Il n y a pas beaucoup de certitudes en pédagogie Mais on peut affirmer sans risque qu il n y a pas de bonne École sans

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article173 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • François DUBET et l'école immobile... - [Education et Devenir]
    la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions Contributions François DUBET et l école immobile dimanche 19 mai 2013 La Tribune du 13 mai 2013 En panne de projet moral et éducatif Voilà selon le sociologue spécialiste de l enseignement la principale explication à la déliquescence du système français Un système perclus d incohérences sclérosé par la machine administrative les revendications corporatistes et la rhétorique doctrinaire ébranlé par les bouleversements sociétaux scellé dans son immobilisme son rejet de l innovation et l indifférence pour ses meilleurs éléments Un système que particularisent un intellectualisme inapproprié l abandon des devoirs la reproduction des élites un ostracisme inepte pour le capitalisme et l entreprise in fine la relégation au second rang de l objet même de ce qui fut une vocation donner aux jeunes les armes de se construire de trouver une place dans la société d être acteurs de la démocratie Bref selon le directeur d études à l EHESS héritier d

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1023 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Françoise Lantheaume et la "durabilité" des enseignants - [Education et Devenir]
    moins performants et plus résistants au changement selon la terminologie habituelle ou plus rarement ce seraient des experts capables de prise de distance et d un savoir faire propre lié à leur expérience Certaines solutions mobilisées par les enseignant pour durer sont identifiées par les acteurs eux mêmes comme l a montrée notre enquête exploratoire temps partiel horaires aménagés ou classes adaptées pas de classe d examen avoir les plus jeunes en collège les plus âgés en lycée mais sans le bac mutation seconde carrière dans d autres fonctions exceptionnellement dans d autres milieux professionnels De fait durer dans le métier est une épreuve aussi faute de ressources adéquates la professionnalité demeure t elle relativement instable et fragile Comment étudier la durabilité des enseignants Au delà du terme un peu barbare de durabilité qui pour nous renvoie à des enjeux de qualité du travail et de santé des professionnels il s agit de comprendre comment des enseignants ne sont pas gagnés par la perte d intérêt pour le métier par une prise de distance désengagée ou par des pathologies diverses Pour s intéresser à ces questions une approche pluridisciplinaire et située est nécessaire histoire ergonomie sociologie didactique afin d envisager les différentes dimensions de l expérience professionnelle dans la durée Nous proposons de convoquer la notion de professionnalité qui articule temporalité et espace relations professionnelles dimension collective et individuelle histoire du métier et situation de travail dimension affective et éducative du métier Maroy 2006 p 138 La professionnalité est nourrie de l histoire des manières de faire et de son transfert intergénérationnel Lenoir Bouillet Oudot 2006 Elle n est pas forgée une fois pour toute dans la formation initiale et se trouve souvent mise à mal avec pour conséquences des évolutions identitaires Farges 2010 Le temps durée altère modifie les enseignants sans pour autant que toutes leurs caractéristiques changent et bien qu eux mêmes partiellement transformés agissent différemment accumulation d expériences savoir faire usure transformations physiques situation familiale propre à l âge etc font partie des marques du temps au travail La durée est ce qui permet d envisager les modifications de la professionnalité pour le meilleur et pour le pire altération perte transformations enrichissement Face à l épreuve de la durée l expérience est une ressource précieuse mais équivoque embarras ou point d appui elle ne garantit pas toujours de faire face aux situations professionnelles inédites S intéresser à ces épreuves vise à accéder à la façon dont des enseignants les surmontent Toute expérience n est pas source de professionnalité certaines étant seulement délétères et ne font pas expérience Faire expérience n est ni automatique ni définitif Carraud Lantheaume 2012 Saisir ces différentes dimensions constitue l ambition d un projet de recherche Un projet de recherche Le laboratoire Éducation Cultures Politiques ECP a défini un projet de recherche pluridisciplinaire centré sur des enseignants du primaire et du secondaire qui y compris en fin de carrière font toujours leur travail avec plaisir et de façon efficace Il ne s agit

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1037 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Françoise Lorcerie : "Notre système scolaire fait beaucoup échouer les garçons des milieux populaires" - [Education et Devenir]
    pas de différence du point de vue de l orientation contrairement à ce que beaucoup disent et contrairement au sentiment des jeunes eux mêmes Pourtant le sentiment est contraire Alors objectivement il n y a pas de différence liée à l origine entre un garçon issu de l immigration et un autre non issu de l immigration si les deux partagent un statut social populaire Car ce qui compte c est en fait bien plus la classe sociale Cela engendre une grande différence le fait d être issu d une classe populaire ou pas Et surtout pour les garçons Car les filles sont plutôt favorisées et bénéficient en général d un petit coup de pouce Par contre les garçons des classes populaires qu ils soient issus de l immigration ou pas ont globalement des carrières scolaires très défavorables Notre système scolaire fait échouer beaucoup les garçons de ces milieux populaires Beaucoup plus que d autres systèmes scolaires C est ce que nous a apporté la comparaison internationale en particulier les enquêtes PISA qui testent le niveau scolaire des élèves à 15 ans dans 45 pays et notamment tous ceux de l OCDE Et les résultats pour la France sont très différenciés socialement Nos résultats aux épreuves PISA sont très marqués par l inégalité sociale Les enfants favorisés réussissent ainsi nettement mieux que ceux défavorisés Quelle différence faites vous entre la multi ethnicité et le multiculturalisme F L Ce sont des différences construites On peut dire que ça se rapproche mais la multi ethnicité veut dire que l on a dans les écoles par exemple des gens de différentes origines et de différentes cultures Des cultures et des origines qui se voient et qui donc entrent en ligne de compte dans les rapports sociaux En quoi Le fait d être vu comme d une origine différente vous désavantage dans certaines situations vous expose à des réflexions désagréables et du coup vous en tirez la conclusion selon laquelle vous êtes désavantagés défavorisés y compris à l orientation alors que non Ce n est pas typique du fait que vous soyez d origine immigrée mais du fait que vous soyez de milieu populaire Quant au multiculturalisme c est l idée qu il y a dans notre société des cultures différentes dont les porteurs pourraient vouloir être respectés en tant que tel Cela renvoie donc à une philosophie politique de la pluralité de la diversité des cultures avec différentes positions politiques à ce sujet Comment l une et l autre sont appréhendés à l école F L La multi ethnicité en principe n a pas de statut particulier parce qu elle n est pas reconnue comme quelque chose qui existe Et le multiculturalisme certains en parlent un peu plus et sentent qu il existe un besoin de respect de reconnaissance de la part de certains jeunes et donc ils essaient de développer parfois des activités permettant de faire sentir aux élèves qu ils les respectent dans leurs identités dans leurs parcours particuliers Beaucoup de

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article939 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Francoise CROS : Les jeunes enseignants ne sont pas forcément les plus innovants" - [Education et Devenir]
    absence d évolution des méthodes d évaluation Les indicateurs d évaluation restent ceux utilisés pour estimer des méthodes pédagogiques plutôt habituelles Nous sommes dans la fable du renard et de la cigogne Quand on évalue une innovation avec les tests scolaires classiques on ne peut pas voir l apport de l innovation dans la mesure où cette dernière se propose justement de transgresser certaines règles Souvent l innovation est vue comme une façon d améliorer les objectifs inchangés de l école Une façon de ne rien transformer fondamentalement mais de mieux atteindre des objectifs intangibles ce que j appellerais plutôt une adaptation Or la spécificité de certaines innovations est qu elles font apparaître de nouveaux objectifs sociaux ou créatifs peu pris en charge par l école C est en cela que l innovation est intéressante elle pose la question du sens des apprentissages scolaires Toutefois si nous examinons les épreuves de PISA nous voyons une évolution considérable de prise en compte d autres facteurs comme les social skills L innovation permet donc de faire évoluer le système Elle régule le système Elle lui permet de s octroyer des marges de liberté qui si elles sont prises en compte par l Institution deviendront à leur tour des routines On peut considérer que toute routine a été à l origine une innovation Par exemple la classe vue comme un groupe d élèves face à un adulte enseignant a été un temps une innovation maintenant cela est devenu la représentation commune internationalement référée de l organisation scolaire Parcours de chercheuse Professeur en sciences de l éducation et ancienne directrice adjointe de l IUFM de Versailles de 1991 à 1999 Françoise Cros est partie au CNAM pour s occuper de la formation de tous les adultes tous champs professionnels confondus y compris celui des enseignants De plus on ne peut pas demander à tout le monde de faire exactement la même chose il existe en permanence ce qu on appelle des innovations de faible ampleur des innovations incrémentales D une part l innovation redonne l initiative à l acteur de terrain Elle permet une marge de liberté et de valorisation D autre part l innovation est un réel outil de développement des compétences professionnelles des enseignants Elle engendre des échanges de l analyse de la pratique des recherches et de l évaluation innovante Accompagner les enseignants innovateurs pour reprendre le titre d un de vos articles c est avant tout leur laisser une marge de manœuvre Exactement L innovation est un bouillonnement elle est horizontale Il faut sortir de la hiérarchie et laisser les professeurs parler d égal à égal de leurs pratiques Innover c est bien souvent parler des problèmes des difficultés vous ne pouvez pas le faire de façon très libre devant la hiérarchie Nous nous sommes aperçus que les enseignants étaient très peu innovants durant leurs 7 premières années de carrière Ils sont stressés cherchent des recettes Au bout de 7 ans ils prennent de l assurance et commencent à sortir

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1136 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Gâchis français , chronique de Mme BAUMARD - [Education et Devenir]
    BAUMARD jeudi 10 mars 2011 par Secrétaire Général Par culture de l élitisme ou parce qu elle n est pas assez performante pour amener plus de jeunes au premier grade du supérieur l école française recale plus de la moitié des générations qu elle forme Edito Les jeunes Français n ont pas l air plus sots que les autres Pourtant les trois cinquièmes d entre eux sont boutés hors du système entre la fin du collège et l obtention d une licence A contrario plus de six Américains sur dix sortent eux diplômés du supérieur Par culture de l élitisme ou parce qu elle n est pas assez performante pour amener plus de jeunes au premier grade du supérieur l école française recale plus de la moitié des générations qu elle forme Il y a fort à parier qu en jouant les gares de triage à tous les niveaux elle laisse filer des élèves qui auraient pu devenir de très bons étudiants C est bien ennuyeux qu à l heure où la France lorgne sur les espoirs chinois ou indiens elle se prive des siens Mais elle a bien du mal à se refaire notre vieille école A force de

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article425 (2015-12-30)
    Open archived version from archive