archive-fr.com » FR » E » EDUCATIONETDEVENIR.FR

Total: 1108

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • La taille des classes en débat - [Education et Devenir]
    à l appui regrette Laurent Lima BIAIS DE SÉLECTION Face à ces résultats les deux chercheurs ont donc retravaillé les données de la Depp pour contrebalancer éventuellement les données du ministère Nous avons traqué des biais de sélection affirment Laurent Lima et Pascal Bressoux Ainsi en va t il de l ancienneté des enseignants différente selon les groupes étudiés Elle était en moyenne de cinq ans dans les classes de CP à effectif réduit et plus importante tant dans la profession qu au niveau CP dans les classes témoins à effectif normal Or les conclusions de l étude menée par les deux chercheurs mettent en évidence une relation entre le score initial et final des élèves et l ancienneté dans le métier des enseignants conclut Pascal Bressoux Les enseignants qui ont plus d ancienneté sont plus efficaces plus égalisateurs c est à dire qu ils sont plus favorables aux progrès des élèves faibles Or cet effet a été très largement sous estimé dans la note du ministère fait valoir Pascal Bressoux En outre Pascal Bressoux rappelle que même si réduire la taille des classes coûte cher et que l augmenter permettrait d économiser beaucoup les travaux de l économiste et directeur d études à l EHESS Thomas Piketty montrent qu il est possible de jouer sur la taille des classes à coût constant AEF n 63811 renchérit il TOUR DE PASSE PASSE RHÉTORIQUE L affirmation du ministère est donc critiquable du point de vue de la littérature en général mais également critiquable du point de vue de ses propres études poursuit Pascal Bressoux Le fait de déduire que la réduction de la taille des classes ne joue aucun effet sur les résultats des élèves est un tour de passe passe rhétorique juge t il estimant que l expérimentation ne peut produire des résultats qui fassent autorité du simple fait de sa construction elle n offre aucune possibilité de randomisation et la sélection des participants a été partielle voire partiale Même si des evidence based policies semblent illusoires on note la réelle nécessité d une réelle indépendance des organismes chargés de l évaluation souligne Pascal Bressoux qui interroge La Depp était elle donc la mieux placée pour mettre en œuvre cette expérimentation Le chercheur préférerait ainsi voir les organismes d évaluation se trouver dans des relations d intérêts distendues avec le ministère et donc dans une relative indépendance Il y a des questions récurrentes telles que la taille de classes les classes doubles etc Toutes ces questions pourraient donner lieu à des expériences qui pourraient donner des résultats robustes Je suis au regret de voir que mon ministère ne produit pas ce type de résultats déplore le directeur de laboratoire CONTRADICTIONS DE L ÉVALUATION Lors de cette journée consacrée au thème politiques éducatives et évaluation usages débats controverses Anne Barrère sociologue a également présenté les résultats d un travail de recherche consacré aux contradictions organisationnelles de l évaluation l expérience des chefs d établissement français Elle indique que l une des

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article400 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • L’école pour chacun ? par Agnès Van ZANTEN - [Education et Devenir]
    il échoué AFP PHOTO MYCHELE DANIAU Il faut personnaliser l éducation répète Luc Chatel l actuel ministre de l Education Derrière ce terme on trouve des initiatives très diverses s adressant de façon sélective à un petit nombre d élèves et qui s opposent aux politiques universalistes mais aussi à l action prioritaire menée dans des zones et des établissements spécifiques Présentées comme une réponse à l échec supposé des politiques égalitaristes ces initiatives sont justifiées Rue de Grenelle par la nécessité de prendre en compte les différences entre élèves en matière d apprentissage Il s agit de proposer à chacun l aide dont il a besoin la voie qui lui convient et les opportunités qu il ou elle mérite En remplaçant l objectif d une école pour tous par celui d une école pour chacun et en déplaçant la responsabilité de l Etat vers les individus ce discours rompt pourtant significativement avec les valeurs qui ont animé les politiques éducatives depuis l après guerre Par ailleurs connaît on vraiment les effets des initiatives qui y sont associées Celles ci peuvent elles réduire l échec scolaire et les inégalités sociales face à l école inégalités en aggravation constante depuis plusieurs décennies Il est permis d en douter En effet leur efficacité est étroitement liée à trois conditions largement absentes des dispositifs actuels Première condition les liens indispensables entre ces initiatives et l action pédagogique au quotidien Le soutien aux élèves a peu de chances de contribuer à la lutte contre les inégalités si l école ne s attache pas à tout faire pour que dès les petites classes les élèves les plus éloignés de ses codes s approprient les savoirs dans leurs échanges avec les enseignants Cela signifie que ces actions ne doivent pas être menées à l extérieur de

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article622 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • le discours de Hollande sur l'éducation à Orléans - [Education et Devenir]
    renouer avec la promesse républicaine Et la première promesse de la République c est l Ecole Je veux que la France retrouve les chemins de l avenir avec confiance avec puissance avec tranquillité Je veux le redressement de la France C est ce que je vous propose Ce redressement il est bien entendu économique budgétaire industriel mais il est aussi et surtout moral et intellectuel Tout se tient La connaissance le savoir l Ecole ce ne sont pas seulement des dépenses ce sont des investissements En termes économiques la France n a pas les résultats éducatifs lui permettant de préparer son avenir De même qu il y a une corrélation étroite entre la qualification et l emploi il y a une corrélation étroite entre les performances scolaires et le niveau de croissance Les dernières années n ont pas été bonnes Les classements internationaux sont inquiétants Derrière ces chiffres il y a une réalité humaine et je la connais Des parents inquiets des élèves parfois en souffrance et trop souvent en difficultés des professeurs fatigués qui ont le sentiment de ne pas être soutenus par la République Des classes surchargées des enfants encore trop souvent laissés sans enseignant des manuels scolaires pas imprimés à temps le manque d équipements sportifs de proximité Et surtout l échec scolaire inacceptable une forme de scandale un incroyable et inadmissible gâchis national 150000 jeunes qui sortent chaque année sans qualification ni diplôme des inégalités sociales parmi les plus fortes des pays industrialisés et qui s accroissent des performances en lecture et en mathématiques qui régressent près de 40 des élèves qui arrivent au collège avec une trop faible maîtrise de la langue écrite Il y a là une grave injustice et une plaie pour notre démocratie comment imaginer que tant de jeunes sortent du système éducatif avec ce que l on a appellé un sentiment de vaincus sans que cela n entame notre cohésion sociale notre civisme notre pacte républicain De surcroît en faisant des économies sur l école en l affaiblissant on a amputé notre potentiel de croissance à moyen terme Je ne peux l accepter Non l échec scolaire n est pas une fatalité Non la performance des uns ne se nourrit pas forcément du recul des autres On veut trop souvent nous faire croire que pour que les uns réussissent les autres devraient trébucher Les raisons de l ampleur de l échec scolaire en France sont ailleurs dans cette machine à trier qu est devenue notre Ecole Il faut désormais lancer la bataille culturelle sur la question pour faire évoluer les mentalités Pour être vraiment une Ecole de l excellence alors l école française doit être plus égalitaire Je ne suis pas de ceux qui pensent qu avant tout était parfait Ce serait là un argument paresseux auquel je me refuse Il ne s agit pas pour moi d entretenir une nostalgie de cultiver l illusion d un âge d or qui n a jamais existé Je veux inventer du neuf Je veux une refondation Ces cinq dernières années la France a perdu beaucoup de temps et de force Nous héritons d une dette éducative au même titre que d une dette financière et de la même ampleur Chacun le sait les premières années de la scolarité sont déterminantes Lorsque des difficultés ne sont pas traitées dès les premiers apprentissages il est très difficile de les corriger ensuite Les élèves qui peinent à la fin du CP ou du CE1 éprouvent des difficultés tout au long de leur scolarité et leur insertion professionnelle sera la plus compromise Certes la France dispose d écoles maternelles qui nous sont enviées dans le monde entier C est une excellence française Celle ci a été attaquée Le taux d accueil des enfants de moins de trois ans est passé depuis 2000 de 35 à 13 La formation initiale et continue si nécessaire et le respect dû aux maternelles à leur personnel à leur pédagogie ont été aussi mis à mal Mais la France connaît un encadrement trop faible dans son enseignement primaire 15 de moins en moyenne que les pays développés Cette situation n a pas été corrigée Elle a même été aggravée S ajoute à cela la suppression en 2008 d une demi journée de classe en primaire ce qui conduit à une année scolaire sans équivalent dans aucun autre pays avec seulement 140 jours de classe par an Mais des journées plus longues auxquelles on a rajouté désormais des cours à la pause du déjeuner en contradiction totale avec toutes les recommandations sur les rythmes d apprentissage C est pourquoi j ai décidé de faire de l école maternelle et de l enseignement primaire une priorité de mon action Il faut commencer par le commencement Il faut investir là où l action éducative est la plus efficace Je remonterai le taux de scolarisation chez les enfants de moins de trois ans en priorité dans les zones de grande difficulté scolaire De manière à protéger l école maternelle qui ne doit plus jamais être une simple variable d ajustement budgétaire comme cela a malheureusement été le cas ces dernières années je créerai une réelle obligation d accueil pour le service public à partir de l âge de trois ans et je la ferai respecter L encadrement scolaire doit être renforcé en particulier dans les écoles qui cumulent le plus de difficultés et aux moments clés de la scolarité pour cela je m engage à ce que le principe dit de plus d enseignants que de classes soit adopté et mis en œuvre Je ferai en sorte que les enseignants des classes charnières et décisives pour les apprentissages fondamentaux soient les plus expérimentés Les rythmes scolaires devront être réformés pour donner aux élèves le temps d apprendre en allongeant le temps scolaire sur l année et sur la semaine et en diminuant les surcharges journalières sans diminuer le temps passé à l école Les évaluations permanentes qui aujourd hui accablent les professeurs les empêchent d enseigner angoissent les enfants et leurs parents seront supprimées Je suis favorable à l évaluation de l Ecole mais à une évaluation indépendante et incontestable c est ce principe que je ferai adopté Les pédagogies doivent évoluer le travail en équipes doit être encouragé le recours aux exercices à l implication des élèves le changement des modes d évaluation tout ce qui concourt à enseigner différemment à favoriser l épanouissement de chaque élève à organiser la progression et la réussite de tous tout cela sera développé Je veux la ccopération plutôt que la compétition C est ainsi que l Ecole sera une Ecole de l excellence Il existe désormais un socle commun de compétences et de connaissances inscrit dans la loi Nous ne reviendrons pas sur ce principe Les programmes de l école primaire et ceux du collège devront en concertation avec les personnels être revus afin d être en cohérence avec ce nouveau socle qui devra lui même être repensé Les systèmes éducatifs les plus performants sont ceux qui assurent une formation initiale et continue des professeurs de qualité L actuel gouvernement l a presque entièrement détruite Pour des raisons budgétaires à l évidence Pour des raisons idéologiques aussi n en doutons pas Mesurons la gravité de ce geste et ce qu il en coûte à la Nation La Cour des Comptes vient d en faire le procès Je rétablirai donc une formation initiale et continue des professeurs digne de ce nom Les universités conserveront la responsabilité de cette formation Au sein de ces universités les actuels IUFM se transformeront en Ecoles Supérieures du Professorat et de l Education Je souhaite que tous les professeurs quels que soient leurs niveaux de recrutement qu ils se destinent à enseigner en maternelle ou à l université partagent un moment de formation commun dans ces nouvelles Ecoles Supérieures C est cela aussi la République Dans ces Ecoles les enseignements théoriques et pratiques mais aussi la recherche pédagogique à laquelle nous donnerons de nouveaux moyens seront réunis L année de stages sera rétablie Pour remédier à la crise du recrutement mais aussi pour redonner à l Education nationale son rôle exemplaire de promotion sociale et républicaine pour permettre aux étudiants de milieux modestes qui souhaitent devenir enseignants mais ne peuvent financer des études longue de le faire une filière de prérecrutements sera mise en place Dès la licence les étudiants intéressés pourront se présenter à ces recrutements Le collège concentre depuis longtemps bien des difficultés Mais il y a longtemps qu il n est pas contrairement à ce que j entends un collège unique et uniforme où tous les élèves seraient passés à la toise Les difficultés je l ai dit il faut les résoudre en amont comment réussir le collège si 40 des élèves qui entrent en sixième sont déjà en difficulté Ne rallumons pas de fausses oppositions qui ont fait tant de mal à l Ecole qui n ont pas de justification ni pratique ni théorique qui trop souvent ne font que refléter le goût de la polémique et de la querelle Il n y a pas d un côté l instruction et de l autre l éducation il nous faut les deux nous voulons les deux parce que l Ecole doit former tout à la fois un travailleur un citoyen un homme Il s agit là d un véritable choix de société Ce qui fait la force des systèmes éducatifs qui marchent le mieux c est l importance et la durée du tronc commun C est pourquoi je refuse totalement les orientations précoces proposées par l actuel gouvernement Vouloir orienter les élèves dès la fin de la cinquième c est accentuer les défauts de notre système c est trier encore et plus tôt c est aggraver encore les inégalités c est abaisser le niveau général d éducation c est faire le contraire de ce que font toutes les nations dont les écoles sont performantes et justes c est renoncer à la belle ambition que portait le collège unique c est revenir en arrière de près d un demi siècle Bref c est entrer dans l histoire à reculons Je m y refuse Ce qu il faut ce que je veux c est l inverse permettre à chacun de construire ses choix positivement lui donner la possibilité d acquérir les moyens de sa culture de sa citoyenneté de sa liberté dans un collège qui réunit tous les enfants de la République et faire de nos filières professionnelles des vraies filières d excellence avec des orientations positives et des débouchés assurés Aujourd hui ce n est pas le cas C est pourquoi je veux une réforme de l orientation qui puisse conduire à respecter le premier choix et à garantir le second si nécessaire Je veillerai à ce que les élèves de l enseignement professionnel ainsi que leurs enseignants trouvent le soutien et la reconnaissance d une nation qui a besoin de développer ses capacités productives et qui a besoin d eux Du CAP au diplôme d ingénieur c est bien une élite professionnelle que nous devons former avec énergie et enthousiasme Je veux que les lycées d enseignement général technologique agricole et professionnel se rapprochent et que les jeunesses se mêlent Je réserverai aux bacheliers des filières technologiques et professionnelles les formations du supérieur qui étaient prévues pour eux et qui aujourd hui leur sont trop souvent fermées Jean Zay était ministre de l Education mais aussi des Beaux Arts car et c est bien ce que disaient les instructions de 1938 ce sont des travailleurs des citoyens des hommes complets qu il convient de former dés l enseignement primaire en leur donnant le goût de l action et l exaltante admiration des belles œuvres Chaque élève doit y avoir accès quel que soit son milieu social le quartier ou la commune où il vit quel que soit son degré et sa filière d enseignement C est ce que Jean ZAY nommait un enseignement humaniste C est bien dans cette tradition que nous devons inscrire notre action C est pourquoi je lancerai un grand plan pour l éducation artistique Je le conçois comme fondé sur des partenariats entre tous les établissements scolaires et des institutions culturelles ou des artistes comme dispensant un enseignement à l histoire des arts intégrés aux programmes scolaire avec un volet de formation des enseignants et des espaces dédiés à la pratique artistique dans les établissements scolaires C est pourquoi je développerai la culture scientifique qui ne doit pas être seulement un instrument de sélection mais une culture de l expérience de la recherche de l observation de la créativité C est pourquoi je favoriserai la pratique du sport et pour cela le développement d équipements sportifs aujourd hui en nombre très insuffisant C est pourquoi je veux aussi un grand progrès et un grand effort pour les nouvelles technologies qui ne doit pas porter que sur les matériels mais sur leurs usages leurs contenus leurs ressources pédagogiques C est pourquoi je demanderai aux collectivités locales dont je rappelle le rôle précieux que je conforterai aux mouvements d éducation populaire dont les valeurs la présence l engagement et les compétences sont indispensables de s engager à nos côtés dans cette œuvre de refondation Artistes savants sportifs toute la Nation doit participer à ce mouvement de redressement de justice et d espérance auquel je vous invite autour de notre jeunesse Enfin je ne néglige pas le redressement moral Le savoir doit être valorisé Personne ne doit être jugé indigne de lire La Princesse de Clèves Le mérite ne sera pas un héritage qui se transmet mais un effort qui sera encouragé et récompensé Le respect doit être exigé de tous et partout L exemple doit être donné surtout par ceux qui occupent les plus hautes fonctions L Histoire ne doit pas être manipulée mais enseignée Je rétablirai l enseignement de l histoire en terminale scientifique L autorité doit être restaurée Une véritable autorité fondée sur les qualités morales et intellectuelles reconnues et sur l exemplarité de celui qui la détient La sécurité doit être assurée Malheureusement et en dépit de trop de gesticulations ce n est pas le cas aujourd hui Tirant la leçon de toutes les études dont nous disposons j ai proposé d augmenter la présence des adultes dans les établissements de permettre le nécessaire travail en équipe et surtout la stabilité de ces équipes et enfin la création d un nouveau métier chargé de la sécurité et de la prévention Je traiterai cette question sans jamais céder à la démagogie ou à la facilité mais avec la plus implacable intransigeance face à la violence La morale doit être enseignée la même morale pour tous Parce que chacun doit mesurer qu il a des droits mais aussi des devoirs et qu il appartient à tout citoyen de savoir concilier sa liberté avec celle de tous les autres Pour enseigner cette morale commune je fais confiance aux enseignants que je ne crois pas en cette matière inférieure aux hommes de religion La laïcité doit être expliquée revendiquée réfléchie Une laïcité qui n a pas besoin d épithète Mais qui s applique dans les lieux scolaires Pour préserver la liberté de chacun et assurer la protection de tous Mes chers amis Ce que je vous propose c est un nouveau contrat entre l école et la Nation un pacte éducatif Cela a un sens précis l Ecole est l affaire de toute la Nation parce qu elle prépare la Nation de demain Elle n est pas une politique sectorielle elle n est pas un simple domaine d action de l Etat elle n est pas l affaire des seuls professionnels C est pourquoi je veux qu elle engage toute la Nation les professeurs bien entendu les grands mouvements d éducation populaire les parents et les familles les collectivités locales les forces vives de la Nation Je veux la concertation la concertation jusqu au bout Avec tout les personnels de l école avec les parents avec les élèves aussi Lorsque l enseignant pénètre dans sa classe il doit se souvenir que tout élève est éducable que tout élève à son droit et il doit selon la magnifique formule d Alain donner d abord Il n y a pas ceux qui peuvent et ceux qui ne peuvent pas il y a en chacun une puissance qu il faut délivrer une lumière qu il faut allumer un désir qu il faut éveiller un droit qu il faut honorer une dignité qu il faut respecter La politique aussi est une pédagogie Je sais que tous les acteurs de l Ecole mesurent aujourd hui l importance de ce que nous avons à faire ensemble pour notre patrie je sais aussi leurs préventions leurs défiances et comment pourrais je ne pas les comprendre quand je vois toutes les attaques parfois appelées réformes qu ils ont dû subir Je respecte tous les points de vue toutes les expériences et je propose à chacun d entrer dans cette concertation sans exclusive et sans a priori Mais de même que l apprentissage consiste à abandonner son point de vue pour s ouvrir à celui des autres à voir les choses du plus grand nombre de point de vue possible nous devons faire effort pour construire à partir de là une perspective commune Notre seul guide doit être l intérêt des élèves et l intérêt de la Nation Viendra le moment j annonce une méthode une large concertation puis une loi J ai fixé un calendrier Négociations durant l été loi d orientation et de programmation à l automne C est le rythme que nous devrons tenir Je prendrai toutes mes responsabilités La belle tâche d enseigner et d éduquer notre jeunesse nous la confions aux professeurs C est une tâche difficile et c est une tâche importante Nous sommes et nous serons à leurs côtés Et je demanderai aux Français de se tenir à leurs côtés Pour former des citoyens libres il faut des professeurs libres libérés de

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article669 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Le management des établissements par "un colosse aux pieds d'argile..." - [Education et Devenir]
    où on voit fleurir les palmarès des lycées et autres qui viennent des chiffres des ministères B T Voilà Et ça c est le risque effectivement qu il n y ait qu un palmarès mais l Education nationale a cherché justement à sortir du palmarès et à faire des évaluations des élèves sur des enquêtes très très précises très pédagogiques et donner aux enseignants les moyens d évaluer les forces et les faiblesses de leurs élèves Dans un deuxième temps on s est intéressé aux établissements aux académies et même à l Education nationale en général C est à dire qu on a fait des évaluations des établissements scolaires L Inspection générale a fait des évaluations des établissements scolaires des académies et puis la Direction de l Evaluation et de la Prospective a sorti tous les documents sur l état de l école C est un livre qui est bien connu sur la géographie de l école Et depuis 2005 on est rentré dans une troisième phase Cette fois on s intéresse aux personnels et on a ajouté un petit mot Evaluation et Performance E D La Direction de l Evaluation de la Prospective et de la Performance DEPP B T et de la Performance E D Il fallait bien en faire quelque chose un jour Alors on en fait quelque chose avec entre autres ces primes pour les chefs d établissement La fameuse prime les 6000 tous les trois ans annoncée par Luc Chatel à ce même micro il y a quelques jours Qu est ce que ça a de nouveau B T Oh ça a c est nouveau très partiellement Pourquoi Parce que les chefs d établissement aujourd hui heureusement les proviseurs et les principaux de collège ils ont un régime indemnitaire relativement important C est vrai que beaucoup d entre eux se donnent beaucoup à leur tâche et le régime indemnitaire en gros par an c est de 4000 à 7000 pour les chefs et pour les adjoints de 3 5 à 6000 par an Et alors E D Le régime indemnitaire c est la prime en langage courant B T Oui c est toutes les primes de responsabilité de ceci de cela qu ont les chefs d établissement Et l idée au fond du ministre c est d ajouter une prime de performance cette fois Prime de performance qui serait de 6000 sur 3 ans c est à dire de 2000 par an Alors en réalité à ce moment là ça s appelle les PFR c est à dire les primes de fonction et de résultats ça l ensemble de la fonction publique aujourd hui tous les fonctionnaires sont soumis à ce nouveau régime de primes qui s appelle la prime de fonction et de résultats E D Question pour les chefs d établissement un des critères qui sera pris en considération Luc Chatel l a dit ce sont les résultats des élèves Les enseignants n y sont pas pour rien dans les résultats de leurs

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article394 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Le plus grand cimetière du monde sans sépultures - [Education et Devenir]
    à Jean Nallit Quiconque sauve une vie sauve l univers tout entier Peu avant 9h nous arrivons à Oświęcim L entrée du camp est collée à ce grand bourg Les habitations sont vraiment très proches Première stupeur Les habitants ne pouvaient pas ne pas savoir Le premier four crématoire du camp d Auschwitz I est situé à la limite nord est du camp L odeur imprégnait inévitablement le quotidien des habitants Vaste débat des petits arrangements avec les choses qui dérangent et qui deviennent autant de lâchetés coupables Et les SS étaient tellement brutaux tout le monde n avait pas forcément une âme de résistant Nous entrons donc dans le premier camp d Auschwitz celui dont l entrée est surmonté par cette devise d un cynisme absolu Arbeit macht frei le travail rend libre Il y a des restes de neige le sol est boueux On imagine mal entre 13 000 et 20 000 personnes maximum atteint en 1942 vivre dans ce camp qui n est pas si grand 4 hectares Les baraquements sont en dur construits en briques Nous passons dans les blocks où le musée mémorial a été installé Il y a des photos plein de photos de gens comme vous et moi regards d une humanité absolue où l on devine la peur la crainte l espérance de l espoir mais il n y en a pas ces gens sont tous morts Untel arrivé le 14 mars 1941 mort le 25 avril 1941 Tel autre 15 jours de survie à peine Encore un autre un peu plus 3 mois Ils et elles ont 17 ans 42 ans 71 ans 38 ans tous les âges de la vie d une vie brutalement stoppée sans raison valable par la faute d être né L amoncellement des objets Je sens que suis complètement crispé la gorge serrée Les valises que des valises L une d entre elles porte la mention Kind allein enfant seul Voilà Mes enfants ont aujourd hui 3 et 6 ans et j arrive devant la vitrine des objets d enfants L émotion est trop forte la colère et la rage sont là Et puis la vitrine des cheveux Avec le temps les différences de couleur se sont estompées mais c est une montagne de cheveux qui se dresse devant nous Seuls restes organiques des victimes Nous visitons le block de la mort celui d où on ne sortait pas vivant Tribunal sommaire exécutions sommaires punitions extrêmes La cellule d un mètre sur un mètre pour 4 personnes est inimaginable Il faut la voir pour réaliser C est dans ce block qu est mort le père franciscain Maximilien Kolbe Il s était proposé de mourir à la place d un père de famille Enfin nous parvenons devant la chambre à gaz et le crématorium A 300 mètres en contre bas la cossue villa de Rudolf Höss le commandant du camp qui mit en place le système du gazage au Zyklon B C est là qu il vécut

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article364 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • le rapport de l'IGEN sur les programmes de 2008 - [Education et Devenir]
    D Les éditoriaux d E D REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions Contributions le rapport de

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1164 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Les charmes pédagogiques de la Finlande - [Education et Devenir]
    REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions Contributions Les charmes pédagogiques de la Finlande samedi 23 mars

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article982 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • les CPE sont-ils des cadres ? - [Education et Devenir]
    certaines tâches administratives tentation qui existe certainement chez certains Mais nous pensons que le CPE doit désormais assumer un rôle de gouvernance éducative afin de mettre fin à la juxtaposition des actions et des projets dans les établissements Il doit apporter de la cohérence de l unité en harmonisant par exemple l accompagnement éducatif le traitement des sanctions la prise en charge des décrocheurs ou encore l évaluation des piliers du socle commun explique t il C est un peu de la prospective mais je crois que nous sommes parvenus au bout de ce système morcelé qui a montré ses limites POSITIONNEMENT DU CPE AU SEIN DE L ÉQUIPE DE DIRECTION S agissant du positionnement possible à l avenir des CPE au sein de l équipe de direction Stéphan Krécina estime qu il s agit d un débat éculé qui n a plus lieu d être Il dénonce à ce propos des postures syndicales et non professionnelles Du côté des syndicats ayant des sièges à la CAPN des CPE deux syndicats sur trois ne veulent pas entendre parler de l intégration des CPE aux équipes de direction des EPLE Seul le Sgen CFDT ne serait pas contre Il est hors de question de renoncer à notre relative autonomie pour intégrer la direction ce qui ne nous apportera pas grand chose si ce n est de revenir sur nos 35 heures Nous deviendrions de simples adjoints à la botte des chefs d établissement déclare Michel Martinet délégué national chargé de la branche CPE au SE Unsa Le Snes FSU s y oppose aussi Nos pairs ce sont les enseignants car notre mission première est le suivi des élèves ce qui ne relève pas d une dynamique d encadrement Il ne peut y avoir de position hiérarchique entre nous explique Valérie Héraut responsable nationale du secteur CPE du Snes FSU Nous travaillons simplement en complémentarité avec l équipe de direction Est ce avoir une vision cloisonnée des choses Je ne crois pas Nous mettre dans l équipe de direction serait une autre manière de cloisonner en nous éloignant des élèves Et je crois que les familles ne s adresseraient plus à nous de la même manière CONSÉQUENCES DANS LE CADRE DE LA MASTERISATION DE LEUR FORMATION Pour Nathalie Noël responsable du groupe de formation des CPE à l IUFM Champagne Ardenne le CPE n est ni un enseignant ni un membre de l équipe de direction c est un cadre intermédiaire qui fait partie de l équipe de pilotage au même titre que les documentalistes Mais l Éducation nationale manque cruellement de cadres intermédiaires car nous n avons aucune culture du monde du travail regrette t elle C est la raison pour laquelle son IUFM a fait le choix dans le cadre de la réforme de la masterisation d intégrer les CPE dans un master encadrement des élèves titre provisoire et non dans un master enseignement à l image d autres IUFM qui préfèrent que les CPE soient formés avec les professeurs

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article177 (2015-12-30)
    Open archived version from archive