archive-fr.com » FR » E » EDUCATIONETDEVENIR.FR

Total: 1108

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Les enjeux de l'école - [Education et Devenir]
    24 janvier 2013 par webmestre Point de vue de Georges ROCHE Le savoir pour tous L insertion dans un espace culturel parmi d autres qui vise à la promotion de la personne dans un contexte démocratique et citoyen Cette culture d insertion appelle un apprentissage fortement ancré dans un territoire de proximité à dimension humaine Une morale ancrée dans une réflexion à partir de la rencontre avec l autre apprendre à échanger cesser les invocations vides de contenu les droits acquis l autonomie de l établissement la perte de l autorité Tout appelle à mettre en question l école citadelle gouvernée par une autorité nationale et centralisée qui impose ses compétences dans les domaines de la pédagogie des contenus des didactiques de la distribution des moyens de l évaluation des individus et des pratiques La formation continue des enseignants doit répondre à la demande la tutelle doit s y engager avec des compétences renouvelées L école d un territoire à échelle humaine est un impératif absolu L ensemble des écoles et du ou des collèges de cet espace agissant en réseau de concertation permanente proposant une offre pédagogique en réponse aux exigences de la politique nationale Le réseau c est l ambition d une harmonisation avec les partenaires de l école ayant en charge enfants et adolescents parents d élèves et structures culturelles et sportives ateliers d arts conservatoires et écoles de musique et de danse musées et activités para scolaires L école ne peut ignorer que ces structures participent de l éducation et dépendent souvent des collectivités en place Les réseaux auto constitués dans les territoires sont ceux d une inter dépendance volontaire Ils sont autonomes quant à leurs conditions de fonctionnement leurs champs d activités Le réseau n est pas une structure administrative supplémentaire dans l espace bureaucratique

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article917 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Les enseignants, problème ou solution ? par Patrice Bride - [Education et Devenir]
    rupture avec un système éducatif de plus en plus élitiste et de moins en moins républicain mais un sentiment d ensemble d impuissance avec l ombre des désillusions du passé celle du contexte économique défavorable et surtout l embarras du discours à tenir aux enseignants François Dubet est sévère à leur égard ils ont refusé la transition de l école indispensable dans le contexte de la massification de son public par attachement à la définition académique de leur métier et plus précisément aux obligations de service définies en heure de cours disciplinaires l occasion a été manquée en particulier au début des années 1990 quand la revalorisation salariale n a pas été accompagnée d une négociation autour des missions Mais voilà une réforme de l école ne pourra pas se faire sans leur adhésion et nécessite donc de l information des débats Mais pour y dire quoi Intégrer dans ces missions d autres tâches que les cours augmenter le temps de présence dans les établissements est un des points essentiels du projet du parti socialiste présenté par Bruno Julliard confiant dans l engagement des enseignants en faveur de la réussite des élèves Mais peut on vraiment croire que ce n est qu une question technique de formulations dans un décret d organisation des emplois du temps Bien des enseignants assurent déjà des temps d accompagnement des élèves bien des établissements essaient de dégager du temps de concertation dans les emplois du temps des équipes sans que cela suffise en soi à insuffler l envie de travailler ensemble à construire les compétences pour aider les élèves ou mener des projets collectifs à élaborer des pistes pour que ce travail contribue à améliorer les apprentissages Limite d une réforme administrative que mesure bien Bruno Julliard quand il parle du nécessaire changement culturel

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article540 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • les propositions de Pierre Merle pour refonder l'éducation prioritaire - [Education et Devenir]
    CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions Contributions les propositions de Pierre Merle pour refonder l éducation prioritaire mercredi 24 octobre 2012 Le sociologue Pierre Merle dresse un constat sans fard des inégalités dans le système scolaire français Pour redonner du sens à l idéal aujourd hui dévoyé de l éducation prioritaire pour les publics défavorisés il propose cinq principes assortis à des mesures concrètes Télécharger ce s document s Education prioritaire PDF 280 ko par Pierre Merle En juillet 2012 le mot d ordre a été lancé par le nouveau ministre de l Éducation Nationale refondation Les piètres performances de l école française justifient pleinement celle ci les inégalités de réussite sont en France particulièrement dépendantes de l origine sociale e 2 e place dans l OCDE les écarts de compétences entre les élèves faibles et forts sont importants la proportion d élèves faibles est croissante plus d un élève sur six sort de l école sans diplôme La France est aussi en première position pour les disparités régionales de qualification avec un écart de 27 2 points

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article847 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Lettre ouverte aux enseignants français par André de Peretti - [Education et Devenir]
    votre discipline Vous cherchez à scander et illustrer les apports de savoirs ou les exercices multiples d application par des moyens audiovisuels par des recours aux bibliothèques ou à des visites par des situations problèmes inattendues par du travail aux ordinateurs par des itinéraires de découverte par la préparation d expositions ou la rédaction de textes par des T P E et coetera Ce faisant vous ne laissez pas vos élèves en groupements inertes Vous prenez soin d une Organisation des relations entre vos élèves en gardant le souci de la variété Vous distribuez donc les élèves dans des sous groupes divers dans des équipes homogènes ou hétérogènes sur des critères multiples d âges de projets de niveaux d objectifs différentiés de matériels de travail distints de méthodologies complémentaires etc Et vous les regroupez selon des rythmes divers jouant sur des durées plus brèves ou plus étendues assurant des solidarités et des complémentarités en bonne humeur entre les élèves Et vous réalisez souvent des regroupements entre plusieurs classes voire entre plusieurs établissements et vous organisez vos phases d enseignement et d épreuve selon un emploi du temps non pas crispé mais mobile et évolutif au cours de l année en coopération avec vos collègues Cependant votre souci de variété et votre soin d organisation ne se manifestent pas en hasard ou par quelque caprice Ils s appuient sur les ressources d une Ingénieurie avisée sans cesse enrichie par des échanges ou des formations avec vos collègues et des chercheurs Cette ingénieurie met habituellement à votre main de brefs répertoires ou référentiels de consultation facile souvent informatisés des checklistes de nature à vous permettre de remémorer l étendue de vos possibilités didactiques ainsi que des alertes appropriées à l organisation de phases d enseignement en une variété assurée Votre Ingénieurie peut donc contenir un ensemble consultable de fiches techniques retraçant des structures d innovations pratiquées par vous ou par des collègues elle peut comporter à votre gré et en vue d enrayer l inertie de routines repétées des gammes variées de terminiologie de concepts théoriques de citations éclairantes d exemples concrets de films de métaphores attrayantes accordées à votre discipline d images ou d historiettes signifiantes de textes à distribuer de tour de main de plans de rédaction de techniques d exercices de méthodes et d instruments d apprentissage en adéquate souplesse d organisation de votre enseignement Elle peut aussi comprendre un recenssement des difficultés souvent rencontrées par les élèves ainsi que de diverses remédiations proposables Elle vous signifie sans cesse l originalité vivace de cette culture professionnelle en juste éthique Car votre profession ne peut se dissocier des formes de responsabilisation ouverte qui lui incombe Vous ne laissez en effet aucun de vos élèves en situation inerte A chacun vous confiez de façon tournante et sur des durées multiples des responsabilités par l exercice de rôles grâce auxquels il se voit reconnu et exercé à la solidarité Vos classes vivantes se portent bien d être soutenues par la dynamique de

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article385 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Lire PISA avec Bruno Suchaut - [Education et Devenir]
    mensuels d E D Les éditoriaux d E D REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions Contributions Lire PISA avec Bruno Suchaut mercredi 29 mai 2013 café pédagogique du 29 mai 2013 Si on notait sur 20 les résultats des pays participant à Pisa la Corée et la Finlande auraient 11 et le Mexique 8 7 C est cette présentation qui relativise les résultats de Pisa que Bruno Suchaut chercheur associé à l IREDU et directeur de l URSP présente en exclusivité aux lecteurs du Café pédagogique Mais peut on relativiser Pisa L enquête internationale de l OCDE a une influence politique réelle En France les résultats de PISA sont régulièrement utilisés par V Peillon et G Pau Langevin pour justifier la refondation de l Ecole En relativisant le classement entre les Etats Bruno Suchaut ne remet pas en question la qualité du travail de l OCDE

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1032 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Livret de compétences : prise de position du CRAP -cahiers pédagogiques - [Education et Devenir]
    confusion règne dans leur mise en œuvre Les diverses autorités institutionnelles du ministère aux inspections pédagogiques régionales envoient des messages confus contradictoires même ne serait ce que sur l articulation entre ce livret très novateur et un diplôme national du brevet à l ancienne inchangé L accompagnement des équipes pédagogiques est dérisoire faute de moyens pour la formation continue Comment ne pas avoir envie d exprimer son scepticisme devant ce qui peut apparaitre comme une formalité bureaucratique qu on accomplit sans conviction La direction du SNES va plus loin en demandant par une lettre ouverte au ministre de l Éducation nationale un moratoire à ce livret en attendant une hypothétique consultation et en contestant une validation du socle commun commençant par la fin en classe de 3 e Derrière cette demande ce sont les idées mêmes du socle commun et du travail par compétences qui sont vivement critiquées Le socle commun nous dit on écrase des pans entiers de la culture scolaire C est passer bien vite sur l encyclopédisme l absence de priorités de ce texte comme trop souvent des programmes scolaires Les enseignants savent bien que l essentiel est ce qu apprennent les élèves plutôt ce qu exposent les programmes les manuels et les cours Si on le prend au sérieux domaine par domaine combien d adultes pourraient prétendre à la validation effective de ce socle Si nous sommes d accord sur la nécessité d aller plus loin dans la rigueur et la cohérence du travail par compétences dans la définition de niveaux d exigence ces critiques indispensables ne doivent pas aboutir à renoncer à cette approche pédagogique au profit de l hypocrisie actuelle qui fait croire qu un 12 20 dans un collège Ambition réussite vaut tout autant qu à Louis le Grand De même si les domaines 6 et 7 du socle commun doivent être mieux précisés il ne faut pas pour autant remettre en cause l ouverture du scolaire vers des compétences plus larges et si importantes dans la vie civique et sociale de l individu Valider et surtout prendre en compte les comportements responsables ou la maitrise de son corps sont des avancées importantes pour notre école Enfin réaffirmons qu il n y a aucune antinomie entre compétences et connaissances la mobilisation de compétences reposant toujours sur les ressources que constituent les savoirs Les opposer est un faux procès les compétences n étant pas de simples savoir faire technicistes La course à la croix n a rien d inéluctable Rien n y oblige les équipes et il ne faut pas accepter le remplissage bureaucratique dont se contenterait volontiers l administration Il faut se donner du temps pour des validations pertinentes qui les premières années tiendront forcément du bricolage sans oublier de critiquer aussi le bricolage actuel des moyennes générales qui aboutit dans nombre de collèges au grand écart entre les résultats au contrôle continu et ceux à l examen du brevet Il faut être clair demandons nous légitimement une période de concertation pour favoriser

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article367 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • lutter contre le décrochage scolaire : contribution de la fondation Jean Jaurès - [Education et Devenir]
    européens alors qu entre 1995 et 2009 le taux de scolarisation progressait de 9 3 pour la moyenne des pays de l OCDE il baissait de 89 à 84 en France Rapportés à la population lycéenne de l ensemble du territoire ces 5 d élèves représentent entre 140 000 et 250 000 jeunes qui chaque année quittent le système sans diplôme ni qualification Processus lent instillé par le doute et la perte de confiance en soi dus bien souvent à la pression du résultat intrinsèque à notre système éducatif le décrochage scolaire n est pas lié qu à l école notion frontière il est à la lisière entre enseignement et éducation Malgré l ampleur inquiétante de ce phénomène la droite a failli à en prendre la mesure et à y opposer des solutions concrètes et efficaces La répression est préférée à la prévention La responsabilité de l échec scolaire des élèves est renvoyée aux familles les dogmes libéraux respectés l intervention publique et sa capacité à réparer les inégalités sociales reculent A contrario la gauche défend une éducation devant permettre à chacun d exercer sa part de pouvoir sur lui même et dans la société Ce sont des citoyens en tant que détenteurs d un fragment du pouvoir politique que l éducation doit former Ainsi c est bien une conception démocratique de la société dans les moyens et les fins que nous voulons transmettre Le premier constat est que l école telle qu elle existe aujourd hui ne peut enrayer seule le décrochage scolaire Le second appelle logiquement les collectivités à se saisir pleinement de cette problématique L Acte I de la décentralisation de 1982 a fait des collectivités territoriales des acteurs majeurs de l éducation en leur transférant la gestion des bâtiments des équipements des fournitures On a donc assisté à une redéfinition profonde des champs d intervention de chacun Mais les collectivités s engagent souvent au delà de leur champ d intervention strict y compris en menant des actions pédagogiques Leur proximité est en effet un atout qui permet de développer des politiques au plus près des réalités des territoires et des populations Les élus se donnent pour mission d accompagner au mieux les élèves des établissements dont leurs collectivités ont la charge Pour cela ils mettent en place des actions de soutien scolaire organisent des dispositifs d action culturelle ou encore œuvrent pour le soutien à la parentalité afin d épauler les parents dans l accompagnement de leurs enfants Parce que le respect de sa promesse d égalité contraint l école à cesser d être un sanctuaire cette dernière devra agir en association étroite avec les autorités territoriales qui lui sont les plus proches Les acteurs associatifs souvent porteurs d initiatives originales sont des collaborateurs naturels des collectivités à condition que celles ci exercent pleinement leur rôle de direction et de coordination A mi chemin des diversités territoriales et du pouvoir central la Région bénéficie de la position la plus propice à la perception équilibrée de l

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article771 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Marie Duru Bellat : à l'école, les filles refusent la compétition... - [Education et Devenir]
    Actualités et Contributions Contributions Marie Duru Bellat à l école les filles refusent la compétition mardi 8 mars 2011 Le Monde du 7 mars 2011 A l école les filles refusent la compétition Dans un récent sondage les femmes s estiment moins souvent sûres d elles que les hommes 53 contre 68 On peut se demander si ce manque d assurance ne prend pas racine très tôt dès l école Certes les filles y réussissent en moyenne plutôt bien et les élèves n y ont en théorie pas de sexe Mais les recherches montrent que les interactions entre maîtres et élèves et entre élèves sont insidieusement affectées par les stéréotypes du masculin et du féminin Les filles sont a priori jugées sérieuses mais pas forcément brillantes dociles mais pas forcément créatives De plus les enseignants encouragent chez les élèves les performances conformes à leur sexe en mathématiques par exemple une discipline connotée masculine ils stimulent moins les filles et à l heure des choix à niveau égal elles font preuve dans cette matière d une confiance dans leurs possibilités plus faible que les garçons D où des orientations marquées par une grande autocensure face aux filières prestigieuses La peur du succès De plus nombre d études montrent que les jeunes eux mêmes diffusent les normes en matière de comportement approprié à leur sexe Pour les filles ces normes portent sur l obsession de l apparence et le comportement avec les garçons avec ces derniers il faut être pleine d attention ménager leur susceptibilité ne pas entrer en compétition ouverte Une peur du succès freine les filles dans leurs investissements scolaires dès lors que les stéréotypes largement repris par la presse pour adolescentes les convainquent que pour séduire il faut abandonner ou masquer toute velléité de compétition ou d affirmation personnelle

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article422 (2015-12-30)
    Open archived version from archive