archive-fr.com » FR » E » EDUCATIONETDEVENIR.FR

Total: 1108

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Quelle loi, pour quelle refondation ? - [Education et Devenir]
    d un cinquième 18 des élèves d origine sociale défavorisée L échec scolaire concerne près d un jeune sur cinq L école n est pas prioritairement conçue en fonction des élèves selon la Cour des comptes alors que leurs rythmes d apprentissage sont variables Avec 140 jours d école effectifs dans le primaire et 178 jours dans le secondaire la France reste parmi les pays développés celui pour lequel la scolarité est la plus concentrée sur l année Les principes de la refondation La concertation sur la refondation de l école publique s est déroulée du 5 juillet au 5 octobre 2012 date de la remise du rapport Cette phase d écoute et de dialogue a été suivie des premiers arbitrages de l exécutif présentés par le président de la République le 9 octobre suivant puis par le gouvernement devant le Conseil supérieur de l éducation le 11 octobre S est ensuite engagé sur ces bases un dialogue avec les organisations syndicales et les élus afin de finaliser les détails de la réforme dont le Parlement est appelé à débattre maintenant L enseignement et la pédagogie se situent au cœur de cette refondation Elle consistera d abord à réinvestir dans les moyens humains la création de 60 000 emplois dans l enseignement est programmée sur la durée de la législature Comment refonder La refondation ne peut être que pédagogique la qualité d un système éducatif reposant sur celle des enseignants Cette formation se traduira par une préprofessionnalisation dès la licence et l acquisition d un master professionnel via la création d Ecoles supérieures du professorat et de l éducation ESPE qui formeront les enseignants de l école maternelle à l université ainsi que les personnels d éducation La conception et les composantes du socle commun seront réexaminées par le Conseil

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article972 (2015-12-30)
    Open archived version from archive


  • rapport annuel de la médiatrice de l'Education nationale - [Education et Devenir]
    éditoriaux d E D REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions Contributions rapport annuel de la médiatrice

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1036 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Rapport de l'IG sur le décrochage : Fonder un véritable partenariat avec les associations complémentaires de l’école - [Education et Devenir]
    que les établissements publics d insertion de la défense EPIDE ou les écoles de la deuxième chance concrétisent cette prise de conscience et se placent délibérément à côté des réponses scolaires mais à l extérieur de notre institution ils ont aussi un coût et des fonctionnements qui ne peuvent pas être sous estimés et qui doivent être mis en regard des effectifs qu ils accueillent et des résultats qu ils obtiennent La mission ne s est pas emparée de cet axe qui mériterait à lui seul une évaluation à part entière compte tenu du fait que ces structures davantage dédiées au raccrochage s inscrivent dans des politiques publiques Ces remarques mettent en avant la nécessité que l école se mobilise le plus en amont possible dans la scolarité du jeune pour introduire la prévention du décrochage et la lutte contre l absentéisme qui en est le premier symptôme dans ses orientations fondamentales L école ne porte pas seule la responsabilité des causes du décrochage elle ne peut donc pas à elle seule y apporter une réponse Il lui faut accepter de collaborer avec toutes les institutions qui chacune dans leur champ de compétences peuvent et doivent partager les réponses globales à mettre en œuvre pour chaque décrocheur L intégration d alliances éducatives qui ont fait la preuve de leur efficacité s impose La redéfinition de la formation dans le cadre de la loi de refondation de l École de la République est l occasion d introduire cette dimension Mais dans son champ de compétence pédagogique et éducative l école doit s atteler à réviser ce qui est repéré comme conduisant certains élèves à quitter leur formation sans diplôme Elle doit être attentive aux signaux que l élève envoie La mise en place récente du système interministériel SIEI permet un vrai

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1172 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • rapport du HCE sur le collège : Bruno Racine s'explique - [Education et Devenir]
    vraiment reculer l échec scolaire est le meilleur moyen pour dégager une élite à la fois plus nombreuse et de meilleur niveau Cela signifie qu avoir l ambition du socle pour tous les élèves ce n est donc pas du tout en avoir moins pour quelques uns c est aussi avoir plus d ambition pour l élite Non seulement l objectif de maîtrise du socle commun par tous les élèves n est pas préjudiciable aux meilleurs mais cette mise en œuvre leur est même bénéfique Pourtant la tentation est grande d isoler les enfants en difficulté au moins pour éviter que leurs problèmes ou leur comportement ne retardent les autres Beaucoup de parents et aussi d enseignants pensent que les résultats seraient meilleurs dans un système qui présenterait des classes scolairement plus homogènes et des filières Or le regroupement des faibles aggrave encore leurs performances et en réalité chacun a à gagner à une certaine hétérogénéité des niveaux scolaires à condition toutefois que les pratiques pédagogiques soient efficaces et que l ordre règne dans la classe ce qui suppose un bon encadrement par les adultes ainsi que le HCE l a rappelé pour le collège Que faut il faire des élèves actuellement en DP 6 en 4 e Maisons Familiales Rurales etc dans ces filières de relégation Que pensez vous à ce propos des ERS qui viennent d être créés Il ne serait pas raisonnable de les réintégrer purement et simplement tant que le système reste inchangé dans ses principes et son fonctionnement Ces filières sont aujourd hui le seul moyen de gérer la difficulté scolaire je dis bien la gérer elles ne la résorbent pas et peuvent l aggraver Mais elles apparaissent comme la seule possibilité face à la difficulté scolaire en l absence d une École du socle commun qui propose à tous les élèves un enseignement qui ne soit pas uniquement axé sur la préparation du lycée général et en l absence de pratiques efficaces intégrant la diversité des modes d apprentissage et assises sur la conviction que tout enfant tout adolescent peut apprendre Voilà une loi qui a été adoptée après un large débat il y a 5 ans Vous expliquez que tout le monde traîne des pieds à l appliquer les enseignants l Inspection le ministère Comment est ce possible Qu est ce qui rassemble cette coalition Finalement qui veut du socle commun La question divise et sur le plan politique le clivage n est pas droite gauche les députés qui ont signé le rapport Grosperrin soutiennent nettement le socle commun mais devant cette mission d information parlementaire le ministre de l Education nationale a lui même reconnu que la mobilisation générale n avait pas été décrétée sur le socle commun Qu est ce qui rassemble cette coalition d opposants comme vous l appelez Elle réunit des adversaires en réalité irréductibles des postures et des doctrines incompatibles Le socle commun c est le rappel que les objectifs démocratiques doivent trouver leur expression dans la réalité

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article282 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Réponse de Ph Meirieu au texte de Meuret - [Education et Devenir]
    n ai cessé de vérifier depuis Nul n est obligé il est vrai de connaître ces travaux mais on peut au moins aujourd hui se méfier de l allant de soi de la vulgate libérale libertaire selon laquelle il suffirait de fournir des occasions et des ressources à tous les sujets pour qu ils engagent avec le même engouement et les mêmes chances de réussite des apprentissages Quant à l accord général sur l importance de la réussite scolaire il ne garantit pas que les élèves sont eux mêmes partie prenante de cette volonté de réussir et le fussent ils on ne peut en déduire qu ils vont se mettre à apprendre la distinction de Piaget entre réussir et comprendre reste pertinente et nous invite à construire des situations pédagogiques dans lesquelles effectivement le désir de réussir engrène sur la volonté de comprendre Ce n est pas revenir en arrière que de chercher à mettre en place ce type de situations Et ce n est pas aller de l avant que de laisser chacune et chacun s aventurer sans autre bagage que sa culture familiale dans une société de la connaissance encore fort inégalitaire Concernant précisément les familles je n ai jamais dit ni sous entendu que les parents étaient permissifs décérébrés et décérébrants Tout au contraire Je ne cesse d expliquer qu ils sont souvent simplement démunis et que les questions auxquelles ils sont affrontés Comment aider ses enfants à utiliser leurs téléphones portables Comment faire avec un adolescent qui passe cinq heures par nuit devant World of Warcraft sont de vraies questions inédites mais tout à fait sérieuses et qui méritent une réflexion collective à la hauteur des enjeux Pour avoir longtemps accompagné des parents dans un travail sur la parentalité je suis convaincu que le vrai mépris des familles est aujourd hui du côté de ceux et celles qui imaginent que ces questions et bien d autres se résolvent spontanément Ce n est pas en ignorant les problèmes des familles qu on ira de l avant Et je ne vois pas pourquoi les considérer comme des questions sociales et pédagogiques dignes d intérêt serait un retour en arrière Par ailleurs contrairement à ce que l usage des guillemets pourrait laisser penser 1 je n ai jamais dit ni écrit que les parents n étaient préoccupés que par l épanouissement affectif de leurs enfants et se désintéressaient de leur réussite scolaire J ai dit que les parents sont aujourd hui dans une situation où il leur est plus difficile de refuser quoi que ce soit à leurs enfants Y compris à l occasion pour favoriser leur réussite scolaire Ce n est vraiment pas la même chose Et puisque mes collègues convoquent les sociologues je les invite à regarder du côté des psychologues et des pédopsychiatres Je ne suis pourtant pas un aficionado des contempteurs de Mai 68 et j ai souvent bagarré contre les injonctions au retour de l autorité qui ne cachent que fort mal à vrai

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article555 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • RF GAUTHIER : l'école du socle...ailleurs - [Education et Devenir]
    demandent souvent ce que valent ces comparaisons et surtout si l école de France doit absolument s inscrire dans ce type de compétition dont le gagnant serait la Finlande D autre part bien sûr la notion de compétence mot qui semble déjà douteux à certains en raison de son emploi dans le champ de la formation professionnelle et qui reçoit si je peux dire une seconde couche de doute en ce qu il est perçu comme une injonction étrangère qu on rattache au thème lui bien réel de la marchandisation de l école et de l anglo saxonisation galopante des référentiels éducatifs mondiaux Voilà donc l examen que je vous propose Il est sous tendu par l idée que nous venons d isoler au moins deux bonnes raisons d aller regarder ce qui se passe ailleurs non pas pour y trouver quelque modèle mais pour aller à la recherche de nous mêmes pour tenter de mieux nous comprendre à partir de cet immense laboratoire méconnu de la comparaison internationale dont ne nous parviennent souvent que des caricatures En un premier temps je vais reprendre et creuser la question de savoir au fond quelle serait cette réalité française école du socle dont nous souhaiterions savoir comment elle se présente ailleurs En un second temps nous prendrons ce concept de l école de base intégrée pour voir où on le trouve à l œuvre en Europe et selon quelles modalités Ensuite je prendrai le mot de compétence non pas pour l analyser mais pour simplement le regarder un peu voyager Enfin pour ce que nous n aurons peut être pas trouvé directement l école du socle mais que nous aurons tout de même le sentiment d approcher dans certains pays scandinaves l idée d une école un peu inspirée comme l est en France le rêve d une école d un socle commun nous nous demanderons rapidement s il y a effectivement des choses intéressantes à observer dans l école scandinave et finlandaise en particulier Mais quelle est cette école du socle française dont on aimerait savoir dans quelle mesure elle existe ailleurs Oui j ai besoin de reprendre un instant cette question car cela va nous aider pour la suite de savoir au fond ce qu est en France cette école du socle à laquelle j ai accepté en réponse à la demande qui m était adressée d aller chercher des sœurs ailleurs En effet le moins qu on puisse dire est que la situation française la définition de ce que les acteurs appellent aujourd hui école du socle en France n est pas claire A t on l idée que l important est en France au fond la seule chose qui existe vraiment à savoir un système qui prend en continuité tous les élèves du primaire au collège mais dans des structures différentes Parle t on d un système qui offre à tous pendant cette continuité un menu en principe unique voir la façon dont on désigne le collège précisément Parle t on d un système unifié au plan des curricula par la définition d un socle de fin de scolarité obligatoire mais en maintenant des programmes qui ne font pas strictement partie du même ensemble de la même logique Parle t on d un système où est prônée quelque APC approche par compétences voire EPC évaluation par compétences Parle t on d un système où le socle aboutit à une quasi certification Alors si c est cela que vous me demandez d aller observer ailleurs je m arrête tout de suite parce que la réponse est définitivement non nous sommes en France à un état spécifique de développement d une réalité complexe comme Lelièvre nous l a expliqué hier Mais voulez vous que j aille plus loin et que je me demande si la question que vous me posez est celle de savoir si existe ailleurs quelque école du socle qui admettrait dans ses outils ordinaires de fonctionnement par exemple le redoublement un système qui dans sa réalité laisse partir des élèves vers des formations préprofessionnelles voire vers l apprentissage avant la fin de la scolarité obligatoire un système unique mais qui envoie des effectifs non négligeables en SEGPA et en EREA un système qui organise des options de distinction dès la sixième sous la bannière par exemple de classes bilangues un système qui abrite en son sein un enseignement privé où le socle s applique mais qui propose un choix d établissements et qui a largement commencé depuis plus longtemps que Sarkozy à effacer la carte scolaire Alors là vous le comprenez bien la réponse à la question de savoir si on trouve ailleurs quelque école qui se prétende du socle de cette façon ma réponse est plus fortement encore non la réalité est d abord d une école héritée française Notre affaire est beaucoup plus dans l histoire et ses pesanteurs que dans la géographie Je dirais d ailleurs que j en ai un peu assez de rencontrer des acteurs qui s insurgent de quelque inacceptable menace de l environnement géographique étranger sans toujours adopter les mêmes préoccupations émancipatrices vis à vis du poids des traditions et des pratiques purement franco françaises Il est des cas où le national enferme et où l étranger libère plus qu on ne penserait Petite cartographie de l école de base en Europe Mais venons en à l une des questions que nous avons retenues initialement en limitant notre curiosité l école de base l école à secondaire inférieur intégré où la trouvons nous en Europe et avec quelle signification Là je crois qu il n est pas inutile de partir des données telles que nous les trouvons dans Eurydice le réseau européen de données sur l enseignement En effet Eurydice nous présente quelques tableaux par pays où sont figurées les différentes modalités d organisation de l enseignement on a de toute évidence deux types de cartes celles qui entre le primaire l école de base figurée en violet et l enseignement lycéal figuré en jaune d or ont un segment appelé secondaire inférieur collège donc en France figuré en jaune pâle Dix à onze pays il s agit d une Europe plus vaste que celle de l Union celle de l AELE selon cette lecture sont des pays intégrateurs qui ne présentent qu une seule école entre le début de la scolarité obligatoire et l âge de 15 ou 16 ans L ensemble scandinave au sens large et non limité à la péninsule est bien entendu dans la liste au complet Danemark Suède Islande Finlande et Norvège Et c est vrai que ces pays sous l angle des données des comparaisons internationales par exemple PISA présentent des résultats qui ne peuvent pas ne pas nous intéresser Sous l angle de l efficacité apparente d un système d éducation Oui c est très nettement le cas de la Finlande mais ce n est pas le cas de tous les autres le Danemark par exemple mais aussi la Suède n affichant pas toujours des performances très éloignées de celles de la France Sous l angle de l équité en revanche la situation est généralement plus favorable que celle de la France qu on prenne le pourcentage d élèves situés au dessous d un niveau minimum qu on prenne la variation de la performance des élèves imputable à celle du niveau socio économique des familles qu on prenne l écart de score moyen entre élèves favorisés et défavorisés socialement ce sont tous les pays scandinaves à l exception pour l une des variables du Danemark qui se distinguent fortement de la situation française Les chiffres sont disponibles en ligne si vous voulez regarder cela de plus prêt Après nous avons parmi les pays intégrateurs un certain nombre de pays qui ont pour la plupart récemment changé de monde c est à dire qui ont eu récemment en raison des ruses de l histoire à refonder l essentiel de leurs systèmes d éducation A ce groupe je rattacherais deux pays baltes sur trois à savoir Lettonie et Estonie et cinq pays dont la plupart ont eu aussi à recomposer leur école à la sortie du système soviétique ou à l effondrement yougoslave Bulgarie Croatie Slovénie et aussi engagée dans une autre histoire la Turquie Puis il faut je crois citer des pays entre deux c est à dire qui ont bien un collège mais qui sont un peu comme nous hésitants dans les évolutions vers une école du socle qui conduirait Eurydice à supprimer le jaune pâle dans ses tableaux alors la France ce sont des pays latins mais la Roumanie n en fait pas partie l Espagne encore qu il n est pas facile de parler d une Espagne en matière d éducation je vous renvoie pour ceux qu intéresserait plus particulièrement la question de l Espagne et du socle à un article d Alexandro Tiana dans le prochain numéro de la revue Administration et éducation de l AFAE intitulé justement école du socle dont le sommaire vous a été distribué l Italie qui a elle une ancienne tradition d une école moyenne clairement distinguée du lycée et le Portugal Des pays qui ne sont pas intégrateurs puisqu ils sont majoritairement dans un état d organisation qui n a pas instauré l équivalent de notre collège unique bien sûr les pays des Iles britanniques encore que leur situation soit souvent proche de celle des pays latins en ce qu ils ont un système de standards avec les key stages qui a par d autre moyens une fonction unificatrice mais surtout les pays germaniques Allemagne Autriche Luxembourg ainsi que la Lithuanie avec des orientations précoces dès l âge de 10 ou 11 ans encore que selon les länder allemands ou autrichiens et les partis politique qui y ont été majoritaires la situation soit très contrastée Et deux pays que je dirais à cheval la Tchéquie et la Slovaquie en ce qu ils offrent plusieurs systèmes concurrents avec des entrées au lycée à différents âges avec d ailleurs des taux élevés de poursuite d études dans le supérieur ce qui me conduit à penser qu il ne serait pas sans intérêt d aller regarder de plus près ces pays ainsi que l Ukraine qui est dans une situation similaire Donc vous voyez que si l un des fondements de l école du socle c est l école de base intégrée on peut aller la chercher dans un certain nombre de pays mais dans cette liste seuls sont actuellement véritablement intéressants les pays scandinaves les autres s étant lancés trop récemment dans l aventure et sans résultats qui émergent Je ne vous proposerai pas à ce stade que nous creusions l école croate ou bulgare L étonnant voyage des compétences C était notre seconde idée vous vous en souvenez tirée de l angoisse de nos professeurs qui font volontiers de l école du socle la dernière manifestation du parti de l étranger Et là je le redis je ne vais pas du tout traiter du fond de la question des compétences mais plutôt me limiter à vous dire qu il s agit bien d un concept voyageur mais pas nécessairement comme on le croit Rappelons à très grands traits les étapes depuis le début des années quatre vingt dix 1994 l OCDE commence à travailler autour de notions comme celle de basic core curriculum de survival kit et on voit apparaître des distinctions de type connaissances compétences et valeurs Plus tard en 1997 l OCDE finalise sa définition de qui commence à s appeler compétences clés sous la forme de trois catégories comprenant chacune 3 capacités 1 Agir de façon autonome 2 Se servir d outils de manière interactive 3 Fonctionner dans des groupes socialement hétérogènes Puis c est le lancement de PISA qui s intéresse à l utilisation des connaissances acquises dans la vie réelle Au tournant du siècle c est dans un cadre européen cette fois que voient le jour les objectifs de Lisbonne et qu il est question de compétences clés pour le bien être des citoyens la cohésion sociale le développement économique et la compétitivité économique Comment être plus généreux C est toujours dans l Union que sont élaborés le cadre européen de compétences en langues mais aussi le cadre européen de qualification pour l éducation tout au long de la vie et enfin la même année qu est publié le socle français en 2006 les compétences clés européennes au nombre de 8 1 Communication dans la langue maternelle 2 Communication en langues étrangères 3 Compétence mathématique et compétences de base en sciences et technologies 4 Compétence numérique 5 Apprendre à apprendre 6 Compétences sociales et civiques 7 Esprit d initiative et d entreprise et 8 Sensibilité et expression culturelles C est enfin dans un cadre différent de celui de l Union européenne défini dans le cadre de l accord de Bologne que l enseignement supérieur connaît à son tour avec le système dit 3 5 8 en France L M D l irruption de la notion de compétence avec une déclinaison liée à la notion de learning outcomes résultats et effets à la fois des apprentissages Mais tout cela est su et pour ce motif je n étudierai pas cela dans le détail non plus que je n examinerai dans quelle mesure il y a correspondance entre le socle français et les compétences clés européennes tout cela a été étudié Car je ne veux pas non plus nier l influence européenne le socle était nécessaire en France hors de tout environnement européen et aurait probablement été instauré hors de tout contexte international et cela nous ramène bien à la conférence de Claude Lelièvre En revanche sans l Europe il ne serait sans doute pas ce qu il est On peut se demander s il serait rédigé en termes de compétences en effet quand le Premier ministre de l époque eût à signer ce décret car un décret c est en France signé par le Premier ministre et non par le ministre de l éducation nationale il est réel que le socle n était pas là pour faire le lit des compétences mais qu il a été représenté au signataire à quel point tout cela était en conformité avec les textes européens les plus contemporains notamment à propos de la notion de compétence On peut se demander si sans cet environnement européen le socle français ne serait paradoxalement pas plus réducteur plus socle du pauvre si on en juge par certains brouillons purement français qui avaient circulé il est en tous les cas intéressant de savoir que quelques uns qui redoutaient un socle trop salaire minimum ont plutôt tendance à considérer que les influences européennes se sont exercées dans le bon sens On peut aussi penser que le socle français a voulu se distinguer des références européennes en introduisant notamment la culture humaniste et un texte d Antoine Compagnon publié dans Le Débat nous montre l importance que certains ont attachée à cette gallicisation du socle Mais au delà pour revenir à notre socle ailleurs qu est ce que tout ce discours sur la compétence a donné dans la diversité des pays Là je crois qu il faut être très nuancé et prudent en effet celui qui s imaginerait que les systèmes éducatifs européens se sont mis d un coup à quelque chose comme ce que des responsables et chercheurs du monde francophone ont baptisé APC approche par compétences se tromperait lourdement Si au Royaume Uni on voit bien se développer les key skills on ne voit guère le mot de competence ou competency L Ecosse qui se distingue fort d une Angleterre beaucoup plus tournée vers les apprentissages fonctionnels encore qu il faudrait parler des PLTS les Personal Learning Thinking Skills parle elle de capacities mais en définissant l école comme devant proposer a set of experiences and outcomes en faveur du développement de successful learners confident individuals d effective contributors et de responsible citizens Nous sommes loin du discours français sur la compétence Si l Italie retient dans son discours la notion de competenze chiavi et parle d un zoccolo de ces compétences il faut bien reconnaître que le thème de la continuità interdisciplinaire entre le primaire et la scuola media d autre part via des établissements istituti comprensivi on dirait en français à la fois intégrés et inclusifs est beaucoup plus souvent mis en avant On parle du savoir Dare senso alla frammentazione del sapere questa è la sfida le défi Nous sommes assez loin du discours français sur la compétence Mais le plus remarquable vient de ce que nous pouvons observer précisément dans ces pays scandinaves que nous regardions avec intérêt tout à l heure comme étant les pays de l école du socle entendu comme école de base unifiée 6 16 ans guère trace de compétences The concept of compétence is difficult to interpret dit non sans quelque sagesse la version anglaise d un référentiel suédois et on trouve en revanche davantage les finalités de l école exprimées en termes de goals buts en distinguant les buts qu on sait devoir viser et ceux qu on sait en tout état de cause devoir atteindre Nous sommes assez loin du discours français sur la compétence Et là je ne veux ni ne peux en dire plus Je ne veux certainement pas au nom de quoi le ferais je parler contre le discours français en développement sur la compétence la compétence complexe l approche l enseignement par l évaluation des et par les compétences Au contraire c est peut être une voie prometteuse et intéressante et que d autres sur le cas desquels je ne me penche pas ici Québécois Suisses Africains de l Ouest ont commencé d emprunter à leur façon En tous cas il ne s agit pas d une voie inspirée de l étranger et si l école du socle à la française passe par les compétences à l avenir il s agit d une école

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article754 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Romuald NORMAND : l’inspection peut jouer un rôle dans l’accompagnement de l’unité éducative - [Education et Devenir]
    l inspection peut jouer un rôle dans l accompagnement de l unité éducative vendredi 8 février 2013 par Secrétaire Général February 8 2013 par Romuald Normand Commentaires 0 L inspection peut jouer un rôle dans l accompagnement de l unité éducative et la dynamique de changement Comme l ont montré deux inspecteurs néerlandais De Wolf Janssens 2007 sur la base d une revue de la littérature de recherche internationale les inspections sont considérées par les enseignants et les équipes de direction comme professionnelles accompagnatrices et contribuant positivement à l amélioration de la qualité de l établissement scolaire ou de l école Les enseignants les jugent utiles pour améliorer leurs pratiques mais ils sont moins de 50 à le faire dans la réalité tout dépend de la relation qui s est établie durant la visite et l échange entre l enseignant et l inspecteur En revanche les visites changent le comportement de la plupart des chefs d établissement ou directeurs d école d autant plus qu ils sont jeunes et inexpérimentés mais les changements de la politique d établissement ou d école peuvent être très variables Ces visites n ont pas d effets sur l amélioration des résultats des élèves à

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article933 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Rythmes scolaires : l'analyse de Claude REBAUD - [Education et Devenir]
    prendre en charge leurs enfants pendant le temps libéré Les autres se plaignent aussi de la précipitation des décisions prises de voir leur temps de travail allongé du surcoût crée par cette organisation nouvelle de la semaine trajets garde d enfants Au risque de ne pas tenir des propos politiquement corrects je répondrais que dans un contexte économiquement difficile et compte tenu de l intérêt supérieur des enfants les arguments corporatistes peuvent apparaître pour le moins déplacés A ces acteurs de terrain il faut dire aussi que leur est donnée l occasion de saisir une belle opportunité ils peuvent prendre effectivement part à des décisions qui concernent la vie de leur école et d en faire une institution plus autonome Ce n est ni simple ni facile mais ce peut être enthousiasmant Oser faire Mine de rien cette première mesure de transformation du temps scolaire donne ainsi à chacun dans un pays plus volontiers protestataire que véritablement réformiste l occasion d oser agir Le ministre l a fait en prenant rapidement une mesure que le consensus imposait N aurait il pas agi qu on le lui aurait immédiatement reproché Cette nouvelle organisation de la semaine malgré son caractère apparemment anodin ou anecdotique présente en fait un enjeu fondamental au point de vue de l éducation des enfants Elle oblige tous ceux qui sont concernés par l éducation à se mettre autour d une table pour construire un projet éducatif local qui utilise les ressources locales en créent de nouvelles en cohérence avec les projets de l école Elle institue la mise en place d une donnée essentielle dans le monde d aujourd hui l école ne peut plus agir seule elle ne peut pas avoir seule la responsabilité de l éducation des enfants Cette mesure donne ainsi du pouvoir à tous les acteurs locaux et constitue un nouveau pas dans la voie de la décentralisation du système éducatif Elle donne donc à tous les acteurs locaux un lieu d autonomie de responsabilité et d innovation Oser faire plus Les mouvements protestataires illustrent une nouvelle fois une constante dans les décisions politiques éducatives depuis la chute d Alain Savary le pouvoir prend des mesures prudentes pour éviter les foudres des lobbies et de la rue En fait il n évite rien du tout les réactions ne sont jamais proportionnelles à l ampleur des mesures prises Alors autant aller plus loin Si l on se réfère à la loi d orientation en préparation que nous avons déjà cité nous ne pouvons qu applaudir aux constats qui y sont faits au sujet des rythmes scolaires journées trop chargées et nombre de journées travaillés annuellement très insuffisants 144 jours actuellement à l école primaire Les propositions qui concernent le retour à la semaine de 4 jours et demi donnent un cadre et un calendrier précis Celles qui concernent la durée de l année scolaire sont beaucoup plus vagues la durée de l année scolaire reste fixée à 36 semaines à la rentrée 2013 Elle

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article957 (2015-12-30)
    Open archived version from archive