archive-fr.com » FR » E » EDUCATIONETDEVENIR.FR

Total: 1108

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Rythmes scolaires : le point de vue de P Meirieu - [Education et Devenir]
    dans le programme du président élu en 2007 le ministre de l Éducation nationale ouvre le dossier le 3 septembre de la même année dans un entretien au Parisien dossier bouclé trois jours plus tard par le Président de la République qui se prononce pour la suppression des classes le samedi matin sans report sur les autres jours de la semaine L annonce officielle est faite par le ministre le 27 septembre au 20 heures de TF1 il n y aura plus d école le samedi matin les municipalités pourront organiser à la place des activités culturelles ou sportives le temps d enseignement ainsi gagné sera utilisé pour l aide aux élèves les plus en difficulté ce qui laisse t on entendre ici ou là permettra de supprimer les RASED La mesure est mise en place dès la rentrée 2008 malgré les réserves de l Association des Maires de France et les mises en garde particulièrement clairvoyantes d Antoine Prost qui dénonce dans une tribune parue dans Le Monde le 29 mai un Munich pédagogique une entreprise de déconstruction qui risque selon lui d être irréversible Il est suivi par quelques mouvements pédagogiques mais son appel est fort peu relayé au plan politique il faut dire que quelques municipalités de gauche et pas des moindres ont déjà supprimé les cours le samedi matin voire adopté la semaine de quatre jours Nulle grève ou manifestation n est organisée par les organisations professionnelles pour protester contre la machine infernale qui s est mise en marche diminution globale du temps scolaire alourdissement de la journée pour les élèves en difficulté qui se voient imposer l aide individualisée pendant la pause méridienne ou après les cours dysfonctionnements graves en termes de chronobiologie pour tous les enfants avec moins de journées de classe et des journées plus lourdes juste l inverse de ce que préconisaient les chercheurs depuis bien longtemps et une coupure de deux jours en fin de semaine qui casse le rythme veille sommeil d enfants qui se couchant tard le vendredi le samedi et le dimanche peinent à se lever le lundi matin et commencent la semaine fatigués Au regard de cette situation on comprend la volonté du ministre actuel d agir et d agir vite Sans aucun doute la semaine de quatre jours et demi avec des cours le mercredi matin est un progrès Sans aucun doute l injonction faite aux communes d organiser des activités complémentaires dans le cadre d une semaine repensée était nécessaire Mais pourquoi avoir écarté si vite l hypothèse du retour du samedi matin On connaît l argument de la garde alternée et des familles recomposées qui souhaitent pouvoir accueillir les enfants deux jours d affilée Mais résiste t il bien à l analyse si l on avance que justement le samedi matin peut être une occasion pour ces familles comme pour les autres d un moment de contact privilégié avec l école et les enseignants Pourquoi aussi avoir renoncé sans vrai débat à un rééquilibrage

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article942 (2015-12-30)
    Open archived version from archive


  • Sébastien Sihr, secrétaire général du SNUIPP FSU s'exprime sur le socle commun - [Education et Devenir]
    à la communauté éducative viennent en fer de lance de ce point de vue Il faut exclure en fin de e 5 e ces élèves pas faits pour l école Non seulement ces partisans souhaitent la fin du collège unique mais de fait ils sont clairement opposés au socle qui va jusqu à 16 ans D autres reprochent au socle son caractère minimaliste voire utilitariste C est le cas de la FSU qui critique un manque d ambition des contenus du socle limités jusqu à 16 ans Ces mêmes mandats y opposent la notion de culture commune dont nous pourrions regretter qu elle n ait fait l objet d aucune définition plus précise en terme de contenu ce qui donnerait par l exemple des arguments plus aiguisés à ce beau slogan A l inverse les partisans du socle ne sont pas non plus tous sur les mêmes bases Il y a ceux qui défendent l idée d une définition d un plancher devant être atteint par tous les élèves la définition du plafond ne nous ayant pas permis de gagner la bataille de l échec scolaire Ils y voient un principe de justice scolaire Mais ils pensent qu il faut faire évoluer son contenu Par contre il y en a d autres qui s accommoderaient volontiers du socle présent et de certains de ses savoirs et compétences au rabais Au SNUIpp FSU nous dénonçons le socle de la loi Fillon pour ses manques et ses incohérences manifestes Le ministère lui même le rend impopulaire dans la salle des maitres quand le socle s accompagne d évaluations des cases à cocher du LPC ou de prescriptions déstabilisant le travail enseignant Mais aujourd hui il faut aller plus loin Il serait utile de travailler cette idée de socle comme d un contenu ambitieux une culture commune clairement définie que tous les élèves devraient obligatoirement maitriser au sein d un tronc commun Un autre socle est possible Ne peut on réfléchir à un SMIC culturel que l école garantirait à chacun tout comme on se bat pour un SMIC salarial pour que chacun vive décemment Avouons quand même que ce n est pas l idée la plus absurde qui soit Le sociologue François Dubet disait même que si tous les jeunes avaient le socle même actuel avec ses défauts notre système éducatif serait parmi les meilleurs d Europe En tout cas il ne serait pas aussi inégalitaire et injuste qu aujourd hui bien au contraire A ce titre les déterminismes sociaux de l échec scolaire ne datent pas du socle loin de là Et le statu quo n est pas tenable pour qui veut démocratiser vraiment l école S assurer que tous les jeunes maitrisent un socle ambitieux celui d une culture commune par exemple serait donc un progrès révolutionnaire pour notre pays Même à 16 ans Ce serait d ailleurs l assurance qu ils seraient alors encore plus nombreux à pouvoir s engager dans la poursuite d études avec des orientations choisies

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article748 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Terra Nova et la formation des maîtres : reconstruire sur un champ de ruines - [Education et Devenir]
    La masterisation accentuera les difficultés du métier professoral Alors qu arrivent à l âge de la retraite près de 40 1 des enseignants actuellement en poste une crise de recrutement majeure s annonce Entre les démissions des reçus aux concours enseignants de 2010 en novembre 2010 33 de plus que l année précédente le faible nombre de candidats aux concours 2011 et l absence d étudiants pour préparer les concours 2012 il y a tous les ingrédients d une crise majeure d accès aux métiers enseignants Même le Président de la République a dû le reconnaître lors de ses vœux le 19 janvier 2011 en appelant à la réouverture du chantier de la formation des enseignants Les perspectives sont donc dramatiques Cette réforme ne répond pas au vrai problème repenser la formation des enseignants La France est déjà en retard dans ce domaine La suppression de fait des IUFM et une masterisation au rabais ne va certainement pas le rattraper La masterisation ne permet pas d enrichir réellement la formation des professeurs ni de redéfinir l équilibre au sein des compétences professionnelles entre les savoirs disciplinaires les connaissances pédagogiques et celles des politiques éducatives En résumé si la masterisation était en soi une bonne idée originellement née à gauche et appuyée par les syndicats la mauvaise orientation de la réforme réussit le tour de force de faire apparaître comme un recul l augmentation du niveau de formation des enseignants Elle entretient l idée trop souvent répandue déjà du temps des IUFM que cette formation étant mauvaise autant ne pas en avoir On en revient à une conception purement magistrale et disciplinaire du métier d enseignant ce qui constitue un retour en arrière de plusieurs décennies Ce sont les présupposés mêmes de cette politique qui sont en cause La suppression de l année de stage pour les enseignants est d abord une économie budgétaire elle revient à 16 000 suppressions d emplois Même dans le cadre d une politique de réduction de postes une telle démarche laisse songeur ces postes ne sont conçus que comme un réservoir de supports budgétaires faciles à supprimer sans se préoccuper de gestion des ressources humaines Une telle action n est qu un fusil à un coup valable pour une unique année budgétaire C est simplement maintenant que le ministère réfléchit à revoir la carte des formations à l échelle nationale contraint par le fait qu il ne contrôle pas réellement le déploiement du réseau d établissements qui est de la compétence des collectivités locales Exemple d une contradiction comment enseigner les langues étrangères à l école sans enseignants formés à celles ci Dans cette débâcle organisée de la formation des professeurs un exemple est particulièrement révélateur des contradictions du gouvernement l enseignement des langues vivantes à l école élémentaire au moment même où le ministre de l Education nationale multiplie les interventions pour dire sont importance et même le démarrer au début de l école maternelle Pour faire des économies l épreuve orale de langue vivante qui existait auparavant dans le concours de recrutement a été supprimée sans que celle ci ne soit pour l heure remplacée Résultat les nouveaux professeurs des écoles peuvent ne pas avoir eu la moindre vérification de leur niveau en langue vivante étrangère qu ils sont pourtant censés enseigner L obsession purement comptable conduit à des situations ubuesques 2 POUR UNE REFORME AMBITIEUSE DE LA FORMATION DES PROFESSEURS 2 1 LA FORMATION INITIALE EST UN ENJEU PRIMORDIAL DE LA REFORME DE L EDUCATION NATIONALE La réforme de la formation initiale est un levier essentiel de progrès pour l éducation et la réussite des élèves Elle est le moment qui cristallise une grande partie des moyens scientifiques intellectuels méthodologiques que convoqueront ou que ne convoqueront pas les futurs professeurs tout au long de leur carrière professionnelle La nature de la formation initiale a donc un effet démultiplié sur la capacité des professeurs à se projeter dans leur métier Ainsi si les standards académiques de haut niveau ne sont pas atteints par les nouveaux professeurs lors de cette formation initiale il est peu vraisemblable en l état actuel de la formation continue qu ils le soient plus tard dans leur carrière Or ces connaissances disciplinaires sont le socle premier de la compétence de l enseignant Sans elles il n y a pas de pédagogie qui vaille De la même manière la présence ou l absence des sciences de l éducation et d une maîtrise des enjeux des politiques publiques éducatives est également un point essentiel qui façonne le profil professionnel de nos enseignants Or de ce point de vue on constatera la faiblesse de la formation des enseignants français dans ces deux domaines Pourtant l épreuve orale sur Agir en fonctionnaire de l Etat de façon éthique et responsable ne comble pas ces lacunes Il est même consternant de constater que le seul moment où les professeurs sont éventuellement amenés à se pencher sur les politiques auxquels ils participent soit à l occasion des concours administratifs lors d une reconversion les éloignant de leur fonction de professeur Or les professeurs sont des cadres A de la fonction publique et souvent parmi les plus sélectionnés mais contrairement à ceux ci rien ne les invite à produire une analyse argumentée des politiques éducatives auxquelles ils aspirent à participer Cette approche des politiques publiques devrait être sanctionnée par une épreuve aux écrits des concours incluant notamment une part de réflexion sur l articulation propre de la discipline du futur enseignant avec des enjeux plus généraux de politiques éducatives Elle serait dispensée selon des canons universitaires et donc nécessairement critiques par des enseignants chercheurs avec l appui de praticiens Inspection professeurs haut fonctionnaires personnalités qualifiées C est aussi là un moyen de dépasser ce vieux débat français qui refuse de conjuguer ensemble savoirs et conditions de la transmission des savoirs Il faut sortir de ce faux débat Comme le dit Alain Beitone 2 dans un texte circulant sur le net Conteste t on les injonctions à

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article462 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Texte de cadrage et de propositions sur les ESPE - [Education et Devenir]
    s appuient sur les équipes pédagogiques et de formation des UFR ou des autres composantes Acteur de la recherche elles doivent aussi mobiliser le potentiel de recherche des universités dans l exercice de leur maîtrise d ouvrage déléguée L ensemble des relations entre l ESPE les composantes universitaires et les établissements partenaires donne lieu à des conventions En outre elles développent des formations aux autres métiers de l éducation avec les différents acteurs de ce secteur 2 Le statut Pour tenir compte des différences dans l organisation et le paysage de l enseignement supérieur propre à chaque site les ESPE seront des composantes internes constituées au sein d un établissement public à caractère scientifique culturel et professionnel ou au sein d un pôle de recherche et d enseignement supérieur PRES ayant adopté le statut d établissement public de coopération scientifique EPCS Elles sont créées sur proposition du conseil d administration de l établissement public d enseignement supérieur et accrédités par arrêté conjoint des ministres chargés de l enseignement supérieur et de l éducation nationale Les modalités d accréditation seront définies dans un cahier des charges national établi conjointement par les ministres chargés de l enseignement supérieur et de l éducation nationale Il reviendra aux établissements d un même site de faire collectivement sous la coordination du recteur d académie une proposition d organisation des ESPE conformément au dossier d accréditation et indiquant la forme juridique choisie Le directeur de l ESPE aura qualité pour signer au nom de l établissement des conventions relatives à l organisation des enseignements en référence aux dispositions organisant les UFR médicales articles L713 4 à L713 8 Les ESPE seront administrées par un conseil et comprendront également un conseil d orientation scientifique et pédagogique Un arrêté précisera le mode de fonctionnement et la composition des instances de ces écoles qui devront étroitement associer les composantes disciplinaires des universités impliquées dans les missions des ESPE les représentants des institutions académiques et scolaires les représentants des personnels et des étudiants Ces écoles disposeront d un budget propre intégré au budget de l EPSCP ou de l EPCS III L Accréditation Les ESPE sont accréditées conjointement par le MEN et le MESR à l issue d une évaluation et pour une période ne pouvant excéder la durée du contrat de l établissement Les modalités d accréditation seront définies dans un cahier des charges national établi conjointement par les ministres chargés de l enseignement supérieur et de l éducation nationale L accréditation a notamment pour but de vérifier la cohérence de l offre de formation coordonnée par l ESPE carte des formations qualité des équipes de formation intervenant dans ces formations suivi des étudiants et de leur insertion professionnelle démarche qualité la capacité de l ESPE à agir en maître d ouvrage d une politique de formation des enseignants tant initiale que continue ainsi que par VAE la capacité à mobiliser par cette maîtrise d ouvrage l ensemble des potentiels présents au sein des composantes et services de l établissement et des établissements d enseignement supérieur partenaires ainsi que les établissements les écoles les corps d encadrement et d inspection les différents corps professionnels de l enseignement scolaire les centres de ressources et les services dédiés à des missions éducatives relevant du ministère de l éducation nationale la capacité de l ESPE à agir en maître d œuvre de formation pour parties des missions de formation initiale et continue des personnels de l enseignement scolaire et supérieur la capacité à mettre en œuvre et ou à agir en opérateur de formations sur les autres métiers de la formation et de l éducation la capacité à organiser et animer des réseaux de formation et de formateurs la capacité de l ESPE à être un acteur de l innovation pédagogique la capacité de l ESPE à être un acteur de la recherche en éducation et à mobiliser plus largement les résultats de la recherche dans sa réflexion sur les contenus de formation la cohérence des projets de conventions avec les établissements associés à l ESPE en regard des missions qui lui sont confiées L accréditation de l ESPE induit les habilitations pour les établissements partenaires de l ESPE à délivrer les diplômes de master Métiers de l enseignement dans le cadre d une politique nationale de l offre de formation IV Le cadre national de la formation des futurs enseignants et personnels d éducation Un cadre national de formation défini conjointement Le cadre national des formations liées aux métiers du professorat du premier et du second degré et de l éducation est arrêté conjointement par le MESR et le MEN La formation s appuie sur un référentiel métier fixé par le ministère de l éducation nationale futur employeur qui décline les compétences nécessaires à l exercice du métier d enseignant et de conseiller principal d éducation La formation est organisée par les Ecoles supérieures du professorat et de l éducation ESPE en lien avec d autres composantes de l établissement public d enseignement supérieur au sein duquel elle est constituée d autres établissements d enseignement supérieur les établissements scolaires et les services académiques Une formation de niveau master adaptée aux exigences du métier La formation au métier d enseignant est mise en œuvre dans le cadre d un cursus conduisant à la délivrance d un diplôme national de master ce qui implique notamment une initiation à la recherche et la maîtrise d une langue vivante étrangère La dimension professionnelle de la formation stages alternance analyse de pratique geste professionnel permet aux étudiants de bénéficier d une entrée progressive dans le métier Les activités liées à la préparation des cours par l enseignant stagiaire doit être conciliable avec la préparation du master Des stages en entreprise notamment pour les futurs enseignants se destinant à l enseignement professionnel pourront être organisés Comme pour tout master le master Métiers de l enseignement de la formation et de l éducation prend appui sur le socle commun de compétences disciplinaires acquises en amont au cours du

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article866 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Tutorat des nouveaux enseignants : les propositions de F Muller et A de Peretti - [Education et Devenir]
    débutants sur l utilisation de moyens audio visuel et numérique Gérer sa classe prépaclasse Cap Canal CNED et portfolio numérique pour les élèves à des fins d auto formation en les aidant à tenter des expérimentations pour éviter une monotonie dans la classe Quitte à s en dégager plus tard voire à se tester à la création d autres moyens pour assurer une variété originale dans leurs interventions et éviter la monotonie dans leurs classes Il importe qu au moins pour assurer ses trois première semaines le débutant ait suffisamment préparé ses premières interventions avec des possibilités de variété en sorte de ne pas être pris au dépourvu et à cet effet il lui sera utile d avoir essayé de se construire un petit dossier d enseignement avec des propositions concrètes qu il aurait rédigé des références à utiliser des exercices proposables jour après jour ainsi que des recommandations de lecture pour ses élèves Il serait également sage que chaque tuteur indique aux débutants d autres personnes susceptibles de les aider notamment des jeunes retraités des associations 3 en dehors de leur établissement comme par exemple les ressources du Café pédagogique le réseau TED Aidoprofs le dispositif d Accompagnement personnalisé à Paris les AROEVEN les vidéo et sites des associations pédagogiques et disciplinaires et autres Les invitations à la réflexion et à l organisation Les tuteurs solliciteraient utilement au cours du temps la réflexion des jeunes débutants sur ce qu ils constatent par rapport à leur classe et par rapport à eux mêmes Il peut être utile à l enseignant de ne pas rester à une situation d isolement de lui même face à des élèves et de chaque élève face à lui Il s agira d une réflexion sur les gestes utiles 4 mais aussi sur la nécessaire organisation du travail dans la classe car enseigner c est organiser les rapports des élèves entre eux vis à vis de l enseignant mais également à l égard de la discipline Il est efficace de suggérer de prendre appui sur les élèves de les associer de façon responsable à leur travail d acquisition des savoirs de les mettre en situation de coopération entre eux soit dans des binômes soit dans des trios soit dans des groupements plus importants autour de leaders pour l atteinte des objectifs que vous leur proposez Le travail d organisation de l a classe doit être envisagé sera t il possible pour vous éventuellement de mettre des élèves en coopération entre eux dans des binômes dans des trios dans des groupements plus importants Il importe que l enseignant évite que les élèves ne s en remettent toujours à son intervention mais qu ils puissent contribuer à la mise au point avec lui d informations ou d idées car il lui convient avec votre conseil d éviter de se laisser isoler dans son rôle de détenteur absolu des savoirs et dans la création de dépendance contradictoire avec l apprentissage responsable dans les disciplines Dans cette perspective on peut suggérer qu après un court exposé l enseignant débutant demande aux élèves de réfléchir par deux ou par trois pendant un temps donné pour ensuite que de chaque binôme ou trio question ou réponse soit faite et que ce ne soit pas simplement le produit de la spontanéité de certains élèves Une organisation comme un organisme doit résulter d une cohésion par les relations selon leurs différences entre les éléments mais non de leur émiettement Une place et un rôle responsable pour chaque élément pour chaque élève peut être progressivement mis en place établissant une solidarité dans la classe A cet effet rappelons qu il y a une réelle pluralité de rôles possibles auxquels l enseignant peut avoir recours pour que l organisation de classe soit réellement apprenante 5 il n y a pas que des délégués élèves qui soient utiles pour la classe Certains élèves peuvent aider à la distribution des documents à la gestion du tableau et des affichages à des recherches en CDI à dessiner au tableau à aider un camarade ou une petite équipe etc Une classe marche si des élèves apprennent des autres avec les autres pour les autres comme par soi et pour soi et sûrement pas contre les autres Nous avons pu souvent utiliser la métaphore du colibri 6 cet oiseau au long bec pointu peut retirer des fleurs un nectar sans les abîmer tout simplement par une approche sans pression excessive et sans retrait non moins excessif alternant présence et distance comme il se doit pour l enseignant vis à vis de sa classe et de chaque élève Des moments importants de l activité du débutant L exemple de l accueil Le domaine de l accompagnement du tuteur ne se limite pas uniquement à des réflexions générales mais peut porter sur des moments importants de la vie scolaire notamment l accueil des élèves ou l entrée de l enseignant dans sa classe Est il utile qu il entre après ses élèves ou avant ou en même temps Avant qu il entre faut il organiser les tables selon quel modèle Il y a lieu d échanger avec leur tuteur sur les manières de préparer sa classe et ici sa salle dans la disposition des tables l habillage des murs les affichages obligatoires 7 ou inattendus Sur le plan de l accueil convient il au plan de l établissement que le débutant entre seul dans la classe ou peut il être introduit par un tuteur ou pour un chef d établissement Ou non La phase de testing si ce n est de bizutage par les élèves et par les parents aussi est réelle Il peut être utile d évoquer de façon favorable la façon dont l enseignant va être mis en position de testing par les élèves des classes où il interviendra en évitant toute surprise ou appréhension toute ironie ou impatience Dans la présentation de l enseignant le fait qu il soit débutant n est pas nécessairement à mentionner il peut suffire qu

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article255 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • un ancien facteur devenu enseignant s'interroge sur le statut des enseignants... - [Education et Devenir]
    liste complémentaire J ai subi plus que profité de la formation initiale en IUFM Mais après avoir travaillé plus que de raison pour tenter d apprivoiser et de m intégrer à mon nouveau milieu professionnel ce handicap est devenu un atout majeur Je crois pouvoir dire que ce parcours atypique me donne un regard très personnel sur le monde éducatif Le statut d enseignant la médaille et ses revers Le statut de fonctionnaire est un des premiers éléments du capital qui est distribué aux acteurs du champ éducatif Trop d enseignants n en mesurent pas la valeur à sa juste réalité Sauf à fermer les yeux sur ce qu il se passe dans le monde économique Sauf à prétendre que ces acquis sont normaux et qu il faudrait donc discuter à le donner aux autres travailleurs plutôt que de le remettre en cause concernant les fonctionnaires Un emploi à vie et des changements d échelons donc des augmentations de salaire dues à l ancienneté programmées et quasi automatiques Les agents de la fonction publique peuvent donc s engager dans des projets à long terme et regarder leur avenir avec une certaine sérénité ce qui n est plus le cas pour qui a un emploi en dehors du statut de fonctionnaire Une forte structuration et donc un pouvoir de résistance fort en cas d atteintes à la profession Plus spécifiquement et comme il le leur est parfois reproché les enseignants bénéficient des vacances scolaires Mais surtout par rapport aux autres salariés ils peuvent vivre une relation plus présente avec leurs enfants puisque leurs horaires sont proches de ceux de leurs enfants ils sont libres les mercredis les week ends les vacances scolaires et ne travaillent pas la nuit Ces acquis sont ils à considérer comme des privilèges Sans doute non si l on considère Que l entrée dans le métier est toujours très difficile pour ces jeunes enseignants qui sont nommés dans les postes les plus difficiles qui n ont pas l expérience des enseignants confirmés à qui une formation trop théorique impose ensuite sur le terrain une surcharge de travail difficilement gérable Même si avec l expérience l avancement l ancienneté le métier offre un statut de plus en plus enviable Que de plus en plus d élèves ont des attitudes et comportements qui ne favorisent pas les apprentissages dans le cadre scolaire ils peuvent être incapables de rester assis calmement d être attentifs plus de quelques minutes de se concentrer sur une tâche Les actes perturbateurs sont de plus en plus fréquents Parfois le travail scolaire n a pas de sens pour eux ils ne cherchent donc pas à l améliorer ou à s y investir Tout cela engendre beaucoup de fatigue nerveuse et une énergie de tous les jours pour ne pas céder à une usure qui pourrait mener à la démotivation Que l Institution demande sans cesse plus aux enseignants pour tenter de répondre aux enjeux de justice sociale dont on charge l Ecole Même si le

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article897 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Un appel pour changer de cap à l'école - [Education et Devenir]
    essentielle ils suffisent de moins en moins à assurer ce métier nouveau Plus crucialement encore qu hier cela demanderait que les personnels de l école soient formés à la psychologie de l enfant et des adolescents tout comme à la psychologie des élèves et celle des enseignants Qu ils soient formés aux pratiques éprouvées d animation des groupes du groupe classe en particulier Au niveau du recrutement tenir compte des expériences éducatives des élèves enseignants et de leur maturité autant relationnelle qu intellectuelle 2 Officialiser le travail en équipe Le travail en équipe des enseignants leurs échanges au niveau d une même classe autour de passerelles possibles entre leurs disciplines et au quotidien autour des problèmes rencontrés avec tel ou tel élève les délivrerait de leur splendide isolement qui ne va pas sans effets pervers Il est souhaitable que les Groupes d Analyses de Pratiques professionnelles qui permettent périodiquement le partage des expériences positives et des difficultés rencontrées ne restent pas le fait d enseignants militants mais deviennent la norme Un bon pas dans ce sens se fait semble t il depuis la réforme récente du lycée l accompagnement personnalisé et les enseignements d exploration conduisent davantage de professeurs à travailler en équipe et à être au plus près des besoins des élèves La généralisation du travail en équipe induirait les enseignants à intégrer dans leurs pratiques des pédagogies de coopération et d entraide Celles ci agissent sur les aptitudes relationnelles et le sens civique de l enfant l aidant à accéder à un stade de développement où la conscience de l interdépendance des individus éveille le sentiment d appartenance à l humanité Enrichis par ces modes de travail coopératifs les enseignants changeraient d attitude envers les élèves Plus que de simples transmetteurs de savoirs ils deviendraient des appuis et des guides dans les processus d apprentissage Cette transformation appelle une formation intégrée dans le cursus des futurs enseignants 3 Conférer un statut positif à l erreur Ici le but est de conférer un statut sensé à l erreur dans les processus d apprentissages afin de libérer les élèves de la phobie de la faute L erreur est une information non une faute écrit Daniel Favre Il s agit là en réalité d une véritable révolution mentale et culturelle qui ferait passer d une pédagogie intimidante à une pédagogie stimulante et sécurisante Un certain nombre d enseignants œuvrent dans ce sens mais l archaïsme du système reste surdéterminant Selon l enquête européenne PISA les jeunes Français se rangent parmi les élèves les plus inhibés quant à leurs capacités d expression Quand on aura compris dans ce pays qu on apprend en se trompant on reconstruira l école différemment déclare Jacques Attali Le Monde Education 10 nov 2010 4 Transformer les modes d évaluation En lien profond avec la refondation du statut de l erreur abandonner progressivement les modes de notation traditionnels au profit de modes d évaluation formatrice dont les outils éprouvés favorisent la confiance de l enfant dans ses capacités exercent son auto jugement et libèrent l enfant et sa famille de la hantise de la note et des classements L émulation mutuelle avec son fair play ne serait plus confondue avec la compétition obsessionnelle ni la combativité positive avec l agressivité dominatrice L école au lieu de les inhiber stimulerait les motifs et le goût d apprendre À noter qu en Finlande qui se classe en tête des pays européens la notation au sens général où nous la pratiquons est abandonnée avant l entrée en sixième au profit de pratiques d évaluation formative En tout état de cause une réforme de la notation ne peut susciter d effets positifs durables que dans une réorientation éthique et pédagogique plus générale du système scolaire On peut souhaiter que le monde enseignant et les décideurs politiques scrutent de très près ces résultats positifs 5 Repenser l autorité L éducation psychosociale redonne d autres assises au problème de l autorité et l émancipe de l ambivalence entre autoritarisme et laxisme Elle fonde l autorité à l école sur quatre fondamentaux a la loi c est à dire le Règlement général de la vie dans l établissement b les règles de vie de la classe établies avec une implication participative des élèves qui les responsabilise c le respect mutuel manifesté par des rituels de politesse d écoute de prise de parole d entraide d la sanction juste réparatrice auto éducative Avec le souci d apporter des réponses urgentes personnalisées aux élèves en grande difficulté comportementale Une exigence pressante serait de renforcer autant que nécessaire le nombre d assistantes sociales d accompagnants éducateurs et de psychologues scolaires 6 Généraliser les apprentissages de base par cycles de maturation Les instructions officielles de la Loi d orientation de 1989 Loi Jospin peu suivies d effet préconisaient des apprentissages de base assurés par cycles de maturation et non par année de naissance Ce qui peut éviter l effet pervers de vouloir faire avancer au même pas des élèves de 5 et 6 ans les uns étant nés en janvier et d autres en décembre de la même année C est sans doute un élément déterminant de redoublements le plus souvent inefficaces Le premier cycle qui va de la grande maternelle à l entrée en CE2 facilite la formation temporaire de groupes de niveau permettant notamment de combler les retards de langage parlé ou écrit qui hypothèquent les apprentissages L avenir de la scolarité tient pour beaucoup à ce qui se joue entre 5 et 7 ans c est pourquoi la menace de redoubler sa classe avec tous ses effets stressants doit être positivement évitée 7 Intégrer de la Maternelle à l Université les apports del éducation psycho sociale L éducation psycho sociale est un véritable legs de notre époque à la culture de l avenir Antidote des comportements inhumains violents fanatiques elle vise le développement des compétences humaines fondamentales connaissance de soi sens de la responsabilité esprit critique et autocritique capacité d empathie relation à autrui sans

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article330 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Un dossier de l'IFE : "des projets pour mieux apprendre" - [Education et Devenir]
    Contributions L actualité vue par E D Les courriers mensuels d E D Les éditoriaux d E D REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article951 (2015-12-30)
    Open archived version from archive