archive-fr.com » FR » E » EDUCATIONETDEVENIR.FR

Total: 1108

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Un dossier de l'IFE sur pédagogie et numérique - [Education et Devenir]
    partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions Contributions Un dossier de l IFE sur pédagogie et numérique lundi 26 novembre 2012 Dossier d actualité Veille et Analyses n 79 novembre 2012 Pédagogie Numérique Apprentissages 2 0 par Rémi Thibert Chargé d études et de recherche au service Veille et Analyses Agence Qualité Éducation Après plus de 25 ans de plans d équipements de volontés politiques affichées d incitations d innovations le numérique peine à entrer dans les usages scolaires Si les établissements sont en général assez bien équipés les TIC utilisées en classe restent limitées à la navigation sur internet à des usages bureautiques parfois agrémentés de vidéo projection et de tableaux blancs interactifs Mais les TIC ne sont pas venues changer les paradigmes pédagogiques Quelle est donc leur efficacité Les méta analyses qui ont été menées depuis les années 1980 indiquent qu elles n ont pas d impact significatif sur la réussite scolaire des élèves Pourtant elles soulèvent beaucoup d espoirs en terme de motivation des élèves et d approche pédagogique différente davantage centrée sur les apprenants La question qui s impose ne concerne donc plus l impact des TIC mais plutôt de savoir quelles solutions technologiques peuvent soutenir efficacement les apprentissages et quelle pédagogie doit être mise en place pour profiter pleinement des possibilités offertes par le numérique Le débat est d ordre pédagogique Le rapport au savoir est modifié par le numérique les lieux scolaires sont interrogés par la prise en compte et l accompagnement d apprentissages connectés Comment l école secondaire peut elle profiter du numérique pour se refonder Ceci pose la question de la réflexion pédagogique de la formation des enseignants mais aussi

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article875 (2015-12-30)
    Open archived version from archive


  • Un ouvrage de Jean-Pierre Obin : être enseignant aujourd'hui - [Education et Devenir]
    d être capable de la recevoir A toute entrée dans un savoir transmissible donc formalisé anonyme collectif l individu contemporain oppose les réquisitions de sa singularité Et moi là dedans demande t il Quel sens peut il y avoir à apprendre cela Et pas quel sens en général quel sens pour moi Ceux qui croient qu il est possible de répondre à de telles demandes se promettent à d intéressantes aventures La construction d un protocole convenant à chacun en particulier relève de la quadrature du cercle Comme si d avance l individu pouvait savoir ce qu il veut apprendre Apprendre c est précisément se soumettre au décentrement entrer dans quelque chose qui n est pour vous que pour autant qu elle vaut pour n importe qui d autre C est cette extériorité impersonnelle de la méthode qui tend à être refusée Il ne faut pas se cacher l affrontement avec l impossible qui est en jeu sur le front éducatif Marcel Gauchet La condition historique Gallimard Folio essais 2003 Le monde moderne et l autorité Il faut quitter l espace social pour achever cette petite revue des grands paradoxes une troisième composante paradoxale de l exercice contemporain du métier d enseignant a en effet trait au temps et plus précisément au rapport qu entretient l éducation moderne avec le temps C est Hannah Arendt dans ce court texte devenu célèbre que j ai déjà évoqué La crise de l éducation qui le décrit ainsi enseigner en tout cas dans une société et un pays démocratique c est toujours enseigner le passé ce qui s est passé ce qui a été montré démontré découvert attesté par le passé comme les mathématiques les sciences ou les technologies ou encore établi et transmis par la tradition comme les langues la musique les arts ou le sport Enseigner c est transmettre un héritage C est donc un métier tourné par essence vers le passé et qui exige pour cela écrit elle un immense respect du passé et une autorité fermement fondée dans l autorité plus vaste du passé en tant que tel Le problème est que nos sociétés ne sont plus et définitivement peut on l espérer tournées vers le passé et ne sont plus structurées par la tradition Voici donc la difficulté c est écrit elle encore que dans le monde moderne le problème de l éducation ne peut faire fi de l autorité ni de la tradition et qu elle doit cependant s exercer dans un monde qui n est pas structuré par l autorité ni retenu par la tradition 1 Je reviendrai plus loin dans la première partie sur ce paradoxe lorsque j évoquerai plus largement la singularité du rapport au temps des enseignants L héritage et le testament Mais tel une poupée russe ce paradoxe en contient un second peut être encore plus important à la lumière de l histoire contemporaine celui de l éducation démocratique En quoi celle ci en effet se distingue t elle de l éducation

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article515 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Vote de la répartition du TRMD et de la DGH - Vote de motion - [Education et Devenir]
    du TRMD et de la DGH Vote de motion lundi 14 février 2011 par Boulineau Alain un point de vue Le CA est libre d une motion sur l enveloppe DHG et l équipe de direction ne la vote pas ce qui serait contraire à sa position dans la chaine hiérarchique En revanche refuser l argumentation parfois utilisée par la hiérarchie qui consiste à dire qu au nom de cette position hiérarchique le chef d établissement doit bloquer cette motion Le CA sur ce point est dans son droit de motion dès lors qu il s agit d une motion et non d un vote de refus de la DHG ce qui n est pas en son pouvoir bien que pratiqué mais du coup l administration a beau jeu de considérer la position comme nulle et non avenue ce qu elle ne peut pas faire face à une motion Le chef d établissement organise de façon bien distincte le vote sur la répartition de la DHG qu il vote puisque c est SA proposition dans le contexte imposé mais que le CA peut refuser Deux cas Le CA refuse et fait une contre proposition gênant car c est une contestation tout à fait légale de la proposition du chef Le CA refuse sans contre proposition il ne conteste pas le travail du chef d établissement mais considère qu il n y a rien de possible avec la DHG accordée une explication de vote peut clarifier la position Le chef d établissement par rapport séparé signale à la hiérarchie les difficultés qu il va rencontrer Quant à l argument des profs on peut leur répondre que le chef d établissement ne se retranche pas dans son rôle de représentant de l Etat il l est De même que le professeur sait

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article395 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Yves Rollin, Proviseur et adhérent E&D, interviewé par l'Huma ! - [Education et Devenir]
    dans les quartiers Même un bon élève ne va se projeter sur des classes préparatoires plutôt sur des BTS Il y a autocensure Yves Rollin Nous entrons dans une phase où la fracture s accroît Un certain nombre de décisions plus tapageuses que réelles d ailleurs sur la carte scolaire ont conduit à cautionner l idée que certains établissements étiquetés comme mauvais sont condamnés C est l un des éléments Les établissements ont une connotation sociale très forte c est un fait Mais certains établissements privés à Marseille font un remarquable travail d accueil social tandis que dans ce que j appelle les privés du public le dynamisme d élimination des élèves est digne des écoles privées les plus sélectives Certains collègues qui enseignent depuis longtemps à Périer estiment que c est désormais épouvantable ici alors que franchement on a peu de problèmes On a perdu la flamme pour plusieurs raisons trop d individualisme le fossé professeurs parents qui se creuse et le fossé professeurs élèves qui se crée Quand il y a un nombre trop important d enseignants je ne dis pas tous loin de là qui pensent que ces élèves n ont pas leur place ici on ne peut pas avancer Beaucoup d enseignants sont désabusés car le collectif de l institution les déçoit Il y a effectivement une direction qui est quand même comptable avec à côté des propositions pédagogiques qui ne sont pas toutes sottes mais qui ne pourront pas être mises en œuvre L éternelle question de la baisse du niveau Olivier Briard On peut toujours pleurer sur le niveau qui baisse En tout état de cause il est ce qu il est lorsque nous accueillons les élèves Ceux qui viennent ici à Saint Exupéry sont peut être moins équipés culturellement que ceux qui vont dans d autres lycées Ils sont intellectuellement au même niveau mais ils n ont pas les mêmes bagages On peut penser de ce point de vue que le niveau baisse Mais c est aussi le résultat de la massification Il y a perception de baisse de niveau parce qu il y a une hétérogénéité qui est très très importante Yves Rollin Les connaissances les exigences ont complètement changé Il ne sert à rien de comparer À l extérieur de l école les jeunes acquièrent des compétences et des connaissances que l école ne maîtrise plus Ce que l on constate c est que les jeunes se mettent à travailler et atteignent des niveaux élevés à partir du moment où ils sont sur un projet sur une motivation Il ne faut pas se gargariser de la baisse du niveau Ce qui est en jeu c est plus la question de la baisse de conception de la citoyenneté et du travail Nous vivons dans une société qui explose les gamins Ils sont sollicités par trop de choses et la révolution technologique n est pas encore assez maîtrisée Elle fait des dégâts De plus en plus d élèves sont détournés de l apprentissage

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article398 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • 3 déclarations de la Ligue de l'enseignement au CSE du 14 novembre - [Education et Devenir]
    Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions Contributions 3 déclarations de la Ligue de l enseignement au CSE du 14 novembre samedi 16

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1154 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • "accompagnement des mourants, incohérence, impuissance...", l'analyse de la rentrée de Meirieu et Cadart - [Education et Devenir]
    progressive de l école Il est évidemment tributaire ici de la politique d un gouvernement qui s en prend aux fonctionnaires et imagine qu économiser sur l éducation permettra de réduire notre dette Alors que notre dette en matière éducative creuse la tombe de la démocratie En réalité nous assistons à un déni de la notion même de service public l école devient une grande entreprise qu on cherche à moderniser Je crains que dans cette situation le fossé entre les enseignants et leur ministère se creuse et que la dépression s installe dans l Education nationale Je ne voudrais pas que l accompagnement dont parle tant le ministre finisse par être un accompagnement des mourants Philippe Meirieu Incohérence et impuissance Par Thierry Cadart Monsieur Chatel reprend son discours d autosatisfaction à vrai dire assez courant chez tous les ministres de l Education nationale le jour de la rentrée Les enjeux de communication sont sans doute trop forts ce jour là pour permettre aux ministres une évaluation objective de leur action Mais il y a quand même des limites à ne pas dépasser Malgré quelques intuitions justes sur les limites du dialogue social et de la gestion des ressources humaines dans notre administration malgré des principes mis en œuvre dans le cadre de la réforme des lycées qui permettaient d avancer vers une meilleure prise en compte des difficultés des élèves plus de souplesse dans les parcours et plus d espace pour une mise en œuvre de véritables projets pédagogiques dans les établissements notre ministre peine à imprimer concrètement sa marque Il n a pas pu empêcher la mise en œuvre de la désastreuse réforme de la formation initiale et du recrutement des maîtres Réforme voulue et pensée par son prédécesseur mais aux implications budgétaires très fortes puisque c est sur cette réforme que se financent les réductions budgétaires de cette année De ce fait faute d avoir pu ou d avoir su se défaire de cette contrainte budgétaire gouvernementale et quoi qu il en pense Monsieur Chatel a dû procéder à une réforme qui va entièrement à l encontre de ses bonnes intuitions Nous contestons l affirmation du Ministre sur le fait que la réforme en régime de croisière assurera une formation en aval du concours la date de l admissibilité et le choix des épreuves de concours encourageant plutôt l accès au métier par d autres parcours de formations que les masters enseignement mais en tout état de cause les jeunes collègues débutant cette année n ont pas pu bénéficier de cette formation qui n était pas encore en place Comment peut on justifier le fait qu ils ne bénéficient pas au moins des mêmes efforts de formations que leurs prédécesseurs En termes de gestion des ressources humaines le recours au bizutage généralisé ça paraît curieux quand même Et pour mettre en œuvre une réforme du lycée et demain une réforme du système éducatif qui doit s appuyer sur les compétences pédagogiques des enseignants comment commencer plus mal

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article268 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • "Décret métier" : principales dispositions - [Education et Devenir]
    éditoriaux d E D REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D Décret métier principales dispositions lundi 24 mars 2014 expresso du 24 mars 2014 Métier Ce que dit le décret sur les enseignants du secondaire Alors que le Comité Technique Ministériel doit étudier le projet de décret sur les obligations de service des enseignants le 27 mars à 15h que dit précisément le texte Qu apporte il de nouveau Améliore t il ou dégrade t il la fonction d enseignant Le projet de décret contient 12 articles Il va remplacer une forêts de décrets qui se sont accumulés depuis 1950 auxquels il faudrait ajouter de simples circulaires qui fondent fort fragilement des usages concernant des milliers de fonctionnaires Le nouveau décret va donc simplifier et donner des bases juridiques solides pour le métier d enseignant Il est précisé dans l article

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1238 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • "Et si on aimait enfin l'école" - [Education et Devenir]
    sirènes du c était mieux avant ils ont supprimé des postes détruit la formation des maîtres installé un contrôle tatillon et ils ont fait de l école élémentaire le nouveau bouc émissaire de notre système éducatif Ces ministres communiquent plus qu ils ne déploient une politique cohérente en multipliant les accusations les injonctions contradictoires et les faux débats La réforme Darcos qui a réduit la semaine à quatre jours de classe et l année scolaire à 140 jours aurait mérité d être bien plus sévèrement critiquée encore car si elle a un pu faciliter la vie des enseignants en libérant tout le mercredi elle a rendu bien plus difficile celle des élèves et de leurs parents sans même évoquer la dégradation des conditions de l apprentissage qui nécessitent du temps Même quand on partage aisément ces critiques on peut regretter qu elles laissent parfois entendre que les difficultés de l école élémentaire sont récentes et qu elles ne sont qu un fait de propagande relayé par des médias complaisants Or nous savons bien que ces difficultés ne datent pas des dix dernières années Disons le tout net l originalité et l intérêt du livre de Nicole Geneix et de Philippe Frémeaux tiennent moins aux critiques des politiques de la droite qu aux perspectives ouvertes En fait les auteurs de Et si on aimait enfin l école savent bien que les difficultés des enseignants des élèves et de leurs parents ne sont pas de simples conséquences des décisions politiques récentes Ils savent bien que la défiance la peur de l échec le malaise de nombreux élèves et le découragement de leurs maîtres sont un mal profond Le regard stigmatisant posé par l école sur les parents défavorisés la préférence française pour les classements précoces et les redoublements l échec de près

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article643 (2015-12-30)
    Open archived version from archive