archive-fr.com » FR » E » EDUCATIONETDEVENIR.FR

Total: 1108

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • colloque Jean ZAY le 26 mai - [Education et Devenir]
    l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D colloque Jean ZAY le 26 mai mardi 19 mai 2015 ligue de l enseignement Avec le peuple quatre engagements militants Mardi 26 mai 2015 de 14H à 19 H Lycée Jean Zay 10 rue du docteur Blanche 75016 PARIS Un colloque organisé par la Ligue de l enseignement les Centres sociaux ATD Quart Monde l équipe du site http www pierrebrossolette com et les Amis de Jean Zay en hommage aux quatre grands serviteurs de la République que la nation accueille au Panthéon Deux femmes et deux hommes qui ont illustré des valeurs républicaines Quatre vies au service du peuple de manière différente mais dans le même esprit Quatre destins à la fois spécifiques et communs Programme du colloque De la Résistance à l éducation populaire Joël Roman philosophe essayiste membre du comité de rédaction de la revue Esprit Histoire et mémoire des engagements Antoine Prost historien Réarmer la République Jean Zay au Panthéon Olivier Loubes Professeur d histoire auteur de Jean Zay L inconnu de la République Germaine Tillion Claudie Miller

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1418 (2015-12-30)
    Open archived version from archive


  • Colloque Jeunesse : La mécanique des inégalités scolaires mise à nu - [Education et Devenir]
    journées d études Actualités et Contributions Actualité éducative et pédagogique Contributions L actualité vue par E D Les courriers mensuels d E D Les éditoriaux d E D REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D Colloque Jeunesse La mécanique des inégalités scolaires mise à nu jeudi 7 mai 2015 expresso du 7 mai 2015 De la maternelle à la terminale l école française a une constante elle est inégalitaire Les enfants de milieux défavorisés y réussissent en moyenne moins bien que les autres Et cela se retrouve même après le bac à même niveau scolaire ils atterrissent dans des filières moins prestigieuses Les experts réunis à la table ronde sur les inégalités à l école organisée hier dans le cadre de la Journée sur les politiques de la jeunesse n ont pu que répéter ce constat déprimant sans vraiment dégager de

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1409 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Colloque national ANCPE - [Education et Devenir]
    cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D Colloque national ANCPE jeudi 17 mars 2011 par Secrétaire Général 18 et 19 mars prochain au Lycée Montciel de Lons le Saulnier Dans un contexte de crise du système éducatif le CPE doit par son analyse et son expertise garantir la finalité éducative des différentes actions de l établissement et être force de proposition pour l institution scolaire C est dans cette perspective et autour de la question de la place du risque en éducation que l Association Nationale des Conseillers Principaux d Education a choisi d organiser son prochain colloque national les 18 et 19 mars prochain au Lycée Montciel de Lons le Saulnier Pour répondre aux problématiques et enjeux actuels de l éducation au sein de l école ne devons nous pas proposer une alternative aux méthodes traditionnelles fondées principalement sur la discipline et le contrôle et promouvoir une action plus globale appuyée sur un projet éducatif partagé qui valorise le développement de tous les jeunes et met en œuvre le principe d éducabilité Cette perspective peut être perçue comme dangereuse dans une société qui manque de repères et de sérénité Mais la prise de risque qui caractérise toute démarche éducative ne constitue t elle pas un préalable à l avènement d un individu autonome et responsable L éducation est un projet politique sous tendu par une conception de l individu et de la société Quelles sont les finalités de l éducation scolaire en France aujourd hui Quelles méthodes éducatives sont privilégiées Comment évolue eur mise en œuvre Pourquoi Lors de ces journées de

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article434 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • COLLOQUE SE UNSA " Ecole pour tous, Ecole pour chacun, l’individualisation en question(s) " - [Education et Devenir]
    L actualité vue par E D Les courriers mensuels d E D Les éditoriaux d E D REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D COLLOQUE SE UNSA Ecole pour tous Ecole pour chacun l individualisation en question s vendredi 18 mai 2012 café pédagogique du 18 mai 2012 L individualisation en question En partenariat avec le Café pédagogique le Se Unsa organise le 23 mai à Paris un colloque sur le thème Ecole pour tous Ecole pour chacun l individualisation en question s Au lendemain de l élection présidentielle Jean Pierre Obin Anne Marie Chartier Sylvain Grandserre Françoise Clerc apporteront leurs éclairages sur cette question Christian Chevalier secrétaire général du Se Unsa aborde les questions posées par le colloque L école doit elle être indifférente aux différences ou doit elle proposer des réponses différentes à des enfants et des jeunes tous

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article734 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • colloque sur l'inspection : une politisation croissante... - [Education et Devenir]
    Xavier Pons observe une couverture territoriale inégale citant l académie de Nantes plus visitée que l académie de Rouen depuis 1998 sans qu on comprenne les raisons de ces différences POSSIBLE DÉPENDANCE Plusieurs biais persistent qui sont à la fois connus et ignorés ainsi la pertinence de l objet d évaluation est rarement interrogée à partir du moment où le ministère confie une mission sur tel objet affirme Xavier Pons De même les échantillonnages mentionnés par les inspecteurs dans leurs rapports sont peu justifiés pensés comme devant permettre une observation de diversité Enfin il note une possible dépendance à l égard des sources secondaires dans la mesure où les inspecteurs exploitent les sources des acteurs déconcentrés Par ailleurs le chercheur indique que les qualifications initiales des inspecteurs généraux sont globalement constantes dans le temps À l exception d une baisse régulière depuis les années 1970 de la proportion d anciens élèves de l École normale supérieure qui passe de 27 4 en 1971 à 16 9 en 2006 et d une hausse récente de la proportion d énarques passant de 5 3 en 1990 à 9 2 en 2006 les proportions d inspecteurs généraux titulaires d une agrégation ou d un doctorat sont globalement stables depuis 1960 entre 51 et 58 pour l agrégation et 7 et 11 pour le doctorat POLITISATION CROISSANTE DU CORPS On assiste également à une politisation croissante du corps poursuit il La proportion d anciens membres du cabinet du ministre nulle au lendemain de la Seconde guerre mondiale augmente de 5 3 à 9 2 entre 1990 et 2006 Cette fonction est même une passerelle importante vers le corps puisque la proportion d inspecteurs généraux étant au cabinet du ministre juste avant leur nomination à l Inspection générale augmente à cette période de 3 à 5 6 ce qui représente la cinquième fonction donnant immédiatement accès au corps après dans l ordre d importance les chargés de mission d inspection générale les IA IPR les professeurs de classes préparatoires et les inspecteurs d académie En somme Xavier Pons relève dans les inspections françaises la permanence et la rationalisation d une science de gouvernement spécifique à savoir l art de l extrapolation empirique via leurs visites de terrain et une prise en compte limitée et sélective d expériences étrangères en fonction de la conjoncture politique immédiate et des besoins prédéfinis du corps DÉCENTRALISATION ET AUTONOMIE Pour sa part Anton de Grauwe membre de l Institut international de planification de l éducation IIPE de l Unesco identifie quatre modèles de systèmes d inspection à travers le monde le modèle classique où l inspection a un rôle de contrôle et où l État est considéré comme efficace comme en France le modèle de l inspection centrale où l on a intégré le public dans cette inspection menée par une unité plus ou moins autonome comme l Ofsted au Royaume Uni qui fait des audits d écoles le modèle de l appui de proximité comme au Chili dans les

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article188 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • colloque sur la "constante macabre". Entretien avec André Antibi - [Education et Devenir]
    certain pourcentage de mauvaises notes même dans les classes de bon niveau Le système de notation implique que certains élèves souvent la moitié aient moins que la moyenne On pense qu une répartition de notes est un phénomène naturel et donc qu il est normal qu elle donne lieu à une courbe de Gauss explique A Antibi Les résultats sont connus sentiment d injustice chez les élèves et aigreur des relations entre professeurs et élèves perte de confiance en soi des élèves échec scolaire L EPCC Pour y remédier André Antibi a imaginé l évaluation par contrat de confiance EPCC Celle ci repose sur un programme de révision explicite une semaine avant le contrôle les élèves disposent d un programme de révision précis et un ou deux jours avant le contrôle un jeu de questions réponses permet de déceler les difficultés L EPCC s appuie donc sur les usages scolaires en travaillant de façon plus rigoureuse la préparation à l évaluation Interrogé par le Café André Antibi a bien voulu faire le point sur la diffusion de l EPCC et ses objectifs Ca avance bien depuis 2003 En ce qui concerne l existence de la constante macabre on peut considérer que notre action a été efficace estime A Antibi Si je me contentais d être un mouvement pédagogique je pourrais être heureux avec 30 000 enseignants utilisant l EPCC Mais mon objectif c est de lutter pour éviter la souffrance des élèves et ce qui pourrit l éducation nationale Il y a bien sur d autres problèmes Mais régler celui là est nécessaire pour voir plus clair sur les autres Malgré les efforts de notre mouvement MCLCM la majorité des enseignants se trouve encore en dehors de cette problématique Le ministère vous soutient il Oui et c est un soutien

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article478 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • colloque sur la constante macabre... - [Education et Devenir]
    Contributions L actualité vue par E D Les courriers mensuels d E D Les éditoriaux d E D REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D colloque sur la constante macabre vendredi 22 juin 2012 café pédagogique du 22 juin 2012 Colloque Antibi Vers la révolution de l évaluation Qui ne soutient pas André Antibi Le fondateur du Mouvement contre la constante macabre a réuni à Paris le 21 juin le large éventail de ses appuis Ministère inspection enseignants syndicats parents élus locaux parlementaires et militants du MCLM il sont tous là Cette armada suffira t elle à faire reculer la constante macabre Bruno Julliard conseiller de V Peillon Bernadette Groison secrétaire générale de la Fsu Isabelle This Saint Jean région Ile de France Jacques Grosperrin député UMP Mathieu Hanotin député PS et Conseil général du 93 Marie Richard conseil général du

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article765 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • colloque sur le socle commun à l'IFE (13 et 14 octobre) - [Education et Devenir]
    L actualité vue par E D Les courriers mensuels d E D Les éditoriaux d E D REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D colloque sur le socle commun à l IFE 13 et 14 octobre lundi 21 septembre 2015 IFE Dans le contexte de la mise en œuvre du nouveau socle commun de connaissances de compétences et de culture de la réécriture des programmes de la scolarité obligatoire et de la réforme du collège cette conférence réunira des experts des questions curriculaires et des acteurs du système éducatif pour réfléchir de façon opérationnelle sur les grandes évolutions à l œuvre en la matière Elle rassemblera des chercheurs spécialistes du curriculum des acteurs de la rénovation des programmes des experts ayant travaillé sur les compétences au niveau européen et des acteurs et cadres du système éducatif Des conférences alterneront avec des

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1517 (2015-12-30)
    Open archived version from archive