archive-fr.com » FR » E » EDUCATIONETDEVENIR.FR

Total: 1108

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Echos du colloque sur les enfants et l'art - [Education et Devenir]
    D Les courriers mensuels d E D Les éditoriaux d E D REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D Echos du colloque sur les enfants et l art lundi 10 juin 2013 café pédagogique du 10 juin 2013 L enfant l art l artiste La rencontre de l enfant avec l artiste contribue t elle à son devenir personnel Quelles conceptions et représentations de l enfant sont véhiculées et promues par les politiques de l enfance Quelles figures de l enfance émergent et sur quels savoirs prennent elles appui Organisé par Alain Kerlan Lyon 2 du 5 au 7 juin le colloque Poleart clôt une recherche sur l éducation artistique comme politique de l enfance Le colloque est accompagné par une exposition de travaux produits par les enfants auprès d artistes en résidence visible jusqu au 29 juin au Musée des

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1044 (2015-12-30)
    Open archived version from archive


  • Echos du colloque UNSA sur le collège - [Education et Devenir]
    destinées de l enseignement secondaire C est el poids du modèle du lycée qui a fait du collège historiquement un petit lycée une antichambre qui prépare au lycée et au baccalauréat Or plusieurs faits nouveaux remettent en question cette tradition héritée du Premier Empire Le premier a été magnifiquement résumé par RF Gauthier dans la formule La politique de l accès ne fait pas la politique du succès Si on a massifié le collège en l ouvrant à tous les écoliers on n a pas réussi à en faire un tremplin vers le succès identifié au lycée et au bac Mettre le bac en perspective a créé un fossé entre école et collège dans lequel se noient un nombre important d élèves C est à peu près un tiers d une tranche d âge que l on ne retrouvera pas au bac et environ un jeune sur cinq qui quitte le collège avec des acquisitions très insuffisantes C est cet échec qui a amené à mettre en place le socle de compétences pour renforcer les liens entre pratiques de l école et du collège On a pu entendre au colloque Se Unsa un intéressant témoignage d une professeure des écoles en poste en collège qui témoignait des différences de rythmes et de posture pédagogique entre ces deux univers éducatif L autre force qui pousse au changement c est la pression internationale Le système binaire français primaire et secondaire est remis en question par les évaluations internationales Ainsi Pisa étudie les jeunes de 15 ans une période qui correspond partout à la fin de la scolarité secondaire obligatoire mais qui en France se situe à cheval sur le collège et le lycée La mondialisation scolaire qui est en route est un vecteur d uniformisation d autant plus que les états mettent

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article347 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Echos du congrès de l'ARF (association des régions de France) - [Education et Devenir]
    AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D Echos du congrès de l ARF association des régions de France vendredi 20 septembre 2013 expresso du 20 septembre 2013 Les régions revendiquent plus d autorité politique Faut

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1096 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Ecole et islam (suite) - [Education et Devenir]
    à des fonctionnaires astreints à ne porter aucun signe religieux Cette interprétation crée de fait une nouvelle discrimination d autant que dans le cas évoqué il s agit d un tri a priori des parents Il n est pas certain qu elle soit conforme à la loi française Il est encore moins sur qu elle respecte la convention européenne des droits de l homme Sur ce terrain là la France s écarte des usages qui ont lieu chez nos voisins qui considèrent généralement la pratique religieuse comme un élément d intégration dans la société et non comme un obstacle à celle ci Une campagne politique Le 3 mars au Puy en Velay le président de la République a évoqué la chrétienté un magnifique héritage de civilisation en insistant sur le fait que la laïcité ne lui interdisait pas de dire cela L identité n est pas une pathologie a t il ajouté De son coté le président de l UMP JF Copé a lancé une campagne sur l identité nationale la laïcité et l islam Il annonce pour le 5 avril au terme d un débat sur l islam en France des propositions de campagne citant en exemple l interdiction des prêches en arabe dans les mosquées C est dans ce contexte que Luc Chatel a pris position Bon élève de Sarkozy Luc Chatel par ce courrier ouvre un nouveau front pour cette campagne dont le caractère anti musulman est patent en l introduisant à l Ecole La mallette des parents est elle une valise L implication des parents premiers éducateurs de leurs enfants est un facteur essentiel de réussite scolaire et doit par conséquent constituer un objectif prioritaire du système scolaire professe une circulaire signée par Luc Chatel en juillet 2010 Elle étendait la Mallette des parents à de

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article418 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Ecole/parents au sommaire de la revue de l'AFAE - [Education et Devenir]
    des établissements scolaires et à la définition des politiques locales d éducation DÉMISSION D après Malika Sorel membre du HCI il est souvent reproché aux parents de l immigration de démissionner de leur rôle éducatif Or dans leur écrasante majorité ces parents ne démissionnent pas Il se trouve qu ils transmettent leurs propres normes collectives à leurs enfants et que cela ne correspond pas toujours loin s en faut au contenu de la culture scolaire fondée sur les principes de Liberté Égalité Fraternité Laïcité nuance t elle Ainsi pour de nombreux parents de l immigration l école idéale devrait transmettre des savoirs qui ne poussent pas au développement de l esprit d analyse ou de l esprit critique Leur idéal serait une école buffet dans laquelle leurs enfants piocheraient les connaissances et les règles que tolère leur communauté un buffet sur lequel ils poseraient également leurs propres plats constate Malika Sorel Les jeunes de l immigration pensent à tort que la solution à leurs problèmes serait que notre société à commencer par son école les reconnaisse comme différents et qu elle adopte un modèle basé sur des politiques de diversité explique la membre du HCI pour qui y consentir ne résoudrait en rien leurs problèmes Cela aggraverait considérablement le risque que la République devienne otage de communautés qui se dresseraient chaque jour davantage les unes contre les autres pour défendre leurs intérêts particuliers au détriment de l intérêt général Aujourd hui chaque enfant est désormais convaincu de son caractère unique certain de porter déjà tout en lui et que le maître n est finalement là que pour le révéler à lui même Or il est primordial d aider les enfants de l immigration à se construire des attaches affectives et culturelles avec la société française Cela se fera par un apprentissage sérieux et exigeant de la langue et des effectifs réduits dans les classes de maternelle et les deux premières années de primaire Malika Sorel en conclut que la restauration des conditions d exercice de la mission de l école de la République devient l urgence absolue une priorité nationale UN RAPPORT À L ÉCOLE INSTRUMENTAL Dominique Glasman professeur de sociologie à l université de Savoie note quant à lui qu à titre de clients dans l école privée et de contribuables dans l enseignement public les parents comptent bien que l école réponde à leurs attentes voire leur permette d en avoir pour leur argent et certains le font savoir On enregistre bien aujourd hui un rapport plus instrumental à l école que ce n était le cas hier Cependant pour une part ce n est pas d école que les parents sont consommateurs mais de biens scolaires autrement dit de biens ou de services qui non fournis par l école disponibles en dehors et parfois sur le marché sont directement ordonnés à la recherche de la réussite scolaire et permettent de tirer le meilleur profit de l école stages linguistiques pour améliorer la maîtrise des langues cours particuliers

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article397 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Education : la notation des enseignants remplacée par un entretien professionnel ? - [Education et Devenir]
    enseignants auront deux entretiens de carrière A deux ans d ancienneté l entretien visera à vérifier si l enseignant maîtrise son métier et à définir si nécessaire un éventuel accompagnement A vingt ans il conviendra de l aider à se projeter sur la deuxième partie de sa carrière Une mobilité fonctionnelle pourra alors lui être proposée Jusque là rien de surprenant Le ministre de l Éducation nationale Luc Chatel avait annoncé la mise en place de ces entretiens de carrière dans son Pacte de carrière dès le mois d octobre 2010 Les personnels de l éducation nationale ne sont pas suffisamment accompagnés avait alors estimé le ministre J ai décidé d impulser une nouvelle politique de ressources humaines Mais cette nouvelle politique de ressources humaines préfigure t elle un nouveau mode d évaluation des personnels Les syndicats craignent que les entretiens de carrière ne se substituent à l actuel système de double notation des enseignants une note administrative attribuée par le chef d établissement qui compte pour 40 de la note globale et la note pédagogique délivrée par les corps d inspection comptant pour 60 Sur ce point le document ministériel est pour le moins ambigüe En 2012 annonce t il les nouvelles modalités d appréciation de la valeur professionnelle des enseignants qui se substitueront à la double notation actuellement en vigueur supposera l organisation d entretiens professionnels Les entretiens de carrière à deux ans et vingt ans d ancienneté pourraient s intégrer à terme dans un nouveau système d évaluation concernant toute la fonction publique et prévoyant le principe d un entretien d appréciation annuel précise Josette Théophile la directrice générale des ressources humaines du ministère UN RÉGIME DE LA PEUR En effet un décret paru à l été 2010 prévoit la fin du système actuel de notation des

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article376 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Education : les propositions des candidats à la primaire socialiste - [Education et Devenir]
    région Poitou Charente Ségolène Royal qui a été ministre déléguée à l enseignement scolaire puis à la famille propose aussi de passer un contrat donnant donnant avec les familles Pour aider les familles elle imagine de développer les internats de proximité mais aussi de généraliser le soutien scolaire gratuit Son projet pour l école passe aussi par un lissage des moments de rupture comme le passage entre l école et le collège par une scolarité obligatoire dès 3 ans Un moyen d éviter le nomadisme scolaire de jeunes enfants qui sont pas assidus en première année de maternelle M me Royal s engage aussi à la fin de la destruction des postes d enseignants et propose d ores et déjà un moratoire sur les suppressions déjà annoncées pour 2012 Sur le sujet du temps de travail des enseignants Ségolène Royal n ira pas En 2007 une video clandestine avait circulé sur le Net où la candidate prônait 35 heures de présence dans les établissements En revanche elle n est pas opposée à ouvrir le dossier des missions Martine Aubry négocier dès aujourd hui avec les syndicats Martine Aubry propose une refondation de l école Je veux construire un parcours scolaire cohérent adapté à chacun de l école maternelle à l enseignement supérieur La scolarité obligatoire de 3 à 16 ans doit amener tous les élèves à la maîtrise d un socle de culture commune intégrant l enseignement technologique et professionnel mais aussi l ouverture à la culture et aux sports Je commencerai par remettre en place une formation professionnelle des enseignants avec une entrée progressive dans le métier J adapterai les moyens accordés aux établissements en fonction de la réalité des élèves et des territoires concernés moins d élèves par classe dans certains établissements en difficulté plus d élèves où tout fonctionne bien Je reviendrai sur la réforme absurde qui a imposé la semaine des 4 jours à l école primaire en mobilisant l ensemble des partenaires personnels de l éducation parents associations d éducation populaire et collectivités locales pour que l allongement des rythmes éducatifs profite pleinement au développement des élèves précise l ex première secrétaire Mais le cœur de son projet et la réelle nouveauté c est que Martine Aubry n imagine pas un statut des enseignants figé Je négocierai avec les enseignants un nouveau contrat dans lequel je leur donnerai la capacité d innover de travailler collectivement et d adapter leur métier aux besoins déclarait elle au Monde le 1 er septembre Ce qu il faut ce qui doit changer c est que ce temps de concertation pour mener des projets pour accompagner les élèves individuellement pour recevoir des parents soit plus clairement défini et que l organisation de leur métier réponde à ces objectifs Si à ses yeux une revalorisation doit accompagner ces changements tout un bouleversement s en suit nécessairement Les besoins ne sont pas les mêmes partout et certains ont davantage encore besoin de ce temps de travail en équipe dans les zones d

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article529 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Education et Devenir aux journées de l'éducation de Rennes - [Education et Devenir]
    éducation une refondation au service de la réussite de l égalité et de la démocratie la Ligue de l enseignement a proposé une réflexion féconde dans un moment fort sur le plan politique Quelques réflexions personnelles autour de ces Rencontres Joël Roman philosophe et essayiste a mis en avant le fait que la construction de l universel se fait de proche en proche et que nous pouvons mettre en place une culture commune à partir de la multiplicité et de la diversité des cultures qui parcourent la société française Nous tenons là une approche forte pour notre colloque de janvier ou comment faire du commun à partir du singulier Maela Paul universitaire nous a comblés avec une analyse remarquable sur la notion de l accompagnement qui requiert la participation de l accompagnateur et de l accompagné elle a précisé que le travail de l accompagnement se fait toujours à deux chemin qu on construit ensemble et qui dépend de l endroit où veut aller celui qu on accompagne elle a rappelé avec humour le dialogue entre Alice et le chat dans Alice au pays des merveilles E D a fortement participé à ces Rencontres Arnold Bac était l animateur de l atelier l intégration des écoles et universités au cœur de leur territoire avec François Vallaeys universitaire qui a développé la notion de responsabilité sociale et Isabelle Klepal qui a montré avec ardeur conviction mais aussi avec un sens aigu de la réalité du territoire dans lequel se trouve son lycée comment un établissement scolaire peut mettre en place une responsabilité sociale Son lycée fait partie des établissements engagés dans l expérience organisée par la Ligue sur l idée de la Maison des Savoirs et de la Formation tout au long de la vie Il reste maintenant à développer cette

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article845 (2015-12-30)
    Open archived version from archive