archive-fr.com » FR » E » EDUCATIONETDEVENIR.FR

Total: 1108

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Esquisse d’un calendrier pour un nouveau ministre - [Education et Devenir]
    Actualité éducative et pédagogique Contributions L actualité vue par E D Les courriers mensuels d E D Les éditoriaux d E D REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D Esquisse d un calendrier pour un nouveau ministre mercredi 9 mai 2012 par Secrétaire Général Par Claude Lelièvre Historien de l éducation Claude Lelièvre a aussi conseillé le parti socialiste pour son programme éducatif Il déroule ici sa vision des premiers mois du nouveau ministre Demain un autre regard sur les 180 premiers jours rue de Grenelle La première décision importante qui va devoir être prise dès la mi mai en matière de politique éducative est le choix du futur ministre de l Education nationale et l étendue de son périmètre Compte tenu du fonctionnement des institutions de la Cinquième République cette décision est entre les mains du président de la République

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article727 (2015-12-30)
    Open archived version from archive


  • Et maintenant, concrétisons la refondation ! - [Education et Devenir]
    la hauteur du principe d un bagage commun dont l acquisition est garantie à tous Nous ne voulons plus de ces errements Nous ne voulons plus des prescriptions démesurées dont on accepte avec une grande hypocrisie qu elles ne soient pas appliquées Nous ne voulons plus des injonctions contradictoires qui demandent à la scolarité commune école collège d assurer à la fois la sélection et la réussite de tous Nous ne voulons plus d un système d évaluation incompatible avec des acquisitions progressives de compétences Nous ne voulons plus voir les équipes livrées à elles mêmes sans accompagnement solide et sans formation continue adaptée Nous attendons du futur Conseil Supérieur des Programmes qu il soit indépendant de tous les lobbies disciplinaires habituels et qu il fasse une large place aux praticiens innovants aux militants des mouvements pédagogiques aux chercheurs en science de l éducation dans leur diversité et à des personnalités extérieures au système éducatif Nous souhaitons qu il s enrichisse de points de vue étrangers à notre système français Nous souhaitons également qu il dispose des moyens de mener ses propres expertises auditions et consultations Nous demandons au Conseil Supérieur des Programmes de redéfinir les piliers du socle en conservant la référence aux compétences clés pour l éducation et la formation tout au long de la vie européennes de manière à l inscrire dans une forme de continuité indispensable à l action pédagogique Nous lui demandons toutefois d introduire le pilier apprendre à apprendre écarté dans la version précédente alors que le travail personnel des élèves doit être au cœur de la refondation de l école Et nous lui demandons d en finir avec la fragmentation des compétences et des savoirs avec l encyclopédisme et l empilement en formulant pour chacun des piliers des compétences terminales en nombre limité Nous souhaitons un socle lisible par tous les acteurs à commencer par les élèves et les parents Nous voulons des programmes au service de l acquisition des compétences du socle commun Pour cela ils doivent lister pour chaque cycle les ressources à mobiliser pour maîtriser les compétences attendues Les programmes doivent s inscrire dans la logique de maîtrise du socle commun pour cela il faut harmoniser leur rédaction indiquer les compétences générales du socle qui sont travaillées avec des parties communes à plusieurs disciplines Ces programmes conçus comme des référentiels fourniront ainsi des objectifs propres aux disciplines d autres objectifs transversaux et interdisciplinaires ainsi que des situations d apprentissage et d évaluation faisant le lien entre les disciplines et le socle commun Les programmes doivent être réunis dans un document commun qui donne à tous les acteurs une vision globale des apprentissages à mener et des champs d études rencontrés Le Livret Personnel de Compétences LPC tel qu il est conçu actuellement est un obstacle à la mise en œuvre du socle commun car il prétend être à la fois un outil de suivi de communication avec les familles et de validation des acquis Il est soit trop lourd soit

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1015 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Etablissements publics du 1er degré : un nouveau rapport parlementaire - [Education et Devenir]
    Il ajoute que la Cour des comptes abonde en ce sens en relevant que l allocation des moyens d enseignement s effectue pour l essentiel selon des critères correspondant à une offre scolaire pensée comme devant être uniforme sur tout le territoire Or l école doit tenir compte des spécificités locales Frédéric Reiss formule ainsi huit recommandations pour contribuer à la réussite des élèves 1 FACILITER LES REGROUPEMENTS D ÉCOLES Il faut revoir l organisation territoriale du service public de l éducation notamment en consolidant les regroupements d écoles Les écoles de trop petite taille sont un frein à une gestion optimale des ressources humaines dans le premier degré De plus sans taille minimale une direction d école n a que peu de sens estime le député Ìl préconise de créer la catégorie juridique des regroupements scolaires par convention entre l autorité académique et l Éducation nationale Il précise qu un décret donnerait une définition des regroupements scolaires et surtout conditionnerait leur existence à la volonté de mettre en œuvre un projet éducatif commun pas de projet pas de regroupement Il n y aurait qu un seul directeur un conseil d école unique un conseil des maîtres unique 2 LAISSER EXPÉRIMENTER LES ÉTABLISSEMENTS PUBLICS DU PRIMAIRE Depuis la loi du 13 août 2004 force est de constater que l expérimentation des établissements publics d enseignement primaire est une occasion manquée Aussi la solution de l établissement public du primaire E2P pourrait être expérimentée dans les écoles de quatorze classes et plus Un évaluateur indépendant devrait conduire l évaluation de ces expérimentations L E2P doit disposer dès le départ d un budget l agent comptable de la collectivité locale deviendrait celui de l E2P Une dotation de fonctionnement incitative serait de nature à partager les efforts La composition de son conseil d administration serait adaptée au terrain selon un schéma le directeur 1 3 1 3 1 3 enseignants élus locaux parents 3 ÉLABORER UN CONTRAT ÉDUCATIF Un contrat éducatif incluant le projet pédagogique porterait sur l ensemble des aspects d intérêt commun pour la communauté éducative Il s élaborerait en concertation et devrait comporter des indicateurs de performance Le député recommande également que les inspecteurs prennent en compte dans l évaluation des enseignants la réalisation du projet pédagogique et plus généralement du contrat éducatif 4 S APPUYER SUR LES DIRECTEURS Le directeur d école n occupe pas une fonction mais exerce un métier à part entière il convient d en tirer les conséquences en termes de gestion des ressources humaines impliquant un plan de carrière et une nette revalorisation de la rémunération indemnitaire Il devrait être recruté parmi les enseignants chevronnés ayant au moins trois ans d ancienneté dans le premier degré et devrait pouvoir procéder lui même à des recrutements de type EVS et avoir des marges de manœuvre en matière de formation continue pour lui même et pour ses adjoints Frédéric Reiss considère que le directeur leader pédagogique est aussi le représentant de l État dans l école

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article276 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Etats Généraux du Renouveau - [Education et Devenir]
    d études Actualités et Contributions Actualité éducative et pédagogique Contributions L actualité vue par E D Les courriers mensuels d E D Les éditoriaux d E D REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D Etats Généraux du Renouveau mercredi 25 janvier 2012 par Secrétaire Général Les Étals Généraux du renouveau sont organisés par le ville de Grenoble et le quotidien Libération Les 27 28 et 29 janvier la MC2 accueille les États Généraux du Renouveau Thème Vivre la République Une occasion de débattre sur le type de société dans lequel nous souhaiterions pouvoir vivre Entrée libre et gratuite Comme en 2011 Éducation Devenir est sollicité pour intervenir dans un atelier samedi 28 janvier à 10h00 Une autre école est elle nécessaire organisé par la Ligue de l enseignement avec Eric FAVEY Ligue Philippe WATRELOT CRAP Cahiers pédagogiques le Proviseur du Lycée

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article653 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Etats généraux sur la violence à l'école : conclusions ministérielles décalées ! - [Education et Devenir]
    des exposés d experts qui mettaient en avant la nécessité de nouer le dialogue avec les parents d ouvrir les établissements sur leur environnement de stabiliser les équipes de donner du sens aux enseignements de la pédagogie et de la justice aux sanctions Le ministre avait souligné sa volonté de sortir de l idéologique et des oppositions inutiles de dialoguer avec les experts et les acteurs de chercher le consensus Le 8 avril les ateliers ont restitué leurs travaux tenus la veille Ils ont largement mis en avant la nécessité d améliorer la formation des enseignants de créer des partenariats avec l environnement des établissements d imaginer des pratiques pédagogiques innovantes Une conclusion qui nie les travaux des experts Luc Chatel a présneté en clôture des Etats ses décisions Certaines s inspirent des travaux de la commission C est le cas par exemple pour la mise en place d une enquête nationale de victimation et des améliorations apportées à Sivis ou de l idée d organiser les conseils de discipline en dehors des établissements Mais les autres décisions plagient les propos du président de la république Singer Sarkozy Le 24 mars Nicolas Sarkozy avait déclaré L absentéisme scolaire est un fléau La responsabilité des parents doit être engagée les sanctions en matière d allocations familiales doivent être effectives les jeunes qui ne peuvent pas suivre une scolarité normale seront placés dans des établissements adaptés où ils ne perturberont plus la vie des autres et où ils feront l objet d un accompagnement spécifique Luc CHatel le 8 avril certains élèves ne se plient pas aux règles Je ne me déroberai pas Ces élèves particulièrement perturbateurs pourront être sortis de la classe Il ne s agit pas de les exclure Il s agit de les placer dans des structures adaptées aussi

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article205 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Etats généraux sur la violence à l'école : lancement du conseil scientifique - [Education et Devenir]
    avril 2010 en Sorbonne AEF n 127469 Le président du conseil scientifique AEF n 128344 insiste sur la liberté de parole des scientifiques indépendante de tout événements politiques et précise que la réflexion ira bien au delà de la question de la violence à l école mais portera sur l école dans son entier D ici au 7 avril le cabinet du ministre va travailler avec le conseil scientifique pour dresser un état des lieux de la violence à l école en France et à l étranger et dégager de premières pistes tout en demandant aux représentants de la communauté éducative enseignants parents élèves collectivités locales de faire remonter des contributions Puis tous se réuniront en états généraux durant deux jours en Sorbonne pour élaborer des mesures applicables dès la rentrée prochaine Le ministre nous a bien précisé qu il ne s agissait pas d élaborer un énième plan de sécurisation des établissements mais de s engager sur le long terme explique à AEF Françoise Lorcerie directrice de recherches au CNRS et membre du conseil scientifique Nous devrons notamment suivre la mise en œuvre des mesures Luc Chatel précise qu il s agit d un travail interministériel citant notamment les noms de Fadela Amara secrétaire d état chargée de la Politique de la ville et Martin Hirsch haut commissaire à la Jeunesse Il affirme avoir tenu à s entourer des plus grands spécialistes en matière de violence scolaire issus de disciplines extrêmement variées sociologie pédopsychiatrie criminologie et de sept nationalités différentes L objet de ce conseil scientifique est de nous éclairer sur les causes des violences scolaires et de nous donner des réponses tant sécuritaires amélioration de la protection des établissements que préventives insiste t il Car l école doit aussi être son propre recours ce qui passe par la formation des enseignants l association des parents d élèves Il faut refaire le lien entre les élèves et les enseignants ajoute Éric Debarbieux Même s il ne faut pas dramatiser on ne jette pas des couteaux sur tous les enseignants Je ne veux pas traiter ce sujet par le biais des événements dramatiques récents Le vrai problème n est pas de punir mais de prévenir la violence REMETTRE À PLAT LA FORMATION DES MAÎTRES Le président du conseil scientifique insiste sur la formation des maîtres qui doit permettre à un jeune enseignant de gérer une classe difficile Il faut remettre à plat ce sujet et donner au gouvernement quelques pistes Selon Éric Debarbieux la réflexion portera également sur les moyens alloués à l école Parfois il y a besoin de moyens techniques Un lycée a besoin d être protégé mais cela ne sert à rien sans une présence humaine Il souligne la solitude des enseignants victimes Il y a des causes à la violence en dehors de l école mais aussi en interne La manière dont un chef d établissement peut gérer son équipe a également un impact sur la victimisation INTÉGRER LES FAMILLES Nous allons aborder également les questions

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article186 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Evaluation : sortir de la langue de bois ? - [Education et Devenir]
    sujétions du projet d établissement et la défense de la discipline on connait les difficultés à inventer ce nouvel espace professionnel hybride Pourtant on sait désormais que l efficacité de l éducation tient à la fois à ce qui se passe dans la classe dans les modalités de transmission des savoirs et dans l établissement dans la capacité des divers métiers à collaborer pour avancer ensemble sur les difficiles questions de l accompagnement des élèves des devoirs des sanctions du lien avec les familles l environnement C est le moment que choisit l inénarrable M Chatel pour annoncer que la publication des résultats des élèves établissements par établissement est à terme nécessaire notamment pour informer les parents et continuer à réduire les postes Il a le mérite de la cohérence politique Voilà qui devrait déminer le conflit Evidemment M Chatel ignore tout du travail des enseignants Il ne sait pas que les enseignants ont d abord besoin du soutien de l institution justement parce que c est elle qui institue Il ignore sans doute que la force des hussards noirs tenait à la légitimité que leur donnait la République pas de leur charisme personnel Evidemment M Chatel n a pas lu Christophe Dejours qui différencie le jugement de conformité nécessairement posé par le supérieur hiérarchique et le jugement de beauté porté par les collègues qui exprime à la fois le fait de faire le métier dans les règles de l art mais aussi en y ajoutant sa petite graine d inventivité Pour essayer de mieux faire ce qu on n arrive pas encore à faire comme dit F Lantheaume Que l évaluateur soit l IPR ou le chef d établissement ne peut poser problème que si l enseignant ne reconnaît pas la légitimité de celui qui pose ce jugement de

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article595 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Evaluation des enseignants - [Education et Devenir]
    entretien d évaluation effectué tous les trois ans par les enseignants Il porte notamment sur la progression des élèves Les compétences évaluées sont sa capacité à faire progresser chaque élève les compétences dans sa discipline ou ses domaines d apprentissage sa pratique professionnelle dans l action collective de l école ou de l établissement en lien avec les parents d élève et les partenaires la qualité du cadre de travail afin qu il soit propice aux apprentissages et au partage des valeurs de la République notamment le respect mutuel et l égalité entre tous les élèves Au terme de l entretien un compte rendu est rédigé par le chef d établissement ou l inspecteur complété des dispositifs permettant d évaluer le positionnement de l agent puis transmis à la hiérarchie Le projet de décret modifie les grilles d avancement Les cadences d avancement existantes au grand choix au choix à l ancienneté sont remplacées par un rythme unique L avancement accéléré est organisé par l attribution aux agents de mois de réductions d ancienneté Cette allocation est modulée en fonction des résultats de l évaluation Ainsi pour les certifiés La répartition des réductions d ancienneté s effectue sur une base annuelle de deux cent cinquante mois pour cent agents du corps et dans la limite de 1 cinq mois de réductions d ancienneté pour 30 de l effectif du corps 2 deux mois de réductions d ancienneté pour 50 de l effectif du corps Une nouvelle grille d avancement est mise en place Une démarche identique est instituée pour chaque corps En février 2011 Josette Théophile directrice générale des ressources humaines avait surpris les syndicats en lançant le principe d entretiens professionnels ou entretiens de carrière à 2 et 20 ans d exercice du métier Le 8 février elle nous

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article590 (2015-12-30)
    Open archived version from archive