archive-fr.com » FR » E » EDUCATIONETDEVENIR.FR

Total: 1108

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Internats d'excellence : une forme d'élitisme du mérite - [Education et Devenir]
    998 places au total réparties dans les internats de Sourdun Marly le Roi Barcelonette Noyon Maripasoula Douai Montpellier Metz Nice Langres et Le Havre Deux poids deux mesures Ces internats d excellence ont tout de même une limite importante c est le deux poids deux mesures qui les caractérise Les enseignants principaux témoins de ce projet lui ont fait également un accueil très réservé Claire Krepper secrétaire nationale du syndicat d enseignants SE Unsa martèle Ce ne sont que des vitrines qui ne peuvent même pas servir de modèle du moins dans le contexte budgétaire actuel Le sentiment général est la déception Nous attendions beaucoup plus du plan Espoir banlieue Claire Krepper explique Sous ces termes ronflants on ne se préoccupe en fait que d aider ceux qui sont déjà en réussite les autres sont laissés pour compte On a confondu promotion des élites et égalité des chances Bien sûr il est encore trop tôt pour savoir si ces élèves retourneront par la suite dans leur quartier d origine lui insufflant ainsi un certain dynamisme Mais pour l instant beaucoup d enseignants craignent que ces internats d excellence ne provoquent une déstabilisation en chaîne des établissements scolaires à commencer par ceux qui sont à la limite de la ghettoïsation Dans certains internats d excellence comme celui de Sourdun le but affiché est la formation d élites avec la mise en place d un lycée et la création de classes préparatoires aux grandes écoles A Cachan l objectif est pour l instant plus modeste mais à terme l excellence est également visée Ces internats sont ainsi destinés à devenir le modèle d un élitisme du mérite dont se réclame vivement le Président Mais il y a élitisme et élitisme Pour Vincent Stanek celui que visent les internats d excellence est positif puisqu il ne consiste pas à rendre les meilleurs encore meilleurs mais plutôt à aider des élèves qui ont envie de s en sortir et à leur proposer une ambition Finalement le seul reproche que l on peut faire à ce système conclut il c est de ne pas être encore assez répandu Le pari de l excellence Après deux mois quel bilan peut on tirer de l expérience de Cachan A la timidité initiale a succédé une bonne ambiance doublée de motivation au travail Chaque classe a maintenant sa devise son blason les élèves s y sont bien intégrés Parfois la distance de la famille est dure à supporter mais pour l instant nous avons eu un seul cas de désistement Cette forte motivation de la part des élèves était à prévoir puisque les élèves et leur famille sont tous volontaires Les enfants bénéficiant de cette politique ne sont pas des élèves brillants explique Vincent Stanek Ils ont des résultats corrects mais non excellents En effet l excellence est un pari sur l avenir pas un donné En revanche ils sont particulièrement désireux d apprendre et c est ce qui différencie les internats d excellence des internats de réussite

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article414 (2015-12-30)
    Open archived version from archive


  • Jacques Auxiette salue la travail du groupe ambition-lycée - [Education et Devenir]
    CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D Jacques Auxiette salue la travail du groupe ambition lycée vendredi 20 février 2009 Jacques AUXIETTE Président de la commission éducation de l Association des Régions de France président du Conseil régional des Pays de la Loire Jacques AUXIETTE salue le travail de large concertation entrepris par l ensemble des associations et syndicats du collectif ambition lycées pour repenser l organisation des lycées afin qu elle réponde aux exigences de notre temps mais aussi aux attentes des élèves de leurs familles et des personnels de l Education Nationale soutient les initiatives prises par le collectif afin de promouvoir le lycée du 21 e siècle délivrant à tous une formation diplômante de qualité propre à assurer la poursuite des études dans le supérieur en assurant une insertion professionnelle réussie tout en faisant toute sa place à la mise en responsabilité des élèves acteurs de leur vie citoyenne souhaite l élargissement de ce processus de rénovation de l institution scolaire pour l avenir de notre pays à toutes les parties prenantes sur l ensemble du territoire dont font partie les collectivités territoriales rappelle que les Régions n ont

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article56 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Jean Paul de GAUDEMAR : 30 ans de ZEP, quel bilan ? - [Education et Devenir]
    d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D Jean Paul de GAUDEMAR 30 ans de ZEP quel bilan lundi 23 avril 2012 lettre de l OZP 21 avril 2012 ZEP 30 ans un point de vue de Jean Paul de Gaudemar ancien directeur de l enseignement scolaire et ancien recteur 21 avril ZEP 30 ans Il y a 10 ans en mars 2002 à l occasion du 20è anniversaire de la création des ZEP et alors que j étais directeur de l enseignement scolaire s est tenu un colloque international réunissant représentants des administrations acteurs de terrain et chercheurs pour tenir moins un bilan qu un échange intellectuellement outillé et géographiquement élargi sur les politiques d éducation prioritaire Dans mon propos j avais notamment soumis plusieurs questions à la sagacité des chercheurs avons nous su piloter l éducation prioritaire En particulier avons nous su y encourager l innovation pédagogique Avons nous su développer les partenariats susceptibles d en faire des

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article722 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Jean Paul JULLIAND : enseigner peut s'apprendre - [Education et Devenir]
    Actualités et Contributions Actualité éducative et pédagogique Contributions L actualité vue par E D Les courriers mensuels d E D Les éditoriaux d E D REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D Jean Paul JULLIAND enseigner peut s apprendre jeudi 1er mars 2012 Dans une période où la cour des comptes les jurys de l agreg de math etc disent tout le mal qu ils pensent de la réforme de la formation des enseignants Jean Paul JULLIAND vient de réaliser un documentaire qui a pour titre Enseigner peut s apprendre Le support de ce film est le fonctionnement totalement atypique de l UFRSTAPS de Lyon qui vient une nouvelle fois de se placer parmi les meilleurs résultats à l admissibilité au CAPEPS Un aperçu via le lien suivant http www dailymotion com video xo Contacts Pour tous renseignements commandes participations à

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article679 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Jean Zay : "Souvenirs et solitude" - [Education et Devenir]
    européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D Jean Zay Souvenirs et solitude mardi 26 mars 2013 par webmestre Textes choisis par Benoît Giros et Pierre Baux à écouter sur France Culture Textes à écouter sur France Culture du lundi 25 03 2013 au vendredi 29 03 2013 Tous les soirs de 20h30 à 20h55 En direct du studio 114 Réalisation Marguerite Gateau Conseillère littéraire Emmanuelle Chevrière En 1932 Jean Zay jeune avocat au barreau d Orléans est élu député radical du Loiret En 1936 à 32 ans il se voit confier par Léon Blum le ministère de l Education nationale et des Beaux Arts Il démocratise et modernise le système scolaire français Il crée le CNRS le musée de l Homme le festival de Cannes le musée d Art moderne et l ENA Il favorise la création artistique Il défend les droits des écrivains Il est sans relâche violemment attaqué par l extrême droite française comme ministre du Front populaire antimunichois Juif et franc maçon En 1940

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article983 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Jean-François Launay tacle Telerama - [Education et Devenir]
    l absurdité de cette fausse citation elle est révélatrice des méthodes de son auteure Il est fort probable qu elle ait forgé un faux chiffre En 2002 selon elle le ministère de l éducation nationale reconnaissait 17 d illettrés en 6 e Or une enquête de l INSEE de 2004 Information et vie quotidienne aboutissait à un taux global d illettrisme pour les personnes de 18 à 65 ans ayant été scolarisées en France de 9 mais contrairement à ce que laissent entendre les discours catastrophistes sur l école le taux le moins élevé est dans la tranche d âge 18 29 ans 7 et le plus élevé 22 chez les 60 à 65 ans qui ont pourtant connu le sacro saint certif Les Journées d appel de préparation à la défense qui touchent maintenant garçons et filles de 17 ans font apparaître un taux de 5 d illettrés Ce chiffre de 17 est donc totalement incohérent par rapport aux travaux sérieux de l INSEE tests sur 10 000 personnes les tests des JAPD qui depuis 2000 portent sur l ensemble d une classe d âge Invention ou estimation au doigt mouillé d un Luc Ferry ministre de l époque Pour le reste la très brighellienne auteure de Qui a eu cette idée folles un jour de casser l école met de l eau dans son vitriol Elle présente par exemple une Patricia qui organise sa classe comme une ruche intellectuelle et une Muriel qui impose silence et immobilité Elle fait dire à une membre du réseau SLECC qui prétendument se réclame de Ferdinand Buisson Président de la Ligue de l enseignement de 1902 à 1906 que la majorité des enseignants ne sont pas instructionnistes ou constructivistes mais rien du toutiste Elle met en avant l effet maître sur la

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article527 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Jean-Louis AUDUC revient sur la formation initiale des maîtres - [Education et Devenir]
    vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D Jean Louis AUDUC revient sur la formation initiale des maîtres lundi 30 janvier 2012 cahiers pédagogiques 30 janvier 2012 Une formation initiale des personnels qui réponde aux besoins de l école Une réaction de Jean Louis Auduc à la mesure E proposée par le CRAP La refondation de la formation des personnels de l éducation nationale articulée avec une refondation du métier enseignant est une nécessité absolue la mesure E du CRAP Cahiers pédagogiques s inscrit parfaitement dans cette démarche Il faut aujourd hui plus que jamais redéfinir le métier enseignant en même temps que refonder la formation initiale et continuée Le métier enseignant s est transformé parce que les jeunes les familles le contexte l habitat les modes d information ont changé et imposent une formation approfondie dans les dimensions disciplinaires pédagogiques et professionnelles Le métier d enseignant ne se définit pas en soi mais par

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article656 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Jean-Louis Auduc : la crise de recrutement des enseignants se confirme ! - [Education et Devenir]
    enseignement laissait prévoir Lors des épreuves écrites du concours de professeur des écoles session 2012 seuls 18734 candidats se sont présentés soit moins de la moitié des 41 500 inscrits 45 13 Ce chiffre recouvre des disparités très importantes selon les académies Il n est pas sûr que tous les postes aux concours puissent être pourvus dans des académies comme Créteil Versailles ou Lille Cette faiblesse du nombre de présents le même nombre que l an dernier pour 2000 postes au concours de plus est la démonstration de l inutilité de la campagne publicitaire de recrutement menée par Luc Châtel au printemps 2011 Ces chiffres reflètent un sentiment de défiance des étudiants vis à vis d un ministère qui apparaît comme dépossédant les enseignants de leur métier les méprisant dans leur professionnalité en démantelant leur formation initiale et continue et en ayant recours à des recrutements par Pôle Emploi comme si enseigner n était pas un métier Si pour les concours du second degré le nombre de présents est proportionnellement le même que lors des concours du premier degré cela signifie moins de 13 000 présents pour un peu plus de 26 000 inscrits Il y aurait donc à l occasion de la session 2012 moins de 32 000 présents pour l ensemble des concours de recrutement d enseignants Ce chiffre doit être une alerte et un défi pour tous ceux qui désirent gouverner à partir de mai 2012 Il est en effet très inquiétant car si on se projette vers la session 2013 des concours dans l optique a minima de ne plus supprimer un poste de fonctionnaire enseignant sur deux il faudrait recruter au moins 36 000 enseignants soit bien plus que les présents aux concours de cette année Et que dire dans le cas où l on

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article562 (2015-12-30)
    Open archived version from archive