archive-fr.com » FR » E » EDUCATIONETDEVENIR.FR

Total: 1108

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • L'édito du café pédagogique du lundi 7 février 2011 - [Education et Devenir]
    2011 lundi 7 février 2011 par Secrétaire Général Chatel Où sont passées les bonnes intentions Je souhaite vraiment être à la hauteur du gestionnaire des ressources humaines que je dois être Le 31 août j ai recueilli moi même ces propos de Luc Chatel qui sonnent maintenant étrangement après l expérimentation brouillonne des entretiens individuels S agit il de dérapages ou d un durcissement de l action ministérielle La veille de la rentrée rue de Grenelle Luc Chatel consacrait une bonne heure au Café pédagogique pour exposer sa politique La principale annonce c était la politique de revalorisation et la réforme de l évaluation des enseignants Dans chaque académie on met en place un système d entretiens une première fois après 2 ans de carrière et une deuxième entre 40 et 50 ans nous disait il Les services des ressources humaines de chaque académie recevront les enseignants et feront avec eux un bilan On veut qu il y ait une part plus grande dans l évaluation à l engagement de chaque professeur Je suis prêt à discuter l évolution du dispositif On ouvre ce chantier avec les organisations syndicales On a besoin de l inspection et de son regard pédagogique Cinq mois plus tard ces engagements n ont pas été tenus La revalorisation ne concerne que les débutants et la tentation dans la majorité serait plutôt à la réduction salariale Si l entretien de carrière a bien lieu sa mise en place se fait sans concertation avec les syndicats Et les inspecteurs sont furieux d être mis à l écart A quoi bon chercher le compromis avec les profs La façon dont le ministère s y est pris pour mettre en place le dispositif des entretiens de carrière est aux antipodes des engagements pris Les syndicats demandent un minimum de

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article379 (2015-12-30)
    Open archived version from archive


  • L'éducation prioritaire à la Sorbonne... - [Education et Devenir]
    FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D L éducation prioritaire à la Sorbonne jeudi 10 avril 2014 café pédagogique du 10 avril 2014 Education prioritaire Quelle pédagogie pour les Rep Le ministère a t il trouvé la clé du succès scolaire des enfants des milieux populaires Symboliquement c est la Sorbonne que Benoît Hamon et Jean Paul Delahaye directeur de l enseignement scolaire ont choisi pour de premières rencontres avec les responsables des 102 futurs Rep En janvier 2014 Vincent Peillon avait présenté un ensemble de mesures aboutissant à la création des Rep Ce 9 avril dans le temple du savoir il s agit de savoir comment vont fonctionner les établissements et les écoles qui regrouperont à la rentrée les enfants les moins favorisés socialement et même quelle pédagogie ils vont appliquer Hamon Priorité à la lutte contre les inégalités Toute notre politique vise à réduire les inégalités S exprimant devant les 300 représentants des 102 Rep en Sorbonne le 9 avril Benoît Hamon a redit sa détermination à lutter contre les inégalités sociales à l école Le ministre décrit la double peine

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1250 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • l'éducation prioritaire : du collectif à l'individuel - [Education et Devenir]
    Rochex sur l évolution de ces politiques Comment petit à petit elles ont abandonné l objectif social pour le salut individuel Jean Yves Rochex y a défendu l idée qu il n est pas sûr que les politiques d éducation prioritaire d aujourd hui aient à voir avec les politiques d éducation prioritaire menées il y a 30 ans à partir des résultats de l enquête Europep menées par une équipe internationale Ces changements de paradigmes ne disent pas souvent leur nom et ne sont pas toujours suffisamment débattus Or ils ne sont pas indépendants des changements dans les politiques éducatives des pays qui les mettent en œuvre À l origine le modèle de la compensation a dominé dans les pays qui ont mis les premiers des politiques volontaristes après avoir constaté que la massification ne suffisait pas à compenser les inégalités sociales Donner plus à ceux qui ont le moins c était d abord cibler vers certaines populations selon les pays milieux sociaux ou minorités linguistiques territoires établissements comme source d inventivité collective Le risque était de donner une vision misérabiliste des milieux populaires vus comme déficitaires mais aussi de dédouaner l institution scolaire de ses responsabilités dans les modes de transmission de la culture scolaire Ce premier âge des ZEP est progressivement bousculé par des transformations dans la manière de concevoir les politiques éducatives on passe du modèle bureaucratico professionnel prescrit et encadré par l État et appuyé sur les compétences des professionnels à un modèle de quasi marché face aux exigences de compétitivité économique appelant à l innovation à l autonomie à la liberté de choix des familles considérées comme consommatrices d école à la concurrence entre établissements comme source de qualité et de performance L Etat se transforme en évaluateur et prescripteur de résultat a postériori comme en témoignent les multiples incitations à piloter par les résultats Pour Jean Yves Rochex la rhétorique de la lutte contre les inégalités change également l équité se traduit par le socle commun dans un contenu minimum de connaissances et de compétences qu aucun élève devrait ne pas avoir acquis à la sortie de la scolarité La thématique de lutte contre l inégalité s efface au nom de la lutte contre l exclusion en garantissant dans tous les domaines sociaux santé travail un minimum pour les vaincus expression de F Dubet au risque de mettre en retrait les objectifs de transformation des règles de la compétition scolaire et sociale Les liens entre politiques scolaires et politiques urbaines grandissent comme en témoigne le développement des politiques de la ville ciblées sur la lutte contre la violence la délinquance On risque la confusion entre les objectifs scolaires et les objectifs sociaux améliorer les résultats ou lutter contre la délinquance Dernière étape du processus la conception des espaces se reconfigure Les territoires sont davantage définis comme à problème plutôt que par leurs ressources potentielles On définit le concept d élèves à risques et le troisième âge de l éducation prioritaire cible désormais plus

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article328 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • L'évaluation en fin de 5e ravive les craintes sur le collège unique - [Education et Devenir]
    Cette évaluation portera sur deux compétences du socle commun Proposée à mi parcours de la scolarité au collège dans le courant du troisième trimestre elle permettra de disposer d informations statistiques comme point d étape entre les évaluations de CM2 et le diplôme national du brevet poursuit le texte Pour le ministère de l éducation l objectif serait de baliser le parcours des élèves de la maternelle à la fin du collège avec des évaluations régulières en mathématiques et en français comme le font les Britanniques A l heure actuelle nous avons des évaluations en CE1 en CM2 et en fin de 3 e L idée est d ajouter le rendez vous de 5 e pour mieux connaître le niveau des élèves et remédier rapidement à leurs lacunes rappelle t on à la direction de l enseignement scolaire Les syndicats n y croient guère On risque fort de recréer le palier d orientation en fin de 5 e Les élèves les plus en difficulté seront réorientés vers une voie de garage déplore Christian Chevalier le secrétaire général du syndicat des enseignants de l UNSA Avant la création du collège unique en 1975 par René Haby ministre de Valéry Giscard d Estaing une partie des collégiens était orientés vers des CAP en fin de 5 e Le collège unique a cassé lentement cela Les craintes de recréer ce palier d orientation n auraient sans doute pas été aussi vives si la circulaire de rentrée ne lançait pas également l expérimentation d une 3 e prépa professionnelle pour diversifier les parcours au collège Le ministre Luc Chatel avait annoncé ce dispositif le 26 avril ainsi que des aménagements en 4 e permettant une découverte des métiers Confusion idéologique Enfin la circulaire entend aussi valoriser l apprentissage à travers un dispositif d initiation

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article466 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • l'Ecole face aux marchés - [Education et Devenir]
    E D REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D l Ecole face aux marchés jeudi 29 août 2013 café pédagogique du 29 août 2013 Prenez trois des meilleurs sociologues de l Ecole et demandez leur d analyser son évolution récente Ils feront apparaître l impact du développement de véritables marchés scolaires Et ils mettront en évidence les effets sociologiques scolaires et politiques de leur développement C est ce travail que Georges Félouzis Christian Maroy et Agnès Van Zanten ont mené Il aboutit dans un petit livre costaud argumenté riche d informations sous tendu par une réflexion aboutie sur les politiques scolaires Un livre qui va peser sur la refondation L ouvrage montre comment sont nés les marchés scolaires et les règles de leur fonctionnement Il met en évidence leurs acteurs et ce qui les motive Car il n y a pas

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1086 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • L'expresso et le conseil de l'innovation : quel piège ? - [Education et Devenir]
    l innovation quel piège mardi 23 avril 2013 par Langanay Jean Yves le point de vue d E D à propos de l édito de F Jarraud A propos d un édito de François JARRAUD Dans son édito du café pédagogique du 19 avril François JARRAUD relate l installation du conseil de l innovation pédagogique Deux remarques méritent examen Il présente les membres représentants le CAPE collectif des associations partenaires de l école publique comme proches de la DGESCO Formule curieuse Et inédite On aurait pu s attendre à proches du ministère ou proches de Vincent Peillon Nous avons pris l habitude depuis le ministère Savary de ce type d assignation Nous assumons avoir été plus proches de Savary Jospin Allègre ou Lang que de Monory Bayrou Darcos Fillon ou Chatel Depuis 1984 nous avons toujours fait preuve d indépendance vis à vis des politiques qui de droite et de gauche ses ont plus d une fois inspirés de nos propositions Et ceux qui nous lisent habituellement savent que si avec la droite nous avons souvent été critiques avec les ministres de gauche nous avons exprimé plus que des nuances Allègre Chevènement faisant le choix constant d être une force de proposition alimentée par les meilleures pratiques de terrain Et c est cette pratique constante qui nous confère pleine légitimité à travailler au sein du conseil de l innovation Chacun sait bien que nous fréquentons moins la rue de Grenelle que d autres visiteurs quotidiens prompts à appeler à la grève ou à la manifestation mais négociant dans les bureaux du ministère la moindre circulaire à la virgule près François Jarraud qualifie notre présence de piège C est faire peu de cas de notre capacité à analyser proposer contester en toute autonomie Cinq sièges sur quarante pour le CAPE c

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article1010 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • L'identité nationale à l'école : les décisions de Matignon - [Education et Devenir]
    les élèves du primaire au lycée comprendra deux parties l une de formation et l autre retraçant son action civique La première rappellera et expliquera les symboles de la République les dates majeures et les grandes figures de l histoire de France les textes fondateurs de l esprit républicain La deuxième partie permettra au futur citoyen de consigner ses actions civiques ses réflexions qui peuvent être nourries de lectures de la presse de réactions à l actualité Elle constitue une sorte de journal civique qui l accompagne tout au long de sa formation jusqu à son entrée réelle dans la citoyenneté à l âge de 18 ans Ce carnet fera l objet d une concertation Le volontarisme et l adhésion des maîtres favoriseront la diffusion et l appropriation du carnet par les enfants est il précisé PÉDAGOGIE Le gouvernement souhaite également renforcer le rôle de l école dans la construction de la conscience civique des jeunes générations en élaborant de nouveaux outils pédagogiques Ainsi le lien entre l École la Nation la République et la Patrie est une des dimensions historiques centrales de notre système éducatif Mais les bouleversements géopolitiques économiques sociaux et culturels de la seconde moitié du XX e siècle ont rendu plus complexes les rapports entre citoyenneté Nation et École note Matignon MARSEILLAISE Tous les enfants de France devront avoir l occasion de chanter au moins une fois par an la Marseillaise En effet l entonner collectivement constitue un élément d identification et suscite une ferveur perceptible lors des grandes célébrations nationales festives ou sportives La mise en œuvre de cette mesure s appuiera sur le travail d apprentissage réalisé en classe et les actions pédagogiques concrètes en direction de la citoyenneté Pour autant il ne s agit pas nécessairement de la chanter au sein de l

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article174 (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • l'UMP pour la suppression des concours de recrutement des enseignants ! - [Education et Devenir]
    E D Les courriers mensuels d E D Les éditoriaux d E D REFONDATION de l ECOLE Les Ressources Appel à contribution Cahiers disponibles à la vente E D Formations Sélection d articles des anciens cahiers Partenaires AEDE Association européenne de l Education Autres partenaires CAPE Collectif des Associations Partenaires de l Ecole Eduveille Ifé FCPE l AFAE La ligue de l enseignement Le CRAP Cahiers pédagogiques OZP ToutEduc ACCUEIL Actualités et Contributions L actualité vue par E D l UMP pour la suppression des concours de recrutement des enseignants jeudi 30 juin 2011 café pédagogique du 30 juin 2011 L UMP propose de supprimer les concours de recrutement des enseignants Les députés UMP de la Mission d information de l Assemblée nationale sur la formation des enseignants ont adopté le 29 juin un rapport proposant la suppression des concours d enseignement Selon l AFP ils proposent de remplacer le concours par le master et confier aux autorités académiques ou aux établissements le soin de recruter sur la base d un entretien professionnel les enseignants C est à dire que pour la Mission d information sur la formation des enseignants la formation professionnelle des enseignants est inutile Les membres non

    Original URL path: http://www.educationetdevenir.fr/spip.php?article507 (2015-12-30)
    Open archived version from archive