archive-fr.com » FR » E » EUROPE1.FR

Total: 1788

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Manuel Valls à propos d'Emmanuel Macron : "le renouvellement, ça passe vite" - Le Lab Europe 1
    simple exposée par le Premier ministre lui même sur BFMTV ce mercredi 6 janvier le renouvellement ça ne dure jamais vraiment Pour parler d Emmanuel Macron il commence par le physique Il y a une grande différence il a une barbe maintenant commence t il pour évoquer cette supposée opposition de style entre lui et son ministre Une opposition faible puisque rappelle t il il a lui même déjà porté la barbe Puis il ajoute Je connais par cœur ces analyses Moi aussi j ai incarné le renouvellement le changement Vous savez ça passe vite Au fond ce qui embête plus le Premier ministre c est qu il vieillit comme tout le monde Et à un moment on est un peu moins jeune qu on ne l était il y a quelques années commente t il Manière de dire que le plus important finalement ce sont les convictions Pas le renouvellement Même si rappelle t il il est très fier d avoir un garçon comme Emmanuel Macron dans son équipe Pas un homme donc malgré la barbe Non non Un garçon Le message à destination d Emmanuel Macron est donc envoyé Il ne devrait pas éteindre l idée selon laquelle

    Original URL path: http://lelab.europe1.fr/manuel-valls-a-propos-demmanuel-macron-le-renouvellement-ca-passe-vite-2646013 (2016-02-06)
    Open archived version from archive


  • Les débats selon Manuel Valls : "ils sont légitimes mais je n’accepte pas qu’il y en ait de faux" - Le Lab Europe 1
    de l intérêt du débat C est en tout cas la vision du débat politique que donne le Premier ministre ce mercredi 6 janvier dans L Obs Dans une tribune factuellement moins erronée que celle publiée la semaine dernière sur Facebook le chef du gouvernement évoque à nouveau la déchéance de nationalité Et s énerve encore une fois contre ceux qui répètent que cette mesure est 1 Inspirée par l extrême droite 2 Contraire au droit du sol 3 Totalement inutile Du coup dans L Obs Manuel Valls tente de remettre les pendules à l heure Il écrit Pour cette question comme pour d autres il peut y avoir des débats Ils sont légitimes Mais je n accepte pas qu il y ait de faux débats fondés sur des allégations trompeuses Il faut remettre les choses à leur place La déchéance de nationalité ne porte pas atteinte au droit du sol ni à la binationalité Elle vise exclusivement des terroristes condamnés pour crime des Français qui ont fait le choix de frapper des Français On voit que pour le Premier ministre le débat c est bien Mais pas si c est un faux débat Dans ce cas là ça ne sert à rien Toute la difficulté revient donc à différencier un vrai débat d un faux Et qui de mieux que lui pour juger de cette qualité Cette partie de la gauche qui se perd au nom de grandes valeurs ne pourra pas faire l étonnée En juillet dernier sur un tout autre sujet certes le chef du gouvernement avait déjà donné sa vision du débat politique C était cette fois ci à propos de la légalisation du cannabis idée relancée par Christiane Taubira Voici ce qu avait déclaré Manuel Valls On peut toujours débattre mais pour ce qui concerne

    Original URL path: http://lelab.europe1.fr/les-debats-selon-manuel-valls-ils-sont-legitimes-mais-je-naccepte-pas-quil-y-en-ait-de-faux-2645991 (2016-02-06)
    Open archived version from archive

  • Références nazies et attaques sur le physique : l'échange très tendu entre Isabelle Balkany et Guy Carlier - Le Lab Europe 1
    en suit alors un échange de haute volée où l élue LR des Hauts de Seine perd un peu ses nerfs répond à son interlocuteur avec une violence encore supérieure Voici l échange retranscrit Guy Carlier Tu seras tondue à la Libération Isabelle Balkany Pauvre mec Ma famille était à Auschwitz Et la tienne sur les miradors je suppose Guy Carlier La classe Vous incarniez déjà l honneur de la politique voici maintenant que vous symbolisez la grâce et l élégance française Isabelle Balkany Venant de la grasse du journalisme c est un compliment Et voici une capture d écran de l échange L air de rien Isabelle Balkany répond à la provocation estampillée point Godwin par une autre référence nazie et par une attaque sur le physique de son interlocuteur Tout Va Bien Contacté par le Lab Guy Carlier explique pourquoi il a choisi d attaquer Isabelle Balkany aussi violemment Il dit Je considère que son je ne suis plus Charlie est une lâcheté et une forme de collaboration De son côté Isabelle Balkany se défend expliquant que de son point de vue Guy Carlier a largement dépassé les bornes en la traitant de collabo Interrogée par le Lab l adjointe à Levallois raconte qu elle a rarement été attaquée sur Twitter avec une telle violence Elle explique Se faire traiter de collabo parce que j ai dit que la une m a choquée comme d autres sur Mahomet ou mère Teresa m ont choquées c est vraiment Il faut défendre la liberté d expression et j ai été Charlie par solidarité avec les journalistes qui ont été massacrés mais là je ne peux plus adhérer à la ligne éditoriale innommable du journal Le problème selon elle est que Guy Carlier a choisi un angle d attaque très malvenu

    Original URL path: http://lelab.europe1.fr/lechange-tres-tendu-entre-isabelle-balkany-et-guy-carlier-a-base-de-references-nazies-et-dattaques-sur-le-physique-2645929 (2016-02-06)
    Open archived version from archive

  • Luc Carvounas, sénateur PS proche de Valls, assume : "Oui, la déchéance de nationalité est une mesure de droite" - Le Lab Europe 1
    Figaro Sénateur PS et intime de Manuel Valls l élu du Val de Marne dit donc les choses comme elles sont Ce qui n est en soi pas tourneboussolant comme dirait l autre tant la déchéance de nationalité reste attachée au discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy Hormis son post Facebook dans lequel il ne voulait pas laisser dire qu il s agissait d une idée d extrême droite Manuel Valls s est pour sa part gardé de qualifier la couleur politique de cette mesure purement symbolique défendue avec acharnement par François Hollande et son gouvernement Une partie des socialistes s en est cependant chargée à sa place en général pour critiquer la reprise d une proposition du Front national et du président de Les Républicains Jean Christophe Cambadélis de son côté avait clairement expliqué qu il s agissait là d une contrepartie pour s assurer du soutien de la droite dans l union nationale après les attentats de novembre Mais Luc Carvounas ne s arrête pas à ce constat Car cette mesure il la soutient Comme l ensemble du gouvernement et des élus hyper légitimistes il est convaincu que le chef de l État trouvera la majorité des 3

    Original URL path: http://lelab.europe1.fr/luc-carvounas-senateur-ps-proche-de-valls-oui-la-decheance-de-nationalite-est-une-mesure-de-droite-2645901 (2016-02-06)
    Open archived version from archive

  • Réforme constitutionnelle et déchéance de nationalité : Fillon s’exonère des "demandes" de LR pour poser ses propres conditions - Le Lab Europe 1
    sur la question Ainsi François Fillon a t il annoncé sur Twitter son intention de ne pas être enchaîné à la ligne officielle de son parti Lui la joue perso et annonce qu il attendra le débat parlementaire pour se prononcer Surtout l ancien Premier ministre qui rêve de l Elysée en se rasant explique qu il mettra des conditions propres à son vote Des conditions qu il détaillera auprès du Point et qui seront révélées jeudi Personne n a tiré les enseignements des attentats terroristes de janvier et novembre 2015 1 3 François Fillon FrancoisFillon 6 Janvier 2016 La déchéance de nationalité est une question symbolique et anecdotique dans la lutte contre l Etat islamique 2 3 François Fillon FrancoisFillon 6 Janvier 2016 J attendrai le débat parlementaire pour me prononcer mais je mets des conditions propres à mon vote Les détails demain LePoint 3 3 François Fillon FrancoisFillon 6 Janvier 2016 Ce mercredi Nicolas Sarkozy s est déclaré opposé à l extension de la déchéance de nationalité à tous les Français pour ne pas créer des apatrides selon des participants au bureau politique du parti Le bureau politique s est au final prononcé en faveur de la révision constitutionnelle mais sous certaines conditions Notamment l extension de la déchéance de nationalité aux délits de terrorisme et non aux seuls crimes En fait l article 25 du code civil sur la déchéance de nationalité concerne les crimes et les délits mais le projet gouvernemental après des réserves du Conseil d Etat n a pas retenu les délits pour la déchéance des binationaux nés français Sur 51 présents cinq membres du BP ont voté contre Nathalie Kosciusko Morizet Patrick Devedjian Hervé Mariton Benoist Apparu et Edouard Philippe Il y a eu deux abstentions Gérard Longuet Rachida Dati Les Républicains veulent

    Original URL path: http://lelab.europe1.fr/reforme-constitutionnelle-francois-fillon-sexonere-des-demandes-de-lr-pour-poser-ses-propres-conditions-2645891 (2016-02-06)
    Open archived version from archive

  • Spécialiste du terrorisme au PS et fils d’apatride, le député Pietrasanta s’oppose à toute forme de déchéance de nationalité - Le Lab Europe 1
    apatride mon point de vue sur la déchéance de nationalité Le débat sur la déchéance de nationalité est juridique politique moral et parfois personnel écrit ainsi le député avant de développer l histoire de sa mère En janvier 1957 ma mère a débarqué en France à l âge de 5 ans avec ses parents mes grands parents et son frère mon oncle Ayant fui l Egypte parce que juifs ils se sont retrouvés en France pays des droits de l homme avec le statut d apatride Ce statut d apatride a été celui de ma mère durant plusieurs années avant d être naturalisée française comme toute la famille C est fort de cette expérience personnelle que Sébastien Pietrasanta explique pourquoi il s oppose à toute forme de déchéance de nationalité Que cela ne concerne que les binationaux nés ou pas en France ou tous les Français Je refuse que l on puisse déchoir la nationalité de celles et ceux qui naissent Français au prétexte qu ils auraient une autre nationalité Ce serait une rupture d égalité une remise en cause du droit du sol au profit du droit du sang On créerait alors deux catégories de Français écrit il tout d abord avant de justifier également son refus de la déchéance pour tous en citant Hannah Arendt Je refuse aussi sous prétexte d égalitarisme que l on puisse déchoir de la nationalité tous les Français au risque d en faire des apatrides Hannah Arendt disait Etre déchu de sa citoyenneté c est être privé de son appartenance au monde Quelle idée saugrenue de se dire que l on va créer des apatrides sur notre territoire car ils ne seront pas expulsables alors même que nous accueillons déjà 1 000 apatrides auxquels nous essayons de donner une identité Spécialiste au sein

    Original URL path: http://lelab.europe1.fr/specialiste-du-terrorisme-au-ps-et-fils-dapatride-le-depute-pietrasanta-soppose-a-toute-forme-de-decheance-de-nationalite-2645747 (2016-02-06)
    Open archived version from archive

  • "Déchéance pour tous" : comment les arguments du gouvernement aujourd'hui contredisent ceux d'hier - Le Lab Europe 1
    le gouvernement se contredit pour vanter une mesure qui lui permettrait de sortir d une crise qu il a lui même provoquée Ce qu a dit Manuel Valls Le 23 décembre à la surprise générale le gouvernement annonce que l extension de la déchéance de nationalité aux binationaux nés en France est bel et bien maintenue dans le projet de réforme constitutionnelle Pour justifier ce périmètre le Premier ministre explique alors Aujourd hui c est un fait consacré dans notre droit la déchéance de nationalité en cas d acte terroriste existe déjà Mais elle ne concerne parmi les Français binationaux que ceux nés étrangers Il y a de fait une atteinte au principe d égalité Dans l absolu il faudrait pouvoir déchoir tout auteur de crime terroriste de la nationalité française Mais les principes internationaux que la France a reconnus interdisent de rendre une personne apatride Nous devons respecter ces engagements Net précis pas de place au débat Mais la polémique enfle Alors tant Nathalie Kosiusko Morizet que Jean Pierre Chevènement ou Jean Vincent Placé proposent de réfléchir à la déchéance pour tous Ce qui expliquent ils impliquerait de revoir les engagements internationaux de la France en matière d apatridie Tous se disent ouverts à ce débat Les fêtes passent et le gouvernement reste silencieux Début janvier cependant plusieurs ministres et ténors légitimistes de la majorité s aventurent sur le même chemin Jusqu à la ministre de la Culture Ce que dit Fleur Pellerin Sur France Info ce mercredi Fleur Pellerin est colère Je crois vraiment qu on se trompe de débat On pose un débat juridique là où il n y a qu un débat politique Le débat juridique il est à mon avis très simple et je suis assez surprise d ailleurs de voir tous ceux qui s improvisent ces derniers temps professeurs de droit international public ou experts en droit constitutionnel Je pense qu il y a beaucoup de choses fausses qui sont dites et que si on faisait la chose très simple d aller voir sur internet ce que sont ces textes on ne se tromperait pas autant Quel lièvre la ministre a t elle déniché sur internet Celui de la vraie fausse interdiction de créer des apatrides Elle poursuit En réalité aucun des textes qui sont cités ces derniers jours n interdit de produire des apatrides Aucun de ces textes que ce soit la Déclaration Universelle des Droits de l Homme de 48 que ce soient les deux conventions de l ONU qui définissent le statut des apatrides ou qui visent à réduire le nombre de cas d apatridie de 54 et de 61 Si ce n est pas strictement interdit par le droit international pourquoi alors ne pas le faire semble t elle argumenter Elle enfonce le clou La France est le pays des Droits de l Homme elle respecte des instruments intarnationaux même si elle ne les a pas signés formellement ou ratifiés Ce qui est important c est qu aucun de ces

    Original URL path: http://lelab.europe1.fr/decheance-pour-tous-comment-les-arguments-du-gouvernement-aujourdhui-contredisent-ceux-dhier-2645685 (2016-02-06)
    Open archived version from archive

  • "Ça suffit !" : Cambadélis veut se "débarrasser" du débat sur la déchéance de nationalité - Le Lab Europe 1
    du PS a finalement tenté une synthèse à la Hollande pour concilier toutes les positions divergentes au sein de la majorité gouvernementale Invité d Europe 1 ce mercredi le député de Paris ne semble plus vouloir entendre parler de ce sujet ô combien polémique surtout à gauche Le feuilleton doit cesser commence t il par dire pas encore irrité avant de donner sa solution un peu acrobatique pour se débarrasser de cette question Il dit soutenant l idée de déchoir les terroristes de leur nationalité française tout en s opposant à la déchéance pour tous qui créerait des apatrides Il faut maintenant prendre une décision Faut il l union nationale contre le terrorisme Oui Faut il mettre dans la Constitution l état d urgence Oui Faut il dénier le droit d être Français aux terroristes Oui Faut il qu il y ait des discriminations entre les Français Non Faut il qu il y ait des apatrides Non Avec ces cinq items on fait un texte de trois lignes et on se met d accord au Parlement pour se débarrasser de cette question Et de conclure le sujet d un ton plus ferme Ça suffit A un moment donné il faut que ça s arrête Le gouvernement a pris sa décision On va arrêter le concours Lépine de tout ce qu il faudrait faire ou ne pas faire Fermez le ban Jusqu au prochain rebondissement A LIRE AUSSI SUR LE LAB VIDÉO Le gros coup de blues de Martine Aubry après la présentation de ses vœux ça va très très mal Déchéance de nationalité pour Pascal Cherki la Constitution de la République n est pas une motion de synthèse du PS Anne Hidalgo dans un état de rage contre la déchéance de nationalité la politique nationale et le système A LIRE

    Original URL path: http://lelab.europe1.fr/ca-suffit-cambadelis-veut-se-debarrasser-du-debat-sur-la-decheance-de-nationalite-2645597 (2016-02-06)
    Open archived version from archive