archive-fr.com » FR » F » FECFO-ORG-AGRICOLES.FR

Total: 475

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • MSA : Instance Nationale de Concertation du 22/10/2008
    nous avons demandé une suspension de séance Lors de cette suspension nous avons TOUS maintenu notre position de refuser de participer aux instances de négociations avec une délégation patronale qui n accepte pas le dialogue social Nous en avons profité pour affiner notre position commune à tenir lors des prochaines échéances et nous ne manquerons pas de vous tenir informés des prochaines évolutions Comme l INC n est pas une instance de négociation nous avons lors du retour de la délégation FNEMSA demandé l ouverture de l ordre du jour A la première question à l ordre du jour FORCE OUVRIERE a pris la parole au nom de toutes les Organisations Syndicales Nous avons exprimé Notre regret de ne pas avoir une véritable négociation salariale et rappelé que l intéressement ne peut se substituer à la rémunération dixit l accord d intéressement MSA L importance des sujets de cette Instance Nationale de Concertation qui ne seront pas abordés L inquiétude des salariés de la MSA face à une politique salariale en dessous de tout Notre refus de siéger à l INC de ce jour dans ces conditions Nous avons mis l accent sur le fait que la balle était dans le camp de la FNEMSA et qu elle seule pouvait remédier au déblocage des négociations La délégation FNEMSA avec à sa tête M ISTRIA a pris acte de notre position et s est retirée de la salle avec une ENORME FRUSTRATION D autant plus nous avons observé et c est une première que les représentants employeurs crispés se sont abstenus de venir nous saluer en partant comme ils le font traditionnellement cela ne nous manque pas mais ça valait la peine de le signaler Sûrement le même sentiment que nous éprouvons face au mépris affiché de refuser une véritable négociation

    Original URL path: http://www.fecfo-org-agricoles.fr/spip.php?article356 (2015-11-09)
    Open archived version from archive


  • MSA : La crise s’amplifie
    ne presse pour la FNEMSA tant il est vrai que les salaires en MSA ne progressent pas de la même façon pour tout le monde selon que l on soit employé ou agent de direction D ailleurs le syndicat corporatiste des agents de direction ne s est pas senti solidaire lorsqu il a fallu quitter la table des négociations lors de leur dernière commission paritaire Cela leur a peut être permis de négocier encore quelques avantages substantiels supplémentaires A chacun sa solidarité En cette période de vaches maigres la FNEMSA espère anesthésier nos neurones avec une prime supplémentaire d intéressement de 200 euros FORCE OUVRIERE ne peut pas accepter l amalgame de cette redistribution accordée grâce aux économies supplémentaires réalisées sur le dos des salariés de l institution D autant que ce supplément est financé par des départs en retraite plus nombreux que ce qui était attendu par la FNEMSA Ces départs non remplacés ne vont pas contribuer à améliorer la qualité du service attendu par les ressortissants du régime agricole mais ils vont dégrader encore un peu plus les conditions de travail 200 EUROS c est une somme bien vite dépensée dans le budget d un ménage et malheureusement elle ne réapparaîtra plus sur la fiche de paie des mois suivants C est pour cette raison principale que FORCE OUVRIERE revendique fortement une augmentation décente de la valeur du point La FNEMSA est très attentive à la demande d augmentation de la valeur du point exprimée par les salariés de l Institution Propos de M Istria au cours de la dernière CPN Suffisant sur la forme insuffisant sur le fond La FNEMSA pourrait passer aux actes mais encore une fois il y a ce que l on dit et il y a ce que l on fait Aujourd hui

    Original URL path: http://www.fecfo-org-agricoles.fr/spip.php?article361 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • MSA : CFDT/CGT POSITION COMMUNE AVEC LA FNEMSA COMME AVEC LE MEDEF
    grand mépris envers les organisations syndicales qu elle croit endormir avec un leurre Réunion proposée pour le 8 décembre 2008 afin d analyser les facteurs de blocage et rechercher les conditions permettant de l éviter Or depuis la Commission Paritaire de Négociation du 16 octobre 2008 l ensemble des Organisations Syndicales avait demandé une réunion de NEGOCIATION avec seul point à l ordre du jour LES SALAIRES Devant le refus de la FNEMSA l ensemble des Organisations Syndicales avait convenu qu elles ne poursuivraient aucune réunion nationale jusqu aux journées nationales de la MSA à Bordeaux Aujourd hui pour FORCE OUVRIERE la situation reste identique même si certaines Organisations Syndicales se persuadent qu une réunion pour analyser les points de blocage correspond à une négociation SALAIRE Nous n utilisons pas le même vocabulaire Force est de constater qu il faut faire preuve d une grande naïveté ou d une stratégie syndicale allant à l encontre des salariés de l institution pour accepter ce marché de DUPES Et pourtant la CGT et la CFDT sont restées en réunion avec la FNEMSA nonobstant l accord intersyndical établi avec toutes les Organisations Syndicales à la réunion commune du 15 octobre 2008 qui s est déroulée dans les locaux de la FEC FO Ces deux organisations ont accepté ce leurre gros comme une maison pour justifier du non respect des engagements pris envers les salariés de l institution A la commission technique du 14 novembre 2008 Force Ouvrière est intervenue auprès de la FNEMSA au nom des quatre Organisations Syndicales FO CFTC CFE CGC UNSAA pour rappeler les revendications communes et préciser qu on ne peut se satisfaire d une réunion prévue pour le 8 décembre 2008 cf déclaration jointe En effet si la FNEMSA avait vraiment l intention de sortir de ce blocage

    Original URL path: http://www.fecfo-org-agricoles.fr/spip.php?article362 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • MSA : Compte-rendu de la Commission Paritaire d’Interprétation des Praticiens du 14/11/2008
    d ENDORMIR les Organisations Syndicales avec une PSEUDO REUNION pour essayer de comprendre les facteurs de blocage les Fédérations Force Ouvrière CFTC CFE CGC et UNSAA ne se sont pas laissé CHLOROFORMER Ces 4 Fédérations avaient déjà le matin maintenu cette position commune dans le respect des engagements pris face aux salariés de l institution CONTRE la CGT et la CFDT qui s étaient DESOLIDARISEES de cette action A la CPIP de l après midi le SNPMA Syndicat des Praticiens a rejoint le mouvement immédiatement en affirmant auprès de la FNEMSA son entière solidarité envers les Employés et Cadres Pour la CGT qui le matin avait renoncé à suivre l action la délégation présente a tenu aussi à suivre le mouvement de solidarité en opposition aux consignes reçues le matin Cela nous prouve que parfois le bon sens peut l emporter face aux politiques d appareil En clair seule la CFDT a participé à la CPIP avec une seule représentante et sans praticien dans sa délégation pour répondre à des questions d interprétation qu elle n avait pas posée La parité était loin d être respectée car la délégation de la FNEMSA était majoritaire Ce qui veut dire que seule l interprétation de nos dirigeants a prévalu en restant seule face à eux Au regard du compte rendu envoyé par la FNEMSA les règles de fonctionnement de la CPIP n ont pas été appliquées et nous ne manquerons pas de faire reposer les questions lors de la prochaine séance Il est inacceptable qu une seule Organisation Syndicale puisse porter la responsabilité de valider ou pas les avis de la CPIP alors qu elle n a même pas fait remonter une seule question de ses adhérents La seule réponse tangible que nous pouvons apporter à la FNEMSA est une participation forte

    Original URL path: http://www.fecfo-org-agricoles.fr/spip.php?article363 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • MSA : Compte rendu de la Commission Paritaire Nationale des Praticiens du 25/11/2008
    l unanimité des organisations syndicales laisse déjà planer quelques doutes d interprétation notamment en ce qui concerne le champ d application qui n est pas clairement précisé et qui n exclut pas les praticiens cadres dirigeants Agences Régionales de Santé ARS L ARS est présente dans chaque région avec des compétences très larges Un conseil de surveillance est prévu où siégeront des administrateurs de la MSA mais leurs pouvoirs seront limités par rapport à un exécutif fort puisque son directeur est nommé en conseil des Ministres Un transfert de mission vers l ARS est prévu et à cet effet les personnels suivront L ARS sera donc conduite à gérer plusieurs conventions collectives Sont concernés par un transfert à l ARS Les services déconcentrés de l Etat DDASS et DRASS ARH L assurance maladie URCAM MRS une partie des services régionaux de l assurance maladie CRAM pour l activité hospitalière ERSM MSA et RSI En ce qui concerne la MSA les effectifs restent encore à définir mais ne devraient concerner qu une vingtaine de personnes La santé publique GRSP Organisation du Réseau à horizon 2010 Il est prévu 12 caisses régionales AROMSA avec un maintien des instances politiques La caisse chef lieu de région assurerait la fonction support de l Association et assurerait la coordination du pôle santé avec un directeur santé et un médecin régional qui seront sous l autorité du directeur de la caisse chef lieu de région FORCE OUVRIERE demande une étude sur les conditions de travail et annonce qu elle souhaite porter ce sujet en négociation Evolution des métiers médicaux Une étude sur l évolution des métiers médicaux a été menée par un groupe de travail constitué de 5 directeurs et 5 médecins chefs ainsi que les directions métiers de la CCMSA Des préconisations et un plan d action ont été élaborés sur les missions les référentiels le management et les parcours professionnels des praticiens RAPPORT EMPLOI REMUNERATION 2007 La CPNP a pour compétence de faire chaque année le point sur les rémunérations des praticiens au plus tard le 30 juin de l année suivant l année considérée en vue de prévenir et d éviter d éventuelles distorsions entre les politiques salariales développées dans le réseau FORCE OUVRIERE fait remarquer que les délais ne sont pas respectés par la FNEMSA Mais comme cette réunion n est pas une CPNP En tout état de cause nous remarquons qu à chaque coefficient de la classification des praticiens les femmes bénéficient d un ensemble de points de promotion inférieurs aux hommes C est pourquoi FORCE OUVRIERE préconise la négociation d un accord sur l égalité professionnelle EXAMEN DES CONDITIONS D ATTRIBUTION DU STATUT DES PRATICIENS CADRES DIRIGEANTS Les médecins coordonnateurs régionaux et les médecins de l échelon national devraient voir leur statut assimilé à celui des cadres dirigeants aussi dans cette optique la FNEMSA a proposé un projet d avenant portant ces personnels à l identique des agents de direction A la question posée par FORCE OUVRIERE relative au nombre

    Original URL path: http://www.fecfo-org-agricoles.fr/spip.php?article365 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • MSA : Mouvement du 21/11/2008
    congrès de Bordeaux FORCE OUVRIERE avait lancé un appel national à la grève sur les salaires Aucune autre organisation syndicale au niveau national n avait osé nous suivre Lors du rassemblement local opéré devant le palais des congrès à 10 heures les forces en présence étaient représentées à 80 par FORCE OUVRIERE et les 20 restants par le syndicat CGT des Landes qui a rejoint l appel et des non syndiqués Nous souhaitions faire une déclaration devant toute l assemblée et cela nous a été refusé car nous n étions pas en intersyndicale La FNEMSA a dépêché ses deux émissaires Mme BONNICHON et M ISTRIA pour recevoir une délégation de manifestants composée de 18 personnes Cette délégation était constituée de 11 membres FO 5 de la CGT et 2 non syndiqués Vous trouverez en pièce jointe le communiqué lu par FORCE OUVRIERE et qui reprend en grande partie les échanges exprimés La délégation employeurs nous a confirmé qu elle était dans l incapacité de dégager des marges supplémentaires pour les salariés de l institution pour 2008 Nous lui avons signifié qu elle n avait pas les mêmes notions de contraintes entre les différents acteurs du monde agricole et cela est inadmissible et intolérable De plus il nous a bien été confirmé et nous à FORCE OUVRIERE nous l avions bien compris que la rencontre proposée le 8 décembre serait SIMPLEMENT une réunion d échanges pour examiner les facteurs de blocage afin de pouvoir engager les négociations 2009 Rien à voir avec les revendications des organisations syndicales de l institution qui maintenant devront se positionner clairement sur ce sujet Chacun doit prendre ses responsabilités Le personnel de l institution le MERITE Nous à FORCE OUVRIERE nous ne nous sommes pas dégonflés Mais hélas pour gagner il faut être NOMBREUX SOLIDAIRES et

    Original URL path: http://www.fecfo-org-agricoles.fr/spip.php?article366 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • MSA : Compte-rendu de la CPNEFP du 04/12/2008
    CMI Pour quelles raisons engage t on le chantier de la classification sans se donner les moyens de visiter plusieurs organismes C est incompréhensible quand on prétend vouloir se donner les moyens de réussir un projet aussi important La FNEMSA estime que trois MSA et un centre informatique d exploitation sont largement suffisants Connaît elle vraiment les diversités existantes entre chaque MSA et encore plus entre un centre informatique d exploitation et un centre informatique développeur On en doute FORCE OUVRIERE a suggéré de faire remonter un questionnaire à l ensemble des RH et des représentants du personnel de l institution signalant les problèmes de la classification actuelle Ni la FNEMSA ni le cabinet CMI n avaient prévu ce genre de consultation Ils en ont pris note mais est ce suffisant Cette proposition aurait le mérite d essayer de faire remonter le maximum d anomalies L institution le souhaite t elle vraiment Tout au long du débat la FNEMSA nous a martelé le refrain de la révision quinquennale qui devrait aboutir au plus tard en 2011 Nous avons remis les points sur les i en rappelant que nous n étions pas dans une révision quinquennale mais décennale car en 2006 la FNEMSA avait refusé d appliquer la convention collective A partir de ce constat 10 ans au lieu de 5 il fallait que l institution se donne les moyens de construire une nouvelle classification des emplois cohérente et en adéquation avec la réalité du terrain 2 Rapport annuel sur la Formation professionnelle Après la présentation du rapport annuel FORCE OUVRIERE est intervenue sur le DIF Même si nous n avons pas signé l accord sur la formation professionnelle nous avons demandé la réouverture d une négociation au chapitre DIF qui permette d ouvrir plus largement les possibilités de formations différentes à l initiative du salarié En effet le cadre de l accord est tellement restrictif qu il empêche toutes formations qui ne concernent pas le cadre de l emploi occupé C est contraire à l esprit de la loi et de plus comme nous le constatons régulièrement cela permet aux directions d inscrire des formations prévues dans ce cadre spécifique en forçant la main des salariés Certaines organisations syndicales ont soutenu notre demande mais d autres qui d habitude se prétendent très revendicatives nous ont joué la mélodie de la carpe comme tout au long de cette CPNEFP Nous avons aussi souligné le manque de publicité faite pour le DIF de la part des directions La FNEMSA est comme la grotte miraculeuse de Lourdes elle fait des Miracles En effet toutes les directions présentes dans la délégation FNEMSA font des efforts de communication exceptionnels sur le DIF Elles éditent des plaquettes relancent sur l intranet Pas de chance les remontées que nous avons ne sont pas celles exposées par la FNEMSA Pourquoi donc l ensemble des directeurs de l institution ne fait il pas le même effort de communication sur le sujet 3 Réflexion sur les parcours professionnels validant La

    Original URL path: http://www.fecfo-org-agricoles.fr/spip.php?article368 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • MSA : Compte rendu réunion du 16/12/2008 et CPN du 18/12/2008
    l Agriculture semble être d accord mais ce n est pas sûr qu à BERCY ils donnent leur aval Pas de réponse actuellement donc pas de nouvelle négociation à l ordre du jour A la fin de son exposé la FNEMSA nous en a remis une couche au cas où nous serions un peu dur de la feuille que pour 2008 il n y avait plus de marge supplémentaire et que nous ne parlerons plus de la négociation 2008 mais uniquement celle de 2009 Force Ouvrière a rappelé que les critères négociés pour la COG entre l Etat et la CCMSA n engageaient que les signataires De plus la COG étant un engagement obligeant la MSA à réaliser d importantes économies de gestion il est indécent d entendre aujourd hui que les économies supplémentaires réalisées sur le DOS des salariés de l institution ne soient pas réinjectées dans les salaires Déjà imaginer que les augmentations dépendent du non remplacement de personnel partant à la retraite n est pas pensable mais en plus garder cet argent dans les caisses de l Etat s apparente à un véritable HOLD UP de la part des pouvoirs publics face aux salariés obligés de subir de plus en plus de pressions dans l exécution de leur mission de service public Dans cette période de noël cela nous rappelle le titre du film LE PERE NOËL est une ORDURE En 2ème point on nous a présenté la synthèse des résultats de l enquête sur la durée annuelle du travail dans chaque organisme Sur les 59 organismes qui ont transmis leurs données 6 ont une durée inférieure à 1 560 heures 16 ont une durée comprise entre 1 560 et 1 569 heures 17 ont une durée comprise entre 1 570 et 1 579 heures 12 ont une durée comprise entre 1 580 et 1 589 heures 6 ont une durée comprise entre 1 590 et 1 602 heures 2 ont une durée du travail égale à 1 603 heures soit une moyenne pour l institution de 1 571 heures La FNEMSA a rappelé ce qu elle nous avait déjà dit lors des réunions de septembre 2007 et février 2008 c est à dire qu elle n avait aucune contrepartie nationale à négocier et qu il valait mieux trouver des accords locaux qui permettent éventuellement d avoir des avantages en échange La CFDT a lourdement insisté pour obtenir un accord national pour éviter les différentes disparités La FNEMSA a dit fort justement qu elle ne comprenait pas l intérêt pour les Organisations Syndicales de signer un accord supprimant des jours de congés exceptionnels sans aucune contrepartie Force Ouvrière a tout de suite acquiescé en affirmant fortement son opposition à tout accord permettant de diminuer le nombre de jours de congés exceptionnels La CFDT souhaite un accord national avec 1 ou 2 jours exceptionnels pour tous et libre ensuite au local de négocier des avantages supplémentaires On est vraiment dans l accompagnement de la casse des avantages sociaux

    Original URL path: http://www.fecfo-org-agricoles.fr/spip.php?article371 (2015-11-09)
    Open archived version from archive