archive-fr.com » FR » F » FFC-ASSO.FR

Total: 403

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Avis sur la transition énergétique
    fossile nécessaire pour encore longtemps devraient conduire à une réévaluation de cette question Ces points sont considérés dans des rapports récents de l Office parlementaire d évaluation des choix scientifiques et technologiques L Académie donne les avis suivants sur certains aspects du projet de loi en fonction des objectifs exprimés Le développement des énergies renouvelables intermittentes éolienne et photovoltaïque devrait se faire à un rythme prudent en tirant profit de l expérience acquise dans d autres pays en anticipant les difficultés d insertion de ces énergies dans le réseau et de leur effet sur le système électrique dans son ensemble et en tenant compte de la nécessité de prévoir leur compensation lorsqu elles ne sont pas disponibles sans que cela conduise à une augmentation des émissions de CO2 ou à des importations d énergie électrique Les énergies renouvelables non intermittentes dérivées de la biomasse représentent une filière prometteuse qu il convient de soutenir par l intensification de la recherche scientifique et technologique sur les méthodes et les procédés physiques chimiques biologiques de transformation de ces énergies en vecteurs utilisables électricité carburant gaz avec la meilleure efficacité énergétique et économique Pour ce qui concerne l énergie nucléaire le passage à 50 à l échéance indiquée 2025 ne tient compte ni des objectifs affichés de la loi réduction des émissions de CO2 ni des facteurs techniques et économiques liés à cette réduction Cette réduction ne pourrait se faire que si des moyens de stockage de l électricité à grande échelle devenaient disponibles évitant le risque de déstabilisation du réseau et le recours à des centrales thermiques de compensation génératrices de CO2 pour suppléer les énergies renouvelables Le rythme devrait alors être plus lent que celui qui est visé pour que le processus ne dégrade pas notre position favorable en ce qui concerne

    Original URL path: http://www.ffc-asso.fr/thematique-chimie/breve/avis-sur-la-transition-energetique.html?debut_lire_aussi=5 (2015-09-11)
    Open archived version from archive


  • Avis sur la transition énergétique
    source d énergie fossile nécessaire pour encore longtemps devraient conduire à une réévaluation de cette question Ces points sont considérés dans des rapports récents de l Office parlementaire d évaluation des choix scientifiques et technologiques L Académie donne les avis suivants sur certains aspects du projet de loi en fonction des objectifs exprimés Le développement des énergies renouvelables intermittentes éolienne et photovoltaïque devrait se faire à un rythme prudent en tirant profit de l expérience acquise dans d autres pays en anticipant les difficultés d insertion de ces énergies dans le réseau et de leur effet sur le système électrique dans son ensemble et en tenant compte de la nécessité de prévoir leur compensation lorsqu elles ne sont pas disponibles sans que cela conduise à une augmentation des émissions de CO2 ou à des importations d énergie électrique Les énergies renouvelables non intermittentes dérivées de la biomasse représentent une filière prometteuse qu il convient de soutenir par l intensification de la recherche scientifique et technologique sur les méthodes et les procédés physiques chimiques biologiques de transformation de ces énergies en vecteurs utilisables électricité carburant gaz avec la meilleure efficacité énergétique et économique Pour ce qui concerne l énergie nucléaire le passage à 50 à l échéance indiquée 2025 ne tient compte ni des objectifs affichés de la loi réduction des émissions de CO2 ni des facteurs techniques et économiques liés à cette réduction Cette réduction ne pourrait se faire que si des moyens de stockage de l électricité à grande échelle devenaient disponibles évitant le risque de déstabilisation du réseau et le recours à des centrales thermiques de compensation génératrices de CO2 pour suppléer les énergies renouvelables Le rythme devrait alors être plus lent que celui qui est visé pour que le processus ne dégrade pas notre position favorable en

    Original URL path: http://www.ffc-asso.fr/thematique-chimie/breve/avis-sur-la-transition-energetique.html?debut_lire_aussi=10 (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • Avis sur la transition énergétique
    encore longtemps devraient conduire à une réévaluation de cette question Ces points sont considérés dans des rapports récents de l Office parlementaire d évaluation des choix scientifiques et technologiques L Académie donne les avis suivants sur certains aspects du projet de loi en fonction des objectifs exprimés Le développement des énergies renouvelables intermittentes éolienne et photovoltaïque devrait se faire à un rythme prudent en tirant profit de l expérience acquise dans d autres pays en anticipant les difficultés d insertion de ces énergies dans le réseau et de leur effet sur le système électrique dans son ensemble et en tenant compte de la nécessité de prévoir leur compensation lorsqu elles ne sont pas disponibles sans que cela conduise à une augmentation des émissions de CO2 ou à des importations d énergie électrique Les énergies renouvelables non intermittentes dérivées de la biomasse représentent une filière prometteuse qu il convient de soutenir par l intensification de la recherche scientifique et technologique sur les méthodes et les procédés physiques chimiques biologiques de transformation de ces énergies en vecteurs utilisables électricité carburant gaz avec la meilleure efficacité énergétique et économique Pour ce qui concerne l énergie nucléaire le passage à 50 à l échéance indiquée 2025 ne tient compte ni des objectifs affichés de la loi réduction des émissions de CO2 ni des facteurs techniques et économiques liés à cette réduction Cette réduction ne pourrait se faire que si des moyens de stockage de l électricité à grande échelle devenaient disponibles évitant le risque de déstabilisation du réseau et le recours à des centrales thermiques de compensation génératrices de CO2 pour suppléer les énergies renouvelables Le rythme devrait alors être plus lent que celui qui est visé pour que le processus ne dégrade pas notre position favorable en ce qui concerne les émissions de

    Original URL path: http://www.ffc-asso.fr/thematique-chimie/breve/avis-sur-la-transition-energetique.html?debut_lire_aussi=15 (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • Avis sur la transition énergétique
    énergie fossile nécessaire pour encore longtemps devraient conduire à une réévaluation de cette question Ces points sont considérés dans des rapports récents de l Office parlementaire d évaluation des choix scientifiques et technologiques L Académie donne les avis suivants sur certains aspects du projet de loi en fonction des objectifs exprimés Le développement des énergies renouvelables intermittentes éolienne et photovoltaïque devrait se faire à un rythme prudent en tirant profit de l expérience acquise dans d autres pays en anticipant les difficultés d insertion de ces énergies dans le réseau et de leur effet sur le système électrique dans son ensemble et en tenant compte de la nécessité de prévoir leur compensation lorsqu elles ne sont pas disponibles sans que cela conduise à une augmentation des émissions de CO2 ou à des importations d énergie électrique Les énergies renouvelables non intermittentes dérivées de la biomasse représentent une filière prometteuse qu il convient de soutenir par l intensification de la recherche scientifique et technologique sur les méthodes et les procédés physiques chimiques biologiques de transformation de ces énergies en vecteurs utilisables électricité carburant gaz avec la meilleure efficacité énergétique et économique Pour ce qui concerne l énergie nucléaire le passage à 50 à l échéance indiquée 2025 ne tient compte ni des objectifs affichés de la loi réduction des émissions de CO2 ni des facteurs techniques et économiques liés à cette réduction Cette réduction ne pourrait se faire que si des moyens de stockage de l électricité à grande échelle devenaient disponibles évitant le risque de déstabilisation du réseau et le recours à des centrales thermiques de compensation génératrices de CO2 pour suppléer les énergies renouvelables Le rythme devrait alors être plus lent que celui qui est visé pour que le processus ne dégrade pas notre position favorable en ce qui

    Original URL path: http://www.ffc-asso.fr/thematique-chimie/breve/avis-sur-la-transition-energetique.html?debut_lire_aussi=20 (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • Avis sur la transition énergétique
    source d énergie fossile nécessaire pour encore longtemps devraient conduire à une réévaluation de cette question Ces points sont considérés dans des rapports récents de l Office parlementaire d évaluation des choix scientifiques et technologiques L Académie donne les avis suivants sur certains aspects du projet de loi en fonction des objectifs exprimés Le développement des énergies renouvelables intermittentes éolienne et photovoltaïque devrait se faire à un rythme prudent en tirant profit de l expérience acquise dans d autres pays en anticipant les difficultés d insertion de ces énergies dans le réseau et de leur effet sur le système électrique dans son ensemble et en tenant compte de la nécessité de prévoir leur compensation lorsqu elles ne sont pas disponibles sans que cela conduise à une augmentation des émissions de CO2 ou à des importations d énergie électrique Les énergies renouvelables non intermittentes dérivées de la biomasse représentent une filière prometteuse qu il convient de soutenir par l intensification de la recherche scientifique et technologique sur les méthodes et les procédés physiques chimiques biologiques de transformation de ces énergies en vecteurs utilisables électricité carburant gaz avec la meilleure efficacité énergétique et économique Pour ce qui concerne l énergie nucléaire le passage à 50 à l échéance indiquée 2025 ne tient compte ni des objectifs affichés de la loi réduction des émissions de CO2 ni des facteurs techniques et économiques liés à cette réduction Cette réduction ne pourrait se faire que si des moyens de stockage de l électricité à grande échelle devenaient disponibles évitant le risque de déstabilisation du réseau et le recours à des centrales thermiques de compensation génératrices de CO2 pour suppléer les énergies renouvelables Le rythme devrait alors être plus lent que celui qui est visé pour que le processus ne dégrade pas notre position favorable en

    Original URL path: http://www.ffc-asso.fr/thematique-chimie/breve/avis-sur-la-transition-energetique.html?debut_lire_aussi=25 (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • Avis sur la transition énergétique
    d énergie fossile nécessaire pour encore longtemps devraient conduire à une réévaluation de cette question Ces points sont considérés dans des rapports récents de l Office parlementaire d évaluation des choix scientifiques et technologiques L Académie donne les avis suivants sur certains aspects du projet de loi en fonction des objectifs exprimés Le développement des énergies renouvelables intermittentes éolienne et photovoltaïque devrait se faire à un rythme prudent en tirant profit de l expérience acquise dans d autres pays en anticipant les difficultés d insertion de ces énergies dans le réseau et de leur effet sur le système électrique dans son ensemble et en tenant compte de la nécessité de prévoir leur compensation lorsqu elles ne sont pas disponibles sans que cela conduise à une augmentation des émissions de CO2 ou à des importations d énergie électrique Les énergies renouvelables non intermittentes dérivées de la biomasse représentent une filière prometteuse qu il convient de soutenir par l intensification de la recherche scientifique et technologique sur les méthodes et les procédés physiques chimiques biologiques de transformation de ces énergies en vecteurs utilisables électricité carburant gaz avec la meilleure efficacité énergétique et économique Pour ce qui concerne l énergie nucléaire le passage à 50 à l échéance indiquée 2025 ne tient compte ni des objectifs affichés de la loi réduction des émissions de CO2 ni des facteurs techniques et économiques liés à cette réduction Cette réduction ne pourrait se faire que si des moyens de stockage de l électricité à grande échelle devenaient disponibles évitant le risque de déstabilisation du réseau et le recours à des centrales thermiques de compensation génératrices de CO2 pour suppléer les énergies renouvelables Le rythme devrait alors être plus lent que celui qui est visé pour que le processus ne dégrade pas notre position favorable en ce

    Original URL path: http://www.ffc-asso.fr/thematique-chimie/breve/avis-sur-la-transition-energetique.html?debut_lire_aussi=30 (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • Avis sur la transition énergétique
    fossile nécessaire pour encore longtemps devraient conduire à une réévaluation de cette question Ces points sont considérés dans des rapports récents de l Office parlementaire d évaluation des choix scientifiques et technologiques L Académie donne les avis suivants sur certains aspects du projet de loi en fonction des objectifs exprimés Le développement des énergies renouvelables intermittentes éolienne et photovoltaïque devrait se faire à un rythme prudent en tirant profit de l expérience acquise dans d autres pays en anticipant les difficultés d insertion de ces énergies dans le réseau et de leur effet sur le système électrique dans son ensemble et en tenant compte de la nécessité de prévoir leur compensation lorsqu elles ne sont pas disponibles sans que cela conduise à une augmentation des émissions de CO2 ou à des importations d énergie électrique Les énergies renouvelables non intermittentes dérivées de la biomasse représentent une filière prometteuse qu il convient de soutenir par l intensification de la recherche scientifique et technologique sur les méthodes et les procédés physiques chimiques biologiques de transformation de ces énergies en vecteurs utilisables électricité carburant gaz avec la meilleure efficacité énergétique et économique Pour ce qui concerne l énergie nucléaire le passage à 50 à l échéance indiquée 2025 ne tient compte ni des objectifs affichés de la loi réduction des émissions de CO2 ni des facteurs techniques et économiques liés à cette réduction Cette réduction ne pourrait se faire que si des moyens de stockage de l électricité à grande échelle devenaient disponibles évitant le risque de déstabilisation du réseau et le recours à des centrales thermiques de compensation génératrices de CO2 pour suppléer les énergies renouvelables Le rythme devrait alors être plus lent que celui qui est visé pour que le processus ne dégrade pas notre position favorable en ce qui concerne

    Original URL path: http://www.ffc-asso.fr/thematique-chimie/breve/avis-sur-la-transition-energetique.html?debut_lire_aussi=40 (2015-09-11)
    Open archived version from archive

  • Avis sur la transition énergétique
    attention Les avantages compétitifs tirés de l exploitation du gaz source d énergie fossile nécessaire pour encore longtemps devraient conduire à une réévaluation de cette question Ces points sont considérés dans des rapports récents de l Office parlementaire d évaluation des choix scientifiques et technologiques L Académie donne les avis suivants sur certains aspects du projet de loi en fonction des objectifs exprimés Le développement des énergies renouvelables intermittentes éolienne et photovoltaïque devrait se faire à un rythme prudent en tirant profit de l expérience acquise dans d autres pays en anticipant les difficultés d insertion de ces énergies dans le réseau et de leur effet sur le système électrique dans son ensemble et en tenant compte de la nécessité de prévoir leur compensation lorsqu elles ne sont pas disponibles sans que cela conduise à une augmentation des émissions de CO2 ou à des importations d énergie électrique Les énergies renouvelables non intermittentes dérivées de la biomasse représentent une filière prometteuse qu il convient de soutenir par l intensification de la recherche scientifique et technologique sur les méthodes et les procédés physiques chimiques biologiques de transformation de ces énergies en vecteurs utilisables électricité carburant gaz avec la meilleure efficacité énergétique et économique Pour ce qui concerne l énergie nucléaire le passage à 50 à l échéance indiquée 2025 ne tient compte ni des objectifs affichés de la loi réduction des émissions de CO2 ni des facteurs techniques et économiques liés à cette réduction Cette réduction ne pourrait se faire que si des moyens de stockage de l électricité à grande échelle devenaient disponibles évitant le risque de déstabilisation du réseau et le recours à des centrales thermiques de compensation génératrices de CO2 pour suppléer les énergies renouvelables Le rythme devrait alors être plus lent que celui qui est visé pour

    Original URL path: http://www.ffc-asso.fr/thematique-chimie/breve/avis-sur-la-transition-energetique.html?debut_lire_aussi=115 (2015-09-11)
    Open archived version from archive



  •