archive-fr.com » FR » F » FO94.FR

Total: 36

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • ud
    2017 Nos Unions Locales Des syndicats à Créteil Les retraités Associations AFOC ADEFAS Adresses utiles Chiffres info Salaires Assurance chômage Divers Liens Internet 11 13 rue des Archives 94010 CRETEIL Cédex tél 01 49 80 94 94 Fax 01 49 80 68 80 Expressions FO 94 liens pdf Défendre l école de la REPUBLIQUE rassemblement à chennevières le 10 nov à 17h30 Retraites complémentaires salariés sanctionnés REFORME DU CODE DU

    Original URL path: http://fo94.fr/ (2015-11-09)
    Open archived version from archive


  • accueil
    ligne n 8 Balard Créteil station Créteil Préfecture En bus lignes TVM ou n 117 317 181 281 308 station Créteil Préfecture Force Ouvrière 7ème étage Locaux de l Union Départementale En voiture autoroute A4 Paris Metz sortie Créteil Troyes

    Original URL path: http://fo94.fr/accueil.htm (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • actualité
    B augmente légèrement et ceux inscrits en catégorie C baissent de 2 1 sur un mois Après plusieurs mois d augmentation ces chiffres laissent ils augurer d un véritable renversement de tendance Rien n est moins sûr D une part parce qu un mois unique ne fait pas une tendance et ce en dehors des aléas statistiques d autre part parce que la croissance du PIB n est toujours pas assez forte et solide pour que le chômage baisse fortement et durablement A l inverse le chômage des seniors n en finit plus de progresser 0 6 mois 8 5 an et même si l on constate une baisse mensuelle des jeunes de 25 ans inscrits à Pôle emploi la tendance annuelle est toujours à la hausse 1 8 Alors avant de simplifier le bulletin de paie le Code du travail le gouvernement doit comprendre que le Social ne peut être l unique variable d ajustement d une politique économique exclusivement tournée vers la baisse du coût du travail Rendre plus visible les droits des travailleurs en les renforçant défendre la gestion paritaire rempart contre toute forme de privatisation de notre modèle social protéger et développer nos services publics parties prenantes de notre modèle républicain telles sont les revendications que Force Ouvrière portera au niveau national et européen à la rentrée prochaine 28 juillet 2015 Bulletin de paie simplifié risques pour les salariés et la Sécu La Révision Générale des Politiques Publiques RGPP l a initié le choc de simplification le fait le bulletin de paie doit être simplifié Sans concertation le gouvernement en a décidé ainsi le 14 avril 2014 répondant à nouveau à une vieille demande patronale Rien de tel qu un rapport d expert afin de justifier a posteriori sa décision A travers le rapport qui vient d être rendu si la transparence liée à l affichage des exonérations de cotisations patronales va dans le bon sens de nombreux points sont inquiétants Tout d abord il n y a pas que le nombre de lignes du bulletin de paie que l on réduit toute référence aux organismes collecteurs est supprimée Exit les bases de calcul taux de cotisations et détails relatifs aux retraites ce qui empêchera tant au salarié de déceler toute erreur qu à l administration d identifier les fraudes de l employeur Tout ceci rend illisible la feuille de paie mais surtout représente un pas de plus vers la fusion des régimes et des cotisations En revanche le rapport trouve la place de rajouter dans cette version allégée du bulletin de paie la notion du coût du travail pour l employeur histoire que le salarié se rende compte à quel point il coûte cher Bonne chance pour demander une augmentation Enfin la préconisation tendant à faire du bulletin de paie électronique le principe de droit commun n est pas raisonnable car des questions cruciales ne sont pas réglées accès des salariés à un poste informatique doté d une connexion internet stockage des données électroniques à

    Original URL path: http://fo94.fr/actualites.htm (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le fonctionnement de l’Union
    de tracts journaux affichettes conseils et assistance lors de revendication et de négociation conseil juridique à Améliorer la représentativité syndicale de l Organisation à Rassembler et regrouper tous les Syndicats dans une structure horizontale interprofessionnelle à Et surtout renforcer l Organisation d adhésions nouvelles de créations de Syndicats ou Sections particulièrement dans le privé la fonction publique ayant en sa faveur un droit syndical plus développé Extraits des Statuts de l Union P r é a m b u l e L Union Départementale des Syndicats Confédérés Force Ouvrière du Val de Marne Affirme solennellement son indépendance absolue à l égard du patronat des gouvernements des partis groupements ou rassemblements politiques des sectes philosophiques et religieuses de façon générale son irréductible opposition à toute influence extérieure au mouvement syndical Rappelle l impérieuse nécessité pour le syndicalisme de se déterminer lui même à l endroit de tous problèmes de sa compétence dont il juge utile de se saisir ce qui implique qu il ait la pleine maîtrise de sa structure de son administration et de ses actes selon l esprit ayant inspiré en 1906 la Charte d Amiens Toutefois le mouvement syndical ne saurait se désintéresser des conditions nationales dans lesquelles il évolue En conséquence il devra prendre toutes initiatives dans le but de défendre et d élargir les libertés syndicales L Union Départementale des Syndicats Confédérés Force Ouvrière du Val de Marne place au dessus de toute considération partisane son souci supérieur de puissance et de cohésion du syndicalisme ouvrier Instruite par une douloureuse expérience elle proclame attentatoire à l unité ouvrière la recherche systématique de postes de responsabilités syndicales par les militants de partis politiques en vue de faire du mouvement syndical un instrument des partis Les Syndicats Force Ouvrière du département du Val de Marne décident de doter

    Original URL path: http://fo94.fr/miss.htm (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le fonctionnement de l’Union
    est le Syndicat qui a une existence de fait et de droit Quelles que soient les opinions politiques ou religieuses leurs catégories professionnelles les salariés peuvent s organiser autour du Syndicat pour défendre leurs intérêts et faire aboutir leurs revendications Le Syndicat Force Ouvrière doit être une force syndicale de revendications de propositions pour améliorer les conditions de vie et de travail des salariés Le Syndicat doit être objectif offensif

    Original URL path: http://fo94.fr/concep.htm (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • secretariat ud mai2009
    Union Syndicalisation syndicats création suivi élections négociations Relations extérieures Pouvoirs Publics Préfecture Conseil Général Elus Administrations Organismes sociaux Affaires générales marche de l Organisation Syndicale Service Juridique Mailto marc bonnet fo94 fr Marc BONNET tél 01 49 80 68 94 ou 06 89 58 52 64 Trésorier Responsabilités délégation Trésorerie Comptabilité Transports 94 mailto transports fo94 orange fr mailto tresorerie fo94 orange fr Christian COLINET tél 01 49 80 68 86 ou 06 03 92 70 65 Membre du Secrétariat Responsabilités délégation Secteur public fonction publique UIAFP 94 Mailto nathalie fo94 orange fr Luc BENIZEAU tél 01 Membre du Secrétariat Responsabilités délégation Secteur privé Emploi restructuration Commission Emploi chômage Economie Sociale Mailto pimbert fo94 orange fr Pascal IMBERT Tél 01 49 80 94 94 ou 06 63 27 48 94 Membre du Secrétariat Responsabilités délégation Afoc Diversité égalité professionnelle handicapés ADEFAS94 mailto flemaulf fo94 orange fr Francoise LEMAULF Tél 01 42 46 75 20 ou 06 64 33 52 37 Membre du Secrétariat Responsabilités délégation Formation syndicale Unions locales mailto ppeysson fo94 orange fr Philippe PEYSSON Tél 01 49 80 68 81 ou 06 37 19 45 23 Déléguée du Secrétariat Responsabilités délégation photo en cours Secteur Femmes Jeunes Mailto

    Original URL path: http://fo94.fr/secretariat_ud_mai2009.htm (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Site Internet
    MARSADIE Michel FLODROPS titulaires Yannick le gloan Jean Luc CIRODE suppléants POLE EMPLOI IPT EST FRANCILIEN Christian colinet 94 j ean jacques ligonie594 Commission départementale recours gracieux DDTE Robert VILLENEUVE Jacqueline FREBAULT COTOREP handicapés Claudine LENORMAND AMOUR Jean Claude LANDRAS CODERPA personnes âgées François CHENOUR titulaire j acques campargue suppléant Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale TASS Titulaires Bernard CAPELLE Suppléants Sauveur RUSSO Tribunal du contentieux de l incapacité IDF

    Original URL path: http://fo94.fr/delegtions%20ext.htm (2015-11-09)
    Open archived version from archive


  • ils restent proches de leurs équipes pensent les soutenir et leur apporter ainsi une aide technique et humaine Nous ne sommes pas à un paradoxe près Voilà pour les cadres managers Mais lorsque l on pose la même question aux membres de l équipe la perception des agents s avère toute différente En effet les collaborateurs estiment que leurs responsables ne sont le plus souvent pas disponibles De la même façon et nonobstant l analyse et la perception des managers versus rémunération les mêmes collaborateurs déplorent l absence d évolution professionnelle et de facto de progression salariale La mise en cause de l encadrement C est à cette occasion que se ren fo rcent les constats à charge avec des collaborateurs insistant sur le fait qu en l absence de compétences techniques les cadres majoritairement sont désormais dans l incapacité d apporter un soutien dans la résolution des dossiers un tant soit peu techniques Il existe certes des exceptions mais elles semblent confirmer la règle Il n est pas question ici sauf cas particulier et là cela dépend véritablement du contexte de prôner ou de faire l apologie du cadre super technicien mais il existe des limites en deçà desquelles il n est pas possible de descendre Et ne parlons surtout pas des didacticiels souvent indigents Le nerf de la guerre On entend affirmer fréquemment que les cadres n évoquent pas leur niveau de rémunération et semblent donc satisfaits D où tient on cela Nous situerions nous dans une logique de qui ne dit mot consent Tandis que corrélativement les collaborateurs pris généralement ou les jeunes mais tout est relatif seraient démotivés compte tenu de la faiblesse de leur rémunération On sait depuis Herzberg et la théorie de la motivation qui elle n a pas pris une ride que l élément salaire constitue un aspect certes essentiel dans le présent contexte mais parmi d autres Un télescopage inévitable dans un contexte délétère Tous ces éléments semble t il traduisent un immense malaise aux multiples facettes Factuellement tout ceci reste lié à l évidence à l accumulation sans fin des missions activités et tâches qui incombent désormais aux managers Et ceci se surajoute à l infini bien sur en plus et au détriment du cœur de métier le management Les clients principaux des managers si l on peut dire sont les directions à qui il faut rendre des comptes quotidiennement résultats indicateurs processus indices de qualité restes à charge tableaux de bord en hauteur ou à l italienne plans de prospective projets d entreprise le tout sur fond de réduction drastique des effectifs et des moyens Des constantes qui se surajoutent Certains métiers ont disparu ou s étiolent alanguis au sein des services le secrétariat par exemple ce qui amène le cadre à rédiger et taper l ensemble de ses courriers lui même Et il n en manque pas La disparition des services techniques et ou de documentation parfois les deux oblige le cadre à exploiter quotidiennement les aspects réglementaires décrets

    Original URL path: http://fo94.fr/uci%20oct%202006.htm (2015-11-09)
    Open archived version from archive