archive-fr.com » FR » F » FORMATHON.FR

Total: 473

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Les directives anticipées : fin de vie et droits des malades | Bienvenue sur le site du Formathon
    demande explicite d abréger l existence par une euthanasie La rédaction de directives anticipées tout comme la désignation d une personne de confiance s inscrivent dans le cadre d une anticipation d une incapacité future qu elle soit physique ou psychique Cependant les directives anticipées sont garantes d un consentement anticipé élaboré par la personne concernée alors que la désignation d une personne de confiance s inscrit dans un consentement substitué De nombreux obstacles existent à la mise en œuvre de ces dispositions méconnaissance de la loi réticences à l évocation de la possibilité d une incapacité à venir difficultés de formaliser ses souhaits le formuler oralement est souvent réalisé mais le mettre sur le papier est actuellement du registre de l exception Pour ce faire tous les professionnels du soin au premier rang desquels le corps médical se doivent de diffuser ces informations et d aborder avec leur patientèle l intérêt d une telle démarche anticipatoire En effet les problèmes posés par les situations où le devenir d un patient est abordé ne concernent pas forcément les maladies chroniques mais peuvent se rencontrer dans toute situation et en tout lieu où chez un patient hors d état d exprimer sa volonté devra être mise en œuvre une procédure collégiale de prise de décision de limitation ou d arrêt de traitement Donc même si l aborder avec un patient s avère parfois difficile il nous faut inscrire cette démarche relationnelle le plus facile est donc probablement de l aborder tout à la fois pour la désignation d une personne de confiance et la rédaction de directives anticipées Ainsi une fédération d associations de bénévoles UNASP Union Nationale des Associations pour le développement des Soins Palliatifs a proposé un modèle utile qui peut aider le patient dans ces deux démarches UNASP MARS 2006 Union Nationale des Associations pour le développement des Soins Palliatifs DIRECTIVES ANTICIPEES Une loi relative au droit des malades et à la fin de vie a été promulguée le 22 avril 2005 Des décrets d application ont paru au Journal Officiel en février 2006 Cette loi est couramment désignée en tant que Loi LEONETTI du nom du président de la commission parlementaire qui s était réunie en vue d examiner l opportunité et le contenu de nouvelles dispositions législatives Il a donc paru utile de proposer une légère adaptation du testament de vie que le Dr Maurice ABIVEN avait suggéré en juin 2003 Ce texte correspond à ce que la loi désigne par DIRECTIVES ANTICIPEES Elles n ont de valeur que si elles datent de moins de trois ans L auteur doit donc en proroger la validité tous les trois ans sauf s il est hors d état d exprimer sa volonté ce qui entraîne alors leur prorogation automatique Il peut les annuler à tout moment Il serait souhaitable que la personne de confiance éventuellement désignée dispose d une copie de ces directives Le texte suivant est une proposition adaptable par chacun On trouvera notamment en italique et

    Original URL path: http://formathon.fr/new/2011/03/15/les-directives-anticipees-fin-de-vie-et-droits-des-malades/ (2013-12-10)
    Open archived version from archive

  • Proctologie | Bienvenue sur le site du Formathon
    thrombose œdémateuse Instrumental ambulatoire Grade I Les injections sclérosantes et la photo coagulation par applicateur d infra rouge réduisent les saignements hémorroïdaires Ce traitement est simple ambulatoire sans autre effet secondaire qu une douleur retardée parfois lipothymique une heure après l injection Grade II et III c est le triomphe de la ligature élastique éventuellement couplée à la cryothérapie qui permet en ambulatoire de détruire des paquets hémorroïdaires sans dépasser 3 ou 4 séances La Ligature artérielle par repérage Doppler est une méthode récente qui commence à se répandre pour les grades II ou III Chirurgical L anopexie rectale selon Longo est indiquée pour les grades III Elle élève le bourrelet hémorroïdaire dans la partie basse du rectum par section agraphage circulaire Avantage la période douloureuse et l hospitalisation sont plus courtes Inconvénient Le recul à long terme est encore insuffisant L hémorroïdectomie complète selon Milligan Morgan éventuellement associée à une sphinctérotomie avec anoplastie muqueuse permet dans les grades III et IV de guérir de façon définitive la maladie hémorroïdaire La Fissure anale Se manifeste par une douleur anale vive déclenchée par l exonération se poursuivant ensuite parfois quelques heures provoquée en cela par la contracture sphinctérienne L examen clinique de la marge anale reconnaît une ulcération triangulaire médiane le plus souvent postérieure parfois antérieure Le traitement médical réside en la régularisation du transit associée aux antalgiques oraux Les topiques locaux ou autres veinotoniques sont ici totalement inefficaces La classique injection sous fissuraire est souvent décevante et n évite pas les récidives La résection chirurgicale associée à une anoplastie et éventuellement à une courte sphinctérotomie interne apporte la guérison Le Prurit anal Est lié à des causes dermatologiques infectieuses bactériennes virales mycosiques ou tumorales et à des lésions proctologiques responsables d ulcération de suintement de tuméfaction ou de suppuration La simple inspection de la marge anale permet le diagnostic de la lésion responsable et conduit au traitement étiologique Mais dans 50 des cas il s agit d un prurit sine materia sans cause définie dont le traitement fait appel à la correction des facteurs d irritation locale et à des mesures d hygiène simples parfois élément Ce contenu a été publié dans Ateliers Formathon 2011 Publications avec comme mot s clé s Atelier Formathon 2011 Gastro Entérologie Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien Prise en charge des plaies chroniques Diagnostic antenatal de la trisomie 21 Recherche pour Accès rapides Formathon 2014 Formathon 2013 Editorial 2013 Ateliers Colloques Flashs Equipes Contact Plan général Accueil Formathon 2014 Fréquentation du site Publications Formathon 2013 Programme du Formathon 2013 Ateliers Colloques Equipes Flashs Formathon 2012 Editorial 2012 Vidéos Ateliers Colloque Flashs Forum Equipes Formathon 2011 Ateliers Colloques Flashs Forum Equipes Formathon 2010 Ateliers Colloques Flashs Forum Equipes Formathon 2009 Ateliers Colloques Flashs Formation des animateurs Forum Equipes Formathon 2008 Ateliers Colloques Flashs Forum Equipes Sites recommandés Site médicaux Liens pratiques Sites suivis Spécialités Allergologie Appareil locomoteur Cancérologie Cardiologie Chirurgie Dermatologie Endocrinologie Equipement Hygiène Pansements Gastro Entérologie Gériatrie Gynécologie Obstétrique Hématologie Imagerie

    Original URL path: http://formathon.fr/new/2011/03/15/proctologie/ (2013-12-10)
    Open archived version from archive

  • Prise en charge des plaies chroniques | Bienvenue sur le site du Formathon
    douce et indolore des plaies douloureuses difficiles à déterger mécaniquement Doivent être recouverts d un pansement secondaire imperméable avec des capacités d absorption faible film de polyuréthane tulle plaque hydrocolloïde A laisser en place au moins 48 à 72 h Devant une plaie en phase de détersion majoritairement jaune modérément exsudative Les hydrocolloïdes Comfeel transparent Comfeel plus Duoderm E Hydrocol Restore Tegasorb Algoplaque HP Algoplaque film Urgoderm Carboxyméthylcellulose CMC sodique noyée dans matrice adhésive recouverte par une couche externe de polyuréthane semi perméable perméable aux gaz et vapeurs mais imperméable à l eau et aux bactéries Plaques fines ou plus épaisses capacité d absorption supérieures tailles variées 10X10 15X15 20X20 La plaque est appliquée directement sur la plaie en dépassant de 2 à 3 cm sur la peau périphérique à laquelle elle adhère Renouvellement de la plaque à saturation l HC devient translucide ou se bombe avec les exsudats Changement quand la surface bombée arrive à 1 cm du bord entre 3 et 7 jours en moyenne Inconvénients production d une substance pus like d odeur nauséabonde au contact des exsudats irritation peau périlésionnelle Devant une plaie en phase de détersion majoritairement jaune très exsudative Les alginates Algostéril Urgosorb Comfeel seasorb Algisite Sorbsan Melgisorb Polymères d acide alginique dérivés d algues éventuellement associés à une faible quantité de CMC existent sous forme de compresses ou de mèches Changement tous les 1 à 3 jours fonction de l importance des exsudats Pansement secondaire Les Hydrofibres Aquacel Réseau de fibres de CMC Plus haut pouvoir absorbant forme un gel cohésif au contact des exsudats Devant une plaie en phase de bourgeonnement majoritairement rouge très exsudative Hydrofibres Alginates Devant une plaie en phase de bourgeonnement majoritairement rouge moyennement exsudative Hydrocolloïdes Hydrocellulaires Allevyn Askina transorbent Biatain Biatain contact Combiderm Tielle Mepilex Cellostart Plaques semi perméables adhésives ou non Une couche de polyuréthane et ou polyacrylate recouverte par film de PU Versus hydrocolloïdes Plus absorbants moins d irritation de macération ne se délitent pas Pas d action de détersion Devant une plaie en phase de bourgeonnement majoritairement rouge peu ou pas exsudative Hydrocolloïdes minces Tulles Vaselitulle Jelonet Grassolind compresses imprégnées d une substance neutre vaseline ou paraffine Indiqués pour plaies en fin d épidermisation Aucune capacité d absorption ni de détersion Risque d adhésion à la plaie avec douleur au retrait par enclavement des bourgeons dans les mailles qui sont larges et arrachement Interfaces Tricots synthétiques avec maillage serré enduits de paraffine Adaptic silicone Mepitel ou de CMC Urgotul Physiotulle Aquatulle Pansements très souples adaptation aux contours anatomiques qui n adhèrent pas retrait non douloureux mailles plus fines que les tulles Mêmes indications que les tulles Pansements à l acide hyaluronique Effidia ou Ialuset Ialuset hydro Indiqués pour plaies du bourgeonnement à épidermisation Aucune capacité d absorption ni de détersion Existe sous forme de crème ou de compresses Changement quotidien Devant une plaie surinfectée verte Alginates Hydrofibres Pansement au charbon Carbonet Carboflex Actisorb Plaies malodorantes Renouvellement toutes les 24 à 48 h j si infection

    Original URL path: http://formathon.fr/new/2011/03/15/prise-en-charge-des-plaies-chroniques/ (2013-12-10)
    Open archived version from archive

  • Orthopédie-orthèses cou et membre supérieur | Bienvenue sur le site du Formathon
    tout autre appareil J O du 11 01 92 PAS D ENTENTE PREALABLE C est la pathologie qui guidera votre choix Pour une immobilisation avec positionnement particulier une tendinite une morphologie particulière par exemple il faudra choisir le sur mesure Vous trouverez ci après les orthèses de mains les plus courantes avec leurs indications les plus fréquentes leurs actions et quelques exemples Traitement des différentes pathologies traumatiques rhumatismales neurologiques PRESCRIPTION TYPE D ORTHESE INDICATIONS ACTIONS EXEMPLES DUREE DU PORT ORTHESE DISTALE DORSO PALMAIRE Mallet finger Entorse inter phalangienne distale Clinodactylies Immobilisation 3ème phalange En hyper extension pour mallet finger En position de repos pour entorse En réalignement pour clynodactylie Immédiat et port de 3 à 4 sem N J 15 à 21 jours N J Port nocturne ORTHESE GOUTTIERE PALMAIRE DIGITALE Entorse bénigne ou fracture de l inter phalangienne proximale Inflammation de l IPP Posture pour maintien d amplitudes raideurs Immobilisation de l IPP En position de repos pour entorse et inflammation En position d amplitude maximum 15 à 21j N J Jour et nuit en alternance ORTHESE DORSO PALMAIRE Entorse grave ou fracture de l IPP Atteinte de la plaque palmaire de l IPP Luxation de l IPP Déformation en col de cygne Clinodactylie trauma ou rhumato Immobilisation de l IPP En position de repos En réalignement Immédiat et port de 3 à 4 sem N J 15 à 21 jours N J Jour et nuit en alternance ORTHESE D IMMOBILISATION DU POUCE Rhizarthrose Entorse mcp Brûlure 1ere commissure Pathologie tendineuse Entorse trapézomcp Immobilisation colonne du pouce avec ouverture 1ere commissure Immobilisation stricte en version longue En position de repos En position de repos En position de fonction pour brûlure En position de repos En position de repos Nuit et ou jour pdt crise De 15 à 21 jours Nuit et jour De 3 à 4 sem N J ORTHESE D IMMOBILISATION DU POIGNET Poignet inflammatoire polyarthrite Poignet traumatique entorse certaines fractures Poignet neurologique Immobilisation du poignet En position de repos ou de relâchement musculaire et ligamentaire En position de fonction Nuit et ou jour pdt crise De 15 à 21 jours De 3 à 4 sem Nuit et ou jour ORTHESE D IMMOBILISATION POIGNET POUCE Tendinite de Quervain Rhizarthrose opérée Poignet inflammatoire incluant le pouce fracture du scaphoïde ou 1er méta Immobilisation du poignet et de la colonne du pouce En position de repos ou de relâchement musculaire et ligamentaire En position de fonction Nuit et ou jour pdt crise De 15 à 21 jours De 3 à 4 sem Nuit et jour ORTHESE DE REPOS POIGNET MAIN DOIGTS Polyarthrite rhumatoïde et main inflammatoire Main neurologique non spastique Fracture des mcp ou main contuse Immobilisation de la main et du poignet En position de repos et de réalignement En position intrinsèque Nuit et ou jour pdt crise De 3 à 4 sem Nuit et jour ORTHESE DE CAPENER Raideurs articulaires post trauma ou après téno arthrolyse de l IPP Adhérence tendineuse après lésion des fléchisseurs Lésion de l

    Original URL path: http://formathon.fr/new/2011/03/15/orthopedie-ortheses-cou-et-membre-superieur/ (2013-12-10)
    Open archived version from archive

  • Ophtalmologie | Bienvenue sur le site du Formathon
    organique qui peut se traduire par un strabisme révélateur Reconnaitre un strabisme est facile avec les reflets cornéens les reflets doivent être centrés sur la pupille et symétriques sur les deux yeux Pour cela rien de tel qu une photo au flash on voit la lueur pupillaire yeux rouges ce qui permet d éliminer une cataracte ou un problème de transparence et les reflets pour le strabisme Reflets normaux Reflets normaux Strabisme convergent partiellement accommodatif œil gauche Strabisme convergent OG Strabisme divergent de l œil droit Strabisme divergent OD Strabisme convergent alternant IMC diplégie Suite IMC diplégie Dans les strabismes incomitants l angle est variable selon la direction du regard Ils sont liés à des paralysies oculomotrices VI III IV lorsqu elles apparaissent chez l adulte puisque le patient avait auparavant une bonne vision binoculaire le signe principal est la diplopie Il y a aussi les myopathies myasthénie basedow ou à des anomalies d innervation comme le syndrome de Stilling Duane Ici une paralysie du VI gauche angle maximum dans le regard à gauche pas d abduction de l œil gauche De face De face A droite A droite A gauche A gauche On peut enfin avoir des strabismes liés à des paralysies de fonction comme la paralysie internucléaire antérieure avec une paralysie de l adduction de l œil et un nystagmus en abduction de l autre œil Cette paralysie internucléaire antérieure se voit lors de lésions du tronc SEP ou lésions ischémiques Les nystagmus Le nystagmus est un trouble de la statique oculaire et s accompagne d un mouvement incontrôlable des yeux Il est habituellement binoculaire Il peut être congénital ou acquis patent permanent ou latent révélé seulement par l occlusion d un œil l obscurité ou dans certaines directions du regard horizontal le plus fréquent rotatoire vertical battant vers le haut ou le bas et dans ce cas d origine neurologique par exemple par atteinte du tronc dans un syndrome d Arnold Chiari à ressort une phase lente et une phase rapide ou pendulaire pas de phase rapide Nous nous limiterons aux nystagmus congénitaux 1 1500 enfants Le nystagmus idiopathique est congruent horizontal ou horizonto rotatoire et à ressort le sens de la secousse rapide déterminant le sens du nystagmus Il y a parfois une zone neutre dans une certaine direction du regard où le nystagmus ne bat plus ou bat moins Ceci engendre souvent une attitude de torticolis de l enfant Ce nystagmus est souvent familial on rencontre tous les types de transmission Ces nystagmus s accompagnent fréquemment de strabisme ils sont responsables d une amblyopie bilatérale acuité de l ordre de 1 10 qui peut parfois s améliorer un peu à l adolescence la vision de près est souvent meilleure que la vision de loin ce qui est important pour l apprentissage de la lecture Le nystagmus congénital peut être le signe révélateur d affections oculaires congénitales qui inhibent la vision centrale achromatopsie les cônes ne fonctionnent pas albinisme oculo cutané ou plus rarement uniquement oculaire

    Original URL path: http://formathon.fr/new/2011/03/15/ophtalmologie/ (2013-12-10)
    Open archived version from archive

  • Le pied diabétique | Bienvenue sur le site du Formathon
    stent oui non ATCD d amputation ou de ATCD de lésion des pieds 1 mois oui non Gradation Grade 0 Ni neuropathie ni artérite Grade 1 Neuropathie isolée Grade 2 Neuropathie déformation du pied ou neuropathie artérite Grade 3 ATCD d amputation ou de plaie 1 mois Prise en charge NE PAS SUR GRADER VOS PATIENTS Grade 0 Examen tous les 6 mois par le MG 1 bilan et 1 soin de pédicurie pris en charge par les réseaux ou mutuelle Grade 1 Education sur le chaussage et l absence de sensibilité 1 bilan et un soin pris en charge par les réseaux ou mutuelle Grade 2 4 soins du pied an pris en charge à 100 par la sécu Prescrit sur une ordonnance bizone Par un pédicure podologue formé au diabète Grade 3 6 soins du pied an pris en charge à 100 par la sécu Prescrit sur une ordonnance bizone Par un pédicure podologue formé au diabète En fonction du grade et du bilan de podologie prescription d un doppler artériel des MI prescription de semelles thermoformées sur ordonnance bizone avec mention du grade podologique réalisation d orthoplasties correctrices ou protectrices Ce contenu a été publié dans Ateliers Formathon 2011 Publications avec comme mot s clé s Atelier Endocrinologie Formathon 2011 Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien L examen clinique en ORL hors vertiges regarder palper intervenir Ophtalmologie Recherche pour Accès rapides Formathon 2014 Formathon 2013 Editorial 2013 Ateliers Colloques Flashs Equipes Contact Plan général Accueil Formathon 2014 Fréquentation du site Publications Formathon 2013 Programme du Formathon 2013 Ateliers Colloques Equipes Flashs Formathon 2012 Editorial 2012 Vidéos Ateliers Colloque Flashs Forum Equipes Formathon 2011 Ateliers Colloques Flashs Forum Equipes Formathon 2010 Ateliers Colloques Flashs Forum Equipes Formathon 2009 Ateliers Colloques Flashs Formation des animateurs Forum

    Original URL path: http://formathon.fr/new/2011/03/15/le-pied-diabetique/ (2013-12-10)
    Open archived version from archive

  • L’examen clinique en ORL ( hors vertiges) : regarder, palper, intervenir. | Bienvenue sur le site du Formathon
    le patient pourra retirer cette mèche et continuer à instiller des gouttes dans un CAE dilaté L otite virale Il existe un contexte de virose puis l enfant présente une otalgie brutale suivie parfois d une otorhée claire parfois séro hématique Il s agit d une phlyctène brutale du tympan qui peut se rompre au niveau de sa couche superficielle et donner l écoulement Le tympan n est pas perforée l instillation de gouttes auriculaires comprenant un anesthésique peut soulager la douleur Panotile ou Otipax L otite moyenne aigue Il existe une hyperthermie avec 3 phases La phase congestive où on peut voir un tympan hyperhémié avec des stries vasculaires La phase de collection où il existe une début de collection rétro tympanique Puis la phase de rétention pré perforative qui peut nécessiter une paracentèse en l absence d amélioration au bout de 48h d antibiothérapie La mastoïdite Elle peut faire suite à une otite et se manifeste par une collection inflammatoire douloureuse retro auriculaire donnant un décollement du pavillon d oreille L othématome C est un hématome du pavillon auriculaire suite à un traumatisme L hématome peut être minime avec persistance des reliefs du pavillon auriculaire Un traitement local peut suffire Lorsque les reliefs ne sont plus visibles un drainage chirurgicale sera nécessaire Rhinologie Rhinoscopie antérieure Peut se faire avec un spéculum nasal ou otoscope en position neutre puis en hyperextension Les repères anatomiques seront la cloison nasale les cornets inférieur et moyen de part et d autre Une rhinorhée claire avec une muqueuse rose pâle ou lilas évoque une rhinite allergique une rhinorhée sale avec une muqueuse rouge évoque une rhinite un sécrétion purulente évoque une surinfection bactérienne ou sinusite Rhinoscopie postérieure Se fait par la bouche grâce à un abaisse langue Rhinosinusite aigüe infectieuse Elle est à 90 virale Le diagnostic est clinique avec la recherche des signes de complications neurol opht Le traitement est symptomatique L antibiothérapie est nécessaire quand Lire les recommandations www orl france org Pour visualiser les pus faisant issue du méat des sinus on peut faire rétracter la muqueuse nasale avec du coton imbibé de xylocaïne 5 naphazolinée Le diagnostic différentiel sera une polypose nasosinusienne Les RSIA peuvent avoir des complications opthalmologiques ou neurologiques Le lavage des fosses nasales peut se faire avec du sérum physiologique vendu sous forme de pipettes ou spray mais aussi grâce au Rhino Horn Le mode d emploi est visible sur le site www rhinohorn fr La rhinite vestibulaire C est une infection des follicules pileux narinaires souvent à staphylocoques On appliquera de façon alternée une pommade cicatrisante HEC et une pommade antibiotique Fucidine ou Mupiderm La désinfection locale avec un coton tige imbibé de Dakin peut aider la guérison Epistaxis Il s agit des cas où le saignement est abondant ne se tarissant pas de façon spontanée Mècher la fosse nasale avec un coton imbibé de xylocaïne 5 naphazolinée puis réaliser une compression digitale externe pendant quelques minutes Si le saignement persiste ou récidive faire un

    Original URL path: http://formathon.fr/new/2011/03/15/lexamen-clinique-en-orl-hors-vertiges-regarder-palper-intervenir/ (2013-12-10)
    Open archived version from archive

  • Internet | Bienvenue sur le site du Formathon
    très probablement et immédiatement à exactement ce que nous cherchons Exemples regardez le nombre de réponses Il est cependant intéressant de bien connaître le fonctionnement du site de Rouen Le CISMEF est doté de cinq moteurs de recherche il vous est recommandé de bien connaître pour les utiliser à bon escient La recherche simple va nous donner une réponse rapide mais plutôt destinée au grand public Mais il faut connaître également Recommandations et consensus car à ce niveau vous avez retrouvé les recommandations nationale mais aussi internationale francophones Tout ceci est nécessaire et suffisant à notre pratique quotidienne Les recommandations de la HAS par exemple sont bien reprises au niveau CISMEF mais sont également associés à d autres recommandations d autres pays le tout en langue française Ce qu il faut écrire au niveau de GOOGLE CISMEF forum ce qu on recherche Au niveau de ce site nous avons sélectionné quelques liens que nous vous recommandons en complément de cette recherche qui est cependant souvent suffisante dans notre pratique Sites médicaux Annuaires Liens pratiques ALERTE Le CISMEF a amélioré significativement sa page d accueil Mettez dans vos favoris http www cismef org Référence CHU de Rouen le CISMEF Ce contenu a été publié dans Ateliers Formathon 2011 Publications avec comme mot s clé s Atelier Communication Formathon 2011 Internet Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien Infiltrations bonnes pratiques et modes opératoires L examen clinique en ORL hors vertiges regarder palper intervenir Recherche pour Accès rapides Formathon 2014 Formathon 2013 Editorial 2013 Ateliers Colloques Flashs Equipes Contact Plan général Accueil Formathon 2014 Fréquentation du site Publications Formathon 2013 Programme du Formathon 2013 Ateliers Colloques Equipes Flashs Formathon 2012 Editorial 2012 Vidéos Ateliers Colloque Flashs Forum Equipes Formathon 2011 Ateliers Colloques Flashs Forum Equipes Formathon 2010 Ateliers Colloques Flashs

    Original URL path: http://formathon.fr/new/2011/03/15/internet/ (2013-12-10)
    Open archived version from archive