archive-fr.com » FR » F » FORMATHON.FR

Total: 473

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Conduite à tenir face à la maltraitance à enfant | Bienvenue sur le site du Formathon
    enfant Il faut déjà savoir écouter l enfant et le laisser parler maîtriser ses émotions face à des révélations intolérables et le croire penser que l entretien ne doit pas se transformer en interrogatoire le praticien n ayant pas à faire la preuve des dires de l enfant ne pas se laisser enfermer dans le secret Face à des révélations de maltraitance ou une suspicion au décours d un examen que faire Le médecin se trouvera toujours confronter au dilemme du signalement Longtemps conforté par le respect du secret professionnel et se retranchant derrière il n est plus toléré qu un professionnel se taise face à la maltraitance la révélation du secret étant rendu possible par l article 226 14 du code pénal sous peine de se voire poursuivi pour non assistance à personne en danger dans le cas d un péril imminent Cependant certaines règles doivent être respectées pour la rédaction d un signalement coordonnées de la personne qui signale coordonnées du mineur concerné nom date de naissance nom et adresse des parents et descriptif circonstancié des faits et des éléments constatés sans jugement de valeur sans désignation de l auteur présumé des violences Il faut penser à garder une trace de ce signalement s assurer en cas de demande d hospitalisation que l enfant a été pris en charge prendre contact avec le confrère hospitalier et toujours confirmer un signalement oral par un écrit La loi du 5 mars 2007 permet d améliorer le dispositif d alerte d évaluation et du signalement en créant des cellules chargée du recueil du traitement et d évaluation des informations préoccupantes Cette nouvelle cellule devrait permettre au praticien de ne pas rester seul face à une situation préoccupante en signalant auprès du Président du Conseil Général du département où réside l enfant Elle ne dispense en rien du signalement aux autorités judiciaires dans le cadre de péril imminent ou de violences avérées En conclusion face à des violences avérées ou des présomptions de violences le praticien ne devrait pas rester seul et surtout savoir évoquer le diagnostic quelque soit le contexte Ce contenu a été publié dans Flashs Formathon 2010 Publications avec comme mot s clé s Atelier Formathon 2010 Pédiatrie Psychiatrie Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien Chirurgie mini invasive en oncologie gynécologique 3D et la robotique au service de la dissection La maladie cœliaque Recherche pour Accès rapides Formathon 2014 Formathon 2013 Editorial 2013 Ateliers Colloques Flashs Equipes Contact Plan général Accueil Formathon 2014 Fréquentation du site Publications Formathon 2013 Programme du Formathon 2013 Ateliers Colloques Equipes Flashs Formathon 2012 Editorial 2012 Vidéos Ateliers Colloque Flashs Forum Equipes Formathon 2011 Ateliers Colloques Flashs Forum Equipes Formathon 2010 Ateliers Colloques Flashs Forum Equipes Formathon 2009 Ateliers Colloques Flashs Formation des animateurs Forum Equipes Formathon 2008 Ateliers Colloques Flashs Forum Equipes Sites recommandés Site médicaux Liens pratiques Sites suivis Spécialités Allergologie Appareil locomoteur Cancérologie Cardiologie Chirurgie Dermatologie Endocrinologie Equipement Hygiène Pansements Gastro Entérologie Gériatrie Gynécologie Obstétrique Hématologie Imagerie Législation

    Original URL path: http://formathon.fr/new/2010/03/15/conduite-a-tenir-face-a-la-maltraitance-a-enfant/ (2013-12-10)
    Open archived version from archive

  • Chirurgie mini-invasive en oncologie gynécologique 3D et la robotique au service de la dissection | Bienvenue sur le site du Formathon
    abord dans le traitement chirurgical du cancer du col utérin a montré des pertes sanguines et une durée d hospitalisation réduites par rapport à la laparotomie Il n y avait pas de différence significative pour le nombre de ganglions pelviens prélevés et les complications per et postopératoires entre la cœlioscopie la cœlioscopie robot assistée et la laparotomie 4 7 Par ailleurs avec la vision 3D et la précision des gestes nous essayons de développer la technique de nerve sparing dans le traitement chirurgical des cancers du col utérin précoces soit la préservation au maximum de l innervation vésicale afin de tenter de diminuer les problèmes de dysurie Pour la prise en charge des cancers du col utérin de gros volume à partir de 4 cm de plus grand diamètre sur l IRM pré thérapeutique la radio chimiothérapie concomitante est un standard Le niveau supérieur des champs d irradiation est fonction de l atteinte ganglionnaire aortique Le curage ganglionnaire aortique par cœlioscopie extra péritonéale voie d abord chirurgicale avec moins d adhérences digestives et donc moins de complications radio induites de garde 3 4 permet le prélèvement de ces ganglions aortiques de manière mini invasive Il aurait un effet thérapeutique associé à la radio chimiothérapie concomitante lombo pelvienne chez les patientes avec un envahissement ganglionnaire aortique de moins de 5 mm 8 Dans cette indication et comparativement au curage aortique ganglionnaire le TEP scanner a montré une sensibilité faible de 33 9 La technique de curage ganglionnaire aortique mini invasive a pu également être réalisée par assistance robotisée 10 Toutes ses études bien souvent de phase 2 devraient être suivies d études si possible randomisées comparant ainsi l assistance robotisée à la cœlioscopie Un groupe français de chirurgie robotisée en gynécologie a été créé récemment afin de collaborer et de mettre en route ces évaluations absolument nécessaires La cœlioscopie robot assistée n est pas une révolution par rapport à la cœlioscopie qui s est nettement développée en France par rapport aux USA Mais en France malgré tout seulement 15 des interventions se font par cœlioscopie en gynécologie 11 Alors qu aux USA ou la cœlioscopie n a jamais su vraiment percer le taux d assistance robotisée pour prostatectomie radicale pour cancer est de 90 et celui de l hystérectomie pour cancer est de 30 Ainsi grâce à une courbe d apprentissage plus courte un confort du chirurgien accru l assistance robotisée pourrait permettre aux chirurgiens qui n ont pas fait le Switch entre la laparotomie et la cœlioscopie de le faire cette fois ci C est en augmentant le pourcentage de la chirurgie mini invasive que cela profitera au final au patient Références 1 Bell C et al Comparison for outcomes and cost for endometrial cancer staging via traditional laparotomy standard laparoscopy and robotic techniques Gynecol Oncol 2008 111 407 2 Boggess et al A comparative study of 3 surgical methods for hysterectomy with staging for endometrial cancer robotic assistance laparoscopy laparotomy www AJOG org AJOG October 2008 360 e1 3

    Original URL path: http://formathon.fr/new/2010/03/15/chirurgie-mini-invasive-en-oncologie-gynecologique-3d-et-la-robotique-au-service-de-la-dissection/ (2013-12-10)
    Open archived version from archive

  • Cerveau, reproduction … les étonnantes perspectives des neurosciences | Bienvenue sur le site du Formathon
    sont attachées à comprendre comment les œstrogènes agissent sur le système à GnRH Ceci a soulevé des polémiques qui ont duré plus de 20 ans car paradoxalement les œstrogènes ne sont pas capables d agir sur les cellules à GnRH faute de récepteurs Par contre les œstrogènes peuvent moduler l activité d autres neurones localisés dans différentes zones du cerveau suggérant que la régulation ostrogénique est indirecte Effectivement il a pu être démontré que des neurones sensibles aux œstrogènes étaient en communication directe avec les neurones à GnRH et pouvaient de cette façon moduler leur activité Quatre régions du cerveau dont 3 situées dans l hypothalamus et une englobant plusieurs petites régions du tronc cérébral partie arrière du cerveau sont riches en récepteurs aux œstrogènes et se projettent sur les neurones à GnRH Ces régions sont connues pour être impliquées dans la régulation de la prise alimentaire dans l appréciation de l état énergétique de l individu dans la prise en compte des événements environnementaux et sur l intégration des rythmes jour nuit saison etc Ces régions contiennent plusieurs types de neurones dont les substances actives neurotransmetteurs ou neuromodulateurs ont pu être déterminées Parmi elles le glutamate le GABA la noradrénaline la neurotensine le NPY des dérivés de la proopiomélanocortine le VIP et la kisspeptine précédemment évoquée Tous ces phénotypes neuronaux peuvent exprimer des récepteurs aux œstrogènes et peuvent donc être sensibles aux hormones sexuelles mais à des degrés plus ou moins importants En fait ces dernières années les recherches se sont focalisées sur les neurones à kisspeptine qui apparaissent maintenant comme les meilleurs intermédiaires entre les gonades et les cellules à GnRH De fait et inversement aux autres types cellulaires ils contiennent presque tous des récepteurs aux œstrogènes Les quatre régions évoquées ci dessus sont celles qui sont directement en relation avec les cellules à GnRH Cependant ces régions reçoivent des informations d autres régions du cerveau elles mêmes sous l influence d autres structures Depuis quelques années des approches neuroanatomiques plus modernes faisant appel à des modèles transgéniques et à l utilisation de virus ont permis d observer l ensemble du réseau en relation directe et indirecte avec les cellules à GnRH Il a pu être ainsi observé que plus de 50 régions sont susceptibles de moduler les cellules à GnRH Ainsi presque tous les noyaux hypothalamiques apparaissent intervenir dans la régulation des cellules à GnRH Par ailleurs des cellules localisées dans le cortex l amygdale et le système olfactif ont la possibilité de moduler l activité des cellules à GnRH En dehors des travaux effectués sur l étude des circuits et la régulation au niveau du corps cellulaire d autres recherches ont été effectuées au niveau de la zone de sécrétion de la neurohormone En fait l étude du passage de la GnRH de la terminaison nerveuse au capillaire met en évidence des événements cellulaires très complexes et très inattendus Ainsi les cellules gliales longtemps considérées comme des cellules annexes soutien nutrition et les capillaires considérés comme

    Original URL path: http://formathon.fr/new/2010/03/15/cerveau-reproduction-les-etonnantes-perspectives-des-neurosciences/ (2013-12-10)
    Open archived version from archive

  • Les partenaires du Formathon | Bienvenue sur le site du Formathon
    EUTHERAPIE EXPANSCIENCE GENEVRIER GIBAUD GRUNENTHAL GSK GSK VACCINS IPRAD IPSEN JANSSEN CILAG LEO PHARMA MACSF MICHEL LELEUX CONSEIL MOLNLYCKE MSD CHIBRET MSD RHUMATO NEGMA NESTLE GUIGOZ NOVARTIS PHARMA SAS NOVARTIS SANT FAMILIALE NOVO NORDISK NYCOMED PFIZER PIERRE FABRE EDICAMENT PIERRE FABRE SANTE RENARD AUDIOLOGIE ROCHE ZAMBON SANOFI AVENTIS SANOFI PASTEUR SANTELYS SERVIER MEDICAL SOLVAY PHARMA TECHNI PHARMA THERVAL TONIPHARM WYETH VACCINS Ce contenu a été publié dans Equipes Formathon 2010 Publications avec comme mot s clé s Formathon 2010 Partenaires Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien Intervenants Bilan d infertilité Recherche pour Accès rapides Formathon 2014 Formathon 2013 Editorial 2013 Ateliers Colloques Flashs Equipes Contact Plan général Accueil Formathon 2014 Fréquentation du site Publications Formathon 2013 Programme du Formathon 2013 Ateliers Colloques Equipes Flashs Formathon 2012 Editorial 2012 Vidéos Ateliers Colloque Flashs Forum Equipes Formathon 2011 Ateliers Colloques Flashs Forum Equipes Formathon 2010 Ateliers Colloques Flashs Forum Equipes Formathon 2009 Ateliers Colloques Flashs Formation des animateurs Forum Equipes Formathon 2008 Ateliers Colloques Flashs Forum Equipes Sites recommandés Site médicaux Liens pratiques Sites suivis Spécialités Allergologie Appareil locomoteur Cancérologie Cardiologie Chirurgie Dermatologie Endocrinologie Equipement Hygiène Pansements Gastro Entérologie Gériatrie Gynécologie Obstétrique Hématologie Imagerie Législation Maladies infectieuses Néphrologie Neurologie Ophtalmologie ORL Pédiatrie Pneumologie Psychiatrie Rhumatologie Savoir être Soins palliatifs Stomatologie Urgences Réanimation Urologie Téléchargement Mon compte Contact Connexion Flux Connexion Flux RSS des articles RSS des commentaires Site de WordPress FR Menus Choisir une catégorie Accueil 3 Actualités 4 Associations 1 Associations affiliées à Norformed 1 Cancerologie Soins palliatifs 1 Communiqués 1 Compte rendus de FMC se lection 6 Formations Séminaires 6 Formations 1 Inscription Mailing lists 1 Inscription Mailing lists 1 Navigation 1 ouvert rubrique 1 Publications 263 Formathon 2008 38 Ateliers 7 Colloques 22 Equipes 2 Flashs 5 Forum 1 Formathon 2009 44 Ateliers 8 Colloques 26

    Original URL path: http://formathon.fr/new/2010/03/15/les-partenaires-du-formathon-3/ (2013-12-10)
    Open archived version from archive

  • Intervenants | Bienvenue sur le site du Formathon
    Cedex Docteur Francis COLLIER Docteur Jean Pierre CORBINAU Hôpital Jeanne de Flandre 152 boulevard de la Liberté CHRU 59000 LILLE 59037 LILLE Cedex Docteur Christophe DESAUW Professeur Pierre DELION Hôpital St Vincent de Paul Service de pédopsychiatrie Service Onco Hématologie Hôpital Fontan Bd de Belfort BP 387 CHRU 59020 LILLE Cedex 59037 LILLE Cedex Docteur Franck DENIMAL Docteur Vincent DUCOULOMBIER 69 rue de la Louvière Hôpital St Philibert 59000 LILLE Service de Rhumatologie 160 rue du Gd But 59160 LOMME Docteur Patrick FOURNIER Docteur Sandrine GAULON Centre hospitalier de Lens Service de médecine légale Service de gériatrie Centre Hospitalier de DOUAI Route de la Bassée Rue Charles Merlin 62000 LENS 59500 DOUAI Docteur Thibaut GENTINA Professeur Frédéric GOTTRAND 31 place Lisfranc Hôpital Jeanne de Flandre 59700 MARCQ EN BAROEUL CHRU 59037 LILLE Cedex Docteur Maxime HOFFMANN Docteur Frédéric KOCHMAN Clinique La Louvière 221 rue du Général Leclerc 69 rue de la Louvière 59350 Saint André lez Lille 59000 LILLE Docteur Jean Eric LABERENNE Docteur Marc LAMBERT Service de Gastro entérologie Service de Médecine Interne Centre Hospitalier de Seclin Hôpital Huriez Rue Apolda CHRU Lille 59113 SECLIN 59037 LILLE Cedex Docteur Jean LARIVIERE Docteur Frédéric LECOUVEZ 94 bis rue Gustave Delory 225 rue Nationale 59810 LESQUIN 59000 LILLE Docteur Christine LEMAIRE Docteur Patrick LEROUX Centre Hospitalier de Béthune 28 rue Maurice Bouchery Rue Delbecque B P 809 59480 LA BASSEE 62408 BETHUNE Cedex Professeur Carlos MAYNOU Docteur Gérard MARCOLIN CHR de Lille 145 avenue de Dunkerque Service Orthopédie 3é étage 59000 LILLE 59037 Lille Cedex Docteur Rémi MESSIN Docteur Thibaud MEURICE Hôpital maritime de ZUYDCOOTE 85 avenue Max Dormoy 59123 ZYUDCOOTE 59000 LILLE Docteur Catherine MORANT Docteur Fabrice NARDUCCI Polyclinique de Hénin Beaumont Centre Oscar Lambret Route de Courrières BP 199 3 rue Frédéric Combemalle BP 307 62256 HENIN BEAUMONT 59020 LILLE Cedex Professeur Christian NOEL Docteur Jean ROCHE Clinique de néphrologie Hôpital Gériatrique les Bateliers CHRU de Lille CHRU de Lille 59037 LILLE CEDEX 59037 LILLE Cedex Docteur Richard SION Docteur Caroline THUMERELLE 6 rue des Archives Hôpital Jeanne de Flandre 59000 LILLE CHRU 59037 LILLE Cedex Docteur Guy VAKSMANN Docteur Guillaume WAVREILLE 20 rue du Ballon Orthopédie B 59000 LILLE CHRU LILLE 59037 LILLE Cedex Professeur Yasdan YASDANPANAH Centre Hospitalier de Tourcoing 155 rue du Président Coty BP 619 59208 TOURCOING cedex Ce contenu a été publié dans Equipes Formathon 2010 Publications avec comme mot s clé s Formathon 2010 Liste des intervenants Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien Commission pédagogique et animateurs Les partenaires du Formathon Recherche pour Accès rapides Formathon 2014 Formathon 2013 Editorial 2013 Ateliers Colloques Flashs Equipes Contact Plan général Accueil Formathon 2014 Fréquentation du site Publications Formathon 2013 Programme du Formathon 2013 Ateliers Colloques Equipes Flashs Formathon 2012 Editorial 2012 Vidéos Ateliers Colloque Flashs Forum Equipes Formathon 2011 Ateliers Colloques Flashs Forum Equipes Formathon 2010 Ateliers Colloques Flashs Forum Equipes Formathon 2009 Ateliers Colloques Flashs Formation des animateurs Forum Equipes Formathon 2008 Ateliers Colloques Flashs Forum Equipes Sites recommandés Site médicaux

    Original URL path: http://formathon.fr/new/2010/03/15/intervenants-3/ (2013-12-10)
    Open archived version from archive

  • Commission pédagogique et animateurs | Bienvenue sur le site du Formathon
    rue Clémenceau 59139 WATTIGNIES LEROUX Patrick 23 rue Maurice Bouchery 59480 LA BASSEE LEROY Hubert 23 rue Maurice Bouchery 59650 VILLENEUVE D ASCQ LUEZ Jean Marc 196 rue de l Abbé Bonpain 59000 LILLE MINARD Nathalie 69 rue du 11 Novembre 59370 MONS EN BAROEUL MINGUET GUILBERT Julie 225 rue Nationale 59000 LILLE PICHOT Marie Françoise 4 rue du Faubourg Notre Dame 59000 LILLE REHBY Jean Marc 13 rue de Valmy 59000 LILLE SION Richard 6 rue des Archives 59000 LILLE SZAPIRO Marc 43 avenue Schumann Résidence Europe 59370 MONS EN BAROEUL VALENTIN François 121 rue du 14 Juillet 59113 SECLIN VANDECANDELAERE Guy 37 rue Roger Salengro 62575 BLENDECQUES Ce contenu a été publié dans Equipes Formathon 2010 Publications avec comme mot s clé s Formathon 2010 Liste des médecins animateurs Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien Cerveau reproduction les étonnantes perspectives des neurosciences Intervenants Recherche pour Accès rapides Formathon 2014 Formathon 2013 Editorial 2013 Ateliers Colloques Flashs Equipes Contact Plan général Accueil Formathon 2014 Fréquentation du site Publications Formathon 2013 Programme du Formathon 2013 Ateliers Colloques Equipes Flashs Formathon 2012 Editorial 2012 Vidéos Ateliers Colloque Flashs Forum Equipes Formathon 2011 Ateliers Colloques Flashs Forum Equipes Formathon 2010 Ateliers Colloques Flashs Forum Equipes Formathon 2009 Ateliers Colloques Flashs Formation des animateurs Forum Equipes Formathon 2008 Ateliers Colloques Flashs Forum Equipes Sites recommandés Site médicaux Liens pratiques Sites suivis Spécialités Allergologie Appareil locomoteur Cancérologie Cardiologie Chirurgie Dermatologie Endocrinologie Equipement Hygiène Pansements Gastro Entérologie Gériatrie Gynécologie Obstétrique Hématologie Imagerie Législation Maladies infectieuses Néphrologie Neurologie Ophtalmologie ORL Pédiatrie Pneumologie Psychiatrie Rhumatologie Savoir être Soins palliatifs Stomatologie Urgences Réanimation Urologie Téléchargement Mon compte Contact Connexion Flux Connexion Flux RSS des articles RSS des commentaires Site de WordPress FR Menus Choisir une catégorie Accueil 3 Actualités 4 Associations 1 Associations affiliées à

    Original URL path: http://formathon.fr/new/2010/03/15/commission-pedagogique-et-animateurs-3/ (2013-12-10)
    Open archived version from archive

  • Formathon 2009 | Bienvenue sur le site du Formathon | Page 2
    Hôpital Jeanne de Flandre 59037 LILLE Cedex Résumé Le dépistage de l incontinence urinaire d effort IUE est justifié car Continuer la lecture Publié dans Colloques Formathon 2009 Publications Marqué avec Colloque Formathon 2009 Gynécologie Obstétrique Commentaires fermés L endométriose Publié le 15 mars 2009 par webmaster L ENDOMETRIOSE Un grand polymorphisme clinique du silence à l orage Docteur Jean Philippe LUCOT Service de gynécologie chirurgicale Hôpital Jeanne de Flandre 59037 LILLE Cedex L endométriose est définie par la présence ectopique de tissu endométrial On décrit l endométriose superficielle implants péritonéaux et Continuer la lecture Publié dans Colloques Formathon 2009 Publications Marqué avec Colloque Formathon 2009 Gynécologie Obstétrique Commentaires fermés L éducation du patient insuffisant cardiaque Publié le 15 mars 2009 par webmaster L EDUCATION DU PATIENT INSUFFISANT CARDIAQUE Comment améliorer leur quotidien Docteur Pascal DEGROOTE Hôpital Cardiologique Service de cardiologie C Boulevard du Professeur Jules Leclercq 59037 LILLE Cedex L éducation Thérapeutique indispensable de l insuffisance cardiaque L insuffisance cardiaque est une pathologie sévère avec une Continuer la lecture Publié dans Colloques Formathon 2009 Publications Marqué avec Cardiologie Colloque Formathon 2009 Commentaires fermés La toux persistante de l adulte Publié le 15 mars 2009 par webmaster LA TOUX PERSISTANTE DE L ADULTE A partir de cas cliniques définir une stratégie de prise en charge Dr Thibaut GENTINA 31 Place Lisfranc 59700 MARCQ EN BAROEUL Messages importants La toux est considérée comme chronique lorsqu elle dure depuis plus de Continuer la lecture Publié dans Colloques Formathon 2009 Publications Marqué avec Colloque Formathon 2009 Pneumologie Commentaires fermés La sclérose en plaques Publié le 15 mars 2009 par webmaster LA SCLÉROSE EN PLAQUES Docteur Hélène ZEPHIR Service du Professeur Patrick VERMERSCH Service de Neurologie D Hôpital Roger Salengro 59037 LILLE Cedex La prise en charge de la sclérose en plaques a été bouleversée à la fin du XXème siècle Continuer la lecture Publié dans Colloques Formathon 2009 Publications Marqué avec Colloque Formathon 2009 Neurologie Commentaires fermés La polyarthrite rhumatoïde Publié le 15 mars 2009 par webmaster LA POLYARTHRITE RHUMATOÏDE Dépister tôt pour un traitement précoce De la nécessité d une prise en charge précoce aux choix thérapeutiques Docteur Frédéric MAURY RHUMATOLOGUE 251 rue Faidherbe 62400 BETHUNE La polyarthrite rhumatoïde PR est certainement le rhumatisme inflammatoire qui a Continuer la lecture Publié dans Colloques Formathon 2009 Publications Marqué avec Colloque Formathon 2009 Rhumatologie Commentaires fermés Iatrogénie chez la personne âgée Publié le 15 mars 2009 par webmaster IATROGENIE CHEZ LA PERSONNE AGEE Autour de 5 molécules les mauvaises rencontres Docteur Stéphane MOREL Médecin gériatre en CSG hôpital de jour et équipe mobile de gériatrie Centre hospitalier de Seclin Les personnes âgées de plus de 65 ans représentent Continuer la lecture Publié dans Colloques Formathon 2009 Publications Marqué avec Colloque Formathon 2009 Gériatrie Commentaires fermés Articles plus anciens Articles plus récents Recherche pour Accès rapides Formathon 2014 Formathon 2013 Editorial 2013 Ateliers Colloques Flashs Equipes Contact Plan général Accueil Formathon 2014 Fréquentation du site Publications Formathon 2013 Programme du Formathon 2013 Ateliers Colloques Equipes

    Original URL path: http://formathon.fr/new/category/publications/formathon-2009/page/2/ (2013-12-10)
    Open archived version from archive

  • Types de douleurs et leurs traitements | Bienvenue sur le site du Formathon
    ou le plexus ou centrale moelle épinière cerveau Dans ce contexte le système nociceptif est lésé au niveau périphérique ou central la douleur survient volontiers dans une zone très déficitaire correspondant au territoire d innervation de la lésion nerveuse L un des paradoxes de ces douleurs est la combinaison fréquente de symptômes positifs douleurs ou paresthésies et d un déficit sensitif qui peut être partiel ou complet avec ou sans phénomène d allodynie d hyperpathie ou d hyperalgésie Les douleurs dysfonctionnelles encore appelées idiopathiques ou psychogènes ne résultent donc ni d une inflammation ni d une lésion nerveuse évidente Il s agit par exemple des douleurs de la fibromyalgie de l algodystrophie ou syndrome douloureux régional complexe de type 1 des céphalées de certaines algies orofaciales idiopathiques Dans ce contexte l on peut éventuellement évoquer la possibilité d un dysfonctionnement d origine centrale des contrôles modulateurs de la douleur Les douleurs mixtes plusieurs mécanismes générateurs peuvent être impliqués dans la genèse de ces douleurs associant peu ou prou un excès de nociception une lésion nerveuse périphérique ou centrale un dysfonctionnement d ordre sympathique et une composante psychogène susceptible de compliquer l évaluation du profil douloureux Un exemple peut être fourni par certaines lombo radiculalgies post opératoires associant une composante nociceptive liée à des médiateurs de l inflammation issus du disque dégénéré sans compression mécanique et une composante neuropathique liée à une souffrance ancienne et persistante d une racine malgré la décompression radiculaire Cette double approche étiologique et physiopathogénique doit ensuite être complétée par une évaluation précise du profil douloureux en tenant compte de tous les facteurs susceptibles d intervenir dans l expression d une douleur chronique rebelle facteurs sensori discriminatifs facteurs cognitifs facteurs thymiques facteurs comportementaux approche bio psycho sociale Ce n est qu au terme de cette démarche très chronophage que l on peut proposer une approche thérapeutique adaptée en tenant compte des traitements déjà préconisés dans un tel contexte Les douleurs par excès de stimulation nociceptive justifient le recours aux antalgiques habituels selon les paliers thérapeutiques définis par l Organisation Mondiale de la Santé le choix du médicament doit tenir compte de l intensité réelle de la douleur des traitements déjà effectués jusqu à présent et de la survenue éventuelle d effets secondaires indésirables Le premier palier repose sur une prescription d antalgiques non opioïdes parfois associés à un co analgésique Le 2ème palier est constitué par les antalgiques opioïdes faibles notamment à base de Dextropropoxyphène de Tramadol de Dihydrocodéine ou de Codéine Le 3ème palier est représenté par les opioïdes forts classés en agonistes purs la Morphine l Oxycodone le Fentanyl l Hydromorphone la Méthadone la Péthidine les agonistes partiels Buprénorphine et les agonistes antagonistes Pentazocine et Nalbuphine Les modalités de prescription de ces derniers traitements sont différentes selon qu il s agit de douleurs liées à une évolutivité néoplasique ou de douleurs chroniques dites bénignes dans ce dernier contexte il convient de développer tout particulièrement la notion de contrat thérapeutique Les douleurs neuropathiques justifieront le recours

    Original URL path: http://formathon.fr/new/2009/03/15/types-de-douleurs-et-leurs-traitements/ (2013-12-10)
    Open archived version from archive