archive-fr.com » FR » G » GOUVERNEMENT.FR

Total: 1679

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Discours du Premier ministre à La Rochelle | Gouvernement.fr
    celles des présidents de Conseils généraux avec lesquels je viens d avoir un échange fructueux celles des parlementaires J ai entendu les craintes des maires aussi qui redoutent que la suppression des conseils généraux dans les zones rurales accentue le sentiment d abandon Je sais que parmi vous beaucoup ont déjà réfléchi à l avenir institutionnel des départements Cette discussion va se poursuivre et j y prendrai toute ma part Mais je veux dire les choses simplement clairement Là où il y a des métropoles les départements doivent évoluer Ce qui s est fait à Lyon et dans le Rhône est un exemple Ailleurs partout où nous pourrons construire une fédération de grandes intercommunalités il faut aller dans ce sens Mais là où les intercommunalités ne peuvent représenter l ensemble des collectivités notamment dans les départements ruraux les conseils départementaux doivent garder un rôle même si leurs compétences seront simplifiées Réformer c est vous donner les moyens d agir Chers amis Depuis les lois de décentralisation l ambition de la gauche a toujours été de donner aux territoires les moyens d agir et à la démocratie locale de vivre pleinement Et cette ambition n a pas varié Et ce qui est vrai pour notre pays est vrai pour les collectivités territoriales des freins des blocages brident les initiatives Alors il faut réformer Simplification Il faut simplifier clarifier Tout ce qui peut l être Je parle avec vous Je parle avec les chefs d entreprise avec les usagers des services publics Et je sais combien les normes qui se sont empilées au fil des années peuvent peser au quotidien Pour une collectivité agir c est bien souvent construire Quelle belle image que celle du maire bâtisseur Mais tout particulièrement dans ce domaine de la construction les contraintes se sont accumulées C est pourquoi j annoncerai demain un certain nombre de mesures de simplification dans le cadre d un plan de mobilisation pour relancer ce secteur vital pour notre économie Cette politique de simplification c est la traduction d une volonté profonde nous voulons remettre notre pays nos territoires en mouvement Et le mouvement c est l investissement public comme privé Investissement Et l investissement nous devons le favoriser tout particulièrement dans les secteurs à fort potentiel de croissance sources de développement pour nos territoires la transition énergétique le logement les infrastructures les travaux publics Le chiffre est connu de vous tous 70 de l investissement public sont portés par les collectivités locales Je vous l ai dit je souhaite une discussion franche Cette discussion nous devons l avoir sur le financement des collectivités sur leurs capacités d investissement Car je connais vos inquiétudes 50 milliards d économies c est un effort sans précédent Un effort demandé à tous les acteurs publics Etat sécurité sociale collectivités locales Un effort nécessaire car depuis trop longtemps notre pays vit au dessus de ses moyens en laissant filer les déficits Je vous le dis très clairement il n est pas tenable que les dépenses de fonctionnement des collectivités augmentent à nouveau de 3 en 2013 c est à dire le même niveau depuis 3 ans Je demande donc aux collectivités locales de mieux maîtriser l évolution des dépenses de gestion notamment par la mutualisation des services Mais en contrepartie je vous confirme que le gouvernement sera à vos cotes pour préserver et accompagner l investissement local L investissement des collectivités c est la préparation de l avenir dans les domaines des transports urbains du cadre de vie des nouvelles technologies de l environnement C est un moteur pour notre croissance économique et pour l emploi D ailleurs lundi je serai en Aquitaine sur l un des chantiers de la ligne à grande vitesse Tours Bordeaux Si je me rends sur ce site c est pour montrer la force de l investissement public Le soutien à l investissement nous le ferons d ailleurs avec une nouvelle génération de contrats de plan pour les années 2015 2020 Ils seront signés à partir de l automne Le niveau des financements est ambitieux 1 8 milliards d euros par an dont 950 millions pour le volet mobilité et transport afin de soutenir les investissements prioritaires Ces CPER accompagneront la nouvelle programmation des fonds européens qui seront désormais gérés par les régions C est d ailleurs un nouvel exemple de la confiance du gouvernement envers les collectivités locales et dans de la décentralisation S agissant des concours de l Etat aux collectivités locales certaines associations d élus ont exprimé leurs inquiétudes quant à la possibilité que le FCTVA soit inclus en 2015 dans l enveloppe normée Ce ne sera pas le cas Nous ajusterons le projet de loi de finances pour que le FCTVA soit sanctuarisé Enfin l accès des collectivités locales à l emprunt doit être facilité C est pourquoi le Gouvernement a décidé de prolonger les taux attractifs des enveloppes sur fonds d épargne de la caisse des dépôts pour le financement des projets de long terme Les 20 milliards d euros mobilisés par la Caisse des dépôts comprendront une enveloppe consacrée à la transition énergétique Dans le cadre de cette enveloppe les besoins d emprunts de moins de 5 millions d euros pourront être couverts à 100 par les prêts bonifiés ce qui est très favorable aux petites communes Oui l Etat sera bien au rendez vous de l investissement local Et j annoncerai dans les prochaines semaines de nouvelles mesures pour accompagner vos initiatives et vos projets notamment la compensation de la perte de recettes prévues dans le dispositif Ecotaxe Réformer c est redonner leur chance à tous les territoires L égalité des territoires c est une condition de l égalité républicaine Des collectivités plus fortes aux compétences élargies et aux moyens consolidées ce sont des collectivités mieux à même de répondre aux attentes légitimes de nos concitoyens Et je veux que toutes les collectivités locales sans distinction puissent accomplir leur mission au service des Français de tous les Français Car je connais les angoisses qui

    Original URL path: http://www.gouvernement.fr/partage/1247-allocution-de-manuel-valls-premier-ministre-a-la-rochelle (2016-01-29)
    Open archived version from archive


  • Discours du Premier ministre - Conférence des ambassadeurs | Gouvernement.fr
    annoncé récemment le Président de la République que la discussion entre partenaires sociaux avance sur la question des seuils d effectif dans les entreprises Dans un même esprit la question du travail le dimanche doit être étudiée sereinement et sans tabou dès lors qu elle peut créer de nouveaux emplois dans le respect de la liberté laissée à chaque salarié D ici la fin du mois de septembre un projet de loi sur la croissance et le pouvoir d achat sera présenté Nous devons aller vite et prendre des mesures fortes ouverture des professions réglementées fin des monopoles indus et des rentes de situation levée des verrous et des blocages notamment en matière de logements Je mesure les oppositions que ces réformes suscitent mais je ne renoncerai à aucune mesure qui peut favoriser l emploi améliorer le pouvoir d achat des Français stimuler la croissance Cet automne également le Parlement débattra de la loi sur la transition énergétique Il s agit d engager la France pour les 25 ans à venir dans un nouveau modèle énergétique combinant nos atouts le nucléaire dont la part sera ramenée à 50 et une nouvelle approche misant sur la sobriété et les énergies renouvelables Je souhaite que vous expliquiez cette loi importante et valorisiez les choix énergétiques de la France Les dernières élections européennes ont adressé à l ensemble des gouvernements de l Union un même message fait d inquiétude d incompréhension de rejet nationaliste voire xénophobe du projet européen Face à cela nous ne pouvons être sourds nous ne pouvons continuer comme si de rien n était Car si l on ne répond pas à l attente des peuples alors ils tourneront définitivement le dos à cette aventure qui depuis 60 ans a contribué à pacifier à unir notre continent Ce qu il faut c est une Europe moins distante plus solidaire qui remette la croissance au coeur de ses politiques Elle en a les moyens notamment par la relance de grands projets dans les infrastructures dans l énergie dans le numérique Mais qu on ne se méprenne pas sur les intentions de la France Il ne s agit pas de se défausser de fuir nos responsabilités de demander à l Europe d agir alors que nous mêmes nous n agirions pas Non Nous ne cherchons pas à échapper à nos propres engagements Au contraire nous voulons coaliser l Europe autour d un agenda de croissance C est comme cela que nous pourrons mener à bien nos réformes et éviter à l Europe de sombrer dans cette austérité qui la guette C est le sens du mandat et de la feuille de route dont sera chargée la nouvelle Commission que préside Jean Claude Juncher Pour la France la priorité absolue de la nouvelle Commission c est la relance de l investissement public et privé en Europe c est mettre en oeuvre sans délai le plan d investissements de 300 milliards d euros annoncés par Jean Claude Juncker le 15 juillet dont les modalités précises dont le calendrier détaillé et resserré doivent être convenus le plus rapidement possible Mais pour que cette politique économique produise ses effets il faut également mobiliser le levier de la politique monétaire européenne L euro est surévalué C est mauvais pour la croissance C est mauvais pour nos entreprises comme je l ai dit hier devant le MEDEF Je le dis à nouveau il faut agir sur le niveau de l euro La banque centrale européenne a fait un mouvement positif début juin Devant la faiblesse de la reprise économique devant le niveau élevé de l euro devant le risque de déflation dans certains pays de la zone euro la BCE a agi pour soutenir la croissance L euro s est déprécié de 6 depuis avril par rapport au dollar sans intervention directe sur les marchés Mais il faut aller plus loin plus vite notamment parce que l inflation est trop faible Je fais toute confiance à la BCE pour remplir son mandat d une inflation proche de 2 en utilisant tous les moyens à sa disposition Les déclarations de Mario Draghi ces jours derniers à Jackson Hole vont dans le bon sens Mais le temps presse Agir pour la croissance c est enfin aller la chercher partout où elle se trouve Dans les nouvelles zones de croissance dans les pays émergents vers les continents d avenir et je pense en particulier à l Afrique à cette verticale de croissance Europe Méditerranée Afrique porteuse d un immense potentiel C est la raison pour laquelle avec le Président de la République nous avons engagé une réforme ambitieuse de nos dispositifs de soutien à notre commerce extérieur La responsabilité du développement international a ainsi été confiée à Laurent Fabius S est ajouté la création d un secrétariat d Etat chargé du commerce extérieur de la promotion du tourisme et des Français de l étranger Il ne s agit pas d un simple changement dans les titres ministériels mais bien d une mobilisation plus efficace mieux coordonnée de l ensemble des services de l Etat et des acteurs publics et privés L objectif est clair refaire de notre pays une grande nation exportatrice redresser la place de la France dans les échanges mondiaux restaurer son image comme pays d attraction pour les talents pour les investissements étrangers Nous réunirons en octobre prochain le conseil stratégique de l attractivité de la France nous déciderons alors de nouvelles mesures fortes pour aider nos entreprises à exporter davantage et pour stabiliser un cadre fiscal et juridique propice aux investissements étrangers Pour porter cette nouvelle ambition il fallait un nouvel instrument Il s agit de la nouvelle agence publique issue de la fusion entre l Agence française pour les investissements internationaux et l opérateur d appui aux PME PMI UbiFrance qui sera mise sur pied à compter du 1er janvier 2015 Agir pour l attractivité de la France c est le mot d ordre pour chacun d entre vous c est ce sur quoi votre action

    Original URL path: http://www.gouvernement.fr/partage/1244-discours-du-premier-ministre-a-la-conference-des-ambassadeurs (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Discours du Premier ministre - Université d'été du Medef | Gouvernement.fr
    jusqu à 3 5 fois le SMIC Ce n est visiblement pas le profil d AXA Mais au total ce sont plus de 40 milliards d euros de baisse en 4 ans sur les prélèvements touchant les entreprises 40 milliards pour qu elles gagnent en compétitivité qu elles puissent investir repartir à la conquête de parts de marché et embaucher 40 milliards ce n est pas rien Cela représente 2 points de PIB C est plus de 15 points d autofinancement supplémentaire Dès 2015 ce sera pour nombre de salariés l équivalent de 10 points de cotisations sociales en moins Des engagements importants sont pris baisse du coût du travail suppression de la C3S baisse de l impôt sur les sociétés Ces engagements seront mis en oeuvre C est nécessaire car récemment les impôts ont trop augmenté La responsabilité est collective 30 milliards de la droite puis 30 milliards de la gauche Mais il n y a pas que les impôts et les cotisations sociales qui pèsent sur notre économie Certaines formalités excessives sont aussi coûteuses et pénalisantes Les entreprises comme les ménages en sont victimes Nous nous y attaquons Une charte du contrôle fiscal entrera prochainement en vigueur et un médiateur sera mis en place Avec le Conseil de la simplification co présidé par Laurent Grandguillaume et Guillaume Poitrinal et avec Thierry Mandon aujourd hui auprès de moi nous allons faire adopter au Parlement une loi prévoyant de nombreuses mesures de simplification pour les entreprises De même 50 autres mesures sont en train d être mises en oeuvre dans le secteur du bâtiment et de la construction un secteur vital pour notre économie et qui doit faire l objet d un véritable plan de mobilisation que j annoncerai après demain Je souhaite que cette action de simplification soit systématique dans tous les domaines Cela inclut le code du travail mais suppose une méthode sur laquelle je serai extrêmement vigilant la négociation et la recherche d un accord Vos représentants participeront à des négociations qui vont s ouvrir sur la représentation des salariés et le dialogue social Ces négociations poseront aussi la question des seuils Cette réforme ne peut réussir que si la négociation réussit Et la négociation doit réussir comme les partenaires sociaux ont su réussir des réformes importantes depuis deux ans Je pense notamment à la sécurisation de l emploi ou la formation professionnelle Et pour réussir une négociation tous ceux qui négocient dans leur entreprise le savent il faut trouver un équilibre entre les engagements des uns et des autres La protection des salariés est globalement élevée dans notre pays Les salariés y sont attachés c est bien normal Mais certaines adaptations sont possibles Sur ces questions il y a un chemin pour un accord profitable à tous j en suis persuadé A vous maintenant de faire le nécessaire pour le trouver avec les partenaires qui y sont prêts Et je m y engage le Gouvernement en tirera toutes les conséquences législatives dès lors qu un accord aura été trouvé Stabilité fiscale La clarté et la cohérence que j évoquais valent en particulier pour les questions fiscales Dans ce domaine il faut de la stabilité de la visibilité Et les actions mises en place réforme de l Etat réforme des collectivités territoriales et notamment cette impossible réforme des régions que nous sommes en train de faire réforme de notre système de santé illustrent notre détermination à réduire la dépense publique et donc à baisser de façon crédible les déficits et les impôts Nous ne dévierons pas de ce cap Je sais qu en 2012 certains d entre vous aviez douté de la sanctuarisation du Crédit impôt recherche Le Président de la République a démontré sa détermination Deux ans plus tard cette détermination est toujours intacte Poursuite des réformes Cette détermination vaut pour les questions fiscales comme pour l ensemble des réformes que nous entreprenons Ces réformes elles sont attendues Elles permettront de rendre notre économie plus souple plus réactive Nous allons accroître la concurrence alléger certaines règles je pense à celles relatives au travail du dimanche ou à l urbanisme commercial C est un fait le droit actuel maintient des prix artificiellement élevés freine les initiatives Des milliards d euros de pouvoir d achat peuvent être redonnés aux Français En d autres termes nous agissons aussi sur la demande ce que ce gouvernement n a jamais cessé de faire Car enfin l économie avance toujours sur deux jambes Et il faut être pragmatique La politique du gouvernement c est donc et l offre et la demande avec un équilibre dont je suis le garant Attractivité de la France Notre politique économique c est également rendre à la France son attractivité C est bien sûr promouvoir le secteur du tourisme qui est essentiel pour notre économie et pour lequel le ministre des Affaires étrangères et du Développement international Laurent Fabius est pleinement mobilisé Notre pays souffre à l étranger d un déficit d image pour reprendre un terme qui vous est familier Même si nous avons de nombreux atouts nos infrastructures nos services publics notre système de santé notre droit du travail est perçu comme contraignant nos prélèvements comme trop lourds et nos dépenses publiques comme trop élevés Mais n oublions pas non plus les atouts que sont nos ressources humaines bien formées créatives J ai d ailleurs relevé hier qu Henri de Castries disait que lorsqu il développait de nouvelles activités il considérait que Londres était du point de vue de la taxation plus attractive que Paris Disons que vu du salarié ce jugement peut être fortement modifié lorsqu il découvre le coût du logement de la santé de l école de l énergie ou des transports Notre déficit d image nous le devons aussi à d autres raisons et en particulier ce penchant français au dénigrement collectif Sur ce sujet j ai noté pour une fois les propos de Pierre Gattaz rappelant récemment que le CICE et le pacte vont dans la bonne direction Je préfère

    Original URL path: http://www.gouvernement.fr/partage/1250-allocution-de-manuel-valls-premier-ministre-a-l-universite-d-ete-du-medef (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Discours du Premier ministre - 70e anniversaire du soulèvement de la préfecture de Police | Gouvernement.fr
    pour le peuple de Paris le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs Les combats font rage Les Forces Françaises de l Intérieur sous le commandement du colonel Rol Tanguy organisent résistances et barricades Les fonctionnaires de police sont de toutes les batailles Et après cinq jours de lutte acharnée cinq jours durant lesquels les Parisiens résistent seuls les premiers éléments de la deuxième division blindée du général Leclerc atteignent le centre de la capitale Paris encouragé par la bravoure de ses policiers galvanisé par la progression des troupes alliées depuis les plages de Normandie et de Provence a tenu bon Et Paris enfin a été libéré Ici dans ce lieu une page glorieuse a été écrite par des policiers des patriotes qui n ont écouté que leur coeur et leur conscience Le résultat de leur soulèvement était incertain le risque était immense Mais rien ne les arrêta Et c est à chacune de ces prises de risque individuelles à chacun des 167 policiers tombés entre le 19 et le 25 août que nous devons rendre hommage Nous leur devons notre liberté Et c est pour cela que leur souvenir doit vivre Tout comme doit vivre dans les mémoires la multitude d actes quotidiens presque anodins qui contribuèrent aussi à la Libération de Paris N oublions jamais que nombreux furent celles et ceux qui participèrent La cohésion fut aussi une preuve de confiance face à ce qui pouvait sembler une fatalité Le 25 août quand Paris se retrouve Albert Camus dans son éditorial du journal Combat écrit ceux qui n ont jamais désespéré d eux mêmes ni de leur pays trouvent sous le ciel leur récompense Cette récompense fut obtenue au prix fort du courage Face aux dangers aux peurs en dépit de moyens matériels limités nombreux se surpassèrent Quelque chose de plus grand qu eux les animait les guidait malgré les risques encourus La cohésion la confiance le courage c est cela l élan de la Libération Et si les défis d aujourd hui n ont plus rien à voir avec ceux d hier je crois qu il y a là un message que nous devons entendre Ce message vaut pour chacun d entre nous Et il vaut pour vous toutes et vous tous dans l accomplissement de vos missions Je sais que l engagement le dévouement la défense de la République peuvent passer aux yeux de certains pour des valeurs désuètes obsolètes Elles ne le sont pas Et vous en faites chaque jour la démonstration Tout comme Bernard Cazeneuve parce que j ai eu l honneur d occuper avant lui les fonctions de ministre de l Intérieur je connais les risques les difficultés de vos métiers Je mesure les conséquences de vos choix professionnels sur vos vies personnelles sur vos familles vos proches Vous avez choisi de servir la France en protégeant les Français Vous comme des milliers d autres fonctionnaires et militaires incarnez l ordre la sécurité la justice la liberté c est à

    Original URL path: http://www.gouvernement.fr/partage/1210-discours-du-premier-ministre-70eme-anniversaire-du-soulevement-de-la-prefecture-de-police (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Discours du Premier ministre - 72e Anniversaire de la rafle du Vél’ d’Hiv | Gouvernement.fr
    confiés avec déchirement à des familles à des instituteurs à des curés à des bonnes soeurs pour qu ils puissent survivre On trouve caché dans un joli livre de Pauline De Pange ces mots qui résument au fond tout le sens de ce que nous faisons aujourd hui des mots qui devraient en permanence nous inspirer Pauline De Pange disait je dédie ces images à mes petits enfants afin qu ils se rendent compte de l accélération de l histoire et qu ils apprennent à mieux discerner dans les incertitudes actuelles ce qui se passe et ce qui est éternel Dans le flot des événements dans ce monde où tout va désormais beaucoup trop vite et où plus rien n est remis en perspective c est au fond cela le message des Justes Même si les repères vacillent nous devons toujours savoir distinguer ce qui passe de ce qui est éternel et ce qui est éternel ce sont nos valeurs et nos principes C est grâce aux Justes aux résistants aux combattants de la France libre à ces parlementaires trop peu nombreux qui refusèrent de saborder la République mais aussi à tous ces héros inconnus il y en eut dans l administration la police ou la gendarmerie que notre idéal est resté intact qu il a pu renaître Nous avons le devoir d être à la hauteur de leur combat à la hauteur de leur sacrifice Et être à la hauteur c est d abord veiller scrupuleusement à ce que la réalité historique de la Shoah ne soit jamais contestée par ces professionnels du mensonge C est veiller également à ce qu elle ne soit pas relativisée ou livrée aux mains coupables de ceux qui la caricaturent la banalisent en font le sujet de plaisanteries infâmes Rire ainsi de la Shoah c est insulter les morts c est insulter les survivants et c est donc insulter la France Et ne rien faire face à ces insultes qui salissent les mémoires serait une faiblesse impardonnable Etre à la hauteur c est transmettre inlassablement et en particulier aux jeunes générations le souvenir de ce que fut la barbarie nazie Aux six millions de Juifs assassinés s ajoutent des millions d autres victimes En France des résistants des francs maçons des religieux des Tziganes des homosexuels ont été déportés Cette vérité doit être également dite rappelée martelée sans cesse Dans un monde fait d un trop plein d images la mémoire est souvent fragile et elle réclame donc notre part de volontarisme et je dirais même d abnégation pour qu elle vive pleinement et soit mise au service de notre présent Et c est bien sûr en premier lieu à l école de la République de transmettre d enseigner d éveiller les consciences sans que personne ne mette d obstacle sur sa route Jamais dans aucune classe la Shoah ne devrait et ne doit faire débat Elle doit être enseignée comme toute vérité historique incontestable Nous avons pour cela des lieux le Mémorial

    Original URL path: http://www.gouvernement.fr/partage/357-72e-anniversaire-de-la-rafle-du-vel-d-hiv-discours-du-premier-ministre (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Premier avis annuel du Comité de suivi des retraites | Gouvernement.fr
    nouveau pilotage du système de retraite Manuel Valls a reçu mardi le premier avis annuel du Comité de suivi des retraites par Yannick Moreau présidente du Comité en présence de Marisol Touraine ministre des Affaires sociales et de la Santé Marylise Lebranchu ministre de la Décentralisation et de la Fonction publique et Christian Eckert secrétaire d État au Budget Le Comité de suivi est un jalon important de la mise en place du nouveau pilotage du système de retraite Le Comité est chargé de remettre un avis chaque année indiquant si l évolution du système de retraite est conforme aux objectifs définis Il doit également consulter un jury de citoyens tirés au sort afin de faire entendre la voix des citoyens sur un sujet proche des préoccupations des Français Cet avis a été élaboré sous la responsabilité de ses auteurs Ses conclusions n engagent pas le Gouvernement dont elles alimentent la réflexion Premier avis annuel du Comité de suivi des retraites Consulter le document Abonnez vous à la lettre d information Le Gouvernement agit pour vous Sauf mention contraire tous les textes de ce site sont sous licence Creative Commons Twitter Facebook Tumblr Flux rss Données ouvertes Écrire au premier

    Original URL path: http://www.gouvernement.fr/partage/342-premier-avis-annuel-du-comite-de-suivi-des-retraites (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Discours du Premier ministre - Clôture de la 3e Grande Conférence sociale pour l'emploi | Gouvernement.fr
    ainsi rédiger le référentiel des activités et des certifications professionnelles Cela suppose et c est exigeant que les professionnels expriment plus clairement leurs besoins en matière de formation et de compétences Je pense par exemple au Conseil national de l industrie en lien avec les comités stratégiques de filières et les 34 plans industriels Il faut également accélérer et simplifier le processus de rénovation des diplômes qui prend aujourd hui 18 mois C est trop long Nous sommes tous d accord pour progresser dans ce domaine L adaptation des formations est nécessaire Elle doit s accompagner d une meilleure aide aux jeunes en matière d orientation C est l objet du parcours individuel d information d orientation et de découverte du monde économique et professionnel Il va être expérimenté dès la classe de 5ème en y associant les acteurs économiques et les partenaires sociaux Nous devons également favoriser l esprit d initiative et l envie d entreprendre et ce dès l école c est à dire bien avant l enseignement supérieur L Etat développera ainsi par établissement par réseau d établissements des pôles de recueil d offres de périodes de formation en milieu professionnel et de stages Nous aurons besoin de l investissement des professionnels pour réussir La lutte contre les sorties du système éducatif sans qualification doit également tous nous mobiliser Le Président de la République en a parlé hier La loi sur la refondation de l école prévoit un droit au retour en formation des 16 25 ans sans diplôme et sans emploi Il s agit de le mettre en œuvre Le programme du service civique pour les jeunes décrocheurs peut être un levier utile il sera doublé en développant l implication des missions locales Un accompagnement précoce des étudiants en situation d échec est aussi souhaitable et doit être développé avec un engagement tripartite D abord du jeune lui même pour se réorienter Ensuite de l enseignement supérieur qui doit apporter l appui d un tuteur pédagogique Et enfin de l entreprise qui offre stage et période d immersion professionnelle Je sais qu ici dans cette salle nous en sommes tous persuadés pour les entreprises les jeunes ne sont pas une charge mais un investissement tout simplement parce qu ils sont l avenir de ces entreprises comme ils sont l avenir du pays Nous avons tous une responsabilité partenaires sociaux collectivités en particulier les régions et l Etat L Etat y contribuera davantage grâce à une mobilisation exceptionnelle des fonds européens à hauteur de 160 millions d euros sur deux ans pour les jeunes en grande difficulté avec un accompagnement spécifique supplémentaire de 65 000 jeunes par Pôle emploi avec la mobilisation du dispositif CIVIS renforcé pour 68 000 autres dans les régions où le taux de chômage des jeunes dépasse 25 Autre sujet mais sujet essentiel qui concerne aussi l emploi des jeunes la lutte contre les discriminations Malheureusement pour certains jeunes le diplôme ne suffit pas pour accéder à un emploi D autres obstacles se dressent devant eux la couleur de leur peau la consonance de leur nom C est inacceptable et cela affaiblit notre pacte républicain Je sais que la partie patronale redoute un dispositif contraignant pour les entreprises Mais je le dis très clairement là aussi nous devons avancer Un groupe de travail se réunira dès la rentrée Des initiatives positives des pratiques innovantes existent elles doivent se généraliser et nous verrons pragmatiquement comment aller plus loin Y compris s il le faut par la loi Beaucoup de pays pourtant très libéraux au plan économique sont beaucoup plus drastiques que nous sur ces questions B Emploi des seniors et des chômeurs de longue durée Si débuter son parcours professionnel est souvent compliqué l achever dans de bonnes conditions l est tout autant En un an le chômage des plus de 50 ans a augmenté de 10 De même le chômage de longue durée s est élevé dans des proportions inquiétantes depuis plus de 5 ans Nous devons lutter contre ce cercle vicieux qui prive les entreprises de compétences utiles et qui place souvent durablement et parfois définitivement des femmes et des hommes hors du marché du travail alors qu ils ont encore à apporter à notre pays à notre économie Pour les seniors un plan d action spécifique dont vous avez discuté sera mis en œuvre par le ministre du Travail Pôle emploi étendra son accompagnement renforcé pour qu il concerne 270 000 demandeurs d emploi particulièrement éloignés de l emploi soit 80 000 de plus qu aujourd hui les contrats d insertion dans l emploi pour l embauche dans le secteur marchand seront concentrés sur les seniors les chômeurs de très longue durée et les personnes handicapées Le Président de la République a indiqué que 80 000 de ces CIE seront déployés en 2015 Mais vous l avez dit il nous faut aussi innover la fin de carrière peut aussi être l occasion de créer son entreprise ou d accéder à d autres formes d emploi Je pense au groupement d employeur ou au portage salarial A ce titre l accord majoritaire qui l encadre devra trouver une nouvelle base législative avant la fin de l année 2014 L alternance je vais y revenir peut aussi jouer un rôle pour les salariés âgés au travers d un contrat de professionnalisation nouvelle carrière qui sera créé Vous partenaires sociaux vous pouvez prendre l initiative dans ce domaine en vous inspirant également des travaux du réseau ALERTE Louis Gallois vous y a engagés hier et vous en avez discuté encore ce matin dans la table ronde emploi Une négociation interprofessionnelle sur les demandeurs d emploi de longue durée pourra s engager dès la rentrée Je propose que pour amorcer celle ci le ministre du Travail organise une rencontre entre les partenaires sociaux et les associations du réseau ALERTE pour en déterminer les priorités notamment faciliter l accès à la formation en vue d un recrutement rapide ou d une reconversion professionnelle lever les freins à la reprise d emploi en agissant notamment en matière de mobilité d accès aux transports ou encore de lutte contre l illettrisme enfin enrichir et de diversifier l accompagnement des demandeurs par un développement des contacts avec les entreprises C Un plan de relance pour l apprentissage J en viens à l apprentissage L évolution récente est préoccupante les entrées en apprentissage reculent et il y a aujourd hui moins d apprentis qu il y a un an C est bien sûr avant tout un reflet de la conjoncture générale de l emploi mais sans doute pas seulement Nous ne devons pas accepter cette régression alors qu au contraire il faut faire davantage même en période de moindres créations d emplois J entends parfois des chefs d entreprise évoquer la prise de risque que représente l embauche d un apprenti OUI c est un pari OUI cela peut être compliqué d avoir à forger la première expérience d un jeune parfois désorienté Mais quelle richesse au final Combien de membres de vos organisations ne seraient pas ce qu ils sont aujourd hui si un patron un jour n avait pas eu le courage de franchir le pas Alors il nous faut agir Le Président de la République a fixé un objectif 500 000 apprentis en 2017 Et il a proposé à la suite de nos échanges d hier après midi la tenue d une réunion à haut niveau au mois de septembre pour lever tous les obstacles structurels qui freinent la progression de l apprentissage Les leviers à actionner s inscrivent dans le temps d une réforme en profondeur initiée par la réforme du financement de la loi du 5 mars 2014 et qui doit se prolonger dans d autres domaines en premier lieu le rôle de l Education nationale Vous en avez parlé dans la table ronde dédiée Il faut d abord continuer d œuvrer pour changer l image de l apprentissage Et pour mieux l intégrer au parcours éducatif et à la politique d orientation à tous les âges Nous devons nous fixer l objectif d augmenter le nombre d apprentis formés dans les Etablissement publics locaux d enseignement en passant de 40 000 à 60 000 Mais l éducation nationale doit aussi orienter davantage vers l apprentissage et elle associera les professionnels salariés comme employeurs à la construction et à l évolution du contenu des formations deuxième levier structurel le développement de l apprentissage dans le secteur public Le Président de la République en a parlé hier Aujourd hui l apprentissage y est extrêmement peu présent 700 apprentis seulement dans la fonction publique de l Etat L objectif est simple il faut faire beaucoup beaucoup plus 10 000 à la rentrée 2016 a proposé hier le Président de la République 15 fois plus en deux ans C est extrêmement ambitieux Pour cela nous lèverons les contraintes de gestion qui bloquent aujourd hui le développement de l apprentissage dans la fonction publique d Etat Ainsi les schémas d emplois qui s imposent aux ministères n intègreront plus les apprentis troisième levier structurel le cadre réglementaire applicable aux embauches en apprentissage en particulier des jeunes mineurs pour concilier au mieux la prise en compte de leur jeunesse ce sont encore des adolescents et des contraintes qui reposent sur les employeurs dernier levier enfin la question du statut des apprentis en particulier de leur rémunération Sur ces points structurels le rendez vous de septembre fixé par le Président de la République permettra d enregistrer les premières avancées suite à vos échanges de ce matin et d accélérer leur mise en œuvre Mais sans attendre il nous faut nous mobiliser pour réussir la rentrée de l apprentissage et engager le mouvement qui doit nous permettre d atteindre l objectif de 500 000 apprentis Pour cela plusieurs mesures financières seront mises en œuvre 100 millions d euros issus des fonds européens seront dédiés dans les deux ans qui viennent à l insertion des jeunes en particulier les apprentis Des appels à projets permettront d aider les jeunes face aux problèmes très concrets qu ils rencontrent permis de conduire hébergement financements des premiers équipements par ailleurs 80 millions d euros financeront de nouvelles formations et l augmentation des capacités d hébergement dans le cadre du programme d investissements d avenir enfin comme vous le savez les branches professionnelles doivent négocier pour fixer des objectifs de développement de l apprentissage L Etat est au rendez vous de l apprentissage et je vous annonce que 200 M supplémentaires seront dégagés et votés dès la semaine prochaine pour appuyer ce mouvement en premier lieu pour étendre le potentiel des employeurs d apprentis et inciter des chefs d entreprise à recruter pour la première fois un apprenti une aide de 1000 euros par apprenti sera mise en place dans les secteurs professionnels où un accord de branche aura été conclu C est une incitation forte pour les chefs d entreprises qui s ajoutera aux aides existantes dans les TPE c est une incitation forte à parvenir à un accord en deuxième lieu ces crédits permettront de dégager des moyens supplémentaires pour le développement quantitatif mais aussi qualitatif de l apprentissage nous stabiliserons la répartition de la taxe d apprentissage pour conforter le rôle des régions et donner plus de marges aux entreprises et aux branches Naturellement ces dernières devront s engager sur de véritables contrats de progrès augmentation du nombre d apprentis mais aussi valorisation et formation des maîtres d apprentissage accompagnement des CFA pour trouver des employeurs prévention des ruptures mixité des recrutements embauches de jeunes issus des zones urbaines sensibles etc Ainsi tous les outils seront en place pour réussir pleinement le développement de l apprentissage 3 Renouer avec une politique de croissance et d investissement en France et en Europe Pour être efficaces les politiques de l emploi ont besoin de croissance C est un fait sans croissance économique suffisante pas de créations d emplois en nombre et donc pas de baisse du chômage Le Président de la République l a dit c est d abord le défi de la croissance en Europe que nous devons relever Une nouvelle Commission va prendre ses fonctions c est une opportunité unique pour changer les choses et se donner des objectifs ambitieux C est notamment la mission de Michel Sapin et d Harlem Désir Il faut une initiative de croissance au niveau européen pour notamment améliorer le financement des entreprises et en particulier des PME De nouveaux canaux doivent être mis en place pour orienter l épargne vers les financements long terme Il faut faciliter le rachat par la BCE de prêts aux entreprises et adapter les règlementations Cette initiative de croissance aura également pour but une meilleure coordination des politiques économiques et budgétaires entre les pays membres Les règles budgétaires devront d ailleurs être plus favorables à l investissement et à l emploi Enfin il faut un programme d investissement ambitieux sur 5 ans en matière d énergie de numérique de recherche d emplois des jeunes Il s appuiera sur des financements publics de la BEI notamment privés et sur le lancement d une nouvelle phase de project bonds Je sais que les syndicats européens se sont beaucoup investis dans cette démarche dans le cadre de la CES Ils ont fait des propositions intéressantes Oui il nous faut une Europe de l industrie Oui il nous faut un programme d investissement européen mobilisant la BEI Travaillons ensemble pour donner corps à ces propositions C est comme cela que nous relancerons le projet européen que nous l inscrirons à nouveau dans le cœur des peuples Relancer le projet européen c est aussi lutter contre le dumping fiscal et social C est également œuvrer pour les droits des salariés européens Je pense en particulier au salaire minimum sans lequel la mobilité des travailleurs est facteur de déséquilibres les pratiques de détachement qui fragilisent certains secteurs en sont une illustration Agir pour la croissance c est agir au niveau européen C est également donner les moyens aux entreprises d investir en France Le Président l a annoncé hier il réunira à l automne les Assises de l investissement dans la perspective d adapter tous nos dispositifs de financement pour que l économie réelle en soit la seule bénéficiaire Les partenaires sociaux et collectivités territoriales y seront bien évidemment partie prenante En outre les démarches de simplification devront faire sauter les verrous qui limitent l accès au financement Car c est la qualité du projet qui doit susciter le financement pas le fait d avoir fourni toutes les pièces d une trop longue liste C est pourquoi un exercice de simplification sera mené autour des 34 plans industriels Si la loi est nécessaire des ordonnances seront mobilisées pour aller plus vite Notre pays a besoin de retrouver de la croissance économique Une croissance durable créatrice d emplois La loi croissance et pouvoir d achat que proposera Arnaud Montebourg devra y participer Un observatoire des rémunérations sera créé au sein du Commissariat général à la stratégie et à la prospective Il regroupera les études et les statistiques sur les rémunérations qui nous manquent aujourd hui Il pourra ainsi nourrir les travaux de la commission nationale de la négociation collective dont l action concernant les branches avec un minimum conventionnel encore inférieur au SMIC sera poursuivie La table ronde sur les rémunérations a discuté de la possibilité d une réforme négociée de la participation et de l épargne salariale Il faut creuser ce sillon car le partage des profits ce n est pas simplement une question de justice c est aussi un moteur pour dynamiser nos entreprises Je souhaite que les travaux du comité récemment installé le COPIESAS progressent rapidement pour nourrir la délibération que les partenaires sociaux auront sur le sujet Sans attendre je vous indique que le Gouvernement va examiner les conditions d une modulation du forfait social avec un taux réduit pour les investissements en fonds responsables ISR ou en fonds d actionnariat salarié de l entreprise Il faudra veiller aux exigences constitutionnelles mais nous il faut y travailler Au delà des questions des rémunérations que vous avez évoquées chacun sait que la question du pouvoir d achat est aujourd hui une question essentielle pour les salariés mais aussi pour les retraités et plus encore pour ceux qui recherchent un emploi Nous consacrons un effort sans précédent au soutien à l emploi avec l ensemble des mesures que j ai rappelées Mais le pouvoir d achat des ménages c est aussi la question des prélèvements obligatoires qui sont trop élevés Nous avons engagé un mouvement de baisse des impôts dans les lois financières en cours de discussion au Parlement Dès cette année 3 7 millions de ménages verront leur impôt sur le revenu baisser jusqu à 700 euros A partir du 1er janvier 2015 un allégement de cotisations salariales augmentera directement le salaire net de 5 millions de salariés et de plus de deux millions de fonctionnaires Ces mesures seront prolongées et pérennisées La loi de finances pour 2015 organisera ainsi une baisse de l impôt sur le revenu des ménages des classes moyennes Ce qui soutiendra ainsi le pouvoir d achat et la croissance 4 Mettre en mouvement la société par un dialogue social exigeant Retrouver de la croissance c est mobiliser les énergies Toutes les énergies de ce pays Cela suppose de la confiance Et la confiance passe aussi par le dialogue social C est vrai à tous les niveaux A commencer par le niveau européen où ce dialogue doit être consolidé par l organisation d une concertation tripartite avant les sommets européens C est vrai aussi au niveau territorial La table ronde animée par Marylise Lebranchu a permis de mesurer combien le dialogue social est nécessaire pour accompagner ces deux réformes si importantes la réforme territoriale et la réforme de l Etat Un cadre permanent de dialogue social avec les confédérations sera mis en place à l automne pour discuter des évolutions du service public

    Original URL path: http://www.gouvernement.fr/document/289-discours-de-cloture-de-la-3eme-grande-conference-sociale-pour-l-emploi (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Discours du Premier ministre - Clôture du rassemblement technique national des Jeunes sapeurs-pompiers | Gouvernement.fr
    compter sur le soutien du gouvernement Les chantiers importants se poursuivent Je n entrerai pas dans les détails Le Congrès annuel de la Fédération Nationale des Sapeurs Pompiers de France à Avignon en présence du ministre de l Intérieur Bernard Cazeneuve sera l occasion d un premier bilan Mais je souhaite tout de même rappeler les travaux qui se poursuivent Ils visent plusieurs buts D abord faire en sorte que les animateurs jeunes sapeurs pompiers voient leurs compétences reconnues comme équivalentes au BAFA Le deuxième objectif que le brevet national de jeune sapeur pompier reconnaisse votre compétence mais vous donne aussi les clés du monde professionnel pour cela il doit être l équivalent du diplôme du service de sécurité incendie et d assistance à personnes Ceux d entre vous qui suivent le bac professionnel métiers de la sécurité doivent pouvoir pendant leur scolarité acquérir la formation d équipier de sapeur pompier volontaire Enfin il faut que le service civique tienne compte des réalités de l engagement en tant que sapeur pompier et qu il soit possible d accomplir ce service en tant que sapeur pompier volontaire Une expérimentation débutera prochainement Ce qui est important dans tous ces travaux c est qu ils s inscrivent dans le mouvement de promotion du volontariat Il y a ici à Mende plusieurs signataires de l engagement national pour le volontariat Il fut le point d orgue de la fin de l année 2013 J avais alors souligné la singularité de ce modèle que nous devons défendre car comment ne pas voir le formidable ciment que ce volontariat constitue dans les territoires Comment ne pas voir que par le maillage des centres de secours par la présence en milieu rural les sapeurs pompiers volontaires sont un pilier de notre cohésion sociale et territoriale Le volontariat c est une véritable force au cœur de notre modèle de service civique Et c est un beau symbole que d avoir réussi la jeunesse sapeurs pompiers ici à Mende en Lozère Car ici le volontariat c était rappelé il y a un instant par Monsieur le sénateur maire a toute sa place et depuis longtemps Ici on sait ce qu est être sapeur pompier volontaire 98 des sapeurs pompiers de Lozère le sont 98 C est le niveau le plus élevé de France Et ce n est pas tout à fait un hasard si Pierre Morel A L Huissier le député de ce département a permis en 2011 à l unanimité du Parlement l adoption de la loi relative à l engagement des sapeurs pompiers volontaires et à son cadre juridique Et je veux aussi saluer l engagement du président Jean Paul Bacquet dans ce travail C est ce modèle que nous devons défendre collectivement un modèle unique qui repose sur l énergie du volontariat qui repose sur vous toutes et vous tous qui le faites vivre Parler du volontariat c est enfin nécessairement logiquement parler de la mission principale des sapeurs pompiers aujourd hui et je veux bien

    Original URL path: http://www.gouvernement.fr/partage/314-cloture-du-rassemblement-technique-national-des-jeunes-sapeurs-pompiers (2016-01-29)
    Open archived version from archive



  •