archive-fr.com » FR » G » GOUVERNEMENT.FR

Total: 1679

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Raymond Barre | Gouvernement.fr
    emploi doivent néanmoins être mises en place reposant sur la réforme de l enseignement la revalorisation du travail manuel et la formation permanente Les plans Barre pour lutter contre l inflation La politique de Raymond Barre vise prioritairement à répondre à la crise économique qui s aggrave Raymond Barre exerce donc conjointement les fonctions de ministre de l Economie et des Finances de 1976 à mars 1978 et mène une politique de rigueur pour lutter contre l inflation et maintenir la stabilité du franc le blocage des prix est institué à l automne 1976 et deux emprunts dont le fameux emprunt sécheresse sont émis en novembre 1976 et mai 1977 Les fondamentaux des plans Barre sont la défense du franc la réduction des dépenses et du déficit public et le rééquilibrage du commerce extérieur Le Premier ministre est soucieux de s attaquer aux rigidités de la vie économique ainsi du jeu de la concurrence la transformation de la commission technique des ententes en commission de la concurrence 1977 et le vote de la loi d orientation sur le commerce et l artisanat 10 janvier 1978 doivent répondre à cet objectif Mieux faire jouer les mécanismes du marché tout en protégeant davantage le consommateur tel est le propos de la loi du 10 janvier 1978 sur l information et la protection des emprunteurs dans le domaine du crédit à la consommation loi qui crée au passage la commission des clauses abusives Plusieurs plans sont réalisés afin d inscrire cet effort d assainissement dans la durée Néanmoins tout en plaidant la continuité dans l effort le plan d avril 1977 intègre fortement la nécessité d une intervention sociale face à la crise revalorisation des allocations familiales et des retraites élévation du minimum vieillesse encouragement aux préretraites formation professionnelle Si vous entendez par libéralisme économique le contraire du socialisme collectiviste centralisateur et planificateur alors je suis libéral Si vous entendez par libéralisme économique la doctrine du laisser faire laisser passer alors je ne suis certainement pas de ce libéralisme là Si vous entendez par libéralisme économique la gestion décentralisée d une économie moderne assumée par des institutions et des centres de décision privés et comportant une intervention régulatrice de l État alors vous pouvez me tenir pour un libéral Raymond Barre Une politique libérale Raymond Barre est le premier chef de gouvernement confronté aux adaptations à l ère postindustrielle Il impose les premières mesures spécifiques pour réduire le chômage des moins de 25 ans et il opère un tournant majeur dans la politique économique de la France lorsqu il annonce la libération progressive des prix en avril 1978 misant sur la concurrence pour lutter contre l inflation Il se préoccupe également d améliorer les rapports entre les administrations financières notamment fiscales et les citoyens contribuables il transforme le service de l information en direction générale pour les relations avec le public décret du 6 mai 1977 décide la mise en chantier d un livre des procédures fiscales novembre 1977 fait voter la loi

    Original URL path: http://www.gouvernement.fr/raymond-barre (2016-01-29)
    Open archived version from archive


  • Jacques Chirac 1974 -1976 | Gouvernement.fr
    à l Economie et aux Finances Christian Bonnet à l Agriculture Le centriste Jean Lecanuet est nommé à la Justice Le nouveau président les présente à la télévision le soir même précisant qu il travaillera directement avec les ministres Le chef de l Etat adresse des instructions écrites aux ministres sans intermédiaire Discours de politique générale 5 juin 1974 Le Premier ministre commence son discours en rendant hommage au président Pompidou récemment décédé Il affirme que l action de son gouvernement visera à rassembler ceux qui choisirent le président Giscard d Estaing comme ceux qui avaient accepté les risques du programme commun avec pour objectif de faire de la société française un modèle exemplaire de démocratie libérale Fait inhabituel il investit amplement en ce début de discours le domaine réservé selon l expression de Chaban Delmas la politique étrangère de la France ne saurait être seulement réaliste Elle doit continuer à être fondée sur des principes et sur un idéal Cet idéal ces principes sont ceux qui découlent de notre conception même de la démocratie Ils s expriment dans le droit des peuples à disposer d eux mêmes Ce droit nous le revendiquons pour nous C est pourquoi l indépendance nationale restera l objectif intangible de notre politique Cette perspective est intégrée à l héritage gaulliste en matière de politique internationale La France est dite devoir être fidèle à ses alliances mais devant discuter avec l URSS elle doit entreprendre une coopération active et amicale sur un pied de stricte égalité tant avec les Etats Unis qu avec les pays d Europe de l Est et qu avec la Chine Sont assumés les désaccords majeurs avec la Grande Bretagne sur ce que doit être la Communauté économique européenne Cette dernière est présentée comme étant le devoir et le devenir de la nation La construction de l Europe constitue pour la France comme pour ses partenaires la condition même d une prospérité vraie et d une puissance à la mesure du monde d aujourd hui Elle est l œuvre que nous devons accomplir Y renoncer ce serait renoncer à l essentiel Le néo gaullisme qui s esquisse se retrouve en matière économique et sociale Il demeure attaché aux moyens structurants de l action étatique la planification qui doit rester l outil essentiel de notre développement économique à moyen terme doit connaître une profonde adaptation dans ses méthodes et ses objectifs Le Plan devra assurer à la fois la modernisation de notre appareil productif le développement des équipements collectifs une meilleure utilisation des ressources publiques et une accentuation de nos efforts en vue d une meilleure répartition des richesses La finalité profonde du Plan devra être de rendre les Français plus heureux Coopération et participation demeurent les idées maîtresses du développement de ce bonheur Le gouvernement doit ainsi assurer une politique volontaire sur la question essentielle des droits effectifs des femmes quant à l égalité des chances par l enseignement pour la réduction des inégalités sociales par la fiscalité Il doit poursuivre

    Original URL path: http://www.gouvernement.fr/jacques-chirac-1974-1976 (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Pierre Messmer | Gouvernement.fr
    s inspirer du Premier ministre Georges Pompidou qui présenta son discours de politique générale le 13 avril 1966 après avoir formé son gouvernement le 8 janvier précédent Il s agit dit il de rappeler que le gouvernement dépend du président de la République et non de la Chambre car il n y a pas dans la Ve République de discours d investiture comme sous la IVe Les problèmes qu il pointe avant tout sont ceux du chômage et de l inflation générant des tensions sociales Face à cela le programme est celui de l égalité des chances déclinée sur de nombreux points en particulier une égalité effective de l homme et de la femme une formation qui doit être possible tout le long de la vie active la réforme de l enseignement et celle du droit de licenciement afin de mieux protéger les salariés Deux priorités économiques sont mises en avant la vitalité de notre tissu industriel et développer la recherche et les industries de pointe Le secteur primaire doit être modernisé Il faut spécialiser notre agriculture en fonction de nos capacités comme des besoins de la Communauté économique européenne et du monde extérieur L inflation est liée à la question du contrôle du budget J affirme aujourd hui notre détermination de mener une lutte active contre l inflation Le gouvernement donne l exemple en proposant seul en Europe un budget en équilibre en mettant en place un contrôle de la masse monétaire et en renonçant à toute nouvelle augmentation des tarifs publics au cours des six prochains mois Face aux hausses excessives et sans revenir à la politique de blocage la direction générale des prix renforcera sa surveillance en n acceptant aucune augmentation qui sortirait du cadre des engagements de modération souscrits par les branches professionnelles Cependant l économie n est pas le seul souci du Premier ministre J ai dit une société plus juste toujours plus juste Je dis aussi une société plus responsable l élection du président de la République au suffrage universel est la forme la plus élevée de la participation de même que la consultation des citoyens sur les problèmes d intérêt national par le référendum Cette conception politique exige des réformes institutionnelles en matière de décentralisation régions nouveaux cantons incitation au regroupement communal de rééquilibrage de l aménagement du territoire en ciblant les villes moyennes mais aussi en créant un médiateur entre administrations et citoyens Quant aux parlementaires ils doivent être associés à l exécutif en leur confiant des missions temporaires auprès des ministres L unité de la France Pierre Messmer incarne une certaine fermeté jacobine notamment en décidant de la dissolution en janvier 1974 des mouvements autonomistes basques ou bretons Fermeté également avec la dissolution dès 1973 du mouvement néofasciste Ordre nouveau et de la trotskyste Ligue communiste Les premières vraies mesures de sécurité routière datent de cette époque malgré l opposition de l opinion la vitesse est limitée à 100 km h sur route puis le port de la ceinture de sécurité

    Original URL path: http://www.gouvernement.fr/pierre-messmer (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Jacques Chaban-Delmas | Gouvernement.fr
    gouvernement celui ci comprend également des centristes ralliés et une vingtaine de secrétaires d Etat nommés à la demande du président pour assurer la relève ainsi de Jacques Chirac en charge du Budget Discours de politique générale 16 septembre 1969 Le Premier ministre affiche d abord son souci du trop faible degré d industrialisation de la France et de sa trop grande tendance à l inflation Le tableau dressé est celui d une société bloquée et d un Etat tentaculaire et inefficace qui a peu à peu mis en tutelle la société française tout entière Cette situation est due selon Chaban Delmas à la rencontre entre l Etat providence d après guerre et la vieille tradition colbertiste et jacobine faisant de l Etat une nouvelle providence Or cette route n a pas abouti à l harmonie sociale Nous sommes encore un pays de castes Des écarts excessifs de revenus une mobilité sociale insuffisante maintiennent des cloisons anachroniques entre les groupes sociaux En conséquence le Premier ministre dresse l ambitieux programme d établissement d une nouvelle société Celle ci passe par une série de mesures concrètes telles que augmenter deux fois plus vite les dépenses pour l Education nationale que pour les autres ministères développer l enseignement technique rendre autonomes les universités et l ORTF décentraliser le pouvoir au bénéfice des collectivités locales moderniser et rationaliser les administrations assurer une politique de grands travaux aménageant le territoire instaurer un dialogue constant avec les syndicats Des rapports sociaux contractuels Sur le plan social les grandes lois de l ère Chaban Delmas procèdent d une certaine vision de la société qui souhaite substituer une organisation contractuelle à une situation conflictuelle Parmi ses grandes réformes la mensualisation des salaires pour tous qui met fin à la distinction entre les employés payés au mois et les ouvriers payés à l heure ou au rendement Le Smic remplace le Smig Le Premier ministre fait également voter la loi du 16 juillet 1971 garantissant à tout salarié l accès à la formation assorti d un droit au congé formation La réforme de la loi de 1950 sur les conventions collectives menée par le ministre du Travail Joseph Fontanet ouvre des possibilités nouvelles en matière sociale Jacques Chaban Delmas fait voter en 1970 une loi qui institue l autorité parentale partagée entre le père et la mère auparavant seule l autorité paternelle était reconnue Prééminence présidentielle Malgré cet activisme la prééminence présidentielle reste entière Georges Pompidou Premier ministre pendant six ans a une parfaite connaissance des dossiers de la France La prééminence du président reste totale dans les domaines des Affaires étrangères et de la Défense La formule de domaine réservé s applique bien mal au couple Chaban Delmas Pompidou le président se passionnant également pour la politique économique et industrielle de la France ou sa politique culturelle Ainsi des conseils restreints se tiennent souvent à l Elysée et sur des domaines étendus et variés Les divergences entre le Premier ministre et le président soutenu par la majorité

    Original URL path: http://www.gouvernement.fr/jacques-chaban-delmas (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Maurice Couve de Murville | Gouvernement.fr
    le dernier gouvernement de Georges Pompidou Il est battu à l élection législative partielle d octobre 1969 par le jeune Michel Rocard Maurice Couve de Murville à l Hôtel de Matignon Selon Michel Droit le président de Gaulle eût envisagé de nommer Couve de Murville à Matignon dès 1965 La nomination intervient en juillet 1968 dans le contexte spécifique de l après mai 68 Le nouveau Premier ministre conserve pour l essentiel la composition du gouvernement Pompidou Discours de politique générale 17 juillet 1968 Après la crise de Mai 68 le nouveau Premier ministre entame son discours par un vibrant hommage à son prédécesseur et suggère qu il souhaite que Pompidou devienne un jour président de la République Il explique ensuite vouloir protéger les mesures décidées au sommet de Grenelle afin que les augmentations de salaires octroyées ne soient pas vidées de leur sens par des dévaluations ou l inflation Cette dernière et le chômage sont pointés du doigt comme constituant les principaux périls impliquant que l Etat doive tout à la fois augmenter ses ressources et freiner ses dépenses Mai 68 est avant tout perçu comme une crise de civilisation et une réaction contre une civilisation de consommation dominée par la technique Pour y répondre l Etat doit se moderniser Il lui faut certes entreprendre une vaste réforme de l enseignement et en particulier de l université Mais pas seulement tant l ensemble du discours est structuré par l idée de la participation Outre le projet d une réforme constitutionnelle du Sénat il s agit de réaliser la déconcentration des pouvoirs administratifs autrement dit la nécessité de plus larges délégations de Paris à l autorité sur place à commencer par le préfet L action administrative et économique doit se diffuser dans les territoires Le monde moderne impose d organiser dans l ensemble du pays entre la capitale et les régions et à l intérieur de chaque région un vaste dialogue propre à préparer à tous les échelons la politique et les décisions qu il s agisse du Plan et du crédit ou de l aménagement du territoire c est à dire des travaux à entreprendre de la mise en valeur des régions et plus généralement de l expansion économique Finir Mai 68 Ainsi le budget 1969 prévoit la hausse de l impôt sur le revenu pour plus de deux millions de contribuables et une majoration des droits de succession alors que le franc est attaqué le pouvoir refuse la dévaluation et met au point un programme d austérité rétablissant le contrôle des changes Il fait aussi voter la loi d amnistie au bénéfice des anciens activistes de l Algérie française Mais c est la réponse à mai 1968 qui préoccupe au premier plan le gouvernement de Maurice Couve de Murville Avec plusieurs lois fondamentales le Premier ministre cherche à répondre aux évènements la loi Edgar Faure d orientation de l enseignement supérieur 1968 transforme le paysage universitaire français Les universités autonomes et pluridisciplinaires remplacent les facultés auparavant cloisonnées et

    Original URL path: http://www.gouvernement.fr/maurice-couve-de-murville (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Georges Pompidou | Gouvernement.fr
    comme l est la politique de stabilité du franc et l ensemble des moyens d intervention de l Etat représentés au premier chef par le commissariat au Plan qu il vient de rattacher à ses services Il s agit de mettre en place une voie française de coopération intérieure Le gouvernement se propose d associer le Parlement à la définition des objectifs du plan de resserrer la collaboration avec les organisations professionnelles et syndicales d associer enfin à l exécution du plan des collectivités locales et les comités d expansion de telle manière que le planisme français garde et accentue sa caractéristique originale qui est d unir la souplesse à l efficacité La question d une politique d égalité des territoires complète cette conception coopératiste Une pratique constitutionnelle réajustée La nomination d un proche du chef de l Etat étranger à la politique et aux arcanes de la négociation parlementaire marque la présidentialisation du régime Le Premier ministre coordonne l action des ministres mais il le fait sous la responsabilité du président de la République qui dirige l exécutif sans partage expliquera le général de Gaulle Tout au long de son destin politique Georges Pompidou défend la prééminence du président Les conseils de cabinet que réunissait Michel Debré à Matignon sont laissés de côté et le président convoque de plus en plus fréquemment à l Elysée des conseils restreints auxquels participent plusieurs ministres et hauts fonctionnaires Dans une France marquée par les derniers soubresauts de la guerre d Algérie après l échec de l attentat du Petit Clamart le général de Gaulle propose aux Français un référendum sur l élection du président de la République au suffrage universel L Assemblée vote une motion de censure contre le gouvernement Mais le général maintient celui ci et dissout l Assemblée Le 28 octobre 1962 les Français approuvent largement la réforme constitutionnelle à 61 75 Un mois plus tard ils donnent un score historique de 32 à l UNR gaulliste Engagé avec force dans la bataille du référendum Georges Pompidou a changé de stature s imposant à l Assemblée comme un débatteur redoutable A la télévision sa ténacité et sa pugnacité ont impressionné les Français Moderniser l appareil productif français Convaincu que le niveau de vie des Français est lié à la modernisation de l appareil de production et à sa compétitivité il entreprend la rénovation de l industrie française Celle ci est son grand œuvre Il met sur pied la politique d aménagement du territoire de la France avec l organisation de la Délégation d aménagement du territoire Datar confiée à Olivier Guichard et la création du Fonds d intervention pour l aménagement du territoire Bientôt Georges Pompidou est considéré comme l héritier naturel du fondateur du régime Après la mise en ballottage du Général en 1965 le Premier ministre est reconnu comme le véritable organisateur de la campagne du second tour Au premier rang face à la crise de mai 1968 Le quatrième gouvernement Pompidou est marqué par les événements de

    Original URL path: http://www.gouvernement.fr/georges-pompidou (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Michel Debré | Gouvernement.fr
    Assemblée de discours d une grande tenue Homme du président il se considère comme le chef de la majorité parlementaire Il loge à Matignon avec sa famille comme la plupart de ses successeurs sous la Ve République La charge de Premier ministre exige selon lui d être prêt à tout moment à faire face aux événements et à décider en conséquence Si le général de Gaulle conduit la politique extérieure de la France secondé par deux proches aux Affaires étrangères et à la Défense Michel Debré est en première ligne devant l Assemblée pour défendre la nécessité de disposer d un arsenal national de dissuasion nucléaire à travers une loi de programme Par trois fois il engage la responsabilité du Gouvernement sur ce sujet qui fit l objet d un débat mémorable Face à la crise algérienne Sur la question algérienne Michel Debré qui fut un ardent défenseur de la présence française en Algérie devient favorable à un statut de large autonomie Son sens de l État et sa fidélité au général le poussent à accepter le principe d un référendum sur l autodétermination algérienne Il réagit avec fermeté au putsch des généraux et dans cette crise s adresse solennellement par deux fois aux Français Son gouvernement est à l origine en 1961 du premier ministère de la Coopération Une action résolue au cœur des Trente glorieuses Michel Debré donne l impulsion en matière économique et sociale Il est un artisan convaincu de la planification outil de modernisation de la France durant cette période orientant l aide publique Il tient à la concertation entre les politiques les responsables de l administration des professions et des syndicats de personnel Pour renforcer l investissement productif il l encourage par des mesures fiscales et un assouplissement du crédit Les résultats dans ce domaine sont spectaculaires augmentation de l investissement à un rythme annuel de 10 accroissement de la production annuelle de l ordre de 6 par an la France de De Gaulle connaît l apogée des Trente glorieuses et bénéficie de l assainissement des finances publiques permis par le plan de redressement Pinay Rueff Malgré la guerre d Algérie le déficit budgétaire et l inflation sont réduits Un partisan de la promotion sociale par le mérite Adepte ardent de la promotion sociale au mérite il ouvre certaines filières de l enseignement supérieur aux non bacheliers Il crée aussi un second concours d entrée aux écoles d ingénieurs y compris Polytechnique et Centrale Il s emploie à favoriser le maintien de la rémunération pour les travailleurs qui souhaitent suivre une formation complémentaire Il rénove le budget de la recherche scientifique qui est pour lui un devoir d Etat Il en quintuple les crédits publics fixe par une loi de programmation dix priorités essentielles Il assure un statut aux chercheurs et crée le Centre national d études spatiales Sur le terrain de l éducation il met fin à la querelle scolaire Après un débat souvent vif il parvient à faire voter par 427 voix contre

    Original URL path: http://www.gouvernement.fr/michel-debre (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • #EmptyJEP : le prologue gouvernemental des Journées européennes du patrimoine | Gouvernement.fr
    Les mots du Porte parole L essentiel des ministères EmptyJEP le prologue gouvernemental des Journées européennes du patrimoine Les 19 et 20 septembre ont lieu les Journées européennes du patrimoine En amont de cet événement le Service d Information du Gouvernement le ministère du Travail de la Formation professionnelle et du Dialogue social le ministère des Affaires étrangères et du Développement international le ministère de la Culture et de la Communication et le ministère de l Economie et des Finances ont ouvert le 16 septembre les portes des bâtiments ministériels à plusieurs instagrammers Découvrez ce magnifique patrimoine qui couvre plusieurs siècles à travers leurs clichés Tweeter Partager Envoyer View the story Journées du patrimoine le prologue gouvernemental EmptyJEP on Storify Découvrez le jardin de Matignon Les actions à la une Voir l action Pour une égalité d accès au logement Voir l action Pour une République numérique Voir toutes les actions Abonnez vous à la lettre d information Le Gouvernement agit pour vous Sauf mention contraire tous les textes de ce site sont sous licence Creative Commons Twitter Facebook Tumblr Flux rss Données ouvertes Écrire au premier ministre Contactez nous Lettre d information Mentions légales English PLAN DU SITE L

    Original URL path: http://www.gouvernement.fr/emptyjep-le-prologue-gouvernemental-des-journees-europeennes-du-patrimoine-2880 (2016-01-29)
    Open archived version from archive



  •