archive-fr.com » FR » H » HAHD.FR

Total: 465

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • La nature est en effervescence!
    Activités Péri scolaires Nouvelles de l autre côté Bulletins du réseau HAHD Comités des Fêtes Petites histoires d Internet École Proposer un article La nature est en effervescence Posté par René Rose le 27 03 2013 21h50 Sortant d un mois très dur à vivre sur le plan climatique est ce le contraste que nous vivons en ce moment qui malgrè des journées sombres et pluvieuses en cette semaine sainte nous met en forme nous réjouit et nous fait découvrir une résurrection très importante de la nature En effet je découvre plus de saules avec de magnifiques châtons que les autres années et surtout de splendides et nombreuses barquettes de violettes de pâquerettes J ai même découvert sur la vieille route d Etsaut une belle touffe d élébore prête à s éclater Je devine déjà l impatience des merisiers de se distinguer dans les forêts très dénudées par leurs bouquets de pétales blancs Je découvre une nature qui a souffert et qui veut se venger Je sens les jardins déjà en attente des semis et des plantations de printemps Les gaves et les torrents présentent une activité des plus paisibles alors que les cumuls de neige pourraient les rendre furieux

    Original URL path: http://www.hahd.fr/article.php?art_id=537 (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Un belle histoire de transhumance vient de s'achever!
    et Puyoo pour se rendre au grand bourg landais d HABAS afin d accompagner à sa dernière demeure Mémé BEGU leur ancienne voisine décédée à l âge de 93 ans Cet évènement qui pourrair être anodin m enmène à la lecture du dernieu Adieu que lui a adressé Yvette en l église d Habas à vous raconter une belle histoire Nous sommes au temps de la transhumance des Bergers sans terre partant à l automne à la tête de leur troupeau vers des pâturages abondants sous des cieux d hiver plus cléments qu en haute vallée d Aspe C est ainsi que le Papa de Gracieuse Nardet berger de la montagne d Udapet et de la maison Flourence de Borce située tout en haut du Carralot se retrouvait chaque hiver dans la plaine landaise de Misson Habas Mouscardès Et c est ainsi qu accompagnant son Papa Gracieuse Nardet s est un jour retrouvée Gracieuse BEGU s installant définitivement à la maison maritale au charmant village d Habas Cadette de la famille NARDET elle laissait à la maison Flourence son frère aîné jean Nardet grand père de Françoise LAGARDE Devenue veuve après une vie rurale de labeur Gracieuse est venue se retirer à Borce dans la maison agencée pour elle par son fils Jean Claude au village de son enfance qu elle n avait jamais oublié Encore alerte elle parcourait tous les chemins menant à Ayriré à l Esterré et même jusqu à la cabane pastorale du Thézy au dessus des Forges d ABEL Souvent à son retour pensant à son recueillement personnel et très intime qu elle avait dû vivre dans ce verdoyant pâturage et devant la stèle en hommage à son frère Jean comme elle le souhaitait pour son plus grand plaisir j entonnais avec elle quelques complaintes des

    Original URL path: http://www.hahd.fr/article.php?art_id=521 (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Quarante-sept ans d'intercommunalité!
    scolaires Nouvelles de l autre côté Bulletins du réseau HAHD Comités des Fêtes Petites histoires d Internet École Proposer un article Quarante sept ans d intercommunalité Posté par René Rose le 30 12 2012 19h42 Chères valléennes et chers valléens Une très bonne nouvelle et un très grand virage pour la Vallée d ASPE qui nous vient de la Communauté de communes suite à la session du conseil valléen de vendredi soir 28 décembre 2012 Par un vote presque unanime 29 voix pour sur 30 l assemblée a décidé de mettre en place dès le 1er Janvier 2013 la Fiscalité Professionnelle Unique qui va donner une plus grande aisance financière à la communauté de communes Dorénavant seule la communauté fixera le taux de la taxe professionnelle la nouvelle contribution financière des entreprises C F E qui restera figé pour les communes mais évolutive positivement pour l intercommunalité Ainsi apparaît par cette importante décision un début de mutualisation des moyens financiers du territoire donc la mise en place après 47 ans de travail en commun d une solidarité intercommunale Cette importante décision nous rassure quand au développement socio économique de notre vallée elle ravive notre volonté de poursuivre les équipements indispensables

    Original URL path: http://www.hahd.fr/article.php?art_id=518 (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Une vieille famille de BORCE à l'honneur !
    le 25 12 2012 00h35 AH comme elle était heureuse et fière notre villageoise Suzanne LALANNE BESINGRAND samedi après midi à la Mairie de BORCE où le maire et son fils aîné JOSEPH Lalanne Bésingrand en tant que maire adjoint ont célébré le mariage de Geneviève la petite dernière des six enfants élevés dans ce pénible hameau d AYRIRE non désenclavé à l époque Ils étaient tous là pour entourer Geneviève Joseph jean Annie Hubert et Christian Vous avez déjà deviné ce qu a évoqué René dans ses félicitations Et oui les neiges étincelantes de la pène de Belonce la source impétueuse du col de la Nabe les vertes frondaisons de la hêtraie sapinière de Sénatou et les barquettes de gentianes printanières d Udapet Avant de leur souhaiter bonne et longue route sur les beaux sentiers de la vie il a invité les nouveaux époux à venir souvent se ressourcer dans notre belle vallée Au cours du repas trés familial et Ô combien chaleureux les chants de nos bergers de l amour de la belle amie perdue par le bon pasteur d Aillary ou des gerenadiers napoléoniens ayant dormi à l hospitalet de Borce ont animé une très belle et

    Original URL path: http://www.hahd.fr/article.php?art_id=517 (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Rêver! Projeter!Entreprendre et Inaugurer!
    du Peuple mais aussi ils s emploient à convaincre à former une majorité qui les suivra et les soutiendra moralement financièrement Armando ABADIA maire de JACA il fallait être un sacré visionnaire pour développer cette cité comme vous l avez fait dans les années 80 avec notamment le pari du grand complexe sportif avec sa belle patinoire Je n oublie pas vos encouragements votre présence et votre soutien empreint d une simplicité et d une gentillesse exceptionnelles lors de la création par les élus valléens de la station de ski de fond du Somport avec son centre de jour Mon cher collègue et ami André LABARRERE Maire de PAU il fallait être un sacré visionnaire pour aller chercher à ORTHEZ l équipe des basketteurs de l élan Béarnais les ramener au chef lieu avec leur manager Pierre SEILLANT et créer ainsi cette belle formation adroitement appelée PAU ORTHEZ Dans la foulée c était la construction de cette magnifique salle des sports qui a connu tant de grandes victoires Vous m aviez invité à l inauguration du Zénith Bien m en a pris d aller vous écouter et d entendre les propos si convaincants si démonstratifs du travailleur infatigable et du bâtisseur inégalable N oublions pas l hôtel et le Palais Beaumont qui ont mis votre chère ville de PAU à l échelle des villes européennes au pied de nos belles pyrénées L été dernier j ai visité la ville de Montpellier J ai pu y découvrir l oeuvre d un autre bâtisseur J arrête là ces exemples étayant mon article qu en ces temps de trop grande timidité quant à entreprendre pour le développement économique culturel social et touristique de notre territoire je voulais enfin écrire Notre vallée d Aspe est dotée d atouts exceptionnels et de richesses architecturales attrayantes

    Original URL path: http://www.hahd.fr/article.php?art_id=501 (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Les deux orages !
    histoires d Internet École Proposer un article Les deux orages Posté par René Rose le 29 08 2012 08h56 Je vous écris de méditerranée de ce beau pays du languedoc cette belle région de France où je viens régulièrement chercher du soleil plage de sable fin et longues brasses à la motte du couchant Cette nuit j ai essuyé un violent orage salve d éclairs aveuglants coups de tonnerre impressionnants suivis d une très longue et abondante averse martelant le toit de mon camping car Ce matin au lever une grande partie du ciel est bleue le sol a déjà absorbé toute l eau je sens un retour du beau temps la chaleur revient et à peine un peu plus tard s écoulent des heures ensoleillées et lumineuses Je compare avec nos orages béarnais et surtout montagnards froidure ciel couvert restes d ondées leur font suite avant le retour du beau temps Ce n est plus un bienfait passager de la nature mais une longue et véritable punition après la colère des cieux Il en va de même des contrariétés des ennuis et des chagrins de la vie Parfois brefs quoique violents ils laissent place à une nouvelle énergie à

    Original URL path: http://www.hahd.fr/article.php?art_id=493 (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Mon premier souvenir du Tour de France!
    avec quatre cols Peyresourde Aspin Tourmalet Soulor Aubisque Le breton ROBIC harnaché de son boyau de rechange sur les épaules et portant ses deux bidons métalliques accrochés au guidon passe les quatre cols en tête et arrive à Verdun avec 21 minutes d avance Pour ma joie mon champion rené Vietto règle le peloton et finit second Brambilla vainqueur du contre la montre devait remporter le tour 1947 mais Robic en le lâchant dans la dernière étape le remportera entrant dans la légende pour son exploit dans Luchon Pau Au retour la catastrophe Mon vélo accuse un bris de chaîne à Lons Que faire Je fais signe et gentiment quatre hommes en camion s arrêtent Eux aussi viennent de Verdun et découvrent un jeune cycliste en panne Le vélo rassemble les hommes c est l école de l effort solitaire mais surtout l école de la solidarité de l entraide Ils essaient de réparer Mais voilà après avoir enlevé un puis deux maillons la chaîne est trop courte Alors après quelques palabres hop René et le vélo dans la benne et roule roule jusqu à ORTHEZ Jusqu à Sallespisse descente en roue libre dans les descentes fin des montées à pied puis raccourci menant directement à Bellevue La nuit se prépare à tomber aussi maman très angoissée est rassurée lorsque j apparais sous le noyer du coin du jardin Malgré ma mésaventure et ma grande peur en me voyant seul à pied sur ce long retour quel souvenir immémorable Je revois toujours le petit Robic surgir au bout du boulevard Barbanègre et René vietto d un coup de reins régler le peloton sur la ligne blanche à quelques mètres de moi Cela fait 65 ans et pourtant le souvenir est intact C était ma première arrivée du Tour de France

    Original URL path: http://www.hahd.fr/article.php?art_id=488 (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Une sacrée averse!
    manqué d eau Avec les fiches météo mensuelles en ma possession je peux vous dire tout ce qui est tombé aux Forges d Abel Mais voilà Aucun bénéfice pour les plantations de mon jardin potager du carralot Quelle pluie glaciale quelle froidure Ah si vous aviez vu mes choux dits tête de pierre Il fallait voir justement la tête qu ils faisaient Et les poireaux quelle triste mine aucun élan et même ils en jaunissaient de douleur Quant aux salades frisées ou scaroles laitues ou feuilles de chêne elles refusaient totalement de grossir et de former ce tendre coeur que j aime déguster avec une bonne ventrêche Pour les tomates dites de Saint Pierre c était bien un temps de saints de glace qui n en finissait pas Cela allait jusqu à ne plus reconnaître la belle terre de mon jardin tant se formait en permanence une croûte grise compacte emprisonnant les haricots nains de Roquancourt et les radis pourtant signalés précoces C était à vous dégouter de venir passer ces moments de détente de découverte et souvent d émerveillement lors des travaux de jardinage et lors des éclosions printanières Mais voilà que tout d un coup en quelques heures comme par miracle l espoir est revenu Lundi soir après le diner quelques coups de tonnerre quelques éclairs suivis de grosses gouttes de très grosses gouttes clairsemées vous savez celles qui ne vous mouillent pas car vous passez entre celles que ne vous ne sentez pas tellement elles sont chaudes Tout cela suivi d une très belle averse une douce pluie tiède apaisante et légère la pluie tant attendue qui réchauffe la terre la pluie qui fait germer la pluie qui fait éclore et grandir Le lendemain matin vite une visite au jardin C est une véritable transformation générale Toutes

    Original URL path: http://www.hahd.fr/article.php?art_id=481 (2016-01-29)
    Open archived version from archive



  •