archive-fr.com » FR » H » HAHD.FR

Total: 465

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Valléennes! Valléens!Savourez la bonne nouvelle!
    le 27 04 2012 22h22 Le centre P E P René SOUBRE de Peyrenère va continuer à vivre Merci Jean Jacques GOUAIllARDET Président de l Association des PEP ancien Enseignant à Clair Matin de BORCE grand amoureux de la Vallée d Aspe et de la cabane d Udapet d avoir mené avec succès les négociations avec la Ligue de l Enseignement des PA pour que continue à vivre le centre de Peyrenère Quelle joie quelle satisfaction pour nous les valléens de voir maintenues ouvertes les portes et les fenêtres du centre René SOUBRE d où jaillissent et continueront de jaillir les cris joyeux des enfants accueillis en classe de neige en classe découverte et venus de PAU de BAYONNE de BIARRITZ d HENDAYE de Saint jean de LUZ découvrir les beautés paysagères architecturales de notre belle vallée Le beau village de BORCE va continuer à vous accueillir et c est pour nous du bonheur de montrer aux petits écoliers et aux studieux adolescents la richesse du patrimoine de nos demeures de nos rues de nos venelles de nos très vielles bâtisses du moyen âge Merci un grand merci à l Association des Pupilles de l Eseignement Public Une belle reconnaissance

    Original URL path: http://www.hahd.fr/article.php?art_id=467 (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Oui pour un "Pacte intercommunal"
    Vallée d Aspe Dans un rapport écrit du 8 janvier adressé aux 30 délégués de la communauté de communes j en appelais à une véritable réforme budgétaire à réaliser par la commission des finances pour venir en aide à l outil de développement des treize communes qu est la communauté de communes Dans mon rapport écrit présenté ce lundi 30 janvier et remis en mains propres aux 30 délégués présents j ai appelé de nouveau à la mise en place d un pacte entre l EPCI et les 13 municipalités pour aller dans le même sens de façon unis et solidaires Quelle satisfaction et quelle agréable surprise pour moi de voir dès l instauration du débat sur les finances qu une de mes propositions que j avais déjà évoquées en 1995 et que mon collègue de Sarrance a récemment approuvée a été reprise positivement par mon collègue maire de Lescun appelant concomitamment à la responsabilité des élus en tant que délégués du conseil de communauté et en tant que conseillers municipaux Mon idée de réforme budgétaire a donc bien provoqué une sereine réflexion collective puisque plusieurs délégués du conseil se sont associés concrêtement à cette proposition tout en préconisant des

    Original URL path: http://www.hahd.fr/article.php?art_id=450 (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • A toi Jean PAMBRUN!
    utiles Formations Conférences Parc Ours Temps d Activités Péri scolaires Nouvelles de l autre côté Bulletins du réseau HAHD Comités des Fêtes Petites histoires d Internet École Proposer un article A toi Jean PAMBRUN Posté par René Rose le 22 01 2012 19h25 Lorsqu il y a quelques jours j ai appris la décision de fermeture du centre P E P de Peyrenère ma pensée est immédiatement allée vers toi Jean PAMBRUN l Ossalois d Arudy mon Collègue enseignant ancien Normalien de Lescar Instituteur de notre république Dès mon arrivée en vallée d Aspe j ai découvert la passion du montagnard du pédagogue de l humaniste Le centre René SOUBRE de Peyrenère a été très longtemps marqué par ton empreinte car amoureux de la montagne de la nature de toute la richesse floristique et faunistique que t offrait son environnement tu as su par ton imagination ton adresse et ta patience en faire sur le plan matériel pédagogique un espace des plus chaleureux offrant confiance et amour à tous ces enfants admiratifs devant ta gentillesse et ta passion R ROSE Modifier votre article Voir les articles de la catégorie Le Billet de Mr Rose Je te remercie pour l attention

    Original URL path: http://www.hahd.fr/article.php?art_id=445 (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Cher Papa! tu risques d' être oublié!
    la nation à tous les soldats et pour toutes les guerres Vraiment j ai toujours été frappé bouleversé par les atrocités de la guerre 1914 1918 par ces combats au corps à corps par ces images de souffrance dans les tranchées boueuses par ces montées au combat poitrine ouverte pour recevoir les balles les éclats d obus des milliers de soldats en pleine jeunesse envoyés à une mort certaine sans que cela émeuve ces généraux pardon ces bouchers qui considéraient ces millions de combattants comme leur bien qu ils pouvaient transformer en chair à canon Guerre exceptionnelle guerre inoubliable Cher Papa tu y étais tu as participé à la bataille de Verdun tu as été blessé et tu resteras diminué pour la vie Trop jeune à 52 ans tu décèderas suite à tes blessures de guerre Je garde pour toujours en mémoire ta souffrance qui revenait régulièrement et ton visage trop tôt vielli exprimant ta douleur physique et morale Avec mon épouse je suis allé à Verdun sur les lieux de vos combats J ai imaginé Mon long recueillement devant ces milliers de croix reste inoubliable pour moi Chaque année devant le Monument aux Morts de mon village d adoption

    Original URL path: http://www.hahd.fr/article.php?art_id=427 (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Des tonnes de fromage venues du ciel!
    chaque estive Oui aujourd hui c était la traditionnelle descente de la production fromagère depuis les beaux pâturages de la haute vallée d Aspe Rêvons et imaginons ensemble le parcours de ces tomes de brebis de vache ou de mixte Accompagnées du Patou les belles béarnaises se régalent en broutant ce savoureux réglisse de Banasse d Udapet ou d Escouret Je t ai vu Pierre à la sortie du cueyla tirant sur les délicates mamelles afin de faire gicler dans l écuelle ce lait bien gras tournoyant avec un bruit lancinant entre tes genoux qui participent également à cette récolte précieuse du berger Comme j ai admiré Marion Lucie Annie Jacques pendant de très longs moments après la lente opération de transformation en caillé l apparition soudaine de la boule blanche très vite transformée en une épaisse galette dans vos mains expertes pour réussir cette fabrication artisanale dite au chaudron Demain deux trois quatre boules de plus dans le saloir frais et humide pour recevoir de vos gestes bien enveloppés la première frottée de gros sel Délicatement tous les jours je les tourne je les retourne je les frotte je les essuie je les bichonne La croûte se forme les

    Original URL path: http://www.hahd.fr/article.php?art_id=417 (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Adieu JEAN...
    la vielle demeure inconfortable mais inoubliable par sa chaleur fraternelle et familiale A l étable la brave piguette martine donnait du bon lait Souvent en cachette jean tu me donnais une petite bolée toute chaude que je savourais après m être essuyé du revers de la main comme pour effacer mon péché de gourmandise Que c était long Jean de guider l attelage pour labourer herser biner rouler durant des heures et des heures Aussi combien j appréciais la halte que tu rythmais d heure en heure pour te permettre d en rouler une avec le gros paquet de gris Le soir venu avant de dételer la herse tu brisais une petite motte dans tes doigts et de la pointe du pied tu jeaugeais la profondeur du travail de la terre Content tu me disais avec satisfaction demain on peut semer Qelle attention quelle solennité nous mettions toi au semoir à deux rangs et moi accroché au joug guidant martine et blanquette d un pas très lent afin d enfouir de la façon la plus parfaite et la plus rectiligne ces belles graines de maïs du pays et ces grains de haricots grimpants avec l espoir d une belle récolte d automne Puis venait le beau mois de juin le mois de la fenaison Lorsque je prenais le chemin de l école lointaine combien d andains d herbe tendre et multicolore tu avais fauchés depuis le lever du jour à la main te balançant de droite à gauche au rythme imposé par cette belle lame que tu faisais régulièrement chanter sur et sous cette pierre grise sortie du coffin en métal Je garderai toujours cette image ce geste du faucheur dans cette belle prairie dite de la fontaine aux fleurs naturelles et éphémères emportées à jamais en ces radieux matins

    Original URL path: http://www.hahd.fr/article.php?art_id=407 (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Quelques Nouvelles en vrac!
    quelqes nouvelles de notre de votre haute vallée Personnellement en 46 années j ai rarement vu un printemps aussi beau aussi précoce aussi chaud En quelques jours c est une explosion de la nature dans les prairies dans les bois dans les landes dans les jardins Bourgeons châtons fleurs feuilles éclosent et se développent en quelques heures et transforment le paysage de jour en jour Aujourd hui à 1500 mètres dans la vallée du Baralet j ai découvert des primevères d un jaune éclatant et des élébores prêtes à fleurir Tous les oiseaux ont déjà une très grande activité J ai appris par les gardes moniteurs du Parc que les gypaètes ont déjà déposés leurs oeufs dans leur nid Les couples de pernoptères vautours d Egypte sont de retour depuis plusieurs jours et préparent la nidification Savez vous q au pays on les appelle la Marie Blanque d où le nom du col de Marie Blanque à Escot Sur les sommets la neige fond à vue d oeil ce qui en fin de journée transforme le Belonce le Baralet l Espélunguère le Sescoué l Arnousse le Sadum le Labadie le Couecq et le gave d Aspe en cours d eau torrentiels aux couleurs verdâtres pressés de rejoindre le gave d Oloron Au village les cheminées fument de moins en moins les chiens se prélassent au grand soleil étendus de tout leur long alors que les tondeuses inattendues en ce début d Avril rompent en choeur le silence naturel Je sais qu à Arlet les Isards d un an ont quitté leurs mères broutant en toute indépendance entre les derniers névés de la Cure et de la Gourgue Sèque Depuis samedi l Espace Animalier a réouvert ses portes ce sont les vacances de Pâques pour le bonheur des Mamy et des

    Original URL path: http://www.hahd.fr/article.php?art_id=386 (2016-01-29)
    Open archived version from archive

  • Sur les sentes du hameau d'Aubise.
    Combien d images combien de phrases traversent ma mémoire me transportant vingt cinq années en arrière tout en me figeant dans une rétrospection qui m émeut et me saisit Le sentier qui mène à la ferme Labourdègne est déjà bordé des premières fleurs qui semblent hésiter à sortir de la terre encore froide comme craignant un nouveau coup de gel Les fortes pluies récentes nous offrent de multiples filets d eau rieuse a travers feuilles et pierres contrastant avec nos images de l été Sur ce splendide belvédère d Aubise au quartier LACAZETTE la maison Labourdègne récemment rénovée m offre enfin une zone de repos et surtout dans le creux de ma main expérimentée de belles gorgées d eau plus que fraîche volées à la cascade permanente de l abreuvoir fait de lauzes et certainement plus que centenaire Alors me vient une idée Faire partager à Frédéric que je devine dans son bureau de Laroin cet instant que je vis et qui va le rendre fou de jalousie amicale tant il aime sa vallée et ces pentes qu il sonde à la recherche de sources domptées pour desservir les résidences environnantes Il partage mon immense plaisir et se promet de me rendre la pareille Bon week end quand même Frédéric Plus haut le COURAÛ de Marcel semble attendre sa venue comme si déjà cette exceptionnelle journée comme d été annonçait son arrivée Prenons la route pentue d Aubise accélérons le pas car le soleil semble vouloir se cacher derrière la Mèze si chère aux Bergers de Banasse Je sens que les chevreuils vont sortir à l orée blanchâtre des si nombreux bouleaux des Coundres Les prairies du Bérat du bas sont dans l ombre La typique rue d en bas d Urdos contraste avec le secteur ensoleillé du quartier du

    Original URL path: http://www.hahd.fr/article.php?art_id=368 (2016-01-29)
    Open archived version from archive



  •