archive-fr.com » FR » I » INANOV.FR

Total: 154

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • NATURE
    épanoui d une fleur ou le battement de mon cœur La vie semble squatter toutes les formes possibles de sa continuité et les adapter aux conditions locales pour optimiser la survie du système qu elle anime C est une sorte d énergie élémentaire une force vitale La vie anime les corps autogènes le cycle d une plante le spasme du cœur Cependant on ne peut pas dire me semble t il que c est un instinct vital qui fait le lit des rivières ni qu un dieu en guide le cours jusqu à la mer La Dordogne que j ai souvent contemplée s épanche en moindre effort avec le maximum de fluidité semblable aux arbres des berges dont les branches ruissellent dans la lumière Pour parler de la Nature il faut des mots qui ne mettent pas un terme à ce qui passe ou du moins qui ne rompent pas le charme du continuum Des mots sans origine ni fin des signes sans queue ni tête L instant poétique fait ça très bien C est un moment de clairvoyance libre de toute explication Il n est plus nécessaire que le monde ait une origine ou un terme quand il est immédiat Contempler la Nature sans créateur est une forme impudique de la raison car la Nature n est pas morale Elle ne fait référence à aucune table de loi elle n est pas créée elle se crée La Nature n a pas le moindre état d âme sur les conséquences de ses actes ces mots n ont d ailleurs pas la moindre signification la concernant Elle est par delà le bien et le mal Ceux qui invoquent la Nature comme la juste raison oublient que la Nature n est pas gouvernée Dans une fourmilière quand une fourmi détecte le besoin

    Original URL path: http://www.inanov.fr/subpages/propos/nature.html (2016-04-26)
    Open archived version from archive

  • LA BOURSE
    se servir un magot plus énorme encore Ces petits boutons répugnants rivalisent de cupidité Des impuissants dirait Nietzsche Il est urgent de liquider ce Casino global La Bourse est incohérente et prédatrice D énormes flux financiers transitent au dessus de nos têtes sans circuler dans la rue On apprend que les flux boursiers sont réglés par des logiciels aux algorithmes tellement sophistiqués qu on ne les maîtrise plus Autrement dit ce sont maintenant des robots qui dirigent l économie mondiale La Bourse ruine les pays c est un fléau Lorsque la Bourse s effondrera définitivement l économie la plus quotidienne la plus vitale survivra sans problème elle ira même mieux Alors où sera la catastrophe annoncée Et pourquoi tant de prudente complicité si aimablement consentie Qui dans l économie quotidienne celle du boulanger du paysan du pêcheur et de la foule qui se soucie du Cac40 et du Nasdaq On a beau nous en informer tous les jours et dans tous les médias serviles soi disant contre pouvoir et défenseurs de la liberté d expression personne ne se souvient jamais de cet indice économique Demandez autour de vous vous n êtes pas les seuls à ne pas vous en souvenir

    Original URL path: http://www.inanov.fr/subpages/propos/bourse.html (2016-04-26)
    Open archived version from archive

  • INTÉGRATION
    glaise des situations successives chacune influençant la suivante On n est pas volontairement dans la marge nonchalamment le centre est plus attrayant tout y est si simplement en règle Du centre on ignore la marge on l oublie même Mais de la marge la vue est instructive sur la conformité du centre On ne choisit pas la marge on y est expulsé par un changement de gravité allégé d obscures superstitions délié de l attraction centrale La marge ouvre des voies hors normes par delà les modèles réflexes et la séduction sécuritaire des réseaux de neurones se connectent là où l ordre dominant ne les saisit plus la canopée frémit d un fruit nouveau l ailleurs de la vraie vie est là Ceux qui pensent être dans le droit chemin s illusionnent Un peu lâches le bulbe paresseux le désir de soi tempéré ils ne se risquent pas dans l errance Ils s imaginent gérer convenablement leur conduite tandis qu autour d eux se trame une autre réalité Des psychorigides frileux purs produits de la domestication de l être protègent la société de tout aventurisme Mais entre le discours conforme transparent opportun se nient et se lient d autres pulsions

    Original URL path: http://www.inanov.fr/subpages/propos/integration.html (2016-04-26)
    Open archived version from archive

  • CONTINUUM
    même temps que la reproduction pérennise le continuum plante elle use la matière végétale et la fait mourir J ai l impression que la vie épuise le corps transitoire qu elle squatte Autrement dit la vie tue On finira par être obligé de tatouer la vie tue sur les fesses des bébés pour qu ils ne risquent pas d attaquer leurs parents en justice quand ils se découvriront mortels C est ça Et il faudrait éliminer les vieux dès leur naissance ça poserait moins de problème Peut être que si l on a du mal à expliquer pourquoi la plante se pérennise c est qu il faudrait un modèle nouveau pour décrire la Nature La difficulté c est de décrire ce que l on observe comme le moment passager d une continuité qui semble n avoir ni début ni fin Euh Giordano Bruno a été brûlé vif à la fin de la Renaissance pour des questionnements comme celui là Giordano Bruno a été mis à mort parce qu un monde infini n ayant pas d origine ne commence jamais et par conséquent ne peut avoir été créé Exit Dieu créateur de l univers direction le bûcher A cette époque où les livres étaient rares on se contentait de brûler leur auteur Dans un univers infini fait de mondes infinis on se demande comment faire le point dans une mouvance où les repères sont fluctuants où les calculs n ont pas de mesure En fait d autres repères deviennent perceptibles d autres mesures émergent d autres modèles se découvrent Et on voit quoi Quand Einstein se demande ce que l on voit quand on va à la vitesse de la lumière il constate qu aucun modèle scientifique ne répond à cette question Alors il forge des outils mathématiques avec l aide

    Original URL path: http://www.inanov.fr/subpages/propos/continuum.html (2016-04-26)
    Open archived version from archive

  • RELATIF
    y ressembler Comment modeler la glaise des situations dans un tel fatras d influences Dans un monde passager aux repères mouvants le réel devient une illusion pratique et l absolu une mesure éphémère Toute vérité est relative à son champ de référence Il est tentant de tout indifférencier Heureusement dans la relativité des vérités locales sont possibles Ainsi les murs d un bâtiment sont parallèles au fil à plomb alors qu en vérité ces parallèles convergent au centre de la Terre A l échelle d une maison la vérité du fil à plomb est possible Pas à celle du Spoutnik La géométrie euclidienne est très utile à une échelle agraire alors qu elle n est pas appropriée à l espace temps courbe La relativité par définition n est pas absolue La seule vérité absolue que je connaisse est celle des nombres quand l unité le 1 n a ni forme ni force ni matière sans que rien n en fixe la durée ni la mesure hors de l espace temps libre de toute relativité sans la moindre gravité Quand le 1 signifie à la fois les parties et le tout le vide et l informe comme un nom sans qualités

    Original URL path: http://www.inanov.fr/subpages/propos/relatif.html (2016-04-26)
    Open archived version from archive

  • LA BOURSE
    abandonné aux spasmes essentiels par la vacance provisoire des fonctions urbaines sent l humus et la mousse Dans les ruines de la première charge officielle cette fin d été 79 une chambre forte à porte blindée déité des bulldoseurs attend son ferrailleur et les fours ouverts des cuves noires sont pleins d ombre Les prochaines démolitions chiffres blancs sur fond gris abritent encore caisses de comptes et coffres vides cartons mous bidons d huile paperasserie saloperie bouteilles vides tessons merdouilles et quelques chaises Dehors la lumière des maisons basses sur les pavés silencieux les arbres et les chats ont valeur d immesure Vint la valeur mesurée en vélodrome et la frénésie des inquiétudes totalitaires plantera son stade sur le creux hygiénisé Jeté froid dans l antre froid des mémoires collectives l instrument fait un fâcheux Vel d hiv Dans ce circuit fermé la valeur est chronométrée Les cultuels de Timing s efforcent de gagner du temps 13 minutes 27 sec et ondizième d un conte à la compte c est un spectacle au goût de turbin où la vérité collective aliène la valeur solitaire à la distance morale d une excision temporelle Le vélodrome n est pas un espace ludique C est un espace d illusion collective autour d une piste fermée où l attention se polarise sur les efforts d un souffre douleur de la bécane Là 10 000 spectateurs seront captivés par quelques centièmes de secondes Le spectacle forcené donnera l illusion des retrouvailles autour d une valeur dominante l occupation du temps Par peur de l instant variable par crainte du différent les cultuels de Timing en fixent la conclusion le sens et sa durée et plaquent l immédiat sur ce rapt d instantané Ça fige la valeur du moment et met un terme à la variable

    Original URL path: http://www.inanov.fr/subpages/propos/bercy.html (2016-04-26)
    Open archived version from archive

  • ANNÉE
    Jean Chrétien FAVREAU Accueil Contacter ARCHI ARTS INNOV une année Tous Précédent Suivant visite Peinture crayon Palette digitale Collage 110 x 50cm

    Original URL path: http://www.inanov.fr/subpages/peinture/annee.html (2016-04-26)
    Open archived version from archive

  • PEINTURE ET DESSIN
    Chrétien FAVREAU Accueil Contacter ARCHI ARTS INNOV Peinture à l huile Crayon Collage Huile Collage Palette digitale Vidéo Photo Musique Sculpture Collage Collage Huile Crayon Huile Crayon Huile Huile Crayon

    Original URL path: http://www.inanov.fr/subpages/peinture/peinturehuile.html (2016-04-26)
    Open archived version from archive



  •