archive-fr.com » FR » L » LECHOIX.FR

Total: 619

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Le Choix : J.B. Lenoir
    B Lenoir Blues Les Indispensables Blues 2ème partie Les années 50 et 60 Après les indispensables blues des années 20 30 et 40 je m intéresse à présent au blues d après guerre Il s électrifie se popularise se commercialise et se relocalise dans le Nord où Chicago devient l une des capitales du blues Posté par Eddie il y a 2 années Copyright 2008 2015 Le Choix Ce site

    Original URL path: http://www.lechoix.fr/tag/j-b-lenoir/ (2015-10-10)
    Open archived version from archive


  • Le Choix : Jimmy Reed
    se commercialise et se relocalise dans le Nord où Chicago devient l une des capitales du blues Posté par Eddie il y a 2 années Morceau MINI MIXTAPE 17 Mini jupes et bikinis Roudoudou Funky Bikini Chris Kenner Mini Skirts Soul The Cramps Bikini Girls With Machine Guns The Monsters High Heels And Mini Skirt The Super Vacations Bikini The Halo Benders Don t Touch My Bikini Otis Redding Your

    Original URL path: http://www.lechoix.fr/tag/jimmy-reed/ (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • Le Choix : John Lee Hooker
    et 60 Après les indispensables blues des années 20 30 et 40 je m intéresse à présent au blues d après guerre Il s électrifie se popularise se commercialise et se relocalise dans le Nord où Chicago devient l une des capitales du blues Posté par Eddie il y a 2 années Blues Vidéo John Lee Hooker Boom Boom et It Serves Me Right to Suffer Posté par Eddie il

    Original URL path: http://www.lechoix.fr/tag/john-lee-hooker/ (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • Le Choix : Sonny Boy Williamson II
    50 et 60 Après les indispensables blues des années 20 30 et 40 je m intéresse à présent au blues d après guerre Il s électrifie se popularise se commercialise et se relocalise dans le Nord où Chicago devient l une des capitales du blues Posté par Eddie il y a 2 années Blues Vidéo Un peu de Muddy Waters et Sonny Boy Williamson II Posté par Eddie il y

    Original URL path: http://www.lechoix.fr/tag/sonny-boy-williamson-ii/ (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • Le Choix : Vieilleries
    cliquez ici Partie 2 cliquez là Gil Scott Heron est décédé en mai 2011 En 2010 était sorti son dernier album I m New Here dont vous pouvez lire ma critique en cliquant voir le reste Posté par Eddie il y a 3 années Vidéo LED ZEPPELIN Live at the Royal Albert Hall 00 27 We re Gonna Groove James A Bethea Ben E King 03 40 I Can t Quit You Baby Willie Dixon 10 36 Dazed and Confused Jimmy Page 26 09 White Summer Page 38 32 What Is and What Should Never Be Page Robert Plant 43 11 How Many More Times John Bonham John Paul Jones Page voir le reste Posté par Eddie il y a 3 années Blues Vidéo Stevie Ray Vaughan Double Trouble El Mocambo concert complet Posté par Eddie il y a 3 années Vidéo SON HOUSE Death Letter live BBC 1970 Posté par Eddie il y a 3 années Vidéo Rory Gallagher Tattoo d Lady 1975 Le meilleur guitariste irlandais spéciale dédicace au public irlandais du match Irlande vs Portugal de l Euro 2012 où leur équipe s est faite complètement déchirée mais qui ont continué à chanter comme si leur vie

    Original URL path: http://www.lechoix.fr/tag/vieilleries/ (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • Le Choix : Critique de « One Kind Favor » (2008) par B.B. King
    être l expérience musicale suffisante pour l apprécier Et puis comme assez souvent c est par les images que j ai réussi à l apprécier Vous vous en doutez c était un documentaire sur monsieur B B King La Route de Memphis 2003 de Richard Pearce produit par Martin Scorsese Alors je pourrais vous parler du pouvoir de l image mais je dirais simplement que pouvoir mettre un visage des couleurs des mimiques sur cette musique pouvoir recréer dans sa tête l ambiance d un concert de blues à Memphis c est primordial C est comme le gospel on ne peut pas complètement l apprécier sur disque sans être entré dans une église où il est chanté il faut ressentir le truc En l occurrence ce DVD m a ouvert les chakras blues et ils ne se sont pas refermés depuis B B King est un des génies du genre grâce notamment à son jeu de guitare particulier reconnaissable entre tous sans qu on sache trop pourquoi il caresse ses cordes avec un toucher qui lui appartient avec une fluidité dingue dans ses gestes ce truc en plus qui fait qu il est devenu très vite une référence Il enchaîne les tubes dans les années 1950 cimente sa réputation live dans les années 1960 fait la première partie des Rolling Stones en 1969 Il a enregistré de la musique sans discontinuer depuis 1947 avec au moins 200 singles des dizaines d albums ce qui nous amène à One Kind Favor son 24ème album studio Ce disque est différent de la majorité des albums studio de B B prononcez bibi les initiales de Blues Boy en ce qu il contient un concept c est un album neo roots pour dire ça pompeusement un album qui revient à un blues pur j ai toujours peur d utiliser ce terme pour n importe quoi d ailleurs sans expérimentations sans une ribambelle de guest stars Ce sont des chansons qui n ont jamais été enregistrés bref c est du neuf B B ne tombe pas non plus dans les travers du type de 82 balais qui sentirait qu il n en a plus pour très longtemps et voudrait faire un album de rédemption d hommages ou de jenesaisquoi Non B B est d une autre trempe et il continue de façonner un blues de la plus haute qualité qui soit Dans ma chronique précédente j émettais l hypothèse d un conflit de générations pour expliquer mon aversion pour certains textes Ce conflit devrait être bien plus flagrant pour un disque qui commence par une chanson intitulé See That My Grave Is Kept Clean Et pourtant Franchement même moi ça m étonne Il y a une espèce d empathie naturelle pour les chanteurs de blues qui s installent dès que la musique retentit Sans doute est ce le fait de m être intéressée à l histoire des bluesmen peut être que j ai déjà toutes les caractéristiques de la grand mère j en sais rien

    Original URL path: http://www.lechoix.fr/blues/critique-de-one-kind-favor-2008-par-bb-king/ (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • Le Choix : La Bande-Son de Treme (Spotify Soundtrack Playlist)
    qui reste la meilleure série que j ai pu voir jusqu à aujourd hui toujours diffusée sur l irréprochable ou presque HBO L histoire se déroule après l ouragan Katrina qui a détruit une bonne partie de la ville et fait s exiler une bonne partie de la population On suit tout un tas de personnages qui tentent de reconstruire leur vie Plusieurs musiciens une avocate un écrivain un DJ une chef de restaurant une barmaid un grand chef indien rapport à Mardi Gras Ce sont des épisodes d environ 1 heure ponctué de très nombreux moments musicaux 8 épisodes 120 morceaux dans la playlist ci dessus avec des morceaux joués en entier ce qui fait très plaisir Du jazz beaucoup du funk un peu on est constamment plongés dans l univers musical de la Nouvelle Orléans La série ressemble presque à un documentaire C est un petit reproche en fait car on suit une multitude de personnages sans trop savoir où ils vont quel est l objectif de la série si ce n est montrer la reconstruction de la ville Si vous êtes fans de The Wire et que vous vous attendez à un truc du même genre vous allez être déçus Mis à part les dialogues toujours excellents le souci du détail la qualité des personnages l histoire le scénario la façon de raconter les histoires sont différentes Je pense que ça n atteindra pas les sommets de The Wire qui était franchement monstrueuse comme série mais Treme joue dans les mêmes plate bandes au niveau du plaisir ressenti à chaque épisode et surtout au niveau de la qualité des personnages La playlist sera actualisée au fur et à mesure je vous conseille donc de vous y abonner http open spotify com user eddiewilliamson playlist 5YczeAmJKEvNmp7bqOxkS8 Mon profil

    Original URL path: http://www.lechoix.fr/playlists/la-bande-son-de-treme-spotify-soundtrack-playlist/ (2015-10-10)
    Open archived version from archive

  • Le Choix : Les Indispensables Blues – 2ème partie : Les années 50 et 60
    de son groupe et veillait même à ce qu ils aient une assurance maladie Sans déconner Grand bonhomme Mon petit préféré Bizarre de dire ça d un type qui est né en 1904 mais que voulez vous Il a commencé sa carrière au milieu des années 20 mais comme énormément de bluesmen il n a connu une certaine popularité qu à partir des années 50 je ne vais vous refaire mon speech de tout là haut j espère que vous avez pris le temps de lire Il ne fait pas partie de la scène de Chicago mais est la figure de proue du blues du Nord du Mississippi avec son look de croque mort et son style si particulier épuré et hypnotique moins inspiré par le blues du delta du Mississippi comme beaucoup des bluesmen de cette liste que par le country blues beaucoup plus percussif et inspiré par les rythmes africains Chez Fred McDowell tout est dans le rythme Armé simplement de sa guitare acoustique et de son bottleneck il enregistra de nombreux morceaux et devint très populaire suite à sa découverte par Alan Lomax dont je vous ai parlé plus haut en 1959 Ecoutez Baby Please Don t Go dans la playlist ou regardez la vidéo ci dessous et vous comprendrez rapidement ce que je veux dire Sam John Lightnin Hopkins est tombé dans la marmite du blues quand il était petit à 8 ans très précisément en 1920 quand il a rencontré Blind Lemon Jefferson à Buffalo Texas lors d un pique nique organisé par l église du coin Il a particulièrement galéré à se faire un nom et a passé littéralement des décennies à jouer tout seul dans son coin à développer son style A partir de 1946 il commença a enregistrer des tonnes de morceaux à Houston et à enchaîner les concerts dans toutes les salles du coin et petit à petit se forgea une réputation et accumula des fans Il est connu pour aborder dans ses morceaux des scènes de la vie quotidienne des petites histoires qui parlaient à son public afro américain et qui parlent en fait à tout le monde mais aussi des sujets comme la ségrégation raciale les difficultés économiques Comme tous les bluesmen de cette liste il a un style de guitare distinctif plein d écho de vibrations un style qu il a mis des années à peaufiner Techniquement c est l un des tous meilleurs guitaristes blues de tous les temps La transition entre Lightnin Hopkins et J B Lenoir puisque le premier est l une des grandes influences du second et les deux admirent Blind Lemon Jefferson Et comme Hopkins il avait l habitude de traiter des sujets sociétaux dans ses morceaux ce qui était bien rare parmi les autres bluesmen de l époque Lenoir est vraiment important pour cela il n hésitait pas à aborder les sujets les plus chauds Il a milité contre la guerre de Corée du Vietnam contre Eisenhower Eisenhower Blues il a dénoncé la ségrégation les injustices subies par les Noirs Extrait d Alabama Blues I never will go back to Alabama that is not the place for me You know they killed my sister and my brother And the whole world let them peoples go down there free Il a une voix très distinctive assez haut perchée et si vous aimez Jack White vous devinerez qu il s agit d une de ses grandes influences Il a sorti peu de tubes Mama Talk to Your Daughter ou Don t Dog Your Woman et a donc toujours galéré pour gagner sa vie grâce à sa musique et a dû bosser comme cuistot dans une université ou d autres petits jobs pour survivre Il est décédé à 38 ans en 1967 d une attaque cardiaque quelques années après avoir été re découvert par Willie Dixon avoir enregistré de nouveaux albums et avoir fait une tournée européenne Jimmy Reed est l une des influences majeures du rock n roll il suffit d écouter n importe lequel de ses morceaux sélectionnés pour la playlist pour s en rendre compte Les Stones que je cite beaucoup dans cet article je trouve ont repris ou plagié plusieurs de ses morceaux tout comme Elvis Presley et un tas d autres groupes Très grande star de la scène de Chicago alcoolique notoire et souffrant d épilepsie par dessus le marché il a toutefois réussi à enregistrer plusieurs albums et assuré des centaines de concerts pour asseoir sa réputation Big up à sa femme Mary Mama Reed qui l a accompagné pendant toute sa carrière a chanté sur ses plus grands titres et l a aidé à se rappeler de ses paroles pendant les sessions d enregistrement véridique Il est appelé The King of Guitar Slide ce qui veut bien dire ce que ça veut dire Pour vous autres incultes le slide c est la technique guitaristique qui consiste en gros à faire glisser les doigts sur les cordes pour modifier le son final au lieu d appuyer dessus au niveau des frets les espèces de petites bandes de métal placées à intervalle réguliers sur le manche de la guitare Le bottleneck est l un des accessoires permettant de slider joyeusement Je laisserai les guitaristes me corriger dans les commentaires si je dis des bêtises Toujours est il qu Elmore James s est fait connaître par le son qu il arrivait à faire sortir de sa guitare par ses techniques guitaristiques par les modifications qu il a fait à sa guitare et par son utilisation de l amplification Les 20 premières secondes de Dust My Broom vous apprennent tout ce qu il y a à savoir sur Elmore James Il était donc connu pour ce son très puissant qui a fait des ravages dans tous les clubs de Chicago ainsi que pour sa manière de chanter très dramatique Apparemment il fallait vraiment le voir sur scène il vivait vraiment ce qu il jouait et cela se lisait sur son visage Si vous aimez Jimi Hendrix les Allman Brothers ou Stevie Ray Vaughan écoutez Elmore James la filiation est évidente L autre passion d Elmore James était le whisky Il est mort en 1963 à 45 ans Chanteur compositeur pianiste band leader Memphis Slim s est fait un nom au milieu des années 40 pour exploser littéralement en 1947 1948 avec des morceaux comme Lend Me Your Love Rockin the House Nobody Loves Me connu aussi sous le nom Every Day I Have the Blues et Messin Around With the Blues qui deviendront des classiques instantanés Il a su s entourer d excellents musiciens et notamment le guitariste Matt Murphy avec lequel il enregistra plusieurs de mes morceaux préférés de blues dont Lonesome Son groupe s appelait The House Rockers Ce qu ils faisaient c était du jump blues du blues up tempo très dansant orchestré pour des petits groupes de blues un style précurseur du rhythm blues et du rock roll Au piano Memphis Slim a développé son propre style de boogie woogie inspiré par son idole Roosevelt Sykes Il a également été acclamé dans les années soixante lorsque le public blanc s est découvert une passion pour le blues et a enregistré une dizaine d albums pendant cette décennie tout en enchaînant les tournées européennes avec Willie Dixon Une véritable royauté du blues En parlant de royauté voici le premier des trois kings du blues B B King Si j avais organisé cette liste selon mes préférences et non complètement à l arrache il serait tout là haut Il a probablement le jeu de guitare le plus facilement identifiable même par les néophytes Comme Elmore James il est connu aussi pour ses mimiques du visage lorsqu il joue particulièrement lorsqu il sort des notes aiguës qui durent quelques secondes Sa guitare s appelle Lucille et avec elle il est devenu l un des plus grands guitaristes de tous les temps inspirant à peu près tous les guitaristes électriques qui sont venus après lui Et vlan Je ne saurais trop vous dire techniquement comment il a réussi son affaire mais il fait vibrer sa guitare comme personne et à un jeu étincelant et relativement économique en notes Il n en a pas besoin de beaucoup pour faire se lever tous les poils sur vos bras Quand il ne joue pas il chante et là aussi il a une classe incroyable La carrière de B B King est exemplaire Elle a commencé en 1949 et elle n est pas finie En 1956 il a joué 342 concerts En 64 ans de carrière il est estimé qu il a joué 15 000 concerts Il a sorti une quarantaine d albums La liste de tubes qu il a sorti est longue comme mon bras En 2008 il a sorti l album One Kind Favor dont je vous ai parlé ici et qui était encore une fois magnifique Bref c est une légende vivante Le bluesman à la Gibson Flying V deuxième des trois kings du blues autre influence majeure pour tous les guitaristes blues en particulier Stevie Ray Vaughan avec lequel il a enregistré un album live aussi appelé The Velvet Bulldozer 2 mètres de haut et plus de 100 kilos à la balance c était un beau bébé Il s est fait connaître au début des années 60 grâce à son blues électrique plus clean plus fluide plus poli tout en se rapprochant également de la soul un son qui se différenciait alors du blues électrique entendu pendant les années 50 Son style était donc plus moderne et il a réussi à attirer l attention du label Stax le label d Otis Redding qui le signa en 1966 Il sortit la même année l album Born Under a Bad Sign dont le morceau titre reste son plus grand succès repris par un bon paquet de gens de Jimi Hendrix à Cream en passant par Homer Simpson ouaip puis Live Wire Blues Power l année suivante un concert enregistré au Fillmore East Pendant les années 70 il fit du funk avec les Bar Kays et partit un peu en cacahuète ensuite en essayant désespérément de suivre l air du temps et il n arrivera plus à sortir des albums aussi bons que ceux des années 1966 67 68 et 69 The Texas Cannonball est le plus jeune des trois kings du blues né en 1934 et ayant débuté sa carrière en 1952 Jusqu en 1956 il joua dans différentes formations aux côtés de l omniprésent Willie Dixon de Memphis Slim ou d Eddie Taylor mais n enregistra ses premiers disques qu en 1960 pour Federal Records et boum ça a fait des Chocapic ou en l occurrence Have You Ever Loved a Woman et l instrumental Hide Away Le second devint un tube instantané et devint rapidement l un des morceaux que tout musicien de blues confirmé ou débutant devait jouer lors de ses concerts Un peu comme le Juke de Little Walter dont je vous parle juste après pour les harmonicistes Il a vu que les instrumentaux semblaient plaire au public il en a donc enregistré une trentaine à la suite de Hide Away dont une tripotée devinrent des classiques du blues Ces instrumentaux sont du plaisir en barre Son style est un mélange du Chicago Blues à la Muddy Waters et Howlin Wolf et du Texas Blues où la guitare est omniprésente et qui swingue un peu plus Il continua d enregistrer pendant les années 70 et continua de faire grandir son influence s imposant comme une référence incontournable pour les nouvelles générations de bluesmen Little Walter est le Jimi Hendrix de l harmonica Il en avait un peu ras le bol que le son de son harmonica soit éclipsé par celui des guitaristes avec lesquels il jouait qu il adopta une technique peu utilisée à l époque consistant à tenir un petit micro branché à un ampli collé à son harmonica Il mettait alors l ampli à fond et jouait avec les distorsions électriques pour produire des sons alors jamais entendus C était le premier musicien à faire ça Il s est fait rapidement une grande réputation et fut embauché par Chess Records pour jouer dans le groupe de Muddy Waters C est lui qui joue sur la plupart des classiques de Muddy Waters des années 50 Chess le signera également comme artiste solo et la première prise du premier morceau de sa première session d enregistrement devint son plus grand succès le plus grand succès à date de Chess Records et est encore à aujourd hui le seul instrumental d harmonica à arriver en tête du Billboard R B Juke Il placera quatorze morceaux dans le top 10 du Billboard R B entre 1952 et 1958 et vendit plus de disques que Muddy Waters Howlin Wolf ou n importe quel autre artiste signé chez Chess Je ne sais pas s il y a une relation de cause à effet mais Little Walter avait un tempérament absolument exécrable et s engueulait avec tout le monde a eu quelques petits soucis avec la loi et développa un alcoolisme rampant qui finira par le bouffer complètement Incapable de s occuper sérieusement de sa carrière sa popularité déclina ainsi que sa santé Il continuera à faire des concerts dont deux tournées européennes mais il décéda en 1968 à seulement 37 ans dans son sommeil après une énième altercation pendant laquelle il a reçu des coups que son corps déjà bien endommagé n a pas supporté Si vous vous demandiez si mon nom était vraiment Williamson et bah non Je vous ai déjà parlé de Sonny Boy Williamson John Lee Curtis Williamson la version 2 s appelle en fait Alex Rice Miller Miller était un petit malin qui a essayé de se faire passer pour le tout premier Sonny Boy Williamson en faisant croire qu il était né en 1899 donc avant Sonny Boy Williamson pendant bien longtemps il fut connu comme Sonny Boy Williamson sans le II qui l accompagne maintenant puisque l original malgré son importance était mort à la fin des années 40 à l âge de 34 ans Bref on ne lui en veut pas SBW2 est né dans le Mississippi était pote avec Elmore James Big Joe Williams et Robert Johnson avec qui il jouera dans les années 30 C est un showman il joue de l harmonica sans les mains échange très souvent avec son public Comme Little Walter il a un tempérament colérique et quitte rarement sa flasque de whisky Il aura d ailleurs une altercation en Angleterre pendant une tournée qui l obligea à quitter le pays en courant Comme beaucoup de bluesmen il vécut de beaux jours en Angleterre pendant la période du British blues dont je vous parlerai la prochaine fois enregistra de la musique en 1963 avec les Yardbirds et les Animals qui l adorent passera plusieurs fois dans des émissions de télé Avec son chapeau melon et un attaché case dans laquelle il transportait ses harmonicas il fit le bonheur du public européen Il mourut rapidement après son retour aux Etats Unis en 1965 d une attaque cardiaque Des harmonicistes il y en a eu un bon paquet d absolument incroyables mais James Moore aka Slim Harpo est celui qui a permis de faire connaître le style de Bâton Rouge Louisiana qu on appelle le swamp blues C est un style très rythmé très funky même inspiré par la musique créole Très différent du delta blues il fallait absolument que j en parle ici tant ce style a influencé plus tard le rock les Stones comme d hab mais aussi Captain Beefheart qu il fallait bien que je cite à un moment donné dans cet article et même Pink Floyd qui ont repris I m a King Bee mais surtout tant ce style est coolissime Le riff de Shake Your Hips a été repris par ZZ Top pour La Grange je le dis à chaque fois que j entends ce morceau il fallait que je l écrive ici Malgré une série de hits Slim Harpo n a jamais pu vivre de sa musique mais il possédait dans les années 60 une entreprise de camionnage donc il a réussi à se démerder L une des grandes figures du Chicago blues peut être le pianiste le plus important de cette scène Otis Spann est né dans le Mississippi de deux parents pianistes sa mère avait joué pour Memphis Minnie Il commença le piano à huit ans et à seize il migra à Chicago où il fut pris sous son aile par Big Maceo Merriweather l une de ses idoles Il fit ses armes pendant six ans avant de remplacer Merriweather comme pianiste dans le groupe de Muddy Waters Il restera membre permanent du groupe jusqu en 1968 tout en enregistrant de nombreux titres en solo et je vous conseille vivement l album The Blues is Where It s At indisponible sur Spotify où Otis Spann fait l étalage de son talent Son nom est peu connu du grand public mais son influence est considérable sur le blues et les morceaux que je vous ai sélectionnés dans la playlist sont du piano blues d une qualité inégalée Ecoutez Otis in the Dark et imaginez ce que cela devait donner dans un club bondé de Chicago en 1964 Peu de guitaristes ont atteint le niveau de célébrité de John Lee Hooker Il a un style ma foi assez authentique inspiré par les pionniers du delta blues tout en ajoutant des éléments de boogie woogie en développant aussi un style de talking blues qui est devenu sa marque de fabrique illustré dans la vidéo ci dessous de Tupelo Maintenant que vous êtes des spécialistes du Chicago Blues vous devriez remarquer que le style de John Lee Hooker ne peut être complètement associé à cette scène même si Hooker y a été présent et a d ailleurs sorti quelques albums sur Vee Jay Records Plus authentique moins urbain mais

    Original URL path: http://www.lechoix.fr/blues/les-indispensables-blues-2eme-partie-les-annees-50-et-60/comment-page-1/ (2015-10-10)
    Open archived version from archive