archive-fr.com » FR » M » MACVAL.FR

Total: 273

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Thierry Fontaine
    situer l hybridation culturelle comme un processus engageant une évolution heureuse de nos sociétés L objet proposé consiste en un grand panneau de bois massif de la forme et de la taille des panneaux habituellement réservés à la publicité dans les rues L appareillage des pièces en bois est celui des parquets du château de versailles construit à l époque où on légitimait l entreprise la plus dégradante pour l humanité l esclavage Les mots y sont gravés par brûlure le bois y est marqué au fer rouge selon une typographie simple celle que j imagine qu Aimé Césaire aurait choisi Cette phrase les blessures des ancêtres font saigner les enfants ne soutient pas seulement le nom de celui dont on veut garder et honorer la mémoire elle indique dans ces termes la relation à l esclavage à la colonisation en général et la lutte engagée par Aimé Césaire au nom de la liberté Cette phrase que je propose fait partie de mon travail depuis longtemps je l ai déjà utilisée ici encore elle trouve sa place L ensemble fait penser au tableau noir des écoles sur lesquels les professeurs écrivaient l essentiel de leur message pédagogique à la craie blanche Le registre des couleurs est ici inversé tableau clair pour texte noir Pour Aimé Césaire professeur poète enfin homme politique l oeuvre proposée met en avant la clarté et l évidence des mots Thierry Fontaine A propos de l artiste Thierry Fontaine est né en 1969 à Saint Pierre La Réunion et vit et travaille à Paris Il a fait ses études à l Ecole Nationale des Arts Décoratifs de Strasbourg et a été pensionnaire à la Villa Médicis à Rome de 1999 à 2000 Il est représenté par la Galerie des Filles du Calvaire Paris Expositions personnelles sélection 2011 Changement de main Centre d art contemporain de l Onde Vélizy 2005 2007 Chaque homme est une île Artothèque départementale Saint Denis La Réunion Raw Space Gallery Brisbane Australie 2003 Project Room Galerie Yvon Lambert Paris Expositions collectives sélection 2011 The power of doubt Photo Espana Madrid Don t Panic Durban Afrique du Sud 2009 Biennale d art contemporain de Lyon et Biennale d art contemporain de La Havane 2008 Flow Studio Harlem New York 2007 Latitudes 2007 Terres du Monde Hôtel de Ville de Paris L œuvre L œuvre de Thierry Fontaine Disparitions Hommage à Aimé Césaire est implantée au musée Les blessures des ancêtres font saigner les enfants est brûlée en creux sur un panneau de padouk Ce bois du Cameroun est assemblé en parquet de Versailles allusion à l augmentation du commerce triangulaire par Louis XIV pour financer la construction du château Cette phrase universelle prend ici tout son sens avec la forme de l œuvre qui évoque l esclavage et le cri d Aimé Césaire Mot de l artiste Je suis de la race de ceux qu on opprime Aimé Césaire Je choisis d écrire cette phrase Les blessures des ancêtres font saigner les enfant

    Original URL path: http://www.macval.fr/francais/collection/invites-de-la-collection/article/thierry-fontaine (2016-02-08)
    Open archived version from archive


  • BGL
    et jours fériés de 12 h à 19 h Fermeture les 1er janvier 1er mai et 25 décembre tél 01 43 91 64 20 fax 01 79 86 16 57 Comment venir au musée Place de la Libération 94400 Vitry sur Seine Programme Horaires tarifs gratuités Accessibilité Lettre d information Contact Restaurant À la folie Foire aux questions L Effet Vertigo Collection Expositions temporaires Événements Visites ateliers Musée Résidences commandes Pratique Accueil du site Collection Invités de la collection BGL Spectacles Problèmes 2011 Coproduction Nuit Blanche 2011 MAC VAL avec le soutien de la Délégation du Québec en France Photo Marc Domage Spectacles Problèmes 2011 Coproduction Nuit Blanche 2011 MAC VAL avec le soutien de la Délégation du Québec en France Photo Marc Domage Le MAC VAL invite le collectif québécois BGL Jasmin Bilodeau Sébastien Giguère et Nicolas Laverdière à rejouer son installation d une nuit réalisée dans le cadre de Nuit Blanche 2011 Du 22 octobre 2011 au 5 février 2012 cette installation spectaculaire interroge les relations à l environnement social mais également à l environnement naturel Ainsi les trois complices investissent le vaste espace de la nef du musée pour produire un immense bûcher intérieur Intitulée Spectacles Problèmes l installation est bricolée avec des branches et divers objets de rebut animée de flammes factices faites de rubans colorés et ventilés Dès 1996 le joyeux trio s est illustré pour son humour et son audace n hésitant pas à ironiser sur nos modes de vie Aujourd hui le collectif d artistes ne s intéresse plus tant à la production d objets autonomes qu à offrir des lieux d expérience visuelle Cherchant à nous montrer le monde autrement ses installations jouent la carte du recyclage dénonçant ainsi une économie de la surproduction Avec cette installation magistrale les trois compères marquent les esprits en produisant un grand bûcher des vanités Est ce là une nouvelle critique d une société aveuglée par son matérialisme Cette nouvelle installation au MAC VAL permet de découvrir ce jeune collectif d artistes trublions québécois qui marque les esprits par son humour férocement décalé Le MAC VAL invite le collectif québécois BGL Jasmin Bilodeau Sébastien Giguère et Nicolas Laverdière à rejouer son installation d une nuit réalisée dans le cadre de Nuit Blanche 2011 Du 22 octobre 2011 au 5 février 2012 cette installation spectaculaire interroge les relations à l environnement social mais également à l environnement naturel Ainsi les trois complices investissent le vaste espace de la nef du musée pour produire un immense bûcher intérieur Intitulée Spectacles Problèmes l installation est bricolée avec des branches et divers objets de rebut animée de flammes factices faites de rubans colorés et ventilés Dès 1996 le joyeux trio s est illustré pour son humour et son audace n hésitant pas à ironiser sur nos modes de vie Aujourd hui le collectif d artistes ne s intéresse plus tant à la production d objets autonomes qu à offrir des lieux d expérience visuelle Cherchant à nous montrer le monde

    Original URL path: http://www.macval.fr/francais/collection/invites-de-la-collection/article/bgl (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Bertille Bak
    contextes sociaux fragilisés elle recense collecte et archive les traces et témoignages des populations qu elle rencontre Son œuvre s inscrit dans une résistance passive et humoristique attestant un profond engagement humaniste Invitée par le musée Bertille Bak présente des œuvres conçues entre 2007 et 2011 reflétant l ensemble de sa production depuis sa sortie des Beaux Arts de Paris Ses premiers travaux initiés en 2005 se portent vers une communauté aujourd hui menacée celle des cités minières du nord de la France qu elle connaît particulièrement bien étant petite fille de mineur À travers ses vidéos installations dessins et canevas elle s attache à faire revivre la mémoire des corons et de leurs habitants témoignant d un territoire en profonde mutation Entre drôlerie et nostalgie l artiste pointe le temps qui passe l ennui et la solitude elle renverse les codes établis et offre un nouveau regard sur les rapports intergénérationnels En 2010 lors d un voyage à Bangkok en Thaïlande Bertille Bak rencontre les habitants du quartier de Din Daeng menacés d expulsion Ne pouvant manifester leur mécontentement ils ont recours à une forme d expression muette interprétant leur chant révolutionnaire à l aide d une partition décryptée en signes lumineux émis à la nuit tombée depuis leurs fenêtres Bertille Bak choisit d immortaliser cet ultime message de résistance et de liberté filmant ce chant sourd inaudible sujet de l installation vidéo Safeguard Emergency Light System Sa récente résidence à New York en fin d année 2010 lui a permis de poursuivre ce travail singulier tourné cette fois ci vers la communauté polonaise émigrée aux Etats Unis En repérant sur Google Maps les densités de certaines antennes paraboliques Bertille Bak cible des quartiers concentrant des populations émigrées tels Brooklyn ou le Queens Ses rencontres avec de jeunes émigrés polonais lui ont inspiré ses récents travaux regroupés dans un ensemble intitulé Urban Chronicle constitué de dessins installations et vidéo Soucieux d encourager et de soutenir la jeune création émergente le MAC VAL est particulièrement sensible aux thématiques développées par Bertille Bak dont l oeuvre tente de créer des liens entre le monde ouvrier et le monde de l art dans une perspective utopique de maintien du lien social Présentation À l occasion d une nouvelle carte blanche au sein du parcours de la collection le MAC VAL reçoit cette année une jeune artiste Bertille Bak diplômée de l ENSBA de Paris et déjà lauréate de nombreux prix Son tour du propriétaire se propose d investir les lieux et de présenter ses travaux en regard des oeuvres de la collection offrant de multiples échos au parcours actuel placé sous le signe de l histoire du souvenir de la mémoire Depuis quelques années Bertille Bak explore la notion d identité communautaire sa démarche artistique interroge la mémoire des individus des lieux des territoires tissant des liens entre passé et présent Son travail s inspire des communautés qu elle côtoie se nourrissant des rites objets et architectures qui les lient les maintiennent

    Original URL path: http://www.macval.fr/francais/collection/invites-de-la-collection/article/bertille-bak (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Rémy Bosquère
    Frac Languedoc Roussillon De janvier 1999 à mai 2000 il s immisce dans ce lieu de travail et cinq fois l aménage pour une durée de deux à trois mois Chaque interférence se cristallise autour de la table de travail meublant la conversation de briques réfractaires coupes sportives duvets de camping affiches plissées boîtes archives rideaux industriels jusqu à l aberration d une table en tôle de bardage cylindrique à la limite de l utilisable En déplaçant l art de la scène à la coulisse une négation des ressorts de l exposition s opère ni carton d invitation ni affiche pas de vernissage un public limité aux seuls rendez vous du directeur Leur offrir une bonne table ou en guise de tapis la table des matières Déjouer la quadruple logique créative artiste directeur institution public Les interventions suivantes de l artiste confirmeront cet art d attitude une portion d escalier plutôt que la salle d exposition attenante 2000 La Vigie Nîmes une table de conférence pour déjouer par l exposition le processus d un concours artistique 2001 Credac Ivry sur Seine une table de jeu en acier galvanisé pour exaucer les voeux 2004 Foire Saint Sulpice Paris une étoile offerte au ciel par l extrémité d un porte drapeau 2004 Nuit Blanche Nîmes une assemblée de chaises percées mais lumineuses pour faire le siège de la pensée déliquescente 2005 Le pavé dans la mare Saline Royale d Arc et Senans l angoissant environnement sonore de notre quotidien intime et domestique 2006 Centre des arts Enghien les Bains Un ancrage formel qui ne saurait évacuer le recours aux listes ces syntaxes simplifiées orales ou écrites interminables et entêtantes Ce sont des textes objectifs sommaires tables des matières menus qui dans leur énumération sérielle dé hiérarchisent tout contenu informel Rémy Bosquère en fait un métalangage établit une forme de méfiance à l égard de tout texte discursif Un exemple Composez le 01 83 64 05 19 et faites l expérience du Manifeste panéliste Aujourd hui Rémy Bosquère investit sur invitation le vestibule du MAC VAL Il nous propose une nouvelle occupation dont la forme n est pas sans évoquer un minigolf ce populaire loisir estival comme un écho amusé à l exposition Itinéraire bis Les neuf parcours de l installation sont ainsi neuf voies initiatiques permettant à chacun sur un mode participatif et généreux de relire les règles du jeu mais plus encore d inventer ses règles de l art Présentation Partant du constat que les lieux de passage se laissent difficilement appropriés par ceux qui les empruntent nous avons souhaité rompre la neutralité et le silence intimidant de l immense vestibule desservant les espaces d exposition du musée Commande a donc été passée à l artiste Rémy Bosquère d une œuvre praticable et joyeuse qui saurait muer cet espace de transition en un lieu de rencontre La réponse de l artiste sera celle d une rencontre insolite avec l art d une mise en abîme du musée des accrochages de sa

    Original URL path: http://www.macval.fr/francais/collection/invites-de-la-collection/article/remy-bosquere (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Pierre Buraglio
    des résidences Estampes 1 départemental Programme Enfants et familles Visites fixes Outils de visite Les scolaires Visites multi sensorielles Audioguides Centres de loisirs centres de quartier MJC Visites libres Vidéos Champ social Laboratoires et Fabriques Plateforme collaborative de projets artistiques et culturels Publics en situation de handicap Les ateliers du livre d artiste L agenda complet du musée MACVAL Le MACVAL est ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi du mardi au vendredi de 10 h à 18 h le week end et jours fériés de 12 h à 19 h Fermeture les 1er janvier 1er mai et 25 décembre tél 01 43 91 64 20 fax 01 79 86 16 57 Comment venir au musée Place de la Libération 94400 Vitry sur Seine Programme Horaires tarifs gratuités Accessibilité Lettre d information Contact Restaurant À la folie Foire aux questions L Effet Vertigo Collection Expositions temporaires Événements Visites ateliers Musée Résidences commandes Pratique Accueil du site Collection Invités de la collection Pierre Buraglio Featuring dans la collection du 22 octobre 2010 au 27 février 2011 Présentation Présentation Pierre Buraglio est un des artistes intrinsèquement lié à l histoire de la collection et du musée il était donc naturel qu il introduise le Parcours 4 consacré à la mémoire au souvenir Conçue comme une proposition légère featuring est un accrochage de quelques œuvres clefs de l artiste au sein de la collection Ayant dépassé la remise en cause de la matérialité de la peinture Pierre Buraglio l interroge toujours autrement dans sa maîtrise et sa virtuosité dans son histoire celle de l art et du souvenir des grands maîtres Avec une constante humilité il montre aujourd hui le travail sans artifice il laisse voire les erreurs faire œuvre car il s agit bien de traces et de mémoire

    Original URL path: http://www.macval.fr/francais/collection/invites-de-la-collection/article/pierre-buraglio-4775 (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Angelika Markul
    cours d histoire de l art Archives Restitution de projets artistiques au lycée Chérioux Less Men is More Le Protocole de Pierric Visite virtuelle Vu au cinéma Institution Équipe Éditions catalogues Partenaires Centre de documentation Location d espaces Presse Yeondoo Jung D ici et d ailleurs Archives des résidences Estampes 1 départemental Programme Enfants et familles Visites fixes Outils de visite Les scolaires Visites multi sensorielles Audioguides Centres de loisirs centres de quartier MJC Visites libres Vidéos Champ social Laboratoires et Fabriques Plateforme collaborative de projets artistiques et culturels Publics en situation de handicap Les ateliers du livre d artiste L agenda complet du musée MACVAL Le MACVAL est ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi du mardi au vendredi de 10 h à 18 h le week end et jours fériés de 12 h à 19 h Fermeture les 1er janvier 1er mai et 25 décembre tél 01 43 91 64 20 fax 01 79 86 16 57 Comment venir au musée Place de la Libération 94400 Vitry sur Seine Programme Horaires tarifs gratuités Accessibilité Lettre d information Contact Restaurant À la folie Foire aux questions L Effet Vertigo Collection Expositions temporaires Événements Visites ateliers Musée Résidences commandes Pratique Accueil du site Collection Invités de la collection Angelika Markul salon noir du 20 mars 2010 au 26 avril 2010 Présentation Présentation Invitée dans le cadre d un compagnonnage avec Christian Boltanski l artiste pluridisciplinaire Angelika Markul explore à travers ses installations et vidéos des thèmes troublants où se mêlent fiction et réel un univers fait d une histoire personnelle et de projections mentales En nous livrant son intimité perturbante dans ce Salon noir la jeune artiste nous renvoie en même temps à nos sens et perceptions Une invitation à un voyage métaphysique à l intérieur de

    Original URL path: http://www.macval.fr/francais/collection/invites-de-la-collection/article/angelika-markul (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Eric Hattan
    moi c était tout à fait l opposé je n avais aucun lien avec cette collection et cela me permettait d agir probablement beaucoup plus librement J avais cette liberté d intervenir avec ma propre collection A F Finalement sans en avoir l air n est ce pas en quelque sorte une rétrospective de ton travail E H Oui tout à fait Et cela correspondait avec un moment de relecture de mon propre travail Je viens de ressortir à l air libre de mon atelier l ensemble de mes oeuvres pour les revoir A F Tu as par rapport à la proposition d Alain Bublex demandé à ce que l on garde les cartels comme des traces de l exposition E H Oui mais nous allons les rayer Les oeuvres d Alain Bublex qui étaient présentes dans le parcours de la collection et les socles resteront A F L histoire se poursuit donc autrement mais elle garde des traces se sédimente Peux tu nous parler de l oeuvre qui clôture le parcours Elle est en quelque sorte une fin qui n en est pas une E H Cette pièce s intitule Il faut continuer C est une échelle sous laquelle sont suspendus trois seaux où il est écrit le titre de l oeuvre Deux des seaux ont le fond percé dans le troisième il y a un peu d eau Le visiteur est invité à vider l eau qu il contient dans le seau le plus haut A F Tu défends donc l idée qu une collection de musée est une oeuvre ouverte exposée à l interprétation Cette question du regard est présente dans tes oeuvres et dans ta relecture du Parcours 3 Nous ne sommes absolument pas dans une proposition autoritaire E H Non en effet cela ne m intéresse pas vraiment même si j ai aussi un coté autoritaire Je pense qu il y a une multitude de possibilités de voir et de comprendre une chose Éléments biographiques Eric Hattan Né en 1955 à Wettingen Suisse Vit et travaille à Bâle et Paris Expositions personnelles sélection 2009 Into the White MAC VAL Musée d art contemporain du Val de Marne Vitry sur Seine France 2008 Espace Beaux Arts le Printemps de Septembre Toulouse France S cul türe Physique Galerie Art Attitude Hervé Bize Nancy France 2007 Skopia Art contemporain Genève Suisse 2006 Canncellation Nicolas Krupp contemporary art gallery Bâle Suisse 2005 Echelle Echec et Réverb MAMCS Musée d art moderne et contemporain Strasbourg France Vous êtes chez moi FRAC Alsace Sélestat France 2004 Kunstverein Bremerhaven Bremerhaven Allemagne 2003 Kennen sie DIE E H Werner Reiterer Kunsthaus Baselland Muttenz Bâle Suisse Vu à Ecole Régional des Beaux Arts et La Plate Forme Dunkerque France Liquid Concrete Swiss Institut New York 2001 Beton liquide MAMCO Musée d art moderne et contemporain Genève Suisse 2000 You never know what you need Skopia Art contemporain Genève Suisse Beton liquide Aargauer Kunsthaus Aarau Suisse Attitudes au festival Vision du Réel Nyon Suisse Expositions collectives sélection 2009 Urban Ping Pong Centre d art contemporain d Ivry Galerie Fernand Léger Ivry sur seine France Days Decades Skopia Art contemporain Genève Suisse 2008 Dalir og Holar Sadarholt Islande Valeurs croisées Les ateliers de Rennes Biennale d art contemporain Rennes France 2006 The Universe in a Handkerchief Galerie Yujiro commissaires Anthony Spira et James Smith Londres Reprocessing Reality P S 1 Contemporary Art Centre commissaire Claudia Spinelli New York 2004 Situations construites 10 ans d attitudes Attitudes Genève Suisse Metamorph Neuvième Biennale de Venise Internationale Architekturbiennale Venise Italie So wie die Dinge liegen Phoenix Halle Dortmund Allemagne 2003 Buenos dias Buenos Aires Museo de Arte Moderno Commissaire Attitudes Genève Buenos Aires Argentine Paris Nuit Blanche Ville de Paris Secteur Bibliothèque National Paris France Pantalla Suiza Museo Nacional Reina Sofia commissaire Attitudes Genève Madrid Espagne 2002 In capital letters Kunsthalle Bâle Suisse Énergies de résistance Attitudes Genève Suisse 2001 Nightscape Stadthaus Ulm Allemagne Dans le désordre si possible Forum itinérant au Maillon Strasbourg France Under pressure Swiss Institute New York 2000 Paris pour escale ARC Musée d Art Moderne de la Ville de Paris Paris France Motti Büchel Hattan Galerie Nicolas Krupp Bâle Suisse On of those days Kunstverein Mannheim Allemagne The Corridor 20Years Municipal Museum Reykjavik Islande AIR AIR Grimaldi Forum Monaco TRANSFERT Kunst im Urbanen Raum Biel Bienne Suisse Berlin Cruce de caminos Sala Plaza de Espagna Madrid espagne Présentation Éric Hattan se pose en metteur en scène en captant des moments insolites rares ou insignifiants Saisir ces instants où quelque chose vacille c est ce qu il propose dans ses installations qui se déploient comme un paysage mental Centrale chez Hattan cette notion de paysage intègre à la fois l histoire et les qualités spatiales du lieu le souvenir d une oeuvre d une matrice et montre combien l exposition est pour lui endroit d écriture générateur de visions de matières de projections Pour le MAC VAL Éric Hattan retrouve ses pièces anciennes issues de ces voyages s insinue dans le parcours de la collection pour dialoguer avec les oeuvres et l architecture L artiste choisit de suspendre des caisses de transport qui habitent les grandes hauteurs sous plafond des salles du musée révélant cette qualité architecturale propre au lieu Il dissémine également dans les différents espaces d exposition des vidéos telles un fil d Ariane guidant le visiteur Particulièrement sensible aux espaces Eric Hattan aime ausculter les lieux L existant est pour lui toujours le point de départ de son intervention Il pense aussi qu il faut créer des endroits qui agissent comme des rendez vous pour le public Intuitif son travail se construit également autour du détournement de l objet en impliquant les visiteurs qui se mettent à fabriquer à nouveau le réel Curieux d explorer les limites des arts à l instar de nombreux artistes qui se sont employés à brouiller les pistes de l ancestrale mimétique par les jeux de la fausse perspective de l image inversée Hattan crée ses maquettes

    Original URL path: http://www.macval.fr/francais/collection/invites-de-la-collection/article/eric-hattan (2016-02-08)
    Open archived version from archive

  • Alain Bublex
    entièrement le dispositif d éclairage artificiel L idée était de montrer un musée la nuit au repos lorsque personne n est présent Les œuvres seules et se donnant à voir d une façon différente L artiste remplace l éclairage habituel par un éclairage de chantier De ce fait aucune oeuvre n est éclairée directement Les spots éclairent les murs blancs qui réfléchissent leur lumière dans une sorte de pénombre entre chien et loup L évidence des liens existant entre les œuvres s en trouve réduit les associations sont à reconstruire Véhicules détournés et customisés papiers peints photographies vidéos Alain Bublex dissémine ses propres oeuvres selon un principe d infiltration et d accumulation qui s amplifie au fil du parcours Comme des voix qui se recouvrent les unes les autres ses oeuvres se superposent à celles de l accrochage Ses photographies s ajoutent à celles d Elina Brotherus ou de Gwen Rouvillois pour se rejoindre dans une contemplation active du paysage Ses vidéos croisent celles de Cécile Paris recréant l épaisseur d un paysage diurne qui inclut le spectateur L artiste a sélectionné parmi ses propres œuvres des objets inachevés en chantier dont la réalisation avait été suspendue interrompue avec l idée que le travail effectué puisse servir d arrière plan au projet en cours Par exemple l Aérofiat regroupement d études aérodynamiques inspirées des recherches des années 1930 et appliquées à un véhicule contemporain ici une Fiat 126 Visiblement bricolé loin de ses ambitions révolutionnaires le prototype hybride qui en résulte est présenté en pièces détachées en vrac à même le sol du musée Depuis une dizaine d années l intérêt de l artiste pour l architecture l amène à réactiver par le dessin et la photo l une des propositions utopiques imaginées dans les années 1960 par Peter Cook et le collectif Archigram l idée d une ville modulable durablement en chantier dont les structures d habitation évoluent en même temps que sa démographie La photographie Plug in city 1964 2000 acquise en 2001 par le MAC VAL est la première pièce de ce programme de réinvention du réel Le chantier inscrit sa durée dans le provisoire en cela il rejoint le temps des utopies vécues leur caractère éphémère et leur instabilité préservant leur essence révolutionnaire Alors que dans l idéologie occidentale dominante l éphémère est moins essentiel que le durable Alain Bublex offre du temps court à la permanence de l exposition des collections Avec Awareness Box l utopie se concrétise encore un peu plus un appareil à voir le monde permet de capter sur un écran une image du site de la prise de vue mais sans pouvoir en conserver la trace L idée n est pas de parvenir à une commercialisation mais plutôt d entraîner un industriel Samsung dans l étude d un objet qui ne sert à rien Le 7 juin 2009 Alain Bublex décroche sa Nocturne Il décide cependant comme trace de son passage de laisser les socles qui ont soutenu ses propres œuvres

    Original URL path: http://www.macval.fr/francais/collection/invites-de-la-collection/article/alain-bublex-4414 (2016-02-08)
    Open archived version from archive