archive-fr.com » FR » M » MAIRIE-CAHORS.FR

Total: 685

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Musée HENRI MARTIN
    en 1930 par madame Leris Gambetta sœur de Léon Gambetta il est constitué d environ 2 000 documents La série de caricatures la plus complète couvrant les années 1871 à 1885 provient du journal satirique de tendance républicaine Le Grelot dont les dessinateurs sont Bertall Alfred Le Petit Pépin Darré Boussac Demare Hix Moloch Candide Eschelbach D autres ont été publiées dans La Charge la Chronique illustrée Le Charivari La Fronde La Jeune Garde etc Le fonds graphique comprend également des gravures et dessins Piguet Lafosse Staal Robert etc des affiches des morceaux de musique satiriques ou composés en hommage à l homme politique des manuscrits de poésie des documents concernant les monuments Gambetta de Bordeaux Nice Paris Cahors une partie de sa correspondance entre 1847 et 1882 335 pièces ses discours et plaidoyers politiques La quasi totalité des photographies est due à Etienne Carjat photographe républicain et portraitiste de Gambetta tel qu il se définissait lui même Le musée possède également un ensemble de peintures et sculptures à l effigie de Gambetta composé en grande partie de dépôts de l Etat œuvres de Falguière Loiseau Bailly Boetzel Layraud ou Scott Enfin parmi ses objets personnels citons pantoufles foulard bretelles

    Original URL path: http://www.mairie-cahors.fr/musee/collection/gambetta01.html (2015-11-09)
    Open archived version from archive


  • Musée HENRI MARTIN
    outillage lithique et osseux céramique statuaire et éléments de parure du Paléolithique inférieur au Premier Age du Fer découverts à Saint Géry Montcabrier Reilhac Lamagdelaine Capdenac le Haut Cabrerets Vayrac etc A cet ensemble il convient d ajouter la très curieuse statue en arkose découverte par Jean Clottes sur le site Chasséen de Capdenac le Haut en juillet 1973 dont les seuls parallèles connus se trouvent à Lepenski Vir Serbie

    Original URL path: http://www.mairie-cahors.fr/musee/collection/archeo01.html (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Musée HENRI MARTIN
    par Jules Gay Lussac et Félix Mazuc Illustration 4 Eg 221 dans Nelly Blaya 2008 Légende Modèle de barque Bois stuqué et peint Drah Aboul Neggah XVIIIe dynastie A la proue les ligatures peintes rappellent que ces embarcations furent à l origine réalisées en tiges de papyrus assemblées par des liens La place des mortaises et les débris de certains tenons seuls vestiges des aménagements qui complétaient encore cette coque

    Original URL path: http://www.mairie-cahors.fr/musee/collection/egypt01.html (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Musée HENRI MARTIN
    ou à la conservation et à la consommation du vin coupe canthare oenochoé amphore Issue de la collection Campana acquise par l Etat en 1861 elle a été déposée par le musée du Louvre en 1875 et est aujourd hui propriété de la Ville de Cahors Légende Canthare de Bucchero à pied plat à vasque cylindrique flanquée de deux hautes anses latérales Etrurie VIIe siècle av JC Ancienne collection Campana

    Original URL path: http://www.mairie-cahors.fr/musee/collection/etrus01.html (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Musée HENRI MARTIN
    de la ville seuls quelques sites ont été clairement identifiés Il s agit des allées Fènelon 2 anneaux en bronze de l ancienne gare de la Compagnie d Orléans cinq chapiteaux composites de la caserne Bessières éléments statuaires plat en argent céramique commune et céramique sigillée poids de tisserand lampes à huile de l ancien collège des filles étui en bronze contenant volsella et stylus de la place Clément Marot important sarcophage en marbre figurant des scènes de chasse de la rue Victor Hugo discus et du palais de justice fragment de sarcophage d enfant A l exception des pavements mosaïques découverts rue Wilson et du trésor monétaire exhumé faubourg Saint Georges centonialis ou nummus de Rome Constans Constantin Ier et Constantin II les éléments d architecture et mobilier mis à jour au cours de la seconde moitié du XXe siècle dans le cadre de fouilles programmées ou de fouilles de sauvetage sont conservés par le Service Régional de l Archéologie Légende Fragment de sculpture Céramique Ier IIIe siècle ap J C Découvert lors des travaux de construction de la caserne Bessières en 1876 Inv MCHM Ca 6 68 crédits photos Nelly Blaya Légende Moulage d une laie en bronze

    Original URL path: http://www.mairie-cahors.fr/musee/collection/gallo01.html (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Musée HENRI MARTIN
    patrie de l autel d Auguste élevé au confluent de la Saone et du Rhône La cité des Cadurques en récompense de ses services a élevé ce monument aux frais du trésor public et sur l autre supportée par un chrisme cantonné d oiseaux une inscription du Ve siècle CONDITUS HOC TUMULO TEGITUR GREGORIUS EXUL EXULIS ET PETRIS QUEM POSUERE MANUS QUI TAMEM HISPANA NATUS TELLURE SUPREMUM COMPLET CADURCIS MORTE DEFLENDA DIEM Enfermé dans ce tombeau élevé par les mains de Pierre exilé repose Grégore exilé qui né en Espagne achève ses jours par une triste mort chez les Cadurci La seconde connue sous le nom de Pierre Constantine fut découverte à Thézel Lot et acquise en 1817 par le comte Charles Louis de Chamissot de Boncourt Préfet du Lot Il s agit d un linteau de marbre de 282 cm de longueur 30 cm de hauteur et 69 cm de profondeur qui selon la tradition proviendrait d un monument funéraire élevé sur l ancienne voie romaine Divona Tolosa à la mémoire de Licinius neveu de l Empereur Constantin mort au cours de son proconsulat dans les Gaules Son soffite présente trois fleurs d acanthe circulaires et des feuilles d

    Original URL path: http://www.mairie-cahors.fr/musee/collection/paleoch01.html (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Musée HENRI MARTIN
    engagées provenant de l église Saint Géry de Cahors témoignent de la juxtaposition de deux styles l un assez frustre caractérisé par des feuillages simplifiés alors que les œuvres appartenant au second présentent de grandes palmettes recourbées ou de grandes lianes enroulées Le musée conserve également trois chapiteaux historiés provenant de l abbaye Saint Pierre de Marcillac entrés à une date indéterminée ainsi qu un fragment de tailloir orné d une frise de griffons et trois chapiteaux provenant de la cathédrale Saint Etienne de Cahors L époque gothique est représentée par des chapiteaux de colonnes engagées à décor végétal quatre clefs de voûte et une nervure de voûte de Saint Géry de Cahors deux chapiteaux à décor végétal de l abbaye Saint Pierre de Marcillac et des clefs de voûte du couvent des Cordeliers de Cahors L ensemble le plus important provient de la cathédrale Saint Etienne Plus de la moitié des pièces sont des éléments de la chapelle Notre Dame dont le décor marqua le renouveau des arts dans le Quercy après la Guerre de Cent Ans On trouve ainsi des fragments de sculptures appliquées qui ornaient les murs supérieurs de la chapelle et plusieurs rondes bosses telles saint

    Original URL path: http://www.mairie-cahors.fr/musee/collection/medievale01.html (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Musée HENRI MARTIN
    Capitaine de vaisseau Joseph Bonafous Murat Joseph Bonafous Murat né à Montgesty Lot le 2 mars 1788 Neveu par sa mère du Roi de Naples entré au service de la Marine comme Novice en 1805 il devient Enseigne puis Lieutenant de vaisseau et croise jusqu en 1814 sur les côtes du Brésil dans les Antilles et en Méditerranée Exclu au motif de Bonapartisme aggravé le 1er janvier 1816 étroitement surveillé par la police de la Restauration le Lotois parvient à obtenir un brevet de capitaine au Long Cours en janvier 1818 Rappelé au service actif il réapparaît sur le port de Toulon en novembre 1830 Chevalier de la Légion d Honneur en 1831 il est nommé au commandement de La Thysbée qui part de Rochefort pour la station navale du Brésil d où elle rejoint les Mers du Sud Capitaine de vaisseau en mai 1833 puis commandant de la station du Pacifique composée de La Thysbée de L Orytie de L Alerte et de L Alcibiade il fait escale au Chili au Pérou en Equateur et ramène La Thysbée à Rochefort le 24 juillet 1834 Sa carrière s achève à terre en 1848 Il retrouve alors le Lot et administre

    Original URL path: http://www.mairie-cahors.fr/musee/collection/merdusud.html (2015-11-09)
    Open archived version from archive