archive-fr.com » FR » M » MAIRIE-CAHORS.FR

Total: 685

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Regarder les matériaux et les formes des ouvertures
    baie présente alors trois petits arcs et non deux qui retombent sur deux colonnettes au lieu d une comme au N 113 rue Delpech La baie ternée des maisons romanes est abandonnée au milieu du XIIIe siècle au profit du retour à la baie géminée comme celle du n 74 rue du Docteur Bouscarat dont le système de fermeture est plus aisé En pierre ou en brique l arc brisé utilisé pour les portes dès le début du XIIe siècle finit par s imposer pour les fenêtres où il remplace progressivement à partir du début du XIIIe siècle l arc en plein cintre Mais la principale innovation est l introduction d un jour dans le tympan un simple trou rectangulaire pour le corps principal du N 42 rue de la Daurade puis un carré sur la pointe pour la fenêtre géminée de l actuel Hôtel de Ville notice datée de la 2e moitié du XIIIe siècle ou un oculus polylobé tel qu on le voit aux fenêtres du N 52 rue de Lastié notice Le tympan ajouré annonce la fenêtre à remplage dont le réseau de pierre est entièrement garni de verre Les premières fenêtres à remplage comme celle du

    Original URL path: http://www.mairie-cahors.fr/patrimoine/medievale/datation/pgsdater/fenetres.htm (2015-11-09)
    Open archived version from archive


  • Savoir observer le décor
    de cheminée du N 321 333 rue Nationale notice La qualité de son exécution est comparable à la délicate sculpture de l église Sainte Urcisse notice Sur la façade de cette maison est conservée une frise continue à hauteur d imposte de feuilles de marronnier comme on en trouve aussi sur les chapiteau x frises de la porte du N 230 rue Nationale notice De moins bonne facture les feuilles à limbes creux du N 52 rue de Lastié notice appartiennent néanmoins à ce même courant stylistique Ces feuillages évoquent les nouvelles fenêtres de l abside de la cathédrale Durant une deuxième phase du chantier de la cathédrale dans les années 1280 des motifs végétaux boursouflés apparaissent dans les chapelles latérales et le massif occidental et on en retrouve d analogues sur un chapiteau du N 35 rue de Lastié notice à grandes feuilles au limbe très mouvementé Les feuilles de lierre et de chêne de petite taille et aux limbes renflés attachées par le pédoncule à une tige horizontale et disposées sur deux rangs sont encore employées au début du XIVe siècle au palais de Via notice Par ailleurs on trouve à Cahors des chapiteau x à têtes humaines

    Original URL path: http://www.mairie-cahors.fr/patrimoine/medievale/datation/pgsdater/decor02.htm (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Cahors ville d'art et d'histoire
    pour but de mieux faire connaître ce genre de construction qui demeure invisible au milieu des architectures de pierre La lecture des façades et l analyse de certaines maisons aident à mieux cerner ces structures dont certaines datent du 13e siècle exception remarquable de Cahors Cette publication à la portée de chacun permettra de décrypter et redécouvrir la ville sous un nouveau jour Cette monographie est la deuxième d une

    Original URL path: http://www.mairie-cahors.fr/patrimoine/actus/queval/pandebois.html (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • marcher dans une rue médiévale
    la propriété Il était donc impossible d accéder directement aux étages depuis la boutique L escalier se trouvait généralement dans la cour arrière ou derrière une cloison quand il n y avait pas de cour Les espaces commercial et d habitation relevaient aussi de locataires voire de propriétaires différents Il se pouvait donc que le local commercial soit loué ou vendu sans que la partie haute change de statut Les deux modèles les plus fréquents d accès aux bâtiments sont représentés par l Hôtel Issala notice et le schéma des deux boutiques séparées par un couloir Le premier cas de figure est celui de l édifice qui fait l angle entre deux rues Le dessin ci contre montre des rez de chaussée largement ouverts sur la rue Nationale par de grandes arcades de boutique qui se succèdent sur plusieurs façades En survolant l image nous voyons apparaître le portail d accès aux habitations de l Hôtel Issala relégué dans une rue perpendiculaire et moins importante que la rue Nationale la rue du Docteur Bouscarat La deuxième solution est celle représentée sur le schéma ci dessous Deux grandes baies sont séparées par une petite porte ouvrant sur un couloir qui longe

    Original URL path: http://www.mairie-cahors.fr/patrimoine/medievale/urbanisme/pgsurban/larue02.htm (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Cahors ville d'art et d'histoire
    service patrimoine au cours du chantier de réhabilitation Fondée sur de maigres indices historiques mais surtout sur les traces archéologiques conservées dans les murs du bâtiment cette étude permet de retracer l histoire du lieu à travers les siècles Ainsi grâce aux infimes indices collectés au cours de l analyse archéologique il est possible de restituer l état médiéval du bâtiment et retrouver les différentes modifications qui l ont affecté

    Original URL path: http://www.mairie-cahors.fr/patrimoine/actus/queval/queval.html (2015-11-09)
    Open archived version from archive