archive-fr.com » FR » M » MISERICORDEDIVINE.FR

Total: 448

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Le Curé d'Ars et l'Eucharistie
    qu il les a lui même définis c est à dire dans la perspective du Salut Tel est bien le cœur de la Vocation du Curé d Ars si bien exprimée par le Pape Jean Paul II en 1986 C est pour leur salut des âmes que le Curé d Ars a voulu être prêtre Gagner des âmes au Bon Dieu déclarait il en annonçant sa vocation à dix huit ans comme saint Paul disait Gagner le plus grand nombre 1 Co 9 19 C est pour cela que Jean Marie Vianney s est dépensé jusqu à l épuisement pour cela qu il acceptait de faire pénitence comme pour arracher à Dieu les grâces de conversion Pour leur salut il craignait il pleurait Et lorsqu il était tenté de fuir sa lourde charge de curé il revenait pour le salut des paroissiens 5 Oui c est bien le salut de l homme qui est en jeu Ce salut qui se réalise en une communion d amour qui relève et purifie O mon Dieu Mon Dieu que vous nous avez aimés 6 s exclame le saint Curé Le Bon Dieu nous a créés et mis au monde parce qu il nous aime il veut nous sauver parce qu il nous aime Pour se sauver il faut connaître aimer et servir Dieu O belle vie Qu il est beau qu il est grand de connaître d aimer et de servir Dieu Nous n avons que cela à faire en ce monde 7 Cette perspective de salut éclaire la vocation des prêtres à qui sont confiées les âmes Notre mission à nous prêtres est une mission de salut À la suite des apôtres nous sommes associés d une façon particulière à son œuvre de salut pour la rendre présente et efficiente 8 partout dans le monde 9 nous rappelait encore Jean Paul II et il poursuivait en citant le Curé d Ars Sans le prêtre la mort et la passion de Notre Seigneur ne serviraient de rien C est le prêtre qui continue l œuvre de la Rédemption sur la terre 10 En fait il y a là deux citations conjointes du Curé d Ars La première vient du Père Monnin qui transcrit Sans le prêtre la mort et la passion de Notre Seigneur ne serviraient de rien Voyez les peuples sauvages à quoi leur a t il servi que Notre Seigneur fût mort Hélas Ils ne pourront pas avoir part au bienfait de la Rédemption tant qu ils n auront pas des prêtres pour leur faire l application de son sang 11 et la deuxième qui vient de la Voix du Bon Pasteur exprime bien l actualisation du mystère du salut C est le prêtre qui continue l œuvre de la Rédemption sur la terre Le texte de Jean Paul II rend bien compte de ce qu a vécu le Curé d Ars non seulement le prêtre rend présents et accessibles les moyens du salut mais il est aussi associé à cette œuvre comme pasteur des âmes uni à l offrande de l Unique Pasteur Autrement dit il n est pas seulement instrument du Christ mais il participe à cette œuvre comme pasteur qui prend au sérieux sa responsabilité pastorale en donnant sa vie pour ses brebis Précisément nous voyons dans le Curé d Ars un prêtre qui ne s est pas contenté d accomplir extérieurement les gestes de la Rédemption il y a participé dans son être dans son amour du Christ dans sa prière constante dans l offrande de ses épreuves ou ses mortifications volontaires 12 Bien sûr ce n est pas tant souffrir pour le salut qui faisait peur au saint Curé mais d avoir à répondre du salut de chacun Je ne suis pas fâché d être prêtre pour dire la Sainte Messe mais je ne voudrais pas être curé j en suis fâché 13 ou encore Je me lèverais bien toujours à minuit Ce n est pas la fatigue qui m effraie je serais le plus heureux des prêtres si ce n était pas cette pensée qu il faut paraître au tribunal de Dieu comme curé 14 C est pourtant bien cette peine offerte qui sera source de fécondité C est sa croix accueillie et donnée portée avec le Christ qui le rendra conforme à son Maître Monseigneur Ancel lors du centenaire de la mort du saint Curé écrivait Parfois la responsabilité des paroisses des œuvres et des mouvements est exercée d une façon trop humaine et on ne pense pas assez que l on est responsable devant Dieu de chaque personne qui nous est confiée par l Église Nous nous donnons avec énergie et générosité à de nombreuses activités mais avons nous assez le souci de sauver les personnes Un signe quelle place donnons nous à la souffrance et à la croix dans notre vie Ce n est pas l action mais la passion qui sauve 15 Ne sommes nous pas au cœur du mystère de l Eucharistie et même d une spiritualité sacerdotale nourrie du mystère eucharistique celle qui a animé toute la vie de celui qui a été déclaré patron de tous les curés du monde en 1929 Conscient de sa pauvreté l abbé Jean Marie Vianney n a que la ressource de regarder du côté de la croix si Jésus a sauvé le monde par sa croix le curé montera avec Jésus sur la croix pour sauver sa paroisse Comment convertir une paroisse Comment rendre compte aux paroissiens que Jésus est mort pour eux pour leur salut Il fallait que le prêtre leur présente Jésus souffrant et donnant sa vie pour eux Comment faire Le seul moyen être lui même l aujourd hui de Jésus se livrant à son peuple On ne peut expliquer autrement toutes les ascèses qu il endura une communion au Christ en croix pour sauver les siens 16 B De la conversion à la communion Le Salut de l homme S il est vrai comme le note le Père André Ravier que le mouvement vital qui a animé Jean Marie Vianney le centre intime d où s est élancé toute son activité a été sa foi dans la vocation divine de l homme et ce avant même sa foi dans la grandeur du Sacerdoce 17 qui en découle nous comprenons bien que le cœur de sa pastorale a été l arrachement du péché pour vivre de l Amour de Dieu Être aimé de Dieu être uni à Dieu Vivre en la présence de Dieu vivre pour Dieu O belle vie Et belle mort Tout sous les yeux de Dieu tout avec Dieu tout pour plaire à Dieu Oh Que c est beau 18 Dans un raccourci quelque peu rapide nous comprenons alors que l apostolat de Jean Marie Vianney visait tout un chemin de sainteté et d amour de Dieu bien défini il s agit par la prédication et la grâce de Dieu de passer de la tiédeur à la conversion passer de la conversion à la confession générale passer de la confession à la communion C est à l Eucharistie que Jean Marie Vianney voulait conduire ses fidèles repentis 19 Il disait lui même Toutes les prières de la messe sont une préparation à la communion et toute la vie d un chrétien doit être une préparation à cette grande action 20 Or cette communion se déploie d une triple façon dans l union au sacrifice du Christ par la prière et l adoration devant Jésus Eucharistie et par la communion eucharistique au sacrement de l Amour Le prêtre permet cette communion il en est le Serviteur Si nous n avions pas le sacrement de l ordre nous n aurions pas Notre Seigneur Qui est ce qui l a mis là dans le tabernacle Le prêtre Qui est ce qui a reçu notre âme à son entrée dans la vie Le prêtre Qui la nourrit pour lui donner la force de faire son pèlerinage Qui la préparera à paraître devant Dieu en lavant cette âme une dernière fois dans le sang de Jésus Christ Le prêtre toujours le prêtre 21 C Le prêtre et le sacrifice eucharistique Toute la vie du Curé d Ars est eucharistique au sens où il vit au quotidien la grâce reçue dans la communion à l unique Sauveur Notons dès à présent que pour le Curé d Ars la sainte communion et le saint sacrifice de la messe sont les deux actes les plus efficaces pour obtenir le changement des cœurs 23 D où l importance de l Eucharistie comme acte essentiel qui rend présent le sacrifice du Christ c est bien le Christ qui sauve c est bien l Eucharistie comme acte de salut offert pour le genre humain qui est premier Nous connaissons bien cette phrase du Curé d Ars Toutes les bonnes œuvres réunies n équivalent pas au sacrifice de la messe parce qu elles sont les œuvres des hommes et la sainte messe est l œuvre de Dieu Le martyre n est rien à comparaison c est le sacrifice que l homme fait à Dieu de sa vie la messe est le sacrifice que Dieu fait pour l homme de son Corps et de son Sang 24 La célébration par elle même est déjà féconde Catherine Lassagne témoin fidèle qui a vécu tant d années avec le Curé rapporte cette phrase du Saint Quand on dit la messe pour les pauvres pécheurs Notre Seigneur est là sur l autel il lance un rayon de lumière dans l âme de ce pauvre pécheur qui lui fait connaître son état sa pauvre misère Il ne peut plus y résister et retourne à Dieu son Bon Père 25 Derrière le langage familier on comprend combien l Eucharistie en elle même est source de grâces de conversion de par la simple présence du Christ présent comme victime offerte Quant au prêtre il est bien là présent et offrant l unique victime l Agneau sans tache jusqu à marchander avec le Père Père Saint et Éternel faisons un échange Vous tenez l âme de mon ami qui est en purgatoire et moi je tiens le Corps de votre Fils qui est entre mes mains eh bien Délivrez mon ami et je vous offre votre Fils avec tous les mérites de sa mort et passion 26 car aux mérites de l offrande de cette victime Dieu ne peut rien refuser 27 Tel sera d ailleurs le fondement de la fécondité de toute prière offrir par les mérites de Jésus Christ mort et ressuscité Prière de toute l Église puisque tous les chrétiens sont appelés à offrir le Fils Bien Aimé avec tous les mérites de sa mort et de sa passion à Celui qui ne peut rien refuser De la Source découle aussi la grâce qui configure le pasteur à son Maître Et c est bien en ce sens que le Curé d Ars comme Pasteur est donné livré pour le Salut des hommes Après la consécration quand je tiens dans mes mains le très saint Corps de Notre Seigneur et quand je suis dans mes heures de découragement ne me voyant digne que de l enfer je me dis Ah si du moins je pouvais l emmener avec moi L enfer serait doux près de Lui Il ne m en coûterait pas d y rester toute l éternité à souffrir si nous étions ensemble Mais alors il n y aurait plus d enfer Les flammes de l amour éteindraient celles de la justice 28 La joie et la Croix pour le salut et la conversion des hommes Ils sont affamés de Dieu et Dieu seul peut les combler D De la communion à Jésus Eucharistie Il est clair que l aspect du mystère eucharistique le plus développé chez le Curé d Ars est celui de la présence eucharistique À la vue d un clocher vous pouvez dire Qu est ce qu il y a là Le Corps de Notre Seigneur Pourquoi y est il Parce qu un prêtre a passé là et a dit la Sainte Messe 29 La présence de Jésus Eucharistie dans l Église au cœur du village rappelle une chose essentielle Dieu est présent au milieu de son peuple La présence eucharistique comme signe de l Amour de Dieu Mais si le prêtre permet au Christ d être substantiellement présent dans l Eucharistie cela ne suffit pas il faut l affirmation et le témoignage de la foi pour entrainer le peuple de Dieu à rentrer dans une attitude véritable d adoration et de joyeuse espérance Le cri si souvent répété entendu avec émotion et larmes Il est là a ravivé dans les cœurs des paroissiens non seulement la foi mais la confiance absolue en un Dieu qui se fait proche Parce que l homme a besoin de signes Dieu a voulu que par le prêtre soit signifiée la présence de Celui qui seul est venu guérir et combler les cœurs Oui grandeur du prêtre qui malgré ses faiblesses a pouvoir sur le pain pour que le mystère de la Rédemption soit appliqué Voyez la puissance du prêtre La langue du prêtre d un morceau de pain fait un Dieu C est plus que de créer le monde 30 Mais aussi appel à une désappropriation profonde du sacerdoce La présence de Dieu est alors manifestée d une double manière par la présence eucharistique rendue possible par le prêtre qui s est assimilé à Jésus Eucharistie par des longues heures d adoration et de nourriture eucharistique Le Curé d Ars s identifie peu à peu au Christ Pasteur Jésus présent au plus intime du prêtre qui se livre et Jésus livré rendu présent par les mains du prêtre Échange merveilleux de l amour Les conséquences spirituelles sont réelles C est dans l intimité de ce cœur à cœur que s équilibrait la vie spirituelle et affective du Curé d Ars lui si éprouvé et si conscient de sa pauvreté Ne sommes nous pas au cœur d une réalité qu il faudrait développer C est par l Eucharistie que le prêtre est gardé dans la véritable chasteté C est aussi dans ce cœur à cœur qu il connaissait la vraie joie Quand le Curé d Ars proclame par exemple Le sacerdoce est une charge si lourde que si le prêtre n avait pas la consolation et le bonheur de célébrer la Sainte Messe il ne pourrait pas la supporter 31 Car telle était bien sa consolation et sa joie Tenir le Corps eucharistique Jusqu à la Consécration je vais assez vite mais après la Consécration je m oublie en tenant Notre Seigneur dans mes mains 32 L abondance des témoignages sur ce point mérite d être soulignée car elle nous dit quelque chose d essentiel C est dans la foi en l Eucharistie et la joie de l adoration que Jean Marie Vianney a puisé l énergie de son apostolat Ah si nous avions la foi si nous étions bien pénétrés de la présence de Notre Seigneur qui est là sur nos autels avec ses mains pleines de grâces cherchant à les distribuer avec quel respect nous serions en sa sainte présence 33 E Le Pain Eucharistique Ce Corps tant désiré ne peut tendre que vers la communion eucharistique Élever l âme en la nourrissant du Corps du Seigneur car la nourriture de l âme c est le Corps et le Sang d un Dieu O belle nourriture L âme ne peut se nourrir que de Dieu Il n y a que Dieu qui lui suffise Il n y a que Dieu qui puisse la remplir 34 Une telle faim de Dieu dans le cœur d un pasteur le pousse à permettre que ses paroissiens reçoivent souvent le Corps eucharistique bien avant que cela se généralise La communion fréquente qu il encourage de plus en plus largement parmi ses paroissiens puis ses pèlerins s inscrit dans une très positive théologie sacramentelle L Eucharistie récompense moins les succès du pécheur dans sa vie spirituelle qu elle ne l encourage dans son effort vers la perfection 35 note Philippe Boutry Il vaudrait mieux dire qu elle ne l encourage dans son amour pour Dieu car il s agit toujours de tendre vers une plus grande union au Christ Bien sûr l homme n eut pas imaginé un tel don Jamais nous n aurions pensé à demander à Dieu son propre Fils Mais ce que l homme ne peut pas dire ou concevoir et qu il n eut jamais osé désirer Dieu dans son amour l a dit l a conçu et l a exécuté 36 Le prêtre rejoint la simple expérience chrétienne La sainte communion est un bain d amour 37 Tout parle chez le Curé d Ars de joie et de bonheur Pasteur il est avant tout le témoin de ce qu il vit Tout conduit au silence et à l action de grâces Il y a peu de développement théologique sur l Église et la construction du Corps Mystique Mais il y a le résultat toute une paroisse entraînée dans une même communion et un même élan d amour Parce que le pasteur a sans doute souci du plus faible de la brebis égarée Il y aura un seul troupeau et un seul berger Jn 10 16 Le Curé d Ars s est peu à peu transformé en l Unique Pasteur qui a donné sa vie et conduit les siens vers l éternité bienheureuse Conclusion L Eucharistie et le prêtre Chez le Curé d Ars il me semble que cela se déploie en trois pôles l Eucharistie le prêtre et le salut de tous Le prêtre dans son rapport à l Eucharistie est bien le Serviteur de la vocation de l homme c est aussi à partir de l Eucharistie que se développe sa spiritualité pastorale Au fond je retiendrai pour ma part trois idées fondamentales 1 La présence eucharistique est un signe essentiel de la fidélité amoureuse de Dieu Dieu est présent à

    Original URL path: http://misericordedivine.fr/Le-Cure-d-Ars-et-l-Eucharistie (2015-11-08)
    Open archived version from archive


  • Pourquoi faire célébrer des messes
    des messes pour les défunts au 3ème au 7ème jour au 30ème jour au jour anniversaire de la mort et durant le mois de novembre C est un acte de charité envers les morts que de soulager voire d accélérer leur peine par l offrande spécifique d une messe à leur intention Souvenons nous que si les âmes du purgatoire ne peuvent plus rien pour elles mêmes la mort les ayant fixées dans leur état elles conservent en revanche la charité et peuvent agir pour les autres et donc pour nous Cependant il ne faudrait pas occulter tous les autres motifs pour lesquels nous pouvons et devons faire célébrer des messes Les quatre finalités de la messe nous rappellent toute la valeur du Sacrifice du Christ Sacrifice auquel il convient de s associer le plus parfaitement possible en adoptant tous les sentiments du Christ 1 la messe est un sacrifice latreutique c est à dire qu elle remplit envers Dieu un devoir d adoration 2 un sacrifice eucharistique c est une action de grâce pour tous les bienfaits divins 3 un sacrifice propitiatoire ou expiatoire c est par le sacrifice de la croix qu est obtenue une fois pour toutes la rémission des péchés La messe nous en applique les satisfactions 4 un sacrifice impétratoire Jésus Christ sur l autel est un médiateur qui intercède pour nous auprès de son Père Ainsi faire célébrer des messes pour les défunts c est rentrer dans cette dimension du sacrifice propitiatoire Notre ingratitude relative nous fait souvent oublier la dimension de louange d adoration d action de grâce d intercession Pensons nous par exemple à offrir des messes à l occasion d une naissance d un baptême d un mariage d une grâce obtenue ou tout simplement pour la gloire de Dieu Les fruits de la messe Comprenons par là les avantages que nous pouvons retirer du sacrifice de la messe La messe a pour effet de satisfaire pour nos péchés et d implorer des grâces Les fruits de la messe sont donc 1 un fruit de propitiation la messe ne remet pas directement les péchés comme le sacrement de pénitence mais elle obtient à ceux qui sont bien disposés des grâces de conversion en suscitant dans leur cœur la contrition de leurs fautes En revanche elle remet de manière immédiate au moins partiellement la peine temporelle due aux péchés déjà pardonnés 2 un fruit de grâces la messe peut nous obtenir les faveurs que nous sollicitons de Dieu Cet effet impétratoire est obtenu directement par la vertu du sacrifice mais non infailliblement car il en est de la messe comme de la prière pour que son effet soit efficace elle requiert certaines conditions de la part de celui qui demande et de l objet que l on demande à savoir l état de grâce l attention l humilité la confiance et la persévérance Valeur du sacrifice de la Messe application des fruits Si la messe qui est le Sacrifice du Christ a

    Original URL path: http://misericordedivine.fr/Faire-celebrer-des-messes (2015-11-08)
    Open archived version from archive

  • Trois récits de prodiges eucharistiques
    du village autour de son curé au pied d une grande croix Alors qu ils sont en prière le Père Larrondo voit la mer se retirer et découvrir une large bande de sable Le prêtre comprend qu un raz de marée se prépare Il se précipite dans l église s agenouille devant le tabernacle l ouvre saisit le ciboire consomme toutes les hosties à l exception d une seule Puis il revient en silence vers les villageois portant l hostie entre ses doigts très haut au dessus de sa tête Au large une énorme vague se forme et avance rapidement vers la plage et les habitants totalement paniqués Le prêtre marche alors vers le rivage l hostie élevée au dessus de lui Spontanément les villageois subjugués par le calme du prêtre le suivent en procession À l instant où la première vague déferle sur eux le Père Larrondo bénit la mer avec l hostie A la stupeur des villageois la masse d eau s arrête net à quelques mètres du prêtre qui sera quand même un peu mouillé jusqu à la ceinture racontent les témoins Puis le flot reflue comme en s inclinant devant l hostie dans un fracas assourdissant Le curé un peu pâle disent encore les témoins regagne l église suivi de ses paroissiens alors que les séismes et le raz de marée ravagent des centaines de kilomètres de côtes autour de leur village Le récit du miracle rapporte que les paroissiens demeurèrent devant l hostie durant des heures et des heures en chantant ce psaume de louange O Seigneur on dira ta puissance de terreur et moi je raconterai ta grandeur Psaume 145 Une hostie se soulève sur l autel pendant la consécration Le 7 novembre 1999 une messe solennelle avait lieu dans la Basilique inférieure de Lourdes Elle était célébrée par mgr Billot l archevêque de Lyon et concélébrée par l archevêque de Paris le cardinal Jean Marie Lustiger ainsi que par beaucoup d autres évêques français de prêtres et tous les supérieurs des monastères trappistes du monde La cérémonie était retransmise en direct par la télévision française Pendant l offertoire le célébrant avait placé sur l autel deux hosties beaucoup plus grandes que les autres comme il est coutume en France Grâces aux différentes caméras on aperçoit clairement les deux hosties posées l une sur l autre formant un corps unique de sorte que l on ne remarque pas qu il y en a deux Elles sont posées sur la patène et y adhèrent parfaitement À l instant de l épiclèse c est à dire lorsque les prêtres étendent les mains en invoquant l Esprit Saint on note le phénomène suivant l hostie supérieure se détache de celle de dessous en se soulevant Le mouvement est impressionnant l hostie s élève comme mue par un ressort et après trois ou quatre oscillations dans l air celle ci prend une position fixe horizontale à environ un centimètre au dessus de l autre et reste ensuite dans

    Original URL path: http://misericordedivine.fr/Trois-recits-de-prodiges (2015-11-08)
    Open archived version from archive

  • Une laïque à l’origine de la Fête-Dieu
    les prédicateurs enseignent l importance de la communion pour la vie spirituelle et d un autre côté ils développent tellement l aspect sacré du mystère qu ils le rendent quasiment inaccessible La communion sous une seule espèce bien qu officialisée qu au début du XVe siècle se généralise et la coutume d une seule communion par an ou deux ou trois pour les grandes fêtes préparée par la confession et la pénitence s impose peu à peu On assiste alors à la mise en place de substituts plus accessibles pour les fidèles qui préservent le sacré du mystère eucharistique on fait vénérer aux fidèles la patène sur laquelle a reposé le corps du Christ en remplacement de l hostie consacrée et on privilégie la distribution de pains bénis La communion spirituelle remplace finalement la communion sacramentelle En fin de compte les fidèles sont invités à s unir au Christ en esprit par la prière tandis que le prêtre communie sacramentellement en les unissant à sa propre communion Ce désir de voir Dieu sous les espèces du pain et du vin et la volonté de proclamer la présence réelle en elles s expriment par de nombreuses hymnes et oraisons composées par de grands théologiens et papes et utilisées lors de la liturgie eucharistique comme l Adoro te attribué à saint Thomas d Aquin l Ave verum corpus natum d Innocent VI et l Anima Christi de Jean XXII En parallèle se multiplient les exempla récits de miracles relatifs à l Eucharistie pour en faire comprendre l importance pour la vie de chaque croyant tout en soulignant l aspect sacré et divin du sacrement Le rôle de sainte Julienne de Cornillon Ce climat spirituel est donc favorable à l institution d une nouvelle fête liturgique en l honneur du Saint Sacrement Le rôle de Julienne de Cornillon s il n est pas décisif n en est pas moins déterminant A vrai dire vu l élaboration lente et progressive du calendrier liturgique au long des siècles il est très difficile d établir si la fête de Corpus Christi est la première à avoir été demandée par une laïque Il semblerait que cela soit peu probable Toujours est il que si seules les autorités ecclésiastiques peuvent approuver et imposer une fête à l Église rien n empêche que l initiative vienne des fidèles comme c est ici le cas Le processus se réalise en plusieurs étapes qui s échelonnent sur de nombreuses années même après la mort de l instigatrice Il commence par une série de visions qui restent un temps cachées et inexpliquées Julienne n en comprend le sens et n en parle qu une vingtaine d années plus tard Voici ce que son biographe en dit Au temps de sa jeunesse chaque fois que la vierge du Christ Julienne vaquait à la prière un signe lui apparaissait grand et étonnant Lui apparaissait dis je la lune dans sa splendeur mais avec une toute petite fraction de son corps sphérique comme elle apercevait

    Original URL path: http://misericordedivine.fr/Une-laique-a-l-origine-de-la-Fete (2015-11-08)
    Open archived version from archive

  • A propos de la liturgie - Missionnaires de la miséricorde divine
    Nouvelles de décembre 2009 Nouvelles de février 2010 Nouvelles de janvier 2010 Nouvelles de juillet et Nouvelles de l abbé Éloi Nouvelles de mai 2009 Nouvelles de mars 2010 Nouvelles de novembre 2008 Mot du Supérieur Action de grâce pour les Action de grâces pour les Benoît XVI et le souci de De l islam modéré De la joie de la mission De la sanctification par Du sacré aux scatophiles Guerre à la crèche Impossible n est pas traditionn L année de la foi et le L élan du pape François à La joie d évangéliser La miséricorde question La venue de Mgr Pozzo à La victoire de Pâques Le monde et Benoît XVI Les enjeux d une canonisation Quelle suite Réponseaux objections de Se poser les bonnes questions Un printemps arabe Voeux violents Evènements marquants Les mains du prêtre Du nouveau à Marseille Homélie de mgr Dominique Homélie de Mgr Dominique Homélie de mgr Rey pour Homélie de mgr Rey pour Homélie et discours de Mgr Interview sur Direct 8 La Communauté a fêté ses Prises de parole du cardinal Reconnaissance de la Société Visite du cardinal Castrillon Témoins de la Miséricorde La Miséricorde Actualités Formation Qui sommes nous Devenir séminariste Suis je appelé Année de spiritualité Le séminaire de Toulon Parcours de formation Pour le prêtre régner c est Alter Christus un film Miséricorde Spiritualité de la miséric Homélie du dimanche de la La spiritualité de la miséricor Le péché de l enfant prodigue Sainte Faustine et les âmes du Trois questions sur la Autour de la miséricorde Comprendre les indulgences De nouveaux éléments sur le Faut il encore réparer pour Interview du cardinal Brandmul Jean Paul II apôtre de la Jubilé de la Miséricorde L Eglise est elle vraiment Le mérite et la miséricorde Loi et miséricorde sont elles Savons nous nous confesser Prier la miséricorde Neuvaine à la miséricorde Prière des Témoins de la Chapelet de la miséricorde Eucharistie A propos de l Eucharistie Le Curé d Ars et l Eucharistie Pourquoi faire célébrer des Trois récits de prodiges Une laïque à l origine de A propos de la liturgie Conférence du cardinal Ratzinge Enseignements sur la liturgie L action silencieuse du Offrir une messe Mission Apologétique Le dimanche un trésor à Réflexions sur l évangélis Le sens de la mission à Une foi forte pour devenir Vidéo Conseils avant d évangé Expériences missionnaires Festival au coeur du sacré à L Evangile par coeur Mais que s est il passé Mission Toulon 2011 Prêtres de choc Vidéo Dans les yeux d Olivier Islam Annonce aux musulmans Apparition miraculeuse de Canonisations de 800 martyrs Comment vivre l évangélisation Miracles dans le monde 3 minutes en vérité dialoguer A propos de l Islam Benoît XVI invite les responsab Chrétiens et musulmans ont ils La Trinité musulmane Le christianisme et l islam Questions sur la Trinité Violence et islam Nous soutenir Aidez nous à acheter un Un pub missionnaire le Faire un don Accueil Eucharistie A propos de la

    Original URL path: http://misericordedivine.fr/-A-propos-de-la-liturgie- (2015-11-08)
    Open archived version from archive

  • Conférence du cardinal Ratzinger à l'occasion des 10 ans du Motu Proprio Ecclesia Dei
    sont le manque d obéissance envers le Concile qui aurait réformé les livres liturgiques et la rupture de l unité qui devrait suivre nécessairement si on laissait en usage des formes liturgiques différentes Il est relativement facile de réfuter théoriquement ces deux raisonnements le Concile n a pas reformé lui même les livres liturgiques mais il en a ordonné la révision et à cette fin a fixé quelques règles fondamentales Avant tout le Concile a donné une définition de ce qui est la liturgie et cette définition donne un critère valable pour chaque célébration liturgique Si l on voulait mépriser ces règles essentielles et si l on voulait mettre de coté les normae generales qui se trouvent aux numéros 34 36 de la Constitution De Sacra Liturgia alors là on violerait l obéissance envers le Concile C est donc d après ces critères qu il faut juger les célébrations liturgiques qu elles soient selon les livres anciens ou selon les livres nouveaux Il est bon de rappeler ici ce qu a constaté le Cardinal Newman qui disait que l Eglise dans toute son histoire n avait jamais aboli ou défendu des formes liturgiques orthodoxes ce qui serait tout à fait étranger à l Esprit de l Eglise Une liturgie orthodoxe c est à dire qui exprime la vraie foi n est jamais une compilation faite selon des critères pragmatiques de diverses cérémonies dont on pourrait disposer de manière positiviste et arbitraire aujourd hui comme ça et demain autrement Les formes orthodoxes d un rite sont des réalités vivantes nées du dialogue d amour entre l Eglise et son Seigneur elles sont des expressions de la vie de l Eglise où se sont condensées la foi la prière et la vie même de générations et où se sont incarnées dans une forme concrète en même temps l action de Dieu et la réponse de l homme De tels rites peuvent mourir si le sujet qui les a portés historiquement disparaît ou si ce sujet s est inséré dans un autre cadre de vie L autorité de l Eglise peut définir et limiter l usage des rites dans des situations historiques diverses mais jamais elle ne les défend purement et simplement Ainsi le Concile a ordonné une réforme des livres liturgiques mais il n a pas interdit les livres antérieurs Le critère que le Concile a exprimé est à la fois plus vaste et plus exigeant il invite tous à l autocritique Mais nous reviendrons sur ce point L existence de deux rites peut elle briser l unité Il faut encore examiner l autre argument qui prétend que l existence de deux rites peut briser l unité Là il faut faire une distinction entre le côté théologique et le côté pratique de la question Pour ce qui est du côté théorique et fondamental il faut constater que plusieurs formes du rite latin ont toujours existé et qu ils se sont retirés seulement lentement suite à l unification de l espace de vie en Europe Jusqu au Concile existaient à côté du rite romain le rite ambrosien le rite mozarabe de Tolède le rite de Braga le rite des Chartreux et des Carmes et le plus connu le rite des Dominicains et peut être d autres rites encore que je ne connais pas Personne ne s est jamais scandalisé que les Dominicains souvent présents dans nos paroisses ne célébraient pas comme les curés mais avaient leur rite propre Nous n avions aucun doute que leur rite fût catholique autant que le rite romain et nous étions fiers de cette richesse d avoir plusieurs traditions diverses En outre il faut dire ceci l espace libre que le nouvel Ordo Missae donne à la créativité est souvent élargi excessivement la différence entre la liturgie selon les livres nouveaux comme elle est pratiquée en fait célébrée en des endroits divers est souvent plus grande que celle entre une liturgie ancienne et une liturgie nouvelle célébrées toutes les deux selon les livres liturgiques prescrits Un chrétien moyen sans formation liturgique spéciale a du mal à distinguer une messe chantée en latin selon l ancien Missel d une messe chantée en latin selon le nouveau Missel par contre la différence entre une liturgie célébrée fidèlement selon le Missel de Paul VI et les formes et les célébrations concrètes en langue vulgaire avec toutes les libertés et créativités possibles la différence peut être énorme Avec ces considérations nous avons déjà franchi le seuil entre la théorie et la pratique où les choses sont naturellement plus compliquées puisqu il s agit des relations entre des personnes vivantes Il me semble que les aversions dont nous avons parlé sont si grandes parce qu on met en relation les deux formes de célébration avec deux attitudes spirituelles différentes à savoir avec deux manières différentes de percevoir l Eglise et l existence chrétienne tout court Les raisons pour cela sont multiples La première est celle ci on juge les deux formes liturgiques à partir des éléments extérieurs et on arrive ainsi à la conclusion suivante il y a deux attitudes fondamentales différentes Le chrétien moyen considère essentiel pour la liturgie rénovée qu elle soit célébrée en langue vulgaire et face au peuple qu il y existe un grand espace libre pour le créativité et que les laïcs y exercent des fonctions actives Par contre est considéré essentiel pour la célébration selon le rite antique qu elle se dise en langue latine que le prêtre soit tourné vers l autel que le rite soit prescrit sévèrement et que les fidèles suivent la messe en priant en privé sans avoir une fonction active Dans cette optique la phénoménologie est essentielle pour une liturgie non pas ce qu elle considère elle même comme essentiel Il fallait s attendre à ce que les fidèles s expliquent la liturgie à partir des formes concrètes visibles et qu ils soient imprégnés spirituellement par ces formes là et que les fidèles ne pénètrent pas facilement dans les profondeurs de la

    Original URL path: http://misericordedivine.fr/Conference-du-cardinal-Ratzinger-a (2015-11-08)
    Open archived version from archive

  • Enseignements sur la liturgie
    de mars 2010 Nouvelles de novembre 2008 Mot du Supérieur Action de grâce pour les Action de grâces pour les Benoît XVI et le souci de De l islam modéré De la joie de la mission De la sanctification par Du sacré aux scatophiles Guerre à la crèche Impossible n est pas traditionn L année de la foi et le L élan du pape François à La joie d évangéliser La miséricorde question La venue de Mgr Pozzo à La victoire de Pâques Le monde et Benoît XVI Les enjeux d une canonisation Quelle suite Réponseaux objections de Se poser les bonnes questions Un printemps arabe Voeux violents Evènements marquants Les mains du prêtre Du nouveau à Marseille Homélie de mgr Dominique Homélie de Mgr Dominique Homélie de mgr Rey pour Homélie de mgr Rey pour Homélie et discours de Mgr Interview sur Direct 8 La Communauté a fêté ses Prises de parole du cardinal Reconnaissance de la Société Visite du cardinal Castrillon Témoins de la Miséricorde La Miséricorde Actualités Formation Qui sommes nous Devenir séminariste Suis je appelé Année de spiritualité Le séminaire de Toulon Parcours de formation Pour le prêtre régner c est Alter Christus un film Miséricorde Spiritualité de la miséric Homélie du dimanche de la La spiritualité de la miséricor Le péché de l enfant prodigue Sainte Faustine et les âmes du Trois questions sur la Autour de la miséricorde Comprendre les indulgences De nouveaux éléments sur le Faut il encore réparer pour Interview du cardinal Brandmul Jean Paul II apôtre de la Jubilé de la Miséricorde L Eglise est elle vraiment Le mérite et la miséricorde Loi et miséricorde sont elles Savons nous nous confesser Prier la miséricorde Neuvaine à la miséricorde Prière des Témoins de la Chapelet de la miséricorde Eucharistie A propos de l Eucharistie Le Curé d Ars et l Eucharistie Pourquoi faire célébrer des Trois récits de prodiges Une laïque à l origine de A propos de la liturgie Conférence du cardinal Ratzinge Enseignements sur la liturgie L action silencieuse du Offrir une messe Mission Apologétique Le dimanche un trésor à Réflexions sur l évangélis Le sens de la mission à Une foi forte pour devenir Vidéo Conseils avant d évangé Expériences missionnaires Festival au coeur du sacré à L Evangile par coeur Mais que s est il passé Mission Toulon 2011 Prêtres de choc Vidéo Dans les yeux d Olivier Islam Annonce aux musulmans Apparition miraculeuse de Canonisations de 800 martyrs Comment vivre l évangélisation Miracles dans le monde 3 minutes en vérité dialoguer A propos de l Islam Benoît XVI invite les responsab Chrétiens et musulmans ont ils La Trinité musulmane Le christianisme et l islam Questions sur la Trinité Violence et islam Nous soutenir Aidez nous à acheter un Un pub missionnaire le Faire un don Accueil Eucharistie A propos de la liturgie Enseignements sur la liturgie Enseignements sur la liturgie Partie II le Latin Abbé Fabrice Loiseau 25 juin 2012 Retrouvez ici de courts enseignements vidéos sur

    Original URL path: http://misericordedivine.fr/Enseignements-sur-la-liturgie (2015-11-08)
    Open archived version from archive

  • L'action silencieuse du cœur, par le cardinal Sarah
    redécouvrir l origine trinitaire de l action liturgique De fait le concile établit une continuité entre la mission du Christ Rédempteur et la mission liturgique de l Église De même que le Christ fut envoyé par le Père ainsi lui même envoya ses apôtres afin que par le sacrifice et les sacrements autour desquels gravite toute la vie liturgique ils accomplissent cette œuvre de salut SC6 L actualisation de la liturgie n est donc rien d autre que l actualisation de l œuvre du Christ La liturgie dans son essence est actio Christi Elle est l oeuvre de la rédemption des hommes et de la parfaite glorification de Dieu SC5 Il est Celui qui est le grand Prêtre le vrai sujet le véritable acteur dans la liturgie SC7 Si ce principe vital n est pas accepté dans la foi il y a le risque de faire de la liturgie une auto célébration de la communauté à travers une œuvre humaine En revanche le vrai travail de l Église consiste à entrer dans l action du Christ en s unissant à cette œuvre qu Il a reçu comme une mission du Père Donc la plénitude du culte divin nous a été donné puisque Son humanité unie à la personne du Verbe était l instrument de notre salut SC5 L Église le Corps du Christ doit donc devenir à son tour un instrument dans les mains du Verbe Tel est le sens ultime et le concept clé de la Constitution conciliaire la participatio actuosa participation active Pour l Église cette participation consiste à devenir l instrument du Christ le Prêtre dans le but de partager Sa mission trinitaire L Église prend part activement à l action liturgique du Christ dans la mesure où elle est son instrument En ce sens parler de communauté célébrante n est pas dépourvu d ambiguïté et nécessite de la prudence Instruction Sacramentum Redemptoris n 42 La Participatio actuosa ne doit pas alors être conçue comme la nécessité de faire quelque chose Sur ce point la doctrine du Concile a souvent été déformée C est plutôt l idée de laisser le Christ nous prendre et nous associer à Son sacrifice La participatio liturgique doit donc être conçue comme une grâce du Christ qui associe toujours l Église avec Lui SC7 Il est celui qui a l initiative et la primauté L Église l appelle son Seigneur et par Lui rend un culte au Père éternel SC7 Le prêtre doit donc devenir cet instrument à travers lequel le Christ peut rayonner Comme notre Pape François nous l a rappelé récemment le célébrant n est pas un présentateur d un show il ne doit pas chercher la popularité de la part de la communauté en se plaçant devant elle comme son principal interlocuteur Entrer dans l esprit du Concile signifie au contraire disparaître abandonner le centre de la scène Contrairement à ce qui a parfois été soutenu et en conformité avec la Constitution conciliaire il convient parfaitement que tout le monde prêtre comme assemblée se tourne ad orientem vers l orient pendant le rite pénitentiel le chant du Gloria les oraisons et la Prière eucharistique exprimant ainsi leur volonté de participer à l œuvre du culte et de la rédemption accomplie par le Christ Cette façon de faire pourrait être avantageusement mise en place dans les cathédrales où la vie liturgique doit être exemplaire SC 4 Pour être précis il y a d autres parties de la messe où agissant in persona Christi Capitis le prêtre entre en dialogue nuptial avec l assemblée Mais ce face à face n a pas d autre but que de conduire les fidèles à un tête à tête avec Dieu qui par la grâce de l Esprit Saint le transformera un cœur à cœur Le concile propose d autres moyens de favoriser la participation par les acclamations les réponses la psalmodie les antiennes et des chants ainsi que par des actions des gestes et des attitudes corporelles SC30 Une lecture abusivement rapide et surtout par trop humaine en a déduit que les fidèles devaient être constamment occupés La mentalité occidentale contemporaine modelée par la technologie et ensorcelée par les médias a voulu transformer la liturgie en une œuvre pédagogique efficace et rentable Dans cet esprit il y a eu des essais pour rendre les célébrations conviviales Les acteurs liturgiques animés par des motifs pastoraux tentent parfois de le faire dans un travail didactique en introduisant des éléments profanes et spectaculaires Ne voyons nous pas une hausse des témoignages des spectacles et des applaudissements Ils croient que la participation est favorisée de cette manière alors qu en fait la liturgie est réduite à un jeu humain Le silence n est pas une vertu ni le bruit un péché c est vrai dit Thomas Merton mais le tumulte la confusion et le bruit perpétuels qui règnent dans la société moderne ou dans certaines liturgies eucharistiques africaines sont l expression de l ambiance de ses péchés les plus graves de son impiété et de son désespoir Un monde de propagande et d arguments infinis de vitupération de critiques ou simplement de bavardages est un monde dans lequel la vie ne vaut pas la peine d être vécue La Messe devient un vacarme confus les prières un bruit extérieur ou intérieur Thomas Merton Le Signe de Jonas édition française Albin Michel Paris 1955 p 322 Nous courons le risque réel de ne laisser aucune place à Dieu dans nos célébrations Nous risquons la tentation des Hébreux dans le désert Ils ont essayé de créer un culte selon leur image et mesure mais ne l oublions pas ils ont fini prosternés devant l idole du veau d or Il est temps de commencer à écouter le Concile La liturgie est par dessus tout le culte de la divine Majesté SC33 Elle a une valeur pédagogique dans la mesure où elle est totalement ordonnée à la glorification de Dieu et au culte divin La liturgie nous met vraiment en présence

    Original URL path: http://misericordedivine.fr/L-action-silencieuse-du-coeur-par-le-cardinal-Sarah (2015-11-08)
    Open archived version from archive