archive-fr.com » FR » M » MUSANOSTRA.FR

Total: 733

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Sigmaringen Pierre Assouline éditions Gallimard 2013 par Herve Cheuzeville
    Laval Fernand de Brinon Joseph Darnand Abel Bonnard Marcel Déat Otto Abetz et surtout Céline l écrivain maudit que l on découvre sous les traits d un médecin des pauvres Tout ce petit monde s agite se jalouse se déteste pour des questions de préséance de protocole ou de dérisoires ambitions politiques Des intrigues mesquines se nouent et se dénouent des décisions sont prises par une fiction de gouvernement dont les membres se réunissent faisant fi des réalités imaginant un retour prochain dans une France libérée des alliés des gaullistes et des communistes alors que l armée allemande reflue de toute part et que le front se rapproche chaque jour davantage du château Ce petit monde véritable Clochemerle bien français transplanté dans un cadre aristocratique germanique nous est décrit de manière détachée mais impitoyable par le personnage principal du livre l impassible majordome Julius dont la famille est au service des Hohenzollern depuis des générations Avec la distance qui sied Julius dresse un portrait sans concession de chacun des acteurs de ce mélodrame Dans ce marigot français Julius saura découvrir l âme sœur Jeanne la gouvernante alsacienne du maréchal La culture et l amour de la musique élèvent ces deux personnages au dessus des rivalités sordides et des basses mesquineries qui les entourent Elles finissent aussi par les rapprocher Cependant ces deux héros atypiques mais très attachants sont loin d être ce que l on imaginait au début du livre Chacun a une personnalité apparente et une autre bien cachée qui se révèlera au fil des pages de ce roman à surprises Le récit couvre plusieurs mois depuis l arrivée des exilés durant l été 44 jusqu à la débandade finale en avril 45 A petites touches grâce à ses deux personnages principaux l auteur compose un hymne qui apparaîtra

    Original URL path: http://musanostra.fr/Sigmaringen,%20par%20Pierre%20Assouline,%20Editions%20Gallimard,%202013.html (2015-12-30)
    Open archived version from archive


  • Cent anni Centu mesi Jean Yves Acquaviva editions Colonna 2013
    ce roman Cent anni centu mesi l acqua volta à i so paesi rien ne change l histoire se répète et de fait on en revient toujours à se poser les mêmes questions essentielles De Kipling avec son Mowgli en passant par Truffaut et son Victor de l Aveyron ce personnage mythique intrigue Tant par ce qu il implique de réflexions sur la pseudo gloire des sociétés civilisées comme d un questionnement plus profond sur l avilissement le sacrifice de la liberté naturelle de la pureté par peur de la solitude de la marginalité ou en sous estimant ce qui nous fait ce qui nous a construit originellement Au delà de cela on peut également s interroger sur la légitimité de celui qui se positionne comme supérieur et l hypocrite mission dont il s investit socialiser L homme naît bon c est la société qui le corrompt disait Rousseau cette thématique revêt un poids supplémentaire dans notre microcosme qu est la société corse Comme tout être humain nous avons à nous positionner comme faisant parti d un groupe mais notre propre Histoire d insulaires régulièrement colonisés nous invite également à nous questionner sur la place que nous souhaitons donner à

    Original URL path: http://musanostra.fr/Cent%20anni%20Centu%20mesi%20Jean%20Yves%20Acquaviva%20editions%20Colonna%202013.html (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Musiques, Videos Rencontres, musanostra
    rispondi et de la poésie orale en général improvisant sur des sujets tirés au sort au dernier moment C est dans cette région d origine du créateur Nottini qui ne s exprimait qu en Corse qu avaient lieu les merendelle Au premier plan Ghiannettu Notini véritable créateur du théâtre rural de la Muvra Santu Casanova Maistrale et Minicale entre autres Teatru di Bastia Petru Guelfucci é Voce Ventu par Alain franchi Hommage au poéte Antone Francescu Filippini Serata in San Lurenzu cu Petru Guelfucci Elena Piacentini ne tarde pas à retrouver la Corse pour de bons moments chez elle à chaque début de juillet et pour toutes les autres vacances elle se délasse sûrement parmi nous dans son village de Tallone le plus beau du monde selon elle ou à Bastia prête à se rendre à Ajaccio où elle participera au Festival du Polar Son nouveau roman intitulé Carrières noires va bientôt paraitre et il était très attendu car les lecteurs se sont attachés aux personnages qu elle a créés Les lecteurs impatients pourront trouver des indices sur le BLog de Leoni CARRIERES NOIRES également annoncé par une vidéo sur Youtube Voilà pour les nouvelles L an passé elle était

    Original URL path: http://musanostra.fr/Musiques%20Rencontres%20et%20Videos.html (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Christine Borie laureate du concours de nouvelles musanostra 2013
    manquait de place elle a enlevé les arbres et les parcs les remplaçant par des supermarchés et un hôpital Ont suivi les hôtels les spas les country club La mort dans l âme mais en avait elle encore une elle a supprimé les jardinets des maisons et les a toutes collées les unes aux autres afin d en rajouter de nouvelles C était moins esthétique mais tellement plus lucratif Seul compromis accordé à sa conscience le refus de construire l aéroport tant pis pour la mission et maintenant elle est bloquée Depuis hier elle veut acheter une superbe résidence hôtelière mais il lui faut cinquante ZAC et encore plus de bâtiments officiels Cela devient problématique elle a besoin de deux mille habitants supplémentaires pour pouvoir s agrandir Et pour les avoir il lui faut de la place pour implanter leurs habitations La joueuse se démène s énerve submergée par tous ces diktats qui la font tourner à l intérieur d un cercle vicieux Parfois elle peste contre le Jeu mais cela ne dure jamais longtemps Le Jeu n est pas idiot il sait pertinemment qu il ne faut pas qu elle se décourage Demain apportera la solution Il est 23 heures et elle n a plus d énergie pour continuer Elle va aller manger et dans une heure sa réserve sera reconstituée Comme d habitude elle n a pas vu le temps passer La puissance n a rien à faire du temps Son réseau social dépasse ses espérances des centaines d amis et même des voisins au Canada Mais elle est épuisée vidée Elle a mal programmé le départ des bateaux et elle doit se lever à 4 heures demain pour décharger leur cargaison avant qu elle ne se périme Elle se raisonne et à regret ferme Sa Ville Massant sa nuque elle ouvre son réfrigérateur vide Idem des placards Il lui reste deux pommes mais elles sont pourries Du pain rassis fera l affaire En grignotant son pain elle regarde son courrier des pubs et le journal Elle s installe devant la télé trop éreintée pour aller se coucher et feuillette le journal Soudain la femme se fige Sidérée Incapable de bouger en état de choc statufiée par la catalepsie qui s est emparée d elle Le temps est arrêté Elle ne perçoit plus que le son des bulles d air qui s entrechoquent L espace d une seconde d une minute d une heure tout s entremêle dans sa cervelle ses pensées se télescopent galopent se poursuivent et se rattrapent livrent un combat punitif les unes envers les autres Certaines sont à terre et quand sa conscience lui signifie que la bataille est terminée tout devient limpide Le verdict est sans appel COUPABLE Elle se lève débranche l ordinateur arrache le disque et la carte mère de ses entrailles Puis avec un marteau elle les détruit sans rage avec méthode Lentement telle une automate elle ouvre tous les volets de la maison et sort sur le balcon respire

    Original URL path: http://musanostra.fr/Le%20reveil%20Christine%20Borie%20laureate%20du%20concours%20de%20nouvelles%20musanostra%202013.html (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Daretu a u muru di Jean Guy Talamoni testu
    da mare in là Ellu era francese è basta Cusì dicia I so omi Jean Fé Franck Pierrot David è l altri si sprimavanu solu in francese Infine sta spezia di francese ch elli parlanu i giovani d oghje O fratè t as vu la meuf à ce bouffon comme elle est bonne In vece chì l altri l omi di Paulu Antò circavanu ancu à parlà à pena arabu À un mumentu datu anu frequentatu un imam di San Ghjisè Mà ùn hè duratu tantu chì à l imam li garbava pocu l affare di l erba Allora quessi anu avutu à sceglie trà l erba è Macumettu trà l imam è Paulu Antò Quella sera era Paulu Antò chì tenia u caffè Era incù dui di i so omi Aghju intesu ghjunghje duie vitture chì si piantonu in u carrughju eppò e porte chì s aprinu eppò i tiri Un fracassu Madona Ùn avia più intesu un tazzu cusì dipoi chì l Americani avianu bumbardatu u quartieru in quaranta trè Mà quella sera I tiri i mughji M hè parsu ancu di sente l osse chì si truncavanu è e cerbelle chì scrizzavanu contru à u comptoir È pò e porte di e vitture chì sbattulavanu U rimore di i mutori chì s alluntanava È pò più nunda Un silenziu neru tetru Quand elli so ghjunti i pulizzeri à affare fattu cum è di solitu aghju intesu dì chì Paulu Antò è i so omi eranu stati spezzati à a kalashnikov Cum è in Marseglia hà aghjustatu un pulizzeru ùn sò perchè M hà cuntrariatu à pena chì stu Paulu Antò era assai più bravu chè u caccaru Ellu ne tenia contu di a so moglia Eppò i dui altri i curciarelli Quessi ùn eranu chè Arabbi disse Omar qualchì ghjornu dopu cum è sola orazione funebre M hè parsu ch ellu ùn avia nisuna cumpassione mancu per u so associu Hè vera ch ellu ferma avà solu patrone di u caffè è dinù di a vendita d erba È ancu di Sabrina Quale hè chì l hà tazzati à Paulu Antò è i so omi Mà chì ne so eiu Ùn aghju vistu nunda Dipoi centu trent anni chì so stesu qui longu tiratu ne aghju intesu affari Mà ùn vecu nunda Solu stu muru U muru di u cimitò Jean Guy Talamoni Traduction proposée par l auteur Derrière le mur Mes voisins sont plutôt tranquilles Enfin ceux qui habitent juste à côté parce qu un peu plus loin c est une autre affaire Nous sommes en ville quand même Et en ville il y a du bruit Ici il n en a pas toujours été ainsi quand je suis arrivé il y a si longtemps c était la campagne À la campagne aussi il y a des bruits mais ce ne sont pas les mêmes À l époque Paulu Antò venait dans le coin pour s occuper de son jardin C était une plaie Paulu Antò Avec moi il ne disait rien mais avec les autres Quand il n y avait pas sa femme Fiffina il s en prenait à son âne Bouge toi un peu abruti Mais quand son épouse l accompagnait alors la pauvre bête avait la paix C était Fiffina qui trinquait Espèce de mule empotée Il lui parlait mal Très mal Ce n était pas vraiment du harcèlement moral comme on dit aujourd hui Non ce n était pas cela l expression donc le fait n existaient pas encore Mais je ne sais trop pourquoi il me semblait déjà à l époque que ce n était pas bien de traiter sa femme de la sorte Je ne suis jamais intervenu mais vous savez cela m a traversé l esprit L autre crétin lorsqu il n avait auprès de lui ni sa femme ni son âne pour se défouler s en prenait à la Madone insultes blasphèmes C était vraiment une croix ce Paulu Antone Un jour alors qu il était dans le jardin l âne a lâché une ruade L animal lui aura t il volontairement lancé son sabot en pleine tête Peut être pas Ce fut certainement un accident Moi je n ai rien vu Mais je l ai entendu hurler comme un damné Deux heures entières Puis il s est arrêté Sa femme qui était avec lui n a pas appelé les secours Peut être s était elle évanouie Moi Moi je ne suis pas intervenu Une fois de plus je suis resté chez moi Pourquoi me serais je préoccupé du sort de ce Paulu Antò que sa femme elle même ne semblait pas aimer plus que ça Le jour de l enterrement je n ai pas entendu le moindre soupir Peu de messe et beaucoup de terre par dessus Il est descendu directement Et il est bien là où il est Certains soirs le sirocco apportait jusqu à moi le chuchotement des amants qui se donnaient rendez vous là bas bien cachés sous les oliviers J étais un peu gêné d entendre ces paroles douces et intimes qui ne m étaient pas destinées Je n écoutais pas mais j entendais Quelques temps avant la mort de Paulu Antone il m a semblé reconnaître la voix de Fiffina mais l autre voix n était pas celle du mari Enfin il m a semblé que c était Fiffina J ai peut être fait erreur car ce que j ai entendu n était pas vraiment un échange de phrases Non ce soir là il ne s agissait pas d une conversation À un moment donné je ne les entendis plus ces deux là car le vent se renforça et les lupins se déchaînèrent De drôles de bavards ces lupins Quand ils sont lancés ils ne s arrêtent plus fût ce un instant Vous n avez jamais entendu une consulte de lupins Cela ressemble à une réunion de politiciens À l époque du côté de chez moi il y avait des milliers de

    Original URL path: http://musanostra.fr/Cuncorsu%20testi%20corti%20Daretu%20a%20u%20muru%20di%20J%20G%20Talamoni%20Laureatu%20.html (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • L ENTREVUE DE SAINT-CLOUD HAROLD COBERT Ed Héloise d’Ormesson par Benedicte Savelli
    comprendra aussi mais trop tard que Mirabeau est l une des rares personnes à ne l avoir jamais abandonnée Il est en effet sincèrement dévoué à la reine et à la monarchie Je serai ce que j ai toujours été le défenseur du pouvoir monarchique réglé par les lois et l apôtre de la liberté garantie par le pouvoir monarchique L auteur nous offre un très beau portrait de Mirabeau personnage fascinant sa perception des événements est étonnamment juste et lucide son acuité politique et historique hors du commun ses qualités de stratège incontestables Lorsque je sens que les députés vont s opposer à mes propositions je soutiens le contraire de ce que je veux obtenir De cette manière ils votent contre mes recommandations pensant entraver mes plans alors que en réalité ils les accomplissent Ces deux êtres que tout semble opposer sont pourtant étrangement proches des personnalités brillantes qui ont connu l humiliation l exclusion et qui à leur manière demeurent des étrangers C est dans le malheur qu on sent davantage ce qu on est Je sais acquiesce Mirabeau Marie Antoinette frustrée dans sa chair par le roi détestée par la Cour et par la France toute entière cristallisera sur Mirabeau toute sa rancœur sans parvenir à dépasser l image sulfureuse du débauché C est un autre visage de Marie Antoinette qui apparait ici au travers de cette conversation celui d une femme qui se comporte en reine et dont la dignité inspire le respect H Cobert propose deux citations en exergue de son roman La première de Serge Lancel La légende se nourrit des lacunes de l histoire C est avec beaucoup de grâce et de pertinence que justement l auteur a su combler ces silences du passé La seconde est de Stephan Zweig Presque tous les

    Original URL path: http://musanostra.fr/L%20ENTREVUE%20DE%20SAINT-CLOUD%20HAROLD%20COBERT%20Ed%20H%C3%A9loise%20d%E2%80%99Ormesson%20.html (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Au nom du pere, du fils et du rock n roll de Harold Cobert par Pierre Lieutaud
    miroirs enfances indociles adolescences assoiffées de vie jeunesses rebelles amours a n en plus finir vagues a vous engloutir fracas de vie tourbillons de musique rock décibels décibels Harold Cobert écrit en écoutant les Rolling stones The Doors Ben Harper les Beatles Bowie le texte tendre et nostalgique suit le tempo rapide vibrant percutant mais quand le fils parle des retrouvailles avec son père la musique s arrête le texte

    Original URL path: http://musanostra.fr/Au%20nom%20du%20pere,%20du%20fils%20et%20du%20rock%20n%20roll%20de%20Harold%20Cobert.html (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • litterature,concours,forum,critiques,art,pierre burnet, le diable rouge, marie nau , femme de pierre, yannick martelet, le confort de la pierre, sac à dos,
    tant que membres du jury nous voulons remercier ces auteurs pour le plaisir qu ils nous ont apporté des avis personnels donc juste parce qu on a aimé Femme de pierre texte envoyé par M Nau lu par Jacques F Bastia novembre 2008 C est l histoire d une pierre extraite d un gisement diversement utilisée qui finit par devenir une statue d église Elle dissimule un trésor acquis par un de ses auteurs au prix d un crime que à défaut d attention pour l œuvre personne n a découvert Ce récit dont la lecture est agréable exploite très bien le thème de la pierre de la mémoire du souvenir conservé dans la pierre associée au trésor qu elle conserve Le diable rouge par P Burnet Un bijoutier se voit proposer par une vieille femme l achat d une très belle pierre croyant en sa bonne fortune il l acquiert à vil prix C est en fait une pierre maudite et il tremblera après avoir réussi à obtenir quelques explications de la propriétaire précédente toute heureuse d avoir réussi à s en débarrasser Récit fantastique bien mené du suspense La chute est habile et répond bien aux caractères du genre Le vocabulaire est riche précis parfois même un peu lourd en jargon Le monde des pierres doit être connu de l auteur est il diamantaire S est il beaucoup documenté Le lecteur peut se poser la question Bref le thème de la pierre est très bien exploité J ai aimé cette histoire digne de celles des grands auteurs du 19 e siècle Un seul petit reproche la vulgarité de la vieille dame quand elle révèle sa malignité Lu par n p en octobre 08 Le confort de la pierre de Y Martelet Troublant le narrateur par la force de

    Original URL path: http://musanostra.fr/concoursmusanostra2008.html (2015-12-30)
    Open archived version from archive