archive-fr.com » FR » M » MUSANOSTRA.FR

Total: 733

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • The Road/La Route de Cormac Mc Carthy par Jacques Fusina, musanostra
    Dans ces faibles visions progressivement découvertes à la pauvre lueur d un jour toujours plus court quelques trouvailles couvertures ou conserves apparaissent comme paradisiaques Dans cet extrême dénuement le lecteur doit se contenter de ce qu on lui donne à comprendre les détails techniques sur le fonctionnement de tel appareil trouvé la distribution de telle architecture d une maison ou d un pont à demi effondrés l utilité pratique d une réserve d essence d un briquet ou d une lampe Quant aux dialogues ils sont limités à quelques interrogations répétitives auxquelles répond souvent un silence angoissé L expression directe des sentiments les états d âme les explications claires relatives à la situation sont en effet généralement absents ou plutôt font partie du non dit de l histoire C est ce non dit qui nourrit de toute sa force la relation entre ce père et son fils qui sont tout l un pour l autre complices et liés par leurs silences par ces bribes d explications souvent insuffisantes ou coupées court mais acceptées par ces d accord ces okay américains qui expriment à la fois la terrible résolution humaine devant le sort réservé et les interrogations qui n ont plus le sens qu elles auraient pu avoir en toute autre situation même pour un enfant Celui ci est sans doute le personnage le plus émouvant celui que son père tente de protéger le plus possible non seulement contre le froid et la faim mais aussi contre de possibles découvertes traumatisantes pour un jeune esprit qui s interroge sans cesse et de manière angoissée sur les comportements humains On compatit à ces questionnements d enfant qui a encore des pulsions de son âge un pauvre bain dans la mer grise un jouet conservé mais qui le ventre noué par la peur

    Original URL path: http://musanostra.fr/The%20Road,%20La%20Route%20de%20Cormac%20Mc%20Carthy%20par%20Jacques%20Fusina.html (2015-12-30)
    Open archived version from archive


  • Extrait de l ouvrage collectif « Corse, defense d une ile » (Marseille, Autres 1992 par Jacques Fusina, musanostra
    vraie et belle tribune d une tribune à gradins bien solides et résistants comme il en existe sur tous les stades du monde On le craint bien un peu cet échafaudage boulonné en une semaine impressionnant de légèreté et de grâce fleur de technologie éprouvée dit on dûment contrôlée et mise à l épreuve aux derniers Jeux Olympiques d hiver ce qui sans doute flatte un peu et fait accepter même en bougonnant le bond excessif du prix des places dont l augmentation exceptionnelle est justement expliqué par le coût de la sécurité Qu importe tout cela Rien ce soir rien ne peut rien ne doit gâcher la fête On aura toujours le temps d épiloguer sur les questions annexes Et soudain en un éclair tout bascule brutalement dans la tragédie plusieurs rangées de tribunes les plus hautes s écroulent dans un fracas terrible avec leur grappe humaine peu de temps avant le début de la rencontre De l enchevêtrement de ferraille tordue on tire des dizaines de morts et des centaines de blessés Le vacarme s est éteint les respirations se sont figées aussi bien sur les lieux que devant les milliers de téléviseurs qui transmettaient les images c est la consternation qu on mesure comme dans un mauvais rêve à l épaisseur d un silence soudain lourde chape abattue sur ce qui était l instant d avant fournaise C est l horreur et l on voit des scènes d épouvante alors que la nuit s apprête à tomber sur le vieux stade de Furiani La Corse incrédule vit de nouveau un cauchemar La Corse a rendez vous une fois encore avec le drame C eût pu être alors réaction compréhensible la colère justifiée la rébellion légitime ou la panique aveugle Rien de tout cela La douleur nue La douleur grande et digne Le sang froid le calme la force de caractère de cet immense public un instant hébété forcent l admiration Au lieu du désordre et des gestes fous au lieu des actes égoïstes mus par l instinct bestial de survie comme il arrive malheureusement lors de toutes les catastrophes on ne voit sur ce pauvre terrain jonché de corps souffrants et de cadavres qu humilité et dévouement discipline efficiente dans un silence impressionnant On assiste à un extraordinaire élan de solidarité chacun des participants devenant secouriste se dépensant sans compter pour apporter l aide prompte et efficace indispensable Les services publics se mobilisent et se déploient le corps médical s affaire auprès des victimes les professionnels des divers corps de métiers interviennent chacun à sa place et selon la nécessité du moment la population dans un ensemble remarquable se joint à l œuvre commune et chacun a sa mesure se met à disposition de tous Ceux qui ont connu d autres drames sur la planète se disent étonnés et par l ampleur et par l efficacité et par la sérénité dont chacun fait preuve à cette occasion La solidarité franchit les ondes elle installe une chaîne de

    Original URL path: http://musanostra.fr/defendre%20la%20Corse%20Extrait%20de%20l%E2%80%99ouvrage%20collectif%20Corse,%20defense%20d%20une%20ile%20Marseille,%20Autres%20Temps,%201992%20par%20Jacques%20Fusina.html (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Cotton peintures Norbert Paganelli textes, Paroles et Couleurs, preface Michel Duterme, Chateauroux, editions La Bouinotte, 2012. , musanostra
    d une patience explicative et d un remarquable sens pédagogique en construisant pas à pas un chemin de découverte d un réel intérêt Ainsi organise t il après un utile préambule comme première étape une intelligente déclinaison en cinq phases essentielles Dialogue propose un entretien direct sur la manière de procéder choisie par le peintre où il est expliqué que même dans une œuvre non figurative l imprévu n est pas tout à fait le hasard La phase suivante Aux origines était la terre indique la propre approche du découvreur face à l impression rupestre reçue au premier contact couleur terre formes simples comme paléolithiques Nuit blanche aborde ensuite la question du possible échec du tourment d avoir manqué le geste de n avoir pas atteint le but qui hante tout créateur belles et vraies formules comme les artisans ont leur noblesse les artistes ont leurs tourments La phase Recherche s inscrit alors logiquement à la suite s il s agit de démontrer concrètement combien l écriture et le travail de la toile se ressemblent dans leur obstination leur fièvre leurs doutes y compris lorsque l œuvre semble échapper à son créateur Source permet à Paganelli de suggérer quelques artistes de réelle influence sur son ami peintre Quant au développement suivant Situation il propose de retracer à grandes lignes l histoire de la peinture contemporaine et d expliciter comment elle s est progressivement éloignée du figuratif sans perdre pour autant sa qualité de représentation du réel Puis Périodes dresse ce que l on pourrait discerner comme étapes majeures dans l œuvre du peintre en prenant la précaution de ne point trop les séquencer de manière simplement chronologique La dernière phase Itinéraire date avec précision des éléments biographiques sur l artiste Nicolas Cotton C est à ce point déjà un bel

    Original URL path: http://musanostra.fr/Cotton%20peintures%20Norbert%20Paganelli%20textes,%20Paroles%20%20et%20Couleurs,%20preface%20Michel%20Duterme%20par%20Jacques%20Fusina.html (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • La distribution des prix, Le temps de l eloquence au lycee de Bastia 1846-1903 Albiana Universita di Corsica, 2011 par Ramond Mei, musanostra
    des conditions concrètes qui présidaient à la cérémonie annuelle une analyse plus fouillée enfin sur la forme et les contenus de l exercice rhétorique et culturel qu était le discours académique clou du rituel prononcé par des orateurs émanant non seulement du corps professoral mais aussi de magistrats de la Cour ou encore du préfet du général commandant la place du recteur d académie du maire voire de quelque autre personnalité d envergure C est dire l étonnante diversité des contributeurs dans un exercice rituel engoncé dans les formes académiques du genre Gherardi donne in extenso une quarantaine de ces textes ponctués de considérations morales de conseils judicieux d allusions à la situation conjoncturelle de l époque et de belles citations latines Il faut ajouter que la plupart de ces discours étaient publiés chaque année aux imprimeries bastiaises bien connues comme Fabiani Ollagnier ou Santi et que la presse locale comme Le petit Bastiais ou Bastia Journal s en faisait largement l écho Par ailleurs Gherardi a voulu illustrer son travail par un fac simile du Prospectus du lycée de Bastia pour l année 1833 qui donne une idée très concrète des conditions de vie dans l établissement de l enseignement dispensé du détail des cours de l organisation de l internat du demi internat et de l externat des dispositions réglementaires de la constitution du trousseau des prix de pension Enfin dans une dernière partie de l ouvrage sont relatées par le menu les diverses phases de l accession du collège au titre de collège royal les nombreuses prises de position de la municipalité de Bastia qui s engagea sans cesse clairement pour conforter l établissement de la ville qu elle voyait naturellement comme le porte drapeau de la future élite citadine et même insulaire Important travail de recherche

    Original URL path: http://musanostra.fr/La%20distribution%20des%20prix%20de%20Gherardi%20Eugene%20Le%20temps%20de%20l%20eloquence%20au%20lycee%20de%20Bastia%201846-1903%20Albiana%20Universita%20di%20Corsica,%202011par%20Jacques.Fusina,%20musanostra%202012.html (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Primamusa, chocolat litteraire 14 10 2011 librairie le point de rencontre, musanostra
    estate cunfonde u so biancore cù l anghjuli di u celu u mare pastore d azzuru infinitu Mirà vicinu à u stagnu e canne sò imperlate o quanti ocelli bianchi tante e case innurate U mare vene à ballà longu à le sponde chjare d una canzona d amore u mare m hà pigliatu u core per a vita Monthly literary cafes in corsica organized and moderated by musanostra fr

    Original URL path: http://musanostra.fr/La%20mer%20de%20Charles%20Trenet%20poeme%20traduit%20par%20Jacques%20Fusina%20musanostra.html (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Philippe Soupault, Le Grand homme, Gallimard collection L’imaginaire,Paris, 2002 par Jacques Fusina, musanostra
    le ton de l ouvrage et la mise en cause familiale ayant déplu au héros celui ci avait fait acheter l intégralité du tirage ce qui valut naturellement au jeune auteur un vertigineux silence de la critique et une énorme déception que des droits importants ne réussirent pas à compenser Mon passager était Philippe Soupault 1897 1990 celui qui avait publié en 1920 avec André Breton Les Champs magnétiques cette première et fameuse tentative d écriture surréaliste Ma relation avec celui que l on nomme parfois le dernier des premiers surréalistes était celle d un étudiant de la Sorbonne qui travaillant sur Apollinaire avait trouvé en Soupault un informateur de toute première valeur extrêmement attentif et bienveillant malgré notre différence d âge Il me faut préciser que faisant aussi partie à l époque de la rédaction d une bonne revue de poésie parisienne j avais eu la possibilité de nouer des contacts avec nombre de célébrités des lettres ce qui était une chance inespérée pour le jeune exilé que j étais Pour en revenir au livre évoqué d emblée il faut savoir que sous le titre Le grand homme il avait été republié après guerre en 1946 puis en 1981 dans deux maisons d édition différentes puis en 2002 Gallimard l a inscrit dans sa collection L imaginaire ce qui m a fait le redécouvrir Il s agit d un petit ouvrage de moins de 200 pages organisé en deux grands chapitres portant respectivement les noms de Gavard et Putnam Le premier est le patronyme du héros du roman patron automobile le second celui d un chanteur noir américain qui eut beaucoup de succès lors de sa tournée européenne entre eux une femme qui hésite entre deux caractères deux modes de vie deux destins Parlant de cette intrigue Raymond Jean

    Original URL path: http://musanostra.fr/auteur%20Philippe%20Soupault,%20Le%20Grand%20homme.html (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • azema jean pierre 40 annee noire par jacques fusina , musanostra
    C est ici à une véritable leçon d histoire juste impartiale pédagogique que nous invite l auteur Les mois de ce temps de guerre nous sont comme égrenés devant les yeux du 14 juillet 39 à la fin décembre 40 avec chaque fois le portrait clair dénué de cette manière chauvine qu ont certains de présenter les faits après coup et connaissant bien entendu par avance le résultat Chacun connaît l histoire de la Seconde Guerre dans ses grandes lignes mais Azema nous met face à la situation de l époque en donnant les éléments disponibles à ce moment là et les stratégies qu il a pu mettre en évidence par ses recherches citant avec précision les déclarations les actes les caractères des protagonistes et nous permettant ainsi de réfléchir en situation et de comprendre bien mieux comment se déroulèrent ces terribles journées Il est vrai que ce que rappellent habituellement les Histoires nationales ne se dégage pas toujours d une représentation patriotique qui s éloigne souvent de la réalité vécue Alors que Azema nous enseigne et nous informe petit à petit sans jamais nous lasser avec une sérénité une objectivité et même une façon parfois spirituelle sachant qu un

    Original URL path: http://musanostra.fr/auteuranneenoireazema.html (2015-12-30)
    Open archived version from archive

  • Joel Bastard, Maniere, recit, NRF Gallimard, 2009, par Jacques Fusina , musanostra
    même éditeur un roman ou plutôt un récit intitulé Manière que nous avons donc lu avec grand intérêt Il s agit de l histoire d une fille simple aide soignante dans un hospice de vieillards dans le Jura Il n est pas si courant que l on donne ainsi la parole à tels êtres que l on regarde trop souvent comme des pauvres d esprit quand on ne les rejette pas par le mépris ou le quolibet parce qu ils indisposent ou font peur Ici point de cela il s agit au contraire d une vision attentive et délicate qui n oblitère pourtant aucune des questions difficiles que pose l existence même au sein de nos sociétés de personnes faibles et ô combien démunies lorsqu elles ne trouvent pas sur leur chemin compréhension efficiente et réelle humanité Le récit restitue avec force et acuité des atmosphères paysannes tout à fait saisissantes la vie particulière d une petite ville de province engoncée dans ses habitudes les caractères des personnages difficiles ou attachants les rapports qui s instaurent entre eux leurs travaux et leurs jours mais aussi les drames qu un quotidien austère peut transformer en secrets si lourds qu ils marquent

    Original URL path: http://musanostra.fr/auteurmaniere.html (2015-12-30)
    Open archived version from archive