archive-fr.com » FR » P » PARIS.FR

Total: 605

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Collection en ligne - MaM - Paris.fr
    permanentes Musée d Art moderne de la Ville de Paris ADAGP Paris 2014 Photographe Pierre Antoine Musée d Art moderne de la Ville de Paris Photographe Pierre Antoine Agrandir Collections permanentes Musée d Art moderne de la Ville de Paris ADAGP Paris 2014 Photographe Pierre Antoine Musée d Art moderne de la Ville de Paris Photographe Pierre Antoine Agrandir Collection Collection en ligne Nouveau découvrez la collection en ligne Avec près de 10 000 œuvres la collection du Musée d Art moderne de la Ville de Paris représente la richesse de la création artistique aux XXe et XXIe siècles et témoigne du dynamisme de la scène artistique contemporaine Naviguez librement à l intérieur des collections du musée et vivez les sensations d une visite nouvelle génération Bonne visite Les reproductions des œuvres de la collection accessible en ligne sont destinées uniquement à la consultation dans un cadre personnel et privé Conformément aux lois et règlements régissant le droit d auteur toute autre utilisation est subordonnée à l obtention préalable de l autorisation des auteurs ou ayants droit concernés Malgré tous nos efforts tous les titulaires de droits n ont pu être localisés par le musée Pour nous aider dans ce

    Original URL path: http://www.mam.paris.fr/node/977 (2015-11-09)
    Open archived version from archive


  • The building and its history - MaM - Paris.fr
    Messina Enlarge MAM Didier Messina Enlarge Museum The building and its history The building was designed for the International Art and Technical Exhibition in 1937 The museum opened in 1961 with in particular a core of works from the modern collections of the Petit Palais and was enriched due to the generosity of the collectors Emanuele Sarmiento Mathilde Amos and Ambroise Vollard The 1937 exhibition provided the opportunity for some remarkable acquisitions including The Dance by Matisse Nude in the bath and The Garden by Bonnard The Cardiff Team by Robert Delaunay The River by Derain Discs by Léger The Stopover by Lhote The Blue Bird by de Metzinger four Artists Portraits by Vuillard furniture by Pierre Chareau André Arbus Jacques Emile Ruhlmann which still number among the museum s masterpieces not forgetting the large murals by Robert and Sonia Delaunay Albert Gleizes and Jacques Villon acquired during the exhibition donated by the Salon des Réalités Nouvelles in 1939 The Girardin bequest in 1953 was a decisive contribution and persuaded the authorities to move from the cramped galleries of the Petit Palais and to open a dedicated area within the Palais de Tokyo Key dates USEFUL INFORMATION 11 avenue du

    Original URL path: http://www.mam.paris.fr/en/node/139 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • l'ARC – Animation/Recherche/Confrontation - MaM - Paris.fr
    par une cinquantaine de manifestations transdisciplinaires qui donnent le ton des ambitions du nouveau département La création de l ARC doit être pensée comme le résultat d un mouvement de réflexion sur la démocratisation culturelle et l Education populaire propre à la période pré 68 Les acteurs de sa naissance cherchent à toucher de nouveaux publics et plus particulièrement la classe moyenne Pour ce faire ils mettent en place une véritable mission pédagogique à forte dimension participative et tentent de faire de l ARC un terrain d échanges de dialogues et de confrontations Le rapport entre les œuvres et le public est accompagné par l intervention d animateurs longtemps bénévoles Une des révolutions portées par l ARC consiste en la pluridisciplinarité des propositions faites au public Au delà des expositions d arts plastiques la programmation s ouvre au cinéma Christine Aubry à la danse Françoise et Dominique Dupuy au jazz Daniel Humair à la musique contemporaine Maurice Fleuret mais aussi au théâtre et à la danse Cette nouvelle approche de l animation culturelle mène l ARC bien loin des sentiers battus à l affirmation d un engagement artistique fort lié au contexte historique et politique du temps qui le voit naître Ce temps est aussi celui qui voit Paris détrônée en tant que capitale des arts par des villes comme New York Londres mais aussi Stockholm Amsterdam Ancré dans son époque l ARC se donne donc également pour mission de redynamiser la scène artistique parisienne Il accorde donc dès ses débuts une place privilégiée aux avant gardes des années 1960 70 comme la Figuration Narrative et Supports Surfaces Contestation et engagement sont incorporés à la réflexion sur le statut de l artiste menée par les têtes pensantes de l ARC qui souhaitent ouvrir le Musée à des médiums jusqu alors peu présents dans les institutions parisiennes photographie gravure sérigraphie et les débuts de l art vidéo Si les premières années de l ARC sont marquées par un très fort enthousiasme des problèmes de moyens l immobilisent quelques temps Se pose également la question de la possibilité d offrir une place à la contestation au sein d une institution officielle Après le départ de Pierre Gaudibert l ARC est dirigé à partir de 1973 par Suzanne Pagé qui y travaillait jusqu alors en tant que Conservateur Cette nouvelle directrice initie la renaissance de l ARC modèle innovant ayant pour objectif de montrer et faire connaître de nouveaux talents Dans les années 70 l ARC met en œuvre un réseau important permettant l itinérance de ses expositions et l accueil de manifestations conçues à l étranger Le parti pris avant gardiste de l ARC lui garanti une position de pionnier parmi les institutions parisiennes cela même avec l ouverture en 1977 du Centre Pompidou doté des moyens et espaces d expositions plus importants Les années 1980 voient la poursuite de la réflexion sur la création artistique et la recherche de jeunes artistes C est aussi l époque de l utilisation accrue de

    Original URL path: http://www.mam.paris.fr/fr/node/598 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Les éditions - MaM - Paris.fr
    HENRY DARGER Titre Henry Darger 1892 1973 Edition Paris Musées Prix 35 Acheter le catalogue en ligne CATALOGUE CAROL RAMA Titre La Passion selon Carol Rama Edition Paris Musées Prix 40 Acheter le catalogue en ligne CATALOGUE MARKUS LUPERTZ Titre Markus Lüpertz une rétrospective Edition Paris Musées Prix 49 90 Acheter le catalogue en ligne Catalogue Sonia Delaunay Titre Sonia Delaunay Edition Paris Musées Prix 44 90 Acheter le catalogue en ligne Plus d informations Livre Pop Up Madame Sonia Delaunay Titre Madame Sonia Delaunay Edition Paris Musées Prix 20 Plus d informations Catalogue David Altmejd Titre David Altmejd Flux Edition Paris Musées Prix 30 Plus d informations Catalogue Unedited History Titre Unedited History Iran 1960 2014 Edition Paris Musées Prix 39 90 Plus d informations Catalogue Lucio Fontana Titre Lucio Fontana rétrospective Edition Paris Musées Prix 49 90 Plus d informations LA FÉE ÉLECTRICITÉ Titre La Fée Electricité Edition Paris Musées Prix 12 Plus d informations Catalogue Zeng Fanzhi Titre Zeng Fanzh i Edition Paris Musées Prix 30 Plus d informations 1 2 3 4 5 suivant dernier Informations pratiques 11 avenue du Président Wilson 75116 Paris Standard 01 53 67 40 00 Ouvert du mardi au dimanche de

    Original URL path: http://www.mam.paris.fr/fr/musee/les-editions (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • L'Equipe - MaM - Paris.fr
    d études documentaires chargée d expositions contemporaines Anne DRESSEN chargée d expositions contemporaines Emmanuelle de L ECOTAIS chargée d études documentaires suivi du fonds photographie chargée d expositions Anne MONTFORT chargée d études documentaires responsable du pôle éditions chargée d expositions Claude WOLF chargée d études documentaires administrateur bases collections Marianne SARKARI assistante de conservation suivi des collections Nadia CHALBI assistante de conservation Olivia GAULTIER assistante de conservation Sylvie MOREAU SOTERAS assistante de conservation Bernadette PORDOY secrétaire de documentation Accueil conservation Manola Lefebvre Louis Jean Louiset Emma Nagou Secrétariat Colette BARGAS et Sylvie FALLOPE REGIE DES OEUVRES ET DES EXPOSITIONS Responsable de service Sandrine BEAUJARD VALLET Régisseurs Georges NICOL Clémence GABANT Justine TONELLI Assistante régie des oeuvres Véronique RUSTICI SERVICE COMMUNICATION PRESSE et MECENAT Responsable du service Ombline D AVEZAC Assistante Jacqueline MARQUES Communication partenariats multimédia Peggy DELAHALLE Responsable des relations presse Maud OHANA Mécénat Charlotte ROUX SECRETAIRE GENERAL ADJOINT TECHNIQUE SECURITE BATIMENT Michel MORIN Responsable technique bâtiment expositions Denis CURTY Responsable du pôle sécurité sureté Jean Pierre DEBOTE Responsable Adjoint surveillance accueil Alice LE GALL Travaux maintenance bâtiment Catherine LOIZZO Coordination des Expositions Carmen SOKOLENKO Service audiovisuel Jean Marie ALBET Patrick BROGUIERE Philippe SASOT Responsable PC Tony PATAY Agents chefs Sandrine LECOQ Vibichanaraw GUIRY Julia MANCHAUD BENJAMIN Mireille LORDELOT Jacqueline SEVERIN Luc CANTACUZENE Augustin DIKOUS Responsable régie caissiers Charles N GUYEN Van Su Equipes techniques Christian ANGLIONIN Marc COURRONY Carmelo GARCIA DAVIES Christophe PANCRASSIN Alfred VISVANADANE Moustapha DIOP Carlos MARTINEZ Jean Marie PREVOST Florent PLAIN Régie des réserves Laurent MALARD SECRETAIRE GENERALE ADJOINTE AFFAIRES GENERALES RESSOURCES HUMAINES ET EVENEMENTIEL Catherine ALASSIMONE Secrétariat Marc BOUYER Gestion des personnels Bich LE MENELEC Suivi des événements locations d espaces et partenariats entreprises Laura MALEJACQ Assistante micro informatique Josia FABIGNON SERVICE CULTUREL Responsable de service Annabelle CONSTANT Chargée de médiation culturelle Marie Josèphe

    Original URL path: http://www.mam.paris.fr/fr/node/190 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Histoire et organisation des musées municipaux - MaM - Paris.fr
    Paris possède ainsi trois musées un musée historique Carnavalet un autre des beaux arts Petit Palais et un musée spécialisé Cernuschi En 1901 la Ville reçoit de Paul Meurice fidèle ami de Victor Hugo une maison de la place des Vosges que le poète avait longtemps habitée A cette donation s ajoute bientôt l émouvant héritage constitué par la maison où Hugo avait passé ses années d exil à Guernesey ses héritiers l offrent à la Ville en 1927 En 1929 la Ville de Paris reçoit Ernest Cognacq sa collection d œuvres d art du XVIIIe siècle abritée dans le magasin même de la Samaritaine boulevard des Capucines Deux nouvelles catégories de musées apparaissent ainsi le musée collection Cognacq Jay et la maison musée Victor Hugo La création du musée d art moderne Depuis longtemps la Ville souhaitait scinder les collections du Petit Palais pour créer un musée d art moderne dédié aux courants artistiques du XXe siècle La même réflexion s était engagée autour du Musée de Luxembourg par l État Cette réflexion donna naissance au projet conjoint du Palais de Tokyo construit en 1937 L État y installe le Musée d art Moderne national en 1947 avant de le transférer au Centre Pompidou en 1977 tandis que la Ville de Paris y crée le Musée d art moderne en 1961 A la même époque les collections de costumes du musée Carnavalet en sont détachées pour former une collection distincte rassemblée à partir de 1985 au palais Galliera don de la Duchesse Galliera où la Ville avait eu un éphémère musée des arts décoratifs L acquisition de la maison de Balzac en 1949 et du musée de la Vie romantique par la donation Renan Scheffer fruit d un accord avec l État augmentent le nombre des maisons musées de la Ville Le legs Antoinette Sasse crée avec le Mémorial du Maréchal Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris pour le cinquantième anniversaire de la Libération le Musée Jean Moulin Deux grands sculpteurs du XXe siècle léguent à la Ville de Paris la totalité ou d importantes parties de leurs fonds d atelier Bourdelle 1949 et Zadkine Aujourd hui chaque musée municipal continue d enrichir ses collections en achetant des œuvres et des objets sur le marché et en recueillant de nouvelles donations Présentation des 14 musées municipaux de la Paris Musées maître d œuvre du réseau des musées de la Ville de Paris Depuis le 1er janvier 2013 l établissement public Paris Musées assure la gestion du réseau des 14 musées municipaux dépositaires des collections municipales Musée d art moderne Maison de Balzac Musée Bourdelle Musée Carnavalet Histoire de Paris Les Catacombes Musée Cernuschi musée des arts de l Asie Musée Cognacq Jay musée du XVIIIème siècle Crypte archéologique du parvis Notre Dame Palais Galliera musée de la mode Musée du Général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris Musée Jean Moulin Petit Palais musée des Beaux Arts maisons de Victor Hugo Musée de la

    Original URL path: http://www.mam.paris.fr/fr/musee/les-musees-municipaux-histoire-et-organisation (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Un lieu, une histoire - MaM - Paris.fr
    fleuve Cet élégant bâtiment allie des éléments classiques et modernes Les règles du classicisme symétrie colonnades motifs décoratifs composition monumentales sont très prégnantes La modernité tempérée du bâtiment s exprime dans sa structure Sous son apparence classique le palais de Tokyo est doté d une structure en béton incroyablement légère Les poteaux carrés qui forment les supports principaux n ont que quarante centimètres de coté et c est simplement pour rassurer l œil que les architectes les ont enrobés d un doublage en briquette revêtu de stuc Bertrand Lemoine Années 30 en Europe Le temps menaçant 1929 1939 catalogue du mam 1997 A l extérieur l ossature en béton est masquée par des dalles de calcaire sur les piliers et les façades La décoration architecturale est centrée sur l extérieur Elle a été volontairement exclue de l intérieur du bâtiment Le décor sculpté suit une thématique mythologique en accord avec la fonction de l édifice centrée sur la figure d Apollon musagète dieu des arts entourée de centaures et de nymphes Le sculpteur Alfred Janniot 1889 1969 réalise pour le soubassement de la terrasse et la façade méridionale une Allégorie à la gloire des Arts ou La Légende de la terre et de la mer C est la commande la plus importante de l exposition spatialement 300 m2 et financièrement 645 000 francs UNE POLITIQUE D EXPOSITIONS Le musée d art moderne propose une programmation dense à dimension internationale afin de maintenir une actualité permanente Proposant une vision ni consacrée ni consensuelle la programmation contribue à déterminer l identité du lieu et à assumer cette notion de décalage notamment par rapport aux musées nationaux Cette politique de programmation permet une ouverture à des publics différents générations médium et par conséquent un mélange de ces publics public de l art moderne de l art contemporain de la vidéo de la BD par exemple Ainsi d importantes manifestations attirant le grand public voisinent avec des projets très pointus ou de défrichage au moins en France ou avec des expositions qui permettent de souligner la force et l audace de la programmation même si les fréquentations sont plus risquées Enfin certaines expositions constituent des incitations aux donations par la présentation d ensembles d œuvres Eugène Leroy Buffet Dufour A chaque étage du musée correspond un axe de programmation spécifique L étage de l ARC expose la scène contemporaine internationale et française avec des expositions prospectives individuelles ou collectives de très jeunes artistes comme Dynasty la Scène mexicaine Bertille Bak ou encore des expositions individuelles d artistes confirmés Kara Walker Larry Clark Roman Ondak L étage historique propose des rétrospectives ou des expositions modernes de grande envergure qui sont en général des monographies à l exemple de Dufy Van Dongen Basquiat De Chirico Il peut aussi accueillir des expositions d artistes vivants très confirmés François Morellet ou encore Georg Baselitz Enfin l étage des collections accueille des événements particuliers comme par exemple une programmation plus audacieuse consacrée à la peinture Marc Desgrandchamps ou encore

    Original URL path: http://www.mam.paris.fr/node/16 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Dates clés - MaM - Paris.fr
    par le quai de New York et une des salles centrales est occupée par les collections du Musée du Costume 1964 Le 4 juin la Fée Électricité conçue par Raoul Dufy pour le Pavillon de l Electricité et de la Lumière lors de l exposition de 1937 est installée dans l ancienne Salle d honneur de l Exposition internationale 1967 Un important programme d aménagement est confié à l architecte Michel Jausserand et à l ingénieur Pierre Faucheux ayant pour objectif de restructurer le rez de chaussée haut de mettre en valeur les collections permanentes du musée partiellement exposées de créer un lieu d information permanent sur l art qui se fait de se doter d équipements offrant la possibilité d accueillir l œuvre d artistes importants Le projet prévoit de modifier l aspect intérieur du bâtiment en le dotant de nouvelles salles équipées de plafonds et de cimaises modulables des entresols un auditorium Ce chantier ouvert en 1971 sera achevé en 1972 En janvier 1967 est créée au sein du Musée d Art Moderne la Section ARC A nimation R echerche C onfrontation Cette initiative suivait une enquête révélant les attentes d un public qui désertait le musée traditionnel pour se presser cependant à des manifestations comme la Biennale Internationale des Jeunes Etre un lieu de sensibilisation dynamique à la création contemporaine privilégier les radicalités en même temps que rechercher le pluralisme des choix à travers des partis pris ponctuels volontiers délégués à un artiste ou à un critique et favoriser la transversalité des disciplines L ARC instaure une nouvelle relation entre le Musée et les artistes Sa progressive et nette ouverture internationale en fera une référence incontestable 1976 1977 Après l expulsion définitive des salons de nouveaux travaux de réfection sont entrepris la Danse de Matisse est installée dans l ancienne salle obscure l ARC est aménagé au premier étage Départ du Musée national d Art moderne de l aile ouest du Palais de Tokyo pour le Centre Georges Pompidou 1989 Réaménagement de la salle Matisse par l architecte Jean François Bodin 1991 et 1994 A l occasion de la réfection du système de conditionnement d air des salles d expositions temporaires du rez de chaussée haut et de l aménagement d accès au public handicapé conduits par l architecte Jean François Bodin de nombreux volumes initiaux sont retrouvés hall d entrée salle Wilson etc L acquisition en 1993 de la version retrouvée de La Danse inachevée de Matisse entraîne un nouveau réaménagement de la Salle Matisse 2000 2005 L atelier d architecture CANAL Patrick Rubin et Annie Le Bot est chargé d une mission d étude puis de la maîtrise d œuvre pour la mise aux normes des conditions générales de sécurité du musée De spectaculaires travaux de désamiantage de la Fée Electricité de Raoul Dufy sont réalisés La restauration des portes extérieures le nettoyage et la réparation du mécanisme des portes monumentales du musée d art moderne dues aux ferronniers Szabo et Subes pavés de verre

    Original URL path: http://www.mam.paris.fr/fr/node/877 (2015-11-09)
    Open archived version from archive