archive-fr.com » FR » P » PARIS.FR

Total: 1123

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Le Petit Palais - L’église de Moret (le soir) - petitpalais.paris.fr
    oriental Antiquités des mondes grec et romain Arts graphiques Fonds photographique Manuscrits et livres Arrêt sur une oeuvre Le vase Paphiopedilum Dans les coulisses La gardeuse d oies Dernières acquisitions Base de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter L église de Moret le soir Alfred Sisley Paris 1839 Moret sur Loing 1899 1894 Huile sur toile H 101 L 82 cm Impressionniste de la première heure attiré essentiellement par les paysages d Ile de France le britannique Alfred Sisley travaillait toujours à proximité des lieux où il habitait Durant les dernières années de sa vie il choisit de résider à Moret sur Loing proche de la forêt de Fontainebleau Il peint à différents moments de la journée et à diverses saisons une quinzaine de toiles représentant l église de son village Celle que nous exposons a été exécutée par un soir de grand beau temps en 1894 Installé au deuxième étage d une maison bordant la place de Moret Sisley projette directement sur la toile ses impressions visuelles Les couleurs claires et franches appliquées par petites touches captent les effets fugitifs de la lumière du soir La ligne d horizon placée bas laisse une large surface au ciel dont l azur s anime d un nuage rose nacré Malgré la spontanéité de cette vision on trouve aussi dans ce tableau la rigueur architectonique et la recherche de profondeur si caractéristiques de toutes les compositions du peintre La ville de Paris a fait l acquisition de cette œuvre dès son exposition en 1896 au Salon de la Société nationale des Beaux arts I C Numéro d inventaire PPP00118 Numéro

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/l%E2%80%99eglise-de-moret-le-soir (2015-11-09)
    Open archived version from archive


  • Le Petit Palais - Bal du 14 juillet - petitpalais.paris.fr
    gardeuse d oies Dernières acquisitions Base de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Bal du 14 juillet Théophile Alexandre Steinlen Lausanne 1859 Paris 1923 1889 Huile sur toile H 190 L 272 cm Avec ses personnages attablés aux terrasses des cafés et ses danseurs enlacés Steinlen saisit dans un style coloré et incisif l exubérance joyeuse d un bal Le peintre rassemble pour cette fête du 14 juillet toute une panoplie de figures familières du Paris populaire et canaille ouvriers artisans gens de maison mais aussi souteneurs et escrocs que l on surnomme alors les Apaches La rue pavoisée de drapeaux tricolores sert de décor à cette fête nocturne qui s illumine aux feux des lampions Installé à Montmartre depuis 1881 le suisse Steinlen est un familier de ce moment de liesse populaire Depuis son instauration en 1880 le 14 juillet qui rappelle la prise de la Bastille emblème du renversement du pouvoir monarchique est un moment de cristallisation de l identité nationale Au fil des années les manifestations gagnent les faubourgs de la capitale décorés pour l occasion d arcs de triomphe de guirlandes de feuillages de drapeaux et de lampions Fervent lecteur de Zola dont il est l ami Steinlen se fait connaître par ses illustrations et ses caricatures sociales et politiques qui paraissent dans la presse Mais comme son aîné Daumier il consacre à la peinture la part la plus secrète et la plus libre de sa création En novembre 1959 Le Bal du 14 juillet figure à la rétrospective que le Salon d automne consacre à Steinlen Cette peinture qui est l une des

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/bal-du-14-juillet (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Miss Ella Carmichaël - petitpalais.paris.fr
    Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Miss Ella Carmichaël Edmond Aman Jean Chevry Cossigny Seine et Marne 1858 Paris 1936 1906 Huile sur toile H 150 x l 120 cm Aman Jean a consacré à la femme figure essentielle de l Art nouveau et du Symbolisme l essentiel son œuvre Le tableau du Petit Palais offre l un des exemples les plus aboutis de ces portraits d atmosphère qui firent sa célébrité L identité du modèle nous est révélée par Jules Maciet Collectionneur et généreux donateur Membre fondateur de la Société des Amis du Louvre et de la bibliothèque du musée des Arts décoratifs il fut le principal mécène de son cousin Aman Jean Lorsque Jules Maciet fait don de ce tableau à la Ville de Paris peu de temps après son exposition à la Société nationale des Beaux arts 1907 il transmet au directeur du Petit Palais les informations suivantes Pour les catalogues de l avenir c est mademoiselle Ella Carmichaël prononcez Kermacle anglaise née au Natal venue à Lausanne pour faire des études de français Madame Aman Jean ma cousine s était liée avec elle et elle vint deux ou trois étés passer quelques semaines avec elle chez moi à Château Thierry C est là où le portrait a été peint J Maciet Lettre manuscrite à Henry Lapauze Paris le 15 décembre 1908 archives du Petit Palais On recense cinq portraits d Ella Carmichaël peints par Aman Jean avant que celle ci n épouse un officier de l armée des Indes pour se remarier après sa mort à un prince hongrois La jeune femme fixant un point vague dans l espace a pris la pose devant un mur couvert d un papier peint de style Art nouveau La présence d une gravure française du XVIIIe siècle

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/20/miss-ella-carmichael (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Buste d'enfant (portrait présumé de Marcel Lerolle) - petitpalais.paris.fr
    buste ce joli portrait d enfant a été réalisé par le sculpteur Raoul Larche 1860 1912 Très célèbre vers 1900 année où il obtient une médaille d or à l Exposition universelle Raoul Larche est issu d une famille d ébénistes du Sud Ouest de la France Le jeune sculpteur monte à Paris et se forme à l École des Arts décoratifs puis à l École des Beaux Arts où il est l élève de François Jouffroy et d Alexandre Falguière Il se présente plusieurs fois en vain au concours du Prix de Rome Après un dernier échec en 1888 Raoul Larche commence une carrière indépendante et présente régulièrement des oeuvres au Salon ses groupes sculptés librement inspirés de Carpeaux et du XVIIIe siècle y obtiennent un grand succès La carrière de Raoul Larche culmine dans les années 1900 1910 le sculpteur travaille alors pour le décor d édifices publics L État lui commande des sculptures pour le Grand Palais il réalise notamment La Seine et ses affluents fontaine toujours en place dans les jardins du Grand Palais Pour la Ville de Paris Raoul Larche réalise La Tempête et ses nuées dont le plâtre est acheté en 1896 par la Ville qui en fait exécuter un bronze fondu en 1942 En parallèle des commandes monumentales Raoul Larche travaille pour l édition donnant notamment le modèle de la célèbre lampe Loïe Fuller en bronze doré Sa mort accidentelle en 1912 il est renversé par une voiture vient interrompre brutalement une brillante carrière Ce buste d enfant date des débuts de Raoul Larche en 1889 le sculpteur vient de quitter l École des Beaux Arts et travaille à une sculpture intitulée Jésus enfant parmi les docteurs dont le plâtre sera présenté au salon de 1890 Il offre un portrait d enfant très

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/20/buste-denfant-portrait-presume-de-marcel-lerolle (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Dague : Algues - petitpalais.paris.fr
    de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Dague Algues Sarah Bernhardt Paris 1844 Paris 1923 Paris 1900 Bronze à patine mordorée Fonte à la cire perdue Longueur 50 cm Actrice et tragédienne réputée Sarah Bernhardt a su faire de sa vie une légende Elle a inspiré des peintres des sculpteurs des affichistes des photographes qui ont laissé d elle d innombrables images Le Petit Palais conserve son portrait le plus célèbre celui peint par Clairin en 1876 Sarah Bernhardt s est passionnée pour la sculpture qu elle commence à pratiquer au début des années 1870 Élève des sculpteurs Mathieu Meunier et Franceschi elle expose pour la première fois au Salon des artistes français en 1876 Elle est une excellente portraitiste comme en témoigne le buste de Victorien Sardou Conventionnel dans ses premiers essais son style évolue rapidement vers une expression libre et originale privilégiant les formes sinueuses inspirées par la nature Lors de ses séjours à Belle Ile elle ramasse sur la plage des coquillages des poissons des algues qu elle moule ensuite en plâtre De retour à Paris elle fait réaliser des tirages en bronze à partir des empreintes prélevées sur la côte bretonne Cela produit des choses magnifiques de vrais bronzes japonais aux formes étranges et tourmentées écrit elle La dague sculpture acquise le 4 décembre dernier en vente publique est une pièce unique offerte au bijoutier René Lalique par Sarah Bernhardt elle même Elle a été présentée à l Exposition universelle de Paris en 1900 dans la vitrine Algues poissons qui regroupait les créations de l artiste Mi objet mi sculpture la dague exerce un étrange pouvoir de fascination Sarah nous démontre sa parfaite maîtrise d un art difficile et

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/20/dague-algues (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Vase à décor de cactus - petitpalais.paris.fr
    1900 XIXe siècle XVIIIe siècle XVIIe siècle Renaissance Monde chrétien occidental Monde chrétien oriental Antiquités des mondes grec et romain Arts graphiques Fonds photographique Manuscrits et livres Arrêt sur une oeuvre Le vase Paphiopedilum Dans les coulisses La gardeuse d oies Dernières acquisitions Base de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Vase à décor de cactus Manufacture de Baccarat Baccarat vers 1909 Cristal incolore doublé de cristal coloré décor doré et gravé à l acide 30 x 11 5 cm En cristal incolore avec un décor de cactus dégagé à l acide ce vase est un bel exemple du style Art nouveau adopté par Baccarat pour quelques unes des pièces qui furent présentées à l Exposition internationale de Nancy en 1909 Ce vase fait ainsi écho aux recherches initiées par Émile Gallé les frères Daum ou Eugène Michel artistes très bien représentés dans les collections du Petit Palais D M Numéro d inventaire PPO03815 Numéro d inventaire PPO03815 Mode d acquisition Don Jacques Paul Dauriac 2015 Salle 18

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/20/vase-a-decor-de-cactus (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Le Bain (Two mothers and their children in a boat) - petitpalais.paris.fr
    Base de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Le Bain Two mothers and their children in a boat Mary Cassatt Alleghency Etats Unis 1844 Mesnil Théribus France Oise 1926 1910 Huile sur toile H 99 L 129 cm Le Bain grande composition qui témoigne de la fidélité de Mary Cassatt au mouvement impressionniste réunit dans une barque deux jeunes femmes et leurs enfants prêts pour la baignade La scène a pu être observée sur l étang du château de Beaufresne où Mary Cassatt passa les dernières années de sa vie Les robes des deux femmes vêtues de modèles du couturier Paquin peu adaptés aux plaisirs de l eau offrent un prétexte à un joli morceau de peinture La finesse des carnations est rehaussée par la vive opposition des complémentaires jaune et violet qui colorent les tissus Le peintre a choisi un cadrage qui supprime le ciel La barque est entièrement entourée par les reflets vert bleu des feuillages sur l eau Le souvenir des estampes japonaises se devine dans le basculement de la perspective et la franche diagonale de la barque dont l extrémité reste hors champ Cette peinture est entrée du vivant de l artiste dans les collections du Petit Palais grâce au fils du grand banquier américain James A Stillman Lorsqu il s était retiré à Paris en 1909 Stillman avait demandé à Mary Cassatt de le conseiller pour l achat d œuvres destinées à enrichir sa collection personnelle A sa mort en 1918 il possédait une vingtaine d œuvres de Cassatt dont Le bain initialement acheté en novembre 1910 à Paris à la galerie Durand

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/le-bain-two-mothers-and-their-children-a-boat (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Les Saisons : Le Printemps, L'Eté, L'Automne, L'Hiver - petitpalais.paris.fr
    débuts de peintre en décorant les murs du grand salon du Jas de Bouffan sur le thème allégorique des saisons Il a vingt ans lorsque son père achète ce domaine aux environs d Aix en Provence Jas de Bouffan signifie en Provençal la demeure des vents La famille Cézanne séjourne à la belle saison dans cette grande bâtisse du 18e siècle La silhouette massive du bâtiment percé de nombreuses fenêtres et les arbres du parc vont inspirer à Cézanne maints tableaux et aquarelles jusqu à la vente de la maison Admiration ou dérision le jeune peintre signe Ingres dont la grande toile de 1811 Jupiter et Thétis est exposée au musée Granet depuis 1834 L exécution de ces décors qui montre déjà une bonne connaissance des traditions artistiques et une recherche de style a contribué à convaincre l austère banquier Louis Auguste Cézanne d autoriser son fils à rejoindre Paris pour étudier l art ce qui est chose faite en 1861 Le domaine du Jas de Bouffan est vendu en septembre 1899 suite au décès de la mère du peintre Cézanne est alors en contact étroit avec Ambroise Vollard dont il peint le portrait durant plusieurs mois portrait exposé salle 08 Grâce à ce marchand entreprenant les prix de ses œuvres montent enfin Est ce à son initiative que les décors de jeunesse sont détachés de leurs murs d origine On les retrouve de fait dans la succession Vollard en 1950 I C Le Printemps 315 x 98 cm Inscription en bas à droite INGRES Inv PPP03048 L Été 314 x 109 5 cm Inscription en bas à droite INGRES Inscription en bas à gauche 1811 Inv PPP03047 L Automne 314 x 105 cm Inscription en bas à droite INGRES Inv PPP03046 L Hiver 314 x 104 cm Inscription en

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/les-saisons-le-printemps-lete-lautomne-lhiver (2015-11-09)
    Open archived version from archive