archive-fr.com » FR » P » PARIS.FR

Total: 1123

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Le Petit Palais - Les premières funérailles - petitpalais.paris.fr
    oriental Antiquités des mondes grec et romain Arts graphiques Fonds photographique Manuscrits et livres Arrêt sur une oeuvre Le vase Paphiopedilum Dans les coulisses La gardeuse d oies Dernières acquisitions Base de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Les premières funérailles Louis Ernest Barrias Paris 1841 Paris 1905 1883 Marbre H 220 L 135 P 110 cm Ce groupe d inspiration biblique met en scène Adam et Eve portant leur fils Abel victime de la jalousie de son frère Caïn Médaille d honneur au Salon de 1878 le modèle en plâtre est alors considéré comme la manifestation la plus haute des sentiments que peut exprimer la sculpture Nourri de références formelles à Michel Ange ou au Bernin Barrias situe néanmoins la scène de deuil dans une Préhistoire de fantaisie évoquée par un silex taillé Adam est doté d un visage farouche aux traits gaulois autre allusion aux premiers temps de l humanité Par contraste les corps d Eve et d Abel se réclament de modèles antiques revus par la Renaissance Les trois personnages sont unis dans une composition pyramidale en gradin qui joue sur les rapports entre les corps Avec cette reconstitution imaginaire de la première irruption de la mort Barrias fait une brillante synthèse des courants néoclassique romantique et réaliste A S Numéro d inventaire PPS00007 Numéro d inventaire PPS00007 Mode d acquisition Achat par commande à l artiste en 1878 Salle 6 Passer votre souris sur l oeuvre pour la voir en détail Précédente 32 54 Suivante A A A Retour à la collection Les premières funérailles 1883 Barrias Paris 1841 Paris 1905 Crédits E Emo

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/les-premieres-funerailles (2015-11-09)
    Open archived version from archive


  • Le Petit Palais - Aigle tenant un héron - petitpalais.paris.fr
    Le vase Paphiopedilum Dans les coulisses La gardeuse d oies Dernières acquisitions Base de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Aigle tenant un héron Antoine Louis Barye Paris 1795 Paris 1875 Entre 1857 et 1875 Plâtre patiné et cire H 32 L 34 P 28 cm Barye est l un des grands sculpteurs de la génération romantique Il est à l origine du renouveau d un genre dont le succès ne se dément pas la sculpture animalière Son regard sur le règne animal reflète le goût des artistes romantiques pour le mouvement la violence le spectaculaire l exotisme La Ménagerie du Museum d Histoire Naturelle qu il fréquente beaucoup avec Delacroix leur fournit des modèles vivants ils y dissèquent aussi des cadavres d animaux pour mieux connaître leur anatomie L apparition des éditeurs de bronzes d art vers 1830 permet la production en grand nombre pour un prix raisonnable d animaux de toutes tailles bibelots destinés à décorer les intérieurs bourgeois Cette œuvre se situe au cœur du processus de création d un de ces bronzes C est un modèle en plâtre retouché à la cire afin de donner plus de volume Sur cette œuvre achevée est fabriqué le moule servant à réaliser les bronzes La patine sombre de l Aigle tenant un héron camoufle les raccords du plâtre tout en donnant l illusion du bronze Le collectionneur Jacques Zoubaloff donateur d une bonne part des œuvres de Barye conservées au Petit Palais achetait de préférence des œuvres révélatrices du processus de création plutôt que des bronzes achevés Ce sont des œuvres rares témoins directs du geste de

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/aigle-tenant-un-heron (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Une Parisienne - petitpalais.paris.fr
    documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Une Parisienne Emile Chatrousse Paris 1829 Paris 1896 1876 Plâtre patiné H 147 L 55 P 62 cm En 1876 Chatrousse expose au Salon cette Parisienne C est l une des premières représentations sculptées à grande échelle d une contemporaine inconnue Plus qu un portrait l artiste a créé un type à la façon d un Gavarni une jeune femme vêtue à la dernière mode tenant un bouquet de lilas à la main Si sous la III e République les sculpteurs représentent plus souvent des personnages populaires ainsi au Petit Palais une Porteuse de pain de Jules Coutan arpentant le pavé parisien la fin du XIX e siècle montre un engouement certain pour la figure plus mondaine de la Parisienne Ce sont souvent des statuettes pleines de vie de Gauguin Caro Delvail ou Dejean par exemple échos des estampes ou des peintures contemporaines qui font la part belle à cette silhouette vive mutine et élégante archétype de la féminité 1900 verra le triomphe du genre la Parisienne

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/une-parisienne (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Bacchante couchée - petitpalais.paris.fr
    de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Bacchante couchée Jean Baptiste Clesinger dit Auguste Clesinger Besançon 1814 Paris 1883 1848 Marbre H 56 L 200 P 82 cm Au Salon de 1847 la Femme piquée par un serpent Musée d Orsay du jeune Clesinger fait scandale Les critiques attaquent l oeuvre tant sur le plan moral que technique L indécence du sujet une femme nue se tordant sur un lit de roses un serpent s enroulant autour de son poignet est en effet rehaussé par le traitement exagérément réel des chairs inspiré dit on d un moulage sur nature des formes généreuses d Apollinie Sabatier célèbre demi mondaine amie des artistes romantiques Pour apporter un démenti à cette dernière accusation Clesinger sculpte dès la fin de l année 1847 cette Bacchante couchée variante un peu plus grande que nature de la Femme piquée par un serpent L œuvre exposée au Salon de 1848 est ainsi commentée par Théophile Gautier romancier et critique d art proche de Mme Sabatier c est le pur délire orgiaque la Ménade échevelée qui se roule aux pieds de Bacchus le père de liberté et de joie Un puissant spasme de bonheur soulève par sa contraction l opulente poitrine de la jeune femme et en fait jaillir les seins étincelants Il conclut son article en l appelant un des plus beaux morceaux de la sculpture moderne Le terme moderne nous étonne aujourd hui il désigne sans doute à la fois l approche réaliste du sculpteur et l exagération proprement romantique du mouvement de torsion La Bacchante obtient une médaille de première classe et procure au sculpteur le titre de Chevalier de la Légion d honneur sans pour autant faire l unanimité dans

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/bacchante-couchee (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Lazare Hoche - petitpalais.paris.fr
    Lazare Hoche Aimé Jules Dalou Paris 1838 Paris 1902 après 1906 Bronze d édition Fonte à la cire perdue H 72 3 cm Lazare Hoche fait partie des grandes figures de la Révolution française Chargé de pacifier l Ouest de la France en proie à la révolte des Chouans Hoche parvient à empêcher en 1795 le débarquement d une flotte émigrée dans la presqu île de Quiberon L idée d ériger un monument à Hoche voit le jour en 1895 pour contrebalancer l édification d une chapelle destinée à commémorer le débarquement des émigrés La commande est finalement passée à Jules Dalou en 1900 Dalou est alors au sommet de sa gloire le monumental Triomphe de la République vient d être inauguré en bronze place de la Nation à Paris après avoir nécessité près de vingt de travaux Bien qu occupé à la réalisation de multiples monuments publics Monument à Alphand Monument à Gambetta Dalou accepte cette nouvelle commande car il considère Hoche comme un personnage fondateur de la République Il déclare ainsi Je veux faire un Lazare Hoche beau comme le Dieu de la Liberté Je ne ferai pas le tueur d hommes au regard dur et à la main menaçante mais un vainqueur appuyé rêveusement sur son sabre et comme attristé par la nécessité de son sanglant triomphe Dalou n aura toutefois pas le temps d achever le monument avant sa mort survenue le 15 avril 1902 C est son praticien le sculpteur Camille Lefèvre qui l achève et le monument est finalement inauguré le 20 juillet 1902 à Quiberon où il est toujours en place bien que déplacé au jardin du Varquès Le Petit Palais conserve deux études préparatoires pour le monument à Hoche une maquette du monument en plâtre et une épreuve en plâtre du personnage

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/27/lazare-hoche (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Le triomphe de la République - petitpalais.paris.fr
    Paphiopedilum Dans les coulisses La gardeuse d oies Dernières acquisitions Base de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Le triomphe de la République Aimé Jules Dalou Paris 1838 Paris 1902 Esquisse du monument de la Place de la Nation 1879 Plâtre patiné H 215 L 110 P 160 cm Dix ans avant le centenaire de la Révolution française la Ville de Paris lance un concours pour un monument à la gloire des nouvelles institutions républicaines qui serait implanté dans l Est de Paris Les frères Maurice gagnent le concours et c est leur Monument à la République qui est aujourd hui place de la République Mais le projet de Jules Dalou séduit les édiles parisiens qui lui en commandent la réalisation en bronze pour l actuelle place de la Nation Ce Triomphe de la République est inauguré en 1899 Républicain fervent Dalou a choisi de donner à son monument l élan qui entraîne l humanité vers un nouvel âge d or la République triomphante est juchée sur le char de la Nation tiré par des lions que guide le Génie de la Liberté le Travail symbolisé par un forgeron et la Justice encadrent le char la Paix répand les fruits de l abondance Le mouvement tournoyant de la composition et le réalisme exubérant de ses personnages font de cette esquisse un chef d œuvre qui révolutionne les conventions de la sculpture de son époque A S Numéro d inventaire PPS00075 Numéro d inventaire PPS00075 Mode d acquisition Achat par commande en 1880 Salle 40 Passer votre souris sur l oeuvre pour la voir en détail Précédente 40 54

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/le-triomphe-de-la-republique (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Tête de paysan - petitpalais.paris.fr
    de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Tête de paysan Aimé Jules Dalou Paris 1838 Paris 1902 Etude 1894 Terre cuite H 40 L 24 P 26 cm Les origines modestes de Dalou fils d artisan et ses convictions politiques d homme de gauche pourraient justifier l intérêt précoce du sculpteur pour la représentation des classes populaires Il faut ajouter que depuis les années 1850 les réalistes des romanciers peintres graveurs photographes prennent le peuple des villes pour sujet d étude souhaitant donner une image plus vraie du monde qui les entoure Dans les années 1888 à 1896 Dalou travaille à ses moments perdus sans en avoir reçu de commande à un projet de Monument aux ouvriers qui ne verra jamais le jour Il exploite une partie de ses études pour les bas reliefs du Monument à Alphand inauguré en 1899 avenue Foch qui représentent des travaux de terrassement et d aménagement de Paris Les nombreuses études liées au Monument aux ouvriers sont en partie issues des scènes observées par Dalou et retranscrites dans son atelier de mémoire ou d après ses carnets de croquis A ce stade ni les visages ni les vêtements ni les techniques agricoles ne sont très caractérisés Dalou n aurait sans doute pas favorisé le pittoresque ou le narratif Certains éléments ont été étudiés plus en profondeur La très étonnante Tête de paysan dont les moindres rides sont marquées a sans doute été esquissée d après un modèle posant en atelier Ces esquisses pleines de vie ont été révélées à l occasion de leur présentation en 1905 dans la salle Dalou du Petit

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/tete-de-paysan (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Masque de Silène - petitpalais.paris.fr
    des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Masque de Silène Manufacture de Sèvres d après Aimé Jules Dalou 1930 ou 1934 d après un modèle réalisé avant 1885 Grès H 14 cm L 10 cm P 4 cm Après la mort de Dalou les ayants droit du sculpteur décidèrent de faire éditer son œuvre afin de la diffuser plus largement Les éditions posthumes du masque de Silène sont documentées à la manufacture de Sèvres entre 1903 et 1942 Les différentes marques présentes sur l exemplaire donné au Petit Palais permettent de le dater de 1930 ou 1934 et d identifier la signature de l exécutant Émile Maurice Roucheret Il s inspire d une étude préparatoire conservée au Petit Palais pour le monument en bronze du Triomphe de Silène installé depuis 1898 au jardin du Luxembourg à Paris Dalou commença à travailler sur le thème du Silène dès les années 1878 1879 pendant son exil à Londres au retour d un voyage en Belgique et en Hollande où il avait découvert la peinture flamande Le masque en terre témoigne du soin à rendre de façon réaliste l expression du vieil homme à l ivresse joyeuse et inconsciente L exemplaire donné au petit Palais présente une face évidée à l arrière munie de deux trous d attaches qui laissent penser que l objet a servi de vide poche ou de porte bouquet Ce masque en grès vient heureusement compléter le fonds Dalou du Petit Palais qui comprend peu d œuvres éditées C C Marques Inscriptions Poinçons Signé en bas à gauche Dalou cachet de la manufacture de Sèvres au dos monogramme ER

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/27/masque-de-silene (2015-11-09)
    Open archived version from archive