archive-fr.com » FR » P » PARIS.FR

Total: 1123

Choose link from "Titles, links and description words view":

Or switch to "Titles and links view".
  • Le Petit Palais - Chandelier - petitpalais.paris.fr
    Monde chrétien oriental Antiquités des mondes grec et romain Arts graphiques Fonds photographique Manuscrits et livres Arrêt sur une oeuvre Le vase Paphiopedilum Dans les coulisses La gardeuse d oies Dernières acquisitions Base de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Chandelier Anonyme Réalisation Saint Porchaire Deux Sèvres Avant 1551 Terre kaolinique glaçure plombifère H 31 3 cm D de la base 17 3 cm Les poteries dites de Saint Porchaire occupent une place à part dans l histoire de la céramique française Fabriqués à partir d une argile très blanche ces objets de prestige trop fragiles pour être utilisables se singularisent par la finesse de leur pâte Le Petit Palais a le privilège de conserver trois objets de cette production exceptionnelle dont à peine plus de soixante dix pièces sont actuellement connues dans le monde Ce chandelier offre deux types de décors très raffinés d une part des éléments moulés en relief rapportés sur le vase figurines écussons masques coquilles d autre part des motifs d arabesques et d entrelacs en terres colorées Le mystère de cette technique a été percé très récemment les décors sont estampés au moyen de matrices en creux et en relief soit directement sur l objet soit sur une mince feuille d argile qui est ensuite collée sur le corps de l objet Le chandelier du Petit Palais présente les armes de France et le monogramme de Henri II ainsi que les armoiries d Anne de Montmorency famille dont dépendait la terre de Bressuire Deux Sèvres près de la localité de Saint Porchaire où l on situe non sans incertitude l origine de

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/chandelier (2015-11-09)
    Open archived version from archive


  • Le Petit Palais - Aiguière : Scènes de l’histoire de Jason et de la Toison d’or - petitpalais.paris.fr
    des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Aiguière Scènes de l histoire de Jason et de la Toison d or Maître I C Réalisation Limoges Fin du XVIe début du XVIIe siècle Email peint H 58 cm l 12 cm P 16 cm Née à Limoges à la fin du XV e siècle la technique de l émail peint y connaît un développement remarquable au siècle suivant Ce travail délicat consiste à superposer sur une plaque de cuivre des couches d émail un produit à base de silice proche du verre en les travaillant au pinceau et à la spatule comme pour la peinture ou à l aiguille pour griffer la couche émaillée de façon à faire apparaître une couche sous jacente plus claire ou plus foncée Les formes les plus appréciées constituent toute une vaisselle d apparat aiguières bassins coupes assiettes salières sans fonction utilitaire L iconographie de cette aiguière est inspirée des illustrations du Livre de la Conqueste de la Toison d or publié à Paris en 1563 gravées par René Boyvin d après les dessins de Léonard Thiry La quête de Jason célèbre héros de l Antiquité parti à la recherche de la Toison d or le conduit à la rencontre de la belle Médée avec laquelle il connaîtra un amour au destin tragique Cette aiguière témoigne de la riche palette des couleurs utilisées vers 1600 par les émailleurs de Limoges Numéro d inventaire ODUT01245 Numéro d inventaire ODUT01245 Mode d acquisition Legs Dutuit 1902 Salle 32 Passer votre souris sur l oeuvre pour la voir en détail Précédente 7 8 Suivante A A A Retour à la collection Aiguière Scènes de l histoire de

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/aiguiere-scenes-de-l%E2%80%99histoire-de-jason-et-de-la-toison-d%E2%80%99or (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Portrait de Joost van Bronkhorst - petitpalais.paris.fr
    une oeuvre Le vase Paphiopedilum Dans les coulisses La gardeuse d oies Dernières acquisitions Base de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Portrait de Joost van Bronkhorst Jan Mostaert Haarlem vers 1475 Haarlem vers 1555 1556 Huile sur bois H 43 5 l 28 7 cm Douceur du coloris neutralité d expression et vaste paysage animé de figures voici les éléments récurrents des portraits aristocratiques exécutés par Jan Mostaert peintre à la cour de la régente Marguerite d Autriche de 1519 à 1529 Joost van Bronkhorst seigneur de Bleywick les Delft et maître des comptes du Comte de Hollande à La Haye est représenté avec tout le sérieux des tâches qui lui incombent Quelques détails tels que les doigts agités et le léger plissement de son œil droit confèrent à ce portrait un aspect moins figé et caractéristique de l animation des portraits du XVIe siècle L arrière plan témoin des échanges entre les anciens Pays Bas et l Italie figure un vaste paysage qui n a rien à envier à ceux d un Patinir dont Mostaert devait connaître les œuvres Deux cavaliers semblent s adonner à la chasse et sur les hauteurs figure un château S agit il du domaine de notre seigneur On ne connaît pas de pendant à ce portrait ce qui explique l angle de vue très frontal suivant lequel a été peint Joost van Bronkhorst Cependant le Portrait de femme conservé au Rijskmuseum d Amsterdam pourrait bien que ses dimensions soient différentes lui faire pendant tant le paysage la courbe des nuages et le cadrage du modèle sont en continuité A R Numéro

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/201/portrait-de-joost-van-bronkhorst (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Grand plat ovale à décor de « rustiques figulines » - petitpalais.paris.fr
    d oies Dernières acquisitions Base de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Grand plat ovale à décor de rustiques figulines Anonyme Réalisation France Fin du XVIe Première moitié du XVIIe siècle Terre vernissée L 49 6 l 37 4 cm H 7 3 cm Déjà connue au Moyen Âge la technique de la terre vernissée connaît un développement très remarquable dans la France de la Renaissance Elle désigne une céramique à pâte argileuse recouverte d une glaçure à base de plomb translucide et colorée à l aide d oxydes métalliques Les plus spectaculaires sont les pièces dont le décor reproduit avec une incroyable précision plantes coquillages et animaux marins Rattachées par tradition au célèbre potier Bernard Palissy 1510 1590 céramiste de génie qui obtint en 1563 le titre d Inventeur des Rustiques Figulines du Roy elles sont encore fabriquées au XVII e siècle comme cela est vraisemblablement le cas pour le grand plat du Petit Palais Sans doute exposées à des fins ostentatoires dans des dressoirs elles illustrent

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/grand-plat-ovale-a-decor-de-%C2%AB-rustiques-figulines-%C2%BB (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Plat : Le jugement de Pâris - petitpalais.paris.fr
    et romain Arts graphiques Fonds photographique Manuscrits et livres Arrêt sur une oeuvre Le vase Paphiopedilum Dans les coulisses La gardeuse d oies Dernières acquisitions Base de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Plat Le jugement de Pâris Peintre du Jugement de Pâris atelier de Maestro Giorgio Andreoli dit Maestro Giorgio Réalisation Gubbio Italie 1520 Faïence D 36 2 cm Ce plat monumental est l une des majoliques les plus célèbres conservées au Petit Palais Céramique très spécifique de la Renaissance italienne la majolique est une faïence c est à dire une poterie recouverte d un émail blanc opacifié à l étain qui forme le support de décors peints à l aide d oxydes métalliques Le plat du Jugement de Pâris en plus de son magnifique décor peint porte un décor lustré le lustre qui a fait la renommée de Gubbio est obtenu au cours d une dernière cuisson en atmosphère réductrice absence d oxygène par l application sur la faïence d une pâte contenant des sels métalliques d argent ou de cuivre Épisode de la mythologie grecque très apprécié à la Renaissance la scène représente Pâris désigné par les dieux comme juge dans la dispute entre Héra Athéna et Aphrodite Il choisit Aphrodite comme étant la plus belle et lui remet la pomme d or L iconographie des déesses est inspirée d une gravure de Marcantonio Raimondi vers 1480 entre 1527 1534 d après une œuvre du peintre Raphaël et témoigne en cela des échanges fréquents et fructueux entre peinture gravure et objets d art à la Renaissance Numéro d inventaire ODUT01091 Numéro d inventaire ODUT01091 Mode

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/plat-le-jugement-de-paris (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Grand bassin : Deux Femmes de profil de part et d’autre d’un arbre de vie - petitpalais.paris.fr
    Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Grand bassin Deux Femmes de profil de part et d autre d un arbre de vie Anonyme Réalisation Manisès Espagne Première moitié du XVIe siècle Faïence H 11 8 cm D 48 1 cm Influencée par un procédé mis au point au Moyen Orient vers le IX e siècle l Espagne sous domination musulmane voit naître au Moyen Âge une production dont l apogée se situe aux XV e et XVI e siècles les céramiques hispano mauresques Il s agit de faïence c est à dire d une terre argileuse entièrement recouverte d un émail blanc opacifié à l étain qui forme le support du décor peint C est son décor à reflets métalliques le lustre obtenu à l aide de pigments à base d oxydes de cuivre ou d argent qui caractérise cette production de luxe L originalité de la céramique hispano mauresque tient à ses ornements d origine islamique inscriptions en caractères pseudo coufiques arbres de vie palmettes Le bassin du Petit Palais est exceptionnel à cet égard

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/grand-bassin-deux-femmes-de-profil-de-part-et-d%E2%80%99autre-d%E2%80%99un-arbre-de-vie (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Renaissance
    du Nord d une part l Italie et le Monde islamique de l autre Cet ensemble provenant principalement de la collection Dutuit est pour l essentiel constitué par des objets d art de techniques variées faïences hispano mauresques majoliques italiennes verres dits de Venise céramiques d Iznik terres vernissées françaises et poteries dites de Saint Porchaire émaux peints de Limoges poteries d étain Mis à part les médailles et les petits bronzes italiens ces œuvres de grande qualité sont surtout des pièces de vaisselle liées à un art de la table d apparat témoignant de la richesse de la puissance et des goûts artistiques des princes de la Renaissance Le musée présente également un très bel ensemble d horloges de montres et de bijoux illustrant les arts précieux et les techniques de précision de la mesure du temps dans l Europe de la Renaissance Image du bandeau bandeau ren4 jpg UNE SELECTION D OEUVRES DE LA COLLECTION RENAISSANCE Peinture Cima da Conegliano Vierge à l Enfant Mostaert Portrait de Joost van Bronkhorst Objet d art Anonyme Chandelier Anonyme Coupe La Danse des Amours Anonyme Grand bassin Deux Femmes de profil de part et d autre d un arbre de vie

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/print/201 (2015-11-09)
    Open archived version from archive

  • Le Petit Palais - Plaques de parement : Saint Paul et Saint Thomas - petitpalais.paris.fr
    Arrêt sur une oeuvre Le vase Paphiopedilum Dans les coulisses La gardeuse d oies Dernières acquisitions Base de données des oeuvres Publications Ressources documentaires Les Donateurs Circuit des collections Salle romantique Prêt de 4 meubles de la BnF Plan du musée Les Copistes En 1 clic Etudiants et Chercheurs Visiteurs handicapés Entreprises et Partenaires Presse Newsletter Plaques de parement Saint Paul et Saint Thomas Anonyme Limoges Vers 1220 1230 Cuivre repoussé gravé et doré plaques de cuivre champlevé émaillé et doré cabochons de verre H 30 cm l 14 et 15 cm P 6 et 6 5 cm Chacune de ces deux plaques est ornée d un bas relief figurant les apôtres Paul et Thomas Les personnages se détachent sur un fond orné de volutes végétales et de fleurs ainsi que d un trône pourvu d un coussin et d une bande sur laquelle est inscrit leur nom Dégageant une forte impression de monumentalité et de noblesse ces figures d apôtres sont des exemples remarquables du Style 1200 qui s épanouit au tout début du XIII e siècle dans le nord est de la France notamment Leur attitude frontale leurs draperies aux courbes fluides et épousant les formes du corps les rattachent en effet à ce courant stylistique décrit comme retour à l antiquité dont l influence s étendit jusqu à Limoges Provenant de l abbaye de Grandmont Haute Vienne dont la construction s achève peu après 1166 elles appartenaient probablement au décor de l autel majeur de l église détruit en 1790 Le Petit Palais a le privilège de posséder deux des six plaques conservées dans le monde de cet ensemble exceptionnel Numéro d inventaire ODUT01239 1 2 Numéro d inventaire ODUT01239 1 2 Mode d acquisition Legs Dutuit 1902 Salle 35 Moyen Age et Renaissance Section Monde chrétien

    Original URL path: http://petitpalais.paris.fr/fr/collections/plaques-de-parement-saint-paul-et-saint-thomas (2015-11-09)
    Open archived version from archive



  •